Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de camillou78 : Liste d'argent

retour à l'index de la bibliothèque
La Trilogie des Sept Royaumes, Tome 3 : Bitterblue La Trilogie des Sept Royaumes, Tome 3 : Bitterblue
Kristin Cashore   
Honnêtement, j'ai un avis assez partagé pour ce dernier tome. L'histoire est très bien tournée, avec beaucoup de suspens. Sans trop en dire, des personnages et les idées précédentes reviennent, ce qui fait très plaisir ! Mais les nouveaux héros sont aussi attachants.
Plus que les tomes précédents, déjà sombres, le dernier l'est encore plus, et plus triste aussi. [spoiler]J'ai été déçue par le départ de Saf et j'ai trouvé le récit presque un peu trop sombre.[/spoiler]
Et ce n'est que de mon point de vue, mais j'ai préféré les deux premiers tomes, sur l'histoire. Mais ça reste un très bon livre, qui offre une jolie fin, ni trop mystérieuse ni trop dévoilée !

par Lexia
La Trilogie des Sept Royaumes, Tome 2 : Rouge La Trilogie des Sept Royaumes, Tome 2 : Rouge
Kristin Cashore   
Une vraie merveille. La plume de l'auteur glisse au fils des pages et nous laisse découvrir son contenu avec bonheur. Originale, créative, cette histoire nous emmène dans un univers de monstre très attachant. Autant les vampires sont dans des 10aines de livres, autant le thème des montres et très peu visité... mais ici c'est vraiment super. Rouge est un personnage complexe psychologiquement parlant mais tres attachant. Bravo a l'auteur
La Trilogie des Sept Royaumes, Tome 1 : Graceling La Trilogie des Sept Royaumes, Tome 1 : Graceling
Kristin Cashore   
Attention risque d'insomnie!! Il est quasiment impossible de lâcher ce livre une fois qu'on l'a commencé!

par shivaree
Wings, Tome 1 : Ailes Wings, Tome 1 : Ailes
Aprilynne Pike   
Avant tout, je dois vous informer que ce n'était pas la première fois que je lisais le roman. En effet, l'année dernière, j'avais pu lire Ailes en version québécoise. J'avais par la suite posté un premier avis sur le blog. Ce n'est qu'en apprenant cette année que Wings allait sortir chez nous que je me suis rendu-compte que j'avais complètement oublié de quoi parlait l'histoire et que mon avis était... Comment dire... Vraiment moyen.
Du coup, quand j'ai vu que Pocket Jeunesse organisait un concours pour gagner le roman, j'ai participé. Au pire, si je ne remportais pas le livre, j'avais toujours ma version chez moi. Mais coup de chance, je l'ai gagné ! Voilà pourquoi je reviens aujourd'hui avec un second avis. Mais pour tout vous dire, c'est exactement comme si j'en publiais un pour la première fois, comme j'avais tout oublié. Enfin, tout cela pour vous dire que oui, je l'ai bien lu une première fois, mais que j'ai totalement laissé m'échapper cette lecture.
Pour en venir à mon avis, je retiendrai de Wings une magnifique petite histoire, très douce et très fluide, qui se dévore. Le roman est un concentré de tendresse, qui nous permet de passer un excellent moment en compagnie de protagonistes touchants et adorables. L'auteure, Aprilynne Pike, a un style d'écriture très léger et très poétique, ce qui rend notre lecture agréable et captivante. J'ai vraiment passé d'excellents moments en lisant cet ouvrage magique.
L'intrigue est en apparence simple, mais elle n'en est pas moins prenante. On découvre Laurel, une adolescente âgée de quinze ans et demi, qui va vivre sa première année au lycée... Et de scolarité. En effet, depuis son enfance, elle n'a connu que les cours à domicile. Lors du jour de la rentrée, elle va faire la rencontre de David, un très charmant jeune homme, ainsi que de Chelsea. Très rapidement, ils vont se lier d'amitié. Tous trois vont d'ailleurs former un groupe que j'adore. Ils sont vraiment tous attendrissants.
Au fur et à mesure que David apprend à connaître Laurel, il nous permet de découvrir toutes les habitudes de vie de celle-ci. Elle semble être une jeune fille normale, mais elle possède certaines manies assez étranges. En effet, elle ne mange et ne boit que des produits à base de légumes, de fruits et d'eau. Pas question pour elle de se nourrir d'aliments salés, de boissons sucrées ou de repas servis à la cafétéria du lycée. Ce n'est pas tout, Laurel a la peau d'une blancheur unique, ses cheveux sont soyeux alors qu'elle ne les shampooine jamais et elle est incapable de se souvenir de la dernière fois qu'elle a saigné.
Mais ce n'est pas le pire, loin de là. Un beau jour, Laurel va s'apercevoir qu'un bouton a poussé dans son dos, entre ses omoplates. A première vue, cela est normal. Bien que Laurel n'est jamais eu de boutons d'acné, elle pense que la puberté l'a enfin touchée. Mais il n'en est rien. Plus les jours passent et plus cette grosseur va s'agrandir et s'étendre. Au bout d'un certain temps, elle disparaît... Remplacée par des pétales. Des pétales, oui. Une énorme fleur s'épanouit dans le dos de Laurel.
Suite à cette découverte, Laurel va rencontrer Tamani. Dès qu'elle va le croiser, Laurel va succomber à son charme, bien qu'il soit sur le point de lui offrir des révélations qui vont la laisser sous le choc. En effet, Tamani lui apprend qu'elle est la plus haute mutation de plante du monde, ce qui revient à dire... Qu'elle est une fée. Cette nouvelle va lui ouvrir les portes à un tout nouveau monde, et à un tas de nouveaux problèmes.
Je m'arrête là en ce qui concerne l'intrigue, mais il faut savoir qu'elle est menée à la perfection. Les rebondissements et les secrets s'entremêlent sans cesse, ce qui nous permet d'être ancrés dans l'histoire et de ne pas réussir à la quitter.
Mais ce n'est pas tout. Bien que les personnages soient innocents et passionnants, ils n'en restent pas moins dotés de sentiments forts et pleins d'affection. On assiste dans ce roman à la naissance d'un véritable triangle amoureux qui plaira à tous les inconditionnels de romance. Laurel, David et Tamani forment un vrai trio qui nous fait vivre des instants fabuleux et enflammés. Qui de Tamani ou David Lauren va-t-elle choisir ? C'est la question que tout le monde se pose, même elle.
Derrière toute cette histoire fantastique, je dois bien avouer que j'ai très souvent souri... Bon d'accord, j'ai ri à des moments où il n'y avait aucune raison de le faire, mais quand même, quand Tamani parle sans cesse de "la fleur" de Laurel, comment se retenir ? Je veux bien avoir l'esprit un peu mal placé, mais j'ai tout de même eu l'impression de lire des allusions étranges aux pétales dans son dos.
Pour conclure, je ne peux que vous conseiller de lire Wings. J'ai vraiment adoré ce roman. Les personnages sont étonnants, l'histoire est féérique et la conception des fées que nous dévoile Aprilynne Pike est très plaisante. L'écriture, le fil conducteur et les évènements inattendus que renferme cet ouvrage nous permettent de succomber à son histoire, et de vraiment être plongés dans un univers fascinant. En bref, Wings est une très belle lecture, qui procure un réel plaisir à la lire.

