Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Commentaires de livres faits par Carole94P

Extraits de livres par Carole94P

Commentaires de livres appréciés par Carole94P

Extraits de livres appréciés par Carole94P

Les plus récents d'abord | Les mieux notés d'abord
http://www.my-bo0ks.com/2018/09/les-lecons-d-amour-d-alice-wells-sara-wolf.html

Après l'énorme coup de coeur que j'ai eu pour Je te hais... passionnément, j'avais une envie totalement démesurée de découvrir un autre roman de l'auteure. Les leçons d'amour d'Alice Wells a fini de me convaincre à la lecture de son résumé.

Alice est une élève parfaite. Dévouée, solitaire et surnommée pendant plusieurs années Robot et même pire, elle n'en est pas moins une personne avec des sentiments. Et lorsque Théo lui parle à elle, c'est le déclic. Elle veut absolument devenir plus intéressante, plus animée, bref, elle veut se faire remarquer. C'est vers Ranik qu'elle va se tourner pour séduire Théo...

Sara Wolf a le don pour rendre ses personnages à la fois drôles, taquins et surtout digne des plus grands. Au fil des pages, nous découvrons deux personnages à la fois différents mais aussi complémentaires. Tout eux, n'ont pas leur langue dans leur poche, pourtant, ils vont finalement apporter quelque chose à l'autre dont il manquait désespérément.

J'ai aimé le personnage d'Alice, à la fois naïve et vraiment ignorante sur tout ce qui touche à l'amour mais en même temps qui n'a pas froid aux yeux. Il est intéressant de la voir apprendre à séduire, accepter les compliments et plus. De son côté Ranik est un peu le cliché du bad boy assez mystérieux. Néanmoins, j'ai aimé découvrir cette autre facette de lui à travers ses chapitres qui lui donne plus de profondeur.

Le duo qu'ils forment est drôle et efficace. J'ai aimé voir l'évolution au fil des chapitres et pris plaisir à les suivre. Bien sur, la comparaison avec Je te hais passionnément est inévitable et même si Les leçons d'amour d'Alice Wells se lit ultra rapidement et que le style de l'auteure est toujours aussi addictif, il m'a manqué cette petite étincelle qu'avec Je te hais... passionnément et notamment ses personnages.

En conclusion si vous avez aimé les précédents romans de l'auteure, foncez. Si vous ne connaissez pas encore Sara Wolf, il est encore temps de la découvrir, vous ne serez pas déçus.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
http://www.my-bo0ks.com/2018/09/parce-que-c-est-encore-nous-mhairi-mcfarlane.html

J'affectionne particulièrement Mhairi MacFarlane depuis ma lecture de Comme si c'était toi en 2014. Depuis, j'ai pris soin de découvrir chacune de ses parutions. Alors quand j'ai appris que la suite de Rachel et Ben que l'on découvre dans Parce que c'était nous allait sortir, c'était comme une évidence.

Ami lecteur, si tu n'as pas lu Parce que c'était nous, ne lis surtout pas la suite puisque les spoilers sont inévitables. Je vais dans cette chronique, parler uniquement (ou presque) de cette nouvelle. Alors si tu n'as pas lu le premier tome ou la première partie du livre (nouvelle édition combinant les deux), file la voir ici.

L'histoire de Rachel et Ben m'avait énormément fait penser à Un jour de David Nicholls. Sauf que ce dernier je l'avais lu après avoir lu l'adaptation, et je n'avais pas du tout réussi à lire le roman en y prenant du plaisir. Enfin bref. Parce que c'était nous m'avait donc fait penser à cette histoire mais contrairement à lui, j'avais beaucoup aimé.

Si vous vous souvenez (oui, oui, je fais appel à votre mémoire, 2015 n'est pas si loin), sinon vous avez toujours la possibilité d'aller lire ma chronique, j'avais trouvé à l'époque comme bémol une fin un peu rapide. Je n'aurais pas été contre quelques petits chapitres. Mes prières ont été exaucées puisque... Parce que c'est encore nous, est une nouvelle qui offre cette petite fin en question.

Cette petite nouvelle d'un peu moins de 100 pages nous plonge quelques temps plus tard. Le couple Rachel/Ben tente de s'habituer à leur nouveau statut de couple et d'instaurer une relation de confiance. Mais les doutes ne sont jamais loin. Le style de l'auteure est toujours aussi efficace et plaisant. Je dois dire que je me suis rapidement remise dans l'histoire, il faut dire qu'ils sont attachants et vraiment adorables à suivre.

En revanche, j'ai trouvé que c'était un peu trop rapide pour vraiment ressentir les émotions qu'il pouvait y avoir dans Parce que c'était nous. En même temps vu le format c'est un peu logique. Néanmoins, j'ai trouvé que c'était une conclusion parfaite à leur histoire. Ils sont fidèles à eux même et c'est un vrai plaisir de les avoir retrouvé durant quelques pages.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 13-09
http://www.my-bo0ks.com/2018/09/passion-en-backstage-tome-4-final-show-jamie-shaw.html

Après trois tomes vraiment excellent, je redoutais le moment de lire cet ultime volet de la série Passion en backstage. Pourquoi ? Eh bien tout simplement parce que je n'avais pas envie de quitter la bande de rockeurs. Trois tomes tout simplement géniaux, des personnages attachants, profonds et de belles histoires d'amour. Le moment fatidique est arrivé, j'avais ce besoin de lire enfin Final Show.

Après l'histoire d'Adam, de Joël, de Shaw et Kit, voici celle de Mike, le plus mystérieux du groupe et sans doute celui que l'on connait le moins. Mike c'est celui qui depuis le premier tome attendait la bonne, suite à une déception amoureuse. Pourtant, il a vu tous ses amis trouver LA fille qui changera tout. Mais c'était sans compter le retour de Davina, celle qui lui a brisé le coeur autrefois... et sa cousine, Hailey.

Dès le début de Final Shaw, j'ai accroché à l'histoire. Rien d'étonnant jusque là puisque je suis tombée sous le charme de la plume de Jamie Shaw très rapidement. L'auteure équilibre à la perfection ses romans. Drôles, frais, riches en émotion avec une dose de sexy. En gros, c'est un mélange parfait pour une romance.

J'ai totalement craqué pour nos deux personnages. La sensibilité, le courage et la force d'Hailey qui au fil des pages se dévoile et nous ouvre les portes de ses craintes et ses espoirs mais aussi la personnalité de Mike, à la fois doux et plein de fougue. J'ai autant apprécié l'un de l'autre. Ils ont vraiment des personnalités attachantes, sincères et pleines de doutes. Cette fragilité qu'ils ont a d'autant plus joué sur la corde sensible.

J'ai aimé la relation d'amitié qui naît entre eux. Les moments de jeux comme ceux où ils se confient l'un à l'autre. J'ai apprécié l'évolution de leur relation, assez lente mais vraiment sincère tout comme leur questionnement au fil des pages. Mike et Hailey c'est une histoire d'amour pleine de compassion, d'écoute et de confiance. C'est de beaux moments de tendresse, quelques larmes et beaucoup, beaucoup d'émotion.

Je n'ai pas pu lâcher Final Show avant de l'avoir fini. C'est dire s'il m'a plu. Je n'avais pas envie de les quitter et en même temps j'avais envie de savoir la conclusion de cette belle histoire. Je n'ai pas vu le temps passer ni même les pages défiler.

En conclusion, une fois de plus c'est un excellent tome. Je me suis laissée emportée par cette histoire d'amour àa la fois douce et pleine de promesses. La série Passion en backstage m'aura vraiment conquise du début à la fin. Il est rare qu'une série de romance me plaise autant sur la durée et surtout me surprenne autant au bout de 4 tomes. Alors un conseil, si vous aimez les belles histoires d'amour, dans lesquelles les émotions, l'humour et la musique sont au rendez-vous, FONCEZ !
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
http://www.my-bo0ks.com/2018/09/secrets-de-vestiaires-tome-3-jeu-de-jambes-rebecca-crowley.html

Après Sous contrat et Carton rouge, de la série Secrets de vestiaires, je me suis plongée dans Jeu de jambes. J'aime le fait de découvrir des personnages vraiment différents tout en restant dans l'univers du sport. Ainsi, on continue d'entendre parler des couples précédents sans pour autant les faire vivre un tome de plus dans lequel les choses seraient assez répétitives.

Ici, nous suivons Erin, ancienne sportive dont le but est de mettre en avant les équipes de foot féminines. Un projet aussi compliqué que peu médiatisé. Face à elle, c'est le gardien, Brendan Young. Un joueur célèbre pour son parcours mais aussi pour la douloureuse révélation concernant son addiction aux paris. Pour arriver à leur fin, ils vont devoir s'allier. Mais peut-on faire confiance à quelqu'un qui connait tout vos petits secrets ?

Pour une fois, on va commencer par parler des personnages avant l'histoire en elle-même. J'ai trouvé l'héroine vraiment intéressante au début. Son projet professionnel est tout à son honneur et m'a vraiment surprise et je dois dire que j'avais hâte de découvrir les choses. Erin est une héroïne taquine, qui sait ce qu'elle veut et surtout fine stratège. Cependant son côté "je ne cherche rien de sérieux, couchons ensemble" m'a paru assez exagéré. Finalement, elle en devenait assez agaçante et peu crédible. De son côté, Brendan, bien que célèbre s'est révélé bien moins flambeur qu'il n'y parait. Il se montre sérieux et attentif et bien loin de l'image du coureur que je me faisais de lui. Son addiction fait de lui un personnage bien plus mystérieux et ajoute un peu de suspense. J'ai apprécié découvrir ses tourments et sa fragilité.

Maintenant parlons de l'histoire. Habituellement, la série Secrets de vestiaires se tourne vers le sport, la compétition, les enjeux. Ici, dans Jeu de jambes, l'histoire est bien plus centrée sur les problèmes de jeux, l'addiction et tout ce qui s'en suit. J'ai trouvé que c'était d'ailleurs bien joué de la part de l'auteure de mettre en avant cette facette des joueurs qu'on oublie parfois.
L'auteure est visiblement parfaitement renseignée et sait de quoi elle parle. C'est un point positif puisqu'on a vraiment l'impression que les faits pourraient aisément se produire et ajoutent un côté réaliste à l'histoire. En revanche, je dois dire que si le début était prometteur et intéressant, j'ai trouvé que cela finissait par alourdir l'histoire en nous proposant des pages et des pages sur les statistiques...

Le couple Erin/Brendan passe pas mal de temps à se tourner autour sans vraiment faire des étincelles. Ils sont plus concentrés sur les paris que sur leur attirance mutuelle. J'avoue qu'ils ne m'ont pas faite rêver. Erin est bien trop "jeune femme libérée" et pas du tout en accord avec notre Brendan qui lui cherche à se poser pour finir sa carrière. C'est assez troublant car généralement j'ai plus de mal avec le personnage masculin qu'avec l'héroine. Mais là c'est tout l'inverse. C'est dommage car le couple aurait vraiment pu se démarquer et aux vues de l'évolution de leur histoire aurait pu m'émouvoir aux moments clés.

En conclusion, si j'ai plus apprécié que le précédent tome, je dois dire que je reste sur ma fin quant au couple que forme Erin et Brendan mais surtout j'ai trouvé dommage les quelques longueurs dues aux statistiques des paris qui prenaient finalement toute la place.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 11-09
http://www.my-bo0ks.com/2018/09/le-dernier-magicien-tome-1-l-ars-arcana-lisa-maxwell.html

Le Dernier Magicien est sans doute le livre de la rentrée qui fait le plus parler de lui. Il faut dire que les éditions Casterman ont mis le paquet pour cette sortie tant attendue. Pour ma part, il ne m'a pas fallu plus de quelques secondes pour savoir que je voulais découvrir cette histoire. Pourtant une fois dans ma PAL, j'ai attendu le bon moment pour me plonger enfin dedans.

Le Dernier Magicien est un roman fantasy young adult, pourtant, celui-ci est vraiment dense et à l'univers riche. J'ai étalé ma lecture sur plusieurs soirée pour pouvoir pleinement l'apprécier.

Pour la petite histoire, nous suivons une petite bande de magiciens qui se cachent du monde qui les entoure. La magie est considérée comme mauvaise et l'Ordre en place est bien décidé à ce que cela le reste avec notamment sa Barrière. Esta, notre héroïne a une affinité assez particulière qui lui permet de ralentir le temps et même d'aller dans le passé. Elle a été élevé par le professeur afin de récupérer un livre du passé qui permettrait de libérer la magie. Mais lorsque l'on joue avec le passé, l'avenir peut en être totalement perturbé. Une mission a haut risque qui ne laissera personne au hasard.

Dès le début de ma lecture, j'ai su que j'allais apprécier ma lecture. Il faut dire que le style de l'auteure, Lisa Maxwell est efficace et très addictif. Je me suis de suite attachée à Esta, qui n'a pas sa langue dans sa poche et ne se laisse pas marcher sur les pieds. Une héroïne à l'image de ses aînées bad-ass et un peu tête brûlée.

Côté personnage secondaire, je préfère ne pas en dire trop pour que vous gardiez le mystère intacte, mais sachez que les apparences sont trompeuses et qu'il faut se méfier de l'eau qui dort. J'ai particulièrement apprécier Harte, dont le mystère reste complet pendant de nombreux chapitres. J'ai notamment aimé la relation Esta/Harte qui n'est que piques et réparties à mourir de rire. Un duo surprenant et attachant.

L'univers du Dernier Magicien est vraiment bien construit. J'ai adoré les multiples affinités de nos personnages et leur particularité. Chaque chose à un intérêt bien précis dans l'histoire et rien n'est laissé au hasard. L'auteure nous plonge avec beaucoup d'imagination dans ces époques et les descriptions sont vraiment parfaites pour s'immerger dans le passé. D'ailleurs, ces petits bonds dans le temps peuvent dérouter au début, mais croyez-moi, après, vous allez vous y faire sans problème.

Je me suis vraiment laissée emporté par l'histoire et la mission d'Esta. A tel point que lorsque je suis arrivée à la dernière partie je n'avais plus envie de quitter les personnages. C'est assez marrant car après plus de 630 pages, on pourrait s'attendre à ce que quelques longueurs nous aient ternies ce premier tome, mais pas du tout. On ne s'ennuie pas une seconde et le suspense est à son comble.

Pour tout vous dire, la fin de ce premier tome du Dernier Magicien m'a tenu en haleine comme jamais. Je tournais les pages en ayant peur que ce soit la dernière. Et bien sur, le moment fatidique de la dernière phrase est arrivé. Je n'ai qu'une chose à dire, mais où est le second tome, que je puisse me jeter dessus !

En conclusion, vous l'aurez compris, j'ai adoré Le Dernier Magicien. Un premier tome qui mêle à la perfection magie, amour, suspense, amitié et complot. Je me suis laissée happée par l'histoire et les personnages. Si vous aimez les romans de magie, foncez, vous ne le regretterez pas !
Avez vous apprécié ce commentaire ? +2
http://www.my-bo0ks.com/2018/09/les-ames-perdues-tome-1-les-terres-du-bas-jeff-giles.html

Si vous me suivez sur Instagram, vous avez sans doute déjà vaguement une idée de mon avis global sur cette lecture. Mais avant d'entrer dans le vif du sujet, quelques mots sur l'histoire.

Dans ce premier tome, nous suivons Zoé et son frère Jonah, seuls un soir de blizzard. Alors que son frère part dans les bois avec les deux chiens des voisins disparus récemment, Zoé part le retrouver. Ils vont tomber au mauvais endroit au mauvais moment puisqu'un homme rode non loin de là. C'est finalement un chasseur de primes pour le moins étrange qui va les sauver...

Lorsque j'ai commencé ma lecture j'étais vraiment emballée à l'idée de découvrir de quoi retournait cette histoire de chasseur de primes venu prendre l'âme de quelqu'un et je dois dire que le premier chapitre a eu un effet "douche froide" sur moi d'où mon abandon vers la page 160.

Je m'explique. Ce premier chapitre nous plonge dans une ambiance assez sombre et intrigante, jusque là tout va bien. Mais lorsque l'homme qui attaque Zoé et son petit frère s'en prend de façon extrêmement violente aux deux chiens, j'ai eu un choc. Mais le pire dans tout ça, c'est le comportement de l'héroine, Zoé. Non seulement elle n'agit pas et se réfugie à l'intérieur mais en plus elle trouve le moyen d'empirer son cas en... prenant des jumelles pour observer. SÉRIEUSEMENT ? Elle assiste à une scène horrible et ne fait qu'observer ? A quel genre de personnage a t-on à faire ? Et le comble de tout ça, c'est qu'elle prend une photo pour la poster sur Instagram. Oui, oui, vous avez bien lu.

Alors certes, je suis assez sensible quand il s'agit d'animaux. J'ai tendance à vite être submergée par les émotions lorsque quelque chose d'horrible se produit. Disons que la violence de cette scène fait partie de la mise en place de cette ambiance. Mais le comportement de l’héroïne m'a clairement fait halluciner. Je suis donc dès le premier chapitre partit sur une mauvaise base ayant envie de baffer l’héroïne dont le comportement n'a fait qu'empirer.

Côté personnages, je dois dire que je ne me suis attachée ni à l’héroïne, - c'est un fait -, ni au petit-frère, quoique la relation fraternel avait l'air intéressante, ni même à X, l'inconnu chasseur de primes. Ne parlons pas de l'affreux Stan, totalement exécrable. L'apparition de la mère semblait prometteuse (pour une fois qu'un adulte n'est pas que figurant) mais je ne pourrais pas vous en dire plus puisque je n'ai pas eu le courage d'aller au bout de ma lecture.

Malheureusement, les points négatifs se sont enchaînés. Je n'ai pas réussi à accrocher au style de l'auteur. A vrai dire, je vais être honnête, j'ai eu l'impression de ne pas comprendre grand chose à ma lecture. J'ai trouvé le tout assez brouillon et j'avais le sentiment qu'il me manquait des bouts pour bien comprendre ce que je lisais. Je ne sais pas s'il s'agit d'un problème de traduction ou non.

Alors vous allez me dire, et l'histoire d'amour ? Parce que oui, généralement, cette dernière sauve pas mal de chose dans les romans qui me déçoivent. Eh bien là encore c'est un loupé. J'ai trouvé que c'était totalement décousu, trop rapide et pas du tout réaliste...

Alors voilà. Vous l'aurez sans doute compris, je suis passée totalement à côté de cette lecture. Pourtant les avis des lecteurs VO sont assez bons et enthousiastes. Je vous laisse donc vous faire votre propre avis si le coeur vous en dit, pour ma part, je n'ai pas réussi à l’apprécier.
Avez vous apprécié ce commentaire ? +7
date : 06-09
http://www.my-bo0ks.com/2018/09/trouver-les-mots-julie-buxbaum.html

Après avoir découvert Trois de tes secrets en début d'année, j'avais vraiment hâte de découvrir un nouveau roman de Julie Buxbaum. Trouver les mots m'a de suite donné envie d'en savoir plus. Une couverture toute mignonne, un résumé qui évoque des sujets difficiles et le tout avec une jolie romance, c'était comme une évidence.

David, c'est le solitaire. Celui à qui personne ne parle ou du moins qu'en de mauvais termes, celui qui mange seul à la cantine, avec son casque sur les oreilles. Jusqu'au jour où Kit Lowell, s'assoit à sa table. Comment réagir ? Quoi dire ? David n'a jamais su comment communiquer avec le monde qui l'entoure alors quand l'une des personnes les plus populaires s'assoit à côté de lui, c'est tout son monde qui se bouscule.

Trouver les mots est un roman à la fois doux, simple et percutant. Julie Buxbaum m'avait conquise avec Trois de tes secrets, qui surf sur l'humour et les apparences, mais ici c'est un nouveau tour de bras. Elle nous propose une histoire à la fois réaliste, sincère et bouleversante. Trouver les mots aborde non seulement les maladies mentales mais aussi le deuil et le harcèlement au lycée. C'est assez marrant car Trouver les mots n'est une lecture anodine et aborde des sujets difficiles mais malgré tout, Julie Buxbaum arrive à apporter un peu de légèreté à son histoire grâce à ses personnages.

David est un personnage vraiment solitaire. Bien sur, sa particularité fait de lui un garçon un peu à part et différent des autres. Il voit les choses de façon logique et tente de comprendre le monde qui l'entoure. Pourtant, il n'en est pas moins attentif, à l'écoute et prêt à donner un coup de main, bien que de façon maladroite. J'ai particulièrement apprécié son caractère et son évolution dans sa relation avec Kit. Kit, quant à elle, est assez mystérieuse. On la découvre non seulement à travers les yeux de David mais aussi durant les passages de son point de vue. Des petits morceaux de sa vie qui font d'elle une héroine attachante.

Forcément, la rencontre entre ces deux-là n'en sera que plus intéressante, attendrissante et pleine de complicité. Comme quoi, parfois, le destin joue des tours et rapprochent deux êtres qui ensemble peuvent aller loin. J'ai aimé les voir s'habituer l'un à l'autre, se déchiffrer et surtout les situations cocasses auxquels ils font face.

En conclusion, Trouver les mots est une lecture assez surprenante. Légère mais authentique, elle met en lumière des problèmes que tout le monde peut rencontrer au cours de sa vie et d'autres bien plus sensibles. Le tout avec une bonne dose de bons sentiments et d'espoirs. J'ai pris plaisir à suivre leur histoire.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
http://www.my-bo0ks.com/2018/09/international-guy-tome-4-milan-audrey-carlan.html

Me voilà partie pour Milan en compagnie de Parker et Bo d'International Guy. Après un troisième tome à Copenhague qui m'a vraiment emballé, j'étais vraiment enthousiaste à l'idée de savoir ce que nous réservait ce quatrième opus, à Milan.

Cette fois-ci, c'est en Italie que sont appelés nos International Guy. Ils viennent au secours d'un créateur de lingerie qui a choisi des jeunes femmes de toutes tailles, toutes origines et toutes classes sociales. En gros, Madame tout le monde pour défiler. Mais cette mission ne sera pas facile, car nos deux héros vont devoir donner confiance à ses modèles amatrices.

Je vous avoue qu'à la lecture du résumé et notamment la partie où il est question d'une situation compromettante avec une autre femme, j'ai eu vraiment peur. Peur que l'histoire entre Parker et Skyler soit déjà sur la sellette et que Parker face... comme à son habitude dirons-nous. D'autant plus qu'à la fin du dernier tome Skyler a de nombreux doutes sur la fidélité et du statut de leur couple. Fort heureusement pour moi, ce n'est pas encore le moment où tout dérape jusqu'au point de non-retour.
Ce quatrième nous offre une nouvelle mission intéressante et pleine de surprises. Je dois dire que je m'attentais à ce que Parker flanche rapidement au vue de jeunes femmes en lingerie. Je suis mauvaise langue, il est professionnel et mène parfaitement à bien sa mission.

J'ai apprécié en savoir plus sur Bo, que l'on avait trop peu vu depuis le début. Participant un peu à cette mission, on cerne mieux sa personnalité et ses ambitions. Mais ce n'est pas le seul sur qui on en apprend. Parker gagne en intérêt au fil des tomes. Si au début je ne lui trouvais rien d'intéressant, trop dans l'excès et vraiment prêt à sauter sur tout ce qui bouge, depuis le troisième tome, je trouve qu'on apprend enfin plus et notamment ce qui se cache derrière cette carapace sulfureuse.

La relation Parker/Skyler est également bien présente. J'aime les réserves qu'ils ont l'un envers l'autre. Bien que les choses aillent assez rapidement et les difficultés soient assez vite surmontées. En revanche, je trouve qu'ils gagnent en profondeur, et deviennent mignons à suivre.

En conclusion, International Guy, Milan m'aura vraiment surprise dans le bon sens. J'ai l'impression que l'auteure, Audrey Carlan développe vraiment plus ses personnages ce qui se répercute positivement sur son histoire. Hâte de découvrir la suite.
Avez vous apprécié ce commentaire ? +1
http://www.my-bo0ks.com/2018/09/hors-de-question-hors-de-controle-de-georgia-caldera.html

Cela faisait un bon bout de temps que je voulais découvrir la plume de l'auteure, Georgia Caldera. Vu les continuels excellents avis sur ses romans, je me faisais un devoir de découvrir. Je me suis donc plongée dans Hors de question et Hors de contrôle avec envie et curieuse d'en savoir plus.

Pour la petite histoire, nous suivons Sonia, jeune photographe qui se cache derrière une image de femme sulfureuse et qui enchaîne les hommes et Axel, aussi mystérieux qu'insolent. Leur rencontre va bouleverser leur destin et ils auront bien du mal à vivre l'un sans l'autre... mais la cohabitation pourrait bien s’avérer difficile.

Première chose que j'ai constaté, le style de l'auteure est assez fluide et agréable. Mon petit regret concerne le choix de l'utilisation de la troisième personne, moi qui aime davantage la première personne. Mais ce n'est qu'un détail. J'ai apprécié la présence des deux points de vues qui permet d'en savoir plus sur nos deux héros.

Hors de question et Hors de contrôle m'ont surprise par leur profondeur mais aussi le côté sombre de l'histoire. En effet, on est bien loin des romans feel good qui se lisent tout seuls. Ici, nos deux personnages sont écorchés vifs et vraiment mis à rude épreuve. L'auteure ne les épargne pas. Si on comprends très vite étant donné les conditions de vies d'Axel que la vie a été difficile pour lui, concernant Sonia, son personnage est plus complexe à cerner et se dévoilera davantage au fil des chapitres.

J'ai pris plaisir à découvrir leur passé, leur présent et ce avec quoi ils vivent. Le moins que l'on puisse dire, c'est que l'auteure nous offre ici une histoire originale et bien loin des clichés habituels. Nos deux héros vont s'aider mutuellement et tenter de s'en sortir ensemble.

En conclusion, ce double tome nous permet de savourer pleinement l'histoire et d'enchaîner les deux pour continuer à découvrir l'histoire de Sonia & Axel. Ils sont mignons à suivre et s’apprivoisent à leur rythme. J'ai hâte de me plonger dans une autre série de l'auteure !
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
In real life a de suite attiré mon attention avec une couverture aussi belle qu’intriguante. On ne le répétera pas assez, les couvertures jouent un rôle majeur dans la vie d'un livre. J'ai donc de suite voulu en savoir plus en découvrant le résumé. Et autant vous dire qu'il n'a fait que confirmé mon envie de lire ce premier tome d'In real life.

De quoi ça parle ? Dans un monde ultra connecté, chaque individu peut vivre des rêves éveillés, entendre les penser des autres et faire tout un tas de choses virtuellement. Nous suivons Lani, à la veille d'un grand changement dans sa vie. Elle va enfin savoir ce à quoi elle va être affecté tout au long de sa vie lors de la répartition. Elle fonde de nombreux espoirs quant à la possibilité de rejoindre les créateurs de rêves. Pourtant, lors de cette fameuse journée, rien ne va se dérouler comme prévu. A commencer par... son enlèvement et sa Déconnexion du système.

Lorsque j'ai commencé ma lecture, je me suis retrouvée immergé dans un univers à la fois simple et complexe. Nombreux sont les éléments faisant penser aux romans bien connus de dystopie, pourtant, l'auteure, Maiwenn Alix, arrive à nous proposé quelque chose de nouveau et assez original en approfondissent pleinement son histoire et son univers. Si le début peut paraître similaire à d'autres, je vous assez qu'après, tout est différent.

J'ai pris plaisir à découvrir cet univers dans lequel bien des choses ne se passent pas en vrai mais grâce à la connexion. Les conversations, l'apprentissage, les rencontres. Ce système a pour but de faire régner la paix et l'harmonie pourtant on sent bien que celui-ci impose des limites et cache quelque chose. La jeune v est persuadée du bien fondé par le système, mais comme toutes les dystopies, elle va vite se rendre compte que derrière l'illusion du parfait se cache de nombreuses entraves. L'univers de l'auteure est captivant et vraiment bien construit. Rien n'est laissé au hasard et une fois pleinement dans l'histoire, il est dur de décrocher.

Parlons maintenant personnages. Lani est une héroine attachante, courageuse et vraiment réfléchie. Bien sur, elle croit au Système, ses valeurs et ce qu'elle a toujours connu. Néanmoins, elle fait preuve de curiosité et ne reste pas fermée à ce qu'elle voit ou découvre. Tom, son meilleur ami, lui aussi embarqué dans cette aventure est assez intéressant à suivre, bien qu'au second plan. J'ai eu peur pendant un moment d'un éventuel triangle amoureux - vous connaissez ma haine pour ce schéma récurrent - mais heureusement non. Enfin, je dois dire que nombreux des déconnectés sont intéressants et notamment l'un d'entre eux (dont je tairais le nom pour garder du suspense).

J'ai trouvé que l'auteure, Maiwenn Alix, arrivait à jongler avec équilibre entre bouleversements, action et amour. Car oui, In real life contient également sa petite romance. Elle est un peu rapide, quoique certaines choses peuvent s'expliquer par ce que vit notre héroïne, mais reste mignonne et rafraîchissante.

La fin quant à elle remplit son job. Elle donne envie d'en savoir plus et nous laisse dans l'attente de quelque chose d'encore plus grand. J'ai hâte de poursuivre l'histoire de Lani et attendrait la suite de pieds fermes.

http://www.my-bo0ks.com/2018/08/in-real-life-tome-1-deconnexion-maiwenn-alix.html
Avez vous apprécié ce commentaire ? +2
http://www.my-bo0ks.com/2018/08/le-grand-nord-tome-1-amertume-sarina-bowen.html

Ce n'est un secret pour personne, depuis ma lecture du premier tome de la série The Ivy Years, de Sarina Bowen, je guette chaque des romans de l'auteure. Alors c'était une évidence de vouloir lire cette nouvelle série, dont le teaser avait été donné au Festival, l'année dernière. A peine arrivé, déjà lu.

Le grand nord est une série qui dépayse un peu. Généralement, en romance, le cadre est très souvent, la ville. Mais avec Le grand nord, on part découvrir le Vermont et ses agriculteurs.

Dans ce premier tome, Amertume, nous faisons la connaissance de Griffin Shipley qui est à la tête de la ferme familiale suite au décès de son père et de sa grande famille. Audrey, est chargée par ses employeurs de venir acheter les produits de la région à des prix dérisoires pour Boston. Dès leur rencontre c'est un choc. Car nos deux personnages se sont déjà rencontrés par le passé. Cinq ans après, les enjeux sont importants et leurs objectifs totalement opposés. Qui aura le dernier mot ?

Une fois de plus, je suis toujours aussi conquise par la plume de Sarina Bowen. C'est un savoureux mélange de tendresse et d'humour avec une pointe de sexy. C'est fluide, ça se lit vraiment tout seul et à la fin, on se dit qu'on sauterait bien de suite sur les tomes suivants.

Au début de ma lecture, j'ai vraiment eu un bon feeling avec les personnages. J'aime le côté appliqué, concentré et bosseuse d'Audrey qui ne lâche rien pour obtenir le meilleur compromis pour les deux parties. J'ai notamment apprécié sa volonté de vouloir aider, mettre la main à la patte et ne pas rester figurante face aux événements.

Concernant Griff, c'est là aussi, une bonne surprise. En chef de famille, ses responsabilités sont importantes et les enjeux nombreux. Il ne veut décevoir personne et pourtant sera bien forcé de prendre des décisions. J'ai aimé son côté inaccessible et à la fois mystérieux.

Par de nombreux points, Le grand nord peut rappeler une autre série avec une entreprise familiale, les frères O'Neil avec Snow Cristal de Sarah Morgan. On se retrouve au coeur d'une famille très unie, des frères et soeurs soudés, des parents bien présents et surtout une jeune femme qui vient tout bouleverser. Là où Sarah Morgan a joué sur les émotions, Sarina Bowen a tablé sur le côté sexy.

Le couple Griff/Audrey ne manque pas de fraîcheur. Ils sont fougueux, passionnés et adorables à la fois. J'ai aimé les voir évoluer au fil des pages, s'ouvrir l'un à l'autre et prendre le temps de se poser les bonnes questions. Le destin les a réuni, mais rien ne sera facile pour rester ensemble.

En conclusion, j'ai beaucoup aimé Amertume, le premier tome du Grand nord. Je me suis sentie totalement immergée dans l'univers, entourée d'une famille aimante et qui s'entraide et j'ai vraiment hâte de retrouver toute la bande pour le tome 2 sur Jude qui m'a beaucoup intriguée.
Avez vous apprécié ce commentaire ? +1
date : 23-08
http://www.my-bo0ks.com/2018/08/crazy-london-sarra-manning.html

A la lecture du résumé de Crazy London, ma curiosité a été attisé. J'étais donc enthousiaste à l'idée de découvrir une auteure que je ne connaissais pas encore.

Crazy London, c'est l'histoire de Sunny qui découvre une photo de son petit ami en train d'embrasser une autre. Deux options se présentent à elle, pleurer et manger de la glace, ou aller directement à lui pour savoir le fin mot de l'histoire. C'est ainsi que la jeune Sunny fait le tour de Londres en compagnie de deux français...

Dit comme ça, le résumé est vraiment alléchant. Pour tout vous dire, j'ai été assez déçue en démarrant ma lecture. Pourquoi ? Eh bien contrairement à ce que l'on peut penser, Sunny parcours bien tout Londres pour retrouver son petit-ami, mais pas pour se venger ou obtenir de vrais aveux. Non, en fait, elle lui court après une bonne partie de la nuit en ayant passer l'éponge sur ses actes et surtout s'invente des excuses pour ne pas voir les choses.

Et c'est là qu'est mon gros problème avec Crazy London. L’héroïne, Sunny, est crédule à un point, que c'en est ridicule. Elle croit aux belles paroles que lui servent son petit-ami, alors que les preuves sont là. En fait, dans cette histoire, elle fait clairement l'autruche. C'est dommage, car Crazy London nous fait faire le tour de Londres et découvrir des lieux, des personnages assez intéressants. Je pense que j'aurais davantage apprécié si elle n'avait pas en quête de le retrouver comme si de rien n'était pendant les 3/4 du roman mais bel et bien d'obtenir la vérité.

Côté personnages secondaires, aucun n'a vraiment brillé à mes yeux. J'avoue que je ne me suis pas vraiment attaché à eux, ils sont sympathiques mais sans plus. La palme d'or revient néanmoins à Mark, un menteur, manipulateur né. Pour le coup, ce personnage est vraiment travaillé, même si clairement, on ne peut que le détester.

C'est assez bizarre car finalement, j'ai tout de même été au bout de Crazy London. Il est vrai qu'il y a un certain suspense dans cette histoire. Car après tout, pourquoi l'auteure s'acharne à vouloir que son héroïne retrouve son petit-ami si ce n'est pour un retournement qui pourrait tout chambouler. Eh bien sachez que les dernières pages m'ont vraiment surprise et dans le bon sens. Je ne m'attendais pas à certaines révélations et je suis contente d'avoir été au bout de cette lecture. D'ailleurs le comportement de Sunny évolue enfin dans le sens où je l'attendais.

En conclusion, je dirais que c'est principalement à cause du comportement de l’héroïne que je n'ai pas réussi à accrocher vraiment à Crazy London. La visite de Londres est en revanche bien sympa et donne envie de visiter la ville et ses secrets.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
http://www.my-bo0ks.com/2018/08/famous-love-tome-2-zane-rachel-van-dyken.html

Après ma lecture de Famous Love, tome 1 : Lincoln, que j'avais véritablement adoré, j'étais vraiment hyper curieuse de découvrir davantage le personnage de Zane. Il faut dire qu'il a eu un passage plutôt remarqué dans le premier tome alors forcément, j'étais assez intriguée de savoir ce qui se cachait derrière les apparences.

C'est tout naturellement que j'ai commencé ce second tome de Famous Love portant sur Zane. Comme pour le précédent, j'ai apprécié retrouver la plume de l'auteure, Rachel Van Dyken. C'est toujours aussi léger, drôle et sexy à la fois.

Le personnage de Zane est à des kilomètres de ce que je pensais véritablement. Derrière son côté frivole et qui n'en a rien à faire sa cache en fait un homme dont le passé a marqué à la pierre blanche et qui lutte à chaque seconde pour rester calme et ne rien laisser paraître. J'ai apprécié découvrir la vérité sur lui. En revanche, je ne dirais pas que j'ai craqué pour lui, en comparaison avec Lincoln.

Dans ce second tome, c'est aussi la rencontre de Fallon. Ce petit bout de femme se révèle attachante et vraiment à l'écoute. Loin des clichés habituels, elle se montre patiente et surtout très coopérative. Bien sur, l'alchimie qu'il y a entre eux y sera pour beaucoup.

Le couple est drôle à suivre et vraiment attachant. En revanche, il m'a manqué ce piquant qu'avec Lincoln et Dani qui avaient réussi à m'émouvoir en plus de l'humour qu'il y avait dans leur couple.

En conclusion, une fois de plus, j'ai passé un très bon moment en compagnie des personnages de Rachel Van Dyken. Une lecture idéale pour se détendre et apprécier une jolie romance pleine de bons sentiments. Je suis vraiment pressée de découvrir l'histoire de Will, prévue pour le 21 novembre prochain.
Avez vous apprécié ce commentaire ? +1
http://www.my-bo0ks.com/2018/07/international-guy-tome-2-new-york-audrey-carlan.html

Comme je le disais dans ma précédente chronique sur le tome 1 de International Guy, il est difficile de résister à l'envie de se jeter sur la suite. Alors ça tombait plutôt bien puisque New-York, le second tome, est sorti en simultané du premier tome.

Dans ce second tome de International Guy, c'est à New-York que l'on s'envole en compagnie de Parker. Une mission de la plus haute importance pour notre leader, puisque sa nouvelle cliente est aussi célèbre que lui fou d'elle. Saura t-il garder son pantalon ?

Nouveau tome, nouvelle histoire. Je dois dire que j'ai davantage préféré celui-ci au premier. Pourquoi ? Eh bien d'abord parce que j'ai préféré - un peu - la cliente du mois. Skyler est célèbre, adulée, et vraiment overbookée. Sans doute trop car elle se trouve à un moment de sa vie où l'envie de tout envoyer balader se fait de plus en plus présente. La pression sur ses épaules est forte et elle ne se retrouve plus. Son agente et meilleure amie prend les choses en main et fait appel à International Guy. J'ai aimé découvrir l'envers du décor de cette célébrité et ce que cela engendre.

Une fois de plus, Parker aura rapidement - avant même sa rencontre en vrai - envie de plus avec sa cliente. On sent bien que celle-ci sera différente, un peu comme Mr Janvier dans Calendar Girl. Puisqu'il fait quand même quelques efforts pour se contrôler et gérer de façon professionnel. Bien sur, les choses vont tout de même aller très vite et les scènes de sexe seront bel et bien présentes.

Dans l'ensemble, ce second tome est plus aboutit et mieux développé. J'ai aimé découvrir une facette un peu différente de Parker et ses doutes concernant l'avenir de sa relation avec Skyler, qu'il a idolâtré pendant tout ce temps et enfin en face de lui.

Ce que je regrette, c'est qu'on en découvre pas plus sur Royce et Bo. Ils sont là, sans être là. Concrètement, on suit vraiment l'histoire de Parker. En tout cas, pour le moment. Je trouve ça dommage car je suis vraiment curieuse de voir ce que ces deux-là peuvent donner dans leurs histoires respectives. Bo a l'air plus ou moins à l'image de Parker, mais Royce semble vraiment porter un respect sans faille à la gente féminine. Et puis, cela permettrait de ne pas enchaîner les coucheries de Parker avec ses clientes, de varier un peu !

Comme pour le premier tome, la fin de celui-ci nous annonce quelque chose de surprenant. La prochaine histoire promet d'être top au sein de la royauté ! J'ai hâte d'en savoir plus et attendrait de pieds fermes cette sortie !
Avez vous apprécié ce commentaire ? +1
http://www.my-bo0ks.com/2018/08/passion-en-backstage-tome-3-cool-pulsations-jamie-shaw.html

Me revoilà pour la suite des aventures de mes rockeurs préférés. La série Passion en backstage m'a surprise avec son premier tome qui s'est soldé par un quasi coup de coeur, le second tome, Hot decibels a continué de me séduire et je suis à nouveau tombée sous le charme de Cool Pulsations.

Dans ce troisième tome de Passion en backstage, nous nous attaquons à Shawn, le bras droit du groupe. J'avais vraiment apprécié le découvrir au travers des deux premiers tomes et j'étais vraiment curieuse d'en savoir plus sur son histoire personnelle. Dans Cool Pulsations, on découvre également la petite nouvelle, Kit. Nouvelle dans le groupe et pourtant, elle et Shawn ont bien une histoire commune. Mais il semblerait que ce dernier ne se souvienne pas d'elle. Pourtant, Kit a toujours été amoureuse de lui. Alors qu'aujourd'hui son rêve d'intégrer un groupe de musique se réalise, ses sentiments reviennent au galop.

Honnêtement, j'ai vraiment de suite accroché à Kit. J'ai eu l'impression de nouer des liens dès les premières lignes et m'y attacher. Je ne sais pas si cela vient de sa famille et les liens qu'ils ont, sa personnalité ou tout simplement la façon dont elle agit, mais j'ai vraiment adoré son personnage et eu envie d'en savoir plus. J'ai également rapidement accroché à Shawn. Je l'appréciais déjà et j'ai découvert une autre facette du rockeur. Un jeune homme patient, drôle et à l'écoute malgré les apparences.

J'ai rapidement craqué pour ce duo qui au fil des pages nous fait à la fois rire, espérer et nous attendrit. J'aime l'évolution de leur relation, les non-dits et leur comportement. J'ai trouvé qu'ils n'allaient ni trop vite ni trop lentement. J'aime particulièrement le côté taquin qu'ils ont l'un envers l'autre.

Une fois de plus, Jamie Shaw, m'aura conquise avec ses personnages et leurs histoires. Les émotions sont là et c'est un régal pour nous de découvrir d'autres personnages mais aussi de continuer avec notre fidèle petite bande. Je n'ai pas pu décrocher de ma lecture avant de l'avoir terminée. Et c'est d'autant plus bon signe puisque je sortais d'une panne de lecture.

En conclusion, je suis toujours aussi fan de la série Passion en backstage et j'ai hâte d'avoir l'histoire de Mike, dont le mystère reste complet !
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
http://www.my-bo0ks.com/2018/08/international-guy-tome-3-copenhague-audrey-carlan.html

Après avoir découvert cette nouvelle série, International Guy devait encore faire ses preuves pour me convaincre pleinement. Je misais donc pas mal d'espoir sur ce troisième volume qui s'annonçait vraiment sympa avec prince et princesses pour mission.

Dès le début de cette mission à Copenhague, j'ai été rapidement emballé et convaincu par les personnages de ce troisième tome et plus particulièrement par la Princesse Christina. Cette fois-ci, notre cher Parker va devoir faire preuve de tact et surtout de persuasion et tout ça, sans sa méthode habituelle (coucher avec la cliente!). Autrement dit, une mission un peu plus compliquée mais tel-le-ment plus passionnante à suivre !

Vous l'aurez donc compris, ce troisième tome d'International Guy m'a nettement plus plu. En fait, j'ai apprécié voir Parker agir de façon professionnelle et se dépatouiller pour convaincre la Princesse Christina d'épouser l'homme dont elle est amoureuse depuis toujours et devenir Reine.

Durant la mission, il va aller de découverte en découverte. Sa cliente lui donnera du fil à retordre mais pas que. Sa soeur, le Prince et leur mère vont chacun y mettent leur grain de sel. Au milieu de tout ça, des enjeux bien sur, mais aussi une histoire d'amour vraiment adorable.

En fait, je me suis vraiment prise d'affection pour Christina. Elle est tellement plus que ce qu'elle laisse paraître. Une jeune femme qui fait passer les envies des autres avant les siennes et qui protège ses proches quoiqu'il arrive.

L'épilogue m'a aussi vraiment plu. Quand vous l'aurez lu, vous vous demanderez surement pourquoi, mais je suis assez contente des interrogations de notre personnage concernant l'évolution de sa relation.

En conclusion, ce troisième tome d'International Guy m'a beaucoup plus plu et je suis ravie d'avoir laisser sa chance à la suite des aventures de Parker et ses acolytes !
Avez vous apprécié ce commentaire ? +2
date : 10-08
http://www.my-bo0ks.com/2018/08/rainbow-belinda-bornsmith.html

C'est totalement par hasard que j'ai appris la sortie d'un autre roman de Belinda Bornsmith. J'avais découvert l'auteure en 2015 avec Pari risqué. Finalement, lorsque Pauline des éditions Cyplog, m'a proposé de découvrir Rainbow, je n'ai pas hésité longtemps à l'idée de découvrir un autre roman de l'auteure, curieuse de voir ce que cela pouvait donner avec d'autres personnages.

Le pitch m'a fortement intrigué. Un musicien, une étudiante, une rencontre à base de coup de foudre, quoi de mieux pour l'été que de rêver d'un conte de fées des temps modernes. Je me suis donc plongée tout naturellement dans Rainbow.

Lorsque j'ai commencé ma lecture, il faut savoir que je venais de lire deux trois romans dont les pitchs de base sont assez similaires avec un groupe de musique et une personne lambda. Et je pense notamment à mon dernier coup de coeur en date, Passion en backstage, tome 1. Du coup, autant vous dire, la barre était haute.

Le début de Rainbow m'a plutôt bien emballée. On découvre une héroine assez banale aux premiers abords, fan depuis toujours de Kade, l'un des membres du groupe. Leur rencontre est mignonne et laisse le lecteur rêveur. Tout s'annonçait donc assez parfait.

↠ Et puis, avec la canicule qui traîne depuis deux mois, j'ai eu une grosse panne de lecture. Une panne qui ne m'étais jamais arrivée. Du genre de celle qui, pendant 20 jours vous empêche de lire la moindre page. J'ai donc laissé de côté ma lecture de Rainbow et n'est pas lu pendant 20 jours. Finalement, j'ai repris ma lecture hier, bien décidée à me remettre de cette maudite panne de lecture. J'ai donc recommencé ma lecture au début (oui, oui, c'était nécessaire) et me suis replongée dans l'histoire de Rainbow. ↞

Le début m'a paru toujours aussi sympa et j'accrochais assez bien aux personnages. En revanche, j'ai le même reproche à faire à Rainbow qu'à Pari risqué. C'est à dire qu'il me manquait de la profondeur et de l'émotion durant toute ma lecture. L'histoire d'amour naissante entre nos deux héros est intéressante à suivre sans pour autant nous emporter avec eux.

Ce qui m'a le plus posé problème c'est sans doute l'héroine. Je l'ai trouvé trop peu autonome, et puis je vous avoue que le coup de foudre en un regard pendant plusieurs mois c'est un peu limite côté crédibilité. Elle est naïve et malgré son affirmation comme quoi ce n'est pas juste pour l'image de Kade qu'elle est tombée amoureuse, laisse penser le contraire.

Finalement, le manque de crédibilité et la rapidité des choses font que Rainbow n'accroche pas davantage le lecteur qu'il pourrait le faire. C'est dommage, car je ne doute pas qu'avec ces deux éléments, l'histoire m'aurait carrément plu et aurait conquit mon cœur de romantique dans l'âme.

En conclusion, une lecture sympa mais qui manquait de profondeur pour la rendre inoubliable. Si vous avez aimé Pari risqué, vous devriez aimer Rainbow. En revanche, si vous aimez les histoires d'amour profondes et riches en émotions, vous risquez de rester sur votre faim.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
http://www.my-bo0ks.com/2018/07/secrets-de-vestiaires-tome-2-carton-rouge-rebecca-crowley.html

Après Sous contrat, le premier tome de Secrets de vestiaires, j'étais curieuse de découvrir ce que nous réservait le second tome, Carton rouge. Nouveau tome, nouveau couple, on ne s'intéresse plus à Vidal, de l'équipe de la Skyline mais à Terim alias le Sorcier.

Pour la petite histoire, sa présence dans l'équipe n'a rien d'étonnant mais les menaces et les dégradations à sa propriété font de lui une cible et donc une personne à protéger. Pour le protéger, ils font appel à la société de protection rapprochée de Kate, une jeune femme qui n'a pas froid aux yeux.

Comme pour le premier tome, je trouve qu'on se plonge aisément dans l'histoire. Carton rouge aborde non seulement le sport mais également le racisme. Notre personnage principal, Terim, musulman sans pour autant être totalement pratiquant, reçoit énormément de menace et subit des blagues de mauvais goûts. J'ai trouvé que l'auteure abordait ça avec délicatesse et savait doser le tout.

Du côté des personnages, bien qu'intriguée par Kate et notamment son parcours, je ne me suis pas spécialement attachée à elle. Pour ce qui est de Terim, c'est un peu pareil. J'avais l'impression qu'il me manquait quelque chose pour vraiment les apprécier et être au coeur de leur histoire.

Une histoire d'amour pas si simple. Elle commence assez doucement mais toujours dans le même style que celle de Sous Contrat. Une héroine qui reste effrayé à l'idée d'avouer ses sentiments naissants et qui, préfère fuir et se cacher derrière les enjeux professionnels. Malgré tout, ils restent mignons à voir évoluer.

La menace qui plane au-dessus de Terim reste le principal élément de l'intrigue. Un suspense qui, je dois l'avouer, m'a vraiment tenu en haleine et surprise par ses retournements de situations. Comme quoi, il faut se méfier de l'eau qui dort.

En conclusion, je dirais que dans l'ensemble, Carton rouge est une bonne lecture. En revanche, j'ai regretté mon manque d'attachement vis-à-vis des personnages. Une lecture rapide, sympa et idéal pour la saison. Enfin, si je devais comparer au premier tome, comme bien souvent, j'ai préféré le premier, Sous Contrat.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 19-07
http://www.my-bo0ks.com/2018/07/fierte-tome-2-coming-out-elle-kennedy-sarina-bowen.html

Après avoir découvert le premier tome de Fierté de Sarina Bowen et Elle Kennedy, j'étais vraiment curieuse de découvrir la tournure de la relation Jamie/Wes. Il faut dire que le premier tome amorçait une belle histoire. Je me suis donc plongée avec plaisir dans Coming Out, le second tome.

Jamie et Wes sont enfin ensemble. Ils ont sauté le pas et ont emménagé dans le même appartement. Jamie a un poste d’entraîneur et Wes a rejoint l'équipe de hockey qu'il voulait. Pourtant, personne n'est à l'abris d'une complication. Et Wes a bien du mal à faire son coming out de façon publique. Un aveu qui pourrait bien avoir des répercussions sur leur couple.

Dans En mâle de toi, j'avais apprécier découvrir nos deux héros et notamment dans leur jeunesse. Car avant d'être un couple, ils sont amis. Une amitié forte, basée sur la confiance et la communication. Dans Coming Out, nos deux amoureux semblent avoir perdu ce lien invisible.

C'est assez marrant car au final, dans le premier tome, c'est vraiment Wes qui parait être sûr de lui, fier et vraiment prêt pour faire son coming out. A son inverse, Jamie découvre son attirance pour Wes et sa vie en est chamboulée. Dans Coming Out, c'est finalement l'inverse. Wes n'est plus le même et c'est Jamie qui se veut patient et confiant. J'ai aimé cette évolution de leur relation.

J'avais fait deux reproches au premier tome. La répétition des scènes de sexe et son manque d'approfondissement. Côté sexe, c'est toujours pareil, nos deux héros sont clairement chaud comme la braise. En revanche, j'ai trouvé le tout plus équilibré. Les deux auteures ont beaucoup plus développé le côté émotionnel, ce qui donne vraiment l'impression que ce second tome est plus aboutit que le premier. Un point très positif donc.

Si dans le premier tome tout se passait plutôt facilement, ici les complications se mêlent au jeu. Jamie et Wes en souffrent vraiment et devront surmonter ces problèmes pour mieux se retrouver. Heureusement, ils pourront compter sur le soutien des autres personnages que j'ai apprécié découvrir. Notamment Blake, que j'ai adoré !

En conclusion, un second tome plus aboutit, deux héros toujours aussi attachants, une belle histoire d'amour et d'amitié qui prouve que l'amour peut tout surmonter !
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
L'année dernière, nous découvrions la plume d'Audrey Carlan avec Calendar Girl qui a rythmé notre année avec les aventures de Mia. Cette année, l'auteure qu'on ne présente plus revient avec le même concept, un tome par mois mais cette fois avec des hommes. J'étais assez curieuse de découvrir cette nouvelle série.

Dans International Guy, nous faisons la connaissance d'un trio. Parker, Royce et Bo. A la tête d'une entreprise de coaching et service en tout genre fleurissante. Ils s'occupent de tout pour tous. Leur première mission, venir en aide à une chef d'entreprise à Paris dont la confiance est mise à rude épreuve. Ils vont devoir l'aider à redresser la barre et être la meilleure possible.

Premier point concernant cette lecture, j'aime toujours le côté petite lecture tous les mois. On ne s'en rend pas forcément compte, mais savoir que la suite des aventures de nos personnages arrivent tous les mois, ça a un effet vraiment addictif. Comme une série TV que l'on découvre semaine après semaine. Le format permet également de ne pas avoir de temps mort puisque tout va très vite.

Concernant le concept de l'histoire, l'entreprise de notre trio, je trouve ça vraiment sympa à suivre. Cela permet de varier et de découvrir différents jobs, univers et une fois de plus villes. Ici, c'est Paris, que forcément, je connais bien. Notre chef d'entreprise, Sophie, a perdu son père récemment et doit maintenant prendre les reines de l'entreprise familiale de parfum.

Si j'ai aimé globalement l'histoire autour de Sophie, je regrette néanmoins le manque d'approfondissement de l'histoire. A peine notre trio est-il arrivé qu'ils changent totalement le comportement et l'estime qu'elle à pour elle. Pour tout vous dire, cette rapidité a fait que cela manquait cruellement de réalisme. Si les choses avaient été développées, je pense que j'aurais vraiment plus accrochée. Sophie a de nombreux défis à relever et doit faire face à de nombreux problèmes au sein de ses employés.

International Guy, c'est aussi l'histoire d'une équipe de trois hommes qui n'ont pas froid aux yeux. A Paris, c'est sur Parker, celui qui est plus ou moins à la tête d'International Guy. Il a pleinement confiance en lui, est un tombeur comme jamais et surtout m'a vraiment fait l'effet d'un chaud lapin.

Exit, l'homme professionnel et qui garde ses distances avec ses clientes, Parker ne mettra que quelques secondes à vouloir coucher avec Sophie et passer à l'acte. Quand je vous parle de rapidité, c'est aussi le cas pour le côté sexuel. On ne se le cachera pas, International Guy, est autant voir plus, porté sur le sexe que Calendar Girl.

Bien sur, la comparaison avec Calendar Girl est assez inévitable. Même format, même spécificité, même côté sexy. Ce qui m'inquiète, c'est le tempérament de Parker qui clairement me donne l'impression de passer de filles en filles. Du coup, je me pose des questions sur la suite, puisque chaque tome se passe dans une autre ville avec un autre client. J'ose espérer que l'équilibre entre histoire et scène de sexe sera un peu mieux dosé que Calendar Girl qui s'était avéré en dents de scie.

En conclusion, j'ai aimé découvrir cette nouvelle série, je suis curieuse de voir comment l'auteure va mener son histoire. J'aimerais vraiment en savoir plus sur les deux autres personnages, Bo et notamment Royce qui m'intrigue vraiment. Concernant Parker, je ne suis pas sous le charme, il est un peu trop dans l'excès, du moins dans ce premier tome.

En revanche, je suis vraiment curieuse de découvrir le second tome, à New York car avec la petite mise en bouche en fin de tome, cela promet vraiment quelque chose de plus aboutit et approfondit !

http://www.my-bo0ks.com/2018/07/international-guy-tome-1-paris-audrey-carlan.html
Avez vous apprécié ce commentaire ? +2
http://www.my-bo0ks.com/2018/07/heartbreakers-tome-2-felicity-et-alec-ali-novak.html

Après avoir découvert et adoré il y a plusieurs mois, le premier tome de Heartbreakers sur Stella et Oliver, je ne pouvais pas passer à côté de cette suite (tome compagnon) sur Alec et Felicity. A son arrivée, je ne me suis pas posée de question j'ai foncé. Une fois de plus, j'ai adoré.

Dans ce second tome, nous faisons la rencontre de Felicity. A 17 ans elle travaille déjà dans le but d'intégrer l'université d'Harvard. Depuis 4 ans, sa soeur est partie sans prévenir et cette perte la ronge de l'intérieur. Alors quand elle découvre des lettres d'elle, elle décide de partir sur les routes pour la retrouver et obtenir des réponses. Durant sa quête de vérité, elle pourra compter sur le soutien de ses deux meilleurs amis mais aussi Alec, qu'elle vient tout juste de rencontrer.

Ce que j'aime avec les romans d'Ali Novak c'est la profondeur qu'il y a dedans. On s'attend à une histoire légère et presque survolée, mais pas du tout. Ali Novak développe vraiment les dimensions relationnelles et émotionnelles. Dans le premier tome de Heartbreakers, c'était la maladie, dans celui-ci il est question de perte, de confiance et surtout de famille.

La disparition de la soeur de Felicity est traité avec sincérité et brio. Avec Felicity, on traverse vraiment toutes les étapes. D'abord celui d'un quasi deuil, car en quatre ans, elle n'a eu aucune nouvelle et puis ensuite ce besoin de réponse mais aussi cette appréhension d'être rejetée ou pire encore déçue.

Heartbreakers tome 2, c'est aussi une jolie romance, à la fois douce et sincère. La relation Alec/Felicity est mignonne et évolue à son rythme. D'abord par une amitié puis par un vrai coup de coeur l'un pour l'autre. Ils apprennent à se connaître tout en s'ouvrant l'un à l'autre. J'ai apprécier autant Felicity qu'Alec. Durant leur road trip, ils pourront compter sur la bande d'Alec mais aussi les amis de Felicity que l'on prend plaisir à retrouver et découvrir.

Comme pour le premier tome, j'ai tout simplement adoré ma lecture. C'est léger, idéal pour l'été et en même temps, vraiment aboutit et pas survolé. Les émotions sont là et l'espoir aussi. En conclusion, je conseille fortement à ceux qui ont lu le premier tome de se plonger dans celui-ci. Quant à ceux qui n'auraient pas encore jeter leur dévolu sur le premier, il est encore temps !
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
http://www.my-bo0ks.com/2018/07/passion-en-backstage-tome-2-hot-decibels-jamie-shaw.html

Après ma lecture du premier tome Rock God, qui a été un coup de coeur ou presque, j'avais vraiment hâte de me plonger dans ce second tome centré sur Dee, la meilleure amie de Rowan. Pourtant, j'ai laissé passer quelques lectures avant de me plonger dedans pour ne pas mettre trop de pression à cette suite.

Dee, c'est la meilleure amie, déjantée, un brin excentrique, qui n'a pas froid aux yeux. C'est un peu l'opposé de Rowan que nous avons rencontré dans le premier tome de Passion en backstage. Entre elle et Joel, le guitariste du groupe, c'est un peu le jeu du chat et de la souris. Mais quand la jalousie et les sentiments s'en mêlent le fragile équilibre qu'ils avaient instauré commence à se fissurer...

Quand j'ai commencé ma lecture, j'étais ravie de retrouver la petite bande. Le style de Jamie Shaw est toujours aussi addictif et j'étais rapidement pleinement dans l'ambiance. J'ai de suite compris, que j'allais apprécier ce second tome de Passion en backstage.

Dee est une héroine qu'il est difficile de cerner. Si dans le premier tome on découvre le côté déluré et sans prise de tête, on se rend vite compte que derrière tout ça, il y a une jeune femme brisée et qui en a gros sur le coeur. Son passé explique beaucoup de choses sur son comportement et c'est intéressant d'en apprendre plus au fil des pages.

En revanche, Dee est légèrement tête à claques au début de Hot Decibels. Je dois l'avouer son comportement laissait par moment à désirer. Elle ne réfléchit pas trop et agit sans prendre en compte les sentiments des autres. Mais rassurez-vous, rien n'est définitif et c'est bien avec l'aide de Joel, avec qui elle pensait que ce n'était que physique, que les choses vont évoluer et qu'elle va s'ouvrir. D'ailleurs, je dois dire que j'ai été assez surprise par Joel. Il se montre bien plus attentif et à l'écoute que ce à quoi je pensais. Je ne dirais pas que j'ai craqué sur lui, mais il n'est pas en reste c'est certain.

La relation entre ces deux là, commence fort pour ralentir par la suite. Finalement, ils s'y prennent à l'envers et se découvrent l'un et l'autre par la suite. C'est un peu du je t'aime moi non plus. Car lorsque l'un est prêt à se dévoiler à l'autre, l'autre prend la fuite et ainsi de suite. Mais on ne tombe pas dans l'excès bien au contraire. L'auteure, Jamie Shaw joue vraiment sur le côté émotion et prend le temps de développer la psychologie de ses personnages.

En conclusion, même si le premier tome de Passion en backstage, reste mon préféré, j'ai adoré cette suite et me suis laissée emportée dans l'histoire tourmentée de Dee et Joel. J'ai hâte d'en savoir plus sur Kit !
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
http://www.my-bo0ks.com/2018/07/chroniques-d-un-autre-monde-tome-1-les-marcheurs-de-la-terre-p.c.cast.html

L'auteure, P.C. Cast, n'est plus à présenter après sa saga La maison de la nuit chez PKJ, co-écrit avec sa fille. J'étais vraiment curieuse de découvrir un autre univers que celui-ci et surtout de savoir si après tant d'année, j'allais toujours adhérer au style de l'auteure.

Cette belle brique de plus de 700 pages, amorce le début d'une histoire totalement dingue et vraiment passionnante. Nous suivons deux camps, ennemis depuis toujours. Les Compagnons d'un côté et Les marcheurs de la Terre de l'autre. Si chacun vivait de son côté jusqu'à maintenant, la fuite d'un petit canin pourrait bien changer la donne et semer la zizanie dans cette fausse tranquillité. Très vite, les choses vont déraper.

Je vous l'avoue, en commençant ma lecture, j'ai mis facilement cent cinquante pages à me mettre véritablement dans l'histoire. Il faut dire que l'univers présenté est complexe et vraiment dense. On fait la connaissance des deux clans, de leur membres et de leur particularité. Mais ce n'est pas tout.

A vrai dire, j'ai été assez surprise de découvrir que ce premier tome abordait des thématiques actuelles comme la discrimination, le racisme et surtout l'esclavagisme. Au démarrage, j'ai été assez dérouté de découvrir à quel point les Compagnons avaient une basse estime des Marcheurs de la Terre aussi surnommés, les Creuseuses. Concrètement, pour eux, ce sont des êtres inutiles sauf pour les tâches ingrates, considérés comme des animaux et vraiment rabaissés sans cesse. Bien sur, cette vision des choses est faite de sorte à ce qu'elle colle au contexte de l'histoire et évoluera au fil des pages. Mais j'avoue qu'il est difficile d'avoir de la sympathie pour eux dans ces premiers chapitres.

Au coeur de ce premier tome des Chroniques d'un autre monde, Nik, le fils du chef des Compagnons et Mari, la fille de la Femme lune de marcheurs de la Terre. Chacun d'eux à des responsabilités, des secrets et surtout un jeu à jouer dans cette histoire.

Ma difficulté à me mettre véritablement dans l'histoire réside aussi dans le fait que nos personnages principaux qui pourront tout changer, ne se rencontrent que bien plus tard dans le récit. Sans doute lié au fait du développement voulu de l'univers par l'auteure.

Ce que j'ai particulièrement aimé dans les Chroniques d'un autre monde, c'est vraiment cet univers si riche. chaque clan à sa façon de fonctionner, ses règles et surtout ses secrets. J'ai notamment aimé la place que prennent les chiens ou canins, dans leur mode de vie et l'importance qu'ils ont. Du côté de marcheurs de la Terre, la particularité de Mari et surtout le statut de Femme Lune se révèle vraiment intéressant et surprenant.

Une fois la première moitié de ce premier tome introductif, les révélations ne tardent pas et les rebondissements non plus. J'ai été surprise par la tournure des événements et ai pris plaisir à suivre les aventures de nos deux jeunes héros. La fin quant à elle, annonce clairement une suite tout simplement explosive. En tournant la dernière page, je me suis demandée comment les choses allaient tourner pour eux.

En conclusion, ce premier tome des Chroniques d'un autre monde est principalement centré sur l'explication de l'univers et un peu lent à démarrer mais a su me captiver par la suite. J'ai hâte de découvrir la suite !
Avez vous apprécié ce commentaire ? +2
date : 06-07
http://www.my-bo0ks.com/2018/07/la-vie-de-a-a-z-debbie-johnson.html

J'étais vraiment curieuse de découvrir ce que se cachait derrière La vie de A à Z de Debbie Jonhson. Il faut dire que le titre amène le lecteur ou futur lecteur à se poser tout un ytas de question. Et puis avec une couverture aussi douce, l'histoire promet d'être comme son nom l'indique, une lecture feel good.

Dans La vie de A à Z, nous suivons Rose et Poppy, deux sœurs que le destin a séparé il y a plusieurs années. Pourtant, au décès inattendu de leur mère, elles semblent prêtes à enterrer la hache de guerre pour soulager le coeur de leur mère qui n'avait qu'une envie, les voir de nouveau unies.

Vous l'aurez donc compris, La vie de A à Z, commence avec le décès d'une maman qui aimait profondément ses deux filles. Alors avant de rendre son dernier souffle, elle enregistre une dernière vidéo dans laquelle elle explique son dernier souhait, celui de voir ses filles se rapprocher de nouveau.

Lorsque j'ai commencé ma lecture, j'ai senti ce petit truc qui touche forcément un lecteur. Le thème joue clairement sur la corde sensible et pousse le lecteur dans ses retranchements. Car après tout, personne n'est jamais prêt à voir partir la personne qui lui a donné la vie.

Pourtant, La vie de A à Z, n'est pas du tout sombre ou triste (enfin, un peu au début). Non, l'auteure, Debbie Johnson, aborde ce décès comme une seconde chance. Le moyen pour ces deux sœurs de se revoir un jour, se reparler et renouer. A travers l'Abécédaire que leur mère leur transmet, elles vont revivre ses moments de leur passé, bons comme mauvais et s'ouvrir l'une à l'autre.

La vie de A à Z, est une ode à l'amour, à la famille et aux liens qui unissent deux soeurs. Une lecture qui fait réfléchir, prendre conscience et surtout prouve qu'on a tous droit à une seconde chance.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
http://www.my-bo0ks.com/2018/07/secrets-de-vestiaires-tome-1-sous-contrat-rebecca-crowley.html

En pleine coupe du monde de foot, la lecture du premier tome de Secrets de vestiaires, Sous contrat était de mise. Une première pour moi, habituée aux romances se déroulant dans le monde du hockey avec des auteures de prédilection comme Sarina Bowen ou Elle Kennedy.

Dans Sous contrat, nous suivons Eva, interprète pour l'équipe de foot d'Atlanta. Son nouveau client, la nouvelle recrue de l'équipe n'est autre que Rio Vidal, le joueur chilien. Entre eux, le feeling passe de suite, mais Eva a l'habitude des joueurs charmants et tient à rester professionnelle... Du moins, tant qu'elle le pourra.

Quand j'ai commencé ma lecture de ce premier tome de Secrets de vestiaires, j'ai été agréablement surprise par l'envers du décor d'une équipe de foot et notamment l'intégration d'un joueur étranger qui a bien du mal à communiquer avec les autres avec la barrière de la langue.Un bon point pour Sous contrat qui nous immerge dans le monde du foot.

Côté personnage, Eva est une héroïne assez mature qui tient à rester professionnel quoiqu'il arrive. Elle se met des barrières et des freins pour ne pas succomber au charmant Rio. De son côté, Rio est assez drôle et très humain. Son intégration n'est pas au beau fixe et ses doutes ajoutent à la crédibilité de l'histoire. En revanche je n'ai pas vraiment craqué pour lui. La relation entre ces deux-là est mignonne à suivre et est basée sur la confiance qu'ils ont l'un en l'autre. Une confiance qui sera mise à rude épreuve au fil des chapitres.

Ce qui m'a manqué dans ce premier tome de Secrets de vestiaire, c'est vraiment le côté émotionnel. C'est plaisant à suivre mais sans pour autant être sensationnel. Quelque part, il m'a manqué ce petit truc qui rend totalement accro comme avec ma dernière lecture (Passion en backstage, tome 1).

En conclusion, Secrets de vestiaires, Sous contrat m'aura fait passer un bon moment de lecture. Le style de l'auteure, Rebecca Crowley, est fluide et plutôt sympa. Les personnages sont attachants et l'univers du foot intéressant à découvrir de l'intérieur. Je lirais avec plaisir la suite !
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
http://www.my-bo0ks.com/2018/06/fierte-tome-1-en-male-de-toi-elle-kennedy-sarina-bowen.html

Depuis que j'avais appris la sortie prochaine d'En mâle de toi, j'étais plus que pressée de pouvoir enfin découvrir ce premier tome d'une série qui réunit deux auteures que j'affectionne tout particulièrement, Sarina Bowen et Elle Kennedy. Elles ne sont plus à présenter vu le succès de leurs romans.

Ici, nous sommes dans une romance MM. Entre ces deux meilleurs amis, hockeyeurs, il y a toujours de lien, cette amitié impérissable. Pourtant, quatre ans plus tôt, s'est produit l’impensable et depuis la vie les a éloignés. Fort heureusement, une compétition de hockey va les rapprocher et faire resurgir le passé.

Quand on aime deux auteurs séparément, il est presque évident que l'alliance des deux ne peut que donner quelque chose de génial. C'est ce qu'il s'est passé pour ce premier tome de En mâle de toi. Personnellement, je n'ai pas eu l'impression d'avoir affaire à deux plumes différentes. J'ai trouvé le tout très équilibré et sans impression de changer de style au cours de ma lecture. Comme quoi, elles étaient faites pour écrire ensemble.

Jamie et Wes sont deux personnages à la fois semblable et très différents. En fait, je dirais qu'ils sont complémentaires et apportent à l'autre ce dont il a besoin. Alors que Wes a déjà pris conscience de son homosexualité, Jamie lui n'en avait pas conscience.

Pour une fois, je suis ravie de constater que l'acceptation de leur orientation sexuelle ne soit pas traité de la même façon que dans beaucoup de roman MM. C'est-à-dire, un qui rejette totalement l'idée. J'ai apprécié voir que Jamie, bien que peut habitué, ne rejetais pas tout d'un bloc mais se posait les bonnes questions et prenait du recul sur sa relation avec Wes.

Je suis toujours aussi fan de l'univers dans lequel se passe les histoires de hockey. J'aime le côté sportif, compétition et enjeux que cela représente. Tout comme le fait que les deux auteurs aient pris soin de développé la partie camp d'entrainement.

Jamie et Wes sont mignons et vraiment sympa à suivre. J'ai aimé découvrir leur passé mais aussi assister à leurs retrouvailles. Leur alchimie et le lien qu'ils avaient revient très rapidement et raviront les lecteurs. Leur relation est belle et pleine d'espoir mais aussi pleine d'humour.

Mon seul regret, car il y a en un, c'est la répétition des scènes de sexe. Les premières sont logiques et ont leur importances mais les suivantes m'ont un peu fait l'effet de trop et ont pris le pas sur les moments de dialogues.

Ce premier tome de Fierté m'aura vraiment plu ! J'ai adoré découvrir Jamie et Wes et suis d'autant plus pressé de découvrir la suite de leur histoire. Car si dans ce premier tome les complications ne sont pas trop présentes, je me doute que les petits problèmes vont rapidement arriver.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0