Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de CarrieB : Liste d'Or

retour à l'index de la bibliothèque
La Dent dure La Dent dure
Valentine Stergann   
J'ai eu l'occasion de lire ce livre en intégralité sur Wattpad avant qu'il soit publié et j'avais un eu vrai coup de cœur pour la plume addictive de Valentine et le réalisme de ses personnages. Nul doute que cette version éditée sera encore meilleure ;)

Comme dans chacun de ses textes, l'auteure aborde des sujets difficiles avec une touche d'humour désopilante. Les personnages secondaires ne sont pas en reste dans "La dent dure" (mention spéciale à Elias, qui m'a fait à la fois fondre et rire) et la romance intervient toujours de façon adroite et crédible.

Il me tarde vraiment de redécouvrir ce premier tome et de dévorer le second ! N'hésitez vraiment pas à vous jeter à l'eau : c'est frais, émouvant, drôle et bouleversant.
Intouchable Intouchable
Jena Rose    Lanabellia   
Pour ma part, je n'ai pas du tout aimé. Une histoire bancale vue et revue. Un beau gosse qui fait tomber toutes les femmes à ses pieds et qui d'un coup se lasse et ne ressent plus de plaisir à ça, il va finir par tomber amoureux de celle qu'il n'aurait jamais du, à savoir sa colocataire, une fille à l'opposé de celles qu'ils convoite en temps normal, une fille fragile au passé torturé et qui ne sort qu'avec des types qui la font souffrir.
En bref, du déja vu et une histoire un peu trop facile. J'ai voulu le lire par curiosité et aussi parce que je pensais que je pourrais aimer en voyant tous les commentaires et toute la pub faite autour de ce livre mais là, j'ai vraiment eu du mal à comprendre pourquoi tant de bruit autour d'une histoire aussi peu originale et déjà vue. Si encore l'écriture avait pu sauver la mise, mais ce n'est pas le cas, c'est lourd et je n'ai eu qu'une envie, le finir au plus vite. J'ai presque failli stopper ma lecture mais je n'aime pas abandonner un livre que j'ai commencé alors j'ai insisté mais non sans mal. Vous l'aurez compris, je n'ai pas du tout aimé ce livre, je ne sais pas si c'est du au fait que l'histoire soit l'oeuvre de 2 auteures, alors pour ne pas rester sur une mauvaise note et comme je suis une fille un peu maso, je vais essayer de lire "Ne ferme pas ta porte" de Lanabellia et "Vous avez reçu un message" de Jenna Rose. J'espère avoir une bonne surprise et ne pas être aussi déçue qu'avec la lecture d'Intouchable.

par Celine_bt
Les Héritiers, Tome 3 : La Prison dorée Les Héritiers, Tome 3 : La Prison dorée
Erin Watt   
J'étais impatiente de découvrir le fin mot de l'histoire d'Ella et Reed et autant dire que j'ai adoré ce troisième tome qui conclut bien leur histoire.

On reprend juste à la fin du tome 2, alors que Reed est emmener par les forces de l'ordre, menottes aux poignets. Ella, persuadée de l'innocence de Reed va tout faire pour convaincre les autres, mettant même carrément de côté le retour de son père, ne voulant pas lui accorder d'importance. Mais autant dire que rien n'est gagné pour nos deux héros. Reed risque la prison pour très longtemps et Ella se voit contrainte de composer avec un père qui découvre sa fille et semble vouloir se mêler de tout. Rien n'est acquis pour le couple et pourtant, ils vont tout faire pour s'en sortir et sortir la famille Royal de l'impasse.

Autant le dire tout de suite, il ne m'a fallu que deux lignes pour replonger direct dans cette sublime histoire. J'adorais Ella et Reed et je voulais savoir comment ils allaient se sortir de ce mauvais pas. J'ai donc dévoré le roman en quelques heures, pour enfin voir la fin. Et, si ce roman n'est pas un coup de coeur, j'ai quand même adoré cette lecture.

