Livres
565 395
Membres
618 637

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ce qu'ils n'ont pas pu nous prendre



Description ajoutée par Prilla 2013-05-22T12:19:41+02:00

Résumé

Lina est une jeune lituanienne comme tant d'autres.Très douée pour le dessin, elle va intégrer une école d'art. Mais une nuit de Juin 1941,des gardes soviétiques l'arrachent à son foyer. Elle est déportée en Sibérie avec sa mère et son petit frère, Jonas, au terme d'un terrible voyage. Dans ce désert gelé, il faut lutter pour survivre dans les conditions les plus cruelles qui soient.

Mais Lina tient bon, portée par l'amour des siens et son audace d'adolescente. Dans le camp, Andrius, dix-sept ans, affiche la même combativité qu'elle...

Afficher en entier

Classement en biblio - 2 212 lecteurs

extrait

Extrait ajouté par DML12 2012-09-25T21:35:22+02:00

" Ne leur donne rien, Lina. Même pas ta peur. "

P.383

Afficher en entier

Commentaires les plus appréciés

Diamant

Ce livre est tout simplement indescriptible. Dans les musées, les cours d'histoires et dans la vie, on oublie souvant à quel point la vie dans les futures pays de l'Est lors de la seconde guerre mondiale était tout aussi difficile que la vie pour les juifs dans les pays d'Europe de l'Ouest face au Allemands! Déporté comme Lina et sa famille, maltraité, souvent bléssé aussi bien physiquement que moralement... Les goulags sont tout aussi atroce que les camps de concentrations, et le fait que dans cette histoire, l'une des partie se passe en hiver, avec le froid, la faim, la mort, la peur ... donne une dimension horrifique à l'histoire

Pourtant, le personnage principale, lina, grâce à son courage, à sa force, grâce à la manière dont l'auteure nous décrit ses joies, ses peines, ses doutes, son histoire d'amour et ses espoirs, n'est que plus attachante, et arrive à donner une certaines douceur à l'histoire qui fait que ce livre n'est pas "trop" brutal.

Ce livre est un hymne à la vie et rend hommage à toutes les personnes décédées lors de leurs déportations, ou qui en s'en étant sortie, sont resté marquée à vie!

J'ai juste trouvé dommage que le livre ne soit pas plus long, Qu'on ne découvre pas le jour où Lina et son frère peuvent rentrer chez eux, où Lina retrouve Andrius, où il arrive pour la première fois depuis des années en Lituanie... Bref Qu'on ne découvre pas dans ce livre, tous les instant heureux qui lui aurait donné un charme plus doyux encore et un espoir plus poignant!

Afficher en entier
Argent

Lina Vilkas a quinze ans, lorsqu’en 1941, pour des raisons qu’elle ignore totalement, elle est déportée ainsi que sa famille. Commence alors pour Lina et un nombre ahurissant d’autres, un véritable enfer. Après un voyage dans les wagons à bestiaux, beaucoup ont perdus leur dignité, mais le pire reste à venir.

Brimades et injustices sont monnaies courantes. Les conditions de vies, elles, sont désastreuses. Mais Lina, son frère et leur mère font preuve d’une combattivité à toutes épreuves. Ainsi qu’Andrius, un garçon du même âge que Lina, qui ne fléchit pas. Au camp, ils ne sont pas les seuls.

Commence alors le récit d’une liberté volée…

Poignant. C’est le mot juste. Le fait que ce récit soit en partie une fiction ne change rien à sa crédibilité. Et au contraire, ajoute une dimension plus douce à cette histoire. Car, tout y est tellement violent.

C’est donc avec un certain soulagement que l’on lit les retours en arrière dans la vie de Lina. On se rend compte que, malgré le fait que ces passages soient plus « relaxants » comparés au reste, il y a toujours une tension palpable. En plus, ces flash-back permettent de comprendre certains aspects de l’histoire… et vice versa.

Je parlais de tension à un moment. Le climat ambiant est totalement glaçant compte tenu du sujet. Être déporté en Sibérie, vous imaginez ? Il y a de quoi frissonner.

Comme il faut un peu de douceur dans ce monde brute, tout n’est pas tout noir ou tout blanc (quoiqu’en Sibérie… promis, plus de jeu de mots). Les « méchants » ne le sont pas tellement et les « gentils » non plus.

Donc, il y a le côté histoire « d’amour » entre Andrius et Lina. On en vient à cette question que la jeune fille elle-même s’était posée : si elle n’avait pas été déportée, aurait-elle été vers quelqu’un comme Andrius ? Nous ne le saurons jamais et là n’est pas l’important d’ailleurs.

Après ces deux personnages, j’en oublie les autres. La mère et le frère de Lina, notamment. Une mère si courageuse et exemplaire. Néanmoins, je me suis découvert une grande sympathie pour Jonas, le frère de Lina, d’à peine dix ans, qui a dû grandir si vite…

Un aspect de ce livre est l’art. Oui, quel est le rapport, me direz-vous. Lina tente entre autres de rentrer en contact avec son père (déporté dans un autre camp) par le biais de ses dessins que l’on s’imagine sans difficulté. Ou encore, la passion de Lina pour les tableaux de Munch.

Bref, un livre pour ne pas oublier, ça remet les pendules à l’heure. A lire pour ceux de 14/15 ans (et les autres aussi), cela apporte une autre dimension aux cours d’histoire sur la Seconde Guerre Mondiale. On oublie souvent les Goulags, qui n’étaient pas mieux que les affreux camps allemands. Et ça, il ne faut surtout pas.

La playlist, pour ceux qui aiment lire en musique : 42 et Violet Hill de Coldplay, ainsi que Ny Batteri de Sigur Rós (groupe islandais).

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Diamant

Ça a été une lecture dévastatrice pour moi. J'ai pleuré pour la première fois en lisant un livre avec Ce qu'ils n'ont pas pu nous prendre. Ruta Sepetys a un talent pour faire traverser les époques à son lecteur. Sa plume est magnifique. Ses romans sont nécessaires, ils parlent de tragédies dont on n'entend jamais parler, nulle part.

Afficher en entier
Or

Goulag... ce mot glaçant... Lina, une jeune Lituanienne y est envoyée avec toute sa famille pour la seule raison que son père, un intellectuel, représente une menace pour le régime stalinien. Elle nous livre son quotidien, sa lutte pour la survie, l'horreur concentrationnaire mais aussi ses espoirs et son impérieux désir de retrouver la liberté. Ce livre coup de poing m'a bouleversée.

Afficher en entier
Argent

Un livre intéressant et le point de vue choisi est très instructif. Il permet d'avoir les éléments des yeux d'une ado et un récit avec une trame historique.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Alasca 2021-05-28T10:16:59+02:00
Diamant

Livre extraordinaire, il m'avait profondément bouleversé lorsque je l'avais lu au lycée.

Style fluide, bien écrit. Il n'y a pas de longueur.

Je recommande sans hésitation.

Afficher en entier
Diamant

une histoire qui bouleverse, on est transporté dans cet univers de violence au même rythme que notre héroïne, ce qui nous maintient dans un état de confusion et d'incertitude tout au long du livre

Afficher en entier
Diamant

J'ai bien aimé ce livre notamment grâce à son fond historique. C'est un livre qui retranscrit très bien l'atmosphère de l'époque à travers le regard de ses personnages et les décors. La narration se fait à la 1ère personne du singulier ce qui permet d'avoir un accès plus rapide et plus intense aux émotions du personnage principal. J'ai pu facilement m'attacher à Lina. C'est vraiment invraisemblable que de telles horreurs se soient produites et on a facilement pitié pour les personnages. Grâce à un personnage secondaire, les déportés sont sauvés et il est intéressant de voir que leur sauveur a joué un double-jeu durant tout le roman. D'abord on le déteste puis à la fin on peut être très reconnaissant envers lui. C'est aussi le regard du héros qui nous oriente sur ce que l'on peut penser. L'histoire se lit rapidement car les chapitres sont courts et le style de l'auteur est simple à comprendre. C'est un roman que je recommande.

Afficher en entier
Diamant

Ce roman est une très belle œuvre. Très touchant et très vrai. Malgré toutes les horreurs de ce passage de l'histoire le roman transporte beaucoup d'espoir. L'humanité que garde les personnes persécutées par le régime soviétique est admirable. C'est ceux que l'on traite de bête qui sont les plus humains.

Afficher en entier
Diamant

Poignant, des détails historiques vraiment intéressants !

Afficher en entier
Or

Un roman historique qui m'a véritablement laissée sans voix. A lire absolument.

Afficher en entier
Diamant

touchant, bien écrit, je recommande vraoment !

Afficher en entier

Dates de sortie

Ce qu'ils n'ont pas pu nous prendre

  • France : 2011-10-13 (Français)
  • France : 2015-03-19 - Poche (Français)

Activité récente

Titres alternatifs

  • Between Shades of Gray - Anglais

Évaluations

Quizz terminés récemment

Les chiffres

lecteurs 2212
Commentaires 468
extraits 114
Evaluations 741
Note globale 8.89 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode