Livres
615 149
Membres
713 219

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode


Ajouter un commentaire


Liste des commentaires

Bronze

J'avoue que ce livre m'a principalement attirée par le nom de l'auteure, la connaissant de réputation et sachant qu'elle a souvent tendance à écrire des livres très émouvants, je m'étais dis qu'avec celui là ça pourrait le faire. J'ai bien aimé, il y a pas mal de message véhiculés et j'ai apprécié ça, maintenant ce n'est pas suffisant pour être un coup de coeur. Je l'ai trouvé un peu plat, malgré tout et heureusement l'écriture de l'auteure sauve un peu le livre.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Morgane-43 2019-03-14T21:09:32+01:00

https://ivredemots.weebly.com/chroniques/ce-que-nous-avons-perdu-gayle-forman

Gayle Forman... Une auteure que j'avais déjà lu auparavant et dont j'ai adoré la plume et, encore une fois, je ne suis pas déçu de ma lecture. Nous avons trois personnages dans ce livre, trois points de vus différents, mais complémentaire. Tout d'abord il y a Freya, une jeune chanteuse considérée comme une étoile née, mais qui n'arrive plus à chanter. Harun lui, c'est un adolescent gay dont la religion est Musulman, pour cette raison, il a peur de la réaction de sa famille qui a des préjugés sur l’homosexualité. Viens ensuite Nathaniel qui est seul sans son père à New York à la recherche de quelque chose. Les trois jeunes gens vont se rencontrer au détours d'un pont à Central ¨Park et s'entraider par la suite jusqu'à tisser des liens entres eux.

Il est vrai qu'au début, j'ai eu peur qu'il ne me plaise pas, car j'étais perdu avec le premier chapitre (sorte de prologue, un peu), mais ce sentiment à très vite laissé la place à de biens plus positifs. J'ai adoré chacun des personnages du livre ainsi que leur histoire. Nous découvrons ces trois personnages sur une journée à laquelle ils ne vont pas se séparer. Je dois vous dire que j'ai vraiment beaucoup aimé cette introspection chez Freya, Harun et encore plus particulièrement chez Nathaniel. Ils ont tous les trois leurs démons, un passé loin d'être joyeux qui m'ont donné envie de les prendre dans mes bras. Pour attirer l'attention de son père, Freya s'est mise à chanter et se retrouve perdue quand elle n'y arrive plus. Harun quant à lui est perdu sans son copain qui, au moment de se séparer, l'a insulte, sans lui, les journées sont ternes, mornes et déprimantes. Pour ce qui est de Nathaniel, il a dû grandir et murir, vite face à son père dont le comportement est enfantin. Bien que cela raconte ce qu'il se passe durant leur journée à laquelle ils se rencontrent et qu'il n'y ai pas d'action à proprement parlé, le livre n'est en aucun cas ennuyant. Entre présent et passé (à travers des flash-back), nous découvrons les héros, leurs failles et leurs blessures, leurs force et leurs faiblesses jusqu'au mot fin. Des sujets importants et actuels sont abordés, l'homosexualité, l'abandon, la parentalité, l'acceptation, le jugement, les origines, les différences et tant d'autres thèmes importants dans notre société, de nos jours. Ce roman est vraiment porteur d'espoir, même si les protagonistes ont vécus des événements particulièrement tristes dans leur vie, la rencontre des trois va leur permettre de se voir sous un autre jour et de se dire qu'après tout, il faut parfois laisser de côté le passé pour que l'avenir soit plus lumineux et moins sombres que ce qu'ils ont vécu.

J'ai trouvé cela très agréable de retrouver Gayle Forman dans ce nouveau livre. J'ai adoré ses deux premiers romans « Si je reste » qui m'ont fait verser des torrents de larmes. « Ce que nous avons perdu » est plus joyeux, il y a un équilibre entre le passé et le présent qui permet au lecteur de ne pas se sentir submergé par les émotions. Il y a du malheur, mais aussi du bonheur. Freya, Harun et Nathaniel vont partager des moments d'amitié qui vont les souder à jamais. Ils sont liés par la perte d'un proche et savent ce que c'est que de se sentir perdu, chacun à leur façon, pour des raisons différentes. On s'attache à eux, on prend plaisir à les suivre afin de savoir ce qu'ils cachent, au plus profond d'eux et à la fin, quand on sait qui ils sont, c'est une énorme claque que l'on se prend. La plume de l'auteure est vraiment belle, elle fait passer les émotions avec des mots forts et puissants.

En conclusion, une très jolie lecture que j'ai apprécié découvrir avec des personnages décrits en profondeur, à tel point que l'on a envie de les prendre dans nos bras. Le livre est très bien écrit et est porteur d'espoir.Une histoire sur l'amitié naissante entre trois protagonistes qui n'ont rien communs si ce n'est cette impression d'être perdus et d'avoir connu la solitude de l'abandon.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par lecturesrelectures 2019-04-07T21:58:42+02:00
Argent

Trois vies qui se croisent. Trois destins qui s'entremêlent. Chacun des personnages est perdu à sa manière. Leur rencontre fortuite dans Central Park, va bouleverser leurs journées, mais aussi leurs vies tout entière. Freya, une chanteuse en pleine ascension a perdu sa voix et ne sait pas ce qu'elle va devenir sans ce don. Harun a perdu l'amour de sa vie, parce qu'il a peur de perdre l'amour de sa famille. Nathaniel débarque à New-York, perdu dans la grande pomme qui est pour lui un autre monde. Mais... comme le dit Gandalf le gris: « Ceux qui errent ne sont pas toujours perdus ». J'ai été emportée par cette histoire de rencontre entre trois personnages qui n'ont apparemment rien en commun. J'ai aimé que la fin reste ouverte (on a évité l'écueil de la fin merveilleuse et utopique). Malheureusement, j'ai eu un peu de mal à m'accrocher aux personnages. Je trouve que l'écriture maintient une distance entre le lecteur et les personnages. En effet, le narrateur omniscient qui donne les différents points de vue a un certains recul sur ce qui se passe. Même sur les émotions, du coup, j'ai eu du mal à me sentie touchée par les ascenseurs émotionnels des personnages.

Malgré ça, j'ai eu une très bonne lecture et elle m'a laissé en pleine réflexion. Sur qui nous sommes, ce que les autres voient et ce que nous nous efforçons de devenir dans le regard des autres.

Amitié. Force. Solidarité. Ce que nous avons perdus, c'est surtout l'histoire de trois individus qui ont perdu des choses importantes mais qui sans le savoir vont en trouver d'autres.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Strongerlove 2021-05-10T10:57:14+02:00
Bronze

J'ai été un peu déçue par cette lecture. J'aime beaucoup les romans de Gayle Forman mais celui-ci ne m'a pas autant enthousiasmée.

Je pense que c'est lié aux personnages. Je n'ai pas réussi à m'attacher à eux avant plus de la moitié du livre. Pourtant Freya, Harun et Nathaniel ont tous des histoires touchantes et intéressantes. Cependant j'ai trouvé qu'ils avaient parfois des réactions un peu immatures pour leur âge. Ils ont tous dix-neuf ans mais à certains moments j'ai eu l'impression qu'ils étaient bien plus jeunes.

J'ai aussi eu du mal avec la temporalité du roman. Aucun soucis avec les flashback et les trois points de vue, par contre le déroulement de tous les évènements sur une journée m'a semblé impossible. Certes on peu faire beaucoup de choses en une journée mais là pour moi il y en avait un peu trop. En plus de ça, j'aurais aimé que l'amitié du trio soit développée sur un temps un peu plus long. La fin m'a laissée un peu triste et déçue.

Toutefois, ce roman n'a pas que des points négatifs. On y retrouve les marqueurs des romans de Gayle Forman : la musique et les sujets difficiles, les aléas de la vie qui nous mènent parfois la vie dure. Et ça j'ai aimé.

Gayle Forman arrive à traiter plusieurs sujets difficiles dans ce roman en décrivant les ressentis des personnages mais au final il y a toujours une petite lumière, une lueur d'espoir. Les sujets peuvent donc être lourds et certaines parties tristes, je ne suis pas ressortie de ma lecture avec l'envie de pleurer. Mise à part la déception de la fin, j'en suis ressortie presque apaisée. Comme si le poids que chaque personnage porté sur ses épaules s'était envolé de mes propres épaules. Et pour ça je trouve que l'auteure est très forte.

C'est donc une lecture en demi-teinte mais qui reste positive et que je ne regrette pas d'avoir lue. J'ai d'ailleurs eu du mal à le lâcher à certains moments car même si l'attachement aux personnages a été difficile, au final j'avais envie que tout s'arrange pour eux.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par AllieEarl 2018-06-17T18:01:42+02:00
Bronze

Je viens de refermer "I have lost my way" et mon avis est plutôt mitigé même si j'ai bien apprécié ma lecture.

Pour commencer, je dirais que le scénario de cette histoire m'a beaucoup plu. Particulièrement le fait de pouvoir expérimenter trois points de vues complètement à l'opposé l'un de l'autre. J'ai tout simplement adoré pouvoir voir comme, grâce au hasard, trois destins très différents pouvaient s'entremêler et créer une histoire si unique.

Freya, Harun et Nathaniel ont tous trois une histoire touchante et très personnelle. Je dois avouer avoir été plus touchée par les deux jeunes hommes que par notre protagoniste féminine, même si j'ai l'ai tout de même bien appréciée.

Le roman est plutôt fluide mais je dirais toutefois que par moment, le changement de la troisième personne à la première personne au niveau de la narration m'a un peu perturbée et je ne savais plus trop où j'en étais.

Un autre point qui m'a déplu est la fin. En effet, je l'ai trouvée précipitée, me laissant sans toutes les réponses dont je voulais.

Mais mise à part ces deux points, c'est un livre que je recommande pour sa diversité et son originalité.

Afficher en entier
Argent

http://www.voluptueusementvotre.fr/2018/09/ce-que-nous-avons-perdu-gayle-forman/

Ce que nous avons perdu est une histoire d’amitié, de vie et d’acceptation de soi. Je ne savais pas dans quoi je m’engageais réellement en commençant cette lecture, mais j’en ressors le cœur palpitant, profondément touchée par ce que j’y ai trouvé.

Il n’est pas évident de chroniquer un livre de ce genre, car chaque action est entremêlée aux autres et qu’il est important pour le lecteur de toutes les découvrir pas à pas. J’ai cependant apprécié l’approche de l’auteure, la manière dont elle a traité son histoire en nous offrant de vraies fenêtres de vie sur chacun de ses personnages sans perdre de vue les moments passés ensemble qui sont capitaux pour la suite.

Freya, Harun et Nathaniel se rencontrent par hasard, de façon totalement incongrue. Je n’ai d’ailleurs pas tout de suite compris où Gayle Forman souhaitait nous emmener. C’est en rebondissant de point de vue en point de vue, plongée au cœur de leurs états d’âme que j’ai pris conscience de leurs doutes communs et de leurs incertitudes en l’avenir.

Ils sont si différents et à la fois si similaires. Une chose en entraînant une autre, on assiste au cheminement de leurs pensées, on se prend d’affection pour ces jeunes gens réunis par le destin qui se trouvent, se soudent et développent la plus belle des amitiés. Certains diront que les événements s’enchaînent trop rapidement, d’autres que leur relation aurait pu être plus travaillées, mais je trouve personnellement cette histoire justement dosée. J’ai aimé me tenir sur le fil en leur compagnie et prendre part à cette journée un peu folle qui les changera à jamais. J’ai apprécié la construction de ce texte et les souvenirs qui émergent et qui m’ont permis de mieux comprendre la situation, mais surtout j’ai eu envie dès les premiers instants de savoir si leurs sentiments perdureraient, s’il y avait une chance pour que leur lien subsiste.

Ce que nous avons perdu est une histoire qui m’a émue. Elle aurait pu n’être qu’un passage dans mes lectures, mais je dois reconnaître que c’est trois protagonistes ont eu ce petit quelque chose qui fait que je ne pourrai pas les oublier de si tôt. Alors si vous cherchez un roman qui change, un qui vous fait aimer la vie, je vous conseille de vous procurer ce livre et de le savourer.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par elyza 2018-10-01T11:12:26+02:00

J'avais entendu parler de Gayle Forman pour ses parutions de Si je reste et de J'étais là mais je n'ai jamais osé sauter le pas en me procurant un de ses livres jusqu'à la sortie de Ce que nous avons perdu. Je remercie les éditions Hachette de m'avoir envoyé cet ouvrage qui m'a permis de découvrir la plume de cette auteure tout en me faisant passer un agréable moment de lecture au passage.

