Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de camimille800 : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
Atlantia Atlantia
Ally Condie   
Par où commencer? Quand j'ai reçu ce livre ce midi grâce à booknode, j'étais impatiente et vraiment curieuse!
Le début m'a un peu déçue parce que l'histoire a mis du temps à commencer, beaucoup d'évènements arrivent, de nombreuses questions se posent, on a envie de savoir ce qu'il va se passer mais tout est au ralenti.
Puis, il y a une rencontre et l'histoire démarre et nous sommes plongés dans l'univers d'Atlantia. L'histoire est très originale, on est encore une fois dans une dystopie mais tout est tellement différent et surprenant que les pages défilent à une vitesse grand V. J'ai beaucoup apprécié les personnages de True et Rio, True pour sa joie de vivre, ses principes et sa tendresse, Rio parce que l'on arrive à s'identifier à elle. Tout le monde a à un moment ou à un autre des insécurités et on a ici une héroïne qui se cache, qui joue un rôle parce qu'elle est différente et que les habitants la traiteront donc d'une certaine manière s'ils apprennent qui elle est. Mention spéciale pour Sea, personnage important qui a le don de nous frustrer pour tous les non-dits, mais auquel on s'attache presque malgré nous, parce que l'on sent que tout ce qu'elle vit, le rejet et l'animosité, elle le vit pour le bien commun et pour défendre des convictions.
C'est pour cela que je placerai Atlantia dans ma liste de diamant parce qu'au delà de l'histoire du monde sous-marin et de ses "miracles" on trouve un message profond, plein d'humanité, nous rappelant que les différences peuvent être source de vie et de bonheur et que chaque individu, pourtant unique, a sa part à offrir au monde, un changement qu'il peut apporter et qui ferait la différence. Il ne faut pas avoir peur d'être soi-même, tout le monde a de l'importance, et il y aura toujours quelqu'un quelque part qui sera là pour vous aimer tel que vous êtes. En bref, un vrai coup de coeur :)

par Alezia_
Fetch, Tome 2 : Undaunted Fetch, Tome 2 : Undaunted
Kat Falls   
Bonjour à tous sera t il traduit en vf ? Merci

par Mimon
Le Livre perdu des sortilèges Le Livre perdu des sortilèges
Deborah Harkness   
CONQUISE !!!
Ce livre est PASSIONNANT et INTELLIGENT.
J'ai été littéralement séduite par ce premier ouvrage qui a fait l'unanimité de la critique à travers le monde. Voici une histoire riche et aboutie, avec des personnages étoffés et accomplis.
Le récit se déroule dans le monde universitaire, mélangeant les sujets comme l'histoire, la génétique, l'Alchimie ainsi que les différentes créatures surnaturelles. L'écriture est raffinée et on sent une maturité certaine dans l'approche et le développement de l'intrigue.
Ce livre est réellement plus consistant que la plupart du même acabit. Les personnages paraissent également plus crédibles et concrets que les protagonistes masculins fantasmagoriques d'autres auteures.
Une histoire envoutante, en un mot : SUBLIME !
A DECOUVRIR SANS DELAI

par ccmars
Max, Tome 1 : Opération Angel Max, Tome 1 : Opération Angel
James Patterson   
Cette série est Géniale ! Je n'ai jamais autant aimé un livre de ma vie !Vivement le tome 4 ! J'ai hâte ! Quand on pense qu'au Etat Unis, ils en sont déja au 6 :(

par Mariine
Croissants de lune tome 1 : La marque Croissants de lune tome 1 : La marque
Karolyn Daniel   
http://leden-des-reves.blogspot.ch/2014/03/croissants-de-lune-karolyn-daniel.html

Mmmh… par où commencer ? J’ai l’impression qu’à chaque fois que je dois écrire une chronique, il me faudrait LE petit élément pour commencer. À croire que je devrai vous écrire une phrase d’intro qui n’a rien à voir à chaque fois… (wait… c’est déjà le cas !)

Première chose à dire… obligé… VALENTINA !
Oui, pour ceux qui me suivent, vous l’aurez deviné, c’est ma maison chouchoune, pour plusieurs raisons. Mais bref, ce n’est pas le sujet d’aujourd'hui, du moins, pas exactement. Parlons de La Marque.

Rachel est une jeune femme comme les autres, étudiante en première ES au lycée, en proie à différentes émotions propres à son âge. Tout va bien jusqu’à… jusqu’à Noël. Lors du Réveillon, Rachel se voit offrir une chienne, qu’elle nommera Luna, et qui va lui apporter son lot de surprises, tant sur elle que sur le monde qui l’entoure. Et plus particulièrement sur les sentiments… après, je ne vous dirai pas comment ni quoi que ce soit d’autre. Ça fait partie des trucs magiques à découvrir dans cette saga ! Même si je crèèèève d’envie d’en raconter plus !

