Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de caroleamaeva : Liste d'Or

retour à l'index de la bibliothèque
Nora ou le paradis perdu Nora ou le paradis perdu
Cécilia Samartin   
Ce livre fait partie des livres qui bouleversent et qui s'impriment en nous durablement. il y a des événements qui sont loin de nous, de notre quotidien, et pour lesquels on ne se sent pas concernés... Et puis, un jour un auteur nous raconte une histoire et subitement la réalité nous rattrape et nous saute aux yeux, et il n'est plus possible ensuite de rester indifférent. C'est ce que j'ai ressentie en lisant ce roman, éprouvée par le bonheur de l'enfance volée, évanouie, la séparation et l'arrachement douloureux, le manque, la culpabilité.

Nora a laissée sa cousine à Cuba après la prise de pouvoir de Castro en 1956, elles ne cesseront jamais de s'écrire mais Nora ne pourra jamais s'imaginer avant de retourner dans son pays, comment il a changé, et combien il est devenu difficile de vivre là bas. C'est Nora qui nous décrit d'abord l'enfance heureuse, le pays chatoyant qui sent bon les fêtes de famille et l'insouciance, marquée par les secrets, leurs rires d'enfants et l'admiration qu'elle voue à sa cousine. Malgré une vie privilégiée, choisie par ses parents, elle n'oubliera jamais sa patrie, son passé et ceux qu'elle a laissée derrière elle. Le retour est controversé mais inévitable, elle y trouvera les ruines, le malheur et le désespoir, mais aussi pourtant chaleur et hospitalité de ceux qui n'ont plus rien, et qui n'ont plus que cela à offrir.

L'écriture nous touche à vif, les émotions nous serrent à la gorge et nous submergent. Le voyage est éprouvant, la lutte sera vaillante, évidente et sincère. C'est un lourd bagage à porter pour Nora, mais la destinée de ces deux jeunes femmes resteront à jamais indissociables. Nora devra finalement à Alicia la réconciliation ultime avec son histoire, pour ne pas oublier que l'âme de son pays, c'est elle avec les siens qui le détient dans ses mains.

Un roman puissant, qui donne à comprendre la difficulté d'abandonner sa culture et son pays. Une histoire déchirante et lumineuse qui va sûrement bousculer votre petit confort. Cécila Samartin a réussit avec ce beaucoup de sensibilité a laisser une trace, un bel hommage à ses racines.

Poignant, sublime : n'oubliez pas vos mouchoirs !
Les Chroniques lunaires, Tome 2 : Scarlet Les Chroniques lunaires, Tome 2 : Scarlet
Marissa Meyer   
Oh mon DIEU!!
Dire que j'ai adoré le premier tome, que je ne pensais pas qu'on pourrait faire mieux!
L'auteure a fait mieux!
Cette suite est... époustouflante!! Abominablement addictive et pleine de surprises.
Je me suis terriblement attachée à Loup.
Il est rare qu'un personnage m'atteigne aussi profondément.
Scarlet est géniale, je l'ai adoré dès le début, même si j'ai une petite préférence pour Cinder.
Et Thorne, ah! Thorne! Au début je me suis dit "quel boulet!", mais finalement je l'adore et je me suis pris d'une véritable affection pour ce personnage drôle et burlesque.
Quant à Kai, nous ne le voyons pas beaucoup dans cette suite, j'attends de voir la tournure que prennent les événements.
Et Loup... Aarrg! Je préfère vous laisser lire parce que je ne saurais pas exprimer mes sentiments à leurs justes valeurs.
C'est en tout cas un personnage d'une férocité et d'une violence surprenantes, et qui fait toutefois preuve d'une tendresse et d'une douceur adorable en présence de Scar.
C'est hallucinant.
Des révélations, des surprises, des déceptions et beaucoup de frayeurs.
Cette suite est largement à la hauteur du précédent, peut-être mieux à mes yeux.
Merveilleux.
Je le recommande de la même façon que le premier!
Les Chroniques lunaires, Tome 1 : Cinder Les Chroniques lunaires, Tome 1 : Cinder
Marissa Meyer   
J'en entendais vaguement parler depuis quelques semaines (et merci la couv' du catalogue PKJ !), sans vraiment m'y intéresser de plus près. Et puis finalement, je me suis laissée tenter. Avec vampires, loup-garous, sorciers, démons ou je ne sais quoi d'autre à la pelle, pourquoi pas un cyborg ? Histoire d'avoir un brin d'originalité...

Eh beh franchement, pour quelqu'un qui n'avait pas d'attente particulière, j'ai été comblée. Sérieux mais... WOUAH ! Je n'ai pas pu me coucher avant de l'avoir fini, malgré mes paupières qui n'avaient qu'une envie : se fermer.

Et pourtant, quand j'ai eu le livre entre les mains et que j'ai aperçu la mention "entre Cendrillon et Star Wars" au dos, j'étais très sceptique. C'est quand même vachement large comme fossé, quoi XD imaginez, une Cendrillon avec un sabre laser. Ou même un Jedi qui fait les poussières. Flippant, non ? Enfin bon, rien de tout ça, mais une fois fini, je peux dire que ce livre peut mériter ces deux "thèmes".
* Star Wars à cause de tous ces androïdes-cyborgs, et par les jeux de complots et alliances, voire menace de guerre inter-planétaire.
* Et Cendrillon parce que... l'ambiance, quoi ! Il y a pas mal d'éléments qui rapellent ce fameux conte de Perrault (en trèèèès remasterisé, certes, mais c'est qui est bon). Belle-mère, soeurs, bal, prince... et comme quand on voit (ou lit) le Cendrillon original, cette irrésistible envie de lui hurler "mais bouge-toi, bon sang, cogne-les !!!" (... bon, ok, il n'y a peut-être que moi qui ait ce besoin de la voir se rebeller ^^)
Donc, s'il y a des gens qui apprécient Cendrillon ET Star Wars, franchement, ne pas hésiter (même s'il n'y a pas de sabre laser ou de souris qui parlent !)

Et puis même Cinder vaut le coup. Sarcastique, attachante, on la prend facilement en pitié... [avec une [spoiler]mère adoptive et tante[/spoiler] pareilles, ce n'est pas dur. Sans oublier ses problèmes de pied (a)].

Bref, on entre très vite dans le contexte, dans l'histoire, on s'attache vite aux personnages, il n'y a pas vraiment d'action pure et dure, mais c'est tellement addictif qu'on n'y prête même pas attention, tout s'enchaîne à la perfection pour maintenir l'intérêt. Surtout que, eh ! pour une série Young Adult, tout n'est pas rose et mignon, tout ne se passe pas à merveille (bien au contraire, j'ai envie de dire), et c'est justement ça, qui fait qu'on a toujours envie d'en savoir plus, savoir comment va finir Cinder et son entourage.

Conclusion : Un très bon début de série Young Adult, et mon premier gros coup de coeur pour cette année 2013 !
(Faites que le tome 2 ne tarde pas. Please.)

par Zinthia
La Perle et la Coquille La Perle et la Coquille
Nadia Hashimi   
Il est difficile pour une femme Européenne , même en sachant les faits, de réaliser le quotidien d'une femme ou petite fille en Afghanistan (ou d'ailleurs un pays identique). Il est révoltant ce regard, que dis-je ... c'est de l’indifférence, il n'y a pas de regard !! Une femme n'a de valeur que lorsqu'elle a enfanté un fils. Même les femmes (les belles-mères) sont horribles entre-elles, avec leurs petites filles. Pourtant , nul doute qu'une mère aime son enfant ! Et qu'une femme âgée est passée et a subit une belle-mère, un jour. Alors pourquoi continuer ce cycle ? De même, ces mêmes femmes élèvent les fils qui battront et humilieront ses femmes (oui j'ai bien dit SES !) et prendront en épouses des gamines. On est si loin de notre condition de femme libre, de notre cocon !!

Bah. Le dos du bébé hérisson est comme du velours pour sa mère lorsqu'elle le frotte.

Ce roman vous ouvre les yeux bien grand, limite vous les figes, impossible de refermer, de revenir dans l'ignorance. Pourtant, il n'est pas acerbe, pas revendicateur, pas donneur de leçon... Rien, c'est un roman d'un grande douceur. L'auteur nous préserve ... Elle nous pose, tel un confectionneur de bonbon acidulé, une friandise qui pourtant nous pique les papilles. ET on aime ça ! Serions nous un peu maso ?? Nullement ! Nadia Hashimi a un pouvoir magique. C'est une prêtresse !! Une grande Conteuse ! Une de celles qui auront beau vous dire des vérités horribles, vous ne verrez que la beauté de l'histoire, vous aimerez ces jeunes femmes, ces destins . Car elle nous conte l'histoire de deux femmes qui ont un destin, une voie, un rêve, je dirai presque une destinée ! Quelle culot, j'ai dit destinée pour une femme Afghane, et pourtant c'est une si jolie phrase ! elle devrait être dite plus souvent!

Deux femmes donc, vous suivez hein.
La première Rahima, née d'une fratrie de fille uniquement, à la grande honte de son père, aura un petit privilège, d'être pendant quelques années (avant toute puberté), transformée en garçon. Elle prendra goût à cette liberté et surtout à la possibilité d'aller à l'école, avant que tout se brise. Et que son chemin de vie la mène au pire.
Tu verras plus tard. Chaque petit effort porte ses fruits. Regarde-moi. j'ai la chance de savoir lire. C'est une bougie dans une pièce sombre. Ce que j'ignore, je peux le découvrir par moi-même. Il est plus facile de duper quelqu'un qui n'a pas cette autonomie.
La seconde, c'est l'histoire de son aïeule, Shekiba, qui défigurée étant petite n'a encore moins d'avenir. Car être femme et infirme, c'est que personne n'a jugé bon de posé une petite fée sur son berceau! Après avoir perdu sa famille proche, elle sera donnée en esclave par sa propre grand-mère. Mais, Shekiba est un femme de volonté, elle ne plie pas l'échine facilement.
SHEKIBA
Ton nom signifie "cadeau", ma fille. Tu est un cadeau d'Allah.
Qui aurait cru que Shekiba deviendrait précisément ce que son prénom désignait, un cadeau passant de main en main ? Shekiba naquit au début du XXe siècle, dans un Afghanistan convoité par la Russie et l'Angleterre, qui promirent l'une et l'autre de protéger le pays qu'elles venaient d'envahir, tel un pédophile prétendant sa victime.
Deux femmes, l'une puise dans l'histoire et le caractère de l'autre. Mais malgré les années, rien n'a changé !

Que dois-je dire ou faire pour que vous lisiez ce roman ?? Attention, je vous vois venir avec certaines de vos propositions !!! J'aurai les moyens, je pense que je vous l'offrirai à tous pour être certain qu'il rentre dans vos maisons !! Ce pavé, car oui il en tient de la place , mais il a à dire .....Ce pavé , disais-je, doit être lu, échangé, conseillé, vanté, offert.
http://lesciblesdunelectriceavisee.blogspot.com/2015/07/la-perle-et-la-coquille-nadia-hashimi_5.html

par stoufnie