Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Car29 : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
Respire Respire
Vincent Morrone   
Je viens juste de terminé ce livre et je sais pas quoi dire...
C'est une perle rare, cette lecture est très dur, j'ai pleurée comme une madeleine, et très touchante. Quand on voir l'amour que se porte les personnages principaux et secondaires c'est vraiment magnifique d'avoir une famille et des amies comme ça...
J'ai eu un gros coup de coeur pour cette histoire, et pour Noah et Cassie et tout les autres . ❤
Ce livre est extrêmement émouvant, tout du long on ressent des tas d'émotions, on passe par tout les stades, la joie, la colère, la peur, la tristesse et le dégoût.
A certains moments, j'étais en panique, je posais le livre parce que j'avais peur de lire la suite ! Il est peut-être court mais du début à la fin on reste scotché par cette histoire, il y a plusieurs rebondissements que j'ai pas vu venir !
Les monstres dans cette histoire ne sont pas des êtres humains...
Un grand merci à ma jumelle qui ma fais découvrir ce livre ! ❤
L'Échange L'Échange
Rebecca Fleet   
Je vous propose un échange moi aussi : je vous échange ce roman contre n’importe quel mauvais baril de poudre à lessiver !

À défaut de l’utiliser pour caler un meuble, autant essayer d’obtenir n’importe quoi d’autre à la place.

Pas besoin de sortir de l’ENA pour comprendre que je n’ai pas aimé ce roman.

Les personnages sont inintéressants, pathétiques, en totale contradiction avec eux-mêmes et le scénario n’a rien d’emballant.

J’aurais dû le lire cette nuit, alors que je soufrais d’insomnies, il m’aurait renvoyé directement au pays des rêves tant il ne se passe pas grand-chose.

Comme je le disais plus haut, les personnages ne sont pas creusés, approfondis, il n’ont pas de présence dans ces pages.

Le mari est addict aux médocs, mais je n’ai pas lu le pourquoi du comment. Son épouse, Caroline, est exaspérante, confie leur gosse de deux ans à ce mari complètement stone, lui reproche son absence mais elle-même n’est pas brillante dans son cas.

Il y a des contradictions dans leurs portraits, des incohérences dans leurs actions et leurs dialogues sont d’une platitude qui m’a donné envie de piquer du nez, mais j’ai préféré sauter des pages, puisque j’étais en LC.

Le truc final ne m’a pas fait sursauter ou m’exclamer "Mon dieu mais quel retournement" ou "Super, une idée de génie" car je soupirais tout en baillant d’ennui, malgré l’alternance présent/passé qui nous éclaire sur le couple que forme Caroline avec son mari, ancien drogué des médocs.

L’intrigue n’est pas très réaliste, exagérée, peu crédible, les personnages sont fades et sans saveur, très clichés et on se demande ce que ce couple fait encore ensemble tant il semblent avoir des difficultés à discuter entre eux. Entre nous, vu la platitude de leurs discussions…

Le côté thriller est absent alors qu’on aurait pu avoir un récit qui faisait monter la tension au fur et à mesure, musique angoissante à l’appui, on se retrouve avec un suspense inexistant et le tout fait pchiiit, une fois de plus.

Thrillers psychologique ? Tu parles, Charles ! Que dalle. Le Prix Bête Noire des libraires (sélection 2018) ? Si Bianca, ma copinaute de LC et moi avions été dans le jury, il aurait été saqué direct.

D’ailleurs, après 100 pages à se faire chier comme un rat mort, Bianca a abandonné et je lui ai raconté la fin qui ne l’a pas fait tressaillir non plus.

Allez, au suivant !
Je suis là Je suis là
Clélie Avit   
Splendide... Voilà comment résumer un livre qui m'a littéralement bouleversée. Bien que l'action ne soit pas le coeur de l'histoire, l'aspect addicitf de cette oeuvre m'a touchée immédiatement, à chaque page je voulais en savoir toujours plus... jusqu'à cette fin que pour ma part j'ai adoré et pour laquelle je n'aimerais pas de suite contrairement à la demande de certain(e)s.
Alors qu'on aurait pu s'attendre à une histoire triste ou terne au vu du thème du roman: le coma, on se surprend dès les premières pages à être envouté par l'histoire et ses personnages que l'auteur fait vivre avec brio. Pour ma part, j'ai eu l'impression d'entrer au coeur des pensées d'Elsa et d'espérer aux cotés de Thibault. Une vraie merveille, un courant d'air frais que je recommande vivement d'autant qu'il aborde une question concrète et très contemporaine: doit-on ou non débrancher quelqu'un qu'on aime ?
Infinite ∞ Love, Tome 1 : Nos infinis chaos Infinite ∞ Love, Tome 1 : Nos infinis chaos
Alfreda Enwy   
Je crois que c'était pas le bon moment pour moi en lisant ce livre. pourtant je suis une adepte des romances, les clichés ne me dérangent pas plus que ça, le probleme c'est que quand c'est une histoire clichée il faut au moins que je m'attache aux personnages et sur ce coup-ci ça ne l'a pas fait.

En soit l'histoire est sympathique, sur fond de drame, un passé lourd, Nate et Kyle étaient mignon ensemble et la relation tissé entre Nate et Dylan était attendrissante mais. parce qu'il y a un mais. je n'ai réussi a m'attacher a personne.

Bizarrement, là ou j'aurais du me sentir émue par Dylan et son histoire personnellement j'ai ressenti qu'une volonté de faire un crescendo d'apitoiement et de drame, j'avais peut-être pas le bon état d'esprit ? ou alors la plume d'Alfreda Enwy ne m'a pas transporté mais plus je lisais plus je trouvais que c'était abusé cette façon de dire que Dylan se battait pour vivre mais au final chaque ligne parlait de "je ne peux pas me lacher, je peux pas l'aimer, je suis pas bien pour eux, je veux pas de ça etc." je comprend bien que son passif est lourd et handicapant pour ses relations amoureuse mais c'était amené de façon trop lourde pour que ça me paraisse touchant ou crédible surtout quand on voit que dès sa première rencontre avec Nate c'est le niagara dans la petite culotte d'un seul coup d'un seul. alors qu'honnetement, vu leur rencontre et sa méfiance naturelle j'ai pas compris qu'elle soit pas en train de flipper
[spoiler]il fait nuit, elle flippe en sortant mais une fois dans la laverie, un mec tatoué de partout débarque, ils sont que deux dans la pièce mais elle remarque uniquement ses jolis muscles et ses fossette trop sexy ? [/spoiler]

pour moi y avait des incohérences dans le récit, un peu comme le drame final que j'ai trouvé très étrange [spoiler]dylan est une femme blessée par les hommes, Nate préfère retourner avec Gina plusieurs semaines et il parle a peine de ce qu'il s'est passé pendant ces semaines-là ? étrange.[/spoiler]

Infinite love c'est clairement une romance qui se veut dramatique mais qui ne m'a pas bouleversé plus que ça. même s'il y avait des passages vraiment mignon (kyle est un amour) et une relation douce et intense j'ai pas forcément été transporté par cette histoire.

par sorello
Indécent, Tome 1 : Indécent Indécent, Tome 1 : Indécent
Colleen Hoover   
Encore une merveille de Colleen Hoover. Ce livre est vraiment formidable. J'ai du me forcer à ne lire que quelques chapitres par jour pour ne pas le lire d'une traite et ainsi faire durer le plaisir.

Une fois de plus les personnages sont géniaux je me suis beaucoup attaché à Lake, une jeune fille faisant face aux problèmes de la vie. Et Will, encore un mec parfait, enfin presque..[spoiler]le fait qu'il soit professeur m'a beaucoup déçu, je n'avais pas vraiment envie de lire une histoire d'amour impossible qui me rappeler un peu des personnages de pretty little liars, mais la fin m'a pleinement satisfaite et cette petite déception c'est vite dissipée. [/spoiler]

J'ai lu ce livre dans une période assez déprimante de ma vie et ce livre m'a beaucoup aider, en effet il reprenait tellement de détail propre à ma propre vie [spoiler]comme la deception amoureuse pour Lake, et son combat intérieur pour oublier Will en vain. Et sans oublier le cancer du poumon de la mère de Lake, ce livre m'a fais sourire, puis pleurer. [/spoiler]

J'adore également tous les passages de slam certains sont tellement beau. Quel originalité. Cependant je ne comprends pas vraiment le choix du titre français "indécent" puisque rien n'est vraiment indécent dans ces livres. Je préfère vraiment le titre original "slammed" qui correspond plus au livre.

Comme mes autres lectures de Colleen Hoover, j'ai été amenée à plusieures émotions à la suite comme la tristesse, ou même le début des sentiments amoureux. Au risque de me répéter Colleen Hoover est une des plus grande auteure de notre temps.

