Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de CelineDH : Ma PAL(pile à lire)

retour à l'index de la bibliothèque
Ombre et mystère, Tome 1 : Envoûtée Ombre et mystère, Tome 1 : Envoûtée
Jennifer L. Armentrout   
Sombre, sexy…et tellement addictive. Je partais avec quelques à priori sur cette série et finalement…j’ai craqué pour la famille De Vincent et leur malédiction (pour la Nouvelle Orléans aussi !).

La première chose qui m’a énormément plu dans cette histoire, c’est toute l’ambiance un peu « creepy » qui entoure la demeure des De Vincent, supposée hantée, construite sur un terrain maudit. J’ai aimé la façon dont JLA en joue. Et puis tous les fantômes/bruits qui peuplent ces murs…j’ai trouvé ça absolument génial et très bien rendu. J’étais tranquille chez moi, posée dans mon fauteuil, mais j’avais l’impression de ressentir les courants d’airs dont parlait Julia. Cette atmosphère est véritablement un élément à part entière de l’histoire.

Et puis n’oublions pas la ville où tout se passe, la bien connue Nouvelle Orléans. Je n’y suis jamais allée (et je compte bien changer ça un jour) mais on capte toutes les « ondes » de la ville dans ces pages. Ce roman, c’est tout un décor dont j’ai adhéré à chaque instant.

Notre héroïne, Julia, est une jeune femme fort sympathique. Elle a parfois tendance à se poser beaucoup de questions mais j’ai trouvé qu’elle tenait bien tête face aux trois frères. Loin de se laisser impressionner, elle n’hésite pas à dire ce qu’elle pense. Et face à certaine situation, elle ne manque pas de courage. Je l’ai trouvé très sympathique. Elle apporte un peu de couleur dans ce décor, dirons-nous ^^

Quant aux frères…ils dégagent quelque chose de fort. Je suis rapidement devenue friande des interactions entre les trois. Il y a une telle relation de confiance entre eux et tellement de mystères qui les entourent. Là encore, j’adore ce qu’a construit JLA. Pris séparément, je n’ai pas réellement de préféré, tant leurs personnalités divergent. Julian est celui qui flirt tout le temps, qui semble s’amuser de tout. Seulement, quand on creuse, on se rend compte qu’il a un regard très pointu sur ce qui l’entoure. Il est bien plus attentif et sérieux qu’il n’en a l’air. Gabe est rapidement apparu comme le plus chaleureux mais là aussi, il a des secrets et, à mon avis, ce n’est pas rien. Et enfin, Dev…lui ne laisse rien paraitre et fait très distant. Il est celui qui m’intrigue le plus. Hâte d’avoir son histoire.

Je me suis totalement laissée porter. L’atmosphère pleine de suspens, de danger, avec une touche de sexyness a fait mon bonheur. J’ai vraiment passé un excellent moment, à tel point que j’enchaîne de suite avec le tome 2. Je suis vraiment curieuse d’en apprendre plus sur Gabe.

par Mono9000
Tom et Hester tome 2 : L'or du prédateur Tom et Hester tome 2 : L'or du prédateur
Philip Reeve   
Hier j’ai terminé le second tome de Mortal Engine. J’aime toujours autant l’écriture de cet auteur ainsi que l’univers qu’il a créé, c’est juste splendide ! Ça se lit a une vitesse folle tellement les actions s’enchaînent et ne se ressemblent pas. J’ai aimé l’histoire globale mais beaucoup moins cette histoire d’amour qui prend trop de place par rapport au premier tome où elle était minuscule, traitée mais limite invisible. Ici certains passages m’ont un peu ennuyés mais bon, il faut dire que je suis très mauvaise quand il s’agit de romance ^^ Sinon, la fin... oui elle était bien et très prenante mais tout à été si vite ! J’ai cru que certaines parties de l’histoire allaient être expliquées dans le tome 3, car des choses à dire, il y en avait encore. Malheureusement le tome 3 se déroulera beaucoup beaucoup plus tard... Mais pour résumer, j’ai adoré cette saga. Les personnages tellement attachants et fidèles à eux même, les scènes d’action extrêmement bien menées, les idées folles de l’auteur, tout ! Je vous le recommande a du 100 pour 100 !

par Eilly
Mécaniques fatales Mécaniques fatales
Philip Reeve   
"Mécaniques Fatales" ou l'histoire d'un jeune homme nommé Tom embarqué dans une aventure folle loin de la mécanique de sa locomopole qu'est Londres. Ancienne capitale de Grande Bretagne, île dans le passé...

Tom n'est que le bouffon de cette nouvelle société, une société mobile où les villes se dévorent entre elles afin de récolter les matériaux nécessaires à leurs survies. Dans cette société, et comme dans toutes sociétés se succédant à travers le temps, les ombres rodent, certains secrets sont bien gardés et les découvertes sont nombreuses. Certains sont victime d'une idéologie donné par le pouvoir en place, la grande guilde des ingénieurs, faisant beaucoup d'ombres aux autres petite guildes tels que les historiens.

Ces historiens qui gardent les objets du passé comme oeuvre dans leur musée. On y retrouve un étrange "cédérum", marque d'un peuple évolué car ne pouvant être lu en ces siècles lointains. Étrange que le passé soit plus évolué que le futur me dirait vous mais pourquoi pas ?

Une guerre qui a dévasté le monde, l'Homme au sommet de la bêtise engendrant un nouveau monde chaotique. Et l'Homme qui a soif de territoire, de conquête, de pouvoir réitère sans arrêt les mêmes erreurs, à croire que cela est dans sa nature.

On parle ici d'un roman pour adolescent à partir de 11 ans et pourtant, j'en ai 21 et j'ai adoré ces moments passés dans cette aventure folle. On ne s'ennuie pas un instant, l'humour et l'aventure pointe le bout de leurs nez à chaque chapitre.

Le premier tome d'une saga, annoncé comme projet du grand Peter Jackson. Un roman quelque peu écologique sur les bords, marque d'une révolte contre la technologie et la folie des hommes à toujours allez plus loin qu'eux même...

Ce livre mérite simplement les 5 étoiles.

par odin062
Ashlon Ashlon
H. Roy   
https://aliceneverland.com/2019/03/28/ashlon-h-roy/

Avec une telle couverture, ce livre, je savais qu’il serait rapidement mien… Il faut dire qu’il est tout simplement magnifique. Ajoutez-y une auteure que j’avais adoré avec sa série précédente, Les Els, et un résumé plus qu’alléchant… Je ne me suis donc pas faite prier plus longtemps !

Dans un futur lointain, la guerre a fait des ravages et a causé la destruction pure et simple de la Société telle que nous la connaissions. Des siècles plus tard, plusieurs Cités se sont formées, toutes indépendantes les unes des autres, et n’hésitent pas à défendre leur territoire et leurs intérêts coute que coute. Sigal a grandi à Aurora, une cité matriarcale où les femmes sont dirigeantes, et les hommes ne sont là que par besoin, mais aussi pour le bon plaisir de ces dernières. Aurora vit en autarcie, repliée sur elle-même, et n’accepte aucun étranger entre ses murs. Une loi qui va mettre en danger Sigal le jour où, au détour d’une patrouille, elle tombe sur un homme étranger qui ne la laisse pas indifférente…

J’ai été complètement époustouflée par l’univers que H. Roy a mis en place ici. Cette histoire, en un seul tome, arrive à nous plonger dans son monde à mi-chemin entre dystopie et fantasy. Le tout avec un rappel aux Amazones via les femmes d’Aurora… Le mélange est détonnant mais fonctionne, et j’ai été émerveillée de ce que j’ai découvert, des spécificités d’Aurora à la façon dont l’auteure a réussi à construire un monde aussi merveilleux que cruel, assez injustement juste, qui fait énormément réfléchir sans se faire moralisateur.

H. Roy joue sur la frontière entre dystopie et fantasy. Si l’histoire prend place dans un futur lointain, les cités, coutumes et organisations décrites se rapprochent plus d’un univers fantasy construit de toutes pièces, la magie en moins. Dès les premières pages, Aurora nous attire ; le lecteur a envie d’en découvrir plus à son sujet, mais aussi sur la façon dont le monde survit dorénavant.

A ce décor exceptionnel s’ajoutent une intrigue plus qu’accrocheuse. L’auteure construit son histoire détail après détail, jusqu’à un final où toutes les pièces s’imbriquent et nous offrent une compréhension générale des évènements. Et j’ai vraiment été étonnée de la facilité avec laquelle H. Roy semble prendre plaisir à nous faire découvrir tout cela. Sincèrement, je me suis régalée, du début à la fin et, si j’avais deviné certains pans de l’histoire, cela ne m’a absolument pas dérangé étant donné la qualité du récit.

Au final, mon seul (petit) bémol – et c’est vraiment du chipotage – viendra des personnages principaux, Sigal et Ashlon qui, malgré leur charisme, semblent assez conventionnels. A vrai dire, on devine aisément ce qu’il va se passer entre eux, trop facilement peut être. Mais les autres personnages alentours compensent ce fait et apportent l’épaisseur qu’il manque légèrement à nos deux protagonistes.

Pour conclure, je me suis régalée dans ce livre dont l’histoire est aussi magnifique que sa couverture. H. Roy m’a surprise avec cet univers enchanteur et profond qui nous fait réfléchir tout en nous faisant vivre une incroyable histoire. Et, même si l’histoire ne porte que sur un seul tome, elle ne manque de rien et est parfaitement bien développée. H. Roy nous transporte, nous fait rêver, et nous offre un récit fantastique de toute beauté !

par Kesciana
Je ferai de vous ma vie Je ferai de vous ma vie
Nathalie P.   
Une histoire bouleversante qui a su me toucher au plus profond de mon être et de mon âme. Un sujet difficile traité d'une belle manière, tout en délicatesse et sans aucune fioriture. Un résumé très suggestif qui nous pousse à découvrir ce roman pour savoir ce qu'il en est réellement, ce qui le rend très intriguant. Je peux vous dire que je ne regrette en rien cette découverte qui est une véritable pépite.

En découvrant cette histoire on pourrait un peu croire à une Cendrillon des temps modernes, avec une jeune femme faisant des ménages pour une grande entreprise qui tombe sous le charme du PDG de cette dernière... Mais l'histoire cache quelque chose de bien plus profond car elle traite de handicap mais aussi du regard des autres face à ceux qui sont "différents". Des méchants il y en aura aussi car ne dit-on pas que la bêtise est humaine.

Louise, jeune femme de ménage, pourtant bardée de diplômes en marketing, ne vit que pour une seule et unique personne depuis que la vie lui a joué un très mauvais tour. En effet, Amy est sa vie et c'est pour que cette dernière ait tout ce dont elle a besoin qu'elle se bât corps et âme pour s'en sortir quitte à prendre ce boulot qui est bien loin de ses aspirations. Heureusement pour elle qu'elle peut compter sur le soutien précieux et sans faille de Mélinda, sa meilleure amie et colocataire. C'est une jeune femme indépendante, assez forte de caractère au vue de ce que la vie lui a pris. Alors qu'elle ne croit plus à l'amour, une rencontre va la troublée et mettre ses sens et convictions sans dessus-dessous lol 

Alston, n'est autre que le PDG de la Scierie Matignant. Il est beau, riche, intelligent et surtout très avenant. D'ailleurs sa 1ère rencontre avec Louise, alors que celle-ci fait des ménages au sein de la Scierie, sera des plus étonnante et drôle. Très vite, on découvre un homme bienveillant, charismatique et ayant beaucoup de prestance ce qui lui attire souvent les faveurs de femmes qui n'en veulent qu'à son image et son argent, alors que ce dernier, qui n'a plus que son frère dans sa vie, croit encore au grand amour et espère rencontrer la personne qui l'aimera pour qui il est vraiment et non pour son "statut"... Et si finalement cette rencontre inattendue était une sorte d'aide du destin ?! Mais rien ne sera facile pour accéder au cœur de la jolie Louise, mais à force de persévérance et de gentillesse, ce "romantique" à souhait, arrivera-t-il à "apprivoiser" l'élue de son cœur et lui faire baisser les barricades qu'elle a dressé autour d'elle ?

Même si entre eux c'est une évidence et qu'une forte alchimie semble les pousser l'un vers l'autre, ils devront faire face à de nombreuses embûches qui se mettront sur leur chemin, mais pas que, car la jalousie et la méchanceté auront aussi leur place autour d'eux... surtout envers Amy. Qui est-elle ? Pourquoi tant de "méchanceté" envers ce personnage qui m'a beaucoup touchée et émue car je l'ai vraiment trouvé attachante, intelligente et espiègle.

Les personnages secondaires ne seront pas en reste et auront une place importante dans l'histoire. J'ai vraiment adoré Mélinda, la meilleure amie et colocataire de Louise, photographe de talent et jeune femme au caractère bien trempé. Par contre, il en est une que j'aurai volontiers trucider mais bon je n'en dirai pas plus car c'est à vous de les découvrir et vous en faire votre propre idée. J'ai également apprécié le fait que l'auteure fasse un ptit clin d’œil à l'un de ses précédents romans "Reste avec moi" avec l'apparition de Jessica et William dans ce roman. 

Vous l'aurez sûrement compris, "Je ferai de vous ma vie" est une histoire d'amour entre 2 personnages au passé douloureux qui se retrouveront sur la même "route" et qui devront apprendre à se connaître, se parler car des non-dits viendront perturber leur relation. Une histoire vraiment forte en émotions et qui vous marquera. 

La plume de Nathalie P., que j'avais découvert avec son roman "Reste avec moi" est toujours aussi fluide, moderne, toute en pudeur, en sensibilité et en pureté qu'elle en devient vite addictive. Elle arrive à nous embarquer et même nous bluffer tant nous avons l'impression d'être partie prenante de l'histoire.

Je vous conseille donc de découvrir sans plus attendre cette histoire qui nous remue, nous touche et qui comporte une message d'espoir à travers le renouveau et l'amour. En le lisant vous comprendrez le lien entre l'histoire et cette magnifique couverture. 
The Dark Duet, Tome 3 : Epilogue The Dark Duet, Tome 3 : Epilogue
C.J. Roberts   
J'ai aimé être dans la tête de Caleb bien que ce livre ne soit pas indispensable à la saga. Revivre certains moments du passé de son point de vue était intéressant.
Conclusion d'une saga qui aura été très intense pour moi, pas toujours dans le bon sens du terme!
The Dark Duet, Tome 2 : Seduced in the Dark The Dark Duet, Tome 2 : Seduced in the Dark
C.J. Roberts   
Un choc.

Je ne m'étais vraiment pas attendue à quelque chose comme ça. Autant j'avais apprécié sans plus le tome 1 auquel j'avais trouvé de nombreux défauts, autant le tome 2 est super.

Les personnages évoluent très bien et sont plus que réalistes et attachants : ils nous font ressentir des émotions qui nous font pleurer, nous dégoûtent, mais jamais nous les font détestés. J'ai beaucoup plus apprécié Kitten dans celui-ci et Caleb et toujours aussi captivant.

Le double PDV que j'avais trouvé mal géré dans le premier tome est très bien utilisé dans celui-ci et [spoiler]apprendre à connaître Reed (donc son PDV) est juste suffisant pour maintenir du suspense sans nous ennuyer. [/spoiler] Le style de l'auteur a également évolué et est encore plus addictif (malgré les reprises un peu trop nombreuses de paroles).

La partie de l'histoire Dark est encore plus poussée et très dérangeante mais elle sert à développer les personnages et l'intrigue. Et l'action est très présente (surtout vers la fin) et bien menée, pour toujours plus de suspense !

J'avais trouvé le premier tome trop dans le Dark et sans romance vraisemblable. Beaucoup de points m'avaient génés dans ma lecture. Celui-ci est mille fois mieux et heureusement que j'ai essayé la suite de la série !

Par contre, j'ai vu que l'auteur avait sorti un troisième tome qui, sur ma Kindle, fait plus de 250 pages. J'ai commencé mais n'ai pas trop compris l'intérêt de ce tome. Je ne le lirai donc pas, voulant rester sur cette superbe note. 4/5


par cef95
The Dark Duet, Tome 1 : Captive in the Dark The Dark Duet, Tome 1 : Captive in the Dark
C.J. Roberts   
ATTENTION ! LECTURE EXTREME A NE PAS METTRE ENTRE TOUTES LES MAINS !

Tout d'abord, je tiens à dire que ce que j'estime très dangereux dès le départ, c'est le WARNING pas assez clair quand il n'est pas carrément inexistant pour les livres de Dark Romance ! => mes trois précédents essais n'avaient AUCUN warning (Percée à nue, Twist me - qui est même classé comme "New adult dark erotic novel" ou Tears of Tess)
Pour celui-ci, parler de "consentement ambigü" alors que ce sont des viols, ce n'est pas ce que j'appelle un warning par exemple…
Pour un genre aussi "tordu" que celui-ci, je trouve ça hyper important, surtout que ces livres sont assez facilement accessibles sur internet par n'importe qui, quel que soit l'âge ! Ceci étant dit…


Après mes précédents essais en Dark Romance et après avoir lu de très nombreuses critiques sur amazon.com et goodread, y compris sur les volumes suivants, j'ai décidé de ne pas lire ce bouquin finalement.
Je ne comprends pas comment on peut classer et considérer ce genre d'abomination comme des romances (horreur, thriller, polar, etc, je veux bien... mais romance, même dark, NON QUOI !).

Par ailleurs, comme par hasard, c'est toujours une femme (de préférence jeune => 18 ans bordel !!!) qui est enlevée, torturée, violée, battue, dégradée et j'en passe et qui, comme par hasard, tombe "amoureuse" de son bourreau…
Et sérieusement, ça vous fait fantasmer un mec qui viole et torture une femme (enfin, plutôt une fille dans ce cas vu son âge et sa virginité) ?!? Vous trouvez ça stimulant et érotique ?!? O__O
=> parce qu'en classant ce bouquin comme dark erotica, ce n'est rien de moins qu'une érotisation du viol et de la torture ! Bon sang, cette fille est dressée à ressentir du plaisir à être violée et torturée ?!?!?!? Et après, on appelle ça "consentement ambigu", clair que ça sonne fichtrement mieux hein ! (Le consentement sexuel n'est JAMAIS ambigu ! Si le consentement n'est pas sûr, c'est que ce n'en est pas !)

Alors je me pose quelques questions pour celui-ci particulièrement :

- au vu de ce qu'a manifestement vécu le "héros" et qui devrait nous apporter une soi-disant compassion ou obligeance envers lui (sérieusement ?!?), pourquoi lui n'est pas tombé amoureux de son "violeur/ravisseur/tortureur" ?

- en quoi le fait de kidnapper et détruire de toutes les manières possibles une jeune fille parfaitement inconnue pourrait-il l'aider à se venger ?

- quelle est "l'excuse" pour toutes les autres femmes qu'il a détruites et vendues comme esclaves sexuelles avant ? (puisque celles-ci n'étaient pas destinées à sa vengeance)


Lisez donc "La moitié du ciel" de Sheryl WuDunn et Nicholas Kristof.
Ou encore "Trafic de femmes" de Lydia Cacho.
Ca c'est la réalité du monde et de ce que vivent les esclaves sexuelles… Après, revenez me dire que c'est normal et trop cool d'essayer de tourner des histoires pareilles en quelque chose de "romantique", "sexy" et "sensuel/érotique"…

les bouquins sont ici :
http://booknode.com/la_moitie_du_ciel_01027233
http://booknode.com/trafics_de_femmes_01191553


Quand je me suis essayée à la Dark Romance, je ne m'imaginais pas du tout ça je dois dire… Ce genre d'histoire n'a strictement rien de romantique, je ne comprends pas que ce soit classé dans "romance"… Je m'attendais à des histoires très noires ou dans un milieu très noir et dur (guerre, mafia, gangs, etc…) et à la limite, oui, que la fille souffre… MAIS PAS DES MAINS DU HEROS !!! Pour moi, on ne peut pas écrire une histoire d'amour avec un héros qui fait subir tout ça à l'héroïne (parce que c'est souvent dans ce sens) ! Et on ne tombe pas amoureux de son bourreau, ça n'a rien de crédible, surtout s'il vous traite comme ça ! (ou alors, appelons ça par son vrai nom, du conditionnement, et pas de l'amour !)

Après, j'aurai pu comprendre si on avait classé ces bouquins dans le genre psychologique (et encore, psychologie vraiment tordue et extrême), mais dire, à la fin, "quelle magnifique histoire d'amour", c'est une blague ?!? On peut aimer un livre très noir et glauque, mais il ne faut pas perdre de vue la réalité à mon sens ! Là, on parle de viol, torture, destruction mentale et j'en passe du personnage masculin sur le personnage féminin ! COMMENT peut-on trouver qu'il y a de l'amour dans ça ? Ce n'est pas de l'amour, c'est de la dépravation humaine ! Pour qu'il y ait de l'amour, il faut du partage, du consentement, du respect… dans ces bouquins, il n'y a rien de tout cela, ce n'est que de la noirceur et de la malveillance, de l'obsession et de la violence…

Ce qui me dérange donc le plus dans la Dark Romance, c'est le classement dans "romance" et les commentaires qui trouvent que ce sont de magnifiques histoires d'amour…
J'ai lu des bouquins très durs, comme "Séquestrée" de Chevy Stevens, où j'ai été remuée et profondément touchée et horrifiée de ce que vivait l'héroïne… mais ça n'a pas été tourné en histoire d'amour et c'est pour ça que j'ai apprécié ces livres !

Une lectrice de goodread a décrit sa lecture comme : regarder un ours se faire torturer pour qu'il danse... et considérer du coup que l'ours veut et aime danser et éprouve de l'affection pour son dresseur...
Je ne peux qu'être d'accord avec cette description !

Allez, bonne lecture, je vous laisse pour aller retrouver mes vraies romances (érotiques ou non) où les protagonistes se traitent avec respect et amour… Et si un jour un Dark Romance apparaît où le héros ne violera, battra, torturera et détruira pas l'héroïne mais que ce seront "eux contre le monde cruel dans lequel ils vivent", qu'on me prévienne et je le lirai parce que CA ce serait de la dark romance à mes yeux !



PS : j'encourage toute personne à lire ne serait-ce que la page wikipedia sur "la culture du viol" et à comparer avec les livres de Dark Romance, qui sont à mon sens la démonstration la plus extrême et l'expression noir sur blanc de cette "culture"…
Je considère d'ailleurs que pour écrire des trucs pareils, ces auteurs doivent être profondément sadiques et misogynes.

par Vitany
Le Ranch de l'espoir Le Ranch de l'espoir
Allison B.   
Coup de coeur !!!!


Mon Résumé
Florian Castillo est veuf depuis 8 ans, suite à un accident de la route qui a coûté la vie à sa
femme et rendu paraplégique sa fille Julia. Depuis ce jour, il ne vit que pour elle, mais leur
relation est difficile, ils se parlent très peu. Florian pense que Julia lui en veut alors il essaie de
tout faire pour lui faire plaisir. Sa vie est consacré à Julia et à son travail.
Julia voudrait que son père avance dans la vie et va pousser celui-ci à aller voir ses parents pour
Noël. Pour cela, il devra reprendre la route qui a changée leur vie à jamais.
Mais le voyage ne se déroule pas comme prévu.
2/2
Les lectures de Pumpie et cie
Personnages
Florian Castillo, chef d'une entreprise de lingerie, est papa d'une ado de 13 ans et perd l'amour de sa vie lors d'un accident. Il se consacre à sa fille et à son entreprise, ne pensant jamais ressenti un amour aussi fort que celui qu'il avait pour Laura, sa défunte femme.
Julia Castillo, 13 ans, paraplégique, vit une relation très tendue avec son père. Est ce
l'adolescence, les conséquences de l'accident ?
Gabrielle a repris l'entreprise familiale et gère désormais “le ranch de l'espoir”. Elle se consacre
totalement à son travail, jusqu'à ce qu'arrive un client arrogant mais qui va la bouleverser.
Marie est la maman de Gabrielle, elle l'aide au ranch en s'occupant des chevaux et de la cuisine.
Gabrielle se confie beaucoup à sa mère et ne peux rien lui cacher.
Mon avis
J'ai eu un véritable coup de
Rebel bikers, Tome 2 : Attraction Rebel bikers, Tome 2 : Attraction
Jackie Ashenden   
Summer connait Tiger depuis quelques années. Elle est la fille du shérif, et lui, membre du club de motards, The Knights of Ruin. Lorsque Summer a besoin d’aide pour se cacher de son père, c’est immédiatement à Tiger qu’elle pense et vers le club qu’elle se dirige. Mais, elle ne tombe pas vraiment au bon moment… Est ce une bonne idée de se refugier au club pour fuir son père ? Tiger prendra t il le risque de la protéger ? Et si oui, à quel prix ?
La collection Magnetic est mon petit péché mignon, ma petite gourmandise que je me délecte de déguster J’avais beaucoup aimé le tome précédent. La plume de Jackie Ashenden a été une bonne surprise, tout comme la découverte de l’univers qu’elle a crée. Nous revenons au club des Knights of Ruin, en compagnie de Summer. La jeune femme cherche Tiger, un des bikers qu’elle connait. Seulement, elle arrive en plein milieu d’une soirée où alcool et sexe sont de mise… En venant au club, Summer a un but, se cacher de son père, et elle espère que Tiger puisse l’aider. Summer n’est pas un habituée du club, bien au contraire, et elle va prendre l’ampleur de sa bêtise lorsque les choses vont dégénérer … Heureusement pour elle, Tiger est là pour la sortir d’un mauvais pas. Maintenant qu’elle l’a retrouvé, elle va devoir lui demander de l’aide, et expliquer le pourquoi de sa démarche. Comment va réagir Tiger face à sa demande ? Et surtout que va t il demander en retour ? Je dois dire que j’ai été surprise avec ce roman car, pour une fois j’ai lu la quatrième de couverture et je trouve qu’elle ne correspond pas vraiment à l’histoire. Summer connait Tiger certes mais pas très bien. Il avait effectuer, quelques années auparavant, une mission de « baby sitting » avec Summer. Elle est la fille du shérif de la ville (et la sœur de l’ex de Cat, héroïne du tome précédent) et son pére n’ayant pas que des amis, il avait demandé à ce que le club protège sa fille pendant un certain temps. Keep, le président du club, avait accepté dans un geste de « fraternité » et c’est Tiger qui avait été assigné à ce poste. Durant le mois ou ils se sont côtoyés, Summer est restée mutique, impressionnée par la prestance et le charisme de Tiger. Pour lui, ce n’était qu’une gosse super timide qu’il aimait bien taquiner. Mais là, cinq années ont passé et certaines choses ont changé… Aujourd’hui elle se retrouve dans sa chambre, au club, pendant une fête et elle lui demande un service. Elle est décidée à quitter la ville pour pouvoir vivre sa vie mais son père (tyrannique oui, mais pas alcoolique) est contre cette idée : pour éviter qu’il la pousse à changer d’avis, Summer veut disparaitre quelques jours et seul Tiger à le pouvoir de la cacher… et pour cela, elle peut tout lui donner. Les bases sont posées très rapidement et Jackie Ashenden nous montre le contraste entre la vie de la jeune fille et celle du biker. J’ai vraiment aimé cette histoire, la dynamique de ce couple. Ils sont en totale opposition, mais leur « retraite » forcée va leur permettre d’apprendre à se connaitre et ce huis clos va favoriser les confidences. Dans ce moment de calme, à l’écart du monde, ils vont se trouver, s’ouvrir l’un à l’autre, et se rendre compte qu’en fin de compte, ils ont des points communs qui les rapprochent. Ils vont également utiliser leur temps à la recherche du plaisir, et là aussi leur différence va les rapprocher. Lui n’a aucun tabou, ses mots sont crus et directs, et elle est pure, mais il va agir sur elle comme un électrochoc . Tiger va faire l’éducation sexuelle de Summer. Entre eux c’est torride, les scènes intimes sont passionnées et brulantes, mais avec juste assez d’émotions…
Summer est une jeune femme attachante. Petite à petite, nous allons la découvrir, connaitre sa vie et comprendre sa manière d’être et de faire. Elle est brillante, très intelligente et surtout très très timide. Le mois qu’elle a passé auprès de Tiger l’a marqué, elle avait craqué sur le jeune homme, c’était pour cela qu’elle n’a jamais pu lui adressé la parole car trop impressionnée ! Mais là, elle a grandit ! Alors oui, c’est une solitaire qui préfére passer inaperçue et se consacrer à ses études mais grâce à Tiger, elle va se sentir pousser des ailes et avoir enfin le courage de dire ce qu’elle a sur le coeur. Sous sa carapace de petite chose fragile et naïve, Summer cache une grande force… Elle m’a beaucoup émue.
Tiger n’est pas un mec bien, et il le revendique. Sa vie c’est le club, ses « frères », les motos et les femmes… dans cet ordre. Quand Summer vient lui demander de l’aide, il ne voit, dans un premier temps que ce qu’il peut en tirer. Que Summer soit vierge, il n’en a rien à faire… Il ne voit que son plaisir. Mais petit à petit, la candeur de la jeune femme va le toucher et le faire réagir. Il va se révéler être un homme blessé, gentil, sensible, presque tendre… Il va prendre des risques pour elle, car il sent qu’elle en vaut la peine. C’est un homme qui a des valeurs et loyal. J’ai beaucoup aimé Tiger.
Il n’y a pas trop de personnages secondaires. Nous retrouvons un peu Smoke et Cat, les protagonistes du tome précédent, et cela fait plaisir de les voir heureux…
Deux êtres malmenés par la vie qui se retrouvent et qui s’épanouissent, le tout pimenté par des étreintes passionnées et par une pointe d’humour. Une parenthèse émouvante et addictive… On en redemande ^^

par BeaMars