Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs
Lire la suite...

Descriptions de l'éditeur

Candide - Voltaire

Par Lyli le 18-12-2010 Editer
Lyli
Chassé du meilleur des mondes, le malheureux Candide est entraîné malgré lui dans une succession d'aventures calamiteuses. Il assiste ahuri à la mort de son rêve, celui d'un monde parfait. L'humanité tout entière serait-elle donc foncièrement mauvaise? Candide s'étonne, s'offusque, se lamente... et peu à peu se résigne.

La verve et l'ironie voltairiennes font merveille: voici un conte à la fois grave et cocasse, qui soulève avec légèreté des questions philosophiques fondamentales.
Par x-Key le 27-03-2014 Editer
x-Key
L’ouvrage fournit toutes les clés pour analyser le conte philosophique de Voltaire.
• Le résumé et les repères pour la lecture sont suivis de l’étude des problématiques essentielles, parmi lesquelles :
– Personnages ou marionnettes ?
– Structure et rythme du récit
– Optimisme et pessimisme : le problème du Mal
– L’Eldorado
– Les procédés de la satire
– L’impact culturel de Candide.
• Ce Profil d’une œuvre comprend également trois lectures analytiques :
– un extrait du chapitre I ;
– un extrait du chapitre III ;
– un extrait du chapitre XIX.
Par fleur59 le 22-09-2010 Editer
fleur59
Candide est un jeune garçon vivant au château du baron de Thunder-ten-tronckh. Il a pour maître Pangloss qui professe, à l'instar de Leibniz, que l'on vit dans le meilleur des mondes possibles. Cependant Candide est chassé de ce meilleur des mondes possibles à la suite d'une « Leçon de physique expérimentale » entreprise avec Cunégonde, la fille du Baron. Candide découvre alors le monde et passe de déconvenues en déconvenues.

Enrôlé de force dans les troupes bulgares, il assiste à la boucherie de la guerre. Il s'enfuit, est recueilli par Jacques l'anabaptiste. Il retrouve Pangloss réduit à l'état de vieillard, atteint de la vérole qui lui apprend la mort de Cunégonde, violée par des soldats bulgares. Ils embarquent avec Jacques pour Lisbonne. Après une tempête dans laquelle meurt Jacques, ils arrivent à Lisbonne le jour du tremblement de terre et sont victimes d'un autodafé durant lequel Pangloss est pendu. Candide retrouve Cunégonde, maitresse d'un grand inquisiteur et d'un riche juif. Il est amené à tuer les deux hommes et s'enfuit avec Cunégonde et sa vieille servante.

Il embarque avec son valet Cacambo, Cunégonde et sa vieille servante pour le Paraguay. Contraint d'abandonner Cunégonde à Buenos-Aires, il s'enfuit avec Cacambo au Paraguay. Ils y retrouvent le frère de Cunégonde que Candide transperce d'un coup d'épée, s'échappent, évitent de peu d'être mangés par les sauvages Oreillons et découvrent le pays d'Eldorado. Ils y sont heureux mais préfèrent le quitter avec toutes leurs richesses pour retrouver Cunégonde.

Envoyant Cacambo racheter Cunégonde, Candide se fait voler par un marchand et un juge, fait la connaissance de Martin, dégoûté de la vie et rejoint l'Europe avec lui. Ils passent par Paris où Candide manque mourir des soins prodigués par la médecine, se fait voler par un abbé et échappe de peu à la prison, puis rejoignent Venise où ils y cherchent en vain Cacambo et Cunégonde. Ils y rencontrent Paquette, la servante du Baron de Thunder-ter-tronckh, et son amant le moine Giroflée, découvrent un riche désabusé et font la connaissance de six rois détrônés.

Ils partent ensuite pour Constantinople délivrer Cunégonde, devenue laide , esclave du roi déchu Ragotski et racheter le valet Cacambo. Sur la galère, parmi les forçats, ils retrouvent Pangloss, ayant échappé à la pendaison, et le frère de Cunégonde, ayant échappé au coup d'épée, que Candide délivre contre rançon. À Constantinople, il rachète Cunégonde enlaidie et acariâtre, l'épouse contre l'avis de son frère qu'il est contraint de chasser, s'installe dans une métairie, se fait voler par des marchands, recueille Paquette et Giroflée et finit en cultivant son jardin sans plus se préoccuper du monde.

Le refrain résolument optimiste de Pangloss sur « le meilleur des mondes possibles », ainsi que le mot de la fin de Candide :

« Pangloss disait quelquefois à Candide : “Tous les événements sont enchaînés dans le meilleur des mondes possibles ; car enfin si vous n’aviez pas été chassé d’un beau château à grands coups de pied dans le derrière pour l’amour de mademoiselle Cunégonde, si vous n’aviez pas été mis à l’Inquisition, si vous n’aviez pas couru l’Amérique à pied, si vous n’aviez pas donné un bon coup d’épée au baron, si vous n’aviez pas perdu tous vos moutons du bon pays d’Eldorado, vous ne mangeriez pas ici des cédrats confits et des pistaches.
– Cela est bien dit, répondit Candide, mais il faut cultiver notre jardin.” »
Par anonyme le 20-06-2010 Editer
anonyme
Candide conte les mésaventures d'un voyageur philosophe qui affronte les horreurs de la guerre et les sanglants caprices de la Nature ; connaît les désillusions de l'amour et découvre les turpitudes de ses semblables. Pourtant, si l'homme est un méchant animal et si l'existence n'est qu'une cascade de catastrophes, est-ce une raison pour que le héros perde sa sérénité et le récit de son allégresse ?
Sous la forme d'une ironique fiction, Candide propose une réflexion souriante sur l'omniprésence de la déraison qui puise sa force aux sources d'une expérience humaine, celle de l'auteur. Candide, on l'a dit, ce sont les "Confessions" de Voltaire, et c'est en cela qu'il nous émeut.
Mais ce "roman d'apprentissage" est aussi un festival merveilleusement ordonnée de drôlerie et de fantaisie sarcastique, ruisselant d'un immense savoir qui ne dédaigne jamais de porter le rire jusqu'au sublime.
Par Diamond03 le 13-09-2014 Editer
Diamond03
Quand Candide est chassé du paradis terrestre à coups de pied dans le derrière, il ne sait pas encore quelles aventures l'attendent...
La guerre, l'Inquisition, le crime, il va tout connaître et se confronter au Mal pour retrouver celle qu'il aime.
Le plus célèbre conte philosophiques de Voltaire est une œuvre féroce et drôle dans laquelle l'auteur nous mène, avec son héros, à la recherche du meilleur des mondes...
Par adelez le 28-11-2013 Editer
adelez
4éme de couverture:

Comme disait parfois son précepteur Pangloss, si Candide n'avait pas été chassé d'un beau château à grands coups de pied au derrière pour l'amour de mademoiselle Cunégonde, s'il n'avait pas connu le tremblement de terre de Lisbonne, l'Inquisition, le Paraguay et l'Eldorado, il ne serait pas là, dans sa petite métairie pleine d'orangers, à manger des pistaches et à cultiver son jardin.
Les voyages et les aventures de Candide à la poursuite de la sagesse et du bonheur donnent le vertige. Comment garder son optimisme quand on va d'horreurs en catastrophes ? Voltaire ne croit ni au Bien ni à la Providence. Partout dans le monde, les hommes sont fanatiques, méchants, belliqueux. Candide doit apprendre la tolérance, les bienfaits du travail, l'art de vivre en paix avec soi et avec les autres. Et l'amour de la liberté.
Par jujubridou le 11-07-2013 Editer
jujubridou
Quatrième de couverture :

LE TEXTE :
Que signifie ce nom "Candide" : innocence de celui qui ne connaît pas le mal ou illusion du naïf qui n'a pas fait l'expérience du monde ? Voltaire joue en 1759, après le tremblement de terre de Lisbonne, sur ce double sens. Il nous fait partager les épreuves fictives d'un jeune homme simple, confronté aux leurres de l'optimisme, mais qui n'entend pas désespérer et qui en vient à une sagesse finale, mesurée et mystérieuse. Candide n'en a pas fini de nous inviter au gai savoir et à la réflexion.

LE DOSSIER :
Avant d'aborder l’œuvre:
-Fiche d'identité de l'auteur
-Repères chronologiques
-Fiche d'identité de l’œuvre
-L’œuvre dans son siècle
-Lire Candide aujourd'hui

Pour approfondir:
-Clefs de lecture
-Genre, action, personnages
-L’œuvre: origines et prolongements
-L’œuvre: son courant, ses tendances
-Vers le bac: écrit et oral
-Outils de lecture
-Bibliographie et filmographie


Objets d'étude :
-Le conte philosophique
-Le narratif
-Le roman
-Les Lumières
Par lag123 le 23-05-2013 Editer
lag123
Candide, un garçon naïf, est élevé au château du baron Thunder-ten-tronckh en Westphalie. Là, Pangloss lui apprend la philosophie de Leibnitz et Candide est fasciné du ‘’meilleur des mondes possibles’’. Bien qu’il soit chassé du château parce qu’il est tombé amoureux de Cunégonde, la fille du baron, il est toujours convaincu de cette philosophie. En traversant le monde à la recherche de Cunégonde, il voit la cruauté : La guerre de l’armée bulgare, le tremblement de terre à Lisbonne, la condamnation par l’inquisition. Pendent ce temps dur, il retrouve Pangloss et Cunégonde qui ont survécu un massacre au château, mais le bonheur ne dure pas longtemps : ils doivent se séparer de nouveau.
Par mazine29 le 07-05-2013 Editer
mazine29
Candide vivait heureux à Thunder-ten-tronckh. Mais un jour il en fut chassé et se retrouva plongé dans les horreurs du monde.

"Un ouvrage d'une gaieté infernale."
Madame de Staël
Par Mergina le 24-08-2012 Editer
Mergina
Chassé du meilleur des mondes, le malheureux Candide est entraîné malgré lui dans une succession d'aventures calamiteuses. Il assiste ahuri à la mort de son rêve, celui d'un monde parfait. L'humanité tout entière serait-elle donc foncièrement mauvaise? Candide s'étonne, s'offusque, se lamente... et peu à peu se résigne.

La verve et l'ironie voltairiennes font merveille: voici un conte à la fois grave et cocasse, qui soulève avec légèreté des questions philosophiques fondamentales.
Par dadotiste le 10-05-2012 Editer
dadotiste
Quatrième de couverture :

UN ESSAI
Etude approfondie d'un grand texte ou contenu contemporain par un spécialiste de l'oeuvre : approche critique originale des multiples facettes du texte dans une présentation claire et rigoureuse.

UN DOSSIER
Bibliographie, chronologie, variantes, témoignages, extraits de presse. Éclaircissements historiques et contextuels, commentaires critiques récents.

UNE ICONOGRAPHIE
Des illustrations nombreuses et variées proposent une interprétation visuelle originale.

Un ouvrage efficace, élégant. Une nouvelle manière de lire.
Par bookemixer le 21-07-2010 Editer
bookemixer
Candide nous conte les mésaventures d’un voyageur philosophe qui affronte les horreurs de la guerre et les sanglants caprices de la nature ; qui connaît les désillusions de l’amour et découvre les turpitudes de ses semblables, faisant à l’occasion l’expérience de leurs dangereuses fantaisies. Pourtant si l’homme est un bien méchant animal et si l’existence n’est qu’une cascade de catastrophes, est-ce une raison pour que le héros perde sa sérénité et le récit son alégresse ? Sous la forme d’une ironique fiction, Candide propose une réflexion souriante sur l’omniprésence de la déraison qui puise sa force aux sources vives d’une expérience humaine, celle de l’auteur. Candide, on l’a dit, ce sont les « Confessions » de Voltaire, et c’est en cela qu’il nous émeut.
Par DarkAthena59 le 14-04-2017 Editer
DarkAthena59
On aperçut enfin les côtes de France. «Avez-vous jamais été en France, monsieur Martin ? dit Candide. - Oui, dit Martin, j'ai parcouru plusieurs provinces. Il y en a où la moitié des habitants est folle, quelques-unes où l'on est trop rusé, d'autres où l'on est communément assez doux et assez bête, d'autres où l'on fait le bel esprit ; et dans toutes, la principale occupation est l'amour, la seconde de médire, et la troisième de dire des sottises. - Mais, monsieur Martin, avez-vous vu Paris ?»
Par feeclochettte le 11-05-2013 Editer
feeclochettte
On apperçut enfin les côtes de France. "Avez-vous jamais été en France, monsieur Martin ? dit Candide.
- Oui, dit Martin, j'ai parcouru plusieurs provinces. Il y en a où la moitié des habitants est folle, quelques-unes où l'on est trop rusé, d'autres où l'on est communément assez doux et bête, d'autres où l'on fait le bel esprit ; et dans toutes, la principale occupation est l'amour, la seconde de médire, et la troisième de dire des sottises.
- Mais, monsieur Martin, avez-vous vu Paris ?"
Inscrivez vous !
▶ Crééz votre propre bibliothèque virtuelle.
▶ Découvrez des conseils de lecture.
▶ Echangez avec des milliers de passionnés de lecture.