Je conseille vraiment ce livre à tous.

par loyulana
La Meute du Phénix, Tome 1 : Trey Coleman La Meute du Phénix, Tome 1 : Trey Coleman
Suzanne Wright   
http://gardiennedeslivres.eklablog.com/la-meute-du-phoenix-tome-1-de-suzanne-wright-a100368615

Comment dire ? Je balance entre « j’ai aimé » et « je n’ai pas aimé » (en fait non, il y a plus de "j'ai pas aimé). Au premier coup d’œil, comme souvent, c’est la couverture qui m’a attirée, le résumé me paraissait prometteur même si le scénario n’avait rien d’innovant. Parfois, l’écriture, les personnages permettent de contourner le problème d’une histoire au fil directeur peu captivant, et c’est vrai que Taryn, l’héroïne de ce premier opus est détonante, sa répartie incisive et diabolique m’a fait rire. Le fait que son âme sœur soit décédée lorsqu’il était enfant la rendait un peu plus intéressante. Mais ça s’arrête là pour les points positifs.
Le scénario, pour revenir dessus, n’a rien d’exceptionnel ni de captivant pour moi : nous sommes dans un monde où l’existence des loups-garous est connue de tous. Les humains sont exclus des problèmes internes aux meutes, dont le but essentiel est de protéger leur territoire, en gagner en formant des alliances, protéger la meute. Et c’est à peu près tout. Bon, il faut aussi y ajouter le concept des âmes sœurs, du déjà vu dans les séries du genre, qui avait pourtant de quoi séduire. L’idée étant que chaque loup a une seule et unique âme sœur qui lui est destinée, quelque part. Des âmes sœurs qu’un lien unique relie entre elles. Alors voilà, sans surprises (parce qu’on reste dans de la romance), le but de chaque loup est aussi, de retrouver son âme sœur ! (pas captivant mais bon... avec une bonne histoire de fond ça passe... mais dans ce cas, il y en a pas vraiment).

Et Taryn a perdu Joe, son ami d’enfance qui était son âme sœur, dans un accident de voiture qui a également coûté la vie de sa mère, ce qui l’a anéantie. Une perte qu’elle ressent encore, une détresse qui je trouve, à été très mal exploitée, à l’exception de cette torpeur, cet état second dans lequel se plonge Taryn le jour de l’anniversaire de sa mort. Taryn est aussi une guérisseuse, et elle est latente, ce qui fait qu’elle ne parvient pas à faire sortir sa louve. Elle est aussi une dominante et n’a pas (du tout) la langue dans sa poche. Oui, ça fait beaucoup pour une seule personne.

Le point noir de l’histoire, c’est la surdose de sexe d'une vulgarité dont j'aurais aimé me passer, qui efface totalement l'histoire de fond, certes c'est nécessaire quand on parle d’une série « romance » mais tout de même, étant donné qu’ils se sautent dessus un chapitre sur deux, on pourrait facilement croire que le but premier de l’histoire (vite expédiée au final, cette histoire de fond présentée dans le synopsis) est de nous montrer tout ce que Trey est capable de faire au pieu.

En fait, je pense que c'est vraiment le but de l'histoire, car le reste est très peu expliqué, mal exploité et vite expédié, ce qui fait qu'à part le sexe, on ne retient pas grand chose, ce qui lasse très vite...

Ça ne m’aurait pas dérangée si je n’avais pas eut l’impression très nette de lire soudainement un de ces livres SM forts mal écrits (et pourtant à la mode) : le langage est vulgaire (parler crûment d’accord, mais il y a des limites), et surtout extrêmement (vraiment extrêmement) répétitif. Trey parle beaucoup pendant l’acte, mais toujours pour déblatérer les mêmes choses, il m’a saoulée à vouloir toujours être sûr de sa puissance, de sa domination sur Taryn. Il n’y a pas un chapitre où il ne lui demande pas « A qui est-ce que tu appartiens ? Je veux te l’entendre dire… » Et Taryn, gare à tes fesses si tu ne lui réponds pas (bien que Trey préfère, le terme de « cul ») ou encore "Dis-moi que tu aimes ça... tu aimes quand je te baise ?" (oui, c'est continuellement ça en en ces termes). En gros c’est constamment du : « C’est qui le plus beau ? Le plus fort ? Le plus viril ? La bête de sexe ? C’est moi…Et surtout, je veux te l’entendre dire, et dès que je te le demande si possible. » Si au passage, Taryn pouvait aussi admettre qu’elle « aime se faire baiser » par lui et en même temps accepter tout ce qu’elle lui demande (si possible à quatre pattes) sans protester, car c’est ce que veut (surtout) Trey (et qu’il obtient toujours car il n’hésite pas à asseoir sa domination). Oh, et comment ne pas noter le petit nom que Trey lui donne : "ma petite chienne" (qui aime se faire baiser) (so romantic !). Et au passage on insiste bien sur le fait que lui, ce qui adorerait, c'est la sodomiser... ce qu'elle ne veut pas... mais rassurons-nous, il va finir par l'y obliger (et elle va même être consentante, donc de quoi elle se plaint, je vous le demande ?).
Si c'est ce genre de comportements (et de vocabulaire) que les gens trouvent "romantiques" de nos jours. Alors on a pas la même notion de "romance", et je trouve ça inquiétant, en fait... mais passons...
En bref, je ne suis absolument pas fan de Trey… dommage parce que sa fixette sur le rapport dominant/dominé mise de côté, d’autres aspects du personnage aurait – tout comme pour Taryn – mérités d’être exploités.

Pour être honnête, je pense que j’aurais pleinement apprécié cette histoire, si Trey avait arrêté de parlé. Et qu'il y avait une intrigue de fond suffisamment intéressante pour tenir en haleine.
J’ai un avis très négatif sur cette série, certains personnages m’ont plu mais avec le recul, il y a plus de points négatifs pour moi. Je suis déçue donc… par l’image donnée par le personnage de Trey qui gâche le tout (J'espère que ce n'est pas l'esprit général de la série), alors que j’ai aussi beaucoup ri en compagnie de Taryn et de sa cinglante répartie (ses échanges avec la grand-mère de Trey valent leurs pesant d’or !) même si à la longue, c'est plus que bof (et là encore, très répétitif).

En lisant la Meute du Phoenix, j'avais l'impression que la meute était en fait piégée dans une boucle sans fin : toutes les journées sont les mêmes ! J’ai beaucoup aimé le début, ça partait plutôt bien (en excluant le langage de Trey) mais je me suis vite ennuyée ! J'ai très souvent levé les yeux au ciel et j’ai trouvé ça long. Car au final, il ne se passe RIEN. Il y a des scènes parfaitement inutiles, comme tout le passage (de plusieurs pages) à la fête foraine : quel intérêt ? Ça n'apporte rien à l'histoire ! J'ai fini par sauter des pages en voyant que ça s'éternisait !

Allez, on va dire qu'il y a quelques scènes "choc" (bon, quand je dis choc...) :[spoiler] la voiture de Taryn qui se fait vandaliser, et la mort de son corbeau (là encore, faudrait m'expliquer l'intérêt... au départ on nous dit qu'elle parle plus ou moins aux oiseau - ou en tout cas à celui-là - je me dis que ça peut éventuellement être intéressant - voire mystérieux - mais ce n'est dit qu'une fois... et l'oiseau meurt... mouais...).[/spoiler]

par Alienora
Pari entre amis, tome 3 : Pari entre amours Pari entre amis, tome 3 : Pari entre amours
Pauline Libersart   
Ashley et Joshua ont rompu. Alors qu'Ashley, prend une cuite en boîte avec son meilleur ami Donovan. Le lendemain, est dur pour notre héroïne, quel n'est pas sa stupeur de voir Joshua.
C'est une Ashley, déterminé et prête à tous pour que son couple avec Josh marche. D'ailleurs, elle est plus amoureuse que jamais. Quant à notre héros, lui pense ne pas être un homme pour elle. Ashley le laissera-t-il partir ? Josh pourra-t-il vivre sans Ash?
Ce troisième opus, comme les deux premiers, m'a littéralement conquise, j'avoue avoir été curieuse de voir comment la relation d'Ashley et Josh allait évoluer, de savoir comment allait évoluer Joshua, j'ai été surprise par le changement d'Ashley qui m'a beaucoup plu, car elle ne se laisse pas faire et fait tout pour que Josh, voie qu'ils peuvent être ensemble mal grès tous. Josh, j'ai eu du mal à le comprendre, il fait un pas en avant, puis deux en arrière, mais quand on découvre pourquoi, on ne peut que le comprendre et quelle joie de le voir se transformer et affronter ses peurs. Que dire de Donovan, un ami loyal, toujours là pour ses amis, c'est un personnage que j'ai adoré. Par contre, j'ai détesté, le père de Josh, qui revient pour une seule chose, non, non, je ne dirais rien à vous de le découvrir.
J'ai passé un super moment de lecture, pas un coup de cœur, mais pas loin. L'auteur, nous offre une superbe histoire d'amour, entre deux êtres que la vie n'a pas épargnés. Pour finir, laissez-vous embarquer par Joshua et Ashley, un couple assez romantique et qui vous laissera pas indifférent(e)s, j'en suis certaine et vous craquerez pour Josh, je n'en doute pas.
Immaculée, Livre 2 : Transcendante Immaculée, Livre 2 : Transcendante
Katelyn Detweiler   
https://aliceneverland.com/2017/04/20/immaculee-tome-2-transcendante-katelyn-detweiler/

J’avais beaucoup aimé le premier tome qui traitait avec un certain mysticisme la grossesse de Mina, dix-sept ans et vierge. Mais, au-delà de cet aspect mystique, c’était surtout la façon dont la grossesse était vécue par Mina elle-même, mais aussi par ses parents, sa famille et ses amis. Et cette histoire faisait énormément réfléchir sur ce point.

Pour autant, cet évènement est resté inexpliqué jusqu’à la toute fin. Alors, quand j’ai entendu parler de cette suite, je savais déjà que j’allais l’attendre de pied ferme, ne pouvant terminer cette histoire sans véritable fin. Aujourd’hui, Iris, le bébé miracle de Mina, a dix-sept. Mais son monde va complètement basculer alors que des terroristes font exploser Disney World. Iris va ainsi découvrir ses origines improbables et inexpliquées…

Avec un tel sujet, impossible de ne pas penser aux évènements dramatiques que notre civilisation traverse aujourd’hui. Terroristes, attentats… Nous avons la tristesse de trop bien connaitre ces thématiques, et je suis toujours assez refroidie quand je les retrouve en littérature. A vrai dire, je trouve que notre monde est assez horrible comme cela pour que l’on en rajoute. Mais j’avais tellement envie de découvrir ce que l’auteur avait prévu avec cette suite et fin que je me suis lancée malgré mon appréhension.

Ce fut donc un plaisir de retrouver et de découvrir Iris, ce bébé miracle devenue jeune fille et qui va, du jour au lendemain, se retrouver dans une situation qu’elle n’aurait jamais pu imaginer. Son monde s’écroule, elle se rend compte que sa vie entière n’est basée que sur des mensonges. Pourtant, loin de s’enfuir, elle va accepter son rôle. J’ai vraiment adoré le personnage d’Iris, forte, réfléchie, et si… normale. Lorsque les attentats se produisent, je me suis complètement retrouvée dans ses analyses. Cela m’a tout autant touchée qu’elle, comme si je vivais ces évènements à travers son personnage.

Car, force est de constater que, une fois encore, la plume de Katelyn Detweiler est toujours aussi sincère et profonde, portant de forts messages d’amour, d’espoirs et autres valeurs puissantes. Le genre de plume qui fait du bien au coeur malgré les circonstances de l’histoire et que l’on prend plaisir à lire. C’est un aspect qui m’avait bouleversée dans le premier tome, et que j’ai retrouvé ici pour mon plus grand plaisir. L’auteur manie les mots avec tact, délicatesse mais aussi énormément d’intelligence, cela se voit et se ressent, et c’est tout simplement formidable.

Pour conclure : j’étais curieuse de voir où l’auteur allait nous embarquer avec cette suite mais aussi, et surtout, comment la naissance miraculeuse d’Iris allait trouver son sens. Et je n’ai absolument pas été déçue avec ce que j’ai découvert. Katelyn Detweiler a complètement réussi le pari de renouveler son histoire, de ne pas retomber dans un schéma répétitif tout en créant un vrai parallèle entre les situations vécues respectivement par Mina puis par sa fille, Iris. Le tout en nous servant une écriture puissante et sensée, véhiculant de profonds messages. J’ai adoré cette suite, traitée aussi intelligemment que le fut le premier tome. Une excellente série, très atypique dans son sujet, que je vous recommande fortement !

par Kesciana
Wait for You, Tome 5 : Jeu d'attirance Wait for You, Tome 5 : Jeu d'attirance
Jennifer L. Armentrout   


Une jolie histoire.

On découvre une Stéphanie très différente de celle aperçue dans Wait for You et Be with me.

Le point de départ est assez surprenant car l'histoire de Stéphanie et Nick démarre un peu à l'envers [spoiler]puisqu'elle se retrouve enceinte aussitôt leur " rencontre"[spoiler][/spoiler][/spoiler]

Pas de fond d'histoire policière comme dans les trois précédents mais on retrouve encore des destins liés et c'est toujours agréable de retrouver les anciens, notamment Avery enceinte, ce dont je m'étais doutée en lisant le précédent (histoire de Colton et Abby).

Une bonne série même si les trames de narration se ressemblent beaucoup.

J'imagine que le prochain pourrait évoquer Brock et Jillian.

Mais un roman sur Katie me plairait beaucoup...

par LJ51
Lui seulement lui, tome 1 : Lui, seulement lui Lui seulement lui, tome 1 : Lui, seulement lui
Aurélie Coleen   
Cette histoire est lourde ! Des adultes de 20 ans qui se conduisent comme des ado prépubér décevant .