Livres
374 673
Comms
1 300 952
Membres
255 621

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ce qu'ils n'ont pas pu nous prendre

508 notes | 376 commentaires | 99 extraits


Description ajoutée par naiky 2011-08-02T14:10:58+02:00

Résumé

Une nuit de juin 1941, Lina, quinze ans, sa mère, Elena et son petit frère, Jonas, dix ans sont brutalement arrêtés par la police secrète soviétique. Au bout d’un voyage épouvantable de six semaines, presque sans eau et sans nourriture, entassés dans des wagons à bestiaux, ils débarquent au fin fond de la Sibérie, dans un camp de travail soviétique. Logés dans des huttes, sous alimentés, brutalisés, les déportés tentent de survivre et de garder espoir.

Dans le kolkhoze, le travail de la terre est éreintant. Mais malgré la mort, la maladie, le froid, la faim et la terreur, Lina tient bon, soutenue par une mère exemplaire, son amour pour un jeune déporté de dix-sept ans, Andrius, et portée par sa volonté de témoigner au nom de tous et de transmettre un signe de vie à son père (condamné à mort dans un autre camp) grâce à son art du dessin et à l’écriture.

Source : Http://oiseausecret.canalblog.com

Afficher en entier

Classement en biblio - 1 691 lecteur

Or
521 lecteurs
PAL
424 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par DML12 2012-09-25T21:35:22+02:00

" Ne leur donne rien, Lina. Même pas ta peur. "

P.383

Afficher en entier

Commentaires les plus appréciés

Diamant

Ce livre est tout simplement indescriptible. Dans les musées, les cours d'histoires et dans la vie, on oublie souvant à quel point la vie dans les futures pays de l'Est lors de la seconde guerre mondiale était tout aussi difficile que la vie pour les juifs dans les pays d'Europe de l'Ouest face au Allemands! Déporté comme Lina et sa famille, maltraité, souvent bléssé aussi bien physiquement que moralement... Les goulags sont tout aussi atroce que les camps de concentrations, et le fait que dans cette histoire, l'une des partie se passe en hiver, avec le froid, la faim, la mort, la peur ... donne une dimension horrifique à l'histoire

Pourtant, le personnage principale, lina, grâce à son courage, à sa force, grâce à la manière dont l'auteure nous décrit ses joies, ses peines, ses doutes, son histoire d'amour et ses espoirs, n'est que plus attachante, et arrive à donner une certaines douceur à l'histoire qui fait que ce livre n'est pas "trop" brutal.

Ce livre est un hymne à la vie et rend hommage à toutes les personnes décédées lors de leurs déportations, ou qui en s'en étant sortie, sont resté marquée à vie!

J'ai juste trouvé dommage que le livre ne soit pas plus long, Qu'on ne découvre pas le jour où Lina et son frère peuvent rentrer chez eux, où Lina retrouve Andrius, où il arrive pour la première fois depuis des années en Lituanie... Bref Qu'on ne découvre pas dans ce livre, tous les instant heureux qui lui aurait donné un charme plus doyux encore et un espoir plus poignant!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Happy
Argent

Lina Vilkas a quinze ans, lorsqu’en 1941, pour des raisons qu’elle ignore totalement, elle est déportée ainsi que sa famille. Commence alors pour Lina et un nombre ahurissant d’autres, un véritable enfer. Après un voyage dans les wagons à bestiaux, beaucoup ont perdus leur dignité, mais le pire reste à venir.

Brimades et injustices sont monnaies courantes. Les conditions de vies, elles, sont désastreuses. Mais Lina, son frère et leur mère font preuve d’une combattivité à toutes épreuves. Ainsi qu’Andrius, un garçon du même âge que Lina, qui ne fléchit pas. Au camp, ils ne sont pas les seuls.

Commence alors le récit d’une liberté volée…

Poignant. C’est le mot juste. Le fait que ce récit soit en partie une fiction ne change rien à sa crédibilité. Et au contraire, ajoute une dimension plus douce à cette histoire. Car, tout y est tellement violent.

C’est donc avec un certain soulagement que l’on lit les retours en arrière dans la vie de Lina. On se rend compte que, malgré le fait que ces passages soient plus « relaxants » comparés au reste, il y a toujours une tension palpable. En plus, ces flash-back permettent de comprendre certains aspects de l’histoire… et vice versa.

Je parlais de tension à un moment. Le climat ambiant est totalement glaçant compte tenu du sujet. Être déporté en Sibérie, vous imaginez ? Il y a de quoi frissonner.

Comme il faut un peu de douceur dans ce monde brute, tout n’est pas tout noir ou tout blanc (quoiqu’en Sibérie… promis, plus de jeu de mots). Les « méchants » ne le sont pas tellement et les « gentils » non plus.

Donc, il y a le côté histoire « d’amour » entre Andrius et Lina. On en vient à cette question que la jeune fille elle-même s’était posée : si elle n’avait pas été déportée, aurait-elle été vers quelqu’un comme Andrius ? Nous ne le saurons jamais et là n’est pas l’important d’ailleurs.

Après ces deux personnages, j’en oublie les autres. La mère et le frère de Lina, notamment. Une mère si courageuse et exemplaire. Néanmoins, je me suis découvert une grande sympathie pour Jonas, le frère de Lina, d’à peine dix ans, qui a dû grandir si vite…

Un aspect de ce livre est l’art. Oui, quel est le rapport, me direz-vous. Lina tente entre autres de rentrer en contact avec son père (déporté dans un autre camp) par le biais de ses dessins que l’on s’imagine sans difficulté. Ou encore, la passion de Lina pour les tableaux de Munch.

Bref, un livre pour ne pas oublier, ça remet les pendules à l’heure. A lire pour ceux de 14/15 ans (et les autres aussi), cela apporte une autre dimension aux cours d’histoire sur la Seconde Guerre Mondiale. On oublie souvent les Goulags, qui n’étaient pas mieux que les affreux camps allemands. Et ça, il ne faut surtout pas.

La playlist, pour ceux qui aiment lire en musique : 42 et Violet Hill de Coldplay, ainsi que Ny Batteri de Sigur Rós (groupe islandais).

Afficher en entier

Commentaires récents

Ajouter votre commentaire

Commentaire ajouté par Clemence-5 2017-06-20T11:25:14+02:00
Diamant

Ce livre est un livre que je recommande chaudement. Je l'ai découvert après avoir lu "le sel de nos larme" de la même auteur. Je l'ai d’ailleurs préféré a " ce qu'il n'ont pas pu nous prendre "

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Ba 2017-06-12T23:55:54+02:00
Diamant

il est saisissant...

il faut le lire !!!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par LupaLuna13 2017-06-09T14:54:13+02:00
Diamant

Ce livre est totalement génial. Je l'ai dévoré d'une traite!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Camila-2 2017-06-04T18:10:50+02:00
Diamant

Une lecture qui m'a beaucoup marquée. L'histoire de Lina, c'est l'histoire des milliers d'oubliés qui ont souffert dans l'ombre. Tout simplement poignant.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Hogwarts08 2017-05-23T16:50:33+02:00
Argent

Andrius et Lina une tres belle histoire d'amour en plein milieu des camps

Afficher en entier
Commentaire ajouté par alice12345 2017-05-01T16:43:40+02:00
Diamant

Mon coup de coeur le plus violent! J'ai tellement pleuré durant tout le livre que j'avais vidé deux boites de mouchoirs. Des personnages attachants, une histoire d'amour intemporelle et un contexte atroce. Roman mêlant amour, tragédie, histoire, régime hitlérien. Lisez le et on est directement plongé dedans alors commencez l'aventure.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Hopessa 2017-04-27T19:55:50+02:00
Diamant

Ce livre est juste magnifique. L'histoire de Lina et sa famille est très émouvante surtout quand on sait que certaines personnes ont véritablement vécu cette histoire. Ruta Sepetys nous offre une lecture enrichissante et facile à lire. Un excellent livre pour ceux qui aiment les histoires mêlant réalité et fiction.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par weareallmadhereokay 2017-04-20T12:00:51+02:00
Diamant

Je pense qu'il n'y a pas de mots pour décrire ce livre. Il est bouleversant. Poignant.

Le titre en lui même en dit beaucoup, dans ces quelques mots, on voit la volonté et la détermination de vivre et de combattre. Et la couverture parle d'elle même.

Dans les cours d'histoire, on parle peu de ce qu'il s'est passé dans les pays soviétiques. Ruta Sepetys nous décrit un fait historique tout en faisant parler un personnage de fiction. Cela permet de mettre des sentiments sur ce qui a pu se passer, de faire passer des émotions.. C'est un livre très dur par les horreurs qui y sont décrites.

Lina, une jeune fille de quinze ans va vivre un enfer lorsqu'elle est déportée après avoir été arrêtée pendant la nuit. Son voyage est éprouvant, elle risque à tout moment d'être séparée de son petit frère et de sa mère, qui sont restés avec elle, tandis que son père est emporté avec les hommes. Lina, emportée par l'espoir, va essayer de faire passer à message à son père en lui décrivant brièvement son voyage. Elle et sa famille sont maltraités, aussi bien physiquement que moralement, ils voient des choses terribles, des blessés, des morts.. et ce, dès le départ. Ils voyagent dans des conditions extrêmes, sans nourriture, entassés comme du bétail.. Arrivée dans le kolkhoze, la situation ne s'arrange pas, le travail est éprouvant, son petit frère est malade.. Mais dans toute cette horreur et cette souffrance, Lina a rencontré Andrius, un jeune homme avec qui elle va pouvoir parler, et « s'échapper » un peu de cette dure réalité.. vivre quelques instants heureux dans cet enfer.. Mais le sort empirant, Lina va être déportée en Sibérie, loin d'Andrius, où les conditions de vie sont plus que médiocres. Pour survivre, Lina et les nombreuses personnes présentes vont devoir s'allier pour construire un endroit leur permettant de se protéger du froid, laissés seuls et n'ayant d'autre moyen de survivre. Andrius, bien que loin, va permettre à Lina de continuer à survivre et de garder un mince espoir..

J'ai trouvé ces moments en Sibérie terribles.. toutes ces personnes étaient traitées comme des moins que rien.. et ce qu'elles ont vécu n'a pu laisser que de graves séquelles.

Bien que l'histoire soit relatée par un personnage fictif, Ruta Sepetys témoigne de faits réels, après avoir recueilli des témoignages.. grâce à cela, en plus de découvrir les horreurs des goulag, on découvre aussi les sentiments, les ressentis de ces victimes.. la souffrance endurée, l'espoir, la peur, la faim, la mort qu'ils ont vécu ou frôlé..

On se rend compte de l'horreur qu'ont vécu ces personnes dans les kolkhozes, des conditions de vie plus que médiocres, le travail éprouvant.. les traitements inhumains.. C'est un hommage poignant à toutes ces victimes..

J'aurais cependant aimé que la fin soit plus développée, qu'on en découvre plus sur la vie de Lina après.. la vie qu'elle aurait pu mener malgré les séquelles..

Ce livre m'a fait réfléchir, j'y ai longuement pensé après l'avoir lu.. C'était tellement bouleversant et déstabilisant d'une certaine manière car j'avais conscience de qu'il s'était passé, mais j'en ai découvert plus, et le fait de mettre des sentiments a rendu ce récit encore plus dur à lire..

Afficher en entier
Commentaire ajouté par mimipoete 2017-04-11T21:11:54+02:00
Diamant

Ce livre a une écriture fluide et extrêmement agréable. Ruta Sepetys aborde des sujets forts en émotion. Tout est tellement bouleversant, d'autant plus à travers les yeux de Lina, la narratrice. Je le recommande à tous les lectures qui aiment les lectures puissantes.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par accroolivre 2017-03-29T13:00:43+02:00
Or

Une très belle histoire ou tous les sentiments se mêlent. Lina et sa famille sont emmenées dans un camp. Ils vont y côtoyer la misère, la faim, la violence mais aussi l'amour. Un roman qui décrit les Goulag. Malgré quelques scènes violentes ce livre est à lire

Afficher en entier

Date de sortie

  • France : 2011-10-13 (Français)

Activité récente

Ava l'ajoute dans sa biblio envies
2017-06-20T16:18:24+02:00
Ba l'ajoute dans sa biblio diamant
2017-06-12T23:54:33+02:00
Spxrit_ l'ajoute dans sa biblio or
2017-06-06T19:37:21+02:00

Distinctions de ce livre

Les chiffres

Lecteurs 1 691
Commentaires 376
Extraits 99
Evaluations 508
Note globale 8.95 / 10

Évaluations

Meilleurs classements dans les Listes Booknode

Titres alternatifs

  • Between Shades of Gray - Anglais