Livres
455 039
Membres
404 186

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait ajouté par Looryn 2012-05-12T12:09:48+02:00

Et puis un jour, le sale gosse d'à côté m'a aperçue et m'a dit "Je parie que t'es même pas cap' de sauter !" Alors par esprit de contradiction, j'ai sauté... et je me suis cassé la cheville. Quand je suis rentrée de l'hôpital, mes parents m'ont formellement interdit de remonter sur le toit du garage.

Voilà où je veux en venir : au départ, j'ai espionné Victor parce que j'étais furieuse de m'être fait larguer ; ensuite j'ai continué à le faire parce qu'Emma m'avait dit d'arrêter. Dans la vie, quand on est toujours gentil et obéissant, on n'avance pas beaucoup.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Mathichou 2011-01-14T23:54:20+01:00

-Ce n'est pourtant pas faute d'avoir essayé, a-t-il répliqué en crachant à nouveau du sang. Mais malgré tous mes efforts, je n'ai pas pu m'empêcher de t'aimer.

-Tu n'as rien à te reprocher, Vic. Je suis une fille très attachante.

-Ouais, j'ai remarqué.

Il a tendu la main vers ma joue et laissé courir ses doigts le long de la coupure que Jun m'avait faite. J'ai rougi.

-Tu sais , ai-je repris, pour une fois, ma mère n'est pas dans la pièce d'à coté.

-Ah oui?

J'ai écarté sa frange pour mieux voir ses yeux.

-Et Emma n'est certainement pas embusquée dans une de ces fichues voitures de flics.

-Tu crois?

J'ai pris son visage entre mes mains.

-En plus, je n'ai pas mon portable sur moi, ai-je murmuré.

Il m'as regardée avec gourmandise. J'ai approché mes lèvres des siennes.

-Je crois que je vais t'embrasser, Victor.

Et je suis passée à l'acte.

- Waouh, a-t-il soufflé, un bon moment plus tard.

- Quoi?

- J'ai eu l'impression que le temps s'arrêtait.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Audrey34 2012-04-09T13:57:25+02:00

C'est la vie : on passe son temps à s'emmerder et on meurt !

Afficher en entier
Extrait ajouté par x-Key 2010-11-11T01:28:50+01:00

Cathy, tu brilles comme une bougie dans la nuit.

Dur de lâcher quelqu'un qui vous a dit ça, ne serait-ce qu'une fois.

Afficher en entier
Extrait ajouté par x-Key 2010-11-11T01:28:50+01:00

30 janvier dans la nui... Euh, non. Plutôt 31 janvier. Disons 30,5 janvier, à environ X heures 30 du matin. (Heure du gin tonic)

Afficher en entier
Extrait ajouté par ronnie 2012-05-31T01:01:28+02:00

Victor a toussé et a expectoré un jet de salive teintée de rouge.

-Je sais que tu as reçus deux balles dans le buffet, lui ai-je fait remarquer, mais c'est limite tue-l'amour de te voir cracher du sang à tout bout de champ.

Afficher en entier
Extrait ajouté par anonyme 2011-04-25T16:50:20+02:00

Salaud.

Nouvelle théorie à propos de mon bras.

VICTOR EST UN VAMPIRE !!!!!! Je vois très bien ce fumier en train de se glisser dans MON LIT DOUILLET pour me SUCER LE SANG grâce à un minuscule croc dissimulé au bout de sa LANGUE !!!!!!

Berk. Je crois que je vais vomir.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Lyli 2010-12-05T15:08:07+01:00

30 janvier, après-midi

(Heure du singe)

-larguée par mon copain hier soir

-engueulade monstre avec maman ce matin

-oublié contrôle de maths cette après-midi

Afficher en entier
Extrait ajouté par ilovelire 2012-05-27T17:11:47+02:00

"Honorable Oncle,

Désolé d'être si lent à écrire! Il y a trop de choses en attente, j'en ai peur! Le travail, comme toujours, prend trop de mon temps...

...et il y a la fille.

Laisse-moi te dire d'abord : elle est trop maigre et elle parle trop vite. Elle a un tempérament rapide et je ne suis pas fou de sa couleur de cheveux. Je ne peux pas m'empêcher de penser à elle. Il y a toujours des tâches d'encre sur ses doigts. Elle prétend qu'elle est trop forte pour être timide. Elle connaît des choses au sujet de la perte et j'aurais aimé qu'elle ne connaisse jamais. Quand nous nous disputons, je ne peux pas m'arrêter de vouloir l'embrasser et je suis distrait et je perds. Je ne peux pas m'empêcher de penser à elle. Elle me traduit, elle fait de moi quelqu'un de nouveau. Juste en respirant elle branche le monde sur une nouvelle chaîne. Avec elle, j'ai l'impression que je peux tout oublier. Que je peux tout faire.

Elle a des yeux de pie, aussi rapide, et quand elle me regarde, je me réveille.

Oups. Ce fut plus long que prévu. Je devrais retourner travailler. Travail, travail, travail. Douche froide. Travail.

Votre neveu distrait

V"

Afficher en entier
Extrait ajouté par x-Key 2010-11-11T01:28:50+01:00

- [...] Imprime ton journal, montre-leur tes dessins, donne-leur toutes les lettres et dis-leur de téléphoner à tous les numéros. Parce que tu sais quoi ?

Elle a eu ce petit sourire qui n'appartient qu'à elle :

- Ils n'en croiront pas un mot !

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode