Livres
395 036
Comms
1 387 378
Membres
289 742

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Celle que vous croyez



Description ajoutée par x-Key 2015-12-03T13:48:54+01:00

Résumé

Vous vous appelez Claire, vous avez quarante-huit ans, vous êtes professeur, divorcée. Pour surveiller Jo, votre amant volage, vous créez un faux profil Facebook : vous devenez une jeune femme brune de vingt-quatre ans, célibataire, et cette photo où vous êtes si belle n’est pas la vôtre, hélas. C’est pourtant de ce double fictif que Christophe – pseudo KissChris – va tomber amoureux.

En un vertigineux jeu de miroirs entre réel et virtuel, Camille Laurens raconte les dangereuses liaisons d’une femme qui ne veut pas renoncer au désir.

(Source : Gallimard)

Afficher en entier

Classement en biblio - 53 lecteurs

Or
11 lecteurs
PAL
9 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par bellajessica 2016-01-16T00:57:45+01:00

Va mourir.La phrase qui tue.Il y a des gens qui se défenestrent pour moins que ça, non ? Il y en a plein ici. À force d’être cognés à coups de mots, ils chancellent.Va mourir. VA MOURIR. Les paroles des autres les poursuivent comme des fantômes hostiles. Leurs voix profèrent des injonctions impossibles à fuir. Du harcèlement textuel, en quelque sorte, ah ah ! Moi aussi j’aime les jeux de mots, vous voyez. On devrait s’entendre.Bref, cela pour dire que je ne pouvais absolument pas prévoir ce qui s’est passé ensuite. Quand j’ai créé ma fausse page Facebook, Chris n’était pour moi qu’un parasite, un profiteur misogyne et grossier, un ennemi dans mon rapport vacillant à Jo. Je ne pensais même pas à communiquer avec lui, je voulais juste avoir accès aux actualités de Jo, par ricochet.Va mourir.C’est ce que j’ai fini par faire, au bout du compte, non ?Finalement, j’ai obtempéré. Ici, je ne vis pas. C’est ce que vous vous dites ? L’impératif, quand on est fou, sonne comme un ordre absolu, non ? Dites-moi, c’est ce que vous vous dites ? Un ordre qu’on peut renverser, aussi. Vas-y, toi. Qu’on peut retourner à l’envoyeur. Va mourir toi-même. Quand on est fou. Quand on est folle.Est-ce que c’est écrit là, que je suis folle ?Est-ce que toutes les femmes sont folles ?

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par MissDupont 2017-10-03T04:28:23+02:00
Bronze

Spoiler(cliquez pour révéler)
http://bookivores.over-blog.com/2017/09/celle-que-vous-croyez.html

Si, de prime abord, à la lecture du quatrième de couverture tout nous pousse à croire qu'on aura affaire une une lecture légère et superficielle de la femme jalouse qui surveille son amoureux courailleux à travers les divers appareils électroniques que l'humain puisse posséder à notre époque... eh bien, non!

Bon ok, oui dans la mesure où elle s'ouvre une page Facebook sous une fausse identité, mais ça s'arrête là! Rien n'est banal dans ce livre. Surtout pas la construction de la narration. Bien qu'au début, je me disais que cette espèce de monologue où on ne peut lire seulement ce que Claire répond à son psychologue (psychiatre?! ...l'histoire ne nous le dit pas explicitement) et jamais ce que celui-ci lui dit/répond/demande, allait finir par m'assommer. C'est tout le contraire qui s'est produit. Cette femme est intrigante comme pas possible et elle nous amène à nous poser une panoplie de question.

L'affaire étant que la première chose qu'on y lit, c'est une déposition audio tirée des archives de la Gendarmerie Nationale. Donc, on sait qu'il en découlera quelque chose de sérieux. Claire est-elle folle au point d'être internée? Si oui, pourquoi?! Et ce qu'elle raconte... doit-on y croire?

Seulement voilà, le récit n'est pas entièrement construit sur le monologue de cette femme particulière. En deuxième temps, nous avons droit à l'idée que ce fait son psy sur toute cette histoire de faux profil et pseudo relation avec ce prétendu KissChris. Puis vers la fin, la narration revient vers Claire via la rédaction d'une lettre que celle-ci adresse à son éditeur (oui parce que je ne vous ai pas dit... elle n'a pas fait que se créer un faux compte, elle s'est imaginée sa propre version de l'histoire qu'elle a eu avec cet homme et en a fait un roman).

Bref, ce roman déplace de l'air et il est plus surprenant qu'il ose nous le faire croire. Une chose est sûre, on ne s'ennuie pas à travers ses pages et je crois même qu'on en comprend davantage lors d'une relecture.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par lilitu 2017-08-25T08:49:14+02:00
Argent

Qui n’a jamais songé à surveiller son amant? Et bien Claire, 48 ans , n’y a pas seulement pensé: Un jour elle se décide à créer un faux compte facebook, afin de garder un oeil sur Jo. En quelque clics, vous voilà une jolie brune de 24 ans. Bien sur, elle prend ses précautions, et joue de stratège pour le surveiller: elle ne l’ajoute pas dans ses amis, mais n’hésite pas à ajouter « Chris » qui est son ami et colocataire. Mais très vite, Chris et Claire, vont débuter un échange , et ce qui ne devait être qu’un jeu, se transforma bien vite en histoire d’amour impossible…

Dans une première partie de ce livre, nous avons la version de Claire, très vite elle est confrontée à tout ces mensonges, et lorsqu’une rencontre , dans cet amour impossible, devient inévitable, elle prendra certaines mesures… Qui auront certaines conséquences plus ou moins importantes dans sa vie…

Vient ensuite une deuxième partie, avec un point de vue différent. Pour être honnête, j’ai eu l’impression de lire un roman dans un roman. Bien sur, on retrouve les même personnages. Cette deuxième partie, va nous raconter une fin différente. Nous voilà donc avec une autre issue de l’histoire, mais qui jamais ne seras favorable à la femme.

Enfin, la troisième partie, est une lettre de l’auteure à son éditeur. Qui là aussi, offre une autre variante. Je dois dire que cette lecture fut un peu déroutante, dans la mesure où parfois il est difficile de distinguer la fiction, l’auto-fiction, et le réel.

Je suis passée par une multitude de sentiments de par ma lecture. Mais dans l’ensemble, j’ai aimé ce livre. On y aborde quelques sujets tel que: la place de la femme dans la société après ses 50 ans, le mensonge, les relations virtuelles, les couples modernes, la confiance. Alors bien sur, pour certains, ce livre racontera de manière pessimiste l’amour, alors que pour d’autre, dont moi, ce n’est fait que de manière réaliste

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Biibette 2017-04-30T12:01:39+02:00
Pas apprécié

Pour obtenir des informations sur son compagnon Claire, l'héroïne, décide de poser des questions au meilleur ami de celui-ci grâce à un faux profil Facebook. À partir de là, c'est le début d'une intrigue complexe à base de petits et de gros mensonges. Il faut dire que le roman commence par la fin avec l'héroïne qui semble raconter sa version des faits à un policier ou un psy. La grande question est donc de savoir comment a tourné cette histoire de faux compte.

J'ai trouvé la première partie très intéressante, avec une construction pleine de suspens et de questionnements. Alors que la deuxième, embrouille toute l'intrigue posée intelligent. Tout se transforme en fouillis incompréhensible avec une multitude de versions possibles, dont il est impossible de distinguer le vrai du faux. Certainement voulu par l'auteur, mais loin de me convaincre.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par iletristan 2017-03-20T13:58:08+01:00
Bronze

Claire Millecam a 48 ans, professeur d’université, divorcée, en panne de cœur avec son amant frivole Jo. Elle est internée et parle à son psychiatre Marc, lui qui veut comprendre comment et pourquoi elle est arrivée là.

Claire a 48 ans et pose la question : que devient la femme dans le regard de l’homme quand elle a 50 ans ? Date butoir où le désir ne peut plus exister. Elle en fera l’amère expérience : pour surveiller son Jo frivole, elle se crée un nouveau profil sur Facebook et devient Claire Antunès, jolie brune de 24 ans. Elle deviendra amie avec un contact proche de Jo : Chris, celui qui lui avait dit “Va mourir !” quand il a su qu’elle était la vieille harceleuse de son ami Jo. Au fil des échanges d’abord sur Facebook, puis au téléphone, une relation intime se noue entre Claire Antunès et Chris. Claire Millecam devient Claire Antunès, plus jeune, plus belle, plus libre, plus désirable. Mais quand il devient inévitable de confronter Chris à la réalité, Claire ne peut franchir le pas. Pour que le mensonge s’arrête, Claire Antunès doit disparaître. Elle l’envoie se marier au Portugal. Chris ne cherchera pas à la joindre, ou la rejoindre, ne donnera plus de nouvelles comme s’il avait accepté d’avoir perdu la partie. Une de perdue, dix de retrouvées. “...j’ai coupé le dernier pont en supprimant la page Facebook de Claire Antunès. Et j’ai repris mon ancienne vie comme on referme un roman. Meurtrie, terrassée. Vieille.”

La femme est conquête pour l’homme, une marchandise qu’on utilise et qu’on jette à son gré à sa date de péremption. Qu’un homme puisse avoir 20 ans de plus que sa conquête : pas de problème. Le contraire ? Inconcevable et sujet à moquerie.

La même histoire sera reprise trois fois par des personnages croisés. Chaque fois un dénouement quasi identique, jamais à la faveur de la femme d’âge “mûr”. Réflexion sur la place de la femme dans la société quand elle ne peut plus procréer, susciter le désir, remplaçable par une plus jeune. Réflexion sur le désir, vouloir saisir, se rapprocher. Le désir plus intense que la possession. Car quand on possède, le désir n’est plus.

Ça se lit mais ce n’est pas envoûtant. En tout cas je ne “désirais” pas en lire plus.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par PoppyZ 2016-12-07T08:00:29+01:00
Pas apprécié

Je n'ai absolument pas adhéré à ce livre. Je n'ai pas aimé le style, je n'ai pas aimé l'histoire, je n'ai pas aimé être lectrice de cet ouvrage : je l'ai fermé définitivement aux trois-quarts, ce qui m'arrive très rarement. Mais je n'irai pas jusqu'à le déconseiller, car tout est affaire de goût. En tous cas, une chose est certaine : il n'est pas de "mon goût" !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par anginho 2016-06-20T12:12:06+02:00
Lu aussi

C’est après avoir lu de nombreuses critiques concernant ce livre que je l’ai pris à la bibliothèque. Une fois ce court roman terminé, je reste mitigée quant à ce que je ressens. Bien que le thème soit intéressant, je ne peux pas dire que je n’ai pas aimé ni que j’ai aimé…

Ce roman traite des sentiments amoureux, du désir et de la sexualité de la femme à l’approche de la cinquantaine. Il dénonce aussi l’inégalité qui est faite entre l’homme et la femme, dans la vie familiale, professionnelle et au sein de notre société, ainsi que du regard des hommes sur les femmes passés la cinquantaine... "Les hommes mûrissent et les femmes vieillissent".

A travers son héroïne qui se cache derrière un faux profil sur un réseau social et s’invente une vie, et entre réel, virtuel et imaginaire, l’auteure joue avec les mots et sème le doute et le trouble dans l’esprit du lecteur.

A vous de juger…

Afficher en entier
Commentaire ajouté par lamadeleine 2016-06-11T18:49:34+02:00
Argent

Qui est Claire? Claire Antunes ou Camille? Qu'est-ce qui est vrai? Qu'est-ce qui est faux? Qu'est-ce qui appartient à la création littéraire?

Camille Laurens se plaît à brouiller les pistes pour notre plus grand plaisir de lecteur.

Camille, 48 ans, professeur d'université divorcée, deux enfants a des soupçons sur son amant Jo. Elle se crée alors un faux profil sur Facebook et entre en contact avec Chris (entendez Christophe), ami et colocataire de Jo. Elle est de 20 ans, plus jeune et...on s'y attend Chris tombe amoureux d'elle. Que se passe-t-il quand le virtuel est à l'épreuve de la réalité?

Le roman de Camille Laurens est magnifiquement écrit. Par le procédé de mise en abyme, on découvre en fait que toute l'histoire fait l'objet d'un roman qui fait polémique. Les trois versions de la même histoire qui en proposent autant d'éclairages sont enrichissantes.

Ce qui m'a déçue, c'est la vision, réaliste peut-être mais pessimiste que l'auteur nous offre de l'amour dans ce roman. En effet, l'amour apparaît comme un jeu de pouvoir où chaque membre du couple cherche à satisfaire son ego.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par stefy 2016-05-26T12:25:27+02:00
Or

Livre divisé en 3 parties, autour d'un même histoire vue avec un prisme à chaque fois différent. Cela peut donc être un peu déroutant.

L'expérience de vie décrite est bien contemporaine et montre les confusions et blessures auxquelles peut conduire le mensonge tant vis à vis de l'autre que de soi-même.

Un livre riche d'enseignements...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Bibliblogueuse 2016-05-13T14:53:07+02:00
Bronze

Un roman qui raconte une tranche de vie d'une femme de 48 ans aux prises avec les difficultés du vieillissement et du désir. Elle s'invente une identité, se perd dans les méandres de la folie. Mais ce roman ne m'a pas convaincue. http://bibliblog.net/celle-que-vous-croyez-camille-laurens/

Afficher en entier
Commentaire ajouté par heleniah 2016-03-10T21:33:15+01:00
Argent

En commençant ce livre je m’étais un peu embrouillée, je pensais à un autre livre, mais « Camille » était dans le titre, pas l’auteur. Tout ça pour dire que j’ai été un peu perturbée les premières pages, mais une fois les pensées remises dans l’ordre, c’est allé tout seul !

Cette histoire est un peu compliquée, surtout qu’il y a en sorte trois, qui se succèdent et se mélangent.

Au départ, Claire se crée un faux profil sur Facebook pour devenir amie avec KissChriss, un ami de son ex-compagnon dont elle aimerait avoir des nouvelles. Elle se fait passer pour une jeune femme de 25 ans alors qu’elle en a le double, sans se douter que la correspondance pourrait déboucher sur une étrange virtuelle liaison amoureuse.

Cette première partie du roman se présente comme un témoignage, un dialogue dont on n’a que ses réponses à elle. Mais bientôt, cela va déboucher sur un roman dans le roman qui change la fin de la première histoire et propose une autre fin.

A moins que ces deux histoires ne soient qu’un seul même roman dont l’auteur va s’expliquer en racontant l’expérience qu’elle a vécu et qui l’a inspiré à son éditeur ?

Du coup, les personnages sont souvent les mêmes ou ont des sortes de doubles, ce qui anéantit quasiment complètement la frontière entre la fiction, le réel et l’auto-fiction.

Si j’ai bien aimé les deux premières parties du livre, la dernière m’a moins séduite (disons que j’ai surtout été gênée par le caractère narcissique et égocentrique du personnage masculin, que je devais me sentir mal pour l’héroïne), mais en somme c’est un très bon roman. On y aborde des thèmes comme le vieillissement, surtout chez les femmes qui ont l’air d’avoir une « date de péremption » après cinquante ans; les relations amoureuses, les relations virtuelles et les mensonges.

Une belle découverte, un roman moderne et même si on mettrait bien de bonnes gifles à certains personnages, un travail sur l’écriture vraiment très réussi !

Afficher en entier

Dates de sortie

Celle que vous croyez

  • France : 2016-01-01 (Français)
  • France : 2017-05-11 - Poche (Français)

Activité récente

Les chiffres

Lecteurs 53
Commentaires 11
Extraits 8
Evaluations 14
Note globale 7.62 / 10

Évaluations

Meilleurs classements dans les Listes Booknode