Livres
569 080
Membres
624 452

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Campus Drivers, Tome 1 : Supermad



Description ajoutée par Avalone76 2020-06-09T19:26:18+02:00

Résumé

L’année universitaire qui débute promet d’être radieuse pour Lane O’Neill. Campus Drivers, l’application qu’il a fondée avec ses meilleurs amis, cartonne. Le concept est simple : jouer les taxis pour étudiant, au volant de voitures de collection. Les filles en raffolent, et les quatre chauffeurs ont à cœur de ne jamais décevoir leur clientèle.

Lane n’a qu’un seul défaut aux yeux de la gent féminine : il ne s’attache pas. Jamais. Dès qu’il pousse la porte de chez lui, il aspire à ce qu’on lui fiche la paix.

Alors comment se retrouve-t-il à héberger Lois Hogan, la fille que son voisin vient de larguer?

Afficher en entier

Classement en biblio - 2 534 lecteurs

extrait

Extrait ajouté par somm 2020-09-11T10:12:25+02:00

(dialogue entre Carter et Lane)

- Elle est parfaite pour toi, mon pote. Antipathique, vulgaire...

- Folle à lier, je termine en souriant.

- Parfaite, c'est ce que je te dis !

Afficher en entier

Commentaires les plus appréciés

Diamant

Je ne sais plus comment j'en suis venu à commencer ce livre, je voyais régulièrement les titres de CS Quill, mais je n'avais encore jamais tenté. J'ai commencé l'extrait... et vous savez comment c'est, on se retrouve jusqu'à pas d'heure à ne pas lâcher son livre et à rugir de frustration pour avoir la suite alors qu'on ne l'avait pas prévu. C'est exactement ce genre de bonne lecture.

Je ne suis pas vraiment la lectrice de new adult j'en prends à petite dose car on ne va pas se mentir j'ai beau avoir 25 ans *tousse*, ok 28 *tousse* bref peu importe, je ne me sens plus vraiment concernée par tous ces émois. Mais de temps en temps, j'essaye quand même, sur un malentendu ça peut marcher, et là ? Ça a marché, car il a une base qui me plait à tous les coups : une ambiance de camaraderie (mais vraiment entre mecs), l'humour (un peu potache oui, à peine) et des dialogues qui sonnent vrais.

L'histoire d'A est originale, elle a évolué de façon crédible et a su prendre le temps de développer un tas d'émotions. On est dans un friends-to-lovers avec un pitch assez simple : Lane ne veut pas d'attache et à du mal à laisser les autres entrer dans sa bulle, il aime sa solitude mais ça ne l'empêche pas d'avoir des potes. Ce n'est pas le genre de type qui accueillerait n'importe qui chez lui... On s'attache très vite à cette bande de potes.

Lane est touchant dans cet aspect non-chaland. Lois quant à elle va nous saouler au début, parce qu'elle n'a que son ex en-tête mais quand on est amoureux, notre fierté est parfois bien égratignée... on ne sait pas à quel point on peut tout tenter tellement on est désespéré. Alors sans qu'ils ne s'en rendent compte, au fil du temps ces deux parfaits inconnus apprennent à se connaitre et développent une belle amitié...

La fin n'est que frustration alors tout dépend quand on le commence, soit on enchaîne direct avec le T2, soit on prend son mal en patience en lisant les 7 premiers chapitres du tome suivant qui sera sur Donny.. et franchement, ça s'annonce top ! Je recommande cette série si vous avez un faible pour Elle Kennedy ou Vi Keeland.

Afficher en entier
Diamant

http://lesjolieslecturesdepapier.com/2020/09/supermad-campus-drivers-tome-1-c.s.quill.html

Une nuit. C’est le temps qu’il m’a fallu pour lire le premier tome de Campus Drivers. Une nuit à me dire, à chaque nouveau chapitre, qu’il fallait que je stoppe ma lecture et que je dorme. Mais vous savez quoi ? Cette lecture valait la peine de faire une nuit blanche. Mon addiction pour Campus Drivers a pris le dessus sur mon sommeil et honnêtement, je ne m’attendais pas du tout à ça…

Campus Drivers, c’est le genre de roman dans lequel tu te plonges sans réfléchir pour passer un super bon moment, en essayant d’oublier tes problèmes. Pari réussi donc pour C. S. Quill qui est parvenue a me faire passer une nuit blanche, grâce à sa plume, son humour et ses personnages. Je connaissais déjà l’auteure, mais c’était la première fois que je lisais un de ses romans. Et après avoir terminé Campus Drivers, je me suis demandé pourquoi je n’avais toujours pas lu ses livres. C. S. Quill possède une plume très additive, fluide et vraiment prenante. Dès les premières pages, elle avait déjà obtenu toute mon attention.

