Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de carpiem1325 : Ma PAL(pile à lire)

retour à l'index de la bibliothèque
Avant toi Avant toi
Jojo Moyes   
Un vrai coup de cœur .
Un livre d'une rare beauté, magique, déchirant et un véritable choc émotionnel...
Car cette histoire pourrait êtes vrai!
Donc ma forte émotion pour ce livre je me suis mise dans la peau du personnage de Lou, on ne peut quand ressortir plus grand et fort...
Je ne vous ferais pas de grande phrase car je manque de mots tellement mon cœur et bouleversé .
Par ce roman si beau et si triste mon cœur a été touché.
Mes larmes ont coulé doucement au fil des pages...
Excellent une belle leçon de vie, et qui font réfléchir sur nos petits tracas de la vie quotidienne qui sont bien petits, car ça n'a beau être qu'un roman il sent dégage beaucoup d'émotions et bien plus encore...
Gros coup de cœur 2013 et un de met livre préféré dans ma biblio ❤❤❤❤
À lire ...
Fais-le pour maman Fais-le pour maman
François-Xavier Dillard   
Valérie a treize ans, son jeune frère sept. Tous deux vivent avec leur mère, serveuse de nuit.
Un jour qu'elles sont dans la cuisine, Valérie et sa mère se disputent, le ton monte, les cris redoublent, un hurlement déchire la pièce, l'accident devient inévitable... Valérie est grièvement blessée à l'arme blanche.

François-Xavier est un auteur qui m'était inconnu jusqu'à ce que je me procure ce kindle gratuit "Les nouvelles voix du polar français". L'extrait présenté m'avait séduite et donc incitée à acheter son tout dernier livre "Fais-le pour maman".
Ce livre mérite bien son nom de "Thriller", pour les sensations fortes qu'il procure, son suspense savamment entretenu, tout ce qu'il faut de manipulation, danger, perversité rendant l'ambiance assez sournoise, oppressante et machiavélique.
Mais c'est surtout, à mon sens, le côté "mental" qui est exploité, faisant de cet opus un thriller psychologique avant tout, libérant angoisse, souffrance, folie et révélations émouvantes.

L'auteur réussit à mener en parallèle trois histoires sans que le lecteur s'en trouve perturbé, d'autant qu'elles seront rapidement liées :
- Celle de Sébastien Venetti, la quarantaine, veuf, médecin et père de famille, lequel sera confronté à ses démons et son passé qui refait surface. Un homme en souffrance et qui perd pied parce que le sort s'acharne inexorablement.
- Celle de Claire, jeune femme courageuse, chargée de l'enquête et qui elle aussi a eu son lot de souffrances.
- Et celle de personnages qui ont fait partie d'un passé que l'on croyait à jamais enterré mais...

C'est bien écrit, bien mené. Le rythme est soutenu, les mots et les situations plongent le lecteur dans une atmosphère qui ne le ménage pas, mais l'envie d'aller jusqu'au bout est là. J'ai été impressionnée de voir avec quelle facilité l'auteur réussissait à "balader" son lecteur, le faisant douter jusque dans les dernières pages.
C'est une lecture que je recommande, juste une incitation à passer un moment de "tension" dont on sait qu'il est dû à une situation fictive... heureusement.

par SuperNova
Surtensions Surtensions
Olivier Norek   
Surtensions est le troisième livre de la trilogie des enquêtes du Capitaine Victor Coste.
Quel peut être le lien entre une sœur prête à tout voire même le pire pour faire sortir de prison son petit frère arrêté pour braquage, un jeune homme juif enlevé dans le but d’obtenir une rançon (comment ne pas repenser à l’affaire bien réelle d’Ilan Halimi), un père de famille soumis à un terrible chantage, un pédophile et un ancien légionnaire serbe ?
Flic expérimenté devenu écrivain par choix, Olivier Norek maîtrise admirablement bien son sujet. Il s’inspire de sa vie pour brosser des personnages très crédibles. Olivier Norek a exercé comme lieutenant de police à la Section Enquêtes et Recherches du SDPJ 93 (Service Départemental de Police Judiciaire). L’auteur sait faire partager à son lecteur son expérience de terrain et sa passion pour le métier de flic. Il colle de près à la réalité, en la concentrant peut-être, mais jamais en la déformant. Personne n’est épargné, ni les petites frappes, ni les policiers - même si ces derniers s’en sortent plutôt bien grâce notamment à la grandeur d’âme de l’inspecteur en chef Victor Coste, prêt à tout pour défendre les siens, même à se dénoncer à la place d’un membre de son équipe. Chevaleresque, Victor Coste pense d’abord à ses collègues avant ses intérêts personnels quitte à devoir affronter sa hiérarchie. La passion de Victor Coste pour son métier commence à s’user. Il faut savoir que le 93, est l’un des départements le plus criminogène de France.

Impossible de ne pas être impressionné par la première partie de ce livre, partie consacrée essentiellement à la description d’un univers carcéral à la limite du supportable, le Centre pénitentiaire de Marveil, d’un réalisme incroyable. Le lecteur subit presque lui aussi les rouages du système avec son lot d’agressions, de menaces, de surpopulation … Même les conditions de travail des surveillants sont décrites avec précision. Rien ne nous est épargné. Spectateur de cette montée en puissance de la violence au fil des pages et au rythme des événements, nos nerfs sont déjà en surtensions dès la première partie (définition : tension électrique anormalement élevée). Les premiers chapitres sont tout simplement excellents. Ils nous plongent dans le monde carcéral avec horreur, violence et sans censure. L'auteur met en avant ses talents et son expérience pour nous immerger dans cette atmosphère sombre où l'ambiance est dérangeante. Les scènes sont détaillées, la tension est palpable, l'intrigue se met en place de façon cohérente. Impossible de décrocher, le livre est addictif. Le récit est rythmé et ne laisse pas de place à l’ennui tellement il y a de retournements de situations.

Premiers contacts avec Victor Coste et de son équipe. Des personnages vraiment bien travaillés, qui entretiennent une relation très soudée et touchante. Je suis sous le charme et ai bien l’intention de lire plus tard les deux précédents livres de la trilogie. Pendant tout le livre, le lecteur est en survoltage, il court avec Victor, Johanna, Sam et Ronan et tremble pour eux. Tout l’univers du policier est présent, des supérieurs aux collègues jaloux qui mettent des bâtons dans les roues, un avocat véreux … Rien ne manque même une discrète histoire d’amour entre Coste et Léa, une femme médecin légiste. Tout ce qu’on peut lire dans le livre est plausible. L’auteur ne nous épargne aucun aspect de la vie d’un policier : un agenda en continuel mouvement, des prises de risques importantes, des rapports hiérarchiques pas toujours évidents. Les policiers doivent agir ensemble comme les cinq doigts de la main, être solidaires et entretenir des rapports de confiance entre eux.
On se familiarise avec les conditions de vie des policiers, leurs motivations, les risques qu’ils prennent au nom de la vérité et de la justice et cela très souvent au détriment de leurs vies de famille. On aimerait que cela se termine par l’arrestation des coupables et un moment de détente bien mérité pour les policiers, une juste récompense de tous leurs efforts mais Olivier Norek nous fait participer à la vraie vie des policiers et tout ne se termine pas toujours pour le mieux dans le meilleur des mondes…
Deux extrêmes qui se rejoignent. Une partie très noire, qui bouscule, perturbe… et une partie profondément humaine touchante qui déclenche un profond sentiment d’empathie.
Effet jubilatoire et addictif garanti…



par soizig
Rêver Rêver
Franck Thilliez   
J'ai encore adoré ce thilliez. Dans ce livre, l'auteur nous plonge dans les méandres du cerveau humain pour essayer de comprendre le sommeil. Tout au long du récit, on ne sait jamais quand Abigaël rêve ou quand c'est la réalité. Même si une partie de l'intrigue m'a parue vite évidente, je l'ai lu avec plaisir pour voir si mon interprétation était juste et au final je ne suis pas tombée bien loin. De plus la construction du récit peut désarçonner un peu car il n’arrête pas de faire des allers retour entre le présent et divers passé.
Et pour les fans de Walking dead, une des scènes du livre est la réplique d'une scène de la série quand ils sont au Terminus.

par kymmy38
La Fille dans le brouillard La Fille dans le brouillard
Donato Carrisi   
Je l'attendais avec impatience et je l'ai dévoré ! Cependant je pense être légèrement passé à côté :( Dans le sens ou ce roman noir (je ne qualifierai pas de thriller) est une énième disparition MAIS il ne s'agit pas vraiment d'enquête à proprement parlé ! Le capitaine VOGEL en charge de l'affaire va chercher coûte que coûte un coupable (et franchement la victime il s'en fou non?) et pour cela se servir des médias, des journalistes en les manipulant mais au final qui manipule qui ? Je n'ai pas aimé ce personnage arrogant, antipathique et détestable ! Malgré tout l'atmosphère crée par Donato Carrisi est telle que nous sommes plongés en plein dans l'intrigue avec une appréhension finale. Et pour le final MAIS quel final ! Un twist .. non 2 il en fallait pas moins ... vraiment chapeau ! donc la je suis mitigée, que m'a t'il manqué pour en faire un coup de coeur ????

par kaliscrap
La Petite Librairie des Coeurs Brisés La Petite Librairie des Coeurs Brisés
Annie Darling   
Ce roman laisse un goût de bonbon qui colle abandonné dans un tiroir, c'est sympa de l'avoir mais on sait dès le début que ca ne sera pas le meilleur. Dommage car l'histoire de Posy et de sa librairie aurait pu emmener les fans de romances au septième ciel,SI seulement il ni avait pas eu ces longueurs dans le récit, les aspects littéraires trop peu développés et l'affreux roman régence imposé au sein même du roman (Posy dit elle meme que c'est une horreur,c'est dire!). Pour ce qui est des amours de l'héroïne, ça traîne tout au autant dans la longueur, il manque à cette histoire la magie des romances qui font monter l'impatience du lecteur pour arriver au dénouement du happy end. Les notes positives que l'on peut retenir: le cadre dans lequel se déroule l'histoire,un Londres intimiste, hors du temps, qui sait nous emmener dans un quartier, tel un village, niché au creux de la capitale. Ainsi que des personnages haut en couleurs et des dialogues qui ammenent un peu de dynamisme. Pour résumer, on ferme ce livre en faisant la moue et en émettant un grand :"bof,dommage"
Et si... Et si...
Rebecca Donovan   
Après Ma raison de vivre, j'avais hâte de découvrir un autre roman de Rebecca Donovan. Et si s'est révélé être une lecture à la hauteur de mes attentes et confirme le talent de l'auteure, je remercie Pocket Jeunesse pour cet envoi et je tiens à dire que l'objet livre est superbe ! Tant la couverture que le dos !

Et si est principalement raconté du point de vue de Cal. Bien que nous ayons régulièrement des chapitres du point de vue des autres personnages. Cal, Nicole, Rae et Richelle étaient inséparables quand ils étaient jeunes. Jusqu'au jour où Richelle à déménagé et que Nicole ne leur a plus jamais adressé la parole. Alors quand il tombe sur elle, longtemps après, c'est le choc. Elle, ne semble pas le reconnaitre. Elle se fait appelé Nyelle et est à l'opposé de la Nicole qu'il connaissait. La seule chose dont il est certain c'est qu'il ne peut pas rester loin d'elle.

Rebecca Donovan nous offre là une histoire comme à son habitude, forte, riche en émotions et surtout pleine de retournements. Dès les premières lignes on est absorbée par l'histoire de Cal, Nyelle et les autres. Moi qui est habituellement du mal à voir une histoire d'un point de vue masculin, je n'ai pas été dérangée tant que ça. Il faut dire que Cal est un personnage hyper attachant, tant avec ses amis et que dans son comportement. Ce qui m'a le plus marqué, c'est sa patience. A ne pas brusquer Nyelle. A sa place je pense que je n'aurais pas tenu face à ce suspense.

Tout au long de ma lecture, je me posais des tonnes de questions. Que s'est-il passé ? Pourquoi Nicole se fait appelé Nyelle. Que lui est-il arrivé ? Une chose est certaine, la relation tant attendu tient ses promesses. Vers la fin de ma lecture, j'avais une certaine appréhension quant à l'issue de cette histoire, mais j'en ressors totalement satisfaite et toujours aussi fan des histoires de Rebecca Donovan.

Et si n'est pas seulement une histoire d'amour. C'est aussi une grande histoire d'amitié, de famille et de seconde chance. On est totalement embarqué dans l'histoire jusqu'à la toute dernière ligne qui conclut parfaitement le roman.

Alors si j'ai un conseil à vous donner, c'est de sauter sur ce roman dès sa sortie !

par Carole94P
L'Échappée belle L'Échappée belle
Anna Gavalda   
Une échappée comme on les aime, un retour en enfance, un bref moment, juste ce qu'il faut.Parce que l'on est grand tout de même, marié, avec des enfants, des responsabilité et que l'on ne peut laisser tout le monde sur le bord de la route...

Et justement, sur le bord de la route, il y a ce chien, dont elle a croisé le regard, qui va faire plus de 100 kilomètres pour la retrouver, lui redonner le sens de la vie, des priorités, à elle, à tous...

Il y a de la gaieté, de la fraicheur, de la gravité aussi. Ce n'est pas facile de grandir. Parfois on a rêvé sa vie autrement, elle a pris d'autres routes. Il faut savoir garder l'enfant qui est en nous, lui laisser une petite place, mais il faut savoir aussi passer l'âge des caprices, il faut un équilibre.

Ce livre est comme une mine de conseils, une mise en garde, sur les aléas de la vie. Il nous dit qu'il faut savoir parler à ceux que l'on aime, garder la franchise de l'enfance, mais à mots choisis, pour ne pas se perdre, il faut, il faudrait...

Lire ce livre, pour se faire du bien, s'autoriser ce voyage avec nous-même, les souvenirs que nous allons retrouver aussi grâce à lui. Ceux qui nous ont nourris, construits, désarmés, la vie quoi !!! Une bouffée de vie !
L'Amie prodigieuse, Tome 1 L'Amie prodigieuse, Tome 1
Elena Ferrante   
"L'amie prodigieuse" est la plus belle histoire d'amitié que je n'ai jamais lue.
Avec pour toile un quartier pauvre de Naples à la fin des années 50, nous suivons deux filles, deux enfants, deux adolescentes: Elena et Lila. L'une intelligente, l'autre surdouée. Elena fascinée par son amie, Lila qui cherche une échappatoire à sa vie de misère. Elles mènent une vie difficile, violente, dans une Italie en pleine mutation. Mais pourtant, un lien puissant les unit et malgré tout, parvient à subsister dans les temps les plus sombres.
C'est une histoire d'amitié, mais aussi une histoire de vie. Elena et Lila poursuivent leur vie, traversent leur adolescence, non sans souffrance. Elles s'éloignent, se quittent, se retrouvent, mais jamais pour longtemps. Peu à peu, un gouffre social se creuse: Elena continue ses études et s'affranchit de son amie, Lila perd tous espoirs de quitter sa vie napolitaine.
Menée par une plume juste et discrète, cette fantastique histoire nous fait rêver d'une amitié aussi vraie que celle d'Elena et Lila. Et quand à la fin du livre, ce rêve prend brutalement fin, on reste figé sur la dernière page, la dernière phrase. On a du mal à le quitter, à abandonner ce roman...
Le meilleur cadeau que vous puissiez offrir à votre plus proche ami.

par Pompon
Famille parfaite Famille parfaite
Lisa Gardner   
Une lecture agréable, un suspens et une fin à laquelle on ne s'attends pas, mais trop de longueurs et trop de répétitions dans les descriptions , dommage. Un bon moment tout de même.

par sevny
  • aller en page :
  • 1
  • 2
  • 3