Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de ceeline_d : Ma PAL(pile à lire)

retour à l'index de la bibliothèque
Huis clos, suivi de Les Mouches Huis clos, suivi de Les Mouches
Jean-Paul Sartre   
«JUPITER :
Égisthe, ma créature et mon frère mortel, au nom de cet ordre que nous servons tous deux, je te le commande : empare-toi d'Oreste et de sa soeur.
ÉGISTHE :
Sont-ils si dangereux ?
JUPITER :
Oreste sait qu'il est libre.
ÉGISTHE, vivement :
Il sait qu'il est libre. Alors ce n'est pas assez que de le jeter dans les fers. Un homme libre dans une ville, c'est comme une brebis galeuse dans un troupeau. Il va contaminer tout mon royaume et ruiner mon oeuvre. Dieu tout-puissant, qu'attends-tu pour le foudroyer ?
JUPITER, lentement :
Pour le foudroyer ? (Un temps. Las et vôuté.) Égisthe, les Dieux ont un autre secret...
ÉGISTHE :
Que vas-tu me dire ?
JUPITER :
Quand une fois la liberté a explosé dans une âme d'homme, les Dieux ne peuvent plus rien contre cet homme-là. Car c'est une affaire d'hommes, et c'est aux autres hommes - à eux seuls - qu'il appartient de le laisser courir ou de l'étrangler. »

Les Mouches

par Mellana
Le Père Goriot Le Père Goriot
Honoré De Balzac   
Bon, je suis partie sur un mauvais appriorit mais j'avais tord. Excepté le fait que ce roman soit un peu long au début du récit et qu'il ne soit pas très très facile à lire, je l'ai trouvé réellement bien. L'histoire, en elle même, est très intéressante. J'aime la façon dont Balzac nous explique la vie de Goriot et de Eugène, car il explique en réalité deux personnes contraires : d'un côté la vieillesse, la connaissance, l'expérience, la fin et de l'autre la jeunesse, l'ignorance, l'innocence, la découverte, le commencement.
Un classique très intéressant et rempli de philosophies humaines.

par myra44
Sommeil Sommeil
Kat Menschik    Haruki Murakami   
Je n'avais jamais lu Murakami. Et puis je suis tombée par hasard sur cette luxueuse édition de Sommeil. Une nouvelle courte, grand classique de l'auteur, quoi que fortement énigmatique d'après la couverture. Soit, je me lance. Sans regret. Sommeil, c'est une histoire quotidienne à portée allégorique et philosophique : il faut conduire sa vie et la vivre. L'héroïne a mis sa vie en sourdine. Elle a perdu son appétit pour tout : les livres, la gourmandise, la surprise. Elle se résume à une fonction : femme au foyer qui vit raisonnablement. C'est ici l'histoire d'une femme qui nous est présentée, une femme enfermée dans une boîte : sa vie. Du moins celle qu'elle s'est fabriquée. Sa vraie vie, son vrai moi elle les a enterré, et c'est avec fracas qu'ils surgissent dans sa vie sous forme d'insomnie. C'est l'histoire d'une femme touchante, qui s'ennuie à juste titre, et qui en ouvrant les yeux sur sa vie finit par les fermer de désespoir pour délaisser son apparence physique et éveiller son esprit. Les yeux fermés, elle sonde les ténèbres du monde pour le comprendre. Elle veut être libre, et la fin ne nous répond pas vraiment : sombre-t-elle dans le désespoir ? Meurt-elle ? Est-elle agressée ? S'est-elle rendormit pour revenir à une vie placide ? Le retournement correspond-t-il à celui de sa vie qu'elle va abandonner en fuyant son foyer ? A votre libre interprétation...

par Anarore
Indécent, Tome 1 : Indécent Indécent, Tome 1 : Indécent
Colleen Hoover   
Encore une merveille de Colleen Hoover. Ce livre est vraiment formidable. J'ai du me forcer à ne lire que quelques chapitres par jour pour ne pas le lire d'une traite et ainsi faire durer le plaisir.

