Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Cec1 : Je suis en train de lire

retour à l'index de la bibliothèque
After, Saison 2 : After We Collided After, Saison 2 : After We Collided
Anna Todd   
Autant, j'avais dévoré le premier tome, autant celui-ci je n'ai pas réussi à le finir. Pourquoi ? Parce que le livre se résume en une seule phrase : les disputes de Tessa et Hardin. Au départ, je trouvais ça mignon parce que cela permettait d'avoir des moments tendre entre eux ; qu'ils ouvrent un peu leur coeur l'un à l'autre. Mais là, franchement, je n'en peux plus. Il y a toujours quelque chose !
Tessa me fait l'effet d'une gamine puérile qui étouffe complètement son mec. Hardin, quant à lui, me donne la migraine avec toutes ses histoires et son côté violent. Ok, les filles, on aimerait toutes avoir un Bad Boy qui puisse nous défendre, mais là on entre plus dans le thème du Bad Boy, mais plutôt dans celui de la schizophrénie. Cet amour passionnel entre eux m'a vraiment laissé de marbre pour ce second tome. Franchement, j'ai eu l'impression d'avoir devant moi un One Woman Show avec des répliques très mauvaises. Au final, la relation entre les deux protagonistes n'évoluent pas. On assiste à des crises de larmes en tout genre, des disputes et des réconciliations à gogo avec des " C'est la dernière fois, laisse moi encore une chance" ou des " Je t'aime " vide de tout sentiment sincère.
Je ne pense pas lire la suite, pourtant c'est dommage parce que cette saga avait plutôt bien commencé. Mais ce deuxième tome reste pour moi un peu trop infantile, et la tournure de l'intrigue demeure trop constante. On stagne, trop à mon goût !

par Anaelmde
Sinners of Saint, Tome 2 : Devious Sinners of Saint, Tome 2 : Devious
L.J. Shen   
Je dois avouer que Vicious m'avait laisser un mini peu perplexe. Bien que l'histoire était bien manier et que la plume de l'auteur était fluide, agréable mais surtout addictive et bien que j'avoue avoir bien aimer détester Vicious... j'ai eu beaucoup de difficulté a m'attacher a son personnage. Malgré tout j'avais bien aimer et compris ou l'auteur voulait amener son lecteur. J'étais aussi grandement intriguer par ce groupe plutôt unique d'amis. Donc je ne pouvais pas m’empêcher de me lancer dans Ruckus par curiosité mais aussi parce que j'avais vraiment bien aimer la plume de l'auteur.

Et ce que j'ai bien fait. Ruckus m'a surprise de la plus belle des manières. Je ne m'attendais pas à tomber si vite en amour avec cette histoire. J'avoue ne pas avoir apprécier Dean dans le tome précédent et j'étais sceptique au début des premières pages de ce tome mais Dean fut une belle surprise. Vraiment je ne m'attendais pas a découvrir chez lui un personnage différent de ce que je m'étais imaginer. Il est bien plus que ce qu'il laisse paraître et j'ai adoré le suive au fil du livre. Ce livre dans son ensemble était différent de ce que je m'étais imaginer. Rosie et Dean ont une histoire unique de bien des façons et l'auteur exploite de la plus belle des manières leur romance. Et croyez-moi cette histoire d'amour loin d'être quétaine et cliché vaut vraiment le détour. J'ai adoré comment L.J. Shen aborde leurs histoire et comment elle l'a fait se développer. Et le plus important est comment l'auteur a battis ce livre autour de la maladie de Rosie pour en faire un point focal, sans toutefois nous saturer avec cette dites maladie. Ce fut manier avec brio et je dois avouer que ça offre quelque chose de profond et touchant à l'histoire. Rosie est forte, indépendante, fière, belle et j'ai adoré son personnage. J'ai aimer son courage, sa résilience, sa force de caractère. Mais mon grand coup de cœur pour ce livre, ma plus belle surprise fut Dean. Quel personnage unique, je ne rentrerais pas dans les détails sur Dean puisque ce serait un peu spoiler le livre d'une certaine façon mais vraiment il est un personnage a découvrir et son histoire m'a bcp toucher. Et ensemble ces deux-là sont simplement géniale. Et ne vous inquiétez pas l'auteur reste fidèle aux personnages, à ce groupe d'amis un peu fous, hors normes.

''(...) You shine, Baby LeBlanc. So fucking bright sometimes you're the only thing I see.''

J'ai aimer le côté mystère qui plane autour de Dean, et tout au long du live j'ai imaginer, j'ai pensée certaine chose jusqu'au dernier moment pour ensuite être totalement surprise. L.J. Shen offre une intrigue travailler à la perfection. Le tout donne au livre ce côté bien addictif qui nous fait tourner les pages l'une après l'autre. Tout dans Ruckus m'a plus , le bon, le mauvais, le triste, le sérieux, le joyeux, tout vraiment. La plume fluide, c'était bien mener et surtout bien rythmé, rendant le tout captivant et addictif comme j'aime.

Je lève mon chapeau a L.J. Shen pour le magnifique travail qu'elle a accompli avec Ruckus. Ce fut une lecture unique, captivante, addictive, poignante et une belle leçon sur la vie et comment profiter de chaque moment. Sans cliché, sans fla fla, que du vrai. Un petit coup de cœur qui prend place dans ma Pal d'Argent. Je commence Scandalous sans plus tarder.

par Marieno89
Beautiful Bastard, Tome 2 : Beautiful Stranger Beautiful Bastard, Tome 2 : Beautiful Stranger
Christina Lauren   
Bien, mais juste un cran en dessous du premier tome.
Il m'a manqué la petite étincelle qui ferait de ce roman un livre addictif.
j'ai tout de même hâte de connaitre les prochains personnages.

par Adèle
Irrésistible, Tome 1 : Irrésistible alchimie Irrésistible, Tome 1 : Irrésistible alchimie
Simone Elkeles   
Ce livre là est un des meilleurs que j'ai jamais lue. Toute personne qui aime les histoires d'amour se doit de le lire. En plus, un des sujets thème concerne les éthnies et apporte une bonne morale.

par stela15
Sous le ciel de Nout, Tome 1 : Un duc n'attend pas Sous le ciel de Nout, Tome 1 : Un duc n'attend pas
Ena Fitzbel   
Je remercie Ena pour sa confiance renouvelée.

J'aime beaucoup la couverture et je dois avouer que j'ai accepté de lire ce premier tome sans savoir ce qu'il pouvait bien y avoir dedans. (je n'avais pas lu le résumé, mais j'aime beaucoup les mondes d'Ena) Je me doutais bien qu'il parlait de pyramide, d'Egypte également. J'adore ce pays, ayant eu l'occasion de la visiter il y a plus de quinze ans, mais j'en ai un très bon souvenir. (avec les gens ou les visites de leur monument tel les pyramides). Bref, passons au récit.

Electra part d'Angleterre pour rejoindre son frère Adonis Cravendish en Egypte avec un but en tête : le ramener pour qu'il reprenne sa place au domaine en tant que Duc. Oui, mais voilà, ce dernier ne compte pas repartir, il semble qu'il a trouvé l'amour en la personne d'une chimère. La maladie dont il souffre semble le mettre à mal, car oui, c'est une maladie, la fièvre, le fait de ne pas pouvoir tenir debout, rester dans une sorte de sommeil éveillé. Par chance pour lui, mais pas pour sa sœur, Timothy son meilleur ami depuis... toujours ? Est présent autant pour apporter le soutien nécessaire à Adonis, autant pour effectuer des recherches dans une tombe. Le fait que Timothy appelait Electra "dents de lapin" il y a onze ans, n'aide pas leurs retrouvailles. Va s'ensuivre des complications qui vont les bloquer tous dans le même bateau, sans mauvais jeu de mots.

Les descriptions m'ont fait repartir dans le temps, lors de mon voyage. D'accord il y a un siècle de différence mais le pays reste le même. Les pyramides n'ont pas bougé tout comme le sable qui s'amuse avec le vent à danser autour des personnages. Le mélange du pays, des coutumes et des croyances amènent le fantastique comme si c'était un élément naturel faisant partie du décor. L'auteur explique à la fin du livre une partie des recherches qu'elle a effectué et je dois dire que cela tient la route. Et le travail fournit pour rendre plus vivant et attractif paye.

Electra traverse les pays sans chaperon, sachant qu'elle a 28 ans, non mariée, habillée comme un homme. Lorsqu'elle débarque sur la cange de son frère elle tombe nez-à-nez avec les fesses de Timothy en pleine action. Forcément une rencontre plutôt chaotique, mouvementée et très sexuelle, mais pas entre les deux. Enfin pas au début. Les habits d'homme ne la rende pas présentable et il la voit toujours comme "dents de lapins" sauf que le vilain canard d'il y a 11 ans est devenu un cygne. Lorsque les vêtements sont à sa hauteur, elle devient son obsession. Le fait qu'elle traverse le pays montre qu'elle est courageuse tout autant que folle. Elle a parfois des réactions de femme plus jeune et n'a rien oublié de ce qu'il a bien pu lui faire subir. Les moqueries sont encore vivaces dans son esprit. Malgré tout elle ne cesse découvrir ce qui l'entoure et son corps aussi.

Timothy, ou pardon Lord Fentington est du style libertin. Obsédé (jusqu'au maladif ?) par le sexe, il a besoin d'une femme différente tous les jours pour assouvir ses besoins primaires. Voir débarquer la sœur de son meilleur ami et la côtoyer devient de plus en plus difficile pour lui. Elle est vindicative et l'oblige à rester sobre niveau sexe. J'ai bien ri en imaginant sa tête, mais il se reprend très vite et la force en quelque sorte à s'ouvrir à lui. Je passe les détails, mais leur relation avance très vite et Ena l'écrit très bien.Il est capable du pire et du pire, même du chantage pour obtenir ce qu'il désire.

J'ai adoré John Hastings, le valet de Timothy. Vétéran, alcoolique notoire, il reste imperturbable dans ses propos lorsqu'il tente de séparer les deux jeunes gens. Un personnage qui m'a bien fait rire et qui donne un côté plus tranché en comparaison des autres.

Par contre j'ai trouvé qu'il y avait trop de scène de sexe en comparaison de l'histoire. Je suis restée sur le fait qu'il s'agit d'une soeur qui vient rechercher son frère pour récupérer leur domaine avant que l'oncle ne le leur pique et les dépossède. Cette histoire devient un peu plus en retrait, sauf lorsque l'on passe du côté d'Adonis et que nous le suivons. J'ai beaucoup aimé cette partie. Il faut dire que le côté fantastique est juste assez pour donner envie de trouver ce fameux livre de Thot.

En conclusion un décor bien décrit, une histoire entre deux personnes d'époque différente que j'ai adorer suivre. De nombreuses recherches qui apportent ce qu'il faut pour planter les lieux. Dommage qu'il y ait autant de scènes entre Timothy et Electra qui m'a semblé plus en avant que l'histoire de Nout et Adonis en elle-même, même si par moment Adonis semble être dans leurs pensées. Je lirais la suite avec plaisir car j'adorerais voir comment Adonis va s'en sortir !

http://chroniqueslivresques.eklablog.com/sous-le-ciel-de-nout-tome-1-un-duc-n-attend-pas-ena-fitzbel-a131024520
Harry Potter et l'Enfant maudit Harry Potter et l'Enfant maudit
John Tiffany    Jack Thorne    Joanne Kathleen Rowling   
Pour une Potterhead impatiente de lire une nouvelle histoire dans ce merveilleux univers... c'est une énorme déception. Je ne sais même pas par quel point commencer.
Les personnages. J'ai aimé Albus et Scorpius. Le reste... c'est du grand n'importe quoi. J'ai eu l'impression de lire une mauvaise fanfiction écrite par un enfant n'ayant absolument pas compris l'essence des personnages.
Concernant l'histoire maintenant. On prend un semblant d'histoire, des éléments canon, et on fait un mélange absurde. L'histoire entière repose sur une énorme incohérence. Le plot twist final concernant un personnage est pire que ridicule, ça frise le deus ex machina de pacotille d'un écrivain en mal d'inspiration et cherchant désespérément à finir son scénario.
Une fois de plus, les Maisons sont sous-représentées, deux Serpentard ok, ça ça me plaît (bien que...), et le reste à Gryffondor. Euh, Poufsouffle et Serdaigle, ça existe aussi vous savez. Et en plus, le seul Poufsouffle qui était un minimum développé ? Pas de souci, on déforme totalement son caractère ! C'est juste stupide. Parlons de Serpentard. Nous sommes 19 ans après la Bataille de Poudlard. 19 ans après la guerre. Et surprise surprise, Serpentard est toujours la maison du Diable ! Waw, quelle évolution. Je vais faire une comparaison un peu risquée, mais après la Seconde Guerre Mondiale, les choses ont changé. Les points de vue ont changé. Il y a eu une évolution de la pensée. Là... rien.
Le Retourneur de Temps. Son utilisation est totalement ABSURDE. Ça va à l'encontre de TOUT ce qu'on a appris sur leur utilisation.
Je ne vais pas m'étendre plus, mais le tout forme une masse totalement absurde et dénature le canon de l'univers d'Harry Potter tel qu'on le connait. Des petits détails m'ont fait grincer des dents comme pas possible, comme l'histoire avec la dame au chariot.

Une immense déception. Je suis passé de l'incrédulité au désespoir, et je regrette ma lecture, ce que je pensais ne jamais dire au sujet d'un livre en rapport avec Harry Potter.

par Stormy
Comment tout peut s'effondrer Comment tout peut s'effondrer
Raphaël Stevens    Pablo Servigne   
Excellent exposé de la situation dramatique dans laquelle nous, êtres humains nous nous trouvons sans rien faire, que du contraire, pour en sortir. La première partie met parfaitement à plat les barrières que nous sommes en train de franchir et les abysses qui se trouvent derrière. La conclusion est moins à la hauteur, mais que dire après un constat aussi effarant ? En espérant que cet ouvrage soit un panneau d'avertissement et qu'il contribue à ce que nous puissions éviter la catastrophe, mais à les lire, on ne donne pas cher de notre peau... Raison de plus pour le lire sans plus attendre !

par Ukko-Ukko