Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de cedb9 : J'ai lu aussi

retour à l'index de la bibliothèque
Les Fleurs du Mal Les Fleurs du Mal
Charles Baudelaire   
Euh... question... Je suis peut-être idiote et ma bêtise va sans doute ressortir dans cette interrogation, mais quelqu'un pourrait-il m'expliquer pourquoi y a des gens qui notent le scénario et le suspens sur ce bouquin ?? O.o parce que personnellement, je pige pas...
Sinon, j'ai étudié Baudelaire en plein milieu de ma dépression, et... Quel bien fou ! Ce recueil a eu un effet totalement thérapeutique sur moi. Quelle hargne, quelle passion, quelle douleur, quelle force ! Mon dieu. Je remercierai assez mon prof de théâtre qui a mis en scène certains poèmes et nous les a fait déclamer... Tout simplement jouissif. Une petite strophe de mon préféré, soyons fous (c'est de mémoire, hein donc désolée si la ponctuation n'est pas respectée... =) )

"C'est la mort qui console, hélas ! et qui fait vivre,
C'est le but de la vie, et c'est le seul espoir
Qui comme un élixir nous monte et nous enivre,
Et nous donne le coeur de marcher jusqu'au soir."

"La Mort des pauvres"

par flo0wer
Super Picsou Géant n°15 Super Picsou Géant n°15
Collectif   
Les histoires de Picsou, cela me faisait bien rire quand je les lisais avant. Un bon moment détente.

par Sheeka
Super Picsou Géant n°3 Super Picsou Géant n°3
Super Picsou Géant   
UN BD AMUSANTE? ET DROLE J'aspire le lettres et les phrases (:
Super Picsou Géant n°2 Super Picsou Géant n°2
Super Picsou Géant   
donald et la chance malchanceuse
Mickey et les « pieds géants »
Donald : Les feuilletons ont du bon
Mickey et la carte d’Oncle Ding
Bambi n’a pas froid aux yeux
La super-invention de Géo
Picsou à la rescousse des Castors Juniors
Dingo antiquaire à tout faire
Fantomiald prend des risques
Deuxième mi-temps Deuxième mi-temps
Pierre Ménès   
Note de l'éditeur :
« Je n’ai pas eu le choix. Tout le monde aurait fait pareil à ma place. En revanche, ce que tout le monde n’aurait pas fait, c’est ce que la famille de mon donneur ou de ma donneuse a fait. Eux avaient le choix. Et ils ont choisi de me donner la vie. »
Pierre Ménès a subi une double greffe du rein et du foie. Sans elle, il était condamné. Dans ce livre bouleversant, il revient sur sa vie, de son enfance aux plateaux de télévision. Et il raconte pour la première fois l’insupportable attente, la dégradation de son état, la lourde opération et la douleur de ses proches. Mais il partage aussi l’espoir, le soutien indéfectible de l’amour de sa vie Mélissa, la solidarité de son entourage, les visites de grands joueurs de football et les mots d’anonymes, qui l’ont aidé à tenir bon dans les moments les plus durs.
Pierre Ménès témoigne aujourd’hui pour rappeler l’importance du don d’organes – 21 000 personnes sont dans l’attente d’une greffe – dans un hymne à l’amour et à la vie.
Pierre Ménès est journaliste sportif spécialisé dans le football. Il a longtemps travaillé à L’Équipe avant de se tourner vers la télévision. Il est chroniqueur à Canal Football Club.

par Leslie27
Lettres de mon moulin Lettres de mon moulin
Alphonse Daudet   
Je l'ai lu étant petite. J'aime beaucoup les contes. Que de souvenirs !

par Linou
L'Affaire Caïus L'Affaire Caïus
Henry Winterfeld   
Génial !!
Ce livre est plein d'humour, d'aventure, de suspens !!
On apprend au passage le système de vie des Romain de l'époque...
Recommandé !

par CccMmm
L'Éducation sentimentale L'Éducation sentimentale
Gustave Flaubert   
Ce livre est un désœuvrement… Que raconte-t-il ? Pas grand chose et il ne s’y passe presque rien ! Pourtant, j’ai vraiment beaucoup aimé cette lecture ; parce que je me suis peut-être un peu reconnu dans cette vision passive de l’existence. Mais ce qui m’a surtout marqué, c’est la qualité de la langue, le style de l’écriture avec lequel Flaubert est parvenu à me passionner pour un récit fait de petits riens. Les descriptions sont de vrais poèmes et cette éducation est d’une clarté sublime sur les sentiments des personnages, leurs vies, leurs états d’âme et leurs amours.
Flaubert nous offre ici un livre sur la grisaille des amours bourgeois, la grisailles des cœurs inertes et sur la niaiserie des souffrances de gens trop bien naît. C’est aussi un roman de passions. Frédéric Moreau a une passion ardente, sublime mais platonique pour madame Arnoux ; une passion charnelle avec Rosannette, encore une autre, plus intéressée avec madame Dambreuse. D’autres personnages ont eux, des ardeurs pour leur carrière et la gloire comme Deslauriers. Arnoux à lui, l’appétit pour l’argent et les femmes tandis que Pelerin a une adoration pour l’art. Etc. … Ainsi, tous ses personnages (et bien d’autres encore ; ils sont très nombreux dans ce roman) ont pour point commun la recherche vaine d’un idéal et d’une félicité qui semble leurs être promise. Malheureusement, ses exaltations sont éphémères et c’est la vacuité, l’échec de leurs vies (sentimentales et sociales) qui prédomine. Flaubert pourfend ainsi la bourgeoisie de province, incarnée par tous ses jeunes gens séduisants mais décevants. Se sont les rois de l’occasion manquée, les fils d’une révolution trop ambitieuse pour eux. Les occasions se multiplient mais ils n’en saisissent aucunes. Leurs désirs s’étiolent ; leurs projets meurent par manque de volonté… Frédéric Moreau, le personnage central de l’éducation sentimentale est un homme médiocre, influençable, insignifiant, hésitant… Je l’ai même souvent trouvé pathétique ! Sa participation même à des événements politiques bouillonnants, terribles et tragiques comme la fin de la monarchie de juillet, la révolution de 1848 et l’avènement de la seconde république deviennent fade à son contact. Il est si imbu de lui-même et sa personne est si ennuyeuse !
Mais que j’ai apprécié ce très bel ennui…


par RMarMat
Tartarin de Tarascon Tartarin de Tarascon
Alphonse Daudet   
Je l'ai lu pour l'école et j'en ai un bon souvenir.
Je me souviens d'avoir appris, à cette époque, ce qu'est un guéridon.
Ruy Blas Ruy Blas
Victor Hugo   
Livre étudié en cours, qui m'a bien plu. C'est un peu lourd au niveau des rimes, mais sinon, l'histoire a beau finir de façon un peu tragique elle est très belle. Je conseille cette lecture rien que pour la culture littéraire.