Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de caro77 : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
La Passe-miroir, Livre 4 : La Tempête des échos La Passe-miroir, Livre 4 : La Tempête des échos
Christelle Dabos   
Les effondrements se multiplient, de plus en plus impressionnants : Babel, le Pôle, Anima… aucune arche n’est épargnée. Pour éviter l’anéantissement total il faut trouver le responsable. Trouver l’Autre. Mais comment faire sans même savoir à quoi il ressemble ?
Plus unis que jamais, Ophélie et Thorn s’engagent sur des chemins inconnus où les échos du passé et du présent les mèneront vers la clef de toutes les énigmes.

Au sommet de son art, Christelle Dabos signe le final éblouissant d’une saga devenue un phénomène et une référence de la littérature fantastique.
« L'intelligence psychologique, la finesse du trait, l'humour discret du regard : c'est tout le charme de ces épais volumes. » Télérama
Red Queen, tome 4 : War Storm Red Queen, tome 4 : War Storm
Victoria Aveyard   
Si des gens ont des infos concernant la trad du dernier tome n’hésitez surtout pas hein ! ^^
Merci

par Luc18
Les Chroniques de Dani Mega O'Malley, Tome 5 : High Voltage Les Chroniques de Dani Mega O'Malley, Tome 5 : High Voltage
Karen Marie Moning   
http://delivreenlivres.blogspot.fr/2018/03/fever-book-10-high-voltage-de-karen.html

Encore un tome qui divisera les fans, mais personnellement c'est totalement ce que j'attendais et j'ai donc été vraiment très agréablement surprise par ce tome !

Dans la série Fever, il y a ceux qui n'ont jamais apprécié le changement de point de vie entamé dans Iced, et ceux qui au contraire l'ont trouvé rafraichissant et un bon changement. Je fais parti de la seconde moitié. Ce tome ci étant l'un de ceux-ci (remarqué par le fait qu'il n'y a pas "fever" dans le titre) il ne plaira surement pas à tout le monde.

Difficile de parler de ce tome sans évoquer la situation générale, je vais faire mon maximum pour ne pas faire de spoil sur les autre tomes de la série, et notamment le précédent qui n'est toujours pas arrivé en VF.

Un semblant de paix est revenu sur le monde, les fae sont toujours présents mais sans la peur de perdre leur monde qui les caractérisaient avant, du coup en général ils limitent leur apparition sur terre. Mac les a suivi et donc Dani se retrouve toute seule pour gérer la situation de l'après. Elle aide à la reconstruction du mieux qu'elle peut. La situation s'amplifie quand Ryodan lui annonce que lui aussi il va devoir partir, avec les 9 (moins Barrons qui est avec Mac) pour une durée indéterminée.

Seulement à Dublin, malgré le calme apparent et l'espoir qui commence à pointer, tout n'est pas si rose. Des adultes disparaissent sans raison, laissant un nombre important d'orphelins seuls au monde. Pas en nombre suffisant pour vraiment lancer l'alerte mais Dani commence à trouver la situation bizarre jusqu'au jour ou elle est attaquée par une créature qui essaye de pomper son âme pour récupérer son corps ...

Elle résiste mais elle commence à comprendre que la situation est loin d'être revenue à la normale. Quelle est cette créature qui collectionne les corps? Que veut-elle? De quel monde vient-elle?
Finalement c'est toujours à elle seule de faire tout le boulot, et ça tombe toujours au mauvais moment ...

Autant le dire tout de suite, même si ça ne sera finalement pas une surprise pour grand monde, ce tome est totalement une romance. Il est aussi un one-shot dans l'univers, vu que son intrigue, bien qu'elle soit l'introduction d'un nouvel arc narratif global dans la série, a une vrai fin (ça ne se termine pas en cliffhanger)

Si j'ose dire : ENFIN !
On pose enfin les choses à plat concernant Ryodan et Dani.

Même si j'aimais l'intrigue principal et le personnage de Mac, j'avoue que pour moi Dani a toujours eu une saveur particulière. Elle a eu une vie difficile, une enfance difficile et traumatisante, une adolescence difficile et traumatisante, et finalement une entrée dans le monde adulte difficile et traumatisante.
Cela seul ne fait pas le personnage bien sur, mais j'adorais cette façon d'aller à 100 à l'heure en permanence, cette force de caractère qui des fois ne la menait pas forcement dans la bonne direction mais qui faisait d'elle un être tellement vivant !

Maintenant qu'elle est adulte elle a un peu ralentit le rythme. Du moins elle est moins speed. D'un coté c'est bien, parce que c'est sans doute un peu moins fatiguant des fois, mais d'un autre coté ça la rend plus normale, et donc un peu moins remarquable.
D'ailleurs on ne la voit quasiment pas aller plus vite que la normale dans ce tome, ce qui est une micro déception.

On découvre aussi bien plus en détail le personnage de Ryodan. Ce qui le caractérise derrière la façade. Et tout a du sens, on comprends sa façon de réagir dans les tomes précédents, cette façon de mettre Dani de coté quand elle est enfant en tentant de la ralentir et de la protéger alors qu'elle ne demandait rien à l'époque.

Et je dois dire que c'est vraiment une bonne découverte, je ne pensais pas qu'un personnage pourrait détrôner un peu Barrons mais je pense qu'il est en bonne voie. Sa relation avec Dani est finalement bien plus seine que celle entre Mac et Barrons (au début). Il n'a pas rushé les choses, il a attendu très longtemps qu'elle soit prête, totalement, sans rien qui la force a entretenir cette relation et je ne peux que l'applaudir la dessus, surtout au vu de ce que ça lui a couté.

Il se passe bien entendu bien plus de choses que juste les retrouvailles entre Dani et Ryodan, on reste dans de l'urban fantasy et on a plusieurs mystères qui vont se résoudre dans le tome !

Au final j'ai vraiment bien apprécié ce tome, autant que le précédent. On est sur une histoire qui est à la fois la conclusion de certains points qui attendaient depuis longtemps et aussi le début d'une nouvelle ère et d'un nouvel arc narratif dans la série. Un tome de transition si on veut, avec une belle romance à l'intérieur.

16.5/20

par lianne80
The vanishing girl, Tome 3 :  The Disappearing Act The vanishing girl, Tome 3 : The Disappearing Act
Laura Thalassa   
Ce live me fait tellement envie! La relation Ember/Caden est bien! Rapprochée, éloignée mais ferme. On ne sait jamais comment va réagir l'autre face aux avances de l'un. L'intrigue de l'ennemi ou ami est impressionnante! Qui a trahi le couple de téléporteurs? Le gouvernement les utilisent-ils pour une bonne cause? Tout est à remettre en eju. Peut-etre même
Runes, tome 6 : Witches Runes, tome 6 : Witches
Ednah Walters   
INFO IMPORTANTE : Le décès de l'auteure (courant 2017) et la saga Runes étant auto-éditée, il n'y pour le moment aucune possibilité d'avoir la traduction des deux derniers tomes en français.

Aucune solution n'est trouvée pour le moment et seul le temps pourra nous permettre d'en savoir plus sur la suite donnée à la saga en français.

Source : Runes Ednah Walters France

par Carole94P
Starcrossed, Tome 3 : Wicked Heart Starcrossed, Tome 3 : Wicked Heart
Leisa Rayven   
Wicked heart est le premier roman que je lis de Leisa Rayven. Ce troisième tome fait partie de la série Starcrossed dont Bad Roméo et Broken Juliette ont déjà été traduits en français.

Leisa Rayven est une auteure qui vous fera rire, pleurer, vous éventer avec des scènes sensuelles à la tension sexuelle exacerbée… bref, elle vous rendra tout simplement accro.



L’histoire d’amour d’Elissa et Liam est empreinte de mélancolie, d’actes manqués, d’un destin qui s’acharne, de décisions prises où la raison prime sur le cœur. C’est une histoire intense qui fera battre votre cœur. Une fois commencée, impossible de le lâcher.


Dès les premières pages, l’intensité de l’histoire vous prend aux tripes. L’histoire est contée entièrement du point de vue d’Elissa, régisseuse, qui se retrouve confrontée au seul homme qu’elle n’ait jamais aimé et qui s’avère être également le même homme qui lui a brisé le cœur, qui l’a rendue méfiante envers la gent masculine et qui n’a même pas pris la peine de lui dire au revoir.

Six ans plus tôt, encore étudiante dans le milieu du théâtre, Elissa s’était jurée de ne jamais tomber amoureuse d’un acteur. Après tout chat échaudé craint l’eau froide et côté acteur Elissa a déjà donné. Deux de ses derniers petits-amis, qu’elle avait rencontrés dans le cadre de ses études, étaient des acteurs en herbe. Mais dès que ces derniers se sont retrouvés à jouer le premier rôle d’une pièce, ils l’ont gentiment remerciée pour sortir avec l’actrice partageant l’affiche avec eux. Elissa a toujours été de celle à être dans les coulisses et pas sur scène, sous les spotlights. Malgré toutes ces précautions, elle et Liam sont tombés amoureux. Leur idylle fut courte, si courte qu’Elissa doute parfois qu’elle n’ait jamais existée. Sollicité par Hollywood, Liam a dû faire des choix qui lui ont brisé le cœur et depuis Elissa n’a jamais plus été la même.



Six ans plus tard, Elissa est devenue régisseuse à Broadway alors que Liam lui est devenu l’acteur le plus sexy et le plus en vogue à Hollywood. Et parce qu’un malheur n’arrive jamais seul, il a décroché un rôle dans la pièce de théâtre à Broadway, celle-là même qu’Elissa régit…

Son retour ravive les blessures du passé mais également cette langueur, ce désir, ce cœur brisé aussi frais et douloureux que jamais.

Cela aurait pu s’arrêter là… sauf que, en plus de débouler dans sa vie, avec lui il ramène sa magnifique et douce fiancée, Angel, qui joue le personnage principal féminin.

En lisant le synopsis, certains pourraient penser qu’il s’agit d’un triangle amoureux. Mais pour ceux qui me connaissent un tantinet, et même si ce n’est pas le cas alors je vais vous révéler quelque chose : je ne suis pas une grande fan des triangles amoureux… mais alors pas du tout.

Donc si vous partagez ce point commun avec moi, faites-moi confiance avec ce bouquin. Si vous aimez tout simplement la romance et que lire en anglais ne vous rebute pas, jetez-vous sur Wicked Heart. Si la langue vous dérange, qu’à cela ne tienne, je suis certaine qu’une traduction est en cours.

En 2016, c’est un de mes jolis coups de coeur.



Chaque échange entre Elissa et Liam était chargé en tension sexuelle, en émotions brutes et vives. Un véritable manège à émotions fortes : des rires, de la mélancolie, de la rancœur, de la jalousie et tout un tas de non-dits.

Elissa est l’une de ces héroïnes fragiles et fortes à la fois. Malgré la peine, son amitié grandissante avec Angel – la fiancée de Liam – et sa jalousie, sa culpabilité de désirer l’homme de celle qu’elle considère comme son amie… elle garde toujours la tête haute et affronte son sort avec courage. Se remettre d’une peine de coeur n’est pas chose aisée mais pas impossible lorsque cet homme se trouve de l’autre côté du pays. Alors se retrouver confrontée à l’homme qu’elle a aimé, en qui elle avait confiance et qui lui a brisé le cœur… pire encore, réaliser que ses sentiments n’ont pas changé mais que lui vit une parfaite idylle avec une fille parfaite… c’est une véritable torture. Une torture d’autant plus grande et troublante que l’alchimie entre Liam et Elissa est toujours là, comme une épée de Damoclès au-dessus de leur tête, comme une ombre inquiétante tapie dans l’ombre et qui attend son heure pour entrer dans la lumière au moment le plus inopportun.

Il avait dit qu’il l’aimait… était-il sincère ?

Mais maintenant qu’il incarne le it couple avec Angel, comme expliquer ses regards assombris par le désir dès qu’il pose les yeux sur elle ? Comment interpréter toutes ces phrases à double-sens ? Comment distinguer le vrai du faux ? Liam est-il un acteur de talent, se joue-t-il d’elle ou cache-t-il des secrets ?

Intriguée ? A vous de le découvrir en lisant Wicked Heart.
(Note : vous n’avez pas besoin d’avoir lu Bad Roméo ou Broken Juliette pour lire ce troisième opus de la série Starcrossed.)


http://www.latheierelitteraire.com/#!Wicked-Heart-Starcrossed-3-de-Leisa-Rayven-lecture-VO/cu6k/577b2e870cf231c9c3fc10cb
Insaisissable, Tome 6 : Imagine Me Insaisissable, Tome 6 : Imagine Me
Tahereh Mafi   
We were sitting outside, starting at the stars. I couldn't remember ever seeing the stars like that - sharp, clear.
It was late, so late it wasn't night but infant morning, and the view was dizzying. I was freezing. A brave wind stole through a copse nearby, filling the air with steady sound. I was full of cake. Warner smelled like sugar, like decadence.
I felt drunk on joy.
I don't want to wait, he said taking my hand. Squeezing it. Let's not wait.
I blinked up at him. For what ?

N.B : J'ai trouvé cet extrait sur le compte instagram de Tahereh Mafi (le livre sortira le 31 mars aux USA)

par soonce
Follow Me Back, Tome 2 : Tell Me No Lies Follow Me Back, Tome 2 : Tell Me No Lies
A.V. Geiger   
Dans la lignée du premier ! Je ne sais pas comment écrire ce commentaire sans spoilers vu comment le tome 1 se termine. Je vais le faire en deux parties : dans la première je vais exprimer mes sentiments face à ce tome, ce que j'ai aimé ou pas (toujours en évitant de spoilers) puis dans la deuxième partie que je mettrais sous spoilers, je vais parler du reste.

Alors, ce second tome est aussi bon que le premier à mon gout, on retrouve l'histoire conductrice et en parallèle on a également les interrogatoires. J'ai encore une fois beaucoup aimé cette "technique", elle permet de garder un suspense en disposant ici et là des indices qui nous font toujours tourner les pages plus vite pour savoir la suite. Et clairement les pages on les tourne sans vraiment s'arrêter. Le scénario est entraînant même si j'avoue avoir trouvé le début un peu long, la suite à relevé le niveau. Tout comme le tome 1, il se lit très facilement, le style est simple et sans prise de tête. Il y a cependant quelques fautes d'orthographes ici et là, pas très gênantes pour la lecture mais qui saute parfois aux yeux.
Les réseaux sociaux prennent une très grande place, le fils conducteur est toujours auteur deux : Twitter et maintenant Snapchat. J'aime beaucoup les conversations qui se déroule à travers eux, ça donne un peu de fraîcheur et d'originalité.

Deuxième partie :
[spoiler]Éric n'est pas mort ! Même si on s'en doute un peu, le suspense est très vite coupé car dès les premières
pages on sait qu'il est en vie. L'auteur aurait peut-être pu faire attendre encore un peu le lecteur.[/spoiler]
[spoiler]Le personnage de Tessa est peut-être celui que j'aime le plus. J'adore ses phobies et ses crises de panique (qui sont d'ailleurs très bien décrites). Ils la rendent tellement humaine, elle est douce et même si elle est fragile, elle essaie de garder la tête hors de l'eau et j'ai beaucoup apprécié ces traits de son caractère. C'est un personnage simple, auquelle on peut facilement s'identifier, avec une vraie personnalité, un peu jalouse mais pas au point d'être maladif. Sa relation avec Eric est toute mignonne et j'ai beaucoup aimé lorsqu'à la fin c'est elle qui l'aide à prendre le dessus sur ses crises.[/spoiler]

[spoiler]Comme je le disais plus haut, j'aime beaucoup l'aspect réseaux sociaux, en revanche je trouve ça légèrement bancale le fait que lorsque Blair veut prévenir la police que Tessa est séquestrée il envoit des messages sur Twitter ? Ce serait plus rapide et plus intelligent de les appeler directement ?[/spoiler]

[spoiler]Pour les deux "coupables", je m'y attendais absolument pas, j'étais persuadée que c'était Blair le coupable mais non ! Du coup ça donne envie de relire le premier pour essayer de trouver des indices.[/spoiler]

La fin et les réactions des personnages sur les dernières pages sont très cohérentes avec le reste de l'histoire.
Donc malgré que ce soit une histoire issue de Wattpad (j'ai toujours peur à de mauvaises surprises c'est vrai), c'est une très bonne découverte, les pages se tournent très vite, l'intrigue se met en place doucement et les révélations s'enchaînent sans qu'on les voient venir. C'est une très bonne duologie à mon gout qui ne tombe pas tellement dans les clichés qu'on peut voir habituellement grâce surtout au personnage de Tessa.

PS : Au niveau de la couverture j'adhère un peu plus à celle du tome 1 quand même.
The Bird and the Sword The Bird and the Sword
Amy Harmon   
L'idée de départ me plaisait vraiment bien ; une fille muette dont le pouvoir réside dans les mots, une prophétie qui lie son sort à celui de son père mais aussi du roi... Bref, prometteur quoi !
Mais bon, passés les 40% du bouquin, tout est plié, et soit c'est moi qui lis trop ce genre de bouquins, soit c'était vraiment prévisible, mais je me doutais à l'avance de quasiment tous les rebondissements (et je ne parle même pas de la révélation finale, c'est pas comme si on le savait depuis le prologue).
Pareil pour la romance, qui oscillait entre le "c'est mignon" et le "mais empêchez-moi de balancer ce livreuh !" tellement ça tombait dans le facile, vu et revu, pas intéressant. Dommage, parce que certains passages sont très beaux.
Il y a aussi pas mal de choses qui m'ont gênée dans le côté Fantasy [spoiler](comme le fait que malgré l'extermination des "Gifted" ils sont partout, et nombreux, y compris dans les sphères les plus hautes. Mais... heu ? extermination ? Non, ça parle à personne ?)[/spoiler] mais ce n'est vraiment pas l'intérêt principal du roman, donc passons.
Tyran est touchant à certains moments, se comporte comme un abruti fini celui d'après. [spoiler]("I'm going to put a child in your belly", sérieusement ?)[/spoiler]. Quant à Lark, au début elle était vraiment un personnage intéressant, surtout du fait de son handicap. Et puis bizarrement, dès qu'elle le surmonte, le tout devient beaucoup moins prenant, et elle se met à se comporter comme toutes les héroïnes cruches de ce genre de bouquin avec les clichés qui vont avec, [spoiler]à se sacrifier à tout bout de champ pour leur grand amour, à ne vivre que pour les moments où il l'embrasse, à avoir comme unique désir de lui faire des enfants (j'exagère à peine), et le grand final : à passer du statut d'invisible à celui de reine forte et majestueuse (pour ça d'ailleurs il faudra repasser, la première chose qu'elle fait en se retrouvant à la tête du royaume en l'absence de son mari est de se terrer dans sa chambre. Il faut croire que quand Tyras dit avoir su dès le début qu'elle aurait les épaules pour ça, il devait vraiment se chercher des excuses...).[/spoiler]
Reste que l'écriture de Amy Harmon est très agréable, il y a tout plein d'émotions qui rendent l'histoire très prenante. le gros aspect positif du roman, qui m'a plu dès le début porte aussi beaucoup l'histoire, c'est le don de Lark, son rapport avec les mots. Non seulement c'est une "Teller" qui peut plier le monde à sa volonté en ordonnant aux choses, mais en plus les émotions des autres, mais aussi des animaux et des plantes se traduisent chez elle en mots. Quand elle apprend donc finalement à lire et à écrire, c'est tout un nouveau monde qui s'ouvre à elle. Et le principe d'un livre sur les mots, les phrases, leur sens et les possibilités qu'ils offrent, je trouve ça assez génial.
Bref, on passe un agréable moment en lisant ce livre, sauf si on a du mal avec tous les clichés des romances YA, tous genres confondus.
Je le conseille cependant soit aux fans d'Amy Harmon, soit à ceux qui lisent déjà ce type de bouquins et les aiment.

par ikare
Les Chroniques de Dani Mega O'Malley, Tome 4 : Fièvre enchantée Les Chroniques de Dani Mega O'Malley, Tome 4 : Fièvre enchantée
Karen Marie Moning   
Magnifique !

J'ai rarement eu l'occasion d'être autant affectée par un livre, même s'il est vrai que je porte une affection toute particulière à la série Fever. C'est autant par sa complexité aussi bien au niveau des personnages que de l'histoire, mais aussi avec les petites phrases cultes pleines de sens et de sagesse de Barrons, que j'ai été rapidement captivée par le chef d'oeuvre de Karen Marie Moning.
Connaissant la fin du tome précédent, j'avais de grosses attentes pour la suite, qui dans ma tête était déjà toute tracée. Mais encore une fois, l'auteure n'a pas succombé à la simplicité et a réellement su nous donner une histoire qui ne tombe non seulement pas dans le déjà vu, (que ce soit au sein de la série même ou des livres du même genre), mais qui arrive aussi à nous surprendre, que ce soit par les évènements ou par les révélations qui nous sont (ENFIN !)... en partie accordées.
J'ai beaucoup aimé pouvoir retrouver Dani que j'avais estimé trop peu présente dans certains des précédents tomes, ce qui n'est pas le cas du tout cette fois ci. C'est donc avec grand plaisir que j'ai eu l'occasion de la découvrir à nouveau, seulement cette fois dans toutes les nuances de sa personnalité, et parfois même, de sa vulnérabilité.
Ce livre m'aura fait éprouver une grande palette d'émotions. J'ai eu l'occasion de sourire et de rire, mais aussi de pleurer ou d'être choquée (mais jamais déçue).
Il est vrai que j'ai trouvé assez frustrant de ne pas avoir toutes les réponses que j'attendais. Mais je pense que l'auteur continue de faire ce qu'elle a toujours fait : nous donner des révélations au compte goutte tout au long de son récit, et par la même occasion, nous tenir en haleine dans cet univers absolument palpitant. Je pense que KMM a souhaité terminer pleinement l'histoire de Mac pour se consacrer plus à Dani et aux autres personnages par la suite. Par ailleurs, [spoiler]comme Dancer n'est plus de ce monde,[/spoiler] la future intrigue amoureuse de Dani sera plus je pense comme celle de Barrons et Mac:[spoiler] sans un triangle amoureux (sauf si KMM ramène Christian dans la partie, chose peu probable puisqu'il semblerait qu'il puisse y avoir quelque chose entre lui et la Sidhe-seere Enyo... )et[/spoiler] racontée plus dans les détails. La fin n'en est peut-être donc pas vraiment une, dans le sens où (comme dans Fièvre d'Ombres), elle n'est que l'achèvement d'une partie de l'intrigue de cet univers. Nous n'en savons pas plus sur [spoiler]Kat et Kasteo, ni sur Dageus ou Christian (qui était certes présent mais pas vraiment là), ou même sur les sombres desseins de Cruce.[/spoiler] Comme le dit Ryodan à propos de Dani “I haven’t even begun to plumb your secrets”(soit a peu près en français: Je n'ai même pas encore commencé à sonder tes secrets). KMM apporte à l'intrigue de ses deux personnages, une certaine tension, venant s'ajouter à toute celle qui s'était déjà accumulée. À la fin de Feversong pour Dani un cycle est bouclé, mais son histoire est à peine commencée. L'auteur ne fait que nous préparer à son prochain tome, en réussissant à nous tenir en haleine avant même d'avoir lu ses premiers mots. C'est donc loin d'être la fin de la série Fever!
KMM m'a beaucoup surprise. L'auteur révèle une extrême intensité dans les liens entre Barrons et Mac, des liens que je n'aurais jamais imaginé être affirmés aussi ouvertement et explicitement, sans aucune pudeur. Ce n'est plus seulement un profond attachement qui uni ses deux personnages, mais bel et bien de l'amour dans toute son attirance, sa considération et sa compréhension. Chose que KMM arrive à rendre tout à fait crédible, malgré l'image que l'on a du Barrons presque aussi chaleureux qu'une porte de prison qui jette des gâteaux d'anniversaire au plafond ! On apprend même la raison pour laquelle il l'appelle tout ce temps Mlle Lane ! Par conséquent, je pense que l'auteur ne pouvait pas tout traiter dans ce tome, qui est par ailleurs déjà assez gros (mais comme on dit plus il y en a, mieux c'est ! )

C'est donc avec une grande délectation que j'ai tout simplement dévoré ce livre. Karen Marie Moning s'est encore surpassée et, à mon humble avis, Feversong est de loin le meilleur tome de la série Fever que nous ayons connu jusqu'à maintenant. J'attends donc, encore une fois, la suite avec beaucoup d'impatience ! KMM est peut-être en réalité une faë démoniaque aux pouvoirs incommensurables, son livre m'ayant possédée comme Mac par le Sinsar Dubh: ensorcelée, captivée, subjuguée.