Livres
558 281
Membres
606 587

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Caresser le velours



Description ajoutée par anonyme 2010-10-07T21:34:47+02:00

Résumé

Débauche de mélodies, de parfums et de costumes, Caresser le velours ressuscite, dans la meilleure tradition picaresque, les dernières années de l'Angleterre victorienne. À la fois érotique et historique, le récit met en scène les aventures de Nancy, une jeune vendeuse d'huîtres dans un petit port du Kent. Son sort bascule lorsqu'elle tombe amoureuse d'un chanteur de music-hall aux allures de dandy qui se revèle être... une femme. Quand l'élue décroche un rôle à Londres, Nancy la suit comme habilleuse. Bientôt la petite écaillère enfile, elle aussi, un pantalon, et le duo de faux hommes devient célèbre sur les scènes du West End...

Afficher en entier

Classement en biblio - 73 lecteurs

extrait

Extrait ajouté par Lust 2016-04-18T21:37:16+02:00

J'aurais pu être Narcisse, en train d'embrasser l'eau où j'allais bientôt me noyer.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par BarronsBabe 2021-06-08T12:00:48+02:00
Or

Vraiment magnifique! D'habitude ça aurait été trop de romance pour moi, mais là c'est tellement bien écrit, Sarah Waters a un tel talent de conteuse. A lire!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par OlgaPolkov 2020-12-11T16:50:44+01:00
Or

Comment ne pas se passionner pour les aventures amoureuses de Nan, surtout si comme moi vous adorez l'ambiance de l'époque victorienne ! C'est donc l'éducation sentimentale d'une jeune écaillère qui par amour se retrouve sur les planches, la particularité étant que c'est pour l'amour d'une chanteuse travestie. Je n'en raconterai pas davantage... mais la découverte par ex des clubs de femmes du monde et des bars spéciaux plus populaires m'a surprise et fortement interessée.Selon moi c'est le meilleur livre de Sarah Waters,

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Cacoethes-scribendi 2020-11-29T11:44:47+01:00
Argent

Caresser le velours, ou les tribulations d’une jeune homosexuelle dans le Londres des années 1890. Nancy est une jeune écaillère ingénue lorsqu’elle rencontre la chanteuse de music-hall Kitty Butler. Elle tombe amoureuse et la suit à Londres. Mais les feux de la rampe ne sont pas compatibles avec une idylle entre les deux femmes… et c’est le début d’une descente aux enfers pour Nancy, qui se travestit en homme pour survivre dans la jungle londonienne. Elle utilise ses atouts d’abord en faisant le trottoir pour satisfaire les hommes qui cachent leur homosexualité, puis dans une cage dorée au service des désirs lubriques d’une lady et ses amies lesbiennes…

On peut comprendre de ce résumé que, si j’ai beaucoup aimé le début du roman, la partie centrale m’a lassée. J’ai trouvé que l’autrice était trop loin dans l’érotisme explicite, qui devient pervers, ce qui m’a dérangée et n’est pas ce que je recherche dans mes lectures, même dans celle-ci. Heureusement, la troisième partie est plus agréable et moins spectaculaire, elle m’a touchée.

Finalement, la fin m’a fait réaliser que c’était tout de même un bon roman sur l’appréhension des différences. On a entendu et lu suffisamment d’histoires pour comprendre comment fonctionne ce mécanisme, de s’accepter soi-même lorsqu’on est tellement différent de la norme sociale. Rejetée, Nancy se met encore plus en marge de la société, se salit jusqu’au point de non-retour… et finalement parvient à accepter et à vivre pleinement sa « différence », grâce à ses expériences et des personnes bienveillantes.

Peut-être que c’était nécessaire de forcer le trait pour que le contraste soit plus saisissant, mais malheureusement la partie centrale m’a un peu gâché mon plaisir de lecture… De cette autrice, j’ai largement préféré Du bout des doigts, qui avait en plus un petit côté thriller/manipulation pas déplaisant !

Quoiqu’il en soit, c’était un roman historique sympathique qui a aussi le mérite de montrer des pans méconnus de la vie urbaine de cette époque.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par JenniferBo 2020-04-17T15:56:01+02:00
Or

Merci à l'amie qui nous a conseillé ce bouquin...

Impressionnée tout d'abord par l'épaisseur de ce roman, j'ai plongé dedant comme rarement je ne l'avais fait. Une écriture sublime, on y est ... Une sensibilité retranscrite dans les moindre détails. Avec ce bouquin j'ai retrouvé intacte le bonheur des premiers vertiges. Au delà de ça, l'histoire est envoutante, engagée....Dans ce livre, on passe en revue toutes les phases que l'on peut rencontrer même de nos jours, l'amour passioné, la tromperie, la débauche, l'abus, la prostitution, la misère et enfin la stabilité. Attention, difficile de lever le nez....

Afficher en entier
Commentaire ajouté par emmaelys 2020-04-05T10:01:23+02:00
Diamant

Du fin fond de son Kent natal, Nancy n’aurait jamais imaginé que sa vie changerait du tout au tout à la vue d’un spectacle. Sans comprendre ce qu’il lui arrive, la jeune fille va se retrouver viscéralement attirée par une actrice qui se travestie en homme! Choyée et aimée, Nancy n’en n’oublie pas moins que les amours saphiques ne sont pas tolérés dans sa société. Malgré tout, elle va quitter sa famille pour vivre son amour avec Kitty.

Divisé en trois parties distinctes, ce roman est un bijou de bien des manières. Déjà de par son écriture. Sarah Waters a un vocabulaire pointu et recherché et parfaitement adapté qui sait aussi évoluer en même temps que son héroïne. Au début, il va être doux et naïf, Nan étant un peu ignorante de tant de choses de la vie. Elle apprend au fur et à mesure. Lors de la deuxième partie, plus sombre et douloureuse, la jeune fille va commettre des erreurs qui vont la forger mais paradoxalement, elle va faire des choix surprenants qu’elle va parfaitement assumer. Les mots deviennent plus vulgaires et violents. Les actes plus cruels. C’est lors de la dernière partie que Nan va mûrir. Elle va réellement comprendre qui elle est et s’assumer totalement en tant que lesbienne. Elle va aussi découvrir que son monde change, entourée de plein de femmes fortes et engagées politiquement.

D‘un point de vue historique aussi ce roman est magnifique. En 1885 les femmes n’ont aucun droit. Mais certaines d’entre elles s’engagent pour faire évoluer les choses. Nous découvrons le socialisme, les syndicats et le féminisme. De plus, nous visitons un Londres qui croupie dans la misère. Plus qu’un roman historique, c’est quasiment une étude sociétale que nous avons à travers les yeux de Nancy. Nous apprenons comment les femmes et les hommes se démenaient pour avoir à manger quand ils n’avaient aucun moyen, les salaires de misères, les multiples enfants qui grouillaient dans la fange et la place de la femme au milieu de tout ça. Avoir une sexualité hors normes était plus difficile que jamais, mais les nantis n’hésitaient pas a fermer les yeux et abuser de stratagèmes pour obtenir ce qu’ils voulaient. Les moeurs des uns et des autres n’étaient que des secrets de polichinelle. Mais cela finissait toujours mal pour les pauvres et ceux qui n’avaient rien à la base.

Malgré presque 600 pages, on ne s’ennuie pas une seconde dans ce livre. Découvrir Nan et, à travers elle toute une société londonienne, a été fascinant et addictif. J’ai été triste de la quitter car j’aurai aimé savoir encore un peu ce qu’elle allait devenir quelques années plus tard. Et j’ai une très forte envie de revoir la mini-série qui a magnifiquement adapté ce roman!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par mielou35 2020-02-19T11:37:08+01:00
Diamant

Un roman magistral ! Très bien écrit tout d'abord, mais qui traite surtout de thèmes que je n'avais jamais vu abordé dans ce genre de livre !

L'homosexualité surtout, c'est la première fois que je lis un roman avec une histoire d'amour aussi bien traitée, semblable en intensité à celles que l'ont retrouve dans Orgueil et Préjugé !

Le livre aborde aussi le travail du sexe, sans le présenter comme la déchéance ultime (les moments où l'héroïne utilise ce moyen pour survivre n'est clairement pas le moment où elle est la plus malheureuse du roman !), les dynamiques de domination à travers le statut social, et on a une magnifique exemple de cercle de femme lesbienne et de sororité à la fin !

Ce n'est pas un livre facile à lire, mais je me suis laissée emportée et je ne le regrette pas du tout !!!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Laurette4939 2019-09-25T10:38:47+02:00
Diamant

Ce livre est un magnifique coup de coeur !

J'ai adoré suivre les aventures de Nancy, même si je n'ai pas toujours approuvé ses choix, j'étais captivé par son histoire, ses rencontres, et sa détermination à réussir, à trouver sa place.

Nancy est un personnage très intéressent, forte, intelligente, très débrouillarde, mais aussi assez égoïste Spoiler(cliquez pour révéler)sa pauvre famille qu'elle a pratiquement abandonné comme ça du jour au lendemain, sans véritables raisons, elle aurais pu donner des nouvelles de temps en temps.....

J'ai également adoré découvrir Londres à cette époque, notamment dans le domaine du théâtre, du music-hall, et du travail de rue, c'était fascinant.

Et enfin l'écriture est génial, très immersive et détaillé, et c'est ce que je préfère dans un roman ^^

Bref, un excellent roman LGBT dans le Londres du 19ème siècle ! :)

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Alahelo 2019-07-22T23:42:46+02:00
Argent

J'ai l'impression d'avoir mis une éternité à lire ce livre. Je l'avais commencé il y a quelques mois et m'étais arrêtée sans jamais le reprendre ; jusqu'à cette semaine. Je me souvenais que j'appréciais ma lecture, même si elle était lente. Et oui, elle l'est, ça n'est pas un livre qu'on lit en trois heures pour passer le temps, c'est véritablement une époque et un destin dans lesquels on se plonge entièrement. Et c'était réellement fascinant. On est immergé dans le Londres des dernières années de l'époque Victorienne, dans les milieux de la prostitution et du music-hall entre autres. Mais ça n'est pas seulement des histoires de coucheries entre femmes. C'est profondément une histoire de femmes - j'ai d'ailleurs beaucoup aimé la partie politique à la fin du roman. Nancy est attachante et j'ai un pincement au cœur de la quitter ainsi. Mon seul regret, peut-être, c'est de ne pas avoir une sorte d'épilogue. Puisque tout au long du roman on a des allusions au présent, on comprend très vite que c'est la Nancy "d'aujourd'hui" qui raconte sa vie et ses aventures, j'aurais aimé quelques paragraphes sur cette Nancy du présent, mais j'imagine que cette partie est laissée à l'imagination du lecteur. J'ai adoré ma lecture, tantôt douce, tantôt cruelle, et compte poursuivre ma découverte de l'œuvre de l'autrice, en espérant apprécier tout autant !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par AnnaBleuen 2018-06-30T15:25:57+02:00
Diamant

Un livre d'une complexité fabuleuse qui ne s'arrête pas au saphisme. Les sources historiques sont incroyablement complètes et bien exploitées. C'est un roman réaliste jusqu'au bout, dans le bon comme dans le mauvais. Souvent j'ai retrouvé la cruauté véridique des Misérables d'Hugo.

Nous voyons se dérouler sous nos yeux, par le récit de la vie de Nancy Ashley par Nancy elle-même les différents paysages et situations possibles d'une Angleterre victorienne qui n'est pas aussi éblouissante que voudrait le faire croire la reine. Par sa vie qui ne fut pas, pour le moins, orthodoxe, nous traversons différentes positions sociales au travers du même prisme : une femme (à femme) qui se découvre mais ne veut pas se soumettre à la misère sans en tirer de quoi vivre (ou survivre), combattre. La puissance de ce roman est appuyé par le réalisme et encore plus par le personnage de Florence et de son frère, figures du socialisme et du syndicalisme anglais au centre d'une industrialisation importante et inhumaine. C'est le monde entier qui menace de broyer un personnage, et nous voyons autour d'elle comment les gens tentent et parviennent (chacun à leur façon) à trouver leur place dans la machine et construire leur brin de vie.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par caroline78 2018-04-30T17:01:03+02:00
Or

Pas très branchée sur la littérature érotique je me suis laissée séduire par ce roman. Superbe couverture (celle du baiser) très évocatrice qui m'a donné envie de le lire. Bien meilleure que les couvertures plus anciennes. Descriptions explicites sans jamais être choquantes.

Côté historique intéressant aussi.

Afficher en entier

Date de sortie

Caresser le velours

  • France : 2003-08-21 - Poche (Français)

Activité récente

Titres alternatifs

  • Tipping the Velvet - Anglais

Évaluations

Editeurs

Les chiffres

lecteurs 73
Commentaires 15
extraits 14
Evaluations 24
Note globale 8.59 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode