Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de CelineEC : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
Reckless and Real, Tome 1 : Something Dangerous Reckless and Real, Tome 1 : Something Dangerous
Lexi Ryan   
Avant de commencer ce livre, j’ai choisi de lire le préquel Something Wild. Une mise en bouche qui allait définir si oui ou non je décidais d’attaquer cette série. Complètement séduite par le préambule, je n’ai pas pu résister avant de me jeter sur ce premier tome en me disant que s’il était aussi addictif, je n’en ferai qu’une bouchée. Et je ne me suis pas trompée. J’ai tout simplement adoré cette histoire.

Deux ans se sont écoulés depuis la chaude soirée que Sam et Liz ont partagée lors d’un mariage. Et en deux ans, il s’en est passé des choses. Sauf pour Liz. Toujours célibataire, (presque) désespérée de trouver l’amour et sans emploi, elle a succombé et s’est inscrite sur le nouveau site de rencontre en ligne de New Hope, Something Real. Si toutes les rencontres faites n’ont pas abouties, il y en a une qui se démarque des autres : celle avec Riverrat69. Dès le début, ils ont accrochés, échangés des mails et même des sextos. En son for intérieur, Liz est persuadée que Riverrat69 est Sam, le frère de son ancienne meilleure amie avec lequel elle a passé des moments torrides par le passé.
Même si leur relation virtuelle est épanouissante, Liz décide de rencontrer son correspondant. Mais entre ce qui se passe sous le couvert de l’anonymat et la réalité des choses, il y a souvent un gouffre. Un gouffre dans lequel Liz pourrait tomber…

Je me souviens avoir lu la série Unbreak Me de Lexi Ryan il y a quelques temps déjà et avoir adoré. Du coup, ce nouveau triptyque qui se passe aussi dans la ville de New Hope a de suite attiré mon attention. J'ai toutefois laissé passer quelques mois avant de m’y plonger car je me doutais à la lecture des résumés que j’aurais envie d’enchainer les 3 livres d’une traite. Alors par sécurité, j’ai attendu que tous soient publiés avant de me lancer.
Something Dangerous c’est la parfaite combinaison de tout ce que j’aime dans la romance : un duo attachant, une plume addictive et drôle, des rebondissements inattendus, des scènes torrides et sexy, un double point de vue appréciable…
Commençons par le duo attachant. Tout d’abord Liz est une jeune femme moderne, déterminée, drôle, romantique. Elle n’a qu’un rêve dans la vie : trouver l’amour. Tout le monde autour d’elle se marie, se fiance, fonde une famille… mais elle, elle n’a toujours pas trouvé la perle rare. C’est d’ailleurs pour la trouver qu’elle a choisi de s’inscrire sur le site de rencontre en ligne, Something Real.
Sam, lui est un héros mal dans sa peau. Il refuse de s’investir dans une relation sérieuse et enchaine les conquêtes d’un soir. Un véritable playboy. A moins qu’il n’ait juste pas encore trouvé la bonne personne avec qui s’investir. Depuis sa nuit avec Liz, il est hanté par les souvenirs de leurs moments partagés. Sam est sexy, attachant, dominateur. En gros, il a tout pour nous charmer.
Viennent ensuite les rebondissements. A chaque fois que l’on pense avoir deviné l’identité de Riverrat69 ou même deviner les évènements à venir, un rebondissement inattendu vient perturber nos certitudes. Entre révélations, secrets, scandales… l’auteure nous réserve quelques surprises. Tout est réuni pour une lecture rythmée, intense et émotionnellement vivifiante.
S’ajoutent à cela, quelques scènes torrides et épicées. Ni trop ni trop peu. Juste la bonne dose pour apporter du piment à l’histoire et parfois mettre les héros en difficulté.
La plume de Lexi Ryan est une pure pépite. Elle est plus qu’addictive. Elle vous emporte dans un tourbillon et va plus loin que la simple romance. Au-delà du jeu du chat et de la souris entre Liz et Sam, d’autres éléments tout aussi jouissifs viennent se greffer : la guerre ouverte entre Liz et Della, son ancienne meilleure amie, les dessous d’une campagne électorale avec tout ce qui va avec en matière de coup bas et de scandales, la jalousie de Sam, des quiproquos, des mensonges…
J’ai aussi apprécié avoir le point de vue de chacun des héros. Ce procédé est pour moi idéal pour avoir un aperçu complet des personnages. Rien de mieux que d’entrer dans leur tête pour apprendre à les connaitre et à les apprécier.
Bref, un premier tome dans la lignée du préquel qui vous donne envie de vous jeter sur la suite sans plus tarder. Une histoire addictive qui joue avec nos nerfs et dont on a hâte de découvrir la fin.
Les Insurgés, Tome 1 : Conquête Les Insurgés, Tome 1 : Conquête
Elle Kennedy   
Quelle arnaque ! C’est rare que j’écrive un avis négatif sur un livre, car d’habitude, je préfère passer au silence mes déceptions livresques en considération du travail fourni par les auteurs, mais là, vu le matraquage médiatique à propos de ce bouquin (il a bien fait le tour des book hauls sur youtube, notamment….), je me sens obligée d’intervenir si vous partagez les mêmes goûts que moi en matière de littérature ! Alors ok, j’ai abandonné ma lecture assez rapidement pour juger en tout impartialité mais dès le début, le côté sexuel et malsain ne m’a pas plu et je ne me voyais vraiment pas me forcer à aller jusqu’à la fin du livre (y’a pas mieux pour se provoquer une panne livresque en faisant ça ! Et vu le nombre de bouquins qui existent, je ne vois pas pourquoi je perdrais mon temps avec un livre qui ne me plait pas dès le début !)….J’ai définitivement arrêté de laisser une chance à l’auteure américaine Elle Kennedy à partir du moment où elle met en scène son héroïne dans une baignoire et qu’elle précise qu’elle a le sexe totalement épilé….WTF !!!!! Nous nous trouvons dans un monde post-apocalyptique, il n’y a plus de règles, plus de lois, les gens s’entretuent pour survivre, et mademoiselle a le temps d’aller chez l’esthéticienne pour se faire épiler le sexe ?!!!!! Elle l’a trouvée où sa p*tain d’esthéticienne ? Et si elle s’épile au rasoir, elle a fait comment pour être lisse ? Car pour couronner le tout, il est précisé que cela fait une semaine qu’elle ne s’est pas lavée, depuis sa fuite, son errance à travers les routes…..Mais non, elle a le sexe bien épilé et rien ne repousse…..OK ok ok…..Là, je me suis vraiment dit que l’auteure se foutait de ma gueule ! On a l’impression d’être dans un porno et que tous les moyens sont bons pour mettre en scène les personnages dans des situations lubriques et salaces ! (je ne vous parle pas du passage où notre belle Hudson -au sexe épilé- retire héroïquement son t-shirt (ou débardeur échancré ?) et se retrouve en soutif devant un groupe de mâles virils - avec les yeux qui leur sortent de la tête -et le zizi qui pointe à la braguette - (car en plus, Mademoiselle a une poitrine impressionnante, bien entendu) et tout ça pour quoi ? Pour se servir de son vêtement pour stopper le sang qui coule de la blessure de l’un de ces mecs qu’elle vient de rencontrer…..Purée !!!!!!!!! Même les films érotiques du dimanche soir sur M6 n’auraient pas osé nous mettre ce genre de cliché !!! Purée, je suis vraiment énervée !!!!!!!! Et pourtant, l’idée de départ était plutôt bonne avec ce monde de chaos et notre héroïne qui est la sœur du chef des Souverains (le souverain des souverains, finalement, non ?....) et qui fuit le « royaume » pour éviter un mariage forcé et se retrouve dans le groupe adverse des Insurgés et tombe « sous le charme » du chef, Connor, qui ignore qu’elle est la sœur de son adversaire…..Les opposés s’attirent, des drames et des trahisons à venir, oui, tout était mis en œuvre pour que j’adhère à cette lecture mais voilà, les personnages masculins sont vraiment trop vulgaires (dans leurs paroles et dans leurs actes) et comme les Insurgés vivent au jour le jour, c’est partouze à tout va pour profiter de la vie comme s’ils allaient mourir demain….Pitié !!!.....Même un groupe de bonobos en chaleur serait choqué par leur attitude ! Connor, le personnage masculin principal, était beaucoup moins porté sur le sexe que ses compagnons d’arme (au moment où je me suis arrêtée dans ma lecture, je précise...), mais voilà, sa façon d’agir avec Hudson, l’héroïne, ne m’a vraiment pas plu…..Oui, je me suis arrêtée à la scène de la baignoire (quand il rentre d’un coup, et la mâte sans vergogne, sale cochon !)….Oui, je me suis arrêtée là car j’ai tout de suite pressenti que cela n’allait aller qu’en empirant…..Et j’ai eu raison car dans d’autres avis que j’ai lus par la suite, notamment ici sur Booknode, apparemment, il va aussi y avoir des scènes de masturbation en public, des plans à trois etc….Bref, que du romantisme et de la distinction dans ce bouquin !......Je n’ai lu qu’un seul livre de l’auteure Elle Kennedy, c’est The deal et je compte continuer cette saga New adult mais pour ce qui est des Insurgés, non merci, je passe mon tour ! Trop vulgos pour moi ! Mrs Kennedy, vous m’avez déçue sur ce coup-là !

par viedefun
Rainbow Rainbow
Belinda Bornsmith   
J'avais adoré Pari risqué et la c'est la catastrophe j'ai détesté ! C'est une grosse déception, je l'ai fini pour avoir le fin mot de l'histoire mais j'ai du me faire violence pour ne pas abandonner. C'est plat, du déjà vu et surtout très mou et trop mièvre !

Ce qui m'a le plus énervé c'est l'héroïne qui est amoureuse après une phrase, qui pleure comme si on lui arrachait le coeur toutes les 2 pages et qui ne sait rien faire par elle-même. Elle est mijaurée, naïve et fleur bleue comme pas possible tout ce que je n'apprécie pas chez un personnage. Et surtout elle ne vit que pour le héros, ne respire que pour lui et ne fait rien sans lui ou que ça ne le concerne c'est insupportable on est au 21è siècles tu n'as pas besoin d'un mec pour réussir ou être accomplie bordel !

Bref pas le livre de l'année je ne le recommande pas

par GwenQ
Another Story of Bad Boys, Épisode 1 Another Story of Bad Boys, Épisode 1
Mathilde Aloha   
Avant de rentrer dans une critique de ce livre, je tiens d'abord à souligner que je trouve vraiment super que Mathilde Aloha ait pu être éditée. Elle a, mine de rien, écrit un sacré pavé et j'admire les jeunes qui ont l'occasion, comme elle, de réaliser leur rêve.

Bon maintenant je vais donner mon avis sur ce roman. D'une part, c'est une brique et je dois dire que même si je l'ai vu beaucoup circuler sur les réseaux l'histoire ne me tentait pas plus que cela, car les histoires de Bad Boy qui durent 5 tomes, cela m'agace au plus haut point.
J'ai quand même lu beaucoup de critiques positives alors j'ai décidé de me lancer quand j'ai trouvé ce roman d'occasion chez mon libraire.
J'ai donc commencé ce roman et le début m'a plutôt plu malgré quelques points négatifs, notamment en ce qui concerne la situation de départ (l'erreur dans les prénoms de l'héroïne, non mais sérieux ?). J'ai enchaîné les pages assez rapidement mais je me suis rendue compte que je n'attendais qu'une chose, c'était de vite terminer ma lecture car aussi addictive soit-elle, car on veut savoir ce qu'il va se passer entre Cameron et Lili, j'ai trouvé l'histoire totalement répétitive, le personnage principal qu'est Lili m'a vraiment agacée. Je veux dire, elle a des réflexions et des réactions vraiment stupides et puis je ne sais pas vous, mais j'ai eu du mal à trouver réaliste le fait que Lili soit une personne qui plaît à tout le monde, que tout le monde veut draguer... Je veux dire, la fille n'a aucun souci à se faire des amis en un claquement de doigts.
Bref, je n'ai pas vraiment détesté le personnage de Lili, mais je ne l'ai pas spécialement aimé non plus.
Pour ce qui est de Cameron.... comment dire, oui c'est le beau gosse sexy... oui j'avoue qu'il m'a fait un peu craqué, mais je l'ai trouvé aussi très agaçant parfois, j'avais même envie de lui mettre des baffes, je me suis même demandée s'il n'était pas bipolaire ou un truc du genre.
Pour ce qui est des personnages secondaires.... et bien, je vais dire que je les ai trouvés sympathiques.
Toute l'histoire est plus ou moins couru d'avance et c'est dommage, mais bon avec les histoires de Bad Boy on a l'habitude donc à la limite ce n'est pas trop grave.

Ce qui m'a le plus déçue c'est que finalement l'histoire d'amour prend le pas sur tout le reste (et c'est moi qui dit ça ! alors que pour moi l'histoire d'amour est la base lol), j'ai trouvé que l'intrigue sur Jace et sur ce que font finalement les garçons quand ils sortent sans rien dire passait complètement à la trappe. Et c'est bien dommage car je trouve qu'on nous en donne pas assez même si bien sûr il y aura un deuxième tome.

Pour finir, je trouve, personnellement, que 600 pages pour un premier tome c'était beaucoup trop pour moi. Soit des passages redondants auraient pu être enlevés, soit il aurait fallu faire ce tome en deux parties pour laisser respirer le lecteur...

Bien sûr cet avis est personnel. Je ne dit absolument pas que ce roman est mauvais loin de moi cette prétention mais je n'ai pas apprécié plus que cela. Je lirai sûrement le tome 2, sauf si je vois qu'il y a plus de deux tomes....

par Chasha
What happened that night What happened that night
Deanna Cameron   
Un immense merci au site netgalley et aux éditions hachette roman pour leur confiance en ce service presse qui a été, sans aucun doute, un coup de cœur pour moi !

Pour moi, le résumé de « What happened that night » est suffisant et j'avoue avoir peur de trop en dire dans cette chronique. C'est l'histoire d'un secret que Clara a confiée à sa grande sœur qui est en rapport à Griffin et qui lui coûtera la vie pour lui et l'emprisonnement pour Emily. Dès là, je me doutais bien du secret qu'il en retournait et pourtant, il y a bien plus que ça. On croit savoir, on croit comprendre... Et pourtant non ! Le résumé dit beaucoup, oui, mais pas vraiment non plus, car le livre cache des choses bien plus sombres que l'on ne pourrait le penser. Au début on se dit « non, ce n'est pas possible ». On ose pas y croire tellement c'est énorme, mais si, c'est possible et Clara en a malheureusement fait l'expérience.

Donc comme vous vous en doutez sans doute, il s'agit d'un thriller/young-adult avec une ambiance assez pesante étant donné que l'histoire se déroule au moment présent, après le meurtre de Griffin, mais avec des flash-back sombre quand il était encore vivant pour expliquer ce qu'il s'est passé. Au début, à chaque fin de chapitre, Clara dit que c'est de sa faute si Griffin est mort, qu'elle a sa part de responsabilité, car elle a dit la vérité à sa sœur. Cela pourrait être énervant pour certains cette répétition, cela ne l'a pas été pour moi étant donné qu'à chaque fois, un élément de réponse s'ajoutait pour que l'on comprenne ce qu'il s'est passé cette nuit-là. J'ai trouvé ça extrêmement addictif, car on est direct plongé dans l'intrigue et on a qu'une seule envie, savoir ce qu'il va se passer pour les personnages.

Dans le livre, nous rencontrons Clara, une lycéenne qui se décrit comme banale et invisible. Depuis quelques mois, elle est la sœur d'une criminelle qui est désormais en prison et selon elle, elle a une part de responsabilité, car Clara lui a confié un secret qu'elle aurait du garder. Maintenant, son voisin Griffin est mort, par sa faute. Si elle n'avait rien dit, il serait toujours là. Tout le monde se pose des questions, se demande pourquoi un jeune homme aussi parfait qui n'a rien à se reprocher s'est fait tuer par Emily. On pense que la prisonnière est folle, on-t-il seulement raison ? Le meilleur ami de Griffin, Kolby est l'une des personnes qui veut savoir ce qu'il en est et qui va demander à Clara si elle, elle sait les raisons qui ont poussé sa sœur à tuer quelqu'un. Nous faisons également la rencontre d'Anniston, une jeune fille qui est constamment colorée de Rose qui a récupéré le casier d'Emily et enquête sur elle.

Ce récit a vraiment été un délice, rien que le résumé me donnait l'eau à la bouche, même si j'avais une idée de ce qu'il allait en être. Une très vague idée, car j'étais pas au bout de mes surprises et j'ai été choqué à de nombreuses reprises au long de ma lecture. Tout est question d'apparence avec « What happened that night ». Emily est considérée comme la méchante et Griffin la victime, est-ce aussi simple que ça ? Je me suis sentie très proche de Clara que l'on sent dévastée ce qui est d'ailleurs compréhensible. Le fait que sa sœur avec qui elle était proche soit en prison la rend plus seule qu'avant. Ses parents se déchirent, sa meilleure amie ne l'est plus, tout part de travers pour elle. Bien heureusement, des personnages que l'on aurait pas deviné vont devenir ses alliés et l'aider à aller mieux.

J'avoue que parfois, j'ai eu beaucoup de mal à comprendre Clara. Je me dis que, si j'avais été à sa place, j'aurais fait les choses autrement pour ne pas en arriver là ou elle est à présent. Mais est-ce vraiment le cas ? Aurais-je eu ce courage de faire ce qu'elle n'a pas fait ? J'ai envie d'y croire.

La seule chose que je pourrais reprocher au roman, c'est les passages passé/présent qui me donnaient du mal à me situer dans le temps, mais ce n'est qu'un détail étant donné que j'arrivais à m'y retrouver et qu'une fois en pleine lecture, je ne faisais plus face à ce problème. Maintenant que j'ai fini ce premier tome, je n'ai qu'une envie, lire le suivant ! Quelle frustration d'arrivé aux mots « A suivre » après un bon gros cliffhanger digne d'une auteure sadique. Je suis très pressée d'être au mois d'octobre et je peux vous dire une chose, quand il sera sorti, je sauterai dessus pour pouvoir le dévoré. Je l'attend avec impatience !

En conclusion, ce livre est sans surprise, un gros coup de cœur pour moi. J'ai aimé l'histoire, la façon dont elle est écrite, l'intrigue, les personnages et même la romance qu'il y a dedans et qui donne plus de légèreté au récit. Quand on commence quelques pages, on est plongé dedans et on ne veut qu'une chose, découvrir le fin mot de tout ça. Imaginez donc mon désespoir, mais aussi ma joie en voyant qu'un autre tome va suivre celui-ci ! Désespoir, car cela se termine avec un gros rebondissement et joie, car je suis heureuse de pouvoir retrouver les personnages bientôt, en octobre !

https://ivredemots.weebly.com/chroniques/what-happened-that-night-tome-1-deanna-cameron
Veux-tu m'épouser 100 fois ? Veux-tu m'épouser 100 fois ?
Holly Martin   
J'ai été absolument charmé par ce livre. Un brin OK un peut plus qu'un brin de romance, de l'humour et même un peu de tristesse. Quoi demander de plus hé bien rien j'ai adorer ma lecture et la recommande sans hésiter les 100 demandes sont romantique plus une que les autres. De quoi nous faire rêve et avoir plein d'étoiles dans les yeux.

Ce que j'ai aimer: Tout absolument tout ma charmé dans ce livre je vais me lancer sur la suite sans hésiter.

Ce que j'ai détesté: Rien bien non en faite je n’ai pas aimé que Suzie ne prenne pas son courage et lui dit ses sentiments, mais sinon ça va.

* Moi j'ai dit oui après la 2 ou 3e demande en mariage, mais bon il fallait bien faire duré l'histoire un peu.
Elements, Tome 1 : The Air He Breathes Elements, Tome 1 : The Air He Breathes
Brittainy C. Cherry   
Cette romance est un immense coup de coeur, un véritable raz de marée qui ravage tout sur son passage. J'ai aimé, été bouleversée, malmenée, choquée, j'ai été émue profondément. C'est la rencontre de deux coeurs qui ont tout enduré pendant l'année la plus terrible de leur existence. Ils ne se connaissent pas, n'ont rien en commun sinon l'irréparable perte et la réunion de leurs destins.

Tristan est sombre, sauvage et dévasté quand il croise la route d'Elisabeth qui a décidée de reprendre sa vie en main. Elle aurait pu avoir peur de lui, le prendre pour un fou furieux, si elle n'avait pas reconnu l'infime part d'humanité qui restait en lui. La confrontation entre les deux est houleuse, électrique. Ils ont la même souffrance, les mêmes peurs, ce vide qui a pris toute la place, et qui retient. On apprend peu à peu leurs douleurs, leurs obsessions, par où ils sont passés...

Entre eux c'est vite charnel, vital comme une respiration, trouble et impossible à arrêter.

L'écriture est belle, émotionnelle, suspendue. L'auteur nous chahute, nous rend à fleur de peau. On vibre, on a mal, on suffoque, on frémit. Secrets, malaises, drames : on n'est pas épargné par ce premier volet de cette série qui comprendra quatre volumes. Les personnages sont bruts, sincères, abîmés. Le climat est tendu, passionnel et on se laisse aller à l'évidente fragilité pour accueillir nos sentiments.

C'est la romance torturée qu'il faut lire cet été. Indéniablement !
Hacker, Tome 1 : Dangereuses affinités Hacker, Tome 1 : Dangereuses affinités
Meredith Wild   
http://jewelrybyaly.blogspot.fr/2015/06/chronique-hacker-acte-i-dangereuses.html
Hacker (de l'anglais to hack into, entrer par effraction) :

Personne qui, par jeu, goût du défi ou souci de notoriété, cherche à contourner les protections d'un logiciel, à s'introduire frauduleusement dans un système ou un réseau informatique. (Recommandation officielle : fouineur.)

Qui ? Pourquoi ?

En finissant ma lecture, je n'ai qu'une envie être au 17 septembre et d'avoir mon livre entre mes mains.

Nous suivons une jeune femme Erica Hathaway dans son début de carrière de créatrice de Start-up dédié à la mode.
Malheureusement comme toute société débutante cette jeune société a besoin d'actionnaires.

Je n'en dirais pas plus, même sous la torture.

Je vous préviens certaines diront ooh non encore un milliardaire possessif et dominant ou encore pffff il y a une ressemblance avec tel livre, alors oui j'ai eu cette sensation par moment de déjà-vu. Mais Nous lisons tellement de livres que nous trouvons forcément des ressemblances où il n'y en as pas et surtout l'auteure à une plume subtile et surprenante.

Notre jeune Héroïne Erica est une jeune femme orpheline de mère et sans père. Elle a un caractère fort et très autonome. Elle a une force surprenante et une ambition à toute épreuve. Sa société c'est son bébé et elle ne laissera personne la dirigée ou la mener à perte. Une jeune femme aux antipodes de tout. Elle n'attend rien de personnes. Au contraire, elle fuit la facilité.

Blake Landon, OOOH MY GOD,Il est tout simplement insolent, déstabilisant, tendre et fondant comme une mousse au chocolat.
Agé de 27 ans nous savons très peu de choses sur lui, on sait qu'il est milliardaire et qu'il préside dans le conseil d'administration D' AngelCom, société dans laquelle Erica va présenter son entreprise pour trouver des investisseurs.
Il est tout simplement irrésistible, il travaille en jean et T-shirt, et s'habille en maître de l'univers (costume cravate) pour les sorties ou jouer aux tables de black jack. En plus d'être sexy, il est attendrissant, il obtient tout ce qu'il veut quand il veut, même s'il faut utiliser la manipulation.

L'auteure ma conquise du début à la fin, dans ce premier roman nous suivons l'avancée du lancement de l'entreprise d'Erica et bien sur l'évolution de conquête entrepris par Blake. La subtilité c'est que l'auteure donne de la force à sa romance, elle introduit juste quand il faut une information sur le passé de nos deux héros.

L'atmosphère est électrisante, tout le long de notre lecture nous nous posons pleins de questions :

Que cache Erica ? Qui est réellement Blake ?
et bien d'autres que je vous direz pas pour ne pas spoiler le livre.

Bien sur nous comprenons le titre du livre à la fin uniquement, nous laissant une sensation apaisante mais en même temps mystérieuse.

L'auteure nous propose une histoire palpitante et prenante. Elle a réussi à m’envoûter grâce à son intrigue mystérieuse et bien ficelée.


par Jbyaly
Par A + B Par A + B
Laurie Delphis   
Une très belle surprise ! La narration est originale nous plongeant totalement dans le récit et avec toutes ses émotions. Une playlist qui renforce certains passages accentuant la tension le stress. Quelques petits bémols pour moi (Le personnage de Angie, le dernier chapitre ect...) mais qui ne gache en rien la lecture. Je recommande ce livre pour la simple et bonne raison qu'on est très vite pris par l'émotion et la plume de l'auteure. Ben et Angie m'ont agacé, attristé, attendri mais surtout donné une leçon, celle de poser une limite à l'amour une limite importante pour mieux s'aimer ensuite

par SunshineF
Ces liens qui nous séparent Ces liens qui nous séparent
Ann Brashares   
http://revesurpapier.blog4ever.com/ces-liens-qui-nous-separent-de-ann-brashares-1

Ray et Sasha se partagent tout. Ils ont les mêmes grandes sœurs. La même maison de vacances à Long Island. Dans cette maison, ils ont dormi dans le même lit. Enfants, ils ont joué avec les mêmes jouets. Cette année là, ils se partagent même un petit job d'été. Pourtant, ils ne sont pas frère et sœur, comme on pourrait se l'imaginer. En fait, ils ne se connaissent pas vraiment. Ils ne se sont même jamais vus...



La situation de Ray et Sasha m'a aussitôt interpellée et il ne m'en fallait pas beaucoup plus pour commencer cette lecture. Alors que je m'attendais à une petite romance pour ados, j'ai vite réalisé qu'il s'agissait plutôt d'une histoire de famille. Nous ne suivons donc pas seulement l'histoire de Ray et Sasha, mais aussi celle des autres membres de cette famille, ou plutôt de deux familles. J'ai d'abord été un peu déçue puisque ce n'est pas exactement ce que j'imaginais en lisant le synopsis. J'imaginais autre chose. Complètement. Mais finalement, convaincue par les différentes émotions ressenties, j'ai passé un bon moment de lecture.



Pour vous présenter un peu le contexte, nous faisons la connaissance d'une famille qui a éclaté. La mère de Ray et le père de Sasha se sont mariés (bien avant leurs naissances). Ils ont eu trois filles : Emma, Quinn et Mattie. Plus tard, ils ont divorcé puis refait leur vie chacun de leur coté et cette fois-ci, ce sont Ray et Sasha qui sont nés. Ray et Sasha n'ont donc aucun lien de parenté mais leurs parents ont toujours en commun trois filles et la maison de vacances en bord de mer, qu'ils se partagent sans jamais se voir. Jamais. Parce que désormais, les parents de Ray et Sasha se détestent plus que tout... Pourquoi? Mystère...



Première surprise, il n'y a pas réellement de personnages principaux dans ce roman et nous suivons tous les membres de la famille à la fois. Deuxième surprise, la narration singulière qui colle parfaitement au contexte (lui aussi si particulier dès les premières pages). D'un paragraphe à l'autre, on découvre le ressenti de chacun face à cette situation familiale compliquée et les liens qui les unissent. La lecture en ressort un peu hachée mais reste agréable. Dans la première partie, le récit est fait de vieux souvenirs d'enfance et de petites histoires de famille et l'ambiance du roman y est profondément nostalgique. Puis, on est confronté à la réalité. La haine et la rivalité entre les parents ont des répercussions sur les enfants et la plupart d'entre eux en souffre secrètement. Alors qu'Emma tente de faire accepter sa relation amoureuse des deux cotés, la belle Mattie fouille dans le passé de sa famille, et les deux ados Ray et Sasha se sentent un peu comme des étrangers ...


Verdict : Un peu de mystère, un peu d'amour et plus que tout du drame familial. Je l'avoue, je m'attendais à une histoire plus légère, avec plus de peps, comme l'a été la série Quatre filles et un jean. Mais cette fois-ci, Ann Brashares vient nous offrir une lecture d'été d'un tout autre genre, en nous racontant une histoire de famille. Le récit est plein de nostalgie, plein d'émotions. Je me suis laissée emporter, jusqu'à comprendre le pourquoi des rivalités au sein de cette famille, dont les membres viennent nous toucher séparément. Mention spéciale pour Ray et Sasha, deux personnages très très attachants qui apportent un peu de douceur et qui sont liés d'une bien jolie façon. Mais aussi pour les trois sœurs qui tentent tant bien que mal d'unir leur famille malgré les conflits.