Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Celia_P : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
Hybride, tome 1 : Ce qu'il reste de moi Hybride, tome 1 : Ce qu'il reste de moi
Kat Zhang   
http://wandering-world.skyrock.com/3115685987-The-Hybrid-Chronicles-Tome-1-What-s-Left-Of-Me.html

On dit souvent qu'on devrait pas juger un livre à sa couverture... C'est bien connu, les règles sont faîtes pour être transgressées, mais également pour posséder quelques exceptions qui les confirment. C'est le cas avec What's Left Of Me, qui est tout aussi sublime de l'extérieur que de l'intérieur. Si ce n'est pas un vrai coup de coeur, on touche bien au coup de foudre ! Vous savez, même si ce roman n'est pas parfait, qu'il n'excellent pas à tous les niveaux, il possède tout de même le truc. Ce truc qui change tout et qui transforme un simple ouvrage en un merveilleux voyage. Ce truc rare est vraiment unique, de plus en plus absent dans mes lectures. C'est ce truc qui m'a complètement rendu accro. Je peux vous garantir que c'est bien la première fois de ma vie que je lis 350 pages en anglais en moins de 24 heures. Pour que je dévore littéralement un roman à cette vitesse, c'est vraiment qu'il y a quelque chose. Un truc. Un truc sensationnel et bouleversant. Un truc marquant et violent.
Ce n'est plus un secret, j'attendais de lire What's Left Of Me depuis des mois. Aussitôt reçu, aussitôt lu ! Et vous savez quoi ? Je regrette presque de l'avoir terminé aussi vite. Vraiment. Rien qu'en arrivant vers la fin, je me suis dis « non mais ralentis, savoure ! », mais je n'ai pas pu fermer le livre avant d'avoir lu la dernière ligne. Dire que je vais devoir attendre un an avant de posséder la suite me tue. What's Left Of Me est une bombe. Mais vraiment. Tout est explosif. Brûlant. Intense. Destructeur. Incandescent. Ravageur. Transcendant.
Rien qu'en découvrant l'idée général, j'étais conquis. Bienvenus dans un monde où chaque être possède deux âmes : une dominante et l'autre récessive. Jusqu'à l'âge de quatre ou cinq ans, elles vivent toutes les deux et contrôlent le corps dans lequel elles habitent. Puis, progressivement, l'une des deux s'estompe et finie par totalement disparaître. Normalement. Car ce n'est pas du tout ce qui est arrivé à Addie et Eva. Deux âmes. Deux personnes. Un seul corps. Elles sont ce que le gouvernement dystopique dans lequel nous sommes plongés nomme des "Hybrides". Et tous ces êtres doivent être exterminés. Non mais comment ne pas craquer ? Surtout qu'Addie et Eva sont juste... Époustouflantes. Tomber doublement amoureux, c'est possible ça ? Non parce que là c'est simple, j'ai succombé pour ces deux adolescentes. Addie est la dureté dont Eva a besoin, tandis qu'Eva est la douceur dont Addie a besoin. Addie complète Eva. Eva complètement Addie. Le yin et le yang. Inséparables. Irréductibles. Kat Zhang nous livre leurs pensées et leurs sentiments de la façon la plus éblouissante qui soit. C'est Eva qui narre la plupart des évènements en tant qu'âme récessive, mais nous passons très souvent par la narration en « nous », à la fois perturbante et tellement, tellement, juste et touchante. Franchement, j'ai complètement craqué. Leur moindre sensation, leur moindre doute, leur moindre état d'âme nous transperce et nous fait frissonner. Leur relation est brillante, rayonnante, attendrissante et hautement émouvante. Elles sont soeurs. Âmes. Âmes soeurs. Jumelles. Ouaw ouaw ouaw. L'auteure les décrit avec brio, tout comme leurs ressentis. Sincèrement, j'ai été envoûté par leur personnage. Haaaaaaaaaaaa, je veux déjà les retrouver !!! Je n'ai pas dû quitter une héroïne extraordinaire mais deux ! Quel supplice !
Niveau intrigue j'ai, là aussi, complètement adhéré aux idées de l'auteure. En fait quand j'y réfléchi, il ne se passe pas grand chose. Enfin si, mais ce n'est pas si imprévisible que ça. Malgré tout... Je ne sais pas, il y a encore ce fameux truc qui fait qu'on adore chaque instant et chaque surprise. Sérieusement, j'étais juste scotché à mon lit, les doigts sauvagement agrippés aux pages, le souffle haletant et le coeur battant à tout rompre au moindre coup de théâtre. Même si tout n'est spectaculaire, on reste bouche bée à de très nombreuses reprises. Tout est fait pour nous rendre ultrasensibles à tous les changements qui prennent place au cours de notre lecture. Nous avons les nerfs à vif, nous sommes à fleur de peau. Les mots nous touchent en profondeur. On s'embrase littéralement. Vraiment, nous sommes happés par un torrent impossible à combattre. Nous sommes totalement sous l'emprise du roman. On a pas le choix : on doit se laisser emporter. S'abandonner à Eva et Addie. A leur magnifique histoire. Et aux retournements de situations juste géniaux qui les attendent.
Les évènements inattendus qui sont constamment présents à l'intérieur de l'intrigue nous permettent de faire la rencontre de nombreux personnages. J'ai adoré tenter de percer les mystères de Devon/Ryan et rire et pleurer aux côtés de Hallie/Lissa. Le personnage de Kitty/Nina m'a énoooooormément touché. Cette petite va vivre des choses atroces, tout comme Jaime/Cal qui m'a juste laissé sur les fesses. Certains évènements du livre sont réellement blessants et choquants. Durs émotionnellement. Mais comment ne pas devenir accros, après ça ? On veut toujours en savoir plus. S'attacher. Aimer. Vivre. S'auto-détruire. C'est tellement bon. Ça fait mal tant de plaisir. What's Left Of Me, non mais quel livre !!!
Bien évidemment, nous restons dans le genre Young-Adult. La romance n'est donc jamais très loin, bien que, cette fois, elle m'a beaucoup surpris. En effet, elle est présente, mais en très maigre quantité. Je vous rassure, ça ne gêne absolument en rien le récit. Car les sentiments amoureux sont décrits avec douceur et poésie. Surtout qu'ici, ce n'est pas un triangle amoureux auquel nous sommes confrontés. M'enfin je sens venir le pentagone amoureux. Oui oui, cinq personnes sont concernées. Mais n'oubliez pas que nous avons affaire à des hybrides ! Haha, cela change toute la donne ! Non mais vraiment, la suite promet, niveau relations amoureuses ! J'ai tellement hâte d'en savoir plus ! Tellement, tellement hâte ! Surtout que ce qui attend Eva et Addie côté coeur risque d'être renversant ! Vivement 2013 !
What's Left Of Me n'est pas seulement un roman coup de poing grâce à ses personnages et son intrigue, mais également parce qu'il nous laisse un goût amer et étrange une fois le roman refermé. En effet, l'auteure n'hésite pas à soulever des questions d'éthiques troublantes et atrocement actuelles. Voyez-vous, les hybrides voient décéder des êtres pas vraiment nés, mais pas totalement morts non plus. Un peu comme pour des embryons. Les questions sur l'avortement ou les conditions de vie des embryons justement sont un peu au coeur de l'histoire. J'ai adoré cogiter longuement après avoir terminé ma lecture. D'ailleurs, j'ai poussé le raisonnement un peu plus loin. Eva ne serait-elle pas seulement la conscience d'Addie ? Une conscience que nous possédons toutes et tous ? Et si cette conscience, notre conscience, était une autre âme cachée en nous ? Une conscience que les médecins feraient disparaître à notre naissance en nous injectant des sérums directement après notre accouchement ? Et si, dans le fond, nous étions tous des Hybrides ? Bon ok, j'extrapole complètement, m'enfin quand même ! What's Left Of Me m'a vraiment laissé rêveur. Et j'aime tellement partir dans de tels délires que le roman mérite un gros plus rien que pour ça !
Très vite, on atteint le dernier chapitre du livre. Franchement, j'ai adoré la fin de l'histoire. Beaucoup de réponses restent en suspens, mais l'attente ne sera pas insoutenable ( du moins pour cet aspect là ). Un mini happy-end nous attend, alors que l'univers d'Addie et d'Eva est totalement brisé. Un fin émouvante, délicate et chaotique qui m'a beaucoup plu. J'ai vraiment hâte de lire le tome deux pour en savoir plus sur la famille de nos héroïnes, et sur leur avenir qui semble assez parsemée d'embuches. Vivement, vivement, vivement !!!
What's Left Of Me. Ce Qu'il Reste De Moi. Après ma lecture, pas grand chose. J'ai complètement adoré ce livre. A la fois dévastateur et passionnant, palpitant et convainquant, il ne laissera certainement personne indifférent une fois le livre refermé. Nous rencontrons des protagonistes uniques et exceptionnels, déchirants, brisés, et tellement déterminés et attendrissants qu'il est impossible de ne pas fondre pour eux. La relation entre Eva et Addie est juste parfaite, et violemment enivrante. Je veux les retrouver !!! L'action est également maîtrisée avec justesse, bien que pas parfaite, mais le truc est toujours là pour redresser le niveau. Ce truc. Le truc. What's Left Of Me possède le truc. Une brillance innée. Une écriture envoûtante. Un univers surprenant et prodigieux. Pas un coup de coeur mais un coup de foudre, que je vous recommande chaudement. Purée, j'ai tellement hâte d'être en 2013, maintenant !

par Jordan
Les 100, Tome 1 Les 100, Tome 1
Kass Morgan   
Un bon livre mais pas assez d'action, il manque de rythme.
De plus j'ai fait l'erreur de commencer à regarder la série TV avant d'attaquer la lecture, du coup, je préfère 100x plus la série que le livre.
Dommage

par Adèle
The Ones The Ones
Daniel Sweren-Becker   
https://aliceneverland.wordpress.com/2016/10/05/the-ones-daniel-sweren-becker-concours/

The Ones est sûrement la dystopie la plus actuelle que j’ai pu lire. A ce titre, le premier chapitre est tout simplement phénoménal et nous met immédiatement dans l’ambiance. De plus, l’auteur ne s’est pas projeté trop loin dans le futur et nous livre une situation qui pourrait bien être celle de demain, tout en faisant écho à celles d’hier et d’aujourd’hui. Bref, dès le départ, The Ones promettait d’être une lecture déroutante…

Et, en effet, dans un monde où certains sont nés différents, pas « comme les autres », Daniel Sweren-Becker a parfaitement réussi à faire ressentir cette peur de l’autre, de l’inconnu. Une peur qui s’adapte cruellement à de nombreuses réflexions faites actuellement dans les médias. Surtout, à l’heure de la génétique actuelle, où l’éthique s’efface tout doucement au profit de l’idéalisation des bébés catalogues, il est très intéressant de lire les réflexions que l’on trouve dans The Ones.

Car ce livre fait réfléchir, incroyablement. Au-delà de l’intrigue, superbement bien amenée et à travers laquelle il est bien difficile de prendre position tant les avis sont partagés et se valent les uns les autres, l’auteur développe une critique que l’on ne peut s’empêcher de vivre. Je me suis révoltée, j’ai vibré devant les injustices que subissent nos personnages. Mais j’ai aussi compris un bon nombre de pensées, j’ai réfléchi autant que je me suis indignée.

En somme, Daniel Sweren-Becker a su dépasser le caractère habituel de la dystopie. Ici, on a véritablement une réflexion sociétale que l’on ne peut s’empêcher de ramener à notre actualité d’aujourd’hui. L’intrigue est aussi rythmée qu’intelligente, on a du mal à savoir qui va s’en sortir indemne ou non. Très rythmée, elle donne une véritable fluidité et un côté addictif à l’histoire. Et quand vient la fin.. Quelle fin !! Elle révolte encore plus et nous laisse sur un sentiment d’impuissance qui ne donne qu’envie d’en lire la suite, tout simplement.

