Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de carolanne278 : Ma PAL(pile à lire)

retour à l'index de la bibliothèque
Driven, tome 8 : Down Shift Driven, tome 8 : Down Shift
K. Bromberg   
https://aliceneverland.com/2017/07/18/driven-tome-8-down-shift-k-bromberg/

Ma relation avec K. Bromberg est faite de hauts et de bas. Soit j’ai un énorme coup de cœur pour le tome, soit je passe complètement à côté. Je commence à en avoir l’habitude alors, après ma déception pour le précédent livre, j’étais impatiente de me plonger dans celui-ci.

Ça n’a pas loupé : j’ai tout simplement adoré ce tome ! L’histoire se focalise sur le personnage de Zander que l’on avait déjà rencontré tout au long des premiers tomes. En effet, il fait parti des garçons adoptés par Rylee et Colton. Mais, surtout, l’histoire de ce petit garçon qui ne parlait pas m’avait énormément touchée. Le découvrir adulte, alors que son passé refait surface, c’était juste une idée géniale de la part de l’auteur. De quoi boucler la boucle…

L’histoire de Zander m’a une nouvelle fois chamboulée. Devenu jeune pilote de course à qui tout réussi, son passé lui revient à la figure. Il va devoir s’affranchir de tous ses fantômes pour trouver la paix mais aussi, et surtout, la stabilité qu’il recherche inconsciemment. Son cheminement va le pousser à croiser la route de Getty. Getty qui, elle, ne s’est pas totalement affranchi de ses démons et reste sans cesse sur le qui vive. Tous les deux vont devoir apprendre à se faire confiance et vont, ainsi, s’appuyer l’un sur l’autre pour trouver la force d’affronter leurs démons.

J’ai adoré la justesse de cette histoire, et ce fut un régal de replonger dans l’univers de la course automobile qui avait tant fait l’originalité des premiers tomes. Mais, surtout, l’histoire entre Zander et Getty est belle. Deux âmes brisées qui vont se reconstruire malgré leur lourd passé et toutes les casseroles qu’elles trainent. Un récit plein d’espoir, de leçons de vie, de force et de courage. De quoi conclure en beauté cette formidable série !

par Kesciana
Bad, Tome 1 : Amour interdit Bad, Tome 1 : Amour interdit
Jay Crownover   
http://wp.me/p5AuT9-1rx

Une série qui commence FORT ! « Amour interdit » premier opus de la série Bad de Jay Crownover. Un antihéros ultra sexy et chaud comme la braise, Bax ! Un roman ultra SOMBRE, INTENSE et également HOT … Un seul mot : une TUERIE !

Après cinq à purger sa peine, Shane Baxter, alias Bax retrouve enfin sa liberté. Mais au lieu de commencer une nouvelle vie, il veut des réponses à ses questions et il est prêt à tout pour les obtenir. Et peu importe de quelles manières il doit s’y prendre. Et ses recherches le mènent vers cette énigmatique rousse qui l’agace au plus haut point mais qui en même temps l’attire plus que jamais … Dovie.

Avec une plume fluide, palpitante et époustouflante, l’auteur nous offre un Incroyable New Adult. Une fascinante intrigue menée avec une grande finesse riche en rebondissements. Aucun temps mort, aucune longueur on ne voit pas le temps passer et on se laisse submerger par toutes ses sensations fortes. C’est juste Phénoménal ! Ici il n’y a pas de place à une romance à l’eau de rose avec des mots doux, des fleurs ou de la tendresse … Non, nous avons juste un homme en conflit avec la vie qui essaie de trouver du confort auprès d’une fille qui accepte ce qu’il est, une fille qui lui donne envie de « Plus ».

Un premier opus authentique qui parle de seconde chance avec une bonne dose de Suspense, de Noirceur, de Violence et de l’Erotisme à l’état pur. Un portrait des banlieues décrit à la perfection avec ses bons et mauvais côtés en passant par du car jacking, des boîtes de striptease, du free fight illégal et du trafic de drogue … C’est impressionnant, enfin une vraie série sur de Vrais Bad Boy et de vrais méchants ! L’auteur prouve qu’on n’est pas obligé d’oublier ses origines pour prendre un nouveau départ. Il suffit juste d’être plus malin que par le passé, d'être courageux et plus ouvert !

J’ai été bluffée par le talent inné de l’auteur pour réussir à nous faire succomber à ses personnages tant imparfaits. Bax est unique dans son genre. Wow, j’ai littéralement craqué pour ce spécimen qui ne sera jamais « un mec bien ». Quand à Dovie, un petit volcan qui a aussi connu une vie dure mais qui sait ce qu’elle veut. On ne peut que se sentir proche d’eux.

Comme vous l’aurez compris « Amour interdit » de Jay Crownover est un énorme coup cœur. Un début explosif qui met en place la trame de la série. Une série qui va nous faire vibrer et frémir mais également nous faire découvrir de nouvelles sensations ! Et moi j’en redemande encore ! Je n’ai qu’une hâte c’est lire la suite à venir et de savoir ce que l’auteur nous réserve pour Race et Brysen.
The Ivy Years, Tome 2 : Notre année cachée The Ivy Years, Tome 2 : Notre année cachée
Sarina Bowen   
Bien : Shannon va enfin pouvoir se sortir du cauchemar dans lequel elle vit depuis 1 an, depuis que son père est accusé de crimes impardonnables. Elle arrive donc à Harkness pour sa première année universitaire sous le nom de Scarlett. Nouvelle identité, nouvelle vie, nouveaux amis, et surtout Bridger qui partage deux de ses cours. Entre eux, tout se passe en douceur mais chacun a ses secrets. Bridger a aussi vue sa vie basculer quand il a pris en charge sa petite sœur : plus de hockey, plus de fêtes mais plusieurs boulots pour survivre et des journées trop courtes pour tout faire et surtout la peur de se faire prendre… Un tome agréable à lire même si j’ai préféré le couple Corey/Hartley qui d’ailleurs est présent. Un bon moment.

par Folize
Fight with darkness, volume 1, avec toi Fight with darkness, volume 1, avec toi
Lucie F. June   
Ce livre est une vraie honte!!!
Percée à nue, et tout ce qui s'en rapproche sont plus cohérent et plus sain!!!!!
Comment peut-on écrire une saleté pareille!!!! De la violence conjugale, des viols,....oki ça existe mais il faut rester cohérent!!!!!!!!!!
Comment une jeune fille saine d'esprit peut-elle se faire violer battre presque à mort, et cacher tout cela et ne même pas essayer d'en parler au moins une fois!!?
Avant d'écrire des merdes pareilles, il faut faire des recherches et se renseigner sur ce dont on parle!!
La violence conjugal s'inscrit dans un cycle!!! la moindre des choses c'est de rester cohérent dans la fiction, et d'au moins se rapprocher, ......à moins de vouloir créer un nouveau style (la victime consentante et contente qui aime ça, malgré elle).
Lire pour moi s'avère aussi indispensable que manger, dormir,......!!! Je ne dis pas que c'est pareil pour tout le monde, mais si on lit, en général, c'est pour:
*avoir de l'adrénaline et assouvir ses pulsions les plus basiques par ex (dark romance/ thriller)
* s'évader et se détendre ex(un bon roman d'amour ou d'aventure)
* permettre à son imagination de se développer et/ou apprendre (roman policier/ Histoire vécue)
*se documenter (ex biographie)
*......
Quel est le but de ce torchon!!!!!? Une fille se fait "détruire" et ne tente même pas, ne serait-ce que, lancer une bouteille à la mer. Si elle est dépressive qu'elle se suicide, sa serait plus cohérent!!! Le comportement du copain me semble plus cohérent et logique: c'est un enfoiré de psychopathe à euthanasier, point on en parle plus.
Mais faire un personnage comme "ALeyna" , même si c'est une fiction c'est de ne pas tenir compte de ce qu'est réellement la violence conjugale mais, surtout de ne pas RESPECTER les victimes de violence conjugale!!!!
Même le livre de stéphen king "Rose Madder" qui est assez noire à plus de cohérence, de légitimité, de réalisme que ce "truc"!!!!!!!!!

Je n'ai pas pour habitude de dénigrer l'oeuvre d’autrui, car cela demande beaucoup de travail et un investissement monstre. Cependant n'est pas écrivain qui veut!! il ne suffit pas de jeter des mots sur une feuille en ayant qu'une notion vague de ce qu'on traite, surtout si c'est un sujet qui existe réellement, pour faire un roman. Du moins un bon!!!!!
Lectrice depuis mes 10 ans, je sais de quoi je parle!!!!!!
Ceci n'est pas une Dark romance! une stupide dark, un livre de science fiction, mais pas une dark romance!!

Dsl pour les insultes mais c'était soit ça, soit balancer, ma tablette!!!!!!!!!

par laulaub
The Ivy Years, Tome 2.5 : Blonde Date The Ivy Years, Tome 2.5 : Blonde Date
Sarina Bowen   
Une nouvelle très sympa et pleine d'humour. J'ai adoré Andy, tellement touchant avec ses doutes et son caractère tellement attachant. Ce livre permet de mieux comprendre Katie qui passe pour un personnage tout à fait superficiel dans le tome précédant. Je ne vais pas dire qu'elle ne l'est pas un peu mais elle a aussi de vraies préoccupations et est tout à fait sympathique. Et puis vu sa mère elle n'a pas si mal tourné ^^. Bref jeté vous dessus, le niveau d'anglais est tout à fait abordable.

par Saina696
The Ivy Years, Tome 1 : Notre année trouble The Ivy Years, Tome 1 : Notre année trouble
Sarina Bowen   
https://lmedml.wordpress.com/2016/11/15/notre-annee-trouble-sarina-bowen/

Ce roman m’a été recommandé par Evelyne « La fée liseuse », du blog La fouinothèque. Nous avons généralement les mêmes goûts en matière de romans New Adult, c’est pour cela que j’y suis allé les yeux fermés ^^

Et je peux vous dire que [Notre année trouble] est un sublime Coup de Cœur !

Un roman tout en émotions et en retenue. Une idylle qui va naître de la plus belle des façons. L’auteure a vraiment tout misé sur ses personnages auxquels je me suis de suite attachée..

Corey Callahan a décidé de reprendre sa vie en main en retournant à l’université mais pour elle c’est avec son fauteuil roulant qu’elle va devoir faire sa rentrée.. Suite à un accident elle se doit se faire une raison, le hockey c’est terminé pour elle.. Son arrivée à Harkness va changer sa vie, elle va faire la connaissance de Dana, la fille qui partagera son logement sur le campus. Et enfin l’autre rencontre qui bouleversera sa vie c’est celle avec Hartley.. Ce jeune homme hyper canon qui habite l’appartement d’en face.. Mais Hartley n’est pas libre il est en couple avec l’insupportable Stacia !

Blessé aussi, Hartley se voit contraint de se remettre de ses blessures avant d’envisager de pouvoir reprendre l’entraînement de Hockey, car lui aussi est un joueur et c’est un point commun qu’il a avec Corey, un de ceux qui vont les faire se rapprocher.

Leur duo m’a mit des étoiles plein les yeux ! Le cœur remplit d’un amour sans limite. Leur relation se base sur la confiance et j’ai aimé que l’auteure prenne son temps avec nos héros. Ce roman est un concentré de bonheur que je n’ai pas vu passer tellement j’ai dévoré le roman et je dois vous dire qu’une fois fini j’avais déjà envie de le relire pour retrouver nos personnages.

Corey est une jeune femme incroyablement forte, je l’ai trouvé vraiment attendrissante. J’ai ressenti son trouble face à Hartley, pour elle c’était une évidence dès le début, elle allait tomber amoureuse de lui.. Mais elle avait aussi besoin de se protéger après que tout ait dérapé entre eux.. J’ai admiré son courage du début à la fin, la façon dont elle surmonte son handicap, le regard des autres mais aussi sa façon de gérer ses sentiments naissants envers Hartley!

Hartley, lui je l’aime..J’ai eu un coup de foudre pour lui dès que Corey a posé les yeux sur lui.. Ce jeune homme a tout pour plaire et j’ai aimé sa façon décontractée d’être avec Corey. Il illumine sa vie chaque fois qu’ils sont ensemble. Il l’a met à l’aise et elle prend confiance en elle. Hartley est populaire et pourtant il n’a vraiment pas l’attitude qui va avec son étiquette de tombeur.. Il voit clair en Corey, ils se comprennent sans même avoir à parler ! J’ai senti cette alchimie entre eux et j’avoue que tout au long de ma lecture j’ai eu ce petit sourire niais parce que je kiffais vraiment ce que je lisais. Chaque page a été un enchantement. Les personnages secondaires sont drôles et apportent énormément à l’ambiance du roman. J’adore l’univers universitaire et ici avec tous les messages que l’auteure fait passer ça accentue encore plus mon addiction à ce genre de récit.

Cette histoire est servie par une plume parfaite, addictive, douce, drôle et même très sexy parfois mais totalement différente de ce que l’on a l’habitude de trouver dans les romans New Adult. Sarina Bowen n’a fait aucune erreurs, aucun faux pas dans sa narration. Les points de vue alternés, j’adore ça et avec cette histoire encore plus. Corey et Hartley sont devenus de vrais chouchou pour moi. L’auteure traite des sujets difficiles, et ce avec beaucoup de tact, elle passe à la loupe les moindres sentiments de nos héros et a réussi à me les faire ressentir comme si j’y étais.

[Notre année trouble] est un incontournable du genre. Une pépite qui se déguste encore et encore ! Une histoire riche en émotions mettant en scène des personnages destinés à se trouver. Je suis encore sous le charme plusieurs heures après la fin de ma lecture et je suis vraiment très impatiente de poursuivre cette série qui est juste une merveille.

Cette lecture en trois mots :

Intense, magnifique et addictive.
The Ivy Years, Tome 3 : L'Homme de l'année The Ivy Years, Tome 3 : L'Homme de l'année
Sarina Bowen   
L'avis de Galie de Words of love. https://wordsoflovebooks.jimdo.com/2017/07/24/l-homme-de-l-ann%C3%A9e-sarina-bowen/

J'ai découvert la plume de Sarina Bowen fin 2016 et j'ai tout de suite ajouté cette auteure à mes favorites. Depuis, je guette ses parutions en VF. Il était donc évident que je lise le tome 3 de sa série Ivy Years...

Graham est un jeune homme de 21 ans qui joue dans l'équipe universitaire de hockey de Harkness, équipe qu'on connait très bien car Hartley (tome 1) en est le capitaine et Bridger (tome 2) en faisait partie. Tout va bien - en apparence - jusqu'au moment où le Coach présente un nouveau joueur: Rikker. Le Rikker que Graham a rejeté de sa vie 5 ans plus tôt...son meilleur ami...son amant...
Que s'est-il passé pour Rikker depuis ce soir où Graham l'a abandonné à son triste sort dans cette ruelle? Pourquoi débarque-t-il dans son équipe et dans sa vie après tout ce temps? Pourquoi Graham se noie-t-il dans l'alcool et dans la culpabilité?

Sarina Bowen l'annonce d'emblée et avec fantaisie: il s'agit d'une romance entre deux hommes. Pourquoi ce choix singulier? J'ai la réponse : à chaque tome de cette série, elle nous fait partager la vie de jeunes adultes étudiants, se retrouvant liés à l'équipe de hockey universitaire. Mais ensuite, chaque personnage se retrouve face à des problématiques sociales propres mais qui sont pourtant des sujets de société qui peuvent tous nous toucher...le handicap, le deuil, le drame familial...et ici l'homosexualité.
C'est la première romance M/M que je lis et j'étais à la fois curieuse et sceptique. Allais-je apprécier autant que les autres tomes? Arriverai-je à me projeter dans les personnages tout autant? Et bien oui. Tout simplement parce que la plume de l'auteure est sublime. Elle me transmet des émotions fortes via des personnages aux parcours de vie tortueux. On a envie de les aider à avancer, à se battre contre le regard des autres et contre leur démons intérieurs.
Cette romance est empreinte de réalisme. Comment assumer ses sentiments pour un autre homme quand on est dans une équipe de mecs baraqués et qu'on s'est fait accuser de "dégénéré" ? Rikker en a souffert mais ne s'est jamais renié. Graham n'assume pas mais en souffre tout autant. Face à des sentiments si forts, il devient souvent impossible de lutter. Vous allez donc vivre le combat intérieur de Graham et de Rikker en lisant cette histoire du point de ces deux personnages. Quelque soit notre orientation sexuelle, l'amour est bien universelle et nous met tous sur un pied d'égalité.
Vous apercevrez aussi les personnages des tomes précédents. J'aime ce genre de clins d'oeil, sans qu'ils empiètent sur l'histoire en cours. Vous rencontrerez aussi Bella, la manager de l'équipe, qui, derrière son côté sexualité libre, semble également avoir son lot de complexité. On le découvrira prochainement car elle est l'héroïne du tome suivant.
Be with me Be with me
Sophie Auger   
Une belle romance, simple et efficace. Une plume que j’ai adoré découvrir, des personnages qui m’ont touchée et émue en si peu de pages. En effet, le seul reproche que je peux faire à ce roman c’est qu’il était beaucoup trop court ! J’aurais voulu en savoir plus sur les personnages et leur devenir, en grande curieuse que je suis.

par Maelis31
Les 7 secrets de mon ex Les 7 secrets de mon ex
Judith Bannon   
Le résumer me plaisait bien mais une fois commencer, je n'est pas trop aimer. Un épilogue beaucoup trop long. Des passages avec trop de narration.
Je me suis très vite douter du dénouement de l'histoire, j'ai trouvais sa assez prévisible. La fin est décevante, on en est a se demander s'il y aura une suite....
Vraiment dommage.
The Archers of Avalon, Tome 1 : Réveil The Archers of Avalon, Tome 1 : Réveil
Chelsea Fine   
Contrairement aux autres lecteurs, j'ai un avis plutôt mitigé concernant ce roman.

Dans "Réveil", nous suivons Scarlet une adolescente de 17 ans, qui voilà deux ans, s'est réveillée complètement amnésique dans une forêt proche de la ville d'Avalon.
Nous allons alors la suivre dans la recherche de son identité.

Comme je l'ai dit plus haut, je suis partagée.
Car le début de ce roman, m'a semblé tellement niais et ridicule que je n'avais qu'une envie : arrêter cette lecture.
Scarlet, malheureusement, ne remonte pas le niveau de l'intrigue car je l'ai trouvé insipide et très antipathique. Toujours en train de se plaindre et de pleurnicher. Une vraie enfant. Arrivé à la fin du roman, je ne pouvais plus la supporter.
Quant à Gabriel, il est tellement transparent, qu'il ne m'a fait ni chaud ni froid. En fait, le seul personnage intéressant est, sans contexte, Tristan. C'est un garçon complexe, torturé et mystérieux, qui m'a intrigué tout au long de ma lecture et qui m'a donné envie de connaître la suite de l'histoire.

Pour ce qui est de l'intrigue, en elle-même, il est vrai que je n'étais pas convaincue par la première partie mais la fin est tellement spectaculaire et addictive, que je n'ai qu'une envie : lire le tome 2 !

Bref, vous l'aurez compris, j'ai autant de bonne critique, que de mauvaise concernant ce premier tome.
Je reproche le manque de maturité de Scarlet et du début du roman mais Tristan et le dénouement m'ont tellement scotché que je ne vais pas tarder à lire la suite.

par Avalon
  • aller en page :
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4