Livres
512 168
Membres
523 247

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode


Ajouter un commentaire


Liste des commentaires

Commentaire ajouté par Northiella 2020-05-25T10:06:17+02:00
Argent

Je ne suis pas friand d'histoires de zombies mais j'avais ce livre en e-book alors je me suis lancée dans sa lecture. Le sujet avait été tant épuisé que j'avais peur de me retrouver face à du déjà vue et revue. Mais j'ai été agréablement surprise ! Le début plante le décor d'une nouvelle vision d'un monde post apocalyptique qui m'a touchée malgré mes a priori. Puis on se retrouve lancé dans un récit trop vu à mon goût où je me suis dis qu'on était reparti pour un autre remake de la série Walking dead. J'ai quand même poursuivi pour être complètement surprise à la fin ! Mon seul soucis avec ce livre c'est beaucoup de questions me restent sans réponse et soulèvent parfois quelques incohérences et j'ai trouvé quelques "facilités scenaristiques" où je me suis dit "mais pourquoi ?". Ça reste un très bon livre qui atterri dans la catégorie argent pour moi alors que j'aime pas trop ce genre d'histoire habituellement !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par BleuennMoana 2020-05-01T23:09:11+02:00
Bronze

J'ai aimé le traitement original des créatures présentées malgré le développement lent de l'histoire et les personnages stéréotypés à la limite du ridicule (l'héroïne a vraiment tous les dons et c'est agaçant car peu crédible dans le contexte) mais ça se lit bien. Pas sûre de lire la suite par contre.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Melanie-160 2020-04-23T00:18:54+02:00
Or

Un monde post apocalyptique, des personnages attachants, une histoire relativement agréable à lire. J'ai lu ce roman très rapidement, presque dévoré. L'écriture est très agréable et l'histoire prenante. Je conseille.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par seriallectrice 2020-04-08T21:10:39+02:00
Argent

Celle qui a tous les dons est un roman post-apo "zombiesque" original et assez prenant bien qu'il n'y ait pas vraiment beaucoup d'action.

Ça commence comme un huis-clos dans une base militaire fortifiée pour finir en road-trip à travers les rues d'Angleterre truffées d'Affams. Quelques scènes un peu sanguinolentes mais rien d'insurmontable dans un roman de ce type. Spoiler(cliquez pour révéler)Le plus choquant reste les passages de dissection sur les petits "patients" du docteur Caldwell. Heureusement peu nombreux finalement.

Question personnages, on ne peut que s'attacher à Melanie malgré sa "particularité". C'est une fillette intelligente, consciente de ce qui l'entoure et très réaliste en ce qui concerne son état. C'est ironiquement le personnage le plus humain du livre! J'ai évidemment détesté Caldwell. Bien que Justineau soit présentée comme la gentille de l'histoire, je n'ai pas éprouvé beaucoup de sympathie pour elle. Par contre, contre toute attente, j'ai plutôt bien apprécié Parks. Si au début il nous est présenté comme un soldat sans scrupule il se révèle au fur et à mesure de l'histoire.

La fin est surprenante et bien trouvée.

J'avais beaucoup hésité à lire ce livre notamment à cause des avis mitigés mais je n'ai aucun regret à mettre lancé. J'ai beaucoup aimé

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Hawthorne23 2020-03-27T04:06:19+01:00
Pas apprécié

Roman au début prometteur qui devient une quête lassante, interminable et ennuyeuse dont finalement on a rien à cirer. Seul hasard rigolo, j'ai débuté ce roman, sans le savoir aux premières heures de la crise du COVID-19.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Marji 2020-03-22T19:36:31+01:00
Diamant

Mélanie est une petite fille très particulière, tous les jours elle assiste aux cours, attachée sur une chaise. Mélanie aime beaucoup aller en classe, et plus particulièrement les cours de Mlle Justineau. Cependant Mélanie n’est pas une petite fille comme les autres.

Un monde post apocalyptique très bien pensé, l’auteur fait des description très réalistes. Une bonne explication est avancée à l’état de zombification de l’espèce humaine, elle est facile à comprendre et elle n’est pas trop tarabiscotée, ce que j'ai trouvé très intéressant.

J’ai beaucoup aimé l’opposition entre Caldwell et Justineau; tout au long de l’histoire nous suivons la scientifique froide et inhumaine en la personne de Caroline Caldwell, elle n’aura qu’un but: trouver une solution à l’infection fongique qui transforme les gens en affams. En opposition nous avons Helen Justineau qui voit plus que l’affams en Mélanie, elle voit la petite fille avide de savoir et l'humaine.

J’adore le personnage de Mélanie qui est très complexe, bien que n’ayant pas tout de suite conscience de sa différence, elle va tout faire pour lutter contre ses penchant d’affams. Avec son humanité, Mélanie réussira à gagner le coeur de ses compagnons de route et à trouver sa place dans ce monde.

Le suspense est au rendez-vous, lors des courses poursuites par les affams nous angoissons pour les héros. L’auteur fait une bonne analyse de la société et de son devenir en cas de crise. Spoiler(cliquez pour révéler)La fin arrive sans crier gare et nous laisse complètement abasourdi, je trouve que la réaction de Mélanie, qui est de finir le travail de l’agent fongique pour permettre le développement d’une société nouvelles sans les travers de l'ancienne, est très bien trouvé.

Un livre avec un bon rythme et une fin inattendue!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Finn-Thilliamon 2020-01-21T17:44:40+01:00
Or

Ah ! Des zombis. Mais pas que de simples mangeur d'hommes, des zombis contrôlés par ce cher Ophiocordyceps ! La biologie prend une petite part dans le récit, part intéressante et bienvenue. Comme dans une histoire classique, les survivants sont obligés de quitter leur zone sûre pour en rejoindre une autre. Mais le plus important est la psychologie de l'enfant Affam qui se découvre et s'effraie.

Les personnages sont aussi variés que dans un jdr (le militaire et son cadet, la scientifique extrême, la gentille maîtresse et l'enfant aux capacités surhumaines). Ce qui n'est pas un mal. Cependant ces personnages sont trop dans la caricature sur certains aspects (la toubib prête à tout pour ses recherches même si elle se meurt, l'institutrice surprotectrice à en oublier sa sécurité et le militaire qui est... cool et finalement attachant).

Hormis les problèmes, peu nombreux, de comportement, l'histoire se lit vite et facilement. Il n'y a pas beaucoup d'action mais la narration nous pousse à tourner la page. "Juste une et j'éteins !"

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Bardney 2020-01-17T11:17:48+01:00
Argent

Livre très contemplatif, assez lent, donne une grand part à la psychologie des personnages, aux descriptions d'environnement. Toute fois pas de place â l'ennuie, je n'ai eu de cesse de me dire "ça pue, je ne sais pas ce qu'il va se passer mais ça va être du bon" puis une fois que l'histoire "commence", on est pris dans le jus et les rebondissements jusqu'à la dernière page, dernière scène.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par melaivy 2019-11-15T15:01:03+01:00
Argent

Etrange récit d'une apocalypse "naturelle"... presque dérangeant. L'héroïne est adorable et effrayante en même temps.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par ama74 2019-11-07T16:50:23+01:00
Or

Je commande une pile de livres et là se trouve celui-ci le titre me tente bien en lisant les quelques lignes du résumé sur le livre : "Chaque matin, Mélanie attend dans sa cellule qu'on l'emmène en cours. Quand on vient la chercher, le sergent Parks tient son arme braquée sur elle pendant que deux gardes la sanglent sur un fauteuil . Elle dit en plaisantant qu'elle ne mordra pas. Mais ça ne les fait pas rire. Mélanie est une petite fille très particulière ..." , je m'attends un livre fantastique, après tout sur la couverture jaune juste une ombre de petite fille.

J'ouvre le livre et peu à peu, je découvre que cela n'a rien à voir avec ce que je m'attendais... On est en Angleterre une contamination biologique a zombifié pratiquement toute la population de la planète, quelques rescapes enfermes font de la recherche biologique sur certains enfants qui sont pas tout a fait des zombies dits des affams mais qui apprennent, parlent et ressentent ...

Tout d'abord on decouvre les personnages , ceux qui survivront plus tard lors de l'attaque de la base Melanie pas encore une affams mais une petite fille qui apprend et qui s'est attachée à sa maitresse Mlle Justineau , elle aussi à de l'affection pour ses enfants qui en sont pas vraiment et particulierement pour Melanie , il y a le Sergent Parks militaire qui parait froid et n'a aucune confiance en Melanie et ce qu'elle l'est , petit à petit leur relation va dans leur course pour survivre se transformer , il y a le bleu Gallagher et la scientifique prete à tout pour trouver un remede le professeur Cadwell .

J'avoue que je rehausse ma note (comme même quelques pages un peu longue et une fin qui m'a laissée dubitative ..) car si j'avais su de quoi parler ce livre je l'aurai pas acheté , les "ahhh" , les "grrr" , les "c'est la fin du monde" , le sang , le cote scientifique m'enervent à un haut point , rien de nouveau toujours la meme chose ... Mais il n'y a pas que cela dans ce livre, il a des sentiments en bien et en mal selon les personnages, il y a de la réflexion, pas mal de questionnement ...Donc bravo à cet auteur qui a réussi à me faire apprécier un style d'histoire, de livre (ou autres d'ailleurs) que d'habitude, je fuis comme je fuirais un zombie ?

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode