Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de cece127 : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
Expérience Noa Torson, tome 2 : Ne regarde pas Expérience Noa Torson, tome 2 : Ne regarde pas
Michelle Gagnon   
http://attrape-mots.blogspot.fr/2015/09/ne-regarde-pas-de-michelle-gagnon.html

J'avais beaucoup apprécié le premier tome de la saga Expérience Noa Torson (lire ici mon avis), j'ai donc été contente de recevoir la suite en partenariat avec les éditions Nathan (que je remercie!). Je ne me souvenais plus trop de tous les évènements du tome 1, mais heureusement, l'auteure a pris le temps de rappeler certaines actions du roman précédent, afin de nous les remettre en tête. Je n'ai donc pas du tout été perdue!

Ce deuxième opus est dans la lignée du premier tome : l’action est toujours prépondérante, et la tension palpable. Le rythme effréné, servi par une écriture fluide, est vraiment le principal atout de ce roman. On est plongé dans l’action du début jusqu'à la fin, si bien qu’il est vite impossible de lâcher le livre. Je l'ai tout simplement dévoré en quelques heures!

On retrouve des personnages que l'on avait appris à apprécier dans le tome 1, notamment Noa et Peter, les deux personnages principaux. De nouveaux protagonistes font également leur apparition, mais je vous laisse le soin et la surprise de les découvrir...!

Noa est un personnage très humain que j'ai, une fois de plus, beaucoup apprécié. On s'identifie facilement à elle, si bien que l'on tremble et que l'on doute avec elle. J'ai adoré en savoir plus sur ce personnage si attachant! Dans ce deuxième tome, Noa ne fuit plus. Cette fois-ci, elle a décidé de se battre. Et oui, elle est à présent à la tête d’un groupe d’adolescents surnommé « l’armée de Perséphone ». Bon, par contre, pour le côté réaliste... on repassera! Oui, car des adolescents de 16 ans qui font la "guerre", et qui se débrouille comme des chefs... on n'y croit pas 5 minutes. A moins que vous connaissiez (un exemple parmi tant d'autres) un adolescent lambda qui se prend une balle mais qui continue à courir tranquilou pépère ?

Quant à Peter, personnage phare du tome 1, j'ai trouvé qu'il était un peu mis de côté. Il lutte au côté de Noa, mais pas sur le même front qu'elle. En effet, il aide la petite armée d'adolescents en essayant de hacker les ordinateurs de la société qui dirige le Projet Perséphone. Les points de vue s’alternent ce qui nous permet de suivre les évènements du point de vue de Noa, mais aussi de Peter.

Peter et Noa ne se trouvant pas aux mêmes endroits, la romance tant attendue ne se met pas en place. Malgré quelques passages touchants, je reste sur ma faim, surtout que je me serais bien passée du triangle amoureux...

La fin de ce deuxième tome est explosive, et nous laisse dans l'appréhension la plus totale. De nombreuses questions restent sans réponse... ce qui laisse supposer un tome 3 décapant! Il me tarde de découvrir comment vont s’en sortir nos héros… et comment ils vont arriver à se dépatouiller entre les griffes de leurs redoutables ennemis…
Expérience Noa Torson, tome 3 : N'oublie Pas Expérience Noa Torson, tome 3 : N'oublie Pas
Michelle Gagnon   
J'avais quitté le deuxième tome à regret, car plongée dans l'histoire, je n'avais aucune envie d'en sortir. Mais voilà..., mon attente aura été finalement de courte durée !!! Puisque j'ai rapidement trouvé la suite.

L'histoire:

L'armée de Perséphone qu'a crée Noa a été décimée. Noa, Peter et les autres sont traqués, dévastés et épuisés... Ou qu'ils aillent et quoi qu'ils fassent leurs ennemis retrouvent toujours leurs traces. Y aurait-il encore un espion parmi eux?
Ce n'est pas Noa qui de jour en jour s'affaiblit.
Ni Peter pour qui il est hors de question d'abandonner.
Ni Teo et Daisy qui s'aiment à la folie !!!
Tous ensemble ils comptent affronter cet homme diabolique qui est à la tête du monstrueux projet Perséphone quitte à se jeter dans la gueule du loup !