Une fois de plus les personnages sont géniaux je me suis beaucoup attaché à Lake, une jeune fille faisant face aux problèmes de la vie. Et Will, encore un mec parfait, enfin presque..[spoiler]le fait qu'il soit professeur m'a beaucoup déçu, je n'avais pas vraiment envie de lire une histoire d'amour impossible qui me rappeler un peu des personnages de pretty little liars, mais la fin m'a pleinement satisfaite et cette petite déception c'est vite dissipée. [/spoiler]

J'ai lu ce livre dans une période assez déprimante de ma vie et ce livre m'a beaucoup aider, en effet il reprenait tellement de détail propre à ma propre vie [spoiler]comme la deception amoureuse pour Lake, et son combat intérieur pour oublier Will en vain. Et sans oublier le cancer du poumon de la mère de Lake, ce livre m'a fais sourire, puis pleurer. [/spoiler]

J'adore également tous les passages de slam certains sont tellement beau. Quel originalité. Cependant je ne comprends pas vraiment le choix du titre français "indécent" puisque rien n'est vraiment indécent dans ces livres. Je préfère vraiment le titre original "slammed" qui correspond plus au livre.

Comme mes autres lectures de Colleen Hoover, j'ai été amenée à plusieures émotions à la suite comme la tristesse, ou même le début des sentiments amoureux. Au risque de me répéter Colleen Hoover est une des plus grande auteure de notre temps.

Je conseille vraiment ce livre à tous.

par loyulana
Il est de retour Il est de retour
Timur Vermes   
Je passe sur les polémiques liées au concept même du livre, je les trouve inintéressantes au possible. Déjà, je pars du principe que quiconque qui achète ce livre et qui n'est pas complètement idiot sait quand même à peu près à quoi s'attendre ! Oui, l'humour de ce livre se base parfois sur des remarques que certains qualifieront de racistes, mais ça me semble quand même très cohérent avec la personnalité de notre original personnage principal et narrateur, et on nous présente les vraies idéologies nazies, pas un truc dilué qui n'aurait eu absolument aucun sens dans ce contexte. Mais ce n'est jamais fait dans le but de stigmatiser réellement ou de blesser qui que ce soit. Personnellement, j'ai rien vu de choquant dans ce livre. Les choses m'ont semblé assez claires et à aucun moment j'ai eu l'impression que l'auteur défendait le nazisme. Au contraire, durant de nombreux passages, l'auteur arrive à pointer du doigt des incohérences et faiblesses de cette idéologie. Bref, je ne comprends absolument pas la polémique. Même si ce n'est pas un livre anodin, ça me semble vraiment chercher le mal partout. Ceci étant dit, pour d'autres raisons, mon avis sur ce livre sera plutôt nuancé, "moyen plus" on va dire.

J'ai sincèrement adoré le début, disons le premier quart du livre. Pourquoi j'ai adoré ? Bah déjà pour le concept, qui est quand même surprenant, et je pense bien exploité. Ensuite parce que le style d'écriture simple et fluide nous fait plonger sans aucun effort dans l'histoire. Enfin, parce que c'est tout simplement très drôle. On enchaine les quiproquos et situations improbables qui sont vraiment on ne peut plus distrayant.

Sauf que, comme bien souvent je me suis fais la réflexion quand j'ai lu des livres humoristiques, les meilleures blagues sont en générale les plus courtes... Et à un moment ce livre ne m'as plus vraiment fait rire parce qu'il est un poil trop long et n'arrive plus à nous surprendre, je trouve. On comprend assez vite la "mécanique" du truc. Une fois l'intrigue mise en place, je n'ai pas vu des rebondissements énormes. Bref, les quiproquos qui faisait le charme des débuts deviennent attendus et tombent un peu à l'eau pour ma part. Tout n'est pas à jeter pour autant dans les trois quarts restant du livre, mais c'est juste plus drôle. Et après un départ de si haut niveau, c'est vrai que ça m'a un peu déçu.

J'ajouterais que je n'ai pas plus accroché que ça à l'intrigue. Cette espèce de success-story télévisuelle d'Hitler a de quoi surprendre par son caractère absurde et improbable, mais ça ne m'a pas vraiment intéressé pour autant. Je trouvais que ça manquait un peu d'enjeux et tournait même en rond. Les 'ficelles' de l'histoire étaient quand même assez grosses et, là encore, les effets de surprises et les tentatives d'humour tombaient à l'eau à mon sens. J'aurais espéré une chute intéressante remontant le niveau, mais j'ai trouvé la fin vraiment très fade et même en partie prévisible, ce qui est très dommage.

Malgré tout, ça reste, je pense un livre intelligent et malin. Malgré que l'intrigue nous soit raconté à travers les yeux d'un personnage historique, j'ai trouvé ce livre on ne peut plus moderne. Certes, il y a des références inévitables à la Seconde Guerre Mondiale, mais on n'est pas du tout figé dans le passé pour autant. On nous parle surtout de l'Allemagne actuelle. Moi qui connais assez bien ce pays, je m'y suis complètement retrouvée. La description, mais aussi la critique qu'on en fait est juste. On traite en plus de sujets vraiment très variés, de la politique d'Angela Merkel et des autres partis politiques allemands, à la dépendance au pétrole, en passant par l'Union Européenne et les débilités passant à la télé. On fait référence à de vrais journaux, à de vraies chaines de magasins et à de vraies personnalités politiques (à ce sujet, le glossaire en fin de livre est bien pensé car il rend le livre accessible à tous, peu importe sa connaissance de l'Allemagne). On dresse un portrait assez complet et surtout parfaitement crédible, ce qui m'a beaucoup plu. Personnellement, je pense que c'est ça, plus que le personnage d'Hitler qui a fait que ce livre a connu un si grand succès dans son pays d'origine.
Pour moi, ce livre est une bonne satire politique, mais pas de celle qu'on croit. Ce n'est pas vraiment une critique du nazisme, c'est avant tout une critique de nous-mêmes. Et donc si ce livre m'a peu être un peu déçu coté humour, il a aussi su, sur ce point, me surprendre par sa pertinence.

Je tiens aussi à dire que la version d'Hitler que nous propose Timur Vermes est assez crédible. Je trouve qu'il a réussi à lui donner une personnalité cohérente avec l'idée qu'on s'en fait et avec ses traits de caractère qui sont avérés historiquement parlant. Et surtout il arrive à s'y tenir du début à la fin, ce qui me semble pas évident. Surtout avec une histoire aussi absurde, on serait vite tenté de faire tourner le personnage au grotesque, et ce n'est pas le cas. Dommage que les autres personnages de l'histoire soit bien plus passe-partout.
J'ai bien aimé également la stratégie commerciale qu'à eu ce livre. Par exemple, cette couverture absolument géniale : même à 200 mètres, on ne peut pas ne pas être attiré par ce visuel. Ça rend le livre très vendeur, je pense.
Puzzle Puzzle
Franck Thilliez   
En grande fan de Thilliez je ne pouvais pas passer à côté. C'est une bombe ce livre un huit clos angoissant qui nous rempli de doutes et qu'il est impossible de lâcher. J'ai adoré je vous le recommande chaudement.

par MelM
La Maison de la Nuit, Tome 9: Destinée La Maison de la Nuit, Tome 9: Destinée
Kristin Cast    P.C. Cast   
http://wandering-world.skyrock.com/3156976680-La-Maison-De-La-Nuit-Tome-9-Destinee.html

DESTINÉE est un tome légèrement en-dessous des autres. Après trois excellents romans qui m'avaient laissé un très très bon souvenir ( à savoir les 6è, 7è et 8è livres ), ce neuvième opus s'avère être un peu plus décevant. J'ai eu la triste impression de faire quelques pas en arrière. Les personnages perdent de leur maturité, la romance est mise de côté, l'intrigue stagne et les longueurs restent encore marquées alors qu'elles étaient très atténuées dans les précédents romans grâce aux autres éléments de l'histoire. Ici, ces éléments m'ont manqué ou ont été moins bien maîtrisés qu'habituellement. La fin de ce tome rattrape un peu le tout en nous offrant de beaux rebondissements, mais je dois bien reconnaître que DESTINÉE n'est pas la suite que j'attendais. Malgré tout, je prends la défense des auteures en me disant qu'au bout de 9 romans, une baisse de régime est complètement normale.
Comme dit précédemment, niveau protagonistes, ce n'était vraiment pas ça. Alors que la romance bien menée entre Stark et Zoey s'était enfin mise à me plaire, tout va de travers avec ce livre. Tout d'abord, rares sont les instants que ces deux personnages passent ensemble. C'est vraiment dommage. Mais le pire, c'est que lorsqu'ils se retrouvent, ils se disputent pour des histoires futiles et sans aucun intérêt. Allô ?! Vous êtes censés être des âmes-sœurs et vous vous demandez encore si vous pouvez vous faire confiance ? N'importe quoi ! Ce jeu de questionnement m'a plus frustré qu'autre chose. Zoey et Stark ont perdu de leur maturité naissante, chose que j'adorais dans les derniers tomes. On les voyait grandir et devenir plus adultes. Sauf que là, on prend le chemin inverse, et c'est très agaçant.
En même temps, je crois que c'est un trait de caractère que les auteures ont attribué à tous leurs personnages. Absolument tout le monde a été infantilisé. Que ce soit Lucie, Aphrodite, Damien, Rephaïm, Neferet, Kalona, Dragon, Shaunee ou Erin, ils m'ont tous paru beaucoup moins touchants et malins que précédemment. Aphrodite reste toujours aussi drôle avec sa répartie, mais elle perd de son charme en "piquant" chaque héros avec moins d'intelligence. Damien est beaucoup trop mis en retrait, chose qui m'a gêné. Bon après, P.C. et Kristin Cast nous servent à nouveau les fameuses longueurs dont je parlais dans ma chronique du tome 8. Il se passe tellement de choses que chaque protagoniste est obligé de raconter aux autres ce qu'il a vécu. Du coup, on nous rabâche très souvent deux fois les mêmes choses. C'est long et ennuyeux. Surtout lorsque les personnages qui écoutent adoptent des réactions incohérentes et vraiment troublantes. Bref, les héros ne m'auront pas convaincu cette fois-ci, et c'est regrettable. J'espère vraiment les retrouver dans le tome 10 comme je les avais laissé après avoir refermé le tome 8, et que DESTINÉE n'est qu'un petit coup de mou les concernant.
Côté intrigue, j'ai noté, là aussi, un petit relâchement. Les rebondissements ne se succèdent pas au même rythme qu'habituellement. Les coups de théâtre sont d'une ampleur minime, dans le fond. L'intrigue générale stagne un peu dans ce récit. DESTINÉE n'est qu'un tome de transition, alors que la saga m'avait habitué à des opus vraiment saisissants et avec un vrai but. Fort heureusement, l'ambiance de ce neuvième volet rattrape tous ces aspects négatifs. L'atmosphère reste malgré tout très prenante et vraiment ensorcelante car la mort n'est jamais loin. Même si les surprises ne sont pas omniprésentes, on se sent oppressés. Depuis quelques tomes, l'ambiance s'est énormément transformée. Tout est bien plus noir, bien plus obsédant, bien plus lourd. Et j'adoooooore ça ! On sent bien que la fin s'approche de plus en plus, et que le chaos ne va pas tarder à se manifester.
Pour continuer avec les très bons côtés de l'histoire, parlons de la conclusion. De plus en plus avec cette saga, les fins de chaque roman nous réservent une montagne de révélations. DESTINÉE ne déroge pas à la règle. Les ultimes chapitres sont gorgés d'adrénaline et de suspense, le tout saupoudré d'énormes bouleversements que je n'avais pas vu arriver. Une fois de plus, les auteures nous laissent complètement haletants pour la suite, et parviennent à gommer une partie des défauts du roman grâce à un final inattendu et exaltant. J'ai tellement hâte de lire CACHÉE maintenant !!!
En résumé, DESTINÉE est un tome moins prenant et moins émouvant que ses prédécesseurs. Les personnages y sont pour beaucoup, vu qu'ils m'ont semblé immatures et plus brouillon qu'habituellement. Zoey redevient une tête à claque frustrante, et son histoire avec Stark m'a vraiment manqué. Tous les héros ont régressé, ce qui est vraiment énervant. L'intrigue est, elle aussi, moins intense et prenante que celles des précédents ouvrages. Heureusement, nous plongeons à nouveau dans une ambiance haletante et noire, symbolique de cette saga que j'apprécie beaucoup. La conclusion de DESTINÉE est renversante et riche en révélations, dont je suis terriblement impatient de connaître les conséquences dans la suite des aventures de Zoey. Une lecture moyenne et un tout petit peu décevante, qui n'a a pas été à la hauteur de mes espérances. Malgré tout, j'aime beaucoup trop cette série pour porter un jugement sur les prochains opus. DESTINÉE n'est qu'un tome mal conduit sur une saga vraiment superbe, donc je ne me fais pas trop de soucis quant à ce qui m'attend dans les trois derniers livres.

par Jordan
Hannibal Lecter, Tome 2 : Le Silence des agneaux Hannibal Lecter, Tome 2 : Le Silence des agneaux
Thomas Harris   
Ce livre est tout simplement EXCELLENT !

Le suspens se fait sentir du début à la fin, le fil de l'histoire est d'une grande cohérence, les personnages sont incroyables : en quelques pages, en quelques mots prononcés, on s'attache au monstrueux Dr Hannibal qui se retrouve emprisonné ; on trouve Clarice Starling attachante avec ses aspirations futures et ses souvenirs passé ; quand au tueur en série, je vous avoue : il m'a fait de la peine bien qui ne le mérite pas même une micro-seconde, c'est dire la puissance du récit de M. Harris.

le tout est d'une puissance phénoménale. Un excellent thriller qui ne tombe pas dans le déjà vu, les clichés, la lourdeur etc.

Ce livre doit être lu, ne vous posez plus de questions, filer vous le procurer : vous ne decrocherez pas avant la dernière page, promis !

par Biibette
Sœurs sorcières, Livre 1 Sœurs sorcières, Livre 1
Jessica Spotswood   
Une livre à lire pour trois raisons : l'époque, le thème et les personnages !
L'auteur nous emmène certes dans une Angleterre imaginaire mais pleine des conventions d'atants, avec les longues robes et paroles appliquées. Une ambiance qui dépayse.
Le thème des prophéties et des sorcières est commun, pourtant la vigueur des personnages et le contexte histoire (Fille de Perséphone, les Frères) lui donne un nouveau souffle.
De plus, Cate est un personnage attachant, de part sa dévotion et son amour pour ses sœurs et sa volonté d'être une femme libre. On s'imagine aisément dans cette société où la femme n'est rien, et la révolte de Cate est à la fois subtile et radicale.
Un livre que j'ai adoré !
La clé de l'apocalypse La clé de l'apocalypse
James Rollins   
Très bon livre d'aventures, pas de temps mort, on ne s'ennuie pas une seconde. Un régal de livre à la "Indiana Jones". Tous les ingrédients sont réunis, recherche historique, scientifique, énigme, symbole...... Les personnages sont attachants. Bref, comme tous les autres livres de Rollins, j'ai passé un agréable moment de lecture.

par Marty49