Ella se retrouve à composer avec son père qui veut se mêler de sa vie. Encore une fois, elle fait preuve d'une force inouïe dans ce roman. Elle soutient Reed envers et contre tout sans même se poser la question de sa culpabilité, montrant à quel point elle l'aime. Elle lutte aussi contre son père qui semble déterminé à jouer au père modèle alors qu'il débarque seulement. Surtout, elle montre à quel point en seulement trois mois elle est devenue une vraie Royal, qui n'a pas peur de se battre et qui fait tout pour protéger la famille. Tout ça fait que je trouve ce personnage absolument génial et que je l'adore. Elle est forte, elle se bat pour ses convictions et surtout elle reste droite. Bref je l'adore.

Reed se retrouve dans une situation compliquée qui le met sous le feu des insultes. Autant dire que, alors qu'il est supposé rester calme et ne pas faire de vague, sa propension à régler ses problèmes à coup de poing pourrait lui être préjudiciable. Il est tellement adorable avec Ella, il fait tout ce qu'il peut pour lui montrer qu'il l'aim mais il se bat aussi avec ses propres démons. Et pourtant le couple semble solide et ancré. Comme si même les tempêtes qu'ils traversent ne peuvent les faire vaciller. Et franchement je suis hyper admirative de cela. Bref autant vous dire que mon petit coeur à encore flanché pour Reed qui est un #BookBoyFriend.

Si l'enquête ne prend pas une grande part du roman, à mon plus grand regret puisque j'adore ça, la présence de Steve, le père d'Ella est vraiment importante. Et bordel il ne m'a pas fallu trois lignes pour le haïr et à chaque fois qu'il intervenait je le détestais un peu plus. Il se comporte comme un enfant de 3 ans à qui l'on refuse son jouet sous couvert d'être le père parfait... Si ce roman n'est pas un coup de coeur c'est à cause de la haine que m'a inspiré Steve ^^

Pour le reste, on peut dire des Royal qu'ils sont insupportables, qu'ils sont riches et qu'ils en abusent, mais c'est une famille unie dans l'adversité qui m'a énormément touché. Ils font tellement preuve de soutien entre eux que cela m'a parfois émue aux larmes et je suis heureuse qu'il reste encore un ou deux tomes pour les voir ensembles parce que, si ce n'est pas une famille modèle, c'est quand même une belle image de ce que dois être une famille unie.

Quant à l'écriture des auteures, elle m'a rendu totalement accro à cette histoire une fois encore, la plume est addictive et l'histoire vraiment super donc j'ai adoré.

En bref, une belle fin de trilogie que j'ai beaucoup aimé et je suis impatiente de lire le prochain tome.

>> http://meliegrey.blogspot.fr/2018/03/les-heritiers-tome-3-la-prison-doree-de.html

par MelieGrey
Les Héritiers, Tome 2 : Le Prince brisé Les Héritiers, Tome 2 : Le Prince brisé
Erin Watt   
Enfin la suite ! Le premier tome se termine sur un coup de tonnerre : Reed trahit Ella de la pire des manières. Cette dernière se rend donc compte que les Royal sont peut-être aussi pourris que ce que tout le monde prétend. Donc elle s'enfuit.
Ce deuxième tome a la particularité d'inclure le point de vue de Reed, ce qui est une chose intéressante. Le lecteur assiste alors à toutes les magouilles, les trahisons possibles et imaginables. Des embrouilles que l'on ne perçoit pas dans le point de vue d'Ella. L'alternance des points de vues des deux protagonistes est complémentaire et donc géniale.
Même si je trouve que tout est un peu trop romancé[spoiler]Comme par hasard, Ella revient au bout de deux semaines, alors que je pensais qu'elle réapparaîtrait seulement à la fin du tome. Et encore une fois, c'est l'oeuvre de Callum. Merci le tuteur ![/spoiler]Il y a beaucoup de révélations, les unes les plus choquantes que les autres. Et bien sûr, chacun essaie de tirer profil des faiblesses des autres. Et malheureusement, les Royal ne semblent plus aussi soudés ; comment vont-ils tous réussir à surmonter les obstacles que l'on trouve seulement dans le monde des privilégiés ?
Vivement la suite ! Parce que sérieusement, j'ai cherché les pages qui manquaient, mais non, j'étais bien à la dernière page (cette foutue dernière page que pas mal de lecteurs détestent surtout quand l'histoire s'achève de cette manière.)

par armel86
Les Héritiers, Tome 1 : La Princesse de papier Les Héritiers, Tome 1 : La Princesse de papier
Erin Watt   
Beaucoup de bruit pour pas grand chose concernant ce livre. L'écriture est simpliste, pleine de répétition et surtout vulgaire. Beaucoup de gros mots et un langage très cru concernant le sexe. J'espère vraiment que les ados américains ne parlent pas ainsi car ça serait très inquiétant.
Concernant Ella on essaye de la faire passer pour une fille qui a du caractère mais [spoiler]La fille est prête à faire une fellation à un mec qui l'insulte de sal... toutes les 2 minutes wtf, ensuite elle tombe amoureuse de lui et ne peut pas résister parce-qu’il est trop beau donc qu'il te manque de respect, te menace et t'harcèle c'est pas bien grave. Euh non je ne suis pas d'accord ce n'est pas de l'amour vache c'est mal et dévalorisant pour la femme [/spoiler]

Reed ce n'est absolument le genre de personnage masculin qui me plait. Ce n'est pas un bad boy c'est un mec irrespectueux et vulgaire.

Leur histoire d'amour tombe comme un cheveux sur la soupe ainsi que le statut de "petite soeur" d'Ella y a 2 pages vous la détestiez et là d'un coup sans elle votre famille sera brisé. C'est n'importe quoi.

Bref le livre est tout de même prenant, qui nous laisse en suspens à la fin je lirais surement le second tome mais je ne le qualifierais pas de bon livre bien au contraire.

par suhani76
Sinners of Saint, Tome 2 : Devious Sinners of Saint, Tome 2 : Devious
L.J. Shen   
Je dois avouer que Vicious m'avait laisser un mini peu perplexe. Bien que l'histoire était bien manier et que la plume de l'auteur était fluide, agréable mais surtout addictive et bien que j'avoue avoir bien aimer détester Vicious... j'ai eu beaucoup de difficulté a m'attacher a son personnage. Malgré tout j'avais bien aimer et compris ou l'auteur voulait amener son lecteur. J'étais aussi grandement intriguer par ce groupe plutôt unique d'amis. Donc je ne pouvais pas m’empêcher de me lancer dans Ruckus par curiosité mais aussi parce que j'avais vraiment bien aimer la plume de l'auteur.

Et ce que j'ai bien fait. Ruckus m'a surprise de la plus belle des manières. Je ne m'attendais pas à tomber si vite en amour avec cette histoire. J'avoue ne pas avoir apprécier Dean dans le tome précédent et j'étais sceptique au début des premières pages de ce tome mais Dean fut une belle surprise. Vraiment je ne m'attendais pas a découvrir chez lui un personnage différent de ce que je m'étais imaginer. Il est bien plus que ce qu'il laisse paraître et j'ai adoré le suive au fil du livre. Ce livre dans son ensemble était différent de ce que je m'étais imaginer. Rosie et Dean ont une histoire unique de bien des façons et l'auteur exploite de la plus belle des manières leur romance. Et croyez-moi cette histoire d'amour loin d'être quétaine et cliché vaut vraiment le détour. J'ai adoré comment L.J. Shen aborde leurs histoire et comment elle l'a fait se développer. Et le plus important est comment l'auteur a battis ce livre autour de la maladie de Rosie pour en faire un point focal, sans toutefois nous saturer avec cette dites maladie. Ce fut manier avec brio et je dois avouer que ça offre quelque chose de profond et touchant à l'histoire. Rosie est forte, indépendante, fière, belle et j'ai adoré son personnage. J'ai aimer son courage, sa résilience, sa force de caractère. Mais mon grand coup de cœur pour ce livre, ma plus belle surprise fut Dean. Quel personnage unique, je ne rentrerais pas dans les détails sur Dean puisque ce serait un peu spoiler le livre d'une certaine façon mais vraiment il est un personnage a découvrir et son histoire m'a bcp toucher. Et ensemble ces deux-là sont simplement géniale. Et ne vous inquiétez pas l'auteur reste fidèle aux personnages, à ce groupe d'amis un peu fous, hors normes.

''(...) You shine, Baby LeBlanc. So fucking bright sometimes you're the only thing I see.''

