Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Caroline-10 : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
Calendar Girl, Tome 5 : Mai Calendar Girl, Tome 5 : Mai
Audrey Carlan   
Un bon tome ! J'ai beaucoup aimé les shooting photos et son partenaire de photo est juste à croquer ! J'ai beaucoup aimé découvrir une nouvelle culture grâce à Tai et la partie sur les tatouages m'a beaucoup touché !

par Albaluchi
Calendar Girl, Tome 4 : Avril Calendar Girl, Tome 4 : Avril
Audrey Carlan   
Ce tome a été une grosse déception ! J'ai détesté Mason, j'ai trouvé beaucoup trop facile l'histoire avec Rachel, genre Mia arrive et hop ! Ni une ni deux elle décide de les aider. Et ce qu'il se passe avec Wes c'est n'importe quoi, elle devrait pas se permettre de réagir comme elle l'a fait, c'est un juste retour des choses. Et pire encore, ce qu'il se passe avec Alec ! Je trouve que c'est inadmissible qu'elle fasse des choses pareil pendant ses missions et en plus avec d'anciens clients. Et je trouve sa vulgarité lassante et exagérée à force. Toutes ses conversations avec sa meilleure amie me dégoûte. Et la fin à un goût de déjà vu, elle est trop ressemblante à celle de mars. J'espère vraiment que le prochain tome remontera la pente, comme février m'avait déçu et que mars m'avait ravie, je souhaite la même chose avec mai...

par CindySB
Calendar Girl, Tome 1 : Janvier Calendar Girl, Tome 1 : Janvier
Audrey Carlan   
Franchement ? J'ai perdu presque 10€ ! Je n'ai vraiment rien apprécié dans cette lecture bien que l'idée du départ aurait pu être séduisante.
Je trouve ça insipide et sans intérêt. Ça va trop vite et tout est prévisible. Les personnages ne sont pas assez creusés !
Je pensais que tout le battage autour de ce soit-disant meilleur ouvrage depuis 50 shades tiendrait ses promesses...
La seule originalité c'est pour l'auteur : faire beaucoup de fric en sortant 12 bouquins ! Belle réussite de ce côté... pour le reste... sans intérêt en ce qui me concerne. Heureusement, tous les goûts sont dans la nature.... Pas du tout envie de lire la suite.
Calendar Girl, Tome 2 : Février Calendar Girl, Tome 2 : Février
Audrey Carlan   
http://wp.me/p7NXJX-2Mz

Aussitôt acheté, aussitôt lu car j’avais très hâte de pouvoir lire cette suite. Comme je l’ai dit dans mon précédent avis, le concept est toujours aussi original : 12 villes, 12 missions à chaque fois, ce qui permet d’éviter une redondance tous les mois et de découvrir de nouvelles villes et protagonistes… De plus, le livre se lit toujours aussi bien et avec fluidité.

Pour autant, j’ai été très déçue par ce tome, si ce n’est agacé. Ce que je redoutais est finalement arrivé : Mia couche avec Janvier et maintenant Février trois jours à peine après avoir quitté son premier client.

J’ai trouvé le comportement de Mia assez aberrant. Dès son arrivée, elle succombe et désire follement Alec et ne rêve que de coucher avec. En précisant au fil de notre lecture, qu’elle a des sentiments pour Wes et pense souvent à lui durant ce mois passé avec Alec, bien sûr.

N’oublions pas que lorsque sa tante lui a proposé ce job, elle a été choquée par cette proposition et s’est mise à revendiquer qu’elle n’était pas une prostituée.. Assez paradoxal comme comportement, je trouve.. Quant à Alec, il ne m’a fait ni chaud ni froid. Je l’ai trouvé assez bizarre, un peu trop vite familier avec Mia alors qu’il ne la connait même pas.

Bref, la seule chose qui m’a réellement plu, ce sont les prises de conscience de Mia sur elle-même et son corps. Apprendre à se voir autrement et à s’aimer à travers le travail d’Alec est assez intéressant quoique pas assez approfondi dû au format du livre qui ne le permet pas.

Je me répète mais on ne peut vraiment enlever à l’auteur d’avoir su trouver le bon filon pour rendre accro les lectrices en créant un sentiment de frustration et d’impatience à chaque fin de tome. Qu’on n’aime ou pas, on vous voudra forcément savoir le fin mot de l’histoire et surtout savoir avec qui Mia finira.

Me concernant, je lirai le tome sur Mars car je l’ai pré-commandé et payé mais si l’histoire est à l’image de février, je passerais mon tour pour les autres mois et lirais peut-être décembre pour avoir le fin mot de tout ça ou je trouverais une chronique bien spoiliante !

par Cassije
Calendar Girl, Tome 3 : Mars Calendar Girl, Tome 3 : Mars
Audrey Carlan   
Après un avis plutôt mitigé du mois de Février, j’avais néanmoins hâte de découvrir ce nouveau mois. Suite à un Live Facebook avec l’auteur Mars faisait l’unanimité et malgré ma déception face à certain choix de Mia, je souhaitais laisser le temps à l’intrigue de poser ses bases. Et heureusement, car ce tome est sensiblement différent et bien meilleur que le précédent, tant par ses personnages, que son intrigue.

Mia montre encore une fois une nouvelle image et son retour à Las Vegas n’est pas étranger à mon appréciation. Ce tome nous dévoile la vraie facette de Mia, la voir dans son élément avec sa meilleure amie et sa sœur, m’a rappelé ce qui m’avait tellement séduite lorsque j’ai lu le premier opus de cette série, on ressent l’enjeu de ses sacrifices et on voit le poids que son père fait peser sur elle.

Étrangement le format court de m’a pas autant dérangé que les tomes précédents et j’ai trouvé qu’Audrey Carlan avait réussi à parfaitement doser la visite à Las Vegas pour nous en montrer suffisamment pour mieux connaître Mia et son séjour à Chicago n’est pas précipité pour autant. On prend le temps de découvrir Anthony son nouveau client et j’ai trouvé que l’auteur avait tiré son épingle du jeu en proposant un tome qui s’éloigne de ce qu’elle nous avait proposé jusqu’ici et sans pourtant être vide. On découvre un bel italien, qui a besoin de Mia et j’ai tout de suite été sous le charme de l’environnement et les personnages secondaires m’ont tout de suite donné envie de m’immerger dans leur quotidien.

Tout ce que j’avais pu entendre concernant ce tome, s’est révélé bien meilleur que tout ce dont j’aurais pu imaginer. Sans conteste mon préféré de la série et on peut dire que même si l’abandon m’avait effleuré à la fin du tome précédent, ce n’est plus prévu au programme. Un tome touchant, beaucoup plus abouti et qui se savoure. Personnellement je n’étais pas une grande fan de Mia, mais je trouve que ses rencontres au fil des tomes sont bénéfiques à son personnage et lui apporte beaucoup humainement.

http://wp.me/p4u7Dl-37G

par Luxnbooks
Appassionato, Tome 1 : Sonate pour Elle Appassionato, Tome 1 : Sonate pour Elle
Anne Angelin   
Je commence cette chronique en remerciant la maison Cyplog pour leur confiance ainsi qu’Anne Angelin pour son bel ouvrage. Un vrai régal.

Voici mon avis sur Sonate pour elle :

Il y a des ouvrages qui méritent vraiment d’être découverts, comme c’est le cas pour celui-ci. La première chose qui m’a plu, ce fut la couverture. Elle a ce petit quelque chose qui promet énormément de choses, cette petite douceur, mais aussi cette part de secrets qui nous force à nous interroger. Et puis le résumé vint ensuite et il nous promet la Lune.

Eh bien, je n’ai pas été déçu. Très loin de là.

Isabeau est une jeune infirmière que la vie n’a pas épargnée. Sortant d’une sale histoire, elle tente de se reconstruire, mais c’est dur et compliqué. Le traumatisme est important, il y a un vrai travail en soi sur elle-même, sur son entourage. Seul point sombre : elle refuse toute relation avec un homme... mais ça, c’était avant de se trouver sur le chemin de Clarence Stevenson.

Ce dernier l’aborde de façon peu cavalière et lui demande un baiser, lors d’une sortie. Ils ne se connaissent pas, ne se sont jamais rencontrés auparavant. Ce sont de parfaits inconnus et pourtant, ce baiser sera le point de départ d’une nouvelle histoire.

Malgré leur besoin, leur envie d’être ensemble, malgré la passion qui les anime lorsqu’ils se retrouvent, ces deux personnages sont tourmentés. La vie n’a épargné ni l’un ni l’autre. Clarence est divorcé parce qu’il a aimé trop profondément une femme qui l’a trompé, il doit gérer les affaires de sa société. Son plaisir intérieur, c’est le piano, qu’il joue à merveille. Quant à Isabeau, son existence est pareille à des montagnes russes.

Cet ouvrage est intense par bien des manières. Ils s’aiment, mais se déchirent trop profondément pour que ça fonctionne. J’avais mal pour eux à certains passages. L’auteur a fait un travail remarquable sur la psychologie de chacun d’entre eux. C’est intense, passionnel, mais ces émotions sont tellement à des degrés élevés que ça ne fonctionne pas vraiment comme on le voudrait.

Je ne parlerai pas des personnages secondaires, même si je les ai beaucoup aimés. Gary, Nina — sur laquelle je me pose de nombreuses questions d’ailleurs — Sabine, sont des personnages piliers dans cet ouvrage. Sabine est un vrai soutien pour Isabeau, même si j’avoue certaines de ses réactions sont un peu tiré par les cheveux ^^. J’ai adoré Mathieu. Le lien fusionnel qu’il a avec sa sœur est juste magique. C’est un personnage qui m’a beaucoup touché =)

Je regrette deux choses dans l’ouvrage : l’absence de Julien et celle d’Anthony. Tout d’abord, Julien. Je trouve que, comme c’est l’origine du mal d’Isabeau, il aurait dû réapparaître, pour apporter un peu plus de douleur psychologique à l’héroïne, sans entrer dans le côté sadique évidemment, mais je pense que ça aurait eu un impact sur la suite des aventures de la jeune femme. Il est l’origine de son « mal être » quand même. Après c’est que mon avis bien évidemment. Ensuite Anthony, malgré les rares apparitions dont il fait preuve, le personnage pouvait être intéressant à être développé.

La fin de l’ouvrage est juste poignante et m’a donné envie de détester l’auteur. Après c’est un tome 1, alors j’attendrais la suite avec impatience — si suite il y a évidemment^^.

En conclusion, je dirais que cet ouvrage est fort en émotion, c’est intense, magique aussi quelque part. Il y a des scènes passionnantes, pleines de sensualité, de romantisme. Le côté érotique est à juste dose et n’entre pas dans le côté excessif. La partie médicale est bien exposée, j’ai tout compris dans les explications. C’est un travail remarquablement bien exécuté. L’ouvrage en lui-même est une bouffée d’oxygène. Tout n’est pas rose et bleu, les nuances sont bien présentes, avec une domination pour le sombre toutefois. Je souligne une fois de plus que ce sont des personnages torturés à cause de leur passé — ce n’est pas rien.

Je remercie une fois de plus l’auteure Anne Angelin pour ce livre qui a joué avec mes émotions à tous les degrés possibles et inimaginables ainsi que la maison Cyplog pour ce Service-Presse, que je recommande d’ailleurs.

Enjoy !
Appassionato, Tome 3 : La portée des maux Appassionato, Tome 3 : La portée des maux
Anne Angelin   
Je referme ce dernier tome que j’avais tant attendu et pour lequel j’avais cependant une grosse appréhension. J’ai tellement aimé les deux premiers que j’avais une peur bleue du déroulement de ce dernier. Mais une fois de plus l’auteure a su me ravir de sa plume !

Je ne sais pas si j’arriverai à vous retranscrire tout ce que je ressens car vraiment ce livre est d’une telle intensité que je n’ai pas les mots…

Comment peut-on perdre l’amour d’un être cher du jour au lendemain comme si on n’existait plus ?

Comment s’en sortir alors que cette même personne est votre seule bouée de sauvetage, celle qui vous garde en vie, la tête hors de l’eau grâce à tout l’amour qu’il vous porte ?

La descente aux enfers d’Isabeau nous plonge dans un désarroi total ! Elle a déjà tant souffert, vécu tant de drames….

Pourtant cette chute vertigineuse dans les abysses a tout son sens. Lorsque l’on plonge de très haut, la seule façon de pouvoir remonter est de toucher le fond pour que l’impact nous donne la pulsion nécessaire afin de remonter à la surface !

L’auteur nous fait passer par tout un panel d’émotion en en retranscrivant à la perfection celles des protagonistes.

Isabeau touche le fond, pendant que la chute de Clarence, dans une relation des plus sournoises, se concrétise…

Comment vont-ils s’en sortir et surtout peut-il y avoir une issue heureuse avec tout ce qu’ils ont vécu ? Ne sont-ils pas néfastes l’un pour l’autre comme semble le croire beaucoup de leurs amis ?

Un dernier tome aussi fort et poignant que le premier, qui m’a emportée du début à la fin ! On s’immerge dans la noirceur de la trame en se laissant engloutir à notre tour. Le rythme de l’auteur nous fait voyager d’un cœur à l’autre avec sa narration à deux voix qui m’a plus que ravie ! Elle nous guide sur des chemins tortueux qui dégagent en même temps tellement d’amour autour, que cela en est bluffant. Notre cœur bat à l’unisson avec celui de Clarence et Isabeau, on ressent tout, on vit tout ! On pleure, on a mal, on souffre avec eux. Cette histoire d’amour est une torture ! Mais elle est si forte, si belle et si intense qu’elle nous prend aux tripes !

Comment tout cela va-t-il finir ? Là est la question … Un roman noir nous laisse beaucoup de possibilités et on tremble jusqu’à la fin !

Je terminerai par vous dire que cette trilogie est dans mon top Ten des coups de cœur ! Elle y était entrée en force avec le tome 1 sans savoir comment tout cela finirait, et je suis loin d’être déçue !! Je ne pense même pas avoir quelque chose à redire sur ce dernier épisode où tous les personnages du livre sont présents et subissent la plume de Anne Angelin qu’elle manie à la perfection !