Mon avis:

Quelques jours, quelques semaines après les événements tragiques de la fin du deuxième tome, nous retrouvons nos héros.
Fatigués mentalement et physiquement, poursuivis jours après jours, les tensions sont palpables. On le sent au rythme assez saccadé du roman.

Tout comme les émotions des personnages, assez peu nombreux ce qui les rend d'autant plus intéressants car cela nous permet de les découvrir en profondeur comme le couple de Teo et Daisy. Pour ce qui est de Peter et Noa ils sont toujours pareils. On s'attend à ce qu'il finisse ensemble, avec tout ce qu'on sait. Mais ce n'est pas le cas et je trouve que c'est mieux ainsi.
Nous rencontrons aussi un autre protagoniste assez particulier : Loki, je l'ai apprécié car quand Peter l'avait mentionné dans le premier tome je ne l'imaginais pas du tout comme ça ! Quel retournement de perspective!

Concernant maintenant la trame narrative de l'histoire, on vantait ce roman pour être un thriller palpitant. Et il faut avouer que c'est absolument le cas. Nos héros sont sans cesse pris en chasse sans que cela fasse répétitif. C'est toujours différent. L'issue n'est d'ailleurs pas toujours très heureuse...

L'auteur a fait comme beaucoup d'autres, quelque chose dont je vous ai déjà parlé en exprimant ma désapprobation la plus profonde : il a ressuscité un personnage. Je ne vous dirai pas qui mais cela m'a énormément déçu ! En plus c'était tellement prévisible!!!

Vous allez me dire il y a beaucoup de choses de prévisible dans ce livre?! Malheureusement oui, la fin, la technique est devinable mais ce qui est attendu n'est pas toujours dérangeant.

La partie que j'ai préféré est[spoiler]celle où Teo et Daisy sont kidnappé. Là, on rencontre Charles Pike et on est tenté de se dire, pendant un instant, que ce n'est peut être pas un c****** finalement ?[/spoiler]

J'ai aussi bien le personnage de sa fille qui m'a fait repenser à un téléfilm durant lequel un riche homme avait payé un chirurgien pour voler un rein à quelqu'un afin de sauver sa fille qui n'était pas au courant de ses manœuvres...
http://carnet-de-bord-litteraire.over-blog.com/3-n-oublie-pas-experience-noa-torson-de-michelle-gagnon

par PlumeVive
The Effigies, Tome 1 : Les Flammes du destin The Effigies, Tome 1 : Les Flammes du destin
Sarah Raughley   
https://aliceneverland.com/2017/04/14/the-effigies-tome-1-les-flammes-du-destin-sarah-raughley/

Sarah Raughley ne prend pas de pincettes : elle nous plonge directement dans le bain de cet univers alternatif au notre. En effet, on se croirait presque dans notre monde contemporain, si ce n’est que celui-ci est attaqué par les spectres depuis le XIXème siècle. Seuls des systèmes anti-spectre protègent les villes et leur population des attaques de ces monstres cauchemardesques. Car, la seule arme efficace contre eux, ce sont les Effigies : quatre jeunes filles dotées de pouvoirs représentant chacun des quatre éléments. Quand une Effigie meurt, son âme, ainsi que tous ses souvenirs, sont transférés à la personne suivante, celle qui prend la relève. Alors, quand Maïa se retrouve, du jour au lendemain, Effigie du feu, elle comprend immédiatement que sa vie ne sera plus jamais la même..

Dès les premières pages, New York est attaquée. On découvre ainsi, sous nos yeux, les principaux éléments mis en place dans l’univers de Sarah Raughley, que ce soient les Effigies, les spectres ou encore les systèmes anti-spectres. Et cela donnera le ton pour tout ce premier tome : action ultra présente, retournements de situations… On ne s’ennuie définitivement pas, le rythme est intense pour un univers riche et complexe.