En définitive, j’avais peur que The Ones ne soit qu’une dystopie de plus, mais ce livre se révèle être beaucoup plus que cela. Je me suis régalée, de la première à la dernière page, et j’ai été surprise de découvrir un univers bien plus proche du notre que l’inverse. Mais, surtout, j’ai adoré toutes les réflexions que ce livre amène à se faire. Extrêmement intelligent, vous ne pourrez pas vous empêcher de dévorer cette histoire et d’en ressortir plus grandis encore. Une lecture marquante pour un sujet qui possède bien des échos…

par Kesciana
Le Serment incandescent, Tome 1 Le Serment incandescent, Tome 1
Francesca Haig   
Je n'est pas spécialement adoré ce livre mais je ne l'ai pas non plus détesté.

Pour ce qui est de l'écriture, j'ai trouvé que c'était lourd et un peu pompeux. Le récit est au passé ce qui rend l'histoire un peu passive, longue et ça devient difficile de le rendre vivant. J'ai eu un peu de mal à avancer parfois.
J'ai également trouvé qu'il y avait des passages un peu ennuyant et long, comme lorsque les héros sont en cavale par exemple.

Bon après j'ai bien aimé le concept des jumeaux et l'histoire en elle même est plutôt bien trouvé. Je n'ai pas particulièrement trouvé qu'il y avait du suspense ou de la surprise mis a part peut être lors de la découverte de la jumelle de Kip (d'ailleurs j'aurais bien aimé savoir son véritable nom). Ça m'a un peu manqué quand même.

Globalement j'ai trouvé ce livre moyen mais je lirai la suite, en espérant tout de même qu'elle soit un peu plus dynamique.
Mystic city, tome 1 : Mystic city Mystic city, tome 1 : Mystic city
Theo Lawrence   
La couverture est magnifique ! *.*

Quant à l'histoire, on peut plus ou moins accrocher, mais c'est pas vraiment une merveille. Le scénario est vraiment bateau, même cliché. Un peu trop simple, et pas assez dystopique à mon goût.

Parce que bon, c'est quand même censé être une dystopie, et on nous décrit même pas les choses. Quelques éléments pour se faire une idée, et le régime politique, mais bon, ça manque quand même de quelque chose pour créer un univers unique et nouveau, et vu le flot de dystopies qui paraît, ça me semblait nécessaire. A moins d'avoir une histoire en béton derrière ça, je veux dire. Parce que bon, dans tous les cas, une bonne intrigue aurait pu rattraper les choses.

Mais en l'occurrence, le scénario, c'est juste une histoire d'amour interdit entre deux familles qui cherchent à gagner le pouvoir lors d'une élection. Y'a quasiment rien d'autre, un peu de violence à la fin, avec une petite bataille qui éclate entre les deux familles en question, mais ça reste moyen quoi.

D'autant que le début m'a vraiment fait marrer. Je veux dire, c'est bien la première fois que je vois un mariage arrangé expliqué de façon aussi foireuse. Alors dans l'idée, c'est okay, mais qu'on donne comme argument "Vous vous mariez parce que vous vous aimez ! Tu ne te souviens pas de lui ? Mais c'est pas grave ! Je t'assure que tu l'aimes quand même !", c'est un peu du grand n'importe quoi. Qu'elle soit dupe je veux dire.

Et je crois que c'est un des principaux points faibles de ce livre, c'est que tout repose sur des éléments des plus prévisibles. Rien qu'en lisant la première page, on devine TOUT ce qu'il va se passer par la suite. Il n'y a absolument rien d'étonnant, même dans les "révélations", dont les plus grosses sont d'ailleurs de savoir qu'un tel est supporter d'une famille plutôt que d'une telle.