Un grand merci aux Editions Cyplog pour ce service presse qui me va droit au cœur, et un grand merci à Anne Angelin pour m’avoir fait vivre ma lecture d’une façon aussi poignante !
Appassionato, Tome 2 : Partition inachevée Appassionato, Tome 2 : Partition inachevée
Anne Angelin   
http://chroniqueslivres.canalblog.com/archives/2016/06/24/34006285.html

J'avais hâte de reprendre là où je m'étais arrêtée à la fin de Sonate pour elle, nous retrouvons Isabeau, un an après sa rupture avec Clarence, après des mois de souffrance à pleurer l'homme qu'elle aime, Isabeau reprend peu à peu le cours de sa vie. A sa grande surprise, Fabien : son ex-beau-frère refait surface. Il tombe à pic dans la vie de la jeune femme, elle reprend petit à petit confiance en elle et en l'avenir. Alors que sa relation avec Fabien prend une tournure étonnante, c'est le moment que choisi Clarence pour refaire surface dans la vie d'Isabeau.

A partir de là, l'histoire reprend de plus belle. Isabeau qui va beaucoup mieux mentalement se retrouve de nouveau dans une spirale affective très compliquée à gérer, elle s'aperçoit qu'elle éprouve des sentiments pour deux hommes, un amour qui se manifeste différemment avec chacun d'entre eux. Mais l'heure de faire un choix est arrivé.

Pendant ce temps, le danger rôde, tapi dans l'ombre, plus présent que jamais.

Le bonheur se trouve-t-il au bout du chemin ?

Anne Angelin nous livre là une suite des plus éprouvante. Elle n'a pas hésité à faire souffrir nos personnages, la tourmente psychologique est très intense et j'ai adoré le rythme qu'elle a imprimé tout au long de ce second opus. Avec un début un peu perturbant pour moi, en effet, j'ai eu du mal à rentrer dans l'histoire, les choix et l'attitude d'Isabeau m'ont perturbés, du coup j'avais hâte que Clarence réapparaisse dans l'équation.

Dans cette suite, on retrouve une Isabeau beaucoup plus sereine, elle a fait beaucoup de chemin et sa névrose est beaucoup moins présente, même si elle est en proie au doute, elle arrive à gérer avec plus de discernement ses sentiments pour ces deux hommes. J'ai eu plus de mal avec le personnage de Fabien, peut-être parce que je n'avais pas envie qu'il soit avec Isabeau, je ne sais pas et puis il y a certaines choses que je n'ai pas apprécié dans son attitude avec elle. Clarence quant à lui est un personnage captivant, intelligent et amoureux. On retrouve avec plaisir les personnages secondaires, Sabine et Gary, Bill mais aussi Agatha, la nouvelle colocataire d'Isabeau.

Attendez-vous à beaucoup de changement, si l'on reste dans une romance érotique très intense, Anne Angelin insère avec brio une ambiance digne d'un grand thriller psychologique. Le passé d'Isabeau refait surface pour mieux la tourmenter. J'ai vraiment adoré cet aspect de l'histoire. Entre des scènes langoureuses et sensuelles vous allez voir apparaître l'angoisse et la peur. Vous allez ressentir la détresse d'Isabeau et de son entourage. Un tournant de l'histoire très poignant.

La musique est présente à de nombreuses reprises, elle sublime cette histoire hors du commun. Elle m'a conforté dans l'idée que l'histoire d'amour entre Clarence et Isabeau est unique, le lien qui les unit, même s'il est parfois dévastateur, n'en reste pas moins exceptionnel.

En bref, cette suite avec un dénouement des plus étonnant m'a fait passer un très bon moment de lecture. Je suis passée par bons nombres d'émotions, la plume d'Anne Angelin est toujours aussi agréable, elle nous livre là un second tome très intense à tous les niveaux. Elle me laisse complètement démunie avec une fin qui m'a fait l'effet d'un coup de poing dans le ventre. Je dois dire que j'en reste encore scotchée ! Je n'ai qu'une hâte découvrir la suite avec le troisième tome "Appassionato #3 - La portée des maux".

N'hésitez pas à poursuivre l'aventure d'Isabeau et Clarence, vous ne serez pas déçus.


Inalia, Tome 2 : Les Larmes de Saphir Inalia, Tome 2 : Les Larmes de Saphir
Maud Cordier   
Bonjour tout le monde

Inalia 2 est à présent en précommande sur le site de la maison d'édition ! Pour toute commande avant le 19 mars vous recevez l'exemplaire DÉDICACÉ.

http://www.editions-mots-en-flots.com/product-page/inalia-2-les-larmes-de-saphir

par Maudc