J’ai vraiment beaucoup aimé le mythe des Effigies que met en place l’auteur. Entre secrets et mystères, on ne sait pas grand chose sur ces jeunes filles, et pourtant, ce que l’on découvre petit à petit laisse sans voix. J’ai vite senti que quelque chose de plus grand était à l’œuvre ; je ne sais pas vraiment ce que nous réserve l’auteur sur ce point mais le peu que l’on découvre dans ce premier tome nous promet quelque chose de phénoménal.

Nos quatre Effigies ne sont pas en reste. Maia, notre narratrice, est très lucide sur les évènements qui se produisent. Certes, elle est la nouvelle Effigie du feu, mais elle n’est pas (encore) une super héroïne. Alors quand elle se retrouve au milieu d’une attaque de spectres, elle ne sait pas comment réagir, clouée sur place par la frayeur. Mais, plus l’histoire avance, plus son côté « humain » prend de l’ampleur : elle va devoir apprendre à être une Effigie, mais cela ne l’empêche pas pour autant d’essayer de résoudre les problèmes, à sa façon même si dans une moindre mesure.

Les autres Effigies sont loin de l’image que l’on pouvait avoir d’elles. D’ailleurs, Maïa se fera avoir à plus d’une reprise, mais elle sera également la première à reconnaitre ses torts (un aspect de sa personnalité que j’ai tout simplement adoré). Et, plus on les découvre, plus on se pose de multiples questions à leur sujet. Il faut dire qu’elles sont très différentes les unes des autres ; l’auteur a vraiment travaillé ses personnages et cela les rend si réelles que l’on se retrouve un peu dans chacune.

Pour conclure : je me suis tout simplement régalée avec ce livre qui se dévore en un temps record. Ce premier tome met en place l’intrigue et les personnages de nos Effigies et, même s’il peut paraitre assez introductif, ce qu’il laisse apercevoir reste plus qu’accrocheur. Sarah Raughley a construit un univers spectaculaire qui nous donne immédiatement envie d’en découvrir plus encore. Et les mystères qu’elle dissémine ici et là renforce ce côté addictif de cette série. Une très belle découverte, j’ai hâte d’en découvrir bien plus encore sur ce monde !

par Kesciana
Avalon, Reliquaire premier : Les Reines de Brocéliande Avalon, Reliquaire premier : Les Reines de Brocéliande
Abel D'Halluin   
Ce livre est une vraie pépite pour ceux qui aime les légendes du roi Arthur. J'ai adoré lire ce livre et le personnage de Taliésin est attachant on vit tous avec lui. Ses joies, ses peines. Je n'ai qu'une hate c'est de lire la suite
La 25ᵉ Heure La 25ᵉ Heure
Feldrik Rivat   
Ce nouveau roman de Feldrik Rivat nous conduit dans le Paris du 19e siecle où de mystérieux vole de cadavre on lieu. Nous allons suivre deux enquêteur chargé élucider ce mystère, en plongeant petit à petit dans un monde fantastique.

Ce nouveau roman de Feldrik change beaucoup de sa précédente série. Ici la lecture est somme toute moins élitiste est sera aimé d'un public encore plus large. L'histoire est extrêmement fluide et ne s’embarrasse pas de temps morts, sans toutes fois négliger les détails ayant de l'importance.

De nombreux non-dit nous force à réfléchir un temps soit peu à l'histoire et l'auteur ne nous donne pas tout en vrac ce qui est très agréable.
Le final fut pour moins vraiment étonnant et non prévisible.

Un bon roman policier, il me tarde d'avoir la suite de cette nouvelle saga qu'est la 25e Heure

Une réussite de plus pour cette auteur au multiple facettes.

par Gyna
Poison, Charme, Beaute - Intégrale Poison, Charme, Beaute - Intégrale
Sarah Pinborough   
Un livre qui m'attirai franchement par cette couverture magnifique, mais aussi parce que cela reprend des contes que j'aime beaucoup. Quand l'on a dans les mains, on a l'impression d'avoir un vieux livre précieux. Je suis déjà fan.
Cette intégrale est composé de trois histoires bien distincte, donc je donnerait trois avis.


Poison

Le première histoire est un renouveau du conte de 'Blanche-Neige et les sept nains'. Donc nous retrouvons une Reine jalouse de la fille de son mari. Elle va tout d'abord vouloir lui faire payer ce qu'elle représente : une personne aimé par son père et tout le peuple. Elle va finir par la faire fuir, puis tenter de la tuer. Mais les sept nains vont la garder et la protéger, jusqu'à ce que le Prince arrive.

Nous retrouvons donc le véritable conte, mais d'un points de vue extérieur suivant plusieurs personnages tels que la Reine, les nains ou encore Blanche-Neige. Puis, nous avons aussi quelques scènes érotique et des événements assez différents du conte classique. Et franchement, j'ai apprécie cette histoire beaucoup plus adulte et sympas à découvrir.

La fin m'a mis hors de moi - même si je n'ai pas compris l'épilogue. Mais le chapitre douze, j'ai cru que le livre allait traverser la pièce de part et d'autre. Non, mais comment c'est possible de finir une histoire comme cela ?

Sinon côté personnages, j'ai beaucoup aimé Blanche-Neige, une jeune fille magnifique, aimé par tous et surtout son père. Elle est complètement libre refusant toute forme d'autorité, mais étant malgré tout proche du peuple. Je me suis attachée à elle facilement.

Sa belle-mère, la Reine, est assez méchante, mais j'aurai presque eu pitié de son malheureux au départ. Mais après, l'auteur développe les principes de cette jeune femme et là, autant dire que je la déteste. Comment l'on peut penser que le bonheur n'existe pas ?

Enfin, les nains sont biens sur adorable. On les découvre sous un autre jour, qui me les a fais aimer encore plus. Le Prince quand à lui, je ne peux pas trop développé. Mais je l'aimais beaucoup au départ, mais il va faire quelque chose d'impardonnable.

L'écriture est assez fluide et rapide à lire avec pas mal de description. Le point de vue externe - que je n’apprécie pas beaucoup - ne m'a pas du tout perturbé. J'ai vraiment lu cela comme une lettre passe à la poste.

En général, une première histoire qui est presque un coup de cœur sauf que la fin m'a déçu.


Charme

La second histoire est une revisite du conte de Cendrillon et autant dire que cela m'a un peu perturber. En effet, l'on découvre qu'elle souhaite se marier avec le Prince par tous les moyens. Elle va donc passer un contrat avec un fée pour tomber amoureuse. Mais cela ne va pas se passer comme prévu... Le Prince a en effet un très lourd secret...

Le rapprochement entre 'Poison' et 'Charme' est juste top. En effet, le Prince est le même dans les deux romans,, on retrouve la Reine aussi et le rat - le Chasseur. Et franchement, je trouve cela juste top. Cela me rend accro à l'histoire pour savoir si l'on va encore les retrouver ou pas.

La fin est bizarre, mais donne envie d'en savoir plus avec notamment le retourne de Blanche-Neige et de la Reine, avec un accord pour Rose et le Prince. On ne sait pas trop à quoi s'attendre avec la suite.

Cendrillon est un personnage qui m'a franchement agacé. Elle se plaint continuellement et a des rêves complètement surréaliste, mais elle est sur de parvenir à ses fins. Je trouve cela franchement dommage. Enfin, je dirais qu'il y a un truc qui me perturbe : elle se masturbe ! Non, mais mon enfance est ruiné ainsi...

Sinon le Prince est comme dans le premier tome, même s'il est encore complètement sous le charme de sa Blanche-Neige. Rose est un personnage facilement manipulable, qui veut le bonheur de tout le monde... Mais peut-être pas le sien... La père et la belle-mère de Cendrillon ont l'air assez différents... Je comprends l'amour, mais là, cela me fait bizarre... Je ne sais pas y a un truc pas clair.

L'écriture est assez fluide et rapide à lire avec pas mal de description. Le point de vue externe - que je n’apprécie pas beaucoup - ne m'a pas du tout perturbé. J'ai vraiment lu cela comme une lettre passe à la poste.

En général, une histoire que j'ai moins aimé au-début que la première, mais que j'ai adoré à la fin.


Beauté

La troisième histoire est proche de celle de la Belle et la bête avec aussi Rumplestilskin et le Petit Chaperon Rouge. En bref, c'est l'histoire d'un Prince, en manque d'aventure, qui va partir à la recherche d'un royaume perdu endormi depuis cent ans. Pendant sa quête en compagnie d'un chasseur, il va faire la connaissance d'une jeune fille au courant de l'histoire, qui va le mener jusqu'à là-bas.

Petra est mon personnage préféré, une jeune fille au grand cœur, qui veut toujours le bonheur de tout le monde, allant même jusqu'à se sacrifier pour la bonne cause.

Le Prince n'est pas un prince charmant... Déjà il pleure, cela casse le mythe quand même...Puis, il est totalement sous le charme d'une femme totalement fausse.

Belle est une jeune fille magnifique à premier abord, mais plus on avance dans l'histoire, plus on en découvre sur elle. Mais je ne peux en dire plus...

Rumplestilskin est un personnage important retenant beaucoup de secret, notamment sur Belle, mais aussi sur sa vie. Il est habille et un grand sorcier puissant. J'aurai voulu en savoir plus sur lui...

Les autres personnes, même s'ils sont présents, ont des caractéristiques classiques, banales. Nous avons celui qui fais confiance à personne, le gentil...

A la fin de l'histoire, j'en aurai voulu tellement plus. Ma tête est remplie de questions sur les personnages et d'autres futures histoires, aventures.

L'écriture est assez fluide et rapide à lire avec pas mal de description. Le point de vue externe - que je n’apprécie pas beaucoup - ne m'a pas du tout perturbé. J'ai vraiment lu cela comme une lettre passe à la poste.

En général, une histoire que j'ai su apprécier et qui m'a énervé de temps en temps, en me disant : Mais pourquoi lui ne sera pas heureux ?


Pour conclure cette trilogie, j'ai bien aimé ces histoires qui m'ont transportés dans les contes de mon enfance en une version plus adulte.

Petit bonus, j'adore vraiment les illustrations et l'ambiance en lisant ce livre. C'est juste magique !

>>http://fifty-shades-darker.blogspot.fr/2015/12/contes-des-royaumes-integrale-de-sarah.html
Magnus Chase et les dieux d'Asgard, tome 1 : L'Épée de l'été Magnus Chase et les dieux d'Asgard, tome 1 : L'Épée de l'été
Rick Riordan   
Fini hier soir!
J'ai lu les 150 dernières pages d'une traite tellement c'était entraînant et plein de suspense.
Si jamais certains hésitent à se lancer dans la VO, je vous conseille de céder à la tentation car l'écriture de R. Riordan est fluide et pas très compliquée. Franchement, avec de la détermination, un petit traducteur à côté de vous et avec l'idée que nous ne lirez pas ce livre aussi vite que les autres et qu'il faudra être patient, ce roman est accessible aux personnes ayant un anglais moyen. Il y a toujours quelques verbes qui ne sont pas fréquents et des noms communs bizarres mais un traducteur quelconque vous sauvera!

Bon, la seule difficulté dans ce livre, ce sont tous les termes liés à la mythologie nordique! Il y a un lexique (comme dans PJ, HDO...) à la fin qui nous rappelle telle ou telle chose mais ayant lu le livre sur liseuse, le lien du mot qui renvoyait au lexique ne restait que les 2-3 premières apparitions du mot puis disparaissait donc j'avais plutôt intérêt à le mémoriser! Donc, c'est peut-être le seul point un peu frustrant de ce livre. La plongée dans la mythologie nordique m'a semblé la plus compliquée entre tous les univers de R. Riordan qui impliquent des mythologies. Et, surtout, ne pensez pas les films sur Thor vous aideront, ah ah!

Comme les autres personnes ayant fait des commentaires, je vais essayer de commenter sans dévoiler l'intrigue (car certains curieux seraient susceptibles de cliquer sur les "spoiler" x) bien que je pense qu'on puisse trouver des infos sur Internet... Mais c'est toujours plus agréable de découvrir soi-même).

Avant d'engager le vrai commentaire, j'aimerais signaler de l'édition en France ne gère pas forcément super pour la traduction des livres. Je sais que la plupart des versions européennes sont déjà (ou presque) disponibles... Et nous pauvres petits lecteurs devront attendre je ne sais pas moi.. un an? avant d'avoir la version française... Bon, je me plains mais je connais rien en acquisition de droit pour les séries, la traduction, etc donc désolée si je parle de choses qui, ça se trouve, sont très compliquées à gérer.


Bref! Bon, je commence avec le début du roman car... car c'est assez spécial.
Préparez-vous à être paumés au début. Le résumé n'aide pas du tout à la compréhension, au contraire il complique les choses... Et je trouve que si, certes, il donne envie de lire le livre, il spoile aussi pas mal...
On quitte New York de PJ et des Chroniques de Kane pour Boston, un peu plus au Nord, en plein hiver.
J'étais un peu larguée au début (bon, c'est peut-être moi après... se remettre dans un livre en VO est pas toujours facile...) avec tous les éléments nouveaux et parfois liés à la mythologie nordique auxquels je ne comprenais pas tout...
Mais rassurez-vous, une fois qu'on est dans le bain et que Magnus est un peu moins paumé (oui, il l'est lui aussi, au début ah ah), c'est plus facile!

Bon, concernant les péripéties, rien à redire. C'est du R. Riordan tout craché! Il a toujours de bonnes idées pour combler ce qui se passe entre le début et la fin. Il m'étonne d'ailleurs, avec tous les livres qu'il a déjà écris! Bravo à lui. En gros, attendez-vous à de l'action, à des situations complètement loufoques, à de l'émotion, à de l'absurde, à de l'humour (beaucoup d'humour, à la sauce de l'auteur) et à plein de choses encore!
Il y a de temps en temps des passages moins entraînants et je pense que s'ils n'y étaient pas, il y aurait bien trop d'action et l'histoire ne serait pas digérable.

La fin m'a agréablement surprise. Cela change des autres histoires de l'auteur, qui avait ce côté guerre totale "On va tous y passer - BOOM - Oh, y'a un monstre là-bas! - BOOM" Vous voyez le genre?
Il y a évidemment une "guerre" car nos protagonistes ont des antagonistes donc un côté épique et... des sacrifices.

Maintenant, les personnages.
Si je le pouvais, j'embrasserais R. Riordan pour ses personnages! Ce qu'ils sont vivants, drôles, différents les uns des autres! Les personnages qui interviennent dans l'histoire sont différents de ceux de ses autres univers (OK, Annabeth, tu es une exception!) bien que Magnus et Percy aient des points communs. Je féliciterais aussi l'auteur pour le mélange de toutes ces ethnies... il est formidable à ce niveau.

A la fin du livre, vous serez déjà plutôt biens calés niveau Dieux, Mondes (9!) et espèces nordiques. J'aime cet aspect pédagogique des livres de R. Riordan. Il y a cette espèce de "Apprendre en s'amusant" que j'apprécie beaucoup. Il est sérieux sur (et passionné par) les mythologies tout en mettant plein d'humour.

Je finis ce commentaire en comparant Magnus Chase aux autres séries de R. Riordan (il faut bien!). Avant tout, il s'agit de ma propre opinion et mon commentaire est parfaitement subjectif donc si vous n'êtes pas d'accord avec moi, pas besoin de me cracher dessus! ^.^
Première chose : Percy et Magnus. On va le dire : ils aiment l'humour, leurs amis et ils sont carrément casse-cous! Mais je dirai que la ressemblance s'arrête là. Magnus est moins... guerrier. Plus pacifiste. On comprend pourquoi en lisant le livre et j'ai beaucoup aimé Magnus pour ce côté-là. Après Percy, on l'a suivi depuis notre enfance donc difficile de lui faire de l'ombre x3 Cependant, Magnus est vraiment génial. Je pense que R. Riordan a suivi la croissance de ses lecteurs en écrivant Magnus Chase. Certains aspects font moins enfantin et l'humour de Magnus est plus "adulte" que celui de Percy. Il est plus calé sarcasmes et humour noir (pas trop pour ce dernier mais c'est arrivé). De plus, je ne dirai pas son âge exact mais Magnus est plus âgé que Percy dans leurs tomes 1 respectifs.
En parlant de tome 1, si je devais faire un classement, ce serait celui-là : PJ, Magnus Chase, HDO, Chroniques de Kane. Après, j'ai préféré le tome 2 de HDO à celui de PJ donc il faut voir ce que donne le deuxième livre de Magnus Chase (qui sort à l'automne 2016 apparemment... dur dur d'attendre!).

Voilà, voilà, un commentaire un peu long mais il faut dire que c'est un livre super et que j'ai pris plaisir à donner mon avis aux autres le concernant! ^^

par louji
Magnus Chase et les dieux d'Asgard, tome 3 : Le Vaisseau des damnés Magnus Chase et les dieux d'Asgard, tome 3 : Le Vaisseau des damnés
Rick Riordan   
Argh. Fini.
Bon, c'est officiel, il faudra un jour ériger une statue à Riordan pour la grandiosité de ses séries. Ce tome est un petit bijou. Lu en VO, pour moi, et à peine passée la première page, j'étais déjà en train de me tordre de rire. (En même temps, vous me direz, on commence avec le combo Chase-Chase-Jackson-Fierro, donc…)
J'aime beaucoup le début. Calme, tranquille. Une trentaine de pages de relative tranquillité – sur l'échelle Chase-Jackson des catastrophes, évidemment – jusqu'à l'annonce de l'embarquement imminent. Et, évidemment, qui dit quête grandiose pour stopper le Ragnarök dit équipe de choc. On laisse tomber Percy et Annabeth – même si, comme le dit Alex, un peu plus mignons, et ils causeraient une explosion nucléaire d'adorabilité – pour le groupe de choc, a.k.a. les résidents de l'étage 19, plus Blitz, Heart, et Sam.
Combo de choc, moi je disais quand j'ai vu qu'ils allaient partir tous ensemble, et je n'ai absolument pas été déçue. Dès le début de leur épopée, c'est le bordel. On se balade sur un vaisseau flashy, on se noie, on combat des géants… bref, le grand classique, et le grand bordel. Plus d'une fois, nos héros vont faire deux, voire trois, équipes.
Je suis particulièrement fan de ce principe. Parce que ça permet de découvrir les personnages. Vraiment, de plonger au cœur de ce qui les a façonnés. J'ai adoré chacun de ces héros nordiques, qui a chacun sa faille, chacun son petit moment de gloire. Ils sont tous géniaux. (Quelle surprise. ^^)

En termes de qualité, on est loin, il me semble, des premiers PJ. On sent que RR a mûri dans son écriture, dans son humour – croyez-moi, j'étais pliée toutes les dix pages plus ou moins – mais aussi dans les sujets abordés. Dès le début de la série, on sentait qu'ils risquaient d'être un peu plus sérieux que dans PJ, mais RR amène la réflexion, très subtilement, à un tout autre niveau. Religion – ils forment un magnifique patchwork, ces héros – Ramadan, terrorisme, esclavage, parents absents, maltraitance, notions de bien et de mal… on a de tout. Et c'est très agréable de tout aborder du point de vue de Magnus, sans jugement, sans critique. Beaucoup de finesse, beaucoup de délicatesse.

Je vais juste déplorer quelques petites facilités scénaristiques, notamment dans certains combats, et parfois un peu trop d'humour tordu avec les dieux. C'est vraiment minime, mais vu la qualité générale… je me sens obligée de le relever. Ce qui ne veut rien dire, en soi.
Juste, à ce sujet. Je suis allée lire la Lokasenna, la querelle de Loki. La version "originale" (entendez par là, traduite en anglais, même si une version française existe probablement quelque part). Un conseil. Lisez la version de MC, puis lisez l'original. Vous remarquerez sans doute que Loki est nettement plus violent dans l'original. Peut-être parce qu'il n'affrontait "que" Magnus… au point de faire des critiques sur son style vestimentaire et sa coupe de cheveux ? Mais on pardonnera ça à RR, il a sorti le meilleur – et le plus drôle – du meilleur vilain de toutes les mythologies confondues.

Et un dernier petit hommage à Alex, qui reste sans conteste l'un des meilleurs personnages de la série. Adorable des pieds à la tête, et j'aime aussi le fait qu'il/elle prenne le temps de réfléchir quand il s'agit de Magnus. Oui, parce que… chuuuut… :)

En résumé, un pavé qui se dévore d'une traite, excellent, fluide, très agréable à lire… bref, un bouquin bourré de qualités, qui aura probablement sa place dans mes meilleures lectures de cette année.
Magnus Chase et les dieux d'Asgard, tome 2 : Le Marteau de Thor Magnus Chase et les dieux d'Asgard, tome 2 : Le Marteau de Thor
Rick Riordan   
Je viens juste de finir le tome 2 de Magnus Chase et les Dieux d'Asgard... et j'ai une envie folle de tenir le troisième entre mes mains ! Quelle idée de le lire si vite ! Impossible de décrocher ! Les aventures de Magnus et compagnie m'ont fait tour à tour frémir, sautiller de joie et mourir de rire. Je me languis déjà de ces personnages hauts en couleur...

Nos héros se lancent donc, une fois n'est pas coutume, dans une quête périlleuse : retrouver Mjöllnir alias Mimi, le marteau de cet idiot de Thor. Autant dire que cela ne sera pas de tout repos pour eux ! Il y a tellement de péripéties compilées en un seul tome que je ne sais par où commencer !

Les personnages (autres que Magnus) sont beaucoup plus développés dans ce deuxième tome : Hearth et son sombre passé ; Samirah, Walkyrie et jeune fille amoureuse à plein temps ; même Amir prend de l'importance, certes en tant que petit ami de Sam. Et surtout, il y a Alex Fierro. Ô Alex ! Je l'aime à la folie ! Je pourrais lui écrire une ode ! J'ai adoré l'introduction d'un personnage sourd-muet dans le premier tome (Hearth), mais alors là, je suis combée.

[spoiler]Alex est un personnage transgenre, ou un argr, pour reprendre les termes de la mythologie nordique, en plus d'être un change-forme, à l'instar de Samirah, du fait de sa parenté avec Loki.[/spoiler]

Piquante, acerbe, la langue bien pendue et combative, Alex met toujours les pieds dans le plat, sans se soucier des conventions et de ce qu'il est bien de dire / de faire en société. Elle est elle-même, tout simplement, et elle vit à fond. Même si ses penchants meurtriers sont un peu plus prononcés que la moyenne, sa personnalité agressive révèle en fait une jeune femme blessée, abandonnée par sa famille. J'ai hâte d'en apprendre plus sur son passé et j'aimerais voir sa relation avec Magnus se développer davantage.

Bref, en lisant "Le marteau de Thor", j'ai ris aux éclats, tourné les pages à la vitesse de l'éclair, jusqu'à me rendre compte (trop tard) que ce deuxième tome était déjà fini. Loki n'a pas fini de semer la pagaille dans les neuf mondes, ce qui ne laisse rien présager de bon pour nos héros préférés. D'ailleurs, j'ai adoré le parallèle fait avec "Les Travaux d'Apollon" dans le tout dernier chapitre. Magnus rencontrera-t-il ce cher Percy Jackson dans le prochain tome ? Je trépigne d'impatience à cette idée ! L'attente va être longue mais elle en vaudra la peine, j'en suis sûre !

Comme toujours, un grand MERCI au fabuleux Rick Riordan pour ses histoires aussi drôles qu'épiques.

par Calypso-x
Harry Potter, Tome 2 : Harry Potter et la Chambre des secrets Harry Potter, Tome 2 : Harry Potter et la Chambre des secrets
Joanne Kathleen Rowling   
J.K contrairement a d'autres ecrivains n'a pas chute dans son 2e tome... au contraire il est meme voir meilleur. J'ai particulierement aime la fin du roman avec Tom Jedusor et Harry Potter.

par Roxye