Ce que nous avons perdu nous permet de découvrir trois jeunes gens qui ne se connaissent pas mais qui ont comme point commun d'être à un moment charnière de leur existence. Ils vont se rencontrer de manière un peu brutale à New York, en plein Central Park et leurs destins respectifs vont être bousculés par cette rencontre.

Parmi nos trois personnages, nous avons Freya, une chanteuse à succès qui a soudainement perdu la voix incroyable qui l'a rendu populaire, Harun, un pakistanais homosexuel qui n'ose pas parler de sa sexualité à sa famille de peur de se faire rejeter et enfin, Nathaniel qui vivait une relation privilégiée avec son père jusqu'à ce qu'un drame survienne. Chacun d'entre eux a perdu quelque chose mais leur rencontre va leur permettre de découvrir une chose nouvelle et inattendue, l'amitié.

C'est un roman assez court que j'ai dévoré en deux jours. Je l'ai trouvé vraiment touchant et il m'a plu dès les premières pages. On ne peut pas vraiment dire qu'il soit réaliste parce que certaines situations sont assez invraisemblables et même tirées par les cheveux mais ça ne m'a pas foncièrement dérangé. J'ai pris ce livre pour ce qu'il est, un agréable divertissement qui véhicule de beaux messages d'espoir.

Le rythme pour sa part est assez lent car l'avancée de l'histoire est entrecoupée par des flash-back qui nous permettent de découvrir des éléments importants du passé de nos trois personnages et qui viennent mettre en lumière leurs personnalités actuelles. C'est un système narratif qui ne plaira pas à tout le monde mais personnellement je l'ai apprécié parce que ça m'a permis de mieux comprendre les aspirations, les espoirs et les craintes de Freya, d'Harun et de Nathaniel. Je serai d'ailleurs bien en mal de vous dire lequel de ces trois-là j'ai préféré tant je les ai tous les trois aimé.

En résumé je suis vraiment ravie de cette lecture. La plume de l'auteure est entraînante et émouvante, son histoire est intéressante et nous permet de nous poser des questions et de réfléchir à plein de choses différentes. Les grands thèmes abordés sont ceux de la solitude et de l'amitié et je ne suis pas restée indifférente face aux ressentis de nos trois attachants personnages. Je pense que si j'en ai l'occasion, je lirai d'autres livres de cette auteure.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Natoche 2018-10-10T17:28:41+02:00
Diamant

C’est le nom de l’auteure qui m’a donné envie de lire ce livre, j’aime la manière dont Gayle Forman nous émeut grâce à ses histoires, elle sait nous toucher et nous faire ressentir tout un tas d’émotions parfois difficiles à expliquer. Je n’ai pas lu le résumé avant de me lancer, c’est donc dans l’inconnu que je me suis plongée dans ce livre, et je dois dire que j’ai vraiment adoré ce que j’y ai trouvé. Ce fut pour moi une très belle lecture. Dans Ce que nous avons perdu, nous allons suivre trois personnages qui au premier abord n’ont rien en commun. Trois adolescents au passés diffèrents mais marqués par un secret, un secret qui a ou qui va les changer. Freya, Harun et Nathaniel, un trio qui va devenir inséparable et le pansement à leurs blessures du passé et celles encore présentes.

Freya est une chanteuse au porte de la célébrité, sa carrière a commencé lorsqu’elle a posté des vidéos sur internet se mettant en scènes en train d’interpréter ses chansons. Remarquée par un producteur de talent, elle est à deux pas d’une grande carrière, c’est à ce moment que sa voix décidera de la lâcher. Elle commencera à perdre pied, ne sachant pas ce qu’il va advenir d’elle, elle qui a tant perdu et qui porte ce secret comme un fardeau, car nul n’est au courant de sa situation mis à part sa mère car cela risquerait de lui faire tout perdre. C’est en voulant s’aérer l’esprit qu’elle va tomber d’un pont et atterrir sur un jeune homme, Nathaniel.

Nathaniel est un jeune homme qui débarque de sa « campagne ». New York, il a toujours rêvé de visiter cette ville, avec son père ils avaient des projets, des rêves, bien que irréalisables, pleins la tête. Ils étaient inséparables, mais c’est seul que Nathaniel se lancera dans ce périple de visiter la grosse pomme. C’est perdu et déboussolé par ce qu’il s’apprête à vivre, seul, qu’il va se faire percuter par Freya, sous les yeux ébahie de Harun.

Harun est un indien musulman qui vit au sein d’une famille très pieuse, aux yeux de celle-ci il parait accompli et heureux mas il n’en est rien. Harun vie depuis peu une séparation difficile, la seule personne qui le comprenait et qui l’aimait pour ce qu’il était vient de le quitter. James, l’homme de sa vie et celui à côté de qui il se sentait complet. A force de se cacher, de ne pas avouer son homosexualité de peur d’être rejeté par sa famille, Harun a fait fuir James. C’est en essayant de le retrouver qu’il va être témoin de l’accident entre Freya et Nathaniel et leur venir en aide.

C’est de cette manière peut conventionnelle que nos trois protagonistes vont se rencontrer et se venir en aide mutuellement. Chacun à leur manière, ils s’apporteront soutien et réconfort de façon naturelle et sans jamais pousser l’autre dans ses retranchements. Ils vont chacun, l’un pour l’autre s’aider à un moment donné de leur journée, mettre en œuvre des plans et des actions pour se soutenir sans que cela est l’air de l’être. Entre eux, bien qu’ils ne se connaissent pas vraiment, une connexion va les rapprocher et les faire devenir inséparables, indispensable à leur « survie ». Ils vont lors de cette journée vivre beaucoup de bouleversements, de revirements de situations et de douleurs. Ils vont, sans vraiment le chercher, nouer des liens fort entre eux, sans se l’avouer au départ, cherchant juste une raison de reste auprès d’eux, mais petit à petit ils vont comprendre que leur présence et leurs échanges bien que parfois distants leur font du bien et les libèrent du poids qu’ils portent sur leurs épaules.

Gayle Forman signe encore une fois un livre plein d’émotions avec des personnages touchants et percutants, perdus, en plein dans la recherche de soit et de l’envie de s’en sortir sans souffrir et ne faire souffrir personne en retour. Leur manque de confiance et de discernement va les pousser à agir au contact des autres et ainsi se sortir de cette léthargie dans laquelle ils se sont enfermés. Une narration multiple qui nous plonge dans chacune de leur vie, chacune de leurs pensées, nous plongeant dans des moments intimes de leurs passé et de leurs présent avec beaucoup de justesse dans leur description.

J’aime énormément la plume de cette auteure et la manière dont elle me bouleverse à chacune de mes lectures, n’arrêtant jamais de me surprendre. C’est une histoire magnifique à lire et découvrir page après page, trois destins différents qui vont se télescoper, se chercher et ne plus se séparer. C’est un très bon livre à lire sans aucune hésitation, une histoire addictive et touchante.

http://www.livresavie.com/ce-que-nous-avons-perdu-de-gayle-forman/#more-20263

Afficher en entier
Commentaire ajouté par LuCioLe79 2018-10-17T13:15:22+02:00
Bronze

Je tiens tout d’abord à remercier Hachette Romans et NetGalley France pour l’envoi de ce roman. J’étais curieuse de découvrir ce nouveau roman de Gayle Forman qui a écrit entre autres Si je reste. Dans ce roman, nous avons trois personnages d’univers et de caractères très différents que tout sépare et qui par hasard se rencontrent et finalement réussissent à avancer ensemble et à y voir plus clair. Ils arrivent finalement tous à s’assumer et à accepter leur condition.

Freya devient artiste par hasard, au départ elle était censée en devenir une avec sa sœur et finalement les choses n’ont pas tourné comme elle l’aurait voulu. Mais au moment d’enregistrer un album elle n’arrive plus à chanter. Elle en a marre de sa vie, elle est seule, elle n’arrive plus à faire ce qu’elle est censée être. Elle saute alors et tombe sur Nathaniel … Lui n’a véçu qu’avec son père, son “frère” comme ils se le disent. Malheureusement, celui-ci a été enfermé dans sa bulle et à la disparition de son père il se retrouve seul. Et Harun lui cache la vérité à ses parents et leur ment. Tous les trois se sentent seul, n’arrivent pas à communiquer avec leur proche, ont des regrets et ne savent pas gérer. Heureusement, ils se trouvent et réussissent à avancer sur ce qui les bloquent. C’est une histoire vraiment particulière à laquelle je ne m’attendais pas. On ne peut pas dire que beaucoup de choses se passent, c’est globalement tout sur un instant T et dans la même journée mais finalement on se laisse prendre à l’histoire et on a envie de savoir comment cela va se terminer. D’ailleurs, la fin, elle aussi, est assez spéciale.

En résumé, ce que nous avons perdu est un roman très original ! Il est construit de manière particulière, avec une histoire qui sort de l’ordinaire mais aussi très inattendue. Je ne me serais jamais attendu à cela. Ça reste bien écrit, les personnages sont attachants et on se demande où l’auteure veut en venir, du coup on se retrouve assez scotché au roman pour savoir ce qui va se passer. Une histoire inintéressante qui montre trois personnes en détresse qui se trouvent et s’entraident. Un bon roman à découvrir.

Afficher en entier
Argent

Quelle jolie surprise ! J’avais envie d’un roman doux et réconfortant et cette fois-ci c’était le bon ! Je voulais le lire un peu plus tard, au plus proche de ma rencontre avec l’auteure, mais on ne gouverne pas ses envies, n’est-ce pas ?

Me voici donc à faire connaissance avec Freya, Nathaniel et Harun. Trois âmes un peu abîmées par la vie, qui vont se tomber dessus, s'entraider et ne plus se quitter. Je réalise que, de ce point de vue, ce roman est très proche d'Ensemble, c’est tout d’Anna Gavalda. Et c'est le genre d'histoires qui me touche beaucoup !

Parlons des personnages. Freya est une jeune chanteuse qui commence à faire le buzz. Elle vient juste de se faire prendre en main par un producteur puissant, lorsque sa « voix », son talent, disparaît… Accessoirement elle n’a plus vu son père depuis 7 ans, depuis qu’il est retourné en Ethiopie et elle n’a plus de relation avec sa sœur, qui n’a pas pu la suivre sur le chemin de la gloire…

Harun est gay. Et musulman. Tous les jours, il se traite de lâche : il n’ose rien dire à ses parents et perd son amoureux, son premier petit ami, à cause de sa faiblesse (« Dégage de ma vie, connard ! »).

Nathaniel doit retrouver son père à New York. Son père, son seul ami, avec lequel il forme « une fraternité à deux ». Très vite, on comprend que quelque chose ne va pas... mais quoi ?

J’ai beaucoup aimé la diversité de ces héros et, surtout, que l’auteure n’en fasse pas des tonnes dessus. Oui, il y a une américano-éthiopienne et un homosexuel musulman d’origine pakistanaise. Et le troisième a un handicap. Eh bien, ça fait partie de l’histoire, un point c’est tout, ce sont des caractéristiques comme les autres. Certes, ça occasionne des situations particulières, mais au final c’est une histoire universelle et on peut tous se retrouver dans leurs états d’âme.

Le roman est construit sur une histoire principale, celle de la rencontre entre nos héros et de la journée qui va suivre, entrecoupée par des flash-backs pour nous présenter leur vie, ce qui les a conduit là où ils en sont… Mais je n’ai pas eu l’impression que l’histoire en était ralentie, bien au contraire. J’étais tout aussi ravie de découvrir le quotidien des personnages que de les retrouver tous les trois à New York. C’est un peu niais, mais j’ai beaucoup aimé leur manière de se comprendre très vite, que chacun soit dans le même genre d’état d’esprit, à savoir : prêt à tout puisqu’il n’a plus rien à perdre…

C'est un roman jeunesse/Young Adult comme je les aime. Des thématiques variées abordées avec douceur, sensibilité, humour, poésie… J’ai ri, j’ai été touchée. Il y a certes des lieux communs (l’histoire d’amour qu’on voit venir à dix mille kilomètres), mais je recommande totalement ce roman pour des ados ou n’importe qui en quête une histoire mignonne et moderne.

Ce roman a tout pour devenir un livre doudou : des sujets graves traités avec bienveillance – on sait que ça finira bien, une plume simple mais agréable, une belle amitié et des moments totalement improbables (la partie de base-ball dans Central Park).

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode