Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Celine-208 : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
Twilight : Midnight Sun Twilight : Midnight Sun
Stephenie Meyer   
j'ai lu ces 12 chapitres et c'est absolument fantastique, on redécouvre completement l'histoire, comme si on ne la connaissait pas! J'espère que Stephenie Meyer nous fera l'honneur de terminer pcq c'est vraiment horrible de devoir s'arrêter alors qu'on est impregné par l'histoire!

par Puce880
Red Rising, Tome 5 : Dark Age Red Rising, Tome 5 : Dark Age
Pierce Brown   
For a decade Darrow led a revolution against the corrupt color-coded Society. Now, outlawed by the very Republic he founded, he wages a rogue war on Mercury in hopes that he can still salvage the dream of Eo. But as he leaves death and destruction in his wake, is he still the hero who broke the chains? Or will another legend rise to take his place?

Lysander au Lune, the heir in exile, has returned to the Core. Determined to bring peace back to mankind at the edge of his sword, he must overcome or unite the treacherous Gold families of the Core and face down Darrow over the skies of war-torn Mercury.

But theirs are not the only fates hanging in the balance.

On Luna, Mustang, Sovereign of the Republic, campaigns to unite the Republic behind her husband. Beset by political and criminal enemies, can she outwit her opponents in time to save him?

Once a Red refugee, young Lyria now stands accused of treason, and her only hope is a desperate escape with unlikely new allies.

Abducted by a new threat to the Republic, Pax and Electra, the children of Darrow and Sevro, must trust in Ephraim, a thief, for their salvation—and Ephraim must look to them for his chance at redemption.

As alliances shift, break, and re-form—and power is seized, lost, and reclaimed—every player is at risk in a game of conquest that could turn the Rising into a new Dark Age.
Lucky in Love Lucky in Love
Kasie West   
Des Kasie West qui se suivent mais ne se ressemblent pas! C'est là où il faut applaudir cet auteure: pour la diversité qu'elle nous offre!
La romance a beau être au cœur de ses écrits, elle n'en reste pas moins exposée en une multitude de tableaux donnant les scénarios les plus variés possible. Nous n'avons jamais une même héroïne, jamais un même caractère ou une même situation... Et pourtant, toujours cette même plume à l'écriture si authentique qui rend addictive notre lecture! Et celle-ci n'a pas manqué en se laissant dévorer comme les autres en une journée!
Pourtant, j'ai aussi connu avec cette lecture le versant "sombre" de l'addictivité: si je voulais également lire aussi vite que je le pouvais ce roman, c'érait aussi pour me débarrasser de l'oppression créée en mon for intérieur par ce scénario. Pas qu'il était mauvais ou sorti d'un certain réalisme, au contraire...
Simplement, la situation dans laquelle se trouve Maddie n'a finalement rien d'enviable et nous montre à travers un message passé avec un peu de brusquerie, le visage infâme des personnes face à l'argent, et personne n'est épargné - ou presque - même pas notre héroïne.
Et c'est tout cet arrière-plan négatif qui a créé pour moi en quelque sorte ce malaise, m'empêchant d'apprécier pleinement la romance comme je le fais habituellement avec Kasie West...
Mais après tout, si les événements qui surviennent autour de Maddie m'ont autant stressée, c'est certainement car encore une fois, les personnages de l'auteure permettent une très facile identification. Si on y regarde bien, chacune de nous peut trouver son compte dans les héroïnes qu'elle nous fait découvrir et aimer: qu'on soit geek, bossy-bossy, garçon manqué, extra populaire... On s'y retrouve parfaitement!
En bref, au final, on a encore ici une histoire finement racontée où on trouve autant de l'amour que d'autres messages forts qui concernent pour ce roman, le rapport de l'humain à l'argent. C'est à nouveau aussi l'entrée en scène de personnages bien travaillés auxquels on s'attache tant qu'on a du mal à les voir souffrir. Et si finalement, cette histoire ne fait pas partie de mes préférées de l'auteure, j'ai encore fortement apprécié de me laisser embarquer totalement par ce nouveau scénario.

par Chika
La Meute du Phénix, Tome 5 : Ryan Conner La Meute du Phénix, Tome 5 : Ryan Conner
Suzanne Wright   
Encore un tome bien, et largement mieux que le précèdent. Bien sûr, l'histoire a toujours la même trame de fond, donc les grandes lignes ne changent pas vraiment. Mais, même avec ce petit bémol, je trouve que l'histoire est bonne et avec des personnages plutôt tordus, voire même très tordus.

Les personnages principaux sont attachants, même si, encore une fois, on sait comment ça va se finir entre eux. Ryan a les mêmes traits principaux que les autres mâles dominants et Makenna, c'est pareil. Même si elle m'a bien fait rire avec toutes ses superstitions.

Bref, je l'ai quand même préféré au tome précèdent même si ça se passe de la même manière que tout les autres tomes. Et même si je me dis que les tomes suivants vont avoir le même fil narrateur, j'ai hâte de lire l'histoire de Dominic.
La Meute du Phénix, Tome 4 : Marcus Fuller La Meute du Phénix, Tome 4 : Marcus Fuller
Suzanne Wright   
Super !
Lu en anglais, je ne pouvais pas attendre.
J'étais un peu déçue d'apprendre que le tome serait sur Roni et Marcus, deux personnages qui ne m'ont pas vraiment marqués dans les précédents tomes. J'attendais avec impatience un tome sur Tao, Ryan ou Dominique. Mais j'avais oublié à quel point Suzanne Wrigth est talentueuse dans la construction de ses personnages. Elle sait les rendre uniques, intéressants, crédibles et attachants.
J'ai eu un coup de cœur pour Roni que j'ai trouvé amusante et dont le comportement m'a plu. Elle est intelligente et sage, ce qui est reposant quand je pense à tous les personnages féminins qui m'ont frustré et que j'ai souvent eu envie de baffer.
J'ai moins apprécié Marcus mais celui-ci reste néanmoins un personnage très bien écrit.
Comme dans chaque tome, on a droit à une très bonne intrigue qui se développe en même temps que l'histoire d'amour :

[spoiler]Une meute de chacals s'amuse à kidnapper des humains et des métamorphes loups pour les torturer et les tuer tout en postant la vidéo de leurs méfaits sur un site internet. [/spoiler]

Quelques petits bémols :
- les caractères masculins de cette série se ressemblent beaucoup. Marcus est une fois de plus, quelqu'un de très sûr de lui, très dominant et très têtu.
Vivement un tome avec un mâle soumis.

- le livre s'essouffle un peu vers le milieu de l'histoire. Il ne se passe pas grand chose et on attend un rebondissement qui finira par venir de manière totalement impromptu.

- l'auteur se permet quelques facilités :
[spoiler]Comme par hasard Eliza est l"avocate de Noah Brunt. Heureusement sinon l'enquête et l'intrigue n'avançaient pas.[/spoiler]

Une chose qui m'a fait un peu de peine :
[spoiler]la mort de Margot. Dommage je la trouvais très intéressante.[/spoiler]



par sameera
La Meute du Phénix, Tome 3 : Nick Axton La Meute du Phénix, Tome 3 : Nick Axton
Suzanne Wright   
Je dois dire que j'ai été très surprise par ce tome...les 2 tomes précédents bien qu'excellents avec une histoire et un couple différents restaient similaires au niveau de la construction du récit! Pour ce tome 3, ce n'est pas le cas et on trouve plusieurs petites différences par rapport aux autres tomes : le couple Shaya/Nick a été mise en place depuis le tome 1 puis on en entend beaucoup parler dans le tome 2 surtout du point de vue de Shaya. De plus, contrairement aux autres couples (Trey/Taryn et Dante/Jaime), ils savent depuis le début qu'ils sont des âmes soeurs et l'histoire relate les difficultés qu'ils rencontrent quant au développement de leur relation : Nick ne l'ayant pas revendiqué dès le début à cause de sa condition physique [spoiler]Le loup de Nick a émergé à l'âge de 5 ans donc métamorphose prématuré dans un esprit jeune entrainant des dégénérescences cognitives dont maux de têtes violents et perte de mémoire...[/spoiler] et Shaya a du mal à faire confiance et donc à lui accorder une deuxième chance à cause de son passé [spoiler]Mason, son premier mec l'a fait croire qu'il était son âme soeur et l'a baratiné avec tellement de paroles creuses juste pour avoir sa virginité : résultat elle n'arrive plus à accorder sa confiance et les mots ne veulent rien dire pour elle à moins qu'ils soient backés par des actions concrètes....De plus, le fait que son véritable âme soeur ne l'ait pas revendiqué alors qu'elle pensait que ce serait la seule personne à qui elle pourrait faire confiance...renforce sa colère envers Nick[/spoiler] Ces circonstances induisent le départ de Shaya de la meute du phénix à la fin du tome 2 pour aller vivre dans le monde humain [spoiler]en tant que half-shifter avec un père humain, il est assez facile pour elle de se fondre à la masse. Elle travaille dans un salon de coiffure avec comme boss, un half-shiter aussi qui est son ami de fac! De plus, bien que louve soumise, elle sait parfaitement se défendre et a un don pour les lancers de couteau : j'adore particulièrement la scène où elle cloue au mur Amber, la guérisseuse de la meute de Nick et accessoirement qui tente par tous les moyens de se rapprocher de Nick de façon tout à fait surnoise![/spoiler] Ceci a pour conséquence de faire bouger Nick qui décide d'aller après elle et de la revendiquer [spoiler]il abdique de la position d'alpha de la meute Ryland (poste qu'il ne voulait pas à la base mais qu'il a endossé après sa sortie d'une prison juvénile humaine, étant donné que le précédent alpha était une ordure...). Il passe 6 mois à arpenter les rues dans son mobilhome pour retrouver Shaya et bien déterminé à la reconquérir![/spoiler] La moitié du livre est consacré à justement montrer les efforts que fait Nick pour gagner la confiance de Shaya et il y parvient [spoiler]il est là pour elle, il lui fait à manger, il règle ses problèmes avec son voisin, il l'emmène à son boulot, il ne lui impose rien mais la laisse aller à son allure, il connait ce qu'elle aime...Nick est vraiment adorable et j'ai vraiment beaucoup aimé tout ce qu'il fait pour Shaya, cela rien que pour elle et personne d'autre![/spoiler] J'ai été surprise par le personnage de Nick car je ne l'imaginais pas comme ça d'après ce que l'auteur nous en a montré dans les tomes 1 et 2 mais j'ai vraiment beaucoup aimé ce Nick. Bien qu'il soit asocial et ne recherche la compagnie de personne à part celle de Shaya (toujours focalisé sur elle!), il est en fait très puissant, charismatique et attire beaucoup de monde à ses côtés, inspirant naturellement confiance, loyauté, force et protection : on a un réseau de métamorphes qui se forment avec des liens plus ou moins complexes entre la meute du phénix (Trey, Taryn, Dominic, Marcus, Greta, Tao, Dante, Jaime etc) et les proches de Nick à savoir Deren (son garde du corps), la mère de Nick, sa soeur Roni...C'est assez fascinant de suivre l'évolution des relations entre les différents personnages, bien que la plupart soit secondaire, ils n'en restent pas moins intéressants et donnent plus de profondeur à cet univers et au récit! Contrairement aux autres tomes, les scènes de sexe sont beaucoup moins présentes (en fait, il n'y en a pas pendant la première partie du bouquin!) et on a développement plus profond de l'univers dans lequel évolue les personnages : en plus de la relation Nick/Shaya, l'intrigue se fait autour d'un groupe d'humains extrémistes [spoiler]dont les leaders sont un humain et un métamorphe. L'humain, Logan est responsable de beaucoup de viols de métamorphes quand il était garde dans la prison juvénile et c'est là qu'il a rencontré Nick, ce dernier l'ayant frappé pour protéger Deren! Quant au métamorphe, il s'agit de la personne qui faisait régner un climat de terreur dans la prison et Nick s'en est occupé et a cru pendant des années qu'il l'avait tué et l'a toujours regretté![/spoiler] qui essaye de faire voter une loi par le gouvernement contre les métamorphes pour leur mettre des puces de détection et les limiter à certains territoires! Cependant, leur projet n'a pas pu arriver à terme [spoiler]surtout après le dévoilement des sévices que les humains extrémistes ont fait subir à des métamorphes de tout âge, même les plus jeunes...le game preserve où les humains chassent des métamorphes en leur injectant une solution les empêchant de se métamorphoser![/spoiler] Pour ce qui est des autres personnages, on rencontre la famille de Nick qui est assez intéressante : j'aime particulièrement Roni, la soeur de Nick et Kathy (sa mère) a un caractère unique. Deren est lui aussi vraiment intéressant et connait vraiment bien Nick, il est très présent dans ce tome et j'aimerais en apprendre encore plus sur lui car c'est un personnage très prometteur! J'espère que l'on aura droit à d'autres tomes avec Deren en personnage principal ou encore Dominic qui m'a assez intrigué dans ce tome, bien qu'il fasse toujours le pitre! Il serait tout aussi intéressant d'avoir un tome consacré à Roni, qui se révèle prometteur d'après ce que l'on apprend sur elle dans ce tome! Par ailleurs, on a le personnage féminin détestable par excellence qui essaye de s'immiscer dans la relation de couple des personnages principaux (constante dans chaque tome): Selma dans le tome 1, Glory/Laurie dans le tome 2 et Amber dans le tome 3 : et dans chaque tome, il est impossible d'en apprécier une car elles ont vraiment recourts à des moyens exécrables bien que Selma était un ange comparée aux autres [spoiler]le duo Glory/Laurie tente de tuer Jaime...Quant à Amber, elle guérit partiellement Nick pour qu'il revienne à chaque fois vers elle pour des soins. Là où les autres attaquaient de front et montraient ouvertement leur intention, Amber est une hypocrite et mesquine, en essayant de faire amie-amie avec Roni, Shaya, etc tout en essayant de mettre le grappin sur Nick. Encore plus détestable est la scène de fin où elle marchande avec les extrémistes et ne veut pas sauver Shaya...[/spoiler] Malgré toutes ces difficultés, Shaya et Nick finissent ensemble et leur couple est vraiment magnifique bien qu'ils mettent du temps à se revendiquer principalement à cause des insécurités de Shaya et de la condition de Nick qui se détériore [spoiler]Cependant, Taryn arrive à le soigner et Shaya le revendique (ce qui techniquement ne se fait pas dans un couple dominant /soumise mais Shaya est une salient submissive ce qui veut dire que personne ne peut pas la plier par dominance) avant qu'il puisse s'enfuir...Scène magnifique au passage et d'ailleurs, tout au long du bouquin, on a droit à de superbes répliques de Nick! [/spoiler] En somme, un excellent tome, différent des deux tomes précédents mais la psychologie des personnages reste bien développée et les relations de couples bien construites avec en prime un enrichissement du "background surnaturel" et la création à la fin du tome d'une nouvelle meute [spoiler]Nick et Shaya étant le couple alpha, Deren, le beta. Se joignent à eux, Roni et Eli, le frère de Nick ainsi que sa mère, Kent (l'ex-boss de Shaya) et des membres rebelles (appartenant avant à la meute du Nazi) qui vont être les futurs lieutenant de la meute Mercure! [/spoiler]

par Elfe
Haut-Royaume, Tome 1 : Le Chevalier Haut-Royaume, Tome 1 : Le Chevalier
Pierre Pevel   
Après avoir dévoré le cycles "Les lames du Cardinal", il me tardait de découvrir un autre roman de Pierre Pevel.
Et j'ai plutôt apprécié ce roman.

Tout de suite, nous sommes plongés dans le contexte plutôt banal d'un Royaume au bord du gouffre, menacé de toute part, aussi bien de l'extérieur que de l'intérieur.

C'est son personnage principal qui apporte du renouveau. Lorn Askarian, jeune homme à qui tout sourit (ami d'un prince, chevalier promis à de grandes choses, fiancé à la fille d'un duc...), sombre du jour au lendemain dans la disgrâce la plus totale. Pourquoi ? Fidèle à sa manière d'écrire, Pierre Pevel nous le révèle d'abord à demi mot, semant les indices ci et là, avant de nous le dévoiler clairement que bien plus tard.
Lorn Askarian est un personnage assez particulier. On a envie de se prendre d'affection pour lui de par son histoire, mais quelque chose nous en empêche. Il n'est ni noir ni blanc, et chacun de ses actes qui semble témoigner d'une grande bravoure et d'une abnégation exemplaire ne serait au final que pur calcul pour servir ses propres intérêts? Si bien qu'on ne sait jamais que penser de lui, on ne peut le cerner. Et je regrette. Je lui préfère de loin certains personnages plus secondaires, mais ceux-ci manquent toutefois d'un peu de panache.

L'intrigue devient très vite intéressante, mais j'ai toutefois été un peu déçue par le découpage du livre. On se retrouve avec des parties qui semblent n'avoir pas de lien entre elles, si bien que certains passages paraissent longs. Mais à la fin du livre, ce petit défaut s'annule grâce à une vision d'ensemble du roman qui permet de voir comment s'emboîtent chaque événement.

La fin de ce premier tome est cependant haute en couleur, et comme l'auteur sait si bien le faire, je n'ai eu qu'un regret : ne pas avoir le tome 2 sous la main !


par Arwinya
La Meute du Phénix, Tome 2 : Dante Garcea La Meute du Phénix, Tome 2 : Dante Garcea
Suzanne Wright   
Un coup de cœur !

Le tome 1 de cette série m’avait détruite, bouleversée, achevée, c’était juste une pure merveille, remplie de tension et d’attraction. Si ce tome 2 n’est pas tout à fait aussi puissant, il n’en reste pas moins une bombe, un bijou ! Le départ à été difficile, durant les 100 premières pages je n’étais pas emballé et je me disais qu’il était très en dessous du premier tome mais au final pas du tout, il est presque aussi bon, et une fois c’est 100 pages passés, je suis entrée dans la même frénésie dans lequel j’étais dans le tome 1 et alors j’ai dévorée le bouquin.

Dante Garcea est le Beta de la meute, second de Trey. Récemment, Jaime Farrow, son amie d’enfance, a rejoint sa meute. Elle à toujours eu le béguin pour lui mais ils s’était perdus de vus lorsqu’il avait quitté la meute des années auparavant. Immédiatement, l’attirance est puissante et partagée. Mais l’un comme l’autre ont des réticences à s’engager dans une relation… Cependant, seront-ils capables de résister ?

Dante est différent de ce à quoi je m’attendais. On pouvait déjà le voir dans le tome 1 et il n’était pas comme ça, et si au départ ce changement m’a un peu embêtée, j’ai fini par m’y habituer et par énormément appréciée son personnage, qui à une personnalité forte et intense, bien que je préfère toujours Trey. J’ai adorée Jaime. Elle m’a énormément touchée et elle à un caractère fort et de sacrée bonne réplique, elle m’a vraiment bien fait rire, bien qu’elle n’arrive pas à la cheville de l’inoubliable Taryn, elle m’a néanmoins énormément plu, je l’ai adorée. La relation entre Dante et Jaime se développe lentement, se construit sur la confiance, les épreuves, les efforts et les concessions que l’un et l’autre doivent faire, et au final leur couple devient très fort. J’ai adorée leur romance, elle est puissante et magnifique. Sinon gros coup de cœur pour les personnages de Nick et Shaya, qui seront les héros du tome 3, bon sang j’ai hâte de les découvrir vraiment !

Le langage est un peu moins cru et vulgaire que dans le tome 1, même si il ne perd pas de sa fougue et il y’a quand même moins de scènes de sexe, même si celles qui sont là reste très osés. Il y’a un scénario puissant, j’ai adorée le développement de la relation de Dante et Jaime, c’est vraiment le point le plus fort du roman, après l’histoire peut paraître un peu prévisible mais moi qui adorent quand d’autres femmes viennent mettre le bordel dans les couples… On peut dire que là j’ai été servie ! Que d’émotions ! Un second tome sublime, excellent, cette série fait partie des meilleures que j’ai lu parmi les Milady Bit-Lit, à égalité avec Belladone de Michelle Rowen et pas loin derrière Chasseuse de la Nuit et La Confrérie de la Dague Noire. Un second tome réussi et magnifique, un gros coup de cœur ! J’ai rie, j’ai angoissée, un cocktail d’émotions fortes !

Vivement le tome 3 !

La Meute du Phénix, Tome 6 : Tao Lukas La Meute du Phénix, Tome 6 : Tao Lukas
Suzanne Wright   
Super tome!

C'est vrai que Tao, c'est un peu comme Dominic. On a envie de découvrir son tome depuis Le premier opus. Je peux vous dire que vous ne serez pas déçus!

Il est vrai que comme les personnages se connaissent déjà depuis un bout de temps, l'alchimie est déjà là et certains pourront en être un peu tristes mais ce n'est pas du tout grave.

FIERCE OF OBSESSION commence le lendemain de l'anniversaire de Tao. Riley se réveille avec une gueule de bois énorme et qu'elle n'est pas surprise de voir qu'elle se trouve dans le lit du birthday-boy. Très vite, Tao va ressentir de vifs sentiments possessifs à son égard et décider qu'il refuse qu'elle parte. Le truc, c'est qu'une menace plane et quelqu'un a l'air d'en vouloir à la vie de Riley...

J'ai vraiment adoré. Retrouver les personnages, l'univers... c'est toujours un grand plaisir, d'autant plus que je ne suis jamais déçue par la plume de l'auteure. J'espère sincèrement que le prochain tome sera sur Dominic mais vu les nombreuses apparitions de Patrick, je pense que ce sera sur lui. Cela promet un tome très intriguant puisque nous ne connaissons pas grand chose de ce personnage.
  • aller en page :
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4