Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Cecilia-22 : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
Le Ventre de Paris Le Ventre de Paris
Émile Zola   
Avec Germinal, La Bête Humaine,Nana, l'Assommoir et Au bonheur des dames, je pensais avoir lu les meilleurs oeuvres des Rougon-Macquart.Mais je me suis complétement trompée!J'ai été encore une fois transportée par une écriture bluffante, des descriptions magnifiques et des personnages plus authentiques les uns des autres. Je me suis balladée dans les rues de Paris, j'ai humé les mets divers et variés des Halles, j'ai été ébranlée par l'intrigue et la juxtaposition sociale entre les "Maigres" et les "Gras". C'est sublime, réaliste et exquis!

par Birginie
La Geste des Sanada La Geste des Sanada
Yasushi Inoué   
Ces huit nouvelles de Inoué Yasushi sont peut-être la meilleure introduction à la littérature japonaise. Emerveillé, on entre de plain-pied dans les guerres féodales du XVIème siècle qui aboutirent à l'unification du Japon. Un univers fantastique où les guerriers ont des "ombres" chargées de mourir à leur place, où des enfants de treize ans dirigent avec maestria des combats effroyables, où les samouraï se donnent la mort pour atteindre leur idéal. Les héros ne sont pas ici des seigneurs mais des êtres simples - paysans ou guerriers - que la légende prend sous son aile. Des textes tragiques et troublants. Une admirable "chanson de geste" d'Extrême-Orient, hommage vibrant d'Inoué Yasushi à son pays, le Japon.

Source : http://www.shunkin.net/Auteurs/?book=145

par MintThea
Caraval, Tome 1 : Caraval Caraval, Tome 1 : Caraval
Stephanie Garber   
Caraval est un livre qui a beaucoup circulé sur les réseaux sociaux et son résumé très mystérieux m'a tout de suite attiré, j'ai donc été vraiment heureuse de pouvoir le recevoir grâce à Booknode que je remercie. La magie n'a pourtant pas opéré sur moi et je trouve que le bruit qu'on a fait pour ce roman n'est pas vraiment justifié.

Scarlett espère assister au spectacle de Caraval avec sa soeur depuis des années. Mais alors qu'elle perdait espoir et qu'un avenir plus radieux s'offrait à elle grâce à un mariage arrangé qui pourrait les mettre à l'abri de leur père violent, Scarlett reçoit enfin une réponse du maître du jeu de Caraval. Ils sont invités, sa soeur, son fiancé et elle, à assister au prochain spectacle. Alors que Scarlett se décide à refuser l'invitation -son mariage étant devenu plus important pour elle-, la jeune femme se retrouve malgré elle sur l'île des Songes où va se dérouler le prochain Caraval. Sa sœur a disparu et elle est obligée de jouer au jeu pour la retrouver. Car Caraval n'est pas vraiment un spectacle : complots, doutes, appât du gain, Scarlett va vivre une aventure loin d'être magique.

J'ai eu beaucoup de mal avec le début du livre. Entre Scarlett qui est un peu niaise et plutôt peureuse, sa soeur qui elle est dévergondée et égoïste, et Julian, un jeune marin qui n'y est pas pour rien à leur arrivée sur l'île, qui est un vrai pervers, je sentais que ma lecture allait être éprouvante. Et même si les personnages finissent par évoluer et devenir moins agaçants (quoi que, Julian m'a vraiment exaspéré jusqu'au bout à tout le temps se tromper sur le nom de l'héroïne), c'est ensuite l'histoire et l'univers qui m'ont posé problème.

J'ai vraiment été déçue par le spectacle. La magie n'est pas beaucoup présente, d'autant plus que, comme Scarlett, on se met beaucoup à douter de l'authenticité de ce qui nous est présenté. J'ai bien aimé l'inspiration vénitienne de son univers, mais j'aurais aimé que l'auteure s'attache plus à nous décrire Caraval et s'attarde moins sur les pensées et les questions de Scarlett. Je n'ai pas été immergée.

Le style de l'auteure, en général, m'a lui aussi posé problème. Je l'ai trouvé froid et il n'a pas réussi à m'émouvoir. Des personnages importants meurent et je n'ai absolument rien ressenti. J'ai pourtant beaucoup aimé les nombreuses comparaisons, l'auteure associe très souvent les émotions à une couleur, un aspect vraiment original et unique de son style.

