Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Camille-214 : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
Lolita Lolita
Vladimir Nabokov   
Au delà du problème éthique que pose le livre, on est réellement devant un pur chef-d'oeuvre de la littérature, aussi bien américaine que mondiale.
Le style de l'auteur est magnifique, bien qu'il se perde (rarement cela-dit) dans des descriptions absconses.
Les personnages sont tout aussi ambiguës les uns que les autres en particulier Dolores, mélange complexe d'innocence et de malveillance.
Nabokov excelle dans l'art de décrire cette Amérique lointaine, aussi bien dans ses paysages bucoliques que dans ses mœurs et son humour noir ne fait que nuancer un tableau déjà noirci par son sujet.
Le livre pourrait se confondre aussi bien dans le genre policier que le drame ou encore le road-movie tant sa trame est maîtrisée et complexe.
Un pur régal, à ne pas mettre entre toutes les mains.

par Bully66
Legendary Love, tome 2 Legendary Love, tome 2
Keiko Sakano   
Le tome patine un peu, ça part à droite à gauche sans trop savoir où ça nous mène. J'ai du reprendre le tome 1 pour pouvoir entamer ce volume là. La fin bouge un peu plus et nous introduit le tome 3. Par contre, ça devient un peu lourd les blagues sur la poitrine de Saki et le fait que tout le monde la prenne pour un garçon. Sinon l'humour est toujours là et les dessins de Keiko Sakano sont toujours aussi jolis.
Sister and Vampire, Tome 3 Sister and Vampire, Tome 3
Akatsuki   
Poursuivis par l'Église, Richter et Elena décident de prendre la fuite en bateau… Malgré le danger de leur situation, le vampire continue à s'amuser avec la religieuse, qui est quant à elle persuadée d’être responsable de tous leurs tracas.

Affaibli par la traversée, le vampire a manqué de prudence et n’a pas remarqué l’homme mystérieux qui a embarqué avec eux…

par Hillja
Sister and Vampire, Tome 2 Sister and Vampire, Tome 2
Akatsuki   
Elena et Richter continue à cohabité ensemble, si le vampire continue à se, délecter du sang de la jeune femme. Il est néanmoins plus à sont écoute et fait montre d'une féroce jalousie face à qui conque oserait la touché.
De sont côté Elena guidé par sa foi cherche à faire changé Richter à être présente pour lui en le guidant vers dieux et ces bonnes paroles.
Mais l'église n'a pas renoncé à les chassés et la vigilance est de mise.
Un tome un peut plus intéressant, même si on retrouve certains cliché et que l'auteur adore dénudé sont héroïne. Ce qui est également dommage c'est que, Elena deviens une femme objet quand il y a un homme dans les parages.

par harumina
Sister and Vampire, Tome 1 Sister and Vampire, Tome 1
Akatsuki   
Soeur Elena est pure et dévoué à l'église, elle crois en Dieu et en sa miséricorde. Mais sa route va croisé celle de Richter un vampire attirer par sont sang qui va décidé de la gardé exclusivement pour lui.
Entre sont désir de ramener Richter dans le droit chemin et les sentiments contradictoires qu'elle ressent en sa présence Elena n'a que sa foi.
De sont côté Richter n'a qu'une envie se délecter du sang de la jeune femme, tout en la rendant folle de désir.
De la prude none, aux ténébreux vampires qui auras le dessus?
Je suis assez mitigée sur ce premier tome, Richter est un vampire comme on les imagines le sang est ce qui le guide et il ne pense qu'a se nourrir et donc donné du plaisir à Elena à travers ces morsures. De sont côté Elena fait parfois preuve de courage, mais elle n'a pour ainsi dire aucune volonté quand il s'agit de Richter.

par harumina
Adopted Love, Tome 2 Adopted Love, Tome 2
Gaïa Alexia   
Autant le premier m'avait beaucoup plus, autant celui la a été long... très long à finir....
Ceux qui ont lu le premier tome savent déjà un peu tout ce qui se passe et les problèmes que Teagan rencontre. Mais il y a un moment j'ai décroché, et c'est de la faute de l'auteur pour n'avoir pas cherché mieux que de sortir un deuxième tome sans réel synopsis. (désolée pour ceux qui l'ont kiffé... [spoiler]On passe l'intégralité de ce deuxième tome à attendre que le procès de Teagan se fasse et surtout que Elena parle ! Oh elle m'a gonflé a ne rien dire pendant 300 pages ! On voyait bien ce qui se passait du coté de Rikers avec Teagan mais on fait du surplace pendant tout le bouquin[/spoiler] Je sais que les problèmes de Teagan ne peuvent pas se régler en 2 chapitres mais passer 300 pages sur Elena et son petit secret qu'elle ne veut pas avouer à Papa et Maman ça va 5 minutes. En dehors du fait qu'il y est la vérité qui éclate a la fin, ce livre tourne en rond et n'a rien de nouveau, d'entrainant ou de sensationnel. Je pense qu'elle a simplement voulu faire ça pour le buzz et c'est dommage car les personnages ne sont, pour une fois, pas des stéréotypes et ça fait du bien !

Déçue. Pour moi fallait sortir un tome 2 à la hauteur du premier mais pas un juste pour le fait d'en sortir un deuxième, c'est sans intérêts !

par Payton
Adopted Love, Tome 1 Adopted Love, Tome 1
Gaïa Alexia   
Un gros coup de coeur !

Bien qu'il parle comme un charetier, qu'il est pas très sympa, qu'il est tatoué de partout et qu'il fasse racaille, j'adooore Teagan ! Il aurait parfois mérité plus de baffe qu'il n'a eu mais il n'empêche que c'est le gros point fort de ce roman. Il a un énorme caractère que j'ai très peu vu dans les roman jusqu'à maintenant !
Elena est pas mal non plus dans le genre "commence pas à m'embrouiller". Le duo est génial.

Mais ce qui l'est encore plus, c'est ce qu'il y a derrière ! Que des coeurs brisés. On va encore dire que c'est du vu et revu, mais vraiment ici, que se soit le petit Teagan que le grand Teagan, ils m'ont vraiment brisé le coeur à de nombreuses reprises. Tout comme le passif d'Elena, mais qui me laisse sur un autre sentiment : la rage et le dégoût.

Pour dire que ces deux-là ce sont bien trouvés.

J'aime également beaucoup les personnages secondaires !

C'est vraiment une romance à lire de toute urgence à ceux qui en sont fans. Celle-ci vaut le détour.
J'attends avec impatience le deuxième tome...

par lois21
Tes mots sur mes lèvres Tes mots sur mes lèvres
Katja Millay   
The Sea of tranquility est un véritable diamant l'état brut...3 mots pour le décrire : émotions, émotions et émotions....Fucking hard emotions!!

Entrer dans ce the Sea of Tranquility, c'est d'abord aborder un roman mystérieux,ou on se pose des tas de questions et pourquoi et pourqoui..et on se frustre, mais de cette frustration naît une véritable de soif de révélations, donc on continue a naviguer à travers les pages jusqu’à que ce livre fasse intégralement partie de votre vie..Une intrigue crescendo comme je les aime, de personnages réels , attachants, brisés,puissant, en totale perdition..c'est au fil de la lecture, chaperonnée d'un talent fou, que Katja Millay,, insinue ses protagonistes jusqu'à qu ils ne fassent plus qu'un avec vous.

On devient Josh et on devient Nastya...et attention car il est très difficile de s'en défaire...et toutes leurs émotions, ce qu'ils peuvent penser ou dire vont imploser en vous et attention les dégâts.

Je ne parlerai pas des sujets sur lesquels repose roman car je vous enlèverai tout ce qu'il y'a découvrir, et il y'a tellement à découvrir.

Un premier roman de cette auteure..et vraiment un des plus beaux que j'ai pu lire...dans mes favoris pour l'année 2013.

par Lylie34
D'encre, de verre et d'acier D'encre, de verre et d'acier
Gwendolyn Clare   
Une couverture incroyable qui fait penser à une aquarelle, un résumé surprenant et annonciateur d'une intrigue à couper le souffle; décidément, les éditions Lumen n'ont pas fini de me faire baver avec leurs nouvelles parutions ! Un grand merci à eux pour ce nouvel envoi qui m'a fait passer un excellent moment de lecture.

Mais alors, de quoi parle D'encre, de verre et d'acier (#letitrelongetcompliquéquejoublietoutletemps)?
La scriptologie est une science qui permet d'inventer de nouveaux univers à l'aide d'un papier et d'une encre spéciale. Elsa, qui est notre héroine n'est pas née sur Terre. Elle est le pur produit de l'invention d'un scriptologue, ce qui n'enlève en rien à la légitimité de son existence. Un jour, sa mère se fait kidnapper avec le livre-monde de leur univers. Elsa part sur Terre pour retrouver sa mère et son périple va la conduire droit sur un orphelinat italien dans lequel on encourage les sciences telles que l'alchimie, la mécanique et la scriptologie.

C'est vrai qu'objectivement, il faut un peu s'accrocher au début de l'histoire pour apprendre comment fonctionne la scriptologie et ce ne sont pas forcément les premières dizaines de pages qui sont les plus intéressantes pour le développement de l'intrigue. Mais en ce qui me concerne, ces dizaines de pages m'ont semblé tout à fait digestes parce que j'ai adoré découvrir en quoi consiste cette science qui m'a semblé être rien de moins qu'une mise en abyme du travail d'écrivain, de quoi donner le vertige et me tenir en haleine !

Après un début assez introductif qui pose les bases d'un univers complexe mais solide, l'intrigue qui va conduire Elsa à se rendre dans de multiples endroits va pouvoir pleinement démarrer. J'ai été émerveillée par l'orphelinat dans lequel notre héroïne va résider et rencontrer ses nouveaux compagnons qui vont l'épauler tout au long de sa quête. La bâtisse est en effet étonnante puisqu'elle est dotée d'une intelligence propre. Elle répond au nom de Casa et, un brin facétieuse mais protectrice, elle rend service aux uns et aux autres de ses occupants en répondant à leurs multiples sollicitations.

Elsa pour sa part, ne m'a pas tant plu que ça. Sa manie d'appeler sa mère par son prénom m'a un peu perturbé mais ce n'est qu'un détail. Ce qui m'a davantage chagrinée, c'est sa retenue constante et sa difficulté à baisser ses barrières afin de laisser les autres l'approcher et l'aider. Ce comportement peut se comprendre à cause de son vécu, mais elle m'a parut un peu froide et distante la plupart du temps et lorsqu'elle se montrait davantage chaleureuse, j'avais un peu de mal à y croire. J'ai également regretté que tout lui tombe tout cuit dans le bec c'est à dire que sa quête semblait au premier abord très difficile mais des évènements extérieurs venaient sans cesse lui faciliter les choses. J'ai en revanche énormément apprécié les trois amis qu'elle s'est fait à l'orphelinat. Léo, Porzia et Faraz ne se ressemblent absolument pas, ils apprécient chacun une science différente mais sont amis depuis des années et petit à petit, Elsa va intégrer leur trio qui va devenir un sacré quatuor.

En résumé, D'encre, de verre et d'acier est un livre atypique. Le début pourra paraître rébarbatif aux plus impatients d'entre nous mais personnellement, l'univers steampunk et l'existence de la scriptologie m'ont passionné. L'intrigue est surprenante, intéressante et dynamique et même si l'héroïne à laquelle je ne me suis pas attachée et la facilité de la quête m'ont fait revoir ma note à la baisse en cours de lecture, je lirai la suite avec grand plaisir.

par elyza
La Cave La Cave
Natasha Preston   
http://dreamingreadingliving.blogspot.fr/2017/06/la-cave.html

Depuis plusieurs mois maintenant, je dirais depuis septembre 2016, je n'arrive plus à me plonger complètement dans un livre, j'ai énormément de mal à entrer dans de nouveaux univers. Mes pensées me mènent toujours ailleurs et je fini par fermer le livre par manque de concentration.

Mais lors d'un passage à la Fnac, je me suis rendue compte que j'avais besoin d'autre chose que les livres qui sont dans ma PAL et que je me force à lire parce qu'ils sont là. J'avais besoin d'un autre style, pas de romance ou quoi que ce soit qui se trouve déjà dans ma bibliothèque, mais de quelque chose de plus sombre. J'avais déjà lu le résumé de ce livre deux ou trois fois mais je ne l'avais jamais pris par peur qu'il soit trop jeunesse, chose que je ne supporte plus en ce moment. Mais cette fois-ci, je me suis laissée tenter, et Dieu merci !
Comme je l'ai dis, je me tape une panne de lecture depuis au moins 9 mois, j'accumule les livres "en cours" sans jamais les terminer, et pour une fois, j'ai terminé ce livre en seulement deux petits jours. A l'heure actuelle, c'est un vrai miracle pour moi !

Je me suis complètement laissée aller dans cette histoire, j'ai imaginé chaque scène comme si je les voyais réellement, j'ai vu les personnages, les lieux, ressenti les émotions et sentiments. Je me suis enfin laissée plonger dans un nouvel univers.

On fait donc la connaissance de Summer qui sort seule pour aller rejoindre des amis. Malheureusement, elle va croiser le chemin de Trèfle, qui l'appellera immédiatement Lilas et qui a décidé qu'elle faisait partie de sa famille et va la séquestrer dans sa cave. Mais Summer n'est pas la seule, et elle va faire la connaissance de Rose, Violette et Iris, trois autres jeunes femmes enlevées par Trèfle.
Mais il n'a pourtant pas le profil du malade mental, et a une apparence tout à fait normale. Il a un travail sérieux et s'appelle réellement Colin. Mais lorsqu'il rentre chez lui, son masque tombe, il devient Trèfle et il retrouve la famille qu'il s'est créée.
Ce psychopathe enlève, séquestre, viole, tue, et il n'a pourtant jamais soulevé les soupçons de quiconque.

Je ne sais pas si je classerais vraiment ce roman dans la catégorie YA, c'est d'ailleurs pour ça que je l'ai classé dans la catégorie Drame. Il y est sujet d'enlèvement, de séquestration, de viol, de meurtre mais aussi du syndrome de Stockholm. Il y a du sang, des cris, des supplications. Je pense qu'il faut avoir un certain âge pour le lire, même si je pense que je l'aurais tout autant bien aimé à 14-15 ans.
Mais comme je l'ai dit, j'avais besoin de noirceur et d'un sujet comme celui-ci, alors je l'ai absolument adoré ! Ce bouquin m'a rendu accro, dès mon réveil je le lisais, à mon coucher je le lisais. Et pour vous dire à quel point il m'a obsédé ces deux derniers jours, lorsque je me suis couchée il y a deux jours après avoir lu quelques pages, j'ai rêvé que j'étais moi-même dans cette cave. Je me trouvais totalement dans l'univers du livre, comme lorsque l'on dort juste après avoir regardé un film d'horreur.

Un film d'horreur, c'est d'ailleurs ce à quoi il m'a fait penser. Pas grâce à la partie sombre puisqu'il n'est pas non plus effrayant, mais grâce à l'ambiance dans laquelle il nous plonge. Il y a quelques mois, je suis allée voir Split au cinéma, je l'ai absolument adoré, et je l'ai re-regardé chez moi il y a quelques semaines. Il est devenu un de mes films préférés, et le livre m'y a totalement fait penser. Ce n'est pas la même histoire du tout, mais l'ambiance est similaire, et les manies de Trèfle m'ont fait penser aux manies d'une des personnalités du personnage de Split au niveau de ses tocs concernant la propreté, et ses élans de rage.

Je dirais qu'il est d'ailleurs un mélange entre Split et le personnage de Norman Bates. Trèfle est bourré de tocs mais est aussi obsédé par sa mère décédée dans le passé. Il lui parle dans sa tête, lui obéi et fait tout pour la rendre fière.

En ce qui concerne l'écriture et la façon dont il est écrit, j'ai adoré et je n'ai pas eu le temps de m'ennuyer. Le temps passe assez vite, et on suit le point de vue de Summer, mais aussi de Lewis son petit ami, et de Trèfle son kidnappeur.
Grâce à Summer, on suit le déroulement de son enlèvement, sa séquestration et la façon dont elle gère tout ça. On fait aussi la connaissance des autres filles.
Grâce à Lewis, on suit le monde extérieur, on voit la réaction de la famille et on suit les recherches.
Grâce à Trèfle, on suit ce qui se passe dans son quotidien mais aussi dans son passé. On en apprend plus sur les filles séquestrées avant Summer mais aussi sur son état d'esprit. On se retrouve dans la tête d'un psychopathe pour qui tout ceci paraît normal.

En conclusion, j'ai adoré ce livre, et j'ai encore toutes les scènes en tête comme si je sortais d'une salle de cinéma dans laquelle j'aurais passé deux jours. Je suis encore immergée dedans, et je le conseille à 3000% sans hésitation !
J'ai d'ailleurs regardé les critiques sur GoodReads en m'attendant à trouver des éloges, mais pas du tout, j'ai vu beaucoup de commentaires négatifs. Alors je pense que chacun doit se faire sa propre opinion. Je fais souvent parti de la majorité en ce qui concerne les avis négatifs, mais pas cette fois. Ce livre a réussi à me faire sortir temporairement de ma panne de lecture, alors je ne peux qu'en faire des éloges.
Alors si ce livre vous tente, foncez, et faites vous-en votre propre avis !

par OLDB
  • aller en page :
  • 1
  • 2