Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de carroue : Liste d'argent

retour à l'index de la bibliothèque
Les Oubliés du dimanche Les Oubliés du dimanche
Valérie Perrin   
Page de ma chronique:
http://www.leslecturesdelily.com/2015/06/les-oublies-du-dimanche-editions-albin.html#more

Extrait de ma chronique:
Les oubliés du dimanche est pour moi une révélation. Ce livre fait partie de mes plus belles lectures de l'année. L'auteur a une très belle plume remplie de sensibilité et de poésie. Ses personnages sont touchants et l'histoire est émouvante. C'est une lecture qui mène à la réflexion, un livre doudou qui une fois en main est impossible à lâcher.
Je vais le poser aujourd'hui dans ma bibliothèque, mais à regret. J'aimerais tellement me replonger une nouvelle fois dans cette lecture et ressentir encore et encore cette magie qui caractérise bien ce livre. Une magie qui fait du bien, qui apaise et donne la pêche.
Les oubliés du dimanche, c'est tout ça à la fois, un livre d'une grande beauté.
Soumission Soumission
Michel Houellebecq   
un livre qui ne méritait pas toute cette polémique, tout ce tapage pour un roman, une fiction sans grande intérêt.
J'ai été déçu tant par le contenu que par l'écriture, une lenteur, un sujet survolé pour une fin qui n'en
est pas une!

par Olothiel
Check-point Check-point
Jean-Christophe Rufin   
Un excellent livre qui se lit comme un thriller , tout en proposant une réflexion sans concession ni naiveté de l'engagement humanitaire , tant au niveau individuel qu' à l'échelle des états. Sur le plan de l'écriture, comme toujours avec Rufin, le style est fluide et l'intrigue progresse avec aisance. Juste un petit regret : la galerie de personnages ,si elle est réussie pour mettre en valeur les différentes facettes de l'engagement de chacun , donne au total une impression un peu caricaturale .[spoiler]Et dans le contexte où sedéroule l'action, la fin est presque un "happy end peu crédible "[/spoiler]
Quelques minutes après minuit Quelques minutes après minuit
Jim Kay    Patrick Ness   
Un livre bouleversant...
et plein d’humanité...
Une maman gravement malade...
Un jeune garçon perdu...
Un monstre...
Le tout réunie dans un livre magnifique...
Quelques dessins ...
J'ai vraiment aimé ce livre .
Gros coup de cœur 2012
À lire...
Tom, petit Tom, tout petit homme, Tom Tom, petit Tom, tout petit homme, Tom
Barbara Constantine   
J'ai adoré, sublime roman, léger, simple, plein d'émotion.
A lire absolument...
Certaines n'avaient jamais vu la mer Certaines n'avaient jamais vu la mer
Julie Otsuka   
Ce livre est un petit bijou.
Ce qui frappe immédiatement c'est le style. L'utilisation du "nous" et l'usage de la répétition au début des paragraphes créent une sorte de musique qui berce l'ensemble du roman.
L'auteur nous fait entendre les voix de ces jeunes japonaises, qui ont quitté leur pays et se sont exilées aux Etats-Unis au début du siècle pour se marier avec des inconnus. Roman sur la désillusion, les regrets, les souffrances intimes et les rêves brisés...
Ce livre outre sa force littéraire éclaire sur une période peu connue et peu glorieuse des Etats-Unis, évoquant avec beaucoup de finesse la culture japonaise et le choc des cultures.
Vraiment un très beau livre, poignant et émouvant.

Où on va, papa ? Où on va, papa ?
Jean-Louis Fournier   
Une fois commencé, difficile de s'arrêter de le lire. Je me suis retrouvée plongée dans les pensées et souvenirs d'un père qui semble complètement perdu. Et bizarrement, je n'ai pas réussi à décrocher, jusqu'à ce que je sois arrivée à la dernière ligne. C'est plus que touchant, c'est transperçant, et on a envie d'aller toujours un peu plus loin dans les révélations qu'il fait à cœur ouvert. Certains passages m'ont assez choqués : c'est de l'humour noir pur. Mais au fond, on ne peut pas s'empêcher d'y voir tout l'amour qui s'y trouve aussi.

par x-Key
La Ballade de Lila K La Ballade de Lila K
Blandine Le Callet   
Des amis m'avaient recommandé ce livre mais, je restais assez peu motivée pour le lire. Je ne savais plus quoi lire alors je l'ai pioché, un peu au hasard.
Je n'en attendais rien et n'avais aucune idée de ce qui m'attendais, n'ayant même pas lu le résumé.

En un mot, j'ai été subjuguée. La plume de Blandine Le Callet est simple mais très juste, ce qui la rend absolument majestueuse.
L'histoire est très touchante et le personnage de Lila extrêmement attachant. Fragile, intelligente, on ne peut rester insensible à cette petite fille qui ne sent bien qu'au fin fond d'un placard, en sécurité.
La trame se déroule sur un fond d'anticipation mais qui reste loin de la science-fiction.
Je vais mettre du temps à ressortir de ce roman dont je ne voulais pas tourner la dernière page.

En conclusion, c'est une vraie perle. Beaucoup de sentiments, beaucoup d'émotions, il est difficile de résumer le moment que j'ai passé avec ce livre en quelques mots. Une chose est certaine, c'est qu'il est à lire !


___________________________________________________________________

Édition :

À peine trois mois après avoir découvert cette perle, j'ai eu envie, ou plutôt besoin de le relire.
Je l'ai savouré comme si c'était la première fois !
Retrouver les personnages et surtout les réflexions de Lila furent vraiment un bonheur.

Je ne vais pas m'éterniser à répéter ce que j'avais pu dire dans mon premier commentaire, seulement, ce livre entre au panthéon des rares ouvrages que je considère comme des doudous. Que je peux ouvrir à n'importe quelle page et qui me permettent de me sentir bien, lorsque j'en ressens le besoin. C'est un peu mon placard à moi si vous voyez ce que je veux dire. Il est certain qu'il est de ceux que je vais relire régulièrement.

par dadotiste
Chute de vélo Chute de vélo
Etienne Davodeau   
Bon, pour commencer, j’ai eu un petit peu de mal avec les dessins. Comme une impression de voir flou, un dessin réaliste mais « approximatif », ni caricature, ni BD Belge… Principalement dans les visages, d’ailleurs (le fils, page 12, semble avoir un gros nez rond dans une case, un petit nez pointu dans la suivante…).

Après, si les couleurs sont plutôt bien réussies, elles ont cette teinte « fin d’été », jour de printemps qui s’allonge, un truc qui ne m’emballe pas personnellement, comme une journée qui n’en finit pas…

D’ailleurs, les scènes du début (voir du milieu) sont un peu pareilles : une page pour raconter un accident de voiture, une autre page pour raconter le même, presque deux pages pour le revoir en le couplant à un accident de vélo… Les soirées à discuter, les journées à débroussailler, c’est très anecdotique…

Alors on pourra me rétorquer : « c’est ça qui en fait une BD de la vie de tous les jours ». Mais non. Déjà parce que la vie de tous les jours, j’y suis aussi et cette BD ne m’en donne pas une vision qui m’interroge ou m’en fait découvrir une facette. Ce sont juste des gens qui rangent.

Ensuite, parce qu’il y a deux sujets de fond : la mère qui père la mémoire et le terrassier qui a perdu sa femme. Si le second est assez bien traité et passe pour une petite histoire parallèle sympathique, la première ne l’est pas du tout, traité. La mère est là, on vit, point. Pas de vrais questionnements, pas de point de vue, pas de réelle angoisse… Ça aurait été un dromadaire que ça aurait été pareil…

Alors oui, à la fin, vers la 58ème page, ça se réveille, on a des révélations, des choses qui se recoupent et rendent plutôt intéressant ce qu’on a vu. Mais c’est dommage de devoir attendre plus de la moitié de l’ouvrage pour ça…
Le Mystère Henri Pick Le Mystère Henri Pick
David Foenkinos   
J'ai été agréablement surprise par ce livre.
Je ne suis pas une fan inconditionnelle du style Foenkinos. Ma mère, si . Et quand j'ai vu le résumé, je me suis dit, pourquoi pas.
Excellente décision. Nous sommes très rapidement pris dans l'histoire, et l'écriture est plutôt agréable. Ce n'est pas un roman bas de gamme, et on est très loin de la littérature facile. Et ça fait du bien, de lire de belles choses.
L'histoire est surprenante, la fin l'est tout autant. A lire!

par Amelie116