http://wandering-world.skyrock.com/3042944443-Wings-Tome-1-Ailes.html

par Jordan
How To Love How To Love
Katie Cotugno   
Globalement une lecture sympathique, avec une histoire intéressante et de bonnes idées tout le long du roman, c'est un livre qui se lit vite, un bon divertissement général, avec des personnages intéressants, l'auteur a une écriture fluide, et même si l'échange Avant/Après semble parfois se bousculer (souvent trop soudains, les changements semble d'ailleurs souvent couper en plein milieu de certaines intrigues), c'est une plutôt bonne lecture.

Néanmoins il y a pas mal de petits défauts à ce livre.
Ce qui m'a le plus dérangé, c'était cette impression qu'en dehors de la relation Shelby/Serena, tout le long de l'histoire, tous les personnages marchaient sur des œufs les uns avec les autres, que toutes les relations entre eux, étaient maintenues par un fil, que le moindre étirement pourrait casser : elles n'étaient selon moi, pas assez développées.
Et l'exemple numéro un que j'ai, c'est la façon dont est mentionnée Hannah un bon nombre de fois dans le livre, elle est "le bébé" : j'en avais presque l'impression qu'elle perdait de l'importance par rapport aux autres personnages, qui lorsqu'évoqués différemment que par leurs prénoms, sont désignés par des pronoms possessifs (mon frère, mon amie etc.), ce qui m'a beaucoup dérangée, puisque notamment, Serena dit qu'elle est la personne la plus importante de sa vie. Hannah est présente en arrière-plan dans de nombreuses scènes, mais n'est jamais centrale, il y a globalement peu d’interactions avec elle, alors que l'un des sujets principaux de ce livre, reste cette grossesse adolescente qu'a connue Serena.
Et puis, les liens entre Serena et les autres personnages sont franchement décalés, il semble y avoir une distance énorme entre tous : je ne me rappelle pas que Cade, le frère de l'héroïne, parle plus qu'une fois ou deux dans le livre, même chose pour Stéfanie, etc.

L'impression générale que ça faisait ressortir, était que l'auteur s'étalait beaucoup, et ne se focalisait sur pas grand chose,
[spoiler]dans "l'Après", la relation avec Sawyer semble survolée, et dans "l'Avant", le sujet de la grossesse de Serena ne constitue que les deux ou trois derniers chapitres.
Pareil, en parlant de la grossesse, l'annonce de celle-ci provoque une grosse engueulade avec son père, mais elle est résumée en un paragraphe, sans même un dialogue. [/spoiler]


par lea_19
Succomber, Tome 1 : Te succomber Succomber, Tome 1 : Te succomber
Jasinda Wilder   
Profondément intense et ravageur

Je déteste le titre et surtout la couverture qui ne rend vraiment pas justice au petit bijou qu'est cette histoire, en temps normal j'aurais dû passer complètement à côté, et pourtant...
Ce fût un ascenseur émotionnel intense...
Des personnages lumineux, excessifs, broyés, et terriblement attachants,
Des premiers émois amoureux merveilleusement bien retranscrits dans la première partie,
Une descente aux enfers bouleversante qui nous propulse à la place de l'héroïne, totalement anéantie par la douleur et foudroyée par le doute,
Et enfin une reconstruction qui nous asphyxie et nous terrasse, on manque d'air dans la 2ème partie, tant le style de l'auteur est brillant, inspiré et hypnotique, tant le personnage de Colt, est à se pâmer.
Imaginez-vous le style de "Beautiful disaster", mais en 100 fois plus déchirant.
Je ne suis pas du genre à m'émouvoir facilement, mais là, c'est puissant, éprouvant, bouleversant,
Ce roman m'a pris aux tripes.

Diamant : 9,5/10

Love me (if you can), tome 1 Love me (if you can), tome 1
Felicity Stuart   
On sort du schéma habituel, que l'on retrouve généralement dans ce genre de série.
Le milliardaire sûr de lui, la jeune femme subjuguée.

L’héroïne est attachante, et le suspense juste bien mené pour nous donner envie d'en savoir plus.

Un bon moment de lecture.
Dark Elite, Tome 1 : Magie de feu Dark Elite, Tome 1 : Magie de feu
Chloe Neill   
Chloe Neill n'est pas une inconnue chez nous puisqu'on lui doit la série des Vampires de Chicago chez Milady. Cette dernière, bien que ciblant un public adulte, reste assez soft dans son domaine et c'est donc sans trop de surprise que l'auteure nous revient dans Dark Elite avec une série qui cible les adolescents.
Sans trop (aucune?) surprise, le récit est à la première personne et nous met dans la peau de Lily Parker, une lycéenne qui arrive dans une école privée qui cible la haute société dont elle ne fait pas partie. Et comme de coutume, elle va s'attacher à la marginale de service et vite devenir l'ennemie des filles tendances du lycée. La suite ne détonne pas du tableau avec pouvoir magique, bataille souterraine et histoire de cœur tandis que l'héroïne va se voir révéler un potentiel hors norme.
Lily, bien que héroïne sympathique, ne ressort absolument pas du lot et si l'auteure a quelques bonnes trouvailles concernant la magie (l'âge limite par exemple), le tout demeure cousus de fils blancs avec des personnages qui ne sont pas assez approfondis. Le truc, c'est que le récit est assez court et avec à peine plus de 300 pages, l'auteure à tendance à aller un peu trop à l'essentiel. A vrai dire, ce qui a le plus ressorti de ce livre à mes yeux, c'est l'attachement de Chloe Neill pour la ville de Chicago (si son autre série qui s'intitule les Vampires de Chicago nous laissaient encore le moindre doute).
Je laisse toutefois le bénéfice du doute quand à la suite des aventures de Lili Parker. Après tout, l'auteure parvient à semer pas mal de petits cailloux pour l'intrigues des prochains tomes en espérant par la même que la romance, trop évidente, réserve quelques surprises (le personnage de Sébastien à par exemple beaucoup éveillé ma curiosité sur la fin malgré les maigres lignes qui lui sont allouées).
Ce n'est pas forcément un mauvais roman mais l'histoire reste un peu trop cliché à mon gout et le manque de profondeur de se dernier ne lui est pas favorable. Du coup, il finit dans la pile des "vite lu, vite oublié". Je pense toutefois prendre la suite puisqu'il me semble qu'il s'agit d'une simple trilogie, que je souhaite connaitre le fin mot de l'histoire et petite cerise sur le gâteau, la couverture de Castelmore me plait beaucoup.

par Caly
Mr Fire et Moi, Intégrale 1 : Tomes 1 à 6 Mr Fire et Moi, Intégrale 1 : Tomes 1 à 6
Lucy K. Jones   
Rien de neuf sous le soleil. Un mini-tome érotique parmi tant d'autres. L'histoire n'est pas plus originale, excepté que la miss semble avoir un caractère un poil plus affirmée que d'autres dames dans des situations similaires. Ca peut rendre les choses intéressantes pour ceux qui poursuivront. Pas moi...
À lui, corps et âme, Tome 1 À lui, corps et âme, Tome 1
Olivia Dean   
Cet ebook regroupe les volumes 1 à 8 de la saga/feuilleton A lui corps et âmes.
Cette histoire n'a rien d'extraordinaire mais pourtant j'ai été surprise par l'intérêt que j'ai pû lui porter.
Les pages ont vite défilés, le personnage d'Emma m'a beaucoup fait rire.
Cette simplicité était rafraîchissante.

par Adèle