L'histoire va elle aussi un peu dans tous les sens et j'ai trouvé que certaines scènes manquaient de cohérence. [spoiler]La potion qui a l'odeur de son père par exemple, son effet est complètement ridicule, surtout qu'elle la lance sur son fiancé...[/spoiler] L'histoire d'amour m'a fait ni chaud ni froid car tout est beaucoup trop confus. L'auteure essaye aussi de jouer sur l'aspect psychologique et angoissant du jeu, mais j'ai trouvé qu'elle n'allait pas jusqu'au bout. La fin lève le voile sur beaucoup de mystères, mais je l'ai trouvée un peu facile avec tous ces personnages qui ressuscitent...

Ainsi, j'ai malheureusement trouvé que Caraval était un livre vraiment trop brouillon. Son histoire est floue, ses personnages agaçants et son univers empreint de magie n'est pas assez bien décrit pour vraiment transporter le lecteur. Je ne pense pas lire la suite.
http://bookshowl.blogspot.fr/2017/02/caraval-tome-1-stephanie-garber.html
Crime et châtiment Crime et châtiment
Fiodor Dostoïevski   
Ça, c'est du solide, du vrai. À connaître absolument. Qui a lu sait pourquoi.
Et qui n'a pas lu...qu'il ne tarde pas !
Car autant de vérité sur l'Humain, autant de psychologie, autant de profondeur, de clairvoyance et de force, ne se trouve pas à chaque coin de rue...ni d'étagère, d'ailleurs.
Poison, Charme, Beaute - Intégrale Poison, Charme, Beaute - Intégrale
Sarah Pinborough   
Un livre qui m'attirai franchement par cette couverture magnifique, mais aussi parce que cela reprend des contes que j'aime beaucoup. Quand l'on a dans les mains, on a l'impression d'avoir un vieux livre précieux. Je suis déjà fan.
Cette intégrale est composé de trois histoires bien distincte, donc je donnerait trois avis.


Poison

Le première histoire est un renouveau du conte de 'Blanche-Neige et les sept nains'. Donc nous retrouvons une Reine jalouse de la fille de son mari. Elle va tout d'abord vouloir lui faire payer ce qu'elle représente : une personne aimé par son père et tout le peuple. Elle va finir par la faire fuir, puis tenter de la tuer. Mais les sept nains vont la garder et la protéger, jusqu'à ce que le Prince arrive.

Nous retrouvons donc le véritable conte, mais d'un points de vue extérieur suivant plusieurs personnages tels que la Reine, les nains ou encore Blanche-Neige. Puis, nous avons aussi quelques scènes érotique et des événements assez différents du conte classique. Et franchement, j'ai apprécie cette histoire beaucoup plus adulte et sympas à découvrir.

La fin m'a mis hors de moi - même si je n'ai pas compris l'épilogue. Mais le chapitre douze, j'ai cru que le livre allait traverser la pièce de part et d'autre. Non, mais comment c'est possible de finir une histoire comme cela ?

Sinon côté personnages, j'ai beaucoup aimé Blanche-Neige, une jeune fille magnifique, aimé par tous et surtout son père. Elle est complètement libre refusant toute forme d'autorité, mais étant malgré tout proche du peuple. Je me suis attachée à elle facilement.

Sa belle-mère, la Reine, est assez méchante, mais j'aurai presque eu pitié de son malheureux au départ. Mais après, l'auteur développe les principes de cette jeune femme et là, autant dire que je la déteste. Comment l'on peut penser que le bonheur n'existe pas ?

Enfin, les nains sont biens sur adorable. On les découvre sous un autre jour, qui me les a fais aimer encore plus. Le Prince quand à lui, je ne peux pas trop développé. Mais je l'aimais beaucoup au départ, mais il va faire quelque chose d'impardonnable.

L'écriture est assez fluide et rapide à lire avec pas mal de description. Le point de vue externe - que je n’apprécie pas beaucoup - ne m'a pas du tout perturbé. J'ai vraiment lu cela comme une lettre passe à la poste.

En général, une première histoire qui est presque un coup de cœur sauf que la fin m'a déçu.


Charme

La second histoire est une revisite du conte de Cendrillon et autant dire que cela m'a un peu perturber. En effet, l'on découvre qu'elle souhaite se marier avec le Prince par tous les moyens. Elle va donc passer un contrat avec un fée pour tomber amoureuse. Mais cela ne va pas se passer comme prévu... Le Prince a en effet un très lourd secret...

Le rapprochement entre 'Poison' et 'Charme' est juste top. En effet, le Prince est le même dans les deux romans,, on retrouve la Reine aussi et le rat - le Chasseur. Et franchement, je trouve cela juste top. Cela me rend accro à l'histoire pour savoir si l'on va encore les retrouver ou pas.

La fin est bizarre, mais donne envie d'en savoir plus avec notamment le retourne de Blanche-Neige et de la Reine, avec un accord pour Rose et le Prince. On ne sait pas trop à quoi s'attendre avec la suite.

Cendrillon est un personnage qui m'a franchement agacé. Elle se plaint continuellement et a des rêves complètement surréaliste, mais elle est sur de parvenir à ses fins. Je trouve cela franchement dommage. Enfin, je dirais qu'il y a un truc qui me perturbe : elle se masturbe ! Non, mais mon enfance est ruiné ainsi...

Sinon le Prince est comme dans le premier tome, même s'il est encore complètement sous le charme de sa Blanche-Neige. Rose est un personnage facilement manipulable, qui veut le bonheur de tout le monde... Mais peut-être pas le sien... La père et la belle-mère de Cendrillon ont l'air assez différents... Je comprends l'amour, mais là, cela me fait bizarre... Je ne sais pas y a un truc pas clair.

L'écriture est assez fluide et rapide à lire avec pas mal de description. Le point de vue externe - que je n’apprécie pas beaucoup - ne m'a pas du tout perturbé. J'ai vraiment lu cela comme une lettre passe à la poste.

En général, une histoire que j'ai moins aimé au-début que la première, mais que j'ai adoré à la fin.


Beauté

La troisième histoire est proche de celle de la Belle et la bête avec aussi Rumplestilskin et le Petit Chaperon Rouge. En bref, c'est l'histoire d'un Prince, en manque d'aventure, qui va partir à la recherche d'un royaume perdu endormi depuis cent ans. Pendant sa quête en compagnie d'un chasseur, il va faire la connaissance d'une jeune fille au courant de l'histoire, qui va le mener jusqu'à là-bas.

Petra est mon personnage préféré, une jeune fille au grand cœur, qui veut toujours le bonheur de tout le monde, allant même jusqu'à se sacrifier pour la bonne cause.

Le Prince n'est pas un prince charmant... Déjà il pleure, cela casse le mythe quand même...Puis, il est totalement sous le charme d'une femme totalement fausse.

Belle est une jeune fille magnifique à premier abord, mais plus on avance dans l'histoire, plus on en découvre sur elle. Mais je ne peux en dire plus...

Rumplestilskin est un personnage important retenant beaucoup de secret, notamment sur Belle, mais aussi sur sa vie. Il est habille et un grand sorcier puissant. J'aurai voulu en savoir plus sur lui...

Les autres personnes, même s'ils sont présents, ont des caractéristiques classiques, banales. Nous avons celui qui fais confiance à personne, le gentil...

A la fin de l'histoire, j'en aurai voulu tellement plus. Ma tête est remplie de questions sur les personnages et d'autres futures histoires, aventures.

L'écriture est assez fluide et rapide à lire avec pas mal de description. Le point de vue externe - que je n’apprécie pas beaucoup - ne m'a pas du tout perturbé. J'ai vraiment lu cela comme une lettre passe à la poste.

En général, une histoire que j'ai su apprécier et qui m'a énervé de temps en temps, en me disant : Mais pourquoi lui ne sera pas heureux ?


Pour conclure cette trilogie, j'ai bien aimé ces histoires qui m'ont transportés dans les contes de mon enfance en une version plus adulte.

Petit bonus, j'adore vraiment les illustrations et l'ambiance en lisant ce livre. C'est juste magique !

>>http://fifty-shades-darker.blogspot.fr/2015/12/contes-des-royaumes-integrale-de-sarah.html
Autant en emporte le vent - Intégrale Autant en emporte le vent - Intégrale
Margaret Mitchell   
Que dire sur Gone with the wind hormis que c'est mon roman préféré... Je l'ai découvert lorsque j'avais 13 ans et maintenant, plus de 22 ans après, le plaisir est toujours aussi intact. Je vibre pour Scarlett, héroïne aussi détestable que fascinante, mue par son amour pour Ashley Wilkes, le voisin d’à côté et seul homme à lui résister.... Et Scarlett de commettre erreur sur erreur, (comme d'épouser Charles, le frère de la femme d'Ashley) uniquement dans le but ultime de voir Ashley lui céder. Mais il y a Mélanie, la douce Mélanie, tellement aveugle aux machinations de sa chère Scarlett qu'elle est devient agaçante... Même si il faut l'admettre, Melly est l'amie qu'on rêve toutes d'avoir ! Et bien entendu, il y aussi Rhett, aventurier, pirate, gentleman, et désespérément amoureux de notre Scarlett. Ces deux là s'aiment, se haissent, se séparent, se retrouvent... A chaque pas de Scarlett, Rhett est présent, pour lui signaler ses erreurs, combler son besoin compulsif de possession, et pour souffrir alors qu'elle se languit de son stupide Ashley. Vous l'avez compris, Autant en emporte le vent est une fantastique histoire d'amour, celui de Rhett pour Scarlett mais aussi celui de la dévotion de Melly pour la Belle du Comté, plus vivante et vibrante que la pauvre petite chose ne le sera jamais... C'est aussi l'histoire d'Ashley, partagé entre son amour sincère pour Mélanie qu'il sait être faite pour lui et la passion dévorante que Scarlett lui inspire... Tout gentleman qu'il soit, Ashley ne joue pas toujours franc jeu avec les deux femmes de sa vie. Quand à Rhett, il est parfait de cynisme et de noirceur, il entraine Scarlett dans son sillage ... Autant en emporte le vent c'est avant tout l'histoire de Scarlett, propulsée dans une guerre qui détruit tout ce qu'elle aime et la vie idéale qu'elle a toujours vécue. Face à l'incompétence de tous ceux qui l'entourent ( exception faite de Melly, admettons le) Scarlett s'efforce de maintenir à flot sa petite famille, sa plantation ( Tara !) et Ashley... (quel boulet celui-ci) Pour cela, elle va bien sûr abandonner peu à peu tous ses scrupules et les enseignements de sa mère, la douce Ellen, à qui elle rêve de ressembler tout en devant s'avouer qu'elle ne parviendra jamais à être une grande dame. Scarlett est une fripouille, une canaille, qui n'hésite pas à voler le fiancé de sa sœur (en même temps, elle a raison, l'argent de Frank était mieux employé avec elle, je suis sûre que Suellen n'aurait jamais donné un centime pour Tara !), complote pour voler le mari de sa seule amie ( chose qu'elle ne réalisera que trop tard) , use et abuse de ses charmes pour parvenir à ses fins. Rhett est son partenaire idéal et leur couple est mythique... On peste de la voir s'entêter sur ce stupide Ashley et on la suit avec autant de passion que d'agacement. Scarlett est une héroïne qu'on ne peut ni oublier ni totalement détester !

Ce que j'aime : Scarlett, Rhett, leur histoire, la relation entre Scarlett et Melly, les hésitations d'Ashley

Ce que j'aime moins : le destin de Melly et de Bonnie, même si avouons le, sans cela le roman ne serait pas aussi fort.

En bref : Un inclassable, une formidable histoire et un roman à lire et relire sans la moindre modération.

Ma note : 10/10.... j'ai beau faire, je ne lui trouve aucun défaut.

par JessSwann
La légende de Sigurd et Gudrun La légende de Sigurd et Gudrun
John Ronald Reuel Tolkien   
Un roman qui nous plonge dans la Mythologie nordique....
Toujours dans ce style Tolkienien très prononcé. Vraiment de très beaux poème magnifiquement illustrés.
A lire si on aime tolkien, le Maître...
Beowulf - Traduction et commentaire Beowulf - Traduction et commentaire
John Ronald Reuel Tolkien   
Tolkien a donc traduit ce célèbre texte et l'on peut voir qu'il s'est inspiré de celui-ci dans ses écrits futurs (le dragon/serpent qui rappelle Smaug, Grendel qu'on peut comparer à Gollum, la demeure faite d'or rappelle Edoras, les noms des personnages...) Cette traduction est plutôt accessible et la présente édition nous propose également le texte "Sellic Spell', composé par Tolkien, une autre version de la légende Beowulf. Et une fois n'est pas coutume, Christopher Tolkien nous livre ses commentaires (que je n'ai pas encore lus) sur les deux récits. Un ouvrage qu'il est bien !

par Elodia
Au Bonheur des Dames Au Bonheur des Dames
Émile Zola   
C'est le Zola que je préfère. Une jeune fille qui semble banale mais qui va se métamorphoser quand elle devient vendeuse dans un grand magasin de Paris.

par Alienor
Blanc mortel Blanc mortel
Robert Galbraith   
Une suite à la hauteur des précédents volumes, je suis fan. L'intrigue excellente, la narration vraiment prenante, j'attends la suite avec impatiente !

par Nymphee