J'ai aimer le côté mystère qui plane autour de Dean, et tout au long du live j'ai imaginer, j'ai pensée certaine chose jusqu'au dernier moment pour ensuite être totalement surprise. L.J. Shen offre une intrigue travailler à la perfection. Le tout donne au livre ce côté bien addictif qui nous fait tourner les pages l'une après l'autre. Tout dans Ruckus m'a plus , le bon, le mauvais, le triste, le sérieux, le joyeux, tout vraiment. La plume fluide, c'était bien mener et surtout bien rythmé, rendant le tout captivant et addictif comme j'aime.

Je lève mon chapeau a L.J. Shen pour le magnifique travail qu'elle a accompli avec Ruckus. Ce fut une lecture unique, captivante, addictive, poignante et une belle leçon sur la vie et comment profiter de chaque moment. Sans cliché, sans fla fla, que du vrai. Un petit coup de cœur qui prend place dans ma Pal d'Argent. Je commence Scandalous sans plus tarder.

par Marieno89
Devil's Night, Tome 2 : Dark Desire Devil's Night, Tome 2 : Dark Desire
Penelope Douglas   
Quel plaisir de retrouver les personnages du premier tome. J'ai beaucoup aimé le perso de Kai. Nouveau perso, nouvelle âme totalement différente de Michael.

C'est addictif.
Hâte de lire le tome 3 qui est prévu en 2018 mais surtout avec le personnage complexe et noir qui est Damon avec celle qui l'a envoyé en prison, Asby winter. On a un aperçu dans un extrait dans la version VO offert par penelope douglas qui tient sacrément en haleine.
Devil's Night, Tome 1 : Dark Romance Devil's Night, Tome 1 : Dark Romance
Penelope Douglas   
Voilà un roman que j’avais hâte de découvrir, notamment car son auteur avait déjà fait parler d’elle et ensuite l’histoire m’avait l’air assez inédite. J’aimerais remercier les Éditions Harlequin et NetGalley France de m’avoir permis de découvrir ce roman. Si je devais résumer mon état d’esprit ça donnerait ça : OhMonDieu. Je ne crois pas ressortir indemne de cette lecture, mon rythme cardiaque a été malmené par l’intensité du récit. Dès les premières pages le ton est donné et lorsque les sombres révélations ont été mises en lumière, j’ai cru que je n’allais pas m’en remettre. Le début a tout d’une romance classique et rapidement j’ai cru que j’allais suffoquer tellement certains chapitres sont frustrants.

Cette lecture ne conviendra pas à tous les lecteurs, ce n’est pas que le contenu soit dur, mais le récit dégage un côté malsain et l’intensité est telle qu’immédiatement la tension monte et j’ai parfois ressenti un certain malaise face à des scènes qui en soit du point de vue de l’héroïne sont stressantes, mais derrière pour le lecteur on a tendance à imaginer le pire. Tout ce stresse n’est pas bon pour mon cœur, j’ai ressenti tellement d’émotions par anticipations que j’ai vraiment cru que mon cœur allait lâcher. Afin de préserver l’intrigue, vous comprendrez que cette chronique n’abordera pas certains points essentiels à l’histoire et par sadisme, j’ai envie de vous voir tomber des nues face à la noirceur de l’intrigue.

Michael Crist est un personnage qui ne va pas dans la demi-mesure, issu d’une famille riche il a toujours obtenu ce qu’il désirait. Depuis l’enfance il côtoie Erika Fane, sans vraiment prêter à la jeune femme, également originaire d’une famille aisée, la jeune femme n’a jamais manqué de rien. La mort soudaine de son père, va la placer au rang de petite chose fragile par son entourage et tout le monde s’entend à la protéger de la moindre contrariété. Seulement seul Michael la voit telle qu’elle est vraiment et alors que tout le monde pense qu’elle prend une décision irréfléchie, Rika décide de quitter subitement son université, afin d’affronter la vie à sa manière et repartir de zéro sans parents, sans amis, rien qu’elle pour s’assumer.

Penelope Douglas a encore une fois prouvé qu’elle est maître dans l’art des relations mêlant haine/amour. Elle réaffirme son talent en suscitant des émotions contradictoires pour une romance qui n’aurait pas dû nous faire ressentir ça. C’est assez difficile à expliquer, on s’attache énormément au personnage de Rika, elle a tout d’une héroïne qui mérite d’être chouchoutée et pourtant elle n’est pas aussi sage que tout le monde le pense. Je suis passée d’un Michael qui fait grimper la température, à une douche froide face à ce qui se profile pour la jeune femme. J’ai été intriguée, excitée et finalement ce qui l’a emporté est un sentiment assez particulier, car arriver à un bon quart de la fin l’intensité est retombée d’un coup et le rythme du récit a pris un nouveau tournant qui m’a donné l’impression d’avoir perdu les émotions qui menaçaient d’exploser depuis le début du roman et pour ça, je n’ai pas pu lui mettre cinq étoiles.

Si vous devez retenir une chose de ce roman, c’est que la plume est très addictive et même si je n’ai pas toujours adhéré ce qui se déroulait, car assez machiavélique, les pages défilent à une vitesse impressionnante, même si le dernier quart m’a un peu déçu, car j’ai perdu une part de l’intensité qui m’avait animé pendant une bonne partie de ma lecture. Mais parfois, ça fait du bien de sortir de sa zone de confort, d’essayer des romans qu’on n’aurait pas pris le risque de découvrir. Toutes ces émotions contradictoires ont rendu ma lecture vivante et unique.

http://wp.me/p4u7Dl-30O

par Luxnbooks
Nick & Sara Tome 2 : Rédemption Nick & Sara Tome 2 : Rédemption
Pauline Libersart   
Dans ce second et dernier tome de « Nick & Sara », nous retrouvons notre cher duo plus de trois années après les derniers évènements du premier tome. Ils ont tous les deux continué leurs vies chacun de leur côté, tout en gardant en mémoire ce qu’ils ont vécu ensemble.
Alors que Nick enchaîne les missions, Sara a repris ses études et s’est même réorientée dans le droit pour faire une carrière en relation avec les évènements tragiques qu’elle a vécus. Elle est fiancée et tout semble lui réussir, jusqu’au jour où ressurgit une vidéo d’elle lorsqu’elle était capturée par Montoya.
Sara va alors recontacter Nick pour enquêter sur cette affaire, mais surtout pour l’épauler une nouvelle fois.

Le premier tome était une véritable bonne surprise et j’étais plus que ravie de savoir le fin mot de cette histoire. Comme le tome 1, nous avons un livre divisé en deux parties à savoir les saisons 3 et 4, chacune ayant sa propre intrigue principale même si tous les évènements se suivent et se complètent.

Dans la saison 3, nous allons donc voir comment Nick et Sara vont essayer de retrouver la trace de la mystérieuse personne qui a fait ressurgir une vidéo compromettante de Sara, entachant ainsi la campagne électorale de son père.
De nouvelles intrigues apparaissent, touchant principalement le patriarche de la famille de Sara.
En opposition à cette problématique, nous sommes également spectateur de l’attirance entre Nick et Sara. Ils essaient de ne pas le voir, de ne pas y prêter attention, mais les évènements qu’ils ont vécus ensemble rendent leur relation plus forte que tout. Le fait que Sara soit fiancée ajoute une tension bienvenue car nous retrouvons le Nick des débuts, celui qui est dur, froid et calculateur.

La saison 4 quant à elle se centre plus sur le personnage de Nick, sur son passé qu’il a voulu cacher à tout le monde, même à Sara. A travers une mission qui va éloigner Nick tant de Sara que de son équipe, ils vont petit-à-petit apprendre à le découvrir, à le voir d’un autre oeil.
Cette saison est touchante dans la découverte de ce personnage masculin qui nous est toujours apparu fort et sûr de lui. Ici, il nous dévoile ses faiblesses et j’ai trouvé qu’un peu d’humanité le rendait touchant.

Comme à son habitude, Pauline LIBERSART a réussi à me plonger dans son histoire avec beaucoup de facilité. Je suis toujours sous le charme de son style d’écriture : c’est toujours un plaisir de la lire. Elle sait alterner les instants d’action et les moments moins intenses de telle sorte que nous ne nous ennuyons jamais.

Malheureusement, le côté négatif de ce tome est que parfois l’histoire va trop loin à mon sens. Plusieurs éléments me semblent surréalistes et j’ai eu du mal à y croire. Je parle notamment de la transformation de Sara entre la saison 3 et 4 : changer autant en si peu de temps ( sans compter le fait qu’elle n’était pas ‘maîtresse de son corps’ pendant quelques temps à cause d’un évènement particulier.. ). En fait, c’est plus l’accumulation d’évènements tragiques qui font que l’histoire devient finalement moins plausible.

