Livres
388 239
Comms
1 361 129
Membres
276 698

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Celle qui murmurait à l'oreille du mec en costard



Description ajoutée par phanie-j-c-g 2017-10-09T22:27:50+02:00

Résumé

Il est plus simple de chuchoter à l'oreille des chevaux que de LE supporter.

A vingt-sept as, Fauve est une jeune femme dynamique. Gérante d'un haras atypique niché dans la forêt landaise de Gascogne, elle y exerce avec passion le métier de chuchoteuse. Elle soigne des chevaux traumatisés, tout en donnant des cours d'équitation responsable aux enfants.

c'est alors qu'une lettre de la mairie vient tout menacer: son terrain vient d'être acheté par une société immobilière qui veut l'expulser.

Non, elle n'a pas tant donné pour tout perdre aussi bêtement! Elle se rend directement au siège de cette société traîtresse... pour découvrit que l'homme à la tête du projet n'est autre qu'un odieux personnage, arrogant et coureur, qu'elle a déjà eu le malheur de rencontrer. Le voici, semble-il, décidé à détruire sa vie. Pour qui se prend-il?

Fauve ne se laissera pas faire!

Et la guerre est déclarée.

Afficher en entier

Classement en biblio - 39 lecteurs

Or
13 lecteurs
PAL
13 lecteurs

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Math-oo 2017-10-20T22:43:30+02:00
Argent

Agréable lecture ( j'ai aimer le contexte du haras) mais sans plus. J'aurais aimé avoir une suite à l'histoire car pour moi le personnage masculin n'est pas assez développer. La fin arrive de nul part : on parle de casseroles, de propositions non dites... tout ça sur la dernière page ...

Franchement si l'auteur décide d'écrire un suite j'achète direct. Mais sans ça cette lecture reste une histoire sans fin

Afficher en entier
Commentaire ajouté par phanie-j-c-g 2017-10-09T22:38:04+02:00
Argent

Un titre original et une couverture amusante... je m'attendais donc à une comédie romantique, pleine d'humour et de situations cocasses. Il n'en ai rien. A un passage un sourire est venu sur mes lèvres, mais pas plus que cela. Je reste donc sur ma faim.

Une histoire plaisante et une plume fluide et agréable.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par FollowTheReader 2017-10-07T21:02:42+02:00
Lu aussi

Chronique de Llyza disponible sur Follow the Reader : https://followthereader2016.wordpress.com/2017/10/03/celle-qui-murmurait-a-loreille-du-mec-en-costard-laetitia-constant/

Une lecture sympathique et addictive, j’ai eu plaisir à le lire mais il m’a manqué quelques petits trucs pour que ce soit vraiment mémorable.

La première chose que j’ai trouvé bizarre est au vu du résumé, c’est que le début du roman est presque sans rapport, étrange d’annoncer quelque chose et nous amener vers un autre endroit. Du coup, ça casse la mise en place et le résumé donne alors trop d’information, on n’est pas surpris par les éléments et on devine la suite avec une facilité bien trop déconcertante. Alors, qu’il y avait moyen sans cette quatrième de couverture, d’avoir un rythme un peu moins lent. Car le problème, c’est qu’on attend la confrontation et qu’on sait globalement ce qui va arriver.

Il y a pas mal de clichés, ou d’éléments qu’on voit venir mais malgré ça la dynamique est bonne grâce à une héroïne crédible et attachante, à des personnages secondaires clés et un endroit plaisant. Le connard est un vrai connard, et pourtant il plait. Par contre, l’héroïne et ses rougeurs à tout va ou sa culotte qui prend feu, c’était gonflant et ridicule… Un décalage flagrant entre ses réflexions et son côté héroïne de romance de cul. Sérieusement… alors que ce roman n’a pas de scènes de sexe, pourquoi en parler si ce n’est pas pour amener vers un tel moment. Une romance contemporaine n’en a pas besoin mais baser le désir de l’héroïne pour ne pas en parler c’est complètement idiot. Il vaut mieux dans ce cas axé la romance sur d’autres éléments que sa culotte… la complicité, l’attirance, les visions, les valeurs…

J’ai l’impression que des éléments ont été mis dans ce bouquin sans avoir été exploités et terminé : le voyage, le conflit n’a pas été géré, l’entreprise du connard en costard, le haras de Fauve, l’histoire d’A. On reste un peu sur sa faim, surtout à la fin. Non je n’ai pas voulu faire un jeu de mot pourri mais je le garde parce que c’est exactement mon ressenti en refermant les dernières pages, il m’a manqué quelque chose pour donner une impression que c’est abouti. Pourtant, ce roman m’a tenue éveillée toute la nuit, et je l’ai repris le lendemain avec plaisir avec une plume que j’ai découvert et apprécié. Il est peut-être temps de sortir Alienor McKanaghan de ma PAL.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par cocomilady 2017-10-02T18:04:27+02:00
Bronze

Une romance agréable, parfaite pour se changer les idées.

http://cocomilady2.revolublog.com/celle-qui-murmurait-a-l-oreille-du-mec-en-costard-p1308934

Fauve, une jeune propriétaire de haras passionnée par les chevaux, décide de se battre quand son dernier flirt se révèle être un promotteur sans scrupules. Refusant de se voir expulsée avec ses animaux, elle va organiser la résistance. La jeune femme à un don, elle sait murmurer à l'oