Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de CamilleV51 : Liste d'argent

retour à l'index de la bibliothèque
La Part des flammes La Part des flammes
Gaëlle Nohant   
https://mademoisellemaeve.wordpress.com/2016/11/21/la-part-des-flammes-gaelle-nohant/

J’ai découvert La part des flammes de Gaëlle Nohant lors de la soirée de remise des prix des lecteurs du Livre de poche. En effet, Gaëlle Nohant a remporté le prix 2016 dans la catégorie littérature et les éditions du Livre de poche ont offert aux jurés présents les livres des gagnants.

Lors de la remise des prix, la présentation du livre donnait très envie, surtout quand on nous a dit que ceux qui n’avaient pas encore lu La part des flammes avaient de la chance, car ils allaient pouvoir le découvrir. J’aime l’idée qu’un livre peut nous changer.Et me dire qu’il y a un avant et un après La part des flammes ne pouvait que me séduire.

Lors de cette soirée, j’ai pu discuter avec Gaëlle Nohant et j’ai eu un coup de cœur pour cette douce et souriante auteure.

La part des flammes n’est donc pas restée longtemps à côté de mon lit, là où j’empile tous mes livres à lire. Je partais donc plutôt enthousiaste car j’aime beaucoup les romans historiques.

L’auteure est tombée sur un article racontant l’incendie du Bazar de la charité de 1897. Plus d’une centaine de femmes, surtout de la bonne société, ont péri dans les flammes, le jour de l’ouverture de cette grande vente de charité parisienne. Il était important pour ces femmes de participer à cette vente, cela permettait de montrer leur appartenance à l’élite.

Dans ce roman, on fait connaissance avec des personnages incroyables et attachants. Certains sont réels (la duchesse d’Alençon par exemple est la sœur de Sissi) et cela rend ce récit follement passionnant. Mais la grande force de La part des flammes est son écriture. On se croit vraiment dans le Paris de la fin du XIXe. Gaëlle Nohant a un talent fou, son roman est haletant, émouvant, dramatique et on ressort de la lecture complètement chamboulé, avec la sensation de quitter des amies.

Je comprends mille fois l’éditrice du Livre de poche qui s’est battue pour publier cette histoire et les jurés qui ont décidé de lui attribuer le prix des lecteurs 2016, c’est entièrement mérité.

Si vous aimez les histoires romanesques et que vous voulez découvrir une très belle plume, foncez !
Le Livre du Hygge : Mieux vivre, la méthode danoise Le Livre du Hygge : Mieux vivre, la méthode danoise
Meik Wiking   
https://elodie-liseuse-lifestyle.blogspot.com/2018/08/le-livre-du-hygge-mieux-vivre-la.html

Hygge, ou comment mieux vivre par la méthode Danoise. Un livre visuellement travaillé et comprenant de vrais recherche sur cette méthode pour faire entrer le bonheur chez soi. Ecrit par le directeur de recherche sur le bonheur de Copenhague, on ne peut qu'aller dans son sens pour apporter de la joie de vivre dans son quotidien.

Cette méthode est facile à mettre en place, nécessite peu d'achat et permet de créer des moments cocooning chez soi. De la cuisine à la garde-robe toutes les pièces et les aspects de notre vie sont scrutées pour en sortir le meilleur.

Ce livre nous fait comprendre que le bonheur peut se trouver dans toute chose, un orage qui gronde et être au chaud sous un plaid a la lueur d'une bougie. Flâné dans les rues à Noël avec les chants et l'ambiance hivernale. Lire sous un plaid ou regarder une série divertissante. Inviter ses amies et passer une agréable soirée. Joué à des jeux de société avec eux. Tant de chose qui rend le Hygge présent dans nos vies.

J'ai sans le savoir déjà fait entrer le Hygge dans ma vie avant la lecture de ce livre. Les bougies, la tasse de thé et les moments de détente de lecture sont mes moments préférés. J'essaie d'être moins stressé et stressante depuis la lecture, mettre les choses qui m'arrivent en perspective (j'ai encore un peu de mal) et voir le bon côté de toute chose (oui même ta voiture qui lâche, ton ami qui joue jusqu’à pas d'heure et j'en passe)... Faire entrer le Hygge c'est vouloir créer un changement, être plus heureux et rendre ce bonheur aux gens qui nous entourent.

Ce livre fait maintenant partie intégrante de ma bibliothèque, j'aime le réouvrir pour y lire certains passages, regarder les sublimes photos. Une valeur sûre et un moment de détente lors de la lecture. Une méthode à mettre en place dans son foyer et une lecture nécessaire pour les personnes en quête du bonheur.
Indian Creek Indian Creek
Pete Fromm   
Un récit initiatique en plein milieu d'une forêt froide et immense, où l'on découvre peu à peu les rêves et déceptions de Pete Fromm. Ça se lit vite, c'est bien écrit, on vit son aventure complètement, et on se laisse happer par cette nature aussi sauvage que fascinante.

par Sheldie
Victoria rêve Victoria rêve
Timothée De Fombelle   
C'est un tout petit bouquin plein de charme que nous offre-là Timothée de Fombelle, avec son écriture fluide et douce et belle et délicate, comme toujours. J'ai lu cette centaine de pages très vite, et j'ai beaucoup aimé la petite histoire de Victoria, même si je m'attendais en partie à cette fin, qui ne m'a pas tellement surprise, ça reste un petit livre plein de charme et de rêverie éveillée, qui se lit trop vite!

par Rid-kaat
Un chant de Noël Un chant de Noël
Charles Dickens   
J'ai choisi ce conte pour apprendre à faire une fiche de lecture professionnelle (dans les métiers de l'édition). J'ai déjà vu par le passé la version de Disney (Le Drôle de Noël de Scrooge) et je n'ai pas été déçue de lire l'oeuvre qui a permise cette adaptation. C'est une très belle histoire, bien pensée, bien écrite. Le personnage de Scrooge est très intéressant, aigri, bougon, mesquin, mais touchant.
Axolot, Tome 3 Axolot, Tome 3
Patrick Baud   
Encore une fois, une très bonne BD sur différentes curiosités. Je ne connaissais pas la plupart des histoires, donc c'était cool à découvrir. J'adore définitivement ce que fait Patrick Baud, et toutes les petites anecdotes sont intéressants (et ça permet d'avoir de la culture un peu bizarre à ressortir à table, c'est sympa !)
Certaines BD sont aussi esthétiquement magnifiques, je pense à l'histoire du fantôme criminel ou aux soeurs Fox, que j'ai adoré !

par Rid-kaat
Firmin - Autobiographie d'un grignoteur de livres Firmin - Autobiographie d'un grignoteur de livres
Sam Savage   
Excellente lecture! Firmin, le rat lubrique qui rêve de vivre parmi les humains est un personnage génial. Vivant dans le grenier d'une vieille librairie d'un quartier menacé de destruction, le rongeur va littéralement dévorer les œuvres qui l'entourent tout en observant notre monde.
Voilà, quelque part ce livre m'a fait penser au film d'animation "Ratatouille" des studios Pixar (2007) mais dans l'univers de la littérature... et en bien plus mélancolique...

par tolomas
La Vengeance des mères La Vengeance des mères
Jim Fergus   
Enfin la suite d'un dès roman qui a le plus marqué ma vie de lectrice ! 1000 femmes blanches était vraiment émouvant et j'avais hâte de lire la suite.
J'ai replongé avec plaisir dans l'histoire de ces femmes blanches envoyées chez les Cheyennes et contraintes à s'habituer à la vie sauvage et confrontées à la barbarie, non de la part du peuple indien mais des hommes blancs. Ce deuxieme tome est un peu décevant. L'histoire et l'écriture sous forme de journaux intimes est captivante et lemotion est toujours au rendez vous. Mais ce n'es qu'un espèce de copié collé du 1er tome. L'histoire est sensiblement la même avec d'autres femmes blanches. On retrouve quelques héroïnes de l'histoire précédente mais j'ai eu une forte impression de déjà lu. La seule originalité de ce livre se trouve dans les personnages forts des sœurs jumelles irlandaises qui décident de devenir de sanginaires guerrières. Mais la seule bataille est finalement très courte et l'on reste sur notre faim.
Cela n'en fait pas un mauvais livre au contraire.
Ma part de Gaulois Ma part de Gaulois
Magyd Cherfi   
Français d'origine kabyle, Magyd Cherfi, l’auteur de « Ma part de Gaulois » vit dans le quartier nord de Toulouse. Il nous propose, dans ce livre, une plongée dans l’intimité d’une famille et d’une cité.

Nous sommes au début des années 1980. François Mitterrand vient d’être élu Président de la République ce qui crée un vent de panique dans la cité toulousaine où vivent beaucoup de Français d’origine étrangère. Vont-ils tous devoir repartir dans leur pays d’origine ? Magyd Cherfi peine à maintenir un équilibre entre sa vie quotidienne et le poids des traditions de sa famille, des immigrés... Il nous confie avoir souvent eu du mal à porter le poids de sa "double culture", "sa double identité " devant toujours faire plus pour prouver qu’il était Français, sans en être moins Arabe « Enfant, on se rêvait noir comme Nougaro ou blanc comme Amstrong, on en crevait d’être incorrectement définis, flous ». Se pose la question essentielle de l'identité de ces enfants d'immigrés toujours partagés entre deux cultures « … faire un choix qui m’identifie au plus juste, en gros que devais je être ? Arabo-beur, franco-musulman, berbéro-toulousain, gaulo-beur, franco-kabyle, magrehrébo-apostat … J’arrête là ». Ses copains de la cité lui reprochent, par sa parfaite maîtrise de la langue, de trahir ses origines, ce qui lui a valu bien des déconvenues « Français jusqu’à 17h ! Et ensuite la rue nous broyait». Il raconte comment, lui, beur, rejeté, tabassé parce qu'il travaille bien à l'école, réussit malgré tout à obtenir son bac - objectif que lui avait fixé sa mère à laquelle il est très attaché - tout en cultivant son goût pour l'écriture de poèmes et de pièces de théâtre, puis à devenir célèbre en tant que parolier et chanteur du groupe Zebda.

Un livre un peu confus traduisant parfaitement le clivage interne de l'auteur, adolescent déchiré entre ses origines et son désir d'intégration... « - Pardon pour la prière étalée dans les rues. - Pardon pour le chômage. - Et d’avoir fait le plein de toutes les prisons. – Pardon pour le désordre et pour la saleté. – Pardon de ne pas être repartis ! … »

Ce récit autobiographique offre une analyse pertinente du problème identitaire douloureux des générations maghrébines françaises avec une dimension socio-politique toujours d’actualité.

Un témoignage parmi d'autres, qui a le mérite de ne pas dissimuler les problèmes de violence, de discrimination des filles issues de l'immigration, de rejet du système scolaire, mais aussi des traditions.

J’ai été gênée par la hargne et la violence des mots qui jalonnent ces pages. Ce qui m'a choquée c'est l'accumulation d'insultes et de grossièretés. C’est pourtant et j’en suis convaincue, nécessaire pour retraduire l’ambiance qui régnait dans la cité mais cela a parfois nuit à la compréhension du texte et va influencer ma note…




par soizig
Histoires extraordinaires Histoires extraordinaires
Edgar Allan Poe   
On frissone, on adore, c'est génial. Un style noir, mais pas malsain.
Le style est assez lourd, mais on ne changerait aucune phrase
Je conseille !

par Altanais