Livres
528 509
Membres
548 635

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Campus, Tome 1 : Bienvenue à Easton



Description ajoutée par x-Key 2010-10-11T20:12:24+02:00

Résumé

A quinze ans, Reed Brennan fait sa rentrée en classe de seconde à la prestigieuse académie d'Easton ; le meilleur moyen d'échapper à un quotidien sinistre et une mère accro aux médicaments. Un nouvel univers s'ouvre à elle, différent de ce qu'elle avait imaginé : sur le superbe campus, tout n'est que luxe et raffinement. Reed la boursière se sent exclue. Jusqu'au jour où elle rencontre les filles Billings. Elles sont belles, intelligentes, sûres d'elles. Elles sont toutes puissantes, dans ce monde où le pouvoir est éphémère, mais indispensable. Reed va essayer par tous les moyens, même les plus vils, de faire partie de ce clan. Elle découvre rapidement que les Billings, derrière leurs poses affectées et leurs garde-robes de magazine, ont bien des choses à cacher. Tradition, honneur, excellence et secrets inavouables.

Afficher en entier

Classement en biblio - 1 048 lecteurs

extrait

Extrait ajouté par isane3 2012-11-04T14:38:08+01:00

J'avais les paumes moites et un léger vertige. Tout mon corps palpitait.

- Est-ce que je te rends nerveuse ? demanda-t-il.

Je secouai la tête.

Il se recula, me regarda dans les yeux et sourit :

- Menteuse.

Et il m'embrassa.

Afficher en entier

Commentaire le plus apprécié

Diamant

Ce livre est vraiment génial, on rentre direct dans l'histoire.

C'est aussi pour moi la serie Parfaite =)

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Pas apprécié

https://booksbookmarks.wordpress.com/2020/10/17/campus-t1-kate-brian/

Depuis que la maison d’édition Bayard ont réédité les couvertures de cette saga populaire, je me suis dit qu’il était temps de me lancer à force de lorgner dessus depuis leur sortie.

En commençant ce livre, j’ai été surprise de la rapidité à laquelle il se lisait. Je l’ai lu à une vitesse vertigineuse. Les chapitres sont courts, l’écriture et le travail éditorial sont aérés et j’ai apprécié ce côté-là. Or, c’est la seule chose positive que je trouve dans ce roman puisque je n’ai pas adhéré au schéma de l’histoire et je vais ainsi vous expliquer pourquoi ci-après.

En effet, au début, j’aimais beaucoup ma lecture, de par l’addictivité mais aussi car l’histoire m’intriguait, tout était fait pour que j’aime, puis le fait que cela se passe dans un campus me tentait beaucoup. Nouer de nouvelles amitiés et découvrir de nouveaux horizons, puis démarrer une histoire d’amour, je vous le dis, c’était déjà parti pour être une superbe lecture. Mais j’ai un peu déchanté quand j’ai vu que l’héroïne agissait de manière assez naïve, égoïste et stupide la plupart du temps. J’avais l’impression qu’elle acceptait de tout faire pour être populaire, y compris de mettre des bâtons dans les roues de ses propres amis ou connaissances sympathiques au bon vouloir des populaires qui la traitent comme un chien pour qu’elle fasse leur sale boulot. J’ai eu l’impression que l’héroïne se laissait marcher sur les pieds, était influençable et en un sens, j’avais l’impression qu’elle était parfaite dans le rôle d’une personne populaire méchante car elle ne « valait pas mieux » que ces individus en s’avilissant à faire tout ce qui lui était demandé. Je n’ai pas apprécié ce côté-là et j’aurais mieux aimé que justement, elle ne se laisse pas faire et ne veuille pas devenir populaire à tout prix vu comment elle devait être traitée pour en arriver jusque là. Leur tenir tête aurait été un meilleur choix scénaristique selon moi. Je n’ai tout simplement pas compris son caractère assez immature et n’ai pas pu m’y attacher correctement. Ceci dit, peut-être que l’auteure a voulu nous dépeindre ce personnage à dessein pour dénoncer ces « sororités » en campus qui font la loi ainsi que les personnes qui font tout pour obtenir la meilleur chambre. En effet, cela aurait donc pu s’avérer intéressant, mais une note en début de roman m’aurait ainsi été bénéfique aha.