Quant au final, j’étais contente des choix de l’auteur.
C’était une bonne manière de clore sa série de façon aboutie et j’étais vraiment touchée par tous les sentiments qui sont véhiculés dans les derniers chapitres.


En conclusion, « Nick & Sara, tome 2 : Rédemption » est un second opus qui clôt plutôt bien cette série. Pauline LIBERSART a toujours le don de nous plonger dans son histoire, de nous rendre accro. Cependant, quelques éléments m’ont un peu dérangés parce qu’ils m’ont semblé un peu irréalistes. J’ai quand même été très satisfaite par l’ensemble de cette série, par ces personnages et son intrigue qui m’a vraiment tenue en haleine jusqu’à la fin. Découvrir Pauline LIBERSART dans un autre genre de romance a été une belle expérience que j’espère très vite renouveler avec ses prochains tomes !

Un livre à lire si vous aimez les romances sombres, avec des complots, des enquêtes et du danger.

( http://lectrice-lambda.blogspot.fr/2017/05/nick-and-sara-tome-2-redemption-pauline.html )
Nick & Sara Tome 1 : Enfer Nick & Sara Tome 1 : Enfer
Pauline Libersart   
Sara-Jane pars en vacances au Mexique avec sa cousine pour le spring break - vacances de printemps où les étudiants coupent après leurs examens. Fille de sénateur américain, elle est très protégée contre les potentielles agressions. Un soir, elle décide de déjouer la vigilance de sa garde rapprochée. Plus tard, elle se retrouve sonnée dans une chambre inconnue avec un homme qui lui propose son aide et demande de le suivre.
Sara suit donc cet inconnu et commence alors une cavale pour regagner les Etats-Unis. Cet homme est-il son ange gardien ou l'un de ses agresseurs ?
Sara-Jane est une jeune fille qui peut être qualifiée égocentrique, trop sure d'elle, sur-protégée, peut avoir des comportements de petite princesse et pas très approprié. Elle veut prendre son envol mais elle va le payer et devra en assumer les conséquences. Eu début, j'avais envie de secouer cette héroïne, lui dire de changer son comportement car il n'est pas très correct. Avec ce qu'elle va vivre, elle va avoir peur, devoir faire confiance et donc grandir très vite. Malgré le drame qu'elle a vécu, elle va continuer à vivre, rebondir.
Sara-Jane va devoir donc faire confiance en un homme, il se dit son ange gardien, et ne donne pas beaucoup d'informations sur qui il est, comment il se retrouve à l'aider pour s'enfuir de cette hacienda. Il laisse les cadavres sur leur chemin et il est aussi très menaçant envers Sara-Jane pour qu'elle l'écoute sans rechigner. On se demande jusqu'où il peut aller et pourquoi il aide la jeune femme. Ce personnage évolue aussi tout au long de l'histoire, en apprenant un peu plus de son histoire, il devient attachant.
Les personnages secondaires ne sont pas très présents mais ils interviennent à des moments opportuns et font avancer l'histoire.
Le début du livre est dérangeant, j'ai eu du mal à adhérer, il faut dire que l'on ne commence pas avec un sujet léger, mais avec le viol de l'héroïne. Ensuite Sara-Jane tombe sous le charme d'un de ses agresseurs. Syndrome de Stockholm ?
La narration est à la troisième personne du singulier même si ce type narratif peut avoir des avantages car nous pouvons avoir plusieurs points de vue -les héros et aussi les personnages secondaires- ce n'est pas mon préféré car j'ai du mal à intégrer l'histoire, je reste spectatrice.
Le livre est divisée en 2 parties. La première est sur l'enlèvement et la cavale de Sara-Jane, après quelques longueurs, le rythme s'est installé et on vit la fuite avec les protagonistes à 100 à l'heure.
La deuxième partie est 2 ans plus tard, nous découvrons ce qu'il advient de Sara-Jane. J'ai beaucoup aimé cette partie, elle est plus dans l'intimité des héros.
Bref, après un début déroutant, j'ai été prise par la plume de l'auteure et embarquée dans l'histoire de Sara-Jane et Nick.

http://www.leslecturesdenini.com/2017/02/chronique-nick-and-sara-1-enfer-de.html