Magique ? Oui, le récit est de genre fantastique, ok, mais… magique parce que c’est très original et très bien maîtrisé. En effet, j’ai découvert des légendes, des éléments hors normes, des personnages, aussi, qui se mêlaient à une réalité vraiment bien décrite, alors je peux le dire, oui, magique !

Il y a tellement de choses dont j’aimerais vous parler concernant ce premier opus de la saga Croissants de Lune. Pourtant, je dois me retenir, parce que sur plus de 500 pages, il s’en passe, des trucs, mais comme je suis gentille, je ne spoilerai rien !

Sachez simplement que l’auteure, Karolyn Daniel, a très, très bien su planter son contexte, ses personnages, et planter son intrigue. Le côté fantastique n’apparaît pas tout de suite, bien qu’on l’attende, quand même, hein, nous sommes plongés directement au cœur de la vie de Rachel, une vie tranquille, toute simple, et que la plupart d’entre nous avons connue. Et pourtant, déjà… il y a un petit truc au niveau des sentiments qui nous accroche. Oui, oui, dès le début. Il faut dire aussi que le prologue, légèrement tempétueux, vous invite à savoir de quoi il en retourne !

Viennent ensuite les aspects plus… hors du commun, dirons-nous. Et même Rachel a du mal à les accepter, ce que j’ai assez apprécié, possédant un esprit cartésien semblable au sien. Tout se mélange pour elle, sa vie change, au fur et à mesure et avec pourtant une rapidité qui la mettra à mal.

Tout au long du livre, les sentiments sont présents, bien décrits, permettant de nous immerger dans ce que pense Rachel et dans sa manière d’appréhender le monde. En plus des petits détails insignifiants comme la description des paysages d’Annecy (c’est trop beau, Annecy !!!), ça m’a permis de vraiment m’accrocher à l’histoire, et de la rendre plus proche, concrète, presque. Ce côté réaliste me plait toujours beaucoup, et pour un bouquin sur les sentiments, c’est quand même… bien, dirons-nous !

En dehors de ceci, l’originalité dont a fait preuve Karolyn Daniel m’épate. Je n’avais encore jamais trouvé une histoire semblable, et même si parfois, on se dit que ça s’apparente à tel ou tel élément, impossible de le faire complètement. C’est là aussi qu’on voit le talent et la belle imagination de l’écrivaine.

Concernant les personnages, Rachel est un personnage auquel je me suis beaucoup attachée, parce que souvent, je me dis que j’aurais eu les mêmes réactions qu’elle, la même façon de penser. Bon, aucun élément surnaturel n’est encore survenu dans ma vie, mais qui sait ? Ça peut venir ! Bref, notre protagoniste est attachante, réfléchie et parfois tout de même impulsive (qui ne l’est pas à certains moments ?), logique et… profondément humaine. Par les sentiments qu’elle éprouve et dont elle ne peut faire abstraction, c’est un côté d’elle que j’ai aussi beaucoup apprécié. Elle ne peut pas faire semblant, et elle ne peut pas… passer outre. Pour ceux qui liront, vous comprendrez durant votre lecture !
Morgan est mon petit chouchou, ensuite. Pour X raisons, même si parfois il est c**, il faut le dire, je l’ai trouvé mignon et sa relation compliquée avec Rachel m’a (légèrement) transportée.
Chris, quant à lui, m’a tout d’abord un peu tapé sur le système. Je ne savais pas pourquoi, j’avais une sorte de méfiance à son égard (quand je vous dis que je me suis immergée… hein !), et puis… au fil du livre, ça a varié. Au final, je l’aime bien ! Je suis un peu comme Rachel, en fait.
La bande de copains de cette dernière m’a aussi beaucoup touchée, leur union et ce qu’ils vivent ensemble, sans complexes et avec beaucoup d’amitié m’a fait rêver. J’aurais voulu avoir une bande pareille. Leur jeu des hontes m’a bien fait rire ! Les pauvres, Karo, tu n’y as pas été de main morte, hihi !

Tout ça pour dire que l’entourage de Rachel est juste un gros point super cool dans l’histoire. Sans compter que quelques fois, nous changeons de point de vue ! On n’est pas tout le temps avec la jeune femme ! (vous pouvez toujours aller boire de l’eau pour que je vous dise avec qui on se retrouve, hihi ! Mais oui, je vous aime !)

La plume de l’auteure est bien jolie, à mes yeux. On sent que Karolyn n’en est pas… à ses débuts, et qu’elle a cherché sa façon de s’exprimer, de faire passer ses idées dans ses écrits avec une précision qui lui ressemble. Et pourtant, on sent aussi parfois un peu de spontanéité. Oui, quand on connaît l’auteur, on a souvent tendance à « analyser » différemment sa manière d’écrire, par la suite ! Eh bien, je peux vous assurer que l'écriture ressemble à son auteure. Franche, mais travaillée, légèrement perfectionniste (à moins que je n’extrapole, ehe), franchement, elle a de quoi plaire ! Et même plus que ça !

Bref, il va quand même falloir que je m’arrête… mais c’est dur !
Je vais essayer de conclure en vous disant que Croissants de Lune est une aventure à tenter. Laissez-vous emporter par une histoire originale où les sentiments ont une place prépondérante, où les révélations dans une histoire réaliste sont juste… géniales, où même si l’addictivité n’est pas à son comble, vous aurez du mal à vous détacher de l’histoire, cherchant à en savoir plus tout en voulant en profiter, où…
Un roman où il y a trop de qualités pour que je continue la phrase précédente. Franchement ? Si Croissants de Lune n’est pas un coup de cœur, ça passe juste en-dessous avec un 19/20. J’ai apprécié mon voyage et j’ai hâte (viiiite !) d’avoir le tome 2 ! Merci beaucoup, Karolyn, et bravo à toi !
Vérité, Tome 3 : Vérité Oubliée Vérité, Tome 3 : Vérité Oubliée
Dawn Cook   
Une chose est sure, il n'aura pas fallu longtemps à ce tome 3 pour être attractive. Si le tome 2 mettait fin à l'intrigue du tome 1, ce tome 3 offre plus une aparté mais qui n'en oubli pas d'être passionnant. Ainsi, Alissa retourne dans le passée et pas n'importe quand puisque c'est quelques années avant les événements tragiques d'Ese' Nawoer. Certaines identités comme le couple maudit de la malédiction seront révélées ainsi que bien d'autres éléments qui éclairciront le présent. Le nombre de personnage fait la aussi un bond avec plein de nouveau dont Redal-Stan, Connen-Neute ou Sati. Toutefois, cette dernière n'a malheureusement pas toute l'attention qu'elle aurait du avoir. Il faut dire que toute la souffrance qu'elle emmagasine de par son statu de Shaduf (le fait de connaitre sa propre mort et celle des autres) méritait, à mon sens, un traitement beaucoup plus approfondi que n'en a fait l'auteure. De même, l'intrigue du roman s'en retrouve, quand à elle, encore plus modeste que les 2 précédents tomes.
Ne faisons toutefois pas la fine bouche puisque à défaut d'une véritable intrigue (Alissa doit juste retourner dans son temps), c'est tout un pan passionnant de cet univers qui nous est conté, faisant de ce récit un roman encore plus addictif que les précédents. L'interaction d'Alissa avec les personnages du passé est d'ailleurs très touchants avec quelques scènes cocasses et sympathiques.
Au final, ce tome 3 n'en oubli pas son coté un brin intimiste mais ce révèle encore plus passionnant à lire de part les mystères qu'il révèle. J'ai maintenant hâte de lire le tome 4 qui mettra un terme aux aventures d'Alissa.

par Caly
Delirium, Tome 1 Delirium, Tome 1
Lauren Oliver   
Wahou, Wahou et re-Wahou!
Que dire? Un livre magique? Magnifique?
Au début il faut s'accrocher car il y a plein de choses à comprendre: la Procédure, leur mode de vie (au moindre écart de conduite: coups de matraque), la famille de Lena...
Les personnages sont attachants mais je regrette un peu que Grace ne soit pas plus présente... Alex est encore un de ces garcon trop beau et trop parfait =)
Pendant qu'on lis le livre on ne se rends pas compte à quel point on aime et quand on le pose on se dit "Mince, je l'ai déjà fini !!"
Vivement le tome 2 car cette fin nous laisse un peu sur notre faim =)

par Rachel
Origin Origin
Jessica Khoury   
Ça fait 2 jours que je l'ai finis et que je me demande quels mots choisir pour venir faire ma critique (comme c'est Noël, je ne pouvais pas vraiment venir prendre le temps d'écrire une belle critique donc autant attendre).

Le même jour où je l'ai terminé, j'ai essayé de commencer un autre livre mais, j'en ai été incapable. La motivation n'y était pas car pour moi, c'était bien clair que c'était impossible, absolument inconcevable, qu'un autre livre puisse rivaliser avec Origin.

C'est avec un feeling très similaire que lorsque j'ai terminé The Hunger Games pour la première fois. L'envi de le recommencer m'est apparu avant même que j'ai terminé le livre.

Parlons plus sérieusement maintenant. L'écriture de ce livre est fluide et tellement, tellement prenante. Je n'avais aucune idée à quel auteur j'avais affaire en achetant ce livre, la couverture m'a interpellé, l'histoire semblait unique et intéressante, mais lorsque j'ai vue que c'était le premier roman de cet auteur alors là, je n'y croyait pas. Je n'ai RIEN à lui reproché, aucune longueur, le point de vue de Pia était impeccable, l'histoire ni trop longue ni trop courte et juste assez de détails. Peut-être, disons, qu'au début c'était un peu long, juste un rikiki peu, mais pour ma part, ça ne m'a pas paru long du tout, j'ai été plongée dans l'histoire dès les premières lignes.

Parlant de l'histoire, je l'ai trouvé incroyablement originale et réaliste, d'une certaine façon bien entendu. La rencontre enflammée de la science et l'éthique, de même que la nature humaine, ne pouvait que donner un chef d'oeuvre. Scientifique que je suis (sérieusement), j'ai adoré ce côté de l'histoire qu'on rencontre assez rarement en YA, et qui remet en considération jusqu'où la science peut-elle nous mener. Jusqu'où certaines personnes sont-elles prêtes à consacrer leur vie pour la science, jusqu'à se sacrifier. Et le coeur là-dedans? La vie? La raison et l'éthique? Wow. Juste wow. J'y pense encore et j'en frissonne, j'ai juste envie d'aller retirer le livre de son étagère et de le recommencer tant il m'a marqué.

Quant au personnage. J'en ai tellement à dire... commençons par Pia, la personnage principale. Il n'y a pas de secret: elle est immortelle. Et la seule au monde, d'ailleurs. Elle est élevée à Little Cambridge au millieu de l'Amazonie parmi les scientifiques qui rêvent de faire d'elle la parfaite scientifique. Elle est déjà parfaite en tout point, alors comment pourrait-il en être autrement? Sauf qu'elle est également adolescente.

Très honnêtement, Pia m'a fait réaliser plusieurs choses: premièrement, aussi naif que ce soit, l'importance des cours d'histoire et de géographie, et même de littérature. La pauvre n'a strictement aucune connaissance dans aucun de ses domaines: elle n'a jamais vue une carte de sa vie. Comme ça, ''elle n’éprouvera pas le désire d'explorer ailleurs'', coyaient-ils. Mais bref, en ce sens, je n'aurais vraiment pas aimé être dans sa peau.

Ensuite, la vision face à la mort. On en a vue plein d'immortels, de Twilight et compagnie. Mais Pia ne sait tellement pas où se positionner qu'elle vient carrément à avoir peur de la vie, de la vie éternelle. Et la mort dans tout ça? Je vous laisse découvrir hihi.

En tout cas, elle est extrêmement bien développée et complexe comme personnage, on s'attache à elle en claquant des doigts.

Ensuite... Eio. Eio Eio Eio. Je suis tombée amoureuse de lui la première fois que j'ai lu son nom. C'est un membre d'une petite tribut, Ai'oa, dans la forêt Amazonienne tout prêt de Little Cam. Honnêtement, c'est impossible de ne pas tomber amoureuse de lui. Comme Pia, il ignore où est réellement sa place, était le fils d'un scientifique de Little Cam (on ne sait pas qui par contre...) et d'une Ai'oan. Je n'en dirai pas plus à son sujet faute de ne pas spoiler tout le monde, mais je vous invite réellement à tenter d'en savoir plus ;)

Je parlerai finalement de Harriet Fields, mon 3e personnage préféré. Elle n'est pas une scientifique comme les autres, et j'ai admiré sa force et son côté extrêmement humain. Elle était une nécessité dans ce livre, c'est elle qui a fait tomber la balance.

En bref, je ne recommanderai jamais assez ce livre. Je l'ai adoré à chaque page et je lirai tous les livres à venir de cet auteur, même si je doute qu'il y ait une suite à Origin.

À lire absolument!
Vérité - L'intégrale, Volume 1 Vérité - L'intégrale, Volume 1
Dawn Cook   
"Vérité Intégral Volume 1" regroupe les deux premiers tomes de la série du même nom: Vérité première et Vérité cachée.
Je dois dire tout d'abord que ce livre est très long et tranquille. Un grand manque d'action.

Une grande difficulté à cerner le type de magie qui est décrit ici, pas trés clairement je dois dire.
Les points positifs sont les personnages qui sont attachants. Et la fin du deuxième tome qui est assez inattendue.

La Trilogie des Survivants, Tome 1 : Arène Un, Les Chasseurs d'Esclaves La Trilogie des Survivants, Tome 1 : Arène Un, Les Chasseurs d'Esclaves
Morgan Rice   
J'ai vraiment beaucoup aimé ce livre! Il se passasse tellement de chose en si peux de temps, c'est remarquable! Mais, je trouve que justement tout vas un peu trop vite! Pour l'action c'est génial, mais je trouve que pour les personnages sa va trop vite![spoiler]Ils (Ben, Brooke et Logan) viennent de se rencontré, ne parle presque pas de eux et ils (Ben et Logan) sont déjà jaloux l'un de l'autre!![/spoiler] Je trouve juste que ça n'a aucun sens!

par Ainako