Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de CelestFire : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
Le Complexe du chimpanzé, tome 3 : Civilisation Le Complexe du chimpanzé, tome 3 : Civilisation
Jean-Michel Ponzio    Richard Marazano   
Pourquoi la lecture de ces 57 pages m'a-t-elle pris tellement de temps? J'avais lu rapidement les deux premiers tomes et puis j'ai coincé sur le troisième. Pour les trois tomes, les images présentent des dimensions très variables, on y mélange visages précis et décors ébauchés. C'est joliment coloré mais exagérément en nuances sombres.

Il m'a fallu un certain temps pour intégrer cet ultime scénario. Ce ne sont pas les dialogues qui m'y ont aidé: ils sont passablement pauvres et de longues séries d'images en sont dépourvues. Remarquez que les traductions du russe sont plus qu'approximatives. Je fais l'hypothèse que le scénariste confie au lecteur le soin d'imaginer les dialogues estimant que les images sont suffisamment évocatrices.

Je me suis laissé aller à placer les trois tomes de ce récit dans le cadre de la spéculation physique des multivers. Çà marche souvent mais n'est-ce pas excessivement alambiqué? Pour résumer, le premier tome était remarquable mais l'intérêt s'est effrité au fil des tomes.


par Biquet
Uchronie[s] - New Harlem, tome 1 : Rapt Uchronie[s] - New Harlem, tome 1 : Rapt
Éric Corbeyran    Tibery   
2e cycle de la série Uchronie[s], le point de divergence se situe en 1960 et nous nous retrouvons dans un New York digne des années 60-70 mais inversé : les Noirs sont au pouvoir et les Blancs, parqués dans des ghettos.
J'ai moins aimé ce cycle que le précédent. L'histoire était moins prenante et intéressante et on y retrouve les raccourcis scénaristiques. De plus, je n'ai pas vraiment adhéré aux dessins de Tibery.
Seul le mystère entourant l'existence du héros donne ici envie de lire la suite.
http://lespipelettesenparlent.blogspot.fr/2013/01/uchronies-new-harlem-corbeyran-tibery.html

par Zina
Les Guerriers du Silence, tome 1 : Point Rouge Les Guerriers du Silence, tome 1 : Point Rouge
Pierre Bordage    Philippe Ogaki    Algésiras   
La confédération de Naflin est en grand danger... Un complot se prépare pour permettre à l'Église du Kreuz d'accéder à la tête de toutes les planètes civilisées ! Afin que ses desseins se concrétisent, l'Église n'hésite pas à cautionner des expériences sur les fidèles en vue de développer de nouvelles armes de répression !

par Laure17
Prométhée, tome 7 : La théorie du 100ème singe Prométhée, tome 7 : La théorie du 100ème singe
Stefano Raffaele    Christophe Bec   
L’album le plus bizarre de la série. Des événements se déroulent mais pour l’instant nous n’y voyons pas trop le lien avec les albums précédents. Le récit essaye peut-être de reprendre son souffle, et pour cela utilise le mythe du centième singe, un mythe bien sûr, puisque la théorie proposée, et qui existe, n’est malheureusement pas fondée scientifiquement. Force est de constater que les auteurs s’y engouffrent comme des foufous et se plantent méchamment. Dommage…
Le graphisme quant à lui est bien réalisé avec toujours beaucoup de personnages mais leur travail est pointu et nous permet facilement de nous repérer. Que dire de plus de cet album qu’il est en-dessous de la moyenne. Septième tome et où nous mène la série ? On se demande même quand les E-T vont descendre nous mettre une bonne claque.

par Skritt
Latium, tome 1 Latium, tome 1
Romain Lucazeau   
"Latium" est une lame de science-fiction forgée au creuset de la philosophie. Une oeuvre atypique qui vous perce l'esprit de part sa richesse peu commune, son style poétique et son histoire, profonde, qui amène aisément à la réflexion.
On se situe plusieurs millénaires dans le futur où l'humanité toute entière aurait disparue suite à l'Hécatombe. Ne subsiste plus que les Intelligences. Des IA à la puissance quasi divine mais névrosées par la disparition de l'humain et donc de leur raison d'être.
Destin, libre arbitre, liberté, conscience... autant de sujets intelligemment abordés au cours de ce thriller space-opera haletant et fabuleux.
"Latium" est une nouvelle étoile au firmament de la Science-fiction.

par Aquila
Carthago, tome 1 : Le Lagon de Fortuna Carthago, tome 1 : Le Lagon de Fortuna
Éric Henninot    Delphine Rieu    Christophe Bec   
Je ne connaissais ni l'auteur ni le dessinateur mais j'ai été agréablement surprise.
Les dessins sont magnifiques et si réalistes.
Les planches géantes sur l'océan sont spendides, on s'y croirait !
J'attends le 3 avec impatience =).

par Gomette
La voie martienne : et autres nouvelles La voie martienne : et autres nouvelles
Isaac Asimov   
Un excellent recueil de nouvelles d'un des meilleurs auteurs du genre, de nouvelles idées pour notre plus grand plaisir... A découvrir rapidement...
Honor Harrington, tome 1 : Mission Basilic Honor Harrington, tome 1 : Mission Basilic
David Weber   
Cette série, c'est presque un rêve d'enfant!
Il s'agit d'un space opéra militaire. Genre pas si représenté que cela mine de rien. Il met en scène le personnage de Honor Harrington, officier spatial de la Flotte Manticorienne. Le royaume de Manticore constitué de plusieurs planètes est en paix depuis des années mais la guerre gronde de plus en plus avec la République populaire du Havre.
La vision de l'auteur est un peu étriquée avec les gentils et loyale monarchiste de Manticore et les républicain véreux du havre mais ce n'est pas le sujet le plus important du récit d'autant que cela gagnera beaucoup en ambiguïté par la suite.
Non, ici, on est bien face à du "vrai" space opéra militaire. Le premier tome, Mission Basilic commence avant la guerre et met en scène Honor en tant que "simple" capitaine de vaisseau léger. Petit à petit, de tome en tome, la guerre va éclater et les faits d''armes d'Honor vont la voir monter les échelles hiérarchiques de capitaine de croiseur léger à croiseur lourd, croiseur de combats... De commodore en charge d'une flotte légère de croiseur à Amiral avec sous son commandement des dizaines de super-cuirassés. De même, ce qui était un duel de "petit" vaisseau dans le premier tome se transformera petit à petit à des confrontations de centaines de supers cuirassés de milliers de tonnes qui s'affrontent à coups de bordés de milliers de missiles et dont les pertes humaines dépassent le million. Autant le dire, rarement une série aura fait autant dans la démesure pour notre plus grand plaisir. Bien que d'aspect militaire, les personnage sont très attachants et on est bien loin de protagonistes trop guindés comme pour la série La flotte perdue avec Honor en tête. Il s'agit d'une excellente stratège et tacticienne qui conduira à des victoires les plus improbables mais il s'agit aussi de quelqu'un avec une volonté de fer qui finira par évoluer aussi bien dans la passerelle d'un vaisseau que dans l'arène politique. D'ailleurs, l'auteur en fait même un peu trop et finira par en faire une véritable légende vivante mais on s'en manque tellement cela s'avère jouissif.

N'allez surtout pas croire que parce que c'est le premier tome, l'histoire est loin d'être aussi intéressante car ce serait faux. Certes l'évolution d'Honor ce fera sur des milliers de pages mais les premiers tomes, même si moins spectaculaires sont tout aussi jouissifs que les prochains. On apprend à connaitre les seconds rôles, certains mourront au combats, d'autres évolueront tout comme Honor dans la hiérarchie (parfois pour mourir ensuite...). L'important, c'est que ces personnages sont attachants et l'auteur n'est pas avares en scènes "jouissifs" de tout acabits.
Je pourrais parler de cette série pendant des heures vu le nombre de relecture que je lui est fait subir mais l'important, c'est que si comme moi, vous conservé une âme d'enfant cette série est faite pour vous. Attention toutefois, si je parle "d'âme d'enfant", il s'agit d'un récit mature mais le coté "évolution hiérarchique" et "bataille démesurée" sont la pour faire rêver les petits garçons au même titres que l'avait fait les gigantesques batailles du Seigneur des Anneaux en son temps.

par Caly
Dr Bloodmoney Dr Bloodmoney
Philip K. Dick   
Voilà l'exemple parfait d'un roman où la science fiction ne sert que de cadre à une excellente histoire! Si j'ai trouvé un peu dur d'accrocher aux premiers chapitres (beaucoup de personnages qui n'interagissent pas), le reste se dévore à mesure qu'ils se regroupent. Hoppy le phoco ainsi que Bill sont d'excellentes inventions, tous les protagonistes ont un vrai caractère... l'histoire est celle de la fin du monde mais le focus est finalement mis sur les relations et réactions humaines dans un tel cadre. Le sous-titre anglais est d'ailleuirs "How we got along after the bomb", ça veut tout dire.

par tolomas
Golden City, tome 1 : Pilleurs d'épaves Golden City, tome 1 : Pilleurs d'épaves
Daniel Pecqueur    Nicolas Malfin   
Cette série se lit bien, et est agréable.
En revanche, il ne faut pas s'attendre à quelque chose d'exceptionnel. Malgré le scénario bien touffu, les rebondissements (parfois un peu trop nombreux) et l'action, l'histoire reste assez peu originale, à la hauteur de ce qu'on pourrait avoir déjà vu en film, où dans une série télévisée. Les personnages sont assez caricaturés et, là encore, on a cette impression de connaître déjà le genre des protagonistes.
Mais, par l'aventure, l'action, et l'intrigue qui nous accroche, ça reste une BD agréable à lire, assez addictive.
Le dessin est lui non plus pas extraordinaire (peu remarquable), et on dirait parfois que les personnages sont toujours entrain de sourire. C'est assez énervant.