Il faut dire que l’auteure sait faire languir ses lecteurs. Je pensais découvrir une romance rapidement construite, comme on peut souvent avoir l’habitude de suivre dans d’autres livres de ce genre. Au final, ça a été tout le contraire. L’auteure prend le temps d’approfondir cette relation si particulière qui va naître au fil du récit entre les deux principaux protagonistes. Cette relation m’a tenue en haleine jusqu’a la fin et j’ai failli devenir dingue à force d’attendre un premier baiser qui ne sembler jamais venir ! Heureusement, ça méritait absolument d’attendre ! Cela a permis entre autres que la tension entre Lane et Lois soit à son paroxysme au moment de cette scène tant attendue.

Néanmoins, ce n’était vraiment pas gagné entre eux, au départ. Lane, c’est LE célibataire endurci qui tient à sa solitude et privilégie les histoires sans lendemain, sans attaches. Alors quand il se retrouve à devoir héberger Lois, qui vient de se faire larguer, Lane voit ses habitudes de célibataire complètement chamboulées. Au début, Lane et Lois ne peuvent pas rester plus de 5 minutes dans la même pièce sans se chamailler et s’envoyer des piques à la figure. Et croyez-moi, leurs boutades sont vraiment très divertissantes. Pourtant, malgré l’agacement mutuel qu’ils ressentent l’un pour l’autre, une amitié naît de leur cohabitation et Lane se rend compte qu’il n’est peut-être, après tout, pas si mal de partager son appartement avec Lois.

La romance entre eux est super bien construite. C’est tendre, touchant, mais sans forcément tomber dans les niaiseries et les clichés. Le fait que celle-ci débute d’abord par une amitié, la rendue davantage crédible à mes yeux. Je n’ai rien contre les romances niaises, ça fait quelques fois du bien à mon petit côté fleur bleue d’en lire, mais je préfère de loin les romances qui se rapprochent bien plus facilement de la réalité. En tout cas, j’ai adoré leur complicité, leurs railleries, les émotions que leur couple nous fait ressentir… Comme l'a si bien fait remarqué Adam à Lane, il était certain qu’avec Lois Lane, on ne pouvait pas lutter.

Concernant les personnages, c’est sans aucun doute, en plus de la romance, l’un des points forts de ce roman. Ils sont tous super-attachants et j’ai adoré découvrir cette bande de copains complètement déjantée. Chacun possède sa propre personnalité, ses propres qualités qui le rendent si unique aux yeux du lecteur. Même si ce premier tome est centré sur l’histoire de Lois et Lane, C. S. Quill s’assure de nous présenter l’ensemble des personnages. On parvient facilement à s’attacher à eux avant même de découvrir leur propre histoire. J’ai également beaucoup aimé le travail qu’a effectué l’auteure autour de la psychologie du personnage de Lane.

Lane est un personnage que j’ai beaucoup aimé et que j’ai pris plaisir à découvrir. C’est le book boyfriend par excellence. Il est drôle, compréhensif (même si ce n’était pas gagné au départ), gentil… Bref, il a toutes les qualités nécéssaires pour nous faire craquer. Sous ses airs de séducteur, Lane est en réalité une personne sensible et qui traîne comme tout le monde son lot de casseroles. C’est quelqu’un qui a tendance à se fermer et se montrer distant quand quelque chose ne va pas. L’arrivée de Lois dans sa vie va lui permettre de se montrer un peu plus ouvert, plus heureux.

En conclusion, je suis totalement tombée sous le charme des Campus Drivers. Ce premier tome est un gros coup de coeur et après avoir fait connaissance avec cette joyeuse bande d’amis, il me tarde vraiment de découvrir plus en détail le reste des personnages masculins. En plus, avec une fin pareille, je suis dégoutée de ne pas encore posséder le second tome ! Il est sûr et certains que la saga Campus Drivers est LA saga de cette fin d’année et je suis heureuse d’avoir découvert la plume de C. S. Quill ! Je me suis très souvent surprise à rire toute seule durant ma lecture et c’est quelque chose qui fait vraiment beaucoup de bien ! Si vous hésitez encore, je vous recommande fortement ce premier tome !

Afficher en entier

Commentaire video

Vidéo ajoutée par justinelab13 2021-02-19T18:31:43+01:00

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Chika 2021-10-23T21:57:11+02:00
Argent

La recette pour me donner envie de découvrir de nouvelles plumes est simple: il suffit de me faire rire. Et c'est exactement ce qu'a fait C.S. Quill lorsque je l'ai rencontrée en masterclass au Festival New Romance récemment! À peine sortie, j'avais déjà envie de me jeter sur les trois tomes de Campus Drivers dont les résumés m'attiraient fortement! C'est donc ni une ni deux que j'ai acheté et lu le premier opus, SuperMad.

Et j'ai eu bien raison de me laisser convaincre parce que si le résumé annonçait de la fraîcheur et de l'humour, je me suis carrément retrouvée dans un roman 100% feel good! J'ai beaucoup aimé intégrer le temps d'une histoire le campus de la OSU, qui pourtant n'a pas grand chose qui diffère des autres campus américains mais qui lorsqu'on est accompagné de cette bande de copains géniaux, nous séduit forcément! Et on en finit même par vraiment ne plus avoir envie de le quitter - d'ailleurs, à peine fini ce premier tome, j'ai déjà envie de me jeter sur le deuxième: on est happé par l'addictivité de la plume de C.S. Quill! Il faut dire aussi qu'elle écrit avec énormément de naturel: il n'y a aucun moment caché parce que moins glam' dans le scénario de SuperMad. Tant est si bien qu'il est carrément facile de s'immerger dans cet univers!

C'est aussi dans cette volonté de coller au naturel je crois que l'auteure nous dépeint une histoire d'amour peu conventionnelle, qui sort à quelques moments des sentiers battus de la romance. Déjà, C.S. Quill prend le temps qu'il faut pour nouer l'amitié entre Loïs et Lane: ils apprennent véritablement à se connaître avant de parler de sentiments (et plus si affinités!) d'un côté comme de l'autre, ce qui en somme ancre bien l'histoire dans le réel. Et pourtant, ce n'est pas pour ça qu'on ne brûle pas à chaque interaction lorsqu'ils s'y mettent! Mais ainsi, leur lien est beaucoup plus profond - et on en redemande!

Ce qui rend aussi cette histoire peu conventionnelle, c'est aussi que ses personnages sont loin de l'être: non mais un tombeur asocial ^^! Vous n'en trouverez pas un qui soit lisse mais c'est ce qui fait leur charme! Comme je le disais, on s'attache direct à la bande de copains qui nous fait beaucoup rire, et encore plus à notre Lane qui sous ses airs bourrus cache un cœur à la guimauve! Le double point de vue dans la narration nous aide tout de même à cerner le mystère de sa personnalité: nous ne saurions sinon, comme Loïs, pas quand il souffle le chaud ou le froid!

Pour parler de Loïs, je l'ai aimée aussi dès le départ parce qu'elle n'a pas peur de montrer ses faiblesses comme son côté déjanté! Cette fille a un répondant de folie! Comment Lane aurait-il pu résister? Et l'on voit que malgré les écueils qu'elle subit, elle parvient toujours à mener sa barque pour devenir plus forte. Je dirais que son seul défaut, et pas des moindres, est son attachement aveugle à son histoire avec Birk - pardon Kirk (maudit correcteur automatique ;) )! Dès la première page, ce mec est une ordure!

En bref, je le savais, j'ai eu raison de faire confiance à mon présentiment qui me disait que les romans de C.S. Quill me plairait! Les Campus Drivers semblaient addictifs et pleins d'humour, et bien, je n'ai pas du tout été déçue par la lecture du premier opus, SuperMad! On y fait la connaissance de la fine équipe qui joue les taxis pour la gente féminine sur le campus de la Ohio University et on accroche direct! Tout simplement, parce que tout le monde est sympa, drôle, avec des vies sans prise de tête apparente, mais surtout démontre tous que la valeur qu'ils mettent dans l'amitié passe avant tout. C'est d'ailleurs en faisant naître en tout premier lieu une nouvelle amitié entre Loïs et son "sauveur", prenant le temps d'installer du lien entre ses héros, que cette histoire nous convainc! C'est d'avant tout parce que l'écriture de C.S. Quill est pleine de naturel que nous nous sentons si bien dans cette romance feel good. C'est aussi ça qui forcément infuse sur le caractère de ses personnages! Maintenant qu'une addiction s'est créée, vous savez ce qui m'attend: mais oui, il me faut à tout prix les histoires de Donovan et Lewis qui m'ont l'air elles aussi d'avoir un scénario bien taillé!

Afficher en entier
Diamant

Vous voulez du léger, du RIRE, de la détente.... laissez vous embarquer à bord des Campus drivers 🤩

🚖 ils vous donneront envie d'aller à l'université 😁😜 et leurs copines sont époustouflantes, se sont des nanas avec du caractère 😅

💜 Chaque tome est unique et je ne peux pas choisir mon préféré parce qu'ils le sont tout les 3 🤷‍♀️

Dans le 1️⃣, on rencontre les Supers LoisLane 🦸‍♂️🦸‍♀️❤️ et on fait connaissance avec toute la joyeuse bande 😍

Bref, n'hésitez pas à lire cette superbe série, elle est GÉNIALE ❤️❤️❤️❤️

MiMie 🌺

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Marinedpz 2021-10-18T23:56:50+02:00
Commentaire ajouté par Cricri27 2021-10-18T20:15:34+02:00
Diamant

J'ai adoré cette histoire simple pleine d'humour et d'amour.

Je l'ai lu en 1 journée tellement j'arrivais pas à décrocher.

J'ai adoré lois et lane, ils sont parfait

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Nola-1 2021-10-08T15:51:07+02:00
Or

Une romance rafraîchissante, qui donne le smile tout au long. Une fois commencé je n’ai plus lâché le roman. J’ai adoré Lane et les Campus driver (hâte de lire la suite centrée sur les membres de la team). J’ai eu un peu plus de mal avec Loïs au départ, elle paraît assez antipathique et focalisé sur ses problèmes. Au fur et à mesure cette impression d’elle s’atténue, et on la découvre sous un nouvel angle. Je vais me précipiter sur la suite, notamment du à la fin du tome 1. Heureusement que j’ai la suite déjà dans ma PAL. Une super lecture, pile ce que je recherchais.

Afficher en entier
Diamant

Super 1er tome. Une très belle écriture fluide et simple. Les personnages sont très attachants et leur histoire hyper craquant. Encore une pépite de C.S. Quill

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Hortensya 2021-09-28T19:40:36+02:00

Agréablement surprise! On voit clairement que l'auteure s'est inspiré des off-campus et c'est tellement bien!Les personnages principaux sont attachants, les personnages secondaires amusant.J'attaque directement le deuxième tome.

Afficher en entier
Argent

Je m'attendais à un livre plus long et j'ai été un peu déçue qu'il ne se passe presque rien n'empêche que j'ai super envie de lire la suite. Même si l'histoire est un peu clichée je trouve l'idée des chauffeurs assez originale.

Afficher en entier
Diamant

Très bonne lecture, un vrai coup de cœur ! De l'amour, de l'humour et un peu de tragédie, la parfaite comédie romantique.

Afficher en entier

Date de sortie

Campus Drivers, Tome 1 : Supermad

  • France : 2020-09-03 (Français)

Activité récente

AAtn le place en liste or
2021-10-27T15:05:25+02:00
Chris06 l'ajoute dans sa biblio or
2021-10-25T00:42:55+02:00
Elo-53 l'ajoute dans sa biblio or
2021-10-24T01:05:41+02:00
-Lory- le place en liste or
2021-10-23T17:43:58+02:00
Leoblo l'ajoute dans sa biblio or
2021-10-22T23:44:52+02:00
Carla_ le place en liste or
2021-10-22T11:54:07+02:00

Évaluations

Les chiffres

lecteurs 2534
Commentaires 333
extraits 53
Evaluations 944
Note globale 8.75 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode