Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Caroline-10 : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
Je veux vivre Je veux vivre
Jenny Downham   
Dire que ce livre ne m'a pas ému serait mentir, il est juste exceptionnel ! J'ai véritablement eut du mal à le terminer vu que ma lecture était ponctuée de sanglots. Je me suis vraiment remise en question après avoir lu ce livre, qui m'a énormément aidé à faire le deuil d'une personne proche. J'ai encore des frissons rien que d'y repenser. En tout cas, je ne dis pas ça souvent, mais Merci Jenny Downham, merci de m'avoir aidée à franchir un cap que je pensais insurmontable.

par vagabonde
Amelia Amelia
Kimberly McCreight   
Un bon roman ou l'enquête menée par la mère d'Amelia et Lew le policier est bien ficelée malgré quelques longueurs.
La façon dont tout cela se déroule me fait penser à un roman d'Agatha Christie ou à un épisode de Columbo mais bien plus moderne avec les technologies de maintenant, internet, sms, e-mail etc..
J'ai particulièrement aimé la relation entre Amelia et Dylan.
De plus le fait que le roman se déroule alternativement entre le présent de l'enquête et la pensée d'Amelia pendant ses derniers jours de vie pour que tout se rejoigne au final est bien pensé et cela donne une excellente construction du récit.
Je recommande chaudement ce livre à ceux qui aime suivre une enquête, de plus cela s'adresse à tout type de lecteurs, jeunes et moins jeunes.

par Maks
Revanche Revanche
Cat Clarke   
http://wandering-world.skyrock.com/3146253302-Undone.html

Elle a réussi. Une fois de plus, elle a réussi. Alors qu'à un certain moment je n'y croyais plus trop, Cat Clarke a réussi. Elle a réussi à me faire pleurer devant toute ma famille. Elle a réussi à me faire trembler et à m'arracher le cœur, à me couper le souffle et à me retourner l'estomac, à me faire vivre une aventure tellement intense que c'est comme si je l'avais rêvée. Elle a dépassé toutes mes attentes, alors que nous savons tous qu'elles étaient juste inaccessibles. Mais elle l'a fait. Undone est un coup de cœur. En fait, non. C'est tellement plus que ça. Je suis en train de vivre une véritable gueule de bois livresque. Je ne comprends pas comment les gens autour de moi peuvent continuer à agir normalement alors que mes sentiments viennent juste d'être éclatés, détruits, ravagés. Ce n'est pas normal. Undone m'a bouleversé. Undone m'a dérangé. Undone occupe mon esprit. Undone fait frissonner mes mains. Undone va me hanter. Undone va m'obséder.
Écrire cet avis ne va pas être une partie de plaisir. Loin de là même, je pense. Voyez-vous, je plains sérieusement le prochain livre que je vais lire, parce qu'il ne pourra pas arriver à la cheville de ce roman. Il y a tellement de choses à dire. Tellement de choses à ressentir. Tellement de choses à vivre. Je pense que je ne e dirai jamais assez : Cat Clarke est, en l'espace de quelques mois seulement, devenue ma déesse en tant qu'auteure de Young-Adult. Je ne vous cache pas qu'après avoir lu Confusion et Torn, j'en attendais donc beaucoup venant de Undone. Surtout que les avis sur Goodreads étaient vraiment excellents, et qu'ils promettaient la réception de nombreuses claques. Je m'étais préparé à ça. Et, franchement, je ne pensais pas que Cat Clarke pouvait dépasser les limites déjà parfaites qu'elle s'était imposée avec ses deux précédents ouvrages. Sauf qu'elle l'a fait. Et merveilleusement bien, en plus. Undone m'a dévasté.
Undone c'est, avant tout, l'histoire de Jemima et de Kai. Une histoire d'amitié renversante et émouvante au possible, qui ne laissera personne de marbre. Kai est homosexuel et, malheureusement pour elle, Jem a complètement craquée pour lui depuis leur plus tendre enfance. La situation est assez spéciale et assez amusante quand on y pense, et Jem a appris à faire avec. Tout était parfait, jusqu'au jour où une vidéo de Kai a été mise en ligne. Vidéo dans laquelle on comprend clairement qu'il est gay. Pour Jem, ce n'est pas grand chose. Il va savoir vivre avec. Sauf que les choses ne se passent pas exactement comme ça. Kai se suicide, laissant derrière lui une Jem détruite. Mais il n'a pas vraiment dit son dernier mot. En effet, il a laissé douze lettres, une pour chaque mois de l'année, à Jemima.
Je n'ai pas vraiment l'habitude de développer un peu plus le résumé d'une histoire mais, pour écrire mon avis, je pense que cela est nécessaire. Sinon, vous ne comprendriez pas du tout mon ressenti sur l'héroïne, Jem. Jem est un personnage hors du commun. Mais pas le sens que vous pourriez croire. Elle n'est pas parfaite. Elle n'est pas plus intelligente, plus belle, plus connue ou plus forte que les autres. Elle est hors du commun parce qu'elle est dérangeante. Je ne sais pas vraiment si je me suis réellement attaché à elle. Quoique les larmes que j'ai laissé couler une fois ma lecture terminée me penchent à dire oui. Je vous explique : Jem s'est mise en tête de venger la mort de Kai. Pour elle, les responsables de son suicide ne sont autre que les élèves les plus populaires du lycée. Elle va donc décider de s'introduire dans leur cercle très fermé, pour le détruire de l'intérieur.
Undone nous permet donc de totalement et exclusivement vivre son désir de revanche. Au départ, j'ai eu du mal à la cerner. Puis au bout d'un moment, clac. Je me suis mis à l'adorer. Je ne sais pas comment ni pourquoi, mais un milliard de papillons se sont mis à battre des ailes dans mon ventre. Le truc, c'est que Cat Clarke joue carrément avec la santé mentale de Jem. Et, vous me connaissez, j'ai adoré ça. A des dizaines de reprises je me dis : "Non. Non ce n'est pas possible. Elle n'a pas fait ça. Oh purée si, elle l'a fait.". Et je parlais aussi bien pour Jem que pour l'auteure. Elles nous en font véritablement voir de toutes les couleurs. Jem m'a dérangé. Mais, genre, VRAIMENT dérangé. Le "est-ce-qu'elle-est-folle-ou-quoi-?" dérangé. Je n'arrive même pas décrire mes sentiments vis-à-vis d'elle. Elle à beau débloquer complètement et être prête à toucher la folie du doigt pour venger la mort de Kai, elle n'en reste pas moins touchante et renversante. Mais je ne devrais même pas m'en étonner. Cat Clarke a toujours eu ce pouvoir. Elle sait rendre ses protagonistes réels. Concrets. Cohérents. Humains. Destructeurs. J'ai souffert physiquement pour Jem. Je ne vous parle même pas de mon mental, qui est pratiquement décédé, là tout de suite. Jem est une étoile. Un peu folle et inquiétante, mais personne n'est parfait, non ? Puis sa quête de revanche pour son meilleur ami est magnifique, en un sens. Dangereuse, dérangeante et déchirante, mais magnifique.
Hormis Jem, Kai m'a, lui aussi, énormément convaincu. Il m'a touché comme rarement un personnage l'a fait. L'idée de ses lettres m'a carrément tué. Le retrouver chaque mois était devenu vital, aussi bien pour Jem que pour moi. Il m'a fait rire. D'ailleurs, le roman en général m'a fait rire. Plutôt bizarre. Enfin personnellement, je trouve ça juste magique. Cat Clarke a le don de nous faire sourire alors que l'ambiance de son récit est noire et ensorcelante. C'est juste... Ouaw. Kai m'a fait pleurer. Kai m'a donné envie de vivre. De sourire. De profiter de chaque seconde. Kai m'a tué, au même titre que Jem. Ces deux-là, ainsi que leur amitié inébranlable, ont fait saigner mon cœur et mon âme.
Niveau rebondissements, c'est l'explosion. Bon par contre, j'ai noté un petit bémol. Voyez-vous, je me suis quand même dit au bout d'une centaine de pages que j'en attendais trop, comme dit un peu plus haut. Cat Clarke ne faisait que tâter le terrain et mettre en place les bases de son récit. Je ne dis pas que c'était ennuyant, loin de là, mais j'aurais aimé que tout aille un tout petit plus vite. En même temps, je ne suis absolument pas objectif vu que j'avais mis la barre très haut. Donc bon. Toujours est-il que j'ai eu peur d'être déçu à un moment, et que je comprendrais totalement que certaines personnes trouvent quelques longueurs assommantes. Je le répète, ça n'a pas été mon cas, mais je préfère vous avertir. Mais Cat Clarke se rattrape parfaitement bien avec la suite de son histoire. La preuve, j'ai mis 6/5 à Undone malgré ce minuscule défaut, cela veut tout dire. Les coups de théâtre vont crescendo, et, au fur et à mesure que l'intrigue se développe, c'est comme si l'auteure nous enfonçait des coups de poignard dans l'estomac. On souffre vraiment. J'ai dû poser plusieurs fois le roman pour reprendre mon souffle. Undone, c'est ce genre de livre. Celui qui vous fait transpirer, qui vous pousse à aller voir votre demie sœur à 1h30 du matin dans sa chambre pour lui parler de vos sentiments carrément emmêlés les uns aux autres, qui vous empêche de dormir et vous pousse à réfléchir. Undone, c'est une histoire qui vous fait du mal et qui arrive à vous faire aimer ça. L'overdose nous guette à chaque page, tel un précipice mortel, et on se jette pourtant tête la première à l'eau.
Quand je vous dis qu'il vous pousse à réfléchir, j'entends par-là qu'il vous pousse VRAIMENT à réfléchir. Il y a tellement tellement tellement de messages à déchiffrer. Tellement de symboliques à comprendre. Tellement de choses à creuser et à interpréter. Rien que le fait que Jem puisse s'introduire dans le groupe le plus populaire du lycée laisse à penser : il ne serait donc pas si horrible que ça ? Il ne jugerait donc personne ? Et si ce que l'on pensait de lui était totalement faux ? Bon ok, à l'écrit ça paraît stupide, mais, quand j'y pense, je vous jure que les réflexions sont hyper importantes. Puis même, la revanche de Jem est ultra perturbante. De toute manière, tout est perturbant dans ce livre.
Amitiés, trahisons, mensonges et amours s'entremêlent et s'entrechoquent dans Undone. Je vous jure que la romance présente dans cette histoire m'a bouleversé. A cause de Jem, une fois de plus. Il y a du sexe. Beaucoup de sexe, d'ailleurs. Il y a des instants chargés de passion et d'émotions. Il y a des moments perdus entre beauté et horreur. Puis il y a des heures de lecture enchanteresses et palpitantes, qui ressemblent terriblement à des secondes qui s'engrènent trop vite.
Avec Undone, Cat Clarke va encore plus loin. Encore plus au cœur même des choses : des sentiments, des désirs, et de tous les éléments qui font de nous des êtres imparfaits. Elle a réussi à créer une histoire encore plus intense, plus touchante, plus à fleur de peau que ses précédents récits, chose qui semblait être juste impossible et impensable. Je ne sais pas si vous l'avez remarqué, mais je n'ai pas pu m'empêcher de répéter les mots "dérangeant", "perturbant" et "obsédant". Mais Undone, c'est ça. Une histoire dérangeante et perturbante, qui ne peut pas s'empêcher de nous obséder. Je reviendrai souvent à ce livre, à ses personnages et à son histoire. J'en suis intimement persuadé.

Suite de ma chronique : http://wandering-world.skyrock.com/3146253302-Undone.html


par Jordan
3096 Jours 3096 Jours
Natascha Kampusch   
Quand j'ai dit aux gens que je venais de commencer ce livre, beaucoup m'ont dit qu'ils ne pourraient jamais lire un tel récit, que c'était une lecture trop dure du fait de la réalité de l'histoire. Après l'avoir fini, je peux dire à ces gens là que c'est tout l'inverse. C'est une histoire dure, certes, mais la force dont a fait preuve Natascha est incroyable et, outres l'horreur, c'est un très beau message d'espoir et de courage.

par x-Key
La femme parfaite est une connasse !, tome 2 La femme parfaite est une connasse !, tome 2
Anne-Sophie Girard    Marie-Aldine Girard   
Ma chronique : https://vibrationlitteraire.wordpress.com/2015/04/18/la-femme-parfaite-est-une-connasse-tome-2-anne-sophie-et-marie-aldine-girard/

J’avais lu le premier opus sans conviction à sa sortie parce que beaucoup de mes amies en parlaient et en rigolaient. J’aime beaucoup continuer les séries que j’ai commencé et du coup, il était tout à fait naturel que je m’achète ce tome 2 (qui en plus, n’est pas bien onéreux !).

Je pense que le tout est assez accrocheur. La couverture, le titre comme le sujet ciblent directement son public et je pense que toutes les femmes, jeunes comme moins jeunes, sont automatiquement attirées. (c’est d’ailleurs l’un des seuls livres que ma mère a feuilleté !)

Ne vous attendez pas à de la véritable littérature, il n’en est rien. Vous avez été prévenues, ce livre est à prendre comme un guide pour toutes les femmes imparfaites…pour toutes les femmes donc !
Il se lit rapidement, en moins d’une heure, vous en aurez fait le tour.
Je me suis personnellement identifiée à plusieurs reprises à cette femme imparfaite décrite dans ce livre et celui-ci m’a fait sourire voir rire à de nombreuses pages. Ma mère avait eu la même réaction, elle en avait lu 5 pages et en avait conclu « ça c’est bien vrai ! » à chaque fois.

Ce livre est là pour vous détendre après une journée de boulot pas forcément agréable. Il vous fait relativiser sur vos imperfections et vous gonfle à bloc pour la suite de votre vie. On en ressort détendue, amusée. Il est à prendre à la légère.
Petit bémol, j’ai à plusieurs reprises ressenti le côté « parisienne » des auteures. Je ne sais pas comment l’expliquer mais, si comme moi vous n’êtes pas de Paris mais connaissez très bien la mentalité des jeunes femmes de cette ville pour y avoir été à de nombreuses reprises, alors vous comprendrez parfaitement de quoi je veux parler ! Certaines pages ne m’ont pas semblé tout à fait appropriées mais on les oublie rapidement en continuant.

Enfin, il n’y a aucun fil conducteur entre les différentes pages et j’ai trouvé ça dommage. On dirait que les auteures ont simplement assemblé leurs meilleures idées en vrac, sans penser à une suite logique.

Cependant, si vous souhaitez passer un bon moment de détente et de franche rigolade, foncez !

par Mayumi
La femme parfaite est une connasse ! La femme parfaite est une connasse !
Marie-Aldine Girard    Anne-Sophie Girard   
Une lecture légère et rapide, qui émet des vérités et souligne le fait que les imperfections des femmes et des hommes font leurs charmes. Les différents tests, listes, théories et bons à découper m'ont bien fait rire. On ne se reconnait pas à tous les coups mais on reconnait qu'il y a souvent une part de vrai dans ce qui est dit, même si le tout est parfois délibérément exagéré. En bref, il s'agit d'une lecture divertissante, permettant de s'octroyer une petite pause entre deux bouquins plus sérieux.

par Abyssos
Les SBC Fighters, Tome 3 : Le dernier combat Les SBC Fighters, Tome 3 : Le dernier combat
Lori Foster   
Je dois dire que dans cette collection, je m'attendais à plus d'étincelles. Cela dit, le second tome était presque sage, celui-ci rejoint le premier.
Les héros sont intéressants, attachants et pas surfaits.
Le milieu sportif est moins présent que dans les deux autres tomes mais on attends avec intérêt le moment du match décisif.
J'ai aussi beaucoup aimé voir évoluer Barber.
Cette série reste bien sympa et j'espère que J'ai lu publiera les deux autres tomes que l'auteure à écris.

par Christy
Les SBC Fighters, Tome 2 : Corps à corps Les SBC Fighters, Tome 2 : Corps à corps
Lori Foster   
J'ai pas encore lu le premier tome mais étant donné que ce sont des histoires assez indépendantes c'est pas gênant je pense :P
J'ai beaucoup apprécié cette histoire on rentre dans l'univers du combat avec les entraînements intensifs des mecs hyper sexy ;) . L'histoire en elle même est cool même si j'aurais bien voulu voir le combat de Simon à la fin
Et surtout ce qui m' a un peu choqué en bien si je peux dire ça c'est le début avec la mésaventure de Simon ouah pour une fois que c'est le mec qui a été trompé et pas la nana c'est perturbant c'est rare dans ces romans et quand ça arrive boum c'est comme un direct dans l'estomac :) . C'est drôle car dans ce cas on s'attache tout de suite à Simon alors que si ça avait la femme qui aurait été trompée on aurait plus pitié d'elle sans pour autant l'aimer tout de suite c'est bizarre mais c'est comme ça ( ce n'est que mon opinion :P)
J'ai trouvé le roman bien sans être non plus super mais je suis quand même impatiente de lire l'histoire de Dean :)

par ingaelisa
Les SBC Fighters, Tome 1: Ravages Les SBC Fighters, Tome 1: Ravages
Lori Foster   
Alors, j'avoue qu'au début, vu certains avis j'ai eu peur de m'engager pour au final beaucoup apprécier cette histoire. Contrairement a d'autre livre " Passion intense" l'auteur n'a pas lapidé des scènes osées a tout bout de champs et plus mis en avant les personnages, ce qui nous a permit d'apprendre un peu a tous les connaitre.

J'ai beaucoup aimé le personnage de Dean, qui sous ses airs de " je ne m'attache pas, je suis là en coup de vent" s'implique finalement et tombe " sous le charme" de ses deux soeurs.

Eve est une jeune femme douce mais qui porte aussi son petit caractère, et elle met en priorité la relaiton Dean et ses soeurs puisqu'elle a dans l'idée qu'entre elle et Dean ça n'ira pas très loin...

Quand aux autres personnages, ils apportent tous un plus a leur façon, autour d'une bonne dose d'humour qui fait pousser le sourire.

Maintenant, il me reste plus qu'à sauter sur le tome 2 :D

par Vidia
La Maison de la nuit, tome 12 : Sauvée La Maison de la nuit, tome 12 : Sauvée
Kristin Cast    P.C. Cast   
j'aime tellement cette série que j'ai écris un poème dessus:

Je viens d'être Marquée
J'ai été Trahie par une amie
J'ai été Choisie par un garçon
Je deviens Rebelle
Je ne veux pas être Traquée
Mais plutôt être Tentée
De ne plus être Brûlée
Pour enfin être Libérée
Et d'être Destinée
A ne plus être Cachée
Pour enfin être Révélée
Et enfin, être Sauvée

J'espère que ce poème vous plaira

biz