Au niveau de la romance, je n’y ai pas non plus succombé, je l’ai trouvée beaucoup trop rapide et, curieusement, j’ai trouvé le petit ami de Reed plus sensé qu’elle. Il essayait de la raisonner alors qu’il faisait lui-même partie du camp des populaires en lui avertissant de ne pas trop changer ce qu’elle était, mais elle ne l’écoutait pas, et je ne les trouvais pas si bien assortis pour ainsi dire. La relation était trop peu approfondie pour moi et ce fut dommage car il y avait du potentiel.

En bref, je pense que cette lecture m’aurait davantage plu quand j’avais 14 ans, et c’est bien dommage car le rythme de lecture était addictif, mais cela n’est pas suffisant pour me donner envie de lire la suite. Je le conseille tout de même pour ceux qui aiment les mystères et la compétition assortie de coups bas à foison en campus universitaire sous fond de petite romance.

Afficher en entier
Pas apprécié

http://www.my-bo0ks.com/2020/10/campus-tome-1-bienvenue-a-easton/campus-tome-2-sur-invitation-kate-brian.html

Je ne fais pas souvent cela, mais aujourd'hui, je vais faire exception en vous parlant des deux premiers tomes de Campus de Kate Brian. Amis lecteur, tu peux aisément lire cette chronique car je vais parler ressenti et non spoiler le second tome. Si vous me suivez sur les réseaux sociaux, vous savez sans doute déjà que ces lectures n'ont pas répondu à mes attentes. J'ai donc fait le choix de lire directement le second tome pour rapidement passer à autre chose. D'ailleurs, si je n'avais pas eu cette suite dans ma PAL, j'aurais sans doute arrêtée la casse avec le premier. Mais bon.

Campus, c'est l'histoire de Reed. La jeune fille n'a qu'une envie, faire sa rentrée à Easton. Il faut dire qu'elle en a longtemps rêver. Les filles de Billings font la loi et Reed voudrait bien rejoindre ce club très sélect mais elle va vite comprendre que les apparences sont parfois trompeuses.

Lorsque j'ai commencé ma lecture de Campus, je dois dire que j'étais assez enthousiaste. L'héroïne semblait assez réfléchit et pas superficielle pour un sous. J'avais un bon feeling et j'avoue que la longueur (en l'occurrence très courte) des chapitres, fait qu'on avance assez vite. Cependant, j'ai vite déchantée.

A vrai dire, je n'ai pas bien compris les choix de l'auteure. En 2020, le harcèlement scolaire et tout ce qui va avec sont des sujets ultra importants et enfin abordés dans les romans comme il se doit. Il est d'ailleurs primordiale de bien faire comprendre jusqu'au où peut aller le harcèlement et ne pas donner une bonne image de cela dans les fictions. Et là, problème majeur à mes yeux, à travers ses personnages, Kate Brian nous donne l'impression que les filles Billings, riches, pestes et qui détiennent littéralement le pouvoir en usant de toutes les magouilles possibles pour arriver à leur fin sont le summum de ce qu'il faut faire.

Comprenez moi bien, en lisant le résumé de Campus, je me suis dit que l'histoire allait présenter cette élite, certes intrigante et assez tentante pour l'héroïne mais je pensais que justement, cette dernière allait ouvrir les yeux (rapidement) et ne pas se laisser embobiner / marcher sur les pieds / bouffer par les fameuses Filles Billings. Eh bien non.

Pire encore même, Reed se faire rabaisser, traiter de "lèches-vitres" durant tout le roman, insulter, bref vous l'aurez compris, les filles Billings n'y vont pas par quatre chemin. Mais notre héroine va tout de même les trouver, je cite : gentilles avec elle et surtout vouloir faire partie de leur groupe.

Et comme si cela ne suffisait pas, plus j'avançais dans ma lecture et plus je la trouvais aussi superficielle, hautaine et franchement détestable. Ses pensées vis-à-vis de ses camarades (hors Billings) sont juste hyper mauvaises. Comme si elle n'avait pas le temps pour des filles "normales". Même son histoire d'amour naissante m'a laissé de marbre... C'est dire.

Honnêtement, plus j'avançais et plus j'avais envie de secouer Reed. Comme je vous le disais, heureusement que les chapitres étaient courts et que, avouons-le, le mystère autour de leurs manigances est assez intéressant, car j'aurais sans doute refermer le livre au tout début si je n'avais pas la sensation d'avancer un peu.

Du coup, lorsque j'ai terminé ce premier tome de Campus, le constat était sans appel. Je n'ai absolument pas aimé. J'ai vu de très bon retours sur cette série, la comparant à Gossip GIrl (que j'ai pourtant adoré), ou Pretty Little Liars (que je n'ai pas aimé), mais j'avoue ne pas comprendre l'engouement pour ce roman.

J'ai donc, dès le lendemain, décidé de laisser sa chance au second tome mais là aussi, j'avais envie de m'arracher les cheveux. L'héroïne est toujours aussi naïve et pro-Billigns et comment dire que trop c'est trop. Enfin, les love-story de notre héroïne ont été la goutte d'eau qui fait déborder le vase.

En conclusion, je n'ai absolument pas aimé ces deux premiers tomes de Campus. La morale de l'histoire est à des kilomètres de ce qu'elle devrait (pour moi) et l'héroïne est aussi superficielle et opportuniste que le groupe auquel elle veut appartenir...

Afficher en entier
Lu aussi

je n'ai pas été particulièrement passionné pas ce livre

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Lisly 2020-09-19T12:39:52+02:00
Bronze

http://lislysworld.fr/campus-tome-1-bienvenue-a-easton/

Bon, soyons clair dès le début. Soit les histoires à la Pretty Little Liars, Gossip Girl et compagnie c’est votre truc et le roman va vous plaire. C’est mon cas et la chronique qui suit est écrite dans cette optique.

Par contre si vous n’appréciez pas les histoires superficielles de lycée, jeunesse dorée et outsiders qui tentent de se faire une place et je vous conseille de faire demi-tour car Campus risque malheureusement de ne pas vous plaire.

Jenny Humphrey, sors de ce corps !

Reed m’a beaucoup fait penser à la petite blonde de Gossip Girl. Elle a le même désir de s’intégrer parmi l’élite de son lycée et si on peut la comprendre au tout début, ça tourne à l’obsession lorsqu’elle continue à s’obstiner alors même que les filles Billings lui font subir toutes les crasses possibles et imaginables.

Dans ce premier tome, l’héroïne change peu à peu pour finalement devenir une toute autre personne. Influencée par ses nouvelles « amies », elle va devoir commettre des actes qu’elle regrettera au début, puis de moins en moins…

J’avoue avoir eu un peu de mal avec le personnage par moment. Ce qui me gêne principalement, c’est la façon dont elle se place au-dessus des autres filles de son dortoir dès leur rencontre. Elle trouve Constance agaçante dès le début alors que cette dernière tente de l’aider gentiment à chaque fois que c’est possible et même si je peux comprendre qu’elle ne supporte pas Missy, elle ne fait absolument aucun effort pour se rapprocher des autres membres de la bande.

Les filles Billings

Objet de fascination de Reed (et par défaut du lecteur puisque le roman est écrit à la première personne), les mystérieuses filles Billings sont au centre de cette histoire. Elles restent assez difficiles à cerner (encore une fois, probablement parce qu’on suit tout ça du point de vue de Reed), tant dans leur personnalité que dans leurs motivations.

Noëlle, qui mène la bande, souffle sans cesse le chaud et le froid. Elle semble impulsive mais calcule tout et à l’air facile à mettre en colère. Ariana est souvent décrite comme « éthérée » mais n’est pas plus approfondie que ça. Bien qu’elle soit celle qui fait entrer Reed dans la bande, elle n’est pas franchement amicale pour autant. Kieran est dans son petit monde à elle de privilèges alors que Taylor semble peut-être la plus gentille des quatre, même si sa supposée intelligence se résume visiblement à comprendre le fonctionnement des profs plus que le contenu des cours…

La romance

Parce qu’évidemment, dans Campus il y en a une et que évidemment on la voit venir dès le deuxième chapitre et de trèèèèès loin. Thomas est beau, mystérieux (Reed a décidément un attrait pour le côté obscur de la force XD), populaire et dès le premier jour, il ramasse son emploi du temps alors qu’elle le fait tomber. On comprend bien que c’est plus le type bad boy que prince charmant et ça donne évidemment lieu à des hauts et des bas dans la romance.

Conclusion

Un premier tome qui ne se contente pas d’être introductif et qui nous plonge dans le quotidien fascinant d’Easton. Les clichés sont là et il faut le savoir mais le roman n’en reste pas moins une lecture agréable et sans prise de tête !

Afficher en entier
Bronze

Reed Brennan est une adolescente de quinze ans qui vient tout juste d’être acceptée à la prestigieuse académie d’Easton grâce à son talent pour le sport et ses notes (entre autres). C’est une opportunité unique qui s’offre à elle : sa famille a du mal financièrement parlant, elle vient d’une école publique et est une élève boursière. Autrement dit, elle n’a rien à voir avec la plupart des autres étudiants, riches. Mais peu lui importe. Elle a toujours voulu intégrer cet établissement où tout n’est que paillettes et destins tout tracés, et son rêve est enfin sur le point de se réaliser. Seulement, avant même de se poser un peu et de trouver ses marques, son chemin croisera celui de Thomas Pearson — un garçon aussi beau que populaire — et des filles Billings — l’élite que tous veulent côtoyer —, rien que ça ! Le coup de foudre sera immédiat et Reed, qui n’a jamais vraiment eu d’amies, va décider de tout faire pour intégrer leur bande.

Commençons par parler de la jeune fille qui nous sert d’héroïne. Reed, de son petit nom, a quitté sa Pennsylvanie pour atterrir dans un endroit qu’elle juge parfait. Si les premiers chapitres m’ont permis de m’attacher à elle et à sa façon de penser, j’ai vite déchanté. Rapidement, elle va laisser tomber ses études (qui ont quand même coûté un paquet d’argent) pour atteindre le nouvel objectif qu’elle s’est fixé : faire partie du gratin de son école. À partir de là, j’ai souvent levé les yeux au ciel parce que la lycéenne motivée a laissé place à une gamine superficielle qui envoie bouler ceux qui s’intéressent à elle uniquement pour fréquenter ramper aux pieds de quatre pestes qui la prennent de haut et l’utilisent comme paillasson. Je le sais, elle cherche à trouver sa place, mais pourquoi accepte-t-elle de se faire mener par le bout du nez alors que d’autres aimeraient rester à ses côtés ? Elle agit comme un véritable mouton, adopte une attitude détestable, utilise la technique du léchage de bottes, cherche à devenir quelqu’un qu’elle n’est pas, se plaint en disant qu’elle ne peut pas rentrer à la maison et qu’elle doit tout faire pour rejoindre les Billings, se fait marcher dessus chaque jour qui passe.. En fait, j’ai eu l’impression qu’elle n’avait plus aucun respect pour elle-même. Thomas, en ce qui le concerne, m’a plu dès le début. Je l’ai trouvé mystérieux, intriguant et distant. Puis, d’un coup, bim — je passe les détails — on se rend compte qu’il cache des choses. Pour ce qui est de Noëlle Lange, Kiran Hayes, Taylor Bell et Ariana Osgood, je suis mitigée (même si cette dernière me semble plus intéressante, à voir). À plusieurs reprises elles ont adapté un comportement respectable voire protecteur vis-à-vis de Reed. Cependant, à d’autres moments, elles n’étaient que des garces qui profitaient de leur position. Finalement, Constance Talbot, la colocataire de l’héroïne, aurait mérité un développement plus poussé.

Ce premier tome me laisse perplexe. J’ai aimé et en même temps, pas vraiment. Vous voyez où je veux en venir ? Beaucoup disent qu’il y a des similitudes avec l’univers de Pretty Little Liars (aka ma série favorite jusqu’à ce que je découvre la saison 7 et que ça déglingue tout), néanmoins, je n’en ai pas eu l’impression. Peut-être que ça viendra avec les prochains opus ? D’ailleurs, j’espère que la mentalité de Reed évoluera et qu’elle remettra enfin certaines paroles / actions en question. Sinon, j’ai trouvé que le style de l’autrice n’était pas désagréable. C’est fluide, les chapitres défilent et on ne voit pas le temps passer. Concrètement, c’est un bouquin qu’il faut lire quand on cherche quelque chose de simple, pas prise de tête, pour faire passer le temps. Je ne suis pour l’instant pas super emballée mais je garde espoir pour le deuxième tome, que je vais m’empresser de découvrir puisqu’il m’attend bien sagement dans ma pal. Merci aux éditions page Turners pour l’envoi de ce livre et pour la confiance qui m’a été accordée. ♥

Afficher en entier
Bronze

J'ai lu ce livre il y a pas mal de temps

Mais je me souviens que j'avais bien aimé dans l'ensemble

L'intrigue se met en place, on découvre les personnages.....

Il y a des secrets, des mystères, des relations amoureuses......

Un peu dans la trame de Gossip Girls

Si vous avez aimé cette série, vous allez adoré

Afficher en entier
Commentaire ajouté par OrianeL 2019-08-12T17:46:43+02:00
Diamant

Livres pour les ados

Superbe

Afficher en entier
Lu aussi

Frustrée par mon ignorance des campus remplis d'universitaires je me suis dis que cette série pourrait me donner une idée, aussi vague soit-elle, du milieu. Ce premier tome nous embarque véritablement dans ce petit monde, beaucoup apprécié, d'autres tomes en réserve, on continue !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Emi-mz 2018-10-31T21:05:51+01:00
Lu aussi

Un tome sympathique pour un public plutôt jeune je dirais, déjà parce que les personnages sont au lycée mais surtout parce que c'est parfois assez enfantin leur histoire de copinage et de petit copain.

En revanche, les tomes suivants sont un peu plus sombre compte tenu des événements et c'est en cela que ça en devient addictif et que le thème devient intéressant : une enquête en plein établissement scolaire.

Je ne suis pas allée au bout de cette saga qui comporte beaucoup de tome, j'ai du lire les 4 premiers tomes puis l'intérêt que j'y portais s'est essoufflé car tout commençais à tourner en rond à mon gout. Cependant, je n'exclue pas qu'un jour je reprendrais la série, simplement par curiosité.

Afficher en entier

Date de sortie

Campus, Tome 1 : Bienvenue à Easton

  • France : 2008-03-20 (Français)

Activité récente

doranis l'ajoute dans sa biblio or
2020-10-15T20:56:02+02:00
Anne-54 l'ajoute dans sa biblio or
2020-10-13T09:36:32+02:00

Évaluations

Quizz terminés récemment

Les chiffres

lecteurs 1048
Commentaires 166
extraits 13
Evaluations 235
Note globale 8.2 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode