Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Carla-35 : Liste de bronze

retour à l'index de la bibliothèque
Oniria, Tome 2 : Le Disparu d'Oza-Gora Oniria, Tome 2 : Le Disparu d'Oza-Gora
B.F Parry   
http://lireunepassion.blogspot.fr/2015/04/oniria-tome-2-le-disparu-doza-gora-bf.html

RISQUE DE SPOILERS DU TOME 1 !!

Lorsque j'ai lu le premier tome, j'ai tout de suite était embarquée dans cet univers de rêves. Alors il était évident que je me jetterai sur le tome 2 dès que possible ! Encore une fois, l'auteure a su me plonger dans sa saga avec délice et plaisir.

Eliott et ses amis sont enfin arrivés à Oza-Gora, la ville où il pourrait avoir les réponses à ses questions, et peut-être sauver enfin son père du coma. Contrairement à ce qu'il pense, le Marchand de Sable ne peut pas l'aider autant qu'il le voudrait mais le met sur la piste d'un homme qui pourrait bien être celui qu'il recherche. Cependant, sa quête ne sera pas de tout repos. En effet, en parallèle, Aanor, la princesse d'Oniria a été enlevée par la Bête, le pire cauchemar d'Oniria. Ce dernier, bien décidé à l'épouser, va user de moyens peu orthodoxes pour y parvenir. Alors, Eliott va-t-il réussir à sauver son père et Aanor ?

Encore une fois (mais je ne suis même pas étonnée), j'ai été complètement happée par l'histoire. L'idée magique qu'a eu l'auteure a plus que marché avec moi. J'ai beaucoup apprécié retrouver Elliot, Farjo et Katsia (entre autre). Ce petit trio m'a autant plu que dans le premier opus, et l'humeur de la seule fille ne change pas : elle est toujours autant râleuse, ce qui fait bien rire à des moments. Quant à Farjo eh bien... il est fidèle à lui-même, quoi ! Taquin, rigolo, sérieux (mais très peu), il ne change pas et c'est ce que j'aime particulièrement. Quant à Eliott, il est toujours aussi fort et intelligent pour son âge. Même s'il adore faire ces voyages entre Oniria et le monde terrestre, il se rend vite compte que ces derniers peuvent avoir des conséquences désastreuses sur son corps.

Dans ce second opus, le suspense et l'angoisse sont au rendez-vous. L'auteure a passé la seconde, et je peux vous dire qu'une fois commencé, il est difficile de lâcher le roman, tant on veut savoir l'issue des personnages. Si dans le premier tome elle posait les bases et qu'il y avait quand même quelques actions, ici, c'est deux fois plus présent. Ce tome 2 est un vrai moment d'évasion et de pur plaisir. Comme pour le premier, on arrive très bien à s'imaginer les lieux, ce qui rend la lecture d'autant plus magique.

La quête que mène Eliott est vraiment très prenante, même si j'avais découvert quelques petites choses avant les révélations (déjà, dans le premier tome, j'avais eu quelques doutes, qui ont vite été confirmés ici). Mais rassurez-vous, ça n'a en rien enlevé le plaisir que j'ai eu à la lecture. Ce tome 2 est encore un cran au-dessus du premier, ce qui le transforme donc en coup de cœur bien mérité !

Le seul bémol que je peux relever, c'est que le synopsis en dit beaucoup trop sur le tome 2. Je dois bien avouer que j'étais tellement pressée de le lire et que j'étais sûre de la qualité que je n'ai pas lu la quatrième de couverture. Mais lorsque je l'ai terminé, je l'ai lue (cherchez l'erreur, hein ^^) et là, je me suis rendu compte qu'elle dévoilait une partie de l'intrigue, qu'on ne trouve que une centaine de pages plus loin. C'est vraiment dommage, parce que ça gâche un peu la lecture et la surprise... Ah et j'ai aussi trouvé beaucoup de répétitions de prénoms dans le texte, qui auraient pu facilement être effacées par des synonymes, mais bon, rien de très grave !

Quant à la plume de l'auteure... toujours aussi prenante, envoûtante et qui fait rêver. Qui n'a jamais voulu que ses rêves se réalisent et se retrouver dans ce genre d'univers ? Moi, c'est le cas, et j'aimerai tellement être à la place d'Eliott (sans les problèmes évidemment!). Pour ça, je suis admirative que l'auteure ait pensé à écrire ce genre de roman qui sort de l'ordinaire !

En résumé, un second tome au-dessus du premier, qui devient très rapidement un coup de cœur. Le suspense et l'angoisse s'intensifient, nous offrant une quête prenante, à laquelle on a du mal à décrocher. Les personnages sont toujours aussi attachants et on les apprécie de plus en plus (si, si, même le grand méchant!). Un tome 3 que je lirai avec énormément de plaisir et dont j'attends la suite avec grande impatience !

* Merci aux éditions Hachette et Betty pour leur confiance ! *

Justine P.

par just2iine
Oniria, Tome 4 : Le Réveil des Fées Oniria, Tome 4 : Le Réveil des Fées
B.F Parry   
J'ai commencé ce dernier tome en ayant oublié une bonne et grosse partie du tome 3 (honte à moi). J'étais donc un peu perdu au début ne me rappelant pas forcément de certains personnages, événements... Il y a d'ailleurs certains passages dont je ne souviens toujours pas !

Mais, peu importe, la plume de l'auteure m'a tout de même emporté avec délice dans le monde des rêves et des cauchemars. Oniria. J'aime réellement l'univers créé, le fait que les personnages créés par des Mages se comportent finalement comme des humains. Ils ne sont pas forcément tous plus beau, plus intelligent, plus héroïque que nous.
J'ai adoré le peuple Oza-gorien, l'arbre fée, les différents cauchemars, le Marchand de sable, Aanor et tant d'autres. J'ai trouvé Eliott parfois extraordinaire mais pendant une bonne partie du roman on s'est rendu compte qu'on était face à un adolescent de 12 ans en train de faire ses crises... Les réflexions de Farjo reflètent totalement ce que je pensais, merci petit singe !
Pour ce qui est de l'intrigue : elle était prenante, merveilleuse, captivante. Avec une touche de noir. Il y a eu plusieurs révélations (on s'y attendait tous pour une, maaais bon). Personnellement la fin m'a convenu, par contre j'aurais bien aimé avoir un épilogue.

Je vous conseille cette série à vous, lecteurs passionnés par un monde littéralement onirique, des personnages attachants et une plume enivrante !

PS : j'aimerais bien que l'auteure face une autre courte série sur Oniria mais avec les précédents Envoyé et Élue (Lou et Amastan), pas vous ?

par Jordane_
Oniria, Tome 3 : La Guerre des Cauchemars Oniria, Tome 3 : La Guerre des Cauchemars
B.F Parry   
Je suis un peu vielle pour cette série fantastique destinée à la jeunesse mais c'est vraiment une bonne histoire pleine de valeurs

par Myline
Oniria, Tome 1 : Le Royaume des rêves Oniria, Tome 1 : Le Royaume des rêves
B.F Parry   
Dès la première page du roman, je me suis sentie happée par cet univers tout à fait original. Nous y rencontrons garçon, Eliott, jeune mais déjà bien amoché par la vie. Il est plongé dans une aventure bien amorcée par l'auteure. J'avais peur que l'univers fantastique n'arrive excessivement vite, comme c'est souvent le cas dans les romans jeunesse. Or, ici, nous sommes en présence d'un livre tout à fait singulier. L'univers qui y est dépeint, plein de fantaisie et de rêves, fait voyager, envier et donne envie de le rejoindre lors de notre sommeil. Le monde des rêves n'est pas un sujet nouveau dans la littérature fantastique, mais la manière dont il est abordé ici est tout à fait captivante. Effectivement, le système magique plonge le lecteur dans un histoire à la fois tendre et pleine de mystère, douce et aventureuse. Eliott mène une quête dans un monde qu'il ne connait pas et dans lequel il est considéré comme spécial, cette quête lui fait traverser bon nombres d'endroits incroyablement magiques, et d'autres étonnement effrayants. L'auteure a une manière de plonger le lecteur dans son récit que j'ai beaucoup aimé, le tout rend la lecture rapide et m'a fait passer un excellent moment.

Les personnages de ce romans m'ont beaucoup plus. Nous avons tout d'abord Eliott, jeune téméraire près à tout pour aider les autres et accomplir sa quête. Toutes ses actions sont dictées par l'amour qu'il porte à ses proches et la rendent d'autant plus importante. C'est un jeune homme réfléchi, plein d'imagination et de fougue, le danger ne lui fait pas peur, et les risques ne sont rien de plus que des étapes pour arriver à son but. Je l'ai trouvé, malgré son jeune âge, très profond et bien réalisé par l'auteure. Il a un potentiel d'évolution immense, je suis pressée de voir ce qu'il advient de lui dans le second opus.
Les autres personnages qui l'accompagnent dans sa quête, que je ne citerais pas (car pour moi, tout ce qui n'est pas dans le résumé s'agit de potentiel spoiler), sont tout aussi incroyable. Courageux, loufoques, téméraires, mystérieux... Il faudrait une bien grande liste pour tous les décrire. L'auteure a réussi à créer une nuée de personnages atypiques et originaux qu'il me tarde de pouvoir retrouver dans la suite de leurs aventures.

J'ai été ravie de voir à quel point la trame de cette histoire se tient. Tout est à sa place, rien ne se perd et aucun élément est laissé de coté. On peut sentir que l'auteure a su puiser au coeur de chacune de ses idées pour donner encore plus de matière à son récit, et le rendre d'autant bien addictif. Il n'y a pas se voile comme je ressens souvent dans la jeunesse, on ne se sent pas mis à l'écart du récit et ce qu'il s'y passe, dans un sens, n'a rien de prévisible. Bien qu'il n'y ai pas beaucoup de retournements de situation et de surprise, ce que j'ai le plus apprécié dans ce livre est son univers. Sans compter le fait que cette édition renferme en son centre des illustration d'Oniria, ce monde magique et pourtant si mystérieux.
L'Épouvanteur, Tome 14 : Thomas Ward l'épouvanteur L'Épouvanteur, Tome 14 : Thomas Ward l'épouvanteur
Joseph Delaney   
J'ai adoré ce nouveau tome ! On retrouve Tom avec ses nouvelles responsabilités en tant qu'épouvanteur même si je dois avouer que l'absence de son maître me manque tout de même. L'arrivée de Jenny me semble être une bonne idée et j'ai hâte de lire sa future rencontre avec Alice (oui oui ça arrivera). Grimalkin est assez étrange et je suis aussi un peu déçue de son comportement qui a finalement mis Tom dans la pire des situations. Hâte de lire la suite ...
L'Épouvanteur, HS : Les Sorcières de l'Épouvanteur L'Épouvanteur, HS : Les Sorcières de l'Épouvanteur
Joseph Delaney   
Ce recueil est une bonne idée, ça permet de patienter entre deux tomes en restant dans le même univers tout en ayant des histoires différentes. Mes deux histoires préférées sont la première et la troisième.

Dans la première, on voit une autre facette de John Gregory, une facette beaucoup plus humaine, avec des sentiments profonds. Cette histoire nous montre pourquoi il est ce qu'il est dans la série.

La troisième histoire nous parle de Grimalkin que, bizarrement, j'aime bien. On y apprend pourquoi et comment elle est devenue la tueuse impitoyable du Clan Malkin.

par nasta
Dark Matter Dark Matter
Blake Crouch   
4/5

Lire ma review : https://www.milkywaygraph.fr/article/books/310/chronique-dark-matter-de-blake-crouch

“If there are infinite worlds, how do I find the one that is uniquely, specifically mine?”

Ce livre m'a rappelé à quel point j'aimais la science-fiction. J'ai adoré le sujet abordé, c'était juste mind-blowing. Rien que de repenser à l'histoire… je ne peux pas m'empêcher de me sentir toute petite devant l'immensité de toutes ces possibilités. Dark Matter est un livre qui vous fait réfléchir, qui vous retourne sans cesse le cerveau et, au-delà de son intrigue brillamment menée par l'auteur, on y découvre une histoire palpitante, pleine d'action et de rebondissement. Un livre hyper addictif : je l'ai lu en deux jours !

Après s'être fait kidnappé et assommé par un mystérieux homme masqué, Jason Dessen se réveille dans un endroit inconnu. Il est entouré de personnes qui semblent le connaître, mais, lui, ne les a jamais vu auparavant. Jason tente de comprendre ce qu'il lui arrive : un jour, il était avec sa femme, Daniela, et son fils, Charlie ; et puis, le lendemain, il se fait agressé et se réveille dans cet étrange endroit. Alors qu'il tente de percer les mystères de sa nouvelle vie, Jason va devoir faire face à l'impensable pour espérer retrouver sa famille et reprendre le cours de sa vie… mais après de telles épreuves, sera-t-il capable de retrouver sa vie normale ?

C'est difficile de parler de Dark Matter parce qu'il vaut mieux se lancer les yeux fermés. Je trouve, d'ailleurs, que le résumé du livre est parfait (pour une fois !) car il ne dévoile que ce qu'il faut pour que l'on soit intrigué mais qu'on n'en sache pas trop non plus ! Donc, je vous conseille de bien lire le résumé, ahah. Prenez ce conseil de quelqu'un qui lit rarement les résumés…

J'ai nettement préféré la première partie du bouquin qui est la plus remplie de mystères et d'action. La seconde partie est tout aussi géniale, mais il y a eu quelques moments un peu plus "plats", je trouve, c'est pourquoi je ne met pas la note maximale.

J'étais à fond dans l'histoire. Waou. Le récit est tellement prenant, impossible de décoller mes yeux des pages. Je voulais toujours en savoir plus, et surtout savoir comment tout ça allait se terminer ! MUST. KEEP. READING.

Ce livre est, certes, principalement de la science-fiction, mais ce n'est pas non plus de la science-fiction pure et dure ! Et heureusement, sinon ça aurait été trop lourd. Au contraire, tout est parfaitement dosé dans Dark Matter. On n'est pas perdu dans le récit, on arrive facilement à comprendre les choses même si c'est vrai qu'il faut être un minimum investi et concentré pour pouvoir tout saisir.

“As long as I'm with you, I know exactly who I am.”

Ce livre présente également un aspect romantique (sans être trop niais bien sûr), ce qui m'a agréablement surprise. Cela nous permet de nous attacher aux personnages et d'alléger le contenu bien rempli du récit. J'étais vraiment émotionnellement investie dans l'histoire car je n'avais aucun mal à me mettre à la place de Jason. J'avais très envie qu'il retrouve sa femme et son fils car on voyait vraiment qu'ils étaient tout pour lui. En tout cas, je peux vous dire que tout ce que Jason a enduré n'était pas une partie de plaisir. Certaines perspectives de l'histoire étaient à la fois hallucinantes et absolument terrifiantes. VOUS N'AVEZ PAS ENVIE D'ÊTRE À SA PLACE.

Je ne veux vraiment pas vous en dévoiler davantage mais sachez qu'il faut que vous lisiez ce livre. C'était une expérience unique et hyper captivante. Pour les curieux, les amoureux de science-fiction, ceux qui recherchent une lecture qui leur fera tourner de la tête, je vous recommande Dark Matter sans hésité !

par wilkymay
William Wenton, Tome 1 : Le Casseur de codes William Wenton, Tome 1 : Le Casseur de codes
Bobbie Peers   
Avis complet : http://vibrationlitteraire.com/2017/09/01/william-wenton-tome-1-casseur-de-codes-de-bobbies-peers/

Nous suivons dans ce récit le jeune William qui se cache en Norvège depuis que son grand-père a disparu sans qu’il sache vraiment pourquoi… Petit génie des codes, il découvre rapidement certains mystères entourant son grand père lorsqu’il résout un code que personne au monde n’avait compris.

J’avais vraiment hâte de lire ce livre depuis que j’étais tombée sur l’annonce de sa sortie. J’ai plutôt bien aimé ce roman même s’il ne me laissera pas forcément un souvenir inoubliable.

Le récit est rempli d’action et donc, on ne s’ennuie pas une seule seconde. Le roman contient de nombreux mystères, de surprenantes révélations et plusieurs rebondissements.

Cependant, les personnages restent très superficiels, j’ai trouvé que cela manquait de profondeur. J’ai beaucoup aimé découvrir les nombreux mystères entourant le grand-père de William. On voit bien que, dans ce récit, on mise davantage sur l’action, sur l’importance des révélations et ça marche plutôt bien !

Enfin, je dois dire que j’ai passé un agréable moment de lecture mais ce livre jeunesse ne m’a pas non plus totalement transcendé et j’ai bien peur de l’oublier d’ici la sortie sur tome suivant…

Le premier tome de la saga William Wenton est bourré d’action et de révélations. Les personnages manquent un peu de profondeur au profit d’une intrigue qui tient le rythme. J’ai apprécié ma lecture mais je pense que j’aurais besoin d’un petit rappel avant de découvrir le tome 2 lorsqu’il sortira !

par Mayumi
Solitaire, Tome 1 : L'Année solitaire Solitaire, Tome 1 : L'Année solitaire
Alice Oseman   
Déjà, l'objet livre en lui même est très joli, coloré et je sais pas pourquoi mais à chaque fois que je le voyais avant de me décider à le lire il me mettait de bonne humeur. Quand un livre attire à ce point, je pense qu'il ne faut pas le faire attendre dans notre PAL trop longtemps. Alors je me suis littéralement jetée dessus. Et alors, verdict ? J'ai aimé. Rien de bien étonnant puisque ce livre a tout pour plaire; il est drôle, touchant et tout un tas de sentiments contradictoires mais forts m'ont envahi lors de ma lecture. Aussi, j'ai trouvé les personnages complets et attachants. J'ai eu un peu de mal à me remettre de ce bouquin après l'avoir fini. Lorsque j'ai tourné la dernière page et refermer Solitaire, je suis restée assise à regarder autour de moi et attendre je ne sais quoi. J'étais complètement paumée et c'était pas une si mauvaise chose que ça en a l'air puisque ça m'a fait réaliser que j'avais aimé ce livre et encore mieux, que je comprends toujours l'Anglais alors qu'après avoir refermé le bouquin je comprenais plus rien à rien (toujours pas dans le mauvais sens du terme). ;)

par Sheo
Carnet de routes Carnet de routes
Marie Lopez   
N'ayant pas apprécié le premier livre de Marie Lopez alias EnjoyPhoenix, je n'ai pas voulu rester sur une impression négative, j'ai donc réitéré l'expérience en lui donnant une seconde chance. Je suis assez bon public en général, pourtant son premier roman m'a énormément déçu, le récit m'a paru très superficiel, niais, mal écrit pour une personne ayant suivit un cursus littéraire. Si on m'aurait offert #EnjoyMarie, même à treize ans, je ne l'aurais pas aimé. Mais bon, là n'est pas le sujet, je vais donc vous parler de son second livre : Carnet de routes.
J’ai mis la barre de mes attentes moins haute que pour son premier bouquin, parallèlement, je m'attendais tout de même à en sortir un peu changée, légèrement bouleversée, avec ce qu'elle nous confiait dans ses vidéos et les larmes qu'elle versait, très émue d'avoir écrit ce second livre... En réalité, pas du tout.
Néanmoins, j'ai été un peu surprise, c'est un livre qui se laisse lire, un livre un cran au dessus du premier. On sent que ce roman a subit de nombreuses relectures contrairement à #EnjoyMarie. L’écriture est plus mature, on observe qu'elle a eu la volonté de faire mieux que le précédent, malgré tout, elle n'exploite pas assez cette sensibilité qu'elle dégage par son écriture.
Le style d'écriture est plus agréable à lire, plus recherché. On y trouve des réflexions et des phases assez intéressantes, mais parfois on y trouve également un mot de trop, qui casse toute la beauté de sa phrase, notamment des mots en anglais, qui ont beaucoup gênés ma lecture; des répétitions qui m'ont agacés, (par exemple : lancinant, septuagénaire, la miss...). Parfois son écriture est très hésitante, elle précise des choses, rajoute des mots, des virgules, des phases à rallonge qui n'en finissent plus. C'est un livre qui fait très scolaire, rendre cet écrit comme rédaction pourrait lui rapporter une très bonne note au lycée, mais le publier en tant que roman, c'est une autre histoire.
Le manque d'intrigue ne m'a pas dérangé plus que ça, mais je n'ai pas vraiment apprécié le coté fantastique, qui n'est, pour moi, pas assez subtil.
Elle met l'accent sur des choses qui n'ont pas tellement d'importance comme des lieux, l'étape du permis de conduire, on voit qu'elle connaît son environnement, ses expériences, au détriment de choses sur lesquelles elle aurait du s'attarder plus minutieusement, comme les personnages et leurs relations. Qui n'ont, pour ma part, pas été assez approfondis, demeurant au stade d'une simple esquisse. On est resté en surface et c'est bien dommage.
Carnet de route est candide, naïf, cliché... il s'en dégage tout de même quelque chose de plus aboutit, un message doux...
Encouragement.
  • aller en page :
  • 1
  • 2