L'histoire est bien trop simple, trop prévisible, mais aussi trop plate. Mais vraiment plate. Juste avec ces histoires de politiques tyranniques, et les histoires d'amour, y'a rien d'autre, pas d'action, pas de suspense. Que dalle.

Bon, au vu du résumé, on se doute que c'est principalement une histoire d'amour, mais là, c'est quand même un peu trop, ça tourne vraiment au niais par moment.

D'autant que les personnages correspondent plutôt bien à l'ensemble du livre : plats, ennuyeux, totalement inintéressants.

Heureusement que l'auteur a un style plutôt fluide et prenant parce que sinon, je ne suis pas sûre que je l'aurais terminé.

par Jenna95
L'Élite, tome 1 : Résilience L'Élite, tome 1 : Résilience
Joelle Charbonneau   
Du déjà vu mais très addictif tout de même

On a beau nous prévenir que non, non, ce n'est pas un copycat d'Hunger games (mais que bien évidemment les fans y trouveront grandement leur compte), force est de constater que la trame est radicalement la même. Quelques aménagements sont néanmoins bien trouvés pour orienter le lecteur vers d'autres réflexions. Ici ce n'est pas une course à la mort pour gagner un "jeu" mais un "testing" (à la mort quand même) afin d'accéder à l'université qui formera l'Elite (les futurs gouvernants du pays). La médiocrité n'est pas de mise, pas de place pour les faibles. L'héroïne ressemble à s'y méprendre à Katnyss, et là où l'une maitrisait l'arc et le collet, l'autre est d'une intelligence telle, qu'elle peut détecter des eaux polluées, calculer des trajectoires de balle, recoudre un bidon éventré... Bref, survivre en milieu hostile avec un kit antipollution, une paire de draps et 3 fois rien. Evidemment un chevalier servant, Tomas, (qui vient du même patelin qu'elle) se joindra à sa cause (peut-être même 2 prétendants, car Michal veille dans l'ombre, et un triangle amoureux c'est tellement mieux, ça permettrait de bien alimenter le tome 2 ^^). Elle a quelques doutes sur lui, mais pas grave, il est tellement bôoo. J'ironise un peu mais j'ai beaucoup aimé, sans doute presque autant qu'Hunger games (l'effet de surprise en moins), car tout cela est tellement bien ficelé que j'y ai cru à nouveau. La fin apporte un joli cliffhanger qui vous hérisse un peu le poil en songeant au délai d'attente entre les tomes. Mais si comme moi vous êtes encore en manque d'Hunger Games, ce roman vous apportera un nouveau souffle.

Or : 8/10

Chroniques des Arcanes, Tome 3 : Dead of Winter Chroniques des Arcanes, Tome 3 : Dead of Winter
Kresley Cole   
non mais c'est pas possible de nous laisser sur cette fin !!!!!
Ce tome est renversant ! On sais jamais a quoi s'attendre... Et quand on se dit ohh put*** il va ce passer un truc la et bah pouf rien et le contraire est aussi vrai !
bref c'est un petit bijoux que Kresley Cole nous offre.

(par contre le français de Jack... c'est du google trad lol )


par somoii
In the After, Tome 1 In the After, Tome 1
Demitria Lunetta   
Je tiens à dire que j'adore la couverture que je trouve tout simplement superbe!
L'histoire en elle-même est très immersive. À l'arrêt du livre, j'ai dû me faire violence pour ne pas imaginer des monstres partout!!
L'histoire et les personnages sont très bien travaillés. Beaucoup de suspens et ça, j'adore!
[spoiler]La première partie est véritablement mon coup de cœur, dommage qu'on ne soit pas resté dans l'Après![/spoiler]

par dedei77
Au-delà des étoiles Au-delà des étoiles
Beth Revis   
Ouaw ! Moi qui attendais beaucoup de ce roman, je ne suis pas, mais alors pas du tout, déçu de lui. Across The Universe est touchant, angoissant, à mi-chemin entre le thriller, la dystopie et la science-fiction. Un cocktail explosif, qui ne pourra que vous plaire.
En effet, ce roman regroupe trois styles, tous aussi bien exploités les uns que les autres. Laissez moi vous expliquer pourquoi. Au départ, on suit l'histoire à travers les yeux d'Amy. Adolescente de dix-sept ans, elle va devoir embarquer à bord d'un vaisseau spatial. Son but ? L'emmener elle et les 2312 autres passagers sur une nouvelle planète. C'est le début d'un très long voyage, qui devrait durer exactement trois cents une années. Mais comment tenir trois siècles en restant en vie ? La réponse est simple : Amy va devoir se faire cryogénisée. On suit avec elle le procédé de cette manœuvre, et c'est atroce. J'ai eu beaucoup de mal à lire les passages où Amy devait se faire congeler. Elle souffre, énormément, mais pas seulement physiquement, moralement aussi. Elle doit abandonner la Terre, quitter son petit-ami, ses amis, son ancienne vie. Elle doit lâcher prise. J'ai été très touché par ce personnage. Amy une héroïne émouvante et attachante. Je regrette de l'avoir déjà quitté.
Une fois la douleur passée et que le froid s'est emparé d'elle, elle s'endort, et le voyage commence. A partir de là... Ouaw. On découvre cette fois l'histoire du point de vue d'Elder, un jeune homme de seize ans. Il sera le prochain leader du vaisseau, une fois que l'homme au-dessus de lui sera décédé. Cet homme, c'est Eldest. En anglais, Eldest signifie "le plus vieux", et il y a une raison à cela. Comme vous l'aurez compris, c'est la personne la plus vieille du vaisseaux. Il a alors toute l'autorité dans un monde vraiment troublant. En effet, plus on avance dans le roman, plus on se rend compte que l'univers du vaisseau est oppressant !
Pas de ciel, celui-ci est remplacé par une sorte de voûte géante en métal. Pas de soleil, une lampe géante le remplace. Et donc... Pas vraiment d'échappatoire. Mais à quoi bon en chercher une ? Tout semble aller pour le mieux. Mais il ne faut jamais se fier aux apparences. Le vaisseau Godspeed possède une foultitude de secrets qu'il préférerait bien garder enfouis.
C'est donc dans ce monde inédit et angoissant qu'on découvre l'histoire. A la fois sous le regard d'Amy et celui d'Elder. Les chapitres sont alternés, et c'est vraiment une très bonne idée. J'ai adoré pouvoir voyager à travers deux regards. Mais passons, d'autres choses plus importantes sont à venir ! En effet, dans ce monde en apparence parfait, un énorme problème va survenir... La cabine de cryogénisation d'Amy va dégeler, livrant alors celle-ci à elle-même. Son réveil est une nouvelle fois très difficile à lire. Ca fait mal de la voir subir autant de peines. Mais grâce à Elder, elle va réussir à s'en sortir.
Haaaa, ces deux là, qu'est-ce qu'ils m'ont fait rêver ! Elder, au moment où il voit Amy pour la première fois, tombe raide dingue d'elle. Mais attention, on ne nage pas dans le "elle est à moi pour toujours, je sais que c'est elle..." ici. Non. Là, ce coup de foudre est juste magnifique. Dans un vaisseau où tout le monde se ressemble, où la civilisation est mono-ethnique, où les humains ont tous la peau mâte, les yeux marrons et sont tous bruns, Amy est une chose fascinante. Ses cheveux rouges, sa peau blanche comme de la neige et son regard vert émeraude ont ébranler toutes les certitudes d'Elder. Et si l'idée de congeler tout le monde n'était pas la bonne ? Et si Amy avait un rôle des plus importants à jouer dans cet univers étouffant ?
Mais pas le temps de se poser plus de questions, le problème recommence. Des cabines de cryogénisation se mettent à dégeler de plus en plus vite, de plus en plus nombreuses. Certains de leurs "habitants" meurent, d'autres ont la chance de pouvoir s'en sortir. Mais pourquoi faire cela ? Et surtout, qui ? Elder et Amy vont alors se lancer à la recherche du tueur. Mais il ne peut pas être bien loin... Personne ne peut s'échapper du vaisseau. Le tueur est donc tout proche d'eux...
Rien que d'y repenser, j'ai envie de replonger ! Nous sommes vraiment happés dans un monde mystérieux, où les règles du dictateur Eldest ( il n'y a pas d'autres mots pour qualifier cet homme affreux, que je déteste ) sont plus qu'étranges, et tout le monde les exécute sans rechigner. Le monde dystopique d'Amy et Elder est fascinant, et le lieu dans lequel nous sommes emportés et vraiment génial à découvrir. Un vaisseau voguant au beau milieu de l'espace, que personne ne peut localiser sur Terre c'est vraiment inquiétant, non ?
C'est donc dans cette atmosphère menaçante et alarmante qu'on avance. Entre problèmes techniques, meurtrier en cavale et histoire d'amour magnifique, autant se le dire, on ne peut pas respirer une minute ! L'histoire est autant exaltante que sombre, et nous conquit de la première à la dernière page. La partie dystopique/science fiction/thriller est vraiment très bien recherchée, et j'ai adoré partir à la recherche du tueur dans ce monde à couper le souffle. Le côté romance est vraiment très bien abordé, j'ai fondu à chaque baiser entre les deux protagonistes. Que dire de plus ? Ce livre est superbe, achetez-le dès que possible !

par Jordan
Promise, Tome 2 : Insoumise Promise, Tome 2 : Insoumise
Ally Condie   
http://wandering-world.skyrock.com/3051280293-Matched-Promise-Tome-2-Crossed.html

Ce n'est un secret pour personne ( ou presque ), j'attendais la suite de mon coup de coeur de l'automne dernier, Matched, avec énormément d'impatience ! Hé bien je dois avouer que je ne suis pas déçu par ce deuxième opus ! Retrouver Cassia, Ky et Xander a été un pur plaisir, mais c'est surtout le style de l'auteure, Ally Condie, qui a réussi à me reconquérir une seconde fois et à me couper le souffle.
Haaaaalala, Crossed nous permet de plonger à nouveau dans l'univers merveilleux de Matched ( Promise en français ), ce monde qui m'avait tant ému et touché l'année passée. Cette fois, nous retrouvons Cassia et Ky dans la suite de leur périple : Cassia vit désormais dans les Provinces Extérieures suite à sa Reclassification pour y rejoindre la personne qui fait battre son coeur, Ky. Dès les premières pages, on sent bien que l'atmosphère n'est plus la même qu'auparavant, qu'elle a changé du tout au tout. Un étrange sentiment d'oppression nous gagne peu à peu, tout est beaucoup plus sombre et plus lourd. Les enjeux sont complètement différents de ceux du premier roman.
De plus, Cassia et Ky sont séparés, et doivent apprendre à vivre l'un sans l'autre. Ally Condie a eu la brillante idée de nous offrir leurs deux points de vue : un chapitre est décrit derrière le regard de Cassia, et l'autre de celui de Ky. Ainsi, nous en apprenons beaucoup plus sur ces deux protagonistes, et surtout sur Ky. J'ai adoré ( je frissonne en écrivant cela tant c'était excitant ) en savoir plus sur nos deux héros ! Quel bonheur de connaître leurs sentiments... J'ai eu des papillons dans le ventre si souvent que j'ai arrêté de compter le nombre de fois où j'ai éprouvé cette sensation ! Ouaw ! Cassia et Ky sont deux personnages vraiment entiers, qui ont des failles et des faiblesses, et qui doivent affronter leurs démons intérieurs. J'ai complètement adhéré à ce principe : celui de nous offrir un beau message d'humanité et de nous montrer qu'il faut aller au-delà de ses limites.
Derrière la découverte de nos deux héros, nous avons droit à la présentation de paysages époustouflants ! Crossed se passe hors de la Société et, donc, dans les Canyons qui l'entoure. Et là, c'est le coup de foudre ! Ally Condie a su construire un décor magique, plein de couleurs et de promesses. J'ai adoré voyager entre ces immenses falaises oranges et rouges, faites de pierre et de poussière. Rien qu'avec ça, j'étais conquis ! Au revoir les villes que nous fréquentons tous et bonjour à l'immensité des Canyons. Chapeau à l'auteure pour avoir eu l'idée de nous conduire dans un lieu aussi spectaculaire ! J'aurai aimé y être !
Pour continuer dans le positif, je dois absolument vous parler d'une chose : la manière d'écrire d'Ally Condie. Ouaw, ouaw, ouaw. Magnifique, saisissant, magique, autant de mots qui peuvent qualifier le style d'écriture de cette auteure fabuleuse. Tout comme dans le premier roman, les phrases nous emporte dans un monde tout autre, extraordinaire, fait de tendresse et de poésie. Haaaa, la poésie... Elle tient une place très importante ( pour ne pas dire centrale ) dans le roman. Tout tourne autour d'elle. L'intrigue est d'ailleurs elle-même basée sur deux poèmes. Cette idée m'a juste complètement envoûté ! J'ai été subjugué du début à la fin par les mots d'Ally Condie, et, pour cela, merci.
Par contre, pour les fans de Xander, vous risquez d'être déçu(e)s. Ce dernier est très peu présent, comme on retrouve Cassia et Ky dans les Canyons. Il apparaît à quelques reprises, mais seulement dans les souvenirs des deux protagonistes. Personnellement, cela ne m'a pas dérangé du tout, mais je crains que cela embête les lecteurs qui l'ont apprécié.
Il y a également une autre chose qui risque d'en déranger plus d'un : les quelques longueurs qui se trouvent dans le roman. Pour moi, elles n'étaient pas, mais alors pas du tout, gênantes. Il y a pas mal de fois où l'action n'est pas présente, où les descriptions sont relativement longues et où l'introspection des personnages occupe pas mal de place. Mais pour moi, c'est légitime de nous offrir tant d'éléments descriptifs. Ils m'ont permis de vraiment entrer au plus profond de l'histoire et de ses héros. Cassia et Ky m'ont alors beaucoup ému et m'ont vraiment paru humains. Mais bien que ce fait n'ait pas causé de tort à mes yeux au roman, je sais qu'il en fera pour certains lecteurs.
Crossed est tellement prenant ( malgré les petits bémols qui peuvent être perçus ) que je ne voyais littéralement pas les pages défiler entre mes mains. Dans la dernières ligne droite, tout s'accélère et devient beaucoup plus intense ! On rencontre pendant notre lecture de nouveaux personnages que j'adore, et qui vont devoir affronter l'horreur et la beauté des Canyons, tout comme Ky et Cassia. Il y a des morts, du suspense, des fous rires et des moments d'espoir qui ont su me fasciner et me prendre aux tripes.
A la fin du roman, il reste pas mal de questions sans réponse : que va-t-il advenir de Cassia et Ky ( d'ailleurs, je ne vous ai pas dit s'ils s'étaient retrouvés ou non... Et je ne vous le dirai pas ! ) ? Qui sont les Ennemies dont on nous parle à plusieurs reprises ? Car oui, ici, on sent réellement que la Société possède elle aussi ses propres failles et ses adversaires. De plus, une rébellion se prépare. J'ai adoré ce sentiment de vouloir se battre, de se rebeller contre l'injuste au nom de l'amour, de nos choix et de nos envies. Ouaw.
En conclusion ( et je pense que vous l'aurez compris ), Crossed m'a totalement enivré. Ally Condie a mêlé trahisons, mensonges, passion, attirance et désir avec brio. L'atmosphère plus sombre que celle du premier tome a réussi à m'émouvoir et à m'enflammer... Puis Cassia et Ky me manquent déjà terriblement... Un petit coup de coeur, pas aussi fort que pour Matched, mais un coup de coeur tout de même.

par Jordan