Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Candiy-62 : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
La Promesse Interdite, Tome 1 : Dark Attirance La Promesse Interdite, Tome 1 : Dark Attirance
Gena Showalter   
Que ça fait du bien d'avoir de la nouveauté parmis les romans jeunesses.
Certes, il y a des vampires, des loups garous, des sorcières... mais l'intrigue est totalement inédite.
Le héros est Aden, un garçon de 16 ans ( peu de romans ont un garçon comme personnage principal), qui à 4 personnalités enfermées dans sa tête.
Autant vous dire que ce n'est pas tous les jours facile pour lui.
Il possède des pouvoirs qui attirent toutes sortes de créatures surnaturelles.
Dans ce tome 1, il se fait rapidement 3 amis, tous plus interressant les uns que les autres.
On se retrouve avec des personnages haut en couleurs. Aucun n'est mis de côté, ils sont tous importants.
Leurs sentiments sont tellement bien exploités que vous dévorez pages par pages ce livre.

J'ai vraiment adoré ce roman, j'ai été prise d'une frénésie de lecture comme quand j'avais lu les sagas twilight et la cité des ténèbres.
A lire absoluement +++

par Adèle
Sweet Home, Tome 1 Sweet Home, Tome 1
Tillie Cole   
Je n'ai pas du tout, mais alors pas du tout aimé. J'avais découvert Tillie Cole avec "mille baisers pour un garçon" ou j'avais versé toute les larmes de mon corps - et d'ailleurs en diamant dans ma biblio - mais Sweet Home n'est clairement pas a la hauteur de ce que j'avais déjà lu d'elle.

Déjà Molly bien que mignonne, est une Mary Sue en puissance, orpheline, gentille douce parfaite et tout le tralala. Rome est un stereotype de bad boy finalement pas si bad que ça parce qu'il souffre. je parle meme pas de Shelly, copier/coller des garces habituelles de series B qui a leur dernière année de fac se comporte encore comme les reines de lycée. en fait les personnages que j'ai trouvé les plus intéressant c'était Cass, Lexi et Austin. c'est ceux qu'on voit le moins pourtant.

Je suis vraiment désolée pour ceux qui ont aimé le livre d'avoir un avis si tranché, surtout que je suis non plus mauvais public mais tout était cousu de fil blanc, prévisible a outrance. et surtout, j'ai eu un problème avec rome, il n'est pas seulement dominateur il est surtout irrespectueux, il parle vraiment mal a Molly parfois et ma foi, elle a l'air d'aimer ça. Molly qui d'ailleurs, pour une femme "mature" pique des crises sans avoir toutes les informations ou joue les moralisatrice a tout bout de champ.
l'histoire des parents je l'ai trouvé également un peu grosse aussi, vraiment très drama et à mon sens y avait plein d'autres solutions pour Rome s'il le voulait vraiment, pour échapper à tout ça. et le dénouement final était affreusement prévisible.

j'avais découvert (et aimé) Tillie Cole avec le livre "mille baisers pour un garçon" mais Sweet Home n'est pas a la hauteur de ce qu'elle avait pu écrire, et c'est sans doute la romance inspiré de Romeo et Juliette la moins bien que j'ai lu jusqu'ici,j'ai été très déçue.

par sorello
Another Story of Bad Boys, Épisode 1 Another Story of Bad Boys, Épisode 1
Mathilde Aloha   
Avant de rentrer dans une critique de ce livre, je tiens d'abord à souligner que je trouve vraiment super que Mathilde Aloha ait pu être éditée. Elle a, mine de rien, écrit un sacré pavé et j'admire les jeunes qui ont l'occasion, comme elle, de réaliser leur rêve.

Bon maintenant je vais donner mon avis sur ce roman. D'une part, c'est une brique et je dois dire que même si je l'ai vu beaucoup circuler sur les réseaux l'histoire ne me tentait pas plus que cela, car les histoires de Bad Boy qui durent 5 tomes, cela m'agace au plus haut point.
J'ai quand même lu beaucoup de critiques positives alors j'ai décidé de me lancer quand j'ai trouvé ce roman d'occasion chez mon libraire.
J'ai donc commencé ce roman et le début m'a plutôt plu malgré quelques points négatifs, notamment en ce qui concerne la situation de départ (l'erreur dans les prénoms de l'héroïne, non mais sérieux ?). J'ai enchaîné les pages assez rapidement mais je me suis rendue compte que je n'attendais qu'une chose, c'était de vite terminer ma lecture car aussi addictive soit-elle, car on veut savoir ce qu'il va se passer entre Cameron et Lili, j'ai trouvé l'histoire totalement répétitive, le personnage principal qu'est Lili m'a vraiment agacée. Je veux dire, elle a des réflexions et des réactions vraiment stupides et puis je ne sais pas vous, mais j'ai eu du mal à trouver réaliste le fait que Lili soit une personne qui plaît à tout le monde, que tout le monde veut draguer... Je veux dire, la fille n'a aucun souci à se faire des amis en un claquement de doigts.
Bref, je n'ai pas vraiment détesté le personnage de Lili, mais je ne l'ai pas spécialement aimé non plus.
Pour ce qui est de Cameron.... comment dire, oui c'est le beau gosse sexy... oui j'avoue qu'il m'a fait un peu craqué, mais je l'ai trouvé aussi très agaçant parfois, j'avais même envie de lui mettre des baffes, je me suis même demandée s'il n'était pas bipolaire ou un truc du genre.
Pour ce qui est des personnages secondaires.... et bien, je vais dire que je les ai trouvés sympathiques.
Toute l'histoire est plus ou moins couru d'avance et c'est dommage, mais bon avec les histoires de Bad Boy on a l'habitude donc à la limite ce n'est pas trop grave.

Ce qui m'a le plus déçue c'est que finalement l'histoire d'amour prend le pas sur tout le reste (et c'est moi qui dit ça ! alors que pour moi l'histoire d'amour est la base lol), j'ai trouvé que l'intrigue sur Jace et sur ce que font finalement les garçons quand ils sortent sans rien dire passait complètement à la trappe. Et c'est bien dommage car je trouve qu'on nous en donne pas assez même si bien sûr il y aura un deuxième tome.

Pour finir, je trouve, personnellement, que 600 pages pour un premier tome c'était beaucoup trop pour moi. Soit des passages redondants auraient pu être enlevés, soit il aurait fallu faire ce tome en deux parties pour laisser respirer le lecteur...

Bien sûr cet avis est personnel. Je ne dit absolument pas que ce roman est mauvais loin de moi cette prétention mais je n'ai pas apprécié plus que cela. Je lirai sûrement le tome 2, sauf si je vois qu'il y a plus de deux tomes....

par Chasha
Caroline & West, Tome 2 : Plus Fort Caroline & West, Tome 2 : Plus Fort
Robin York   
Voilà une suite que j’attendais avec impatience et au vu des premiers retours plutôt mitigés, j’ai été un peu refroidi. Je peux comprendre que ce tome ait pu perturber certains lecteurs, car en toute honnêteté il se démarque du précédent. A commencé par l’ambiance qui est beaucoup moins pesante et le sujet va se recentrer sur les problèmes de West qui jusqu’ici n’avait fait que soutenir Caroline.

Plusieurs mois se sont écoulés depuis le départ de West, Caroline peine à survivre sans l’homme qu’elle aime et avec l’aide de son père, elle a décidé de déposer plainte contre Nate. Alors que la situation est déjà très stressante pour la jeune femme, elle va recevoir un appel inattendu de West suite à la mort de son père, afin de l’aider et sans se poser aucune question, elle va tout quitter et partir soutenir l’homme qu’elle n’a jamais réussi à oublier. Bien qu’il l’ait appelé à l’aide, West va rester froid et distant avec Caroline et n’a aucune intention de renouer avec elle, tout ce qui compte c’est sa sœur.

J’ai été très surprise de retrouver une Caroline plus battante que jamais, elle va s’avérer être un phare dans la tempête personnelle de West. Bien qu’il repousse la jeune femme, elle va découvrir des informations sur le passé du jeune homme et au contact de ses proches, elle va définitivement terminer de le cerner. Cette force qui l’habitude va être un réel atout pour soutenir Frankie et West, même si ce dernier ne veut pas être aidé. L’année qui s’est écoulé a complètement changé Caroline et la jeune femme fragile, à laisser place à une femme déterminée, elle a conscience qu’il ne sera plus jamais à elle, pourtant elle va être l’amie loyale qu’elle lui avait promis d’être lorsqu’il en aurait besoin.

J’ai trouvé l’ambiance moins pesante, probablement parce que le thème du « revenge porn » est relayé au second plan. Robin York a réussi à se renouveler dans cette suite, bien que nous continuions de connaître l’évolution de la procédure, ce tome est consacré aux sacrifices de West et ce tome va être sa seconde chance. Son retour à Silt a été vraiment difficile, quitter Caroline et abandonner ses études l’a ramené à la dure réalité de sa vie et à son incapacité à quitter cette ville. Les mois qu’il a passés éloigné ont causé des dégâts et c’est à distance qu’il va protéger sa jeune sœur. La mort de son père aurait dû le libérer de ses entraves, mais pourtant tout n’a fait qu’empirer. Contre toute attente, une chance de réintégrer Putnam va se présenter et cela va être la décision la plus dure de sa vie.

West est dans une situation déchirante et nous allons le découvrir plus vulnérable que jamais, cette manière qu’il a de repousser tous ceux qui lui tendent la main m’a vraiment fait mal au cœur. Difficile de ne pas être attendri, son histoire est terrible et on assiste impuissant à l’anéantissement de ses rêves. Devoir renoncer à Caroline a été une épreuve pour lui et il a pris conscience qu’il ne voulait plus prendre le risque de la perdre de nouveau, donc il va tout faire pour conserver une certaine distance avec elle. Je vous avoue que par moments j’avais envie de le secouer et qu’il ouvre enfin les yeux, mais grâce à Caroline nous allons assister à un véritable bras de fer et elle n’aura jamais été aussi consciente de ses atouts. Je ne m’attendais pas à retrouver une héroïne aussi combative et elle est épatante.

Malgré la violence émotionnelle de certaines scènes, j’ai réussi à m’attacher à notre couple de héros. Ce tome va marquer une véritable évolution pour leurs personnages, Caroline va devenir une femme incroyable et ses souffrances lui auront permis de devenir une femme plus forte. Elle est tout ce dont West pouvait rêver, malgré son instance à la l’éloigner, il va progressivement la laisser rentrer dans sa bulle. La fin m’a légèrement frustrée concernant quelques passages non exploités, mais globalement c’est un second tome où nos héros gagnent en maturité. Une romance pleine d’espoir, qui montre que malgré les difficultés tout le monde à le droit à sa part de bonheur et c’est un diptyque à découvrir !

http://wp.me/p4u7Dl-2oS

par Luxnbooks
The Captive, Tome 1 : Capturée The Captive, Tome 1 : Capturée
Erica Stevens   
Cela faisait longtemps que j'avais lu une histoire de vampires et je dois dire que c'est une belle découverte. J'ai beaucoup aimé l'histoire autour des vampires et des humains rebelles. La romance est mignonne également. Ce premier tome est une belle entrée en matière.
Hopeless, Tome 1 Hopeless, Tome 1
Colleen Hoover   
Hopeless est un livre étrange.
On pourrait séparé ce livre en deux parties.
La première moitié de ce livre est une histoire d'amour banale, qui fait chavirer le cœur de Sky pour la première fois de sa vie. On plonge délicatement dans la tendresse de leur amour.
Puis, la deuxième partie du roman est... intense, bouleversante. On se prend une claque. On se noie dans cette océan de secrets qui nous englouti. L'histoire chavire dans un désespoir infini. Les révélations se succèdent et la réalité devient de plus en plus trouble. [spoiler]Sky apprend son terrible passé qu'elle avait enfoui dans un recoin sombre de son esprit. Sky connait Holder. Et Holder l'a connait. Il lui ment. Pour la protéger ? Sky devient intenable, hystérique après chaque pas dans ce qui parait être le plus gros mensonge de sa vie, elle relâche les larmes qu'elle n'a jamais pu pleurer. Sky s'est faite enlevée, emmenée loin par une femme qui deviendra sa nouvelle maman. Holder âgé de 6 ans, culpabilisera toute sa vie de l'avoir laissée s'en aller. Sky s'appelle en réalité Hope, c'était une enfant triste, manipulée par un père alcoolique qui abusé d'elle. Karen, sa tante, qui était une autre victime de son frère, décide de l'emmener loin. C'est elle qui deviendra sa nouvelle mère. La dernière victime de cette homme est Lesslie, la sœur jumelle d'Holder qui par désespoir s'est ôtée la vie. Le tatouage d'Holder, "Hopeless" a plusieurs sens ; "désespoir", mais aussi Hope et Less, les deux personnes qu'il n'a pas réussi à sauver et à qui il tenait le plus. [/spoiler]
Sky a choisi d'oublier. Et toute cette partie douloureuse de sa vie est rester cachée dans un coin de son esprit. Une douleur psychologique est bien plus horrible qu'une douleur physique. Sky a choisi le déni. Mais les démons de son esprit ont resurgi.
Cette histoire est douloureuse. Horrible et pourtant particulièrement belle. Le destin les a réunit à nouveau.

par Kiiwako
Losing It, Tome 1 : Ce si joli trouble Losing It, Tome 1 : Ce si joli trouble
Cora Carmack   
Alors je sens déjà qu'on va surement se moquer de moi...Mais j'ai vraiment adorée ce roman alors non ce n'est pas Victor Hugo (ou autres)mais je pense que des fois ce genre de lecture fraîche et pleine d'humour peut (largement) se placer au niveau de Victor Hugo.Enfin non pour être plus claire je pense qu'on ne peut pas comparer deux styles de romans aussi différents car après tout ce n'est pas forcément la "grandeur" de l'écriture mais ce qu'elle nous fait ressentir au fond de nous et ce livre m'a fait rire,désirer d'être à la place de Bliss...Enfin bon après cette petite parenthèse qui ne servait (surement)à rien :) Je vais parler du roman (enfin!),quand je l'ai lue je souriais et rigolais environ euh....Tout le temps?.Ha Ha je dois paraître complétement niaise mais c'est juste que le côté romance interdite c'est tellement séduisant et désoler est un système qui marchera encore pas mal de temps (pour ne pas dire toujours...). Beaucoup se plaigne que les auteurs ramènent toujours les mêmes sujets (ex:Romance interdite,triangle amoureux...) et je suis d'accord avec vous complètement !! Mais je pense le problème ce n'est pas les sujets mais comment c'est écrit je veux dire il y a des auteurs qui arrivent à bien les mettre en place et d'autres non...Bon je crois que je me suis un peut emballée dans ce commentaire^^mais en tout cas un roman parfait pour l'été ;)

par kiwiixx
Fighting for Love, Tome 1 : Seducing Cinderella Fighting for Love, Tome 1 : Seducing Cinderella
Gina L. Maxwell   
oh punaise quelle belle histoire, je suis encore toute retournée, j'adore!!! ce roman est très bien écrit. je pense suivre cet auteur de près... j'ai passé un très bon moment avec ce livre, une fois commencée plus moyen de le lâcher

par cricribib
Between Breaths, Tome 2 : Before You Break Between Breaths, Tome 2 : Before You Break
Christina Lee   
Après avoir lu le premier et le quatrième tome, je n'avais qu'une envie, me plonger dans l'histoire d'Ella que l'on découvre notamment puisqu'elle est amie avec Avery.

Tout d'abord, j'apprécie toujours autant le style de l'auteur. Chacune de ses histoires m'a de suite captivée. Before You break m'a donc plu dès les premières pages. Ces personnages sont attachants et j'aime le fait qu'on continue de suivre les personnages des autres tomes.

Ici, nous suivons Ella. Ella qui travaille dans une hotline pour aider les personnes en difficulté, dépressives ou tout simplement qui ont besoin de parler. Elle est en couple avec Joel, mais cette relation ne semble plus aller très bien depuis quelques temps et Ella pense qu'à présent elle s'y accrochait pour surmonter la mort de son frère Christopher. Ella est un personnage très optimiste, qui s'est révélé très courageuse au fil des pages. Surtout quand on prend on compte son histoire personnelle avec le suicide de son frère.

Sans vraiment le savoir, Ella va apprendre à connaître Quinn. Qui va l'appeler sous le prénom de Daniel par le biais de sa hotline. Aucun d'eux ne va se douter qu'ils se parlent l'un à l'autre. Pourtant, des petits détails pourraient leur mettre la puce à l'oreille. De l'autre côté, Quinn va se rapprocher d'Ella s'en parvenir à s'ouvrir totalement. Pire encore il n'arrive pas à lui dire ce qu'il lui cache. Son passé reste une énigme au début du roman, et au fil des pages on en apprend plus sur lui. On voit à quel point il est torturé par son passé.

Nos deux personnages sont très attachants et vont bien ensemble. On attend le moment fatidique où la vérité va éclater. Où le secret de Quinn va être révélé et au moment où ils vont se rendre compte qu'ils se sont en fait déjà dit plus de choses qu'ils ne le pensent via la hotline.

Ce tome-ci est plus sombre que les deux autres. Il faut dire qu'il aborde des sujets difficiles. Le suicide, le deuil, l'acceptation. Des sujets qui ont été bien traités. Même si c'est vrai que je n'ai pas été autant touché que ce à quoi je m'attendais.

Comme je vous le disais, j'ai beaucoup aimé cette lecture. Une fois commencé, je n'ai pas pu m'arrêter avant de l'avoir terminé. Après, je vous avoue que le premier reste mon préféré. Avery et Bennett m'ont vraiment marqués. Mais je suis toujours aussi fan des histoires de Christina Lee. Du coup, j'espère toujours voir prochainement une date de sortie pour le troisième tome ?! L'espoir fait vivre comme on dit.

par Carole94P
Succomber, Tome 1 : Te succomber Succomber, Tome 1 : Te succomber
Jasinda Wilder   
Profondément intense et ravageur

Je déteste le titre et surtout la couverture qui ne rend vraiment pas justice au petit bijou qu'est cette histoire, en temps normal j'aurais dû passer complètement à côté, et pourtant...
Ce fût un ascenseur émotionnel intense...
Des personnages lumineux, excessifs, broyés, et terriblement attachants,
Des premiers émois amoureux merveilleusement bien retranscrits dans la première partie,
Une descente aux enfers bouleversante qui nous propulse à la place de l'héroïne, totalement anéantie par la douleur et foudroyée par le doute,
Et enfin une reconstruction qui nous asphyxie et nous terrasse, on manque d'air dans la 2ème partie, tant le style de l'auteur est brillant, inspiré et hypnotique, tant le personnage de Colt, est à se pâmer.
Imaginez-vous le style de "Beautiful disaster", mais en 100 fois plus déchirant.
Je ne suis pas du genre à m'émouvoir facilement, mais là, c'est puissant, éprouvant, bouleversant,
Ce roman m'a pris aux tripes.

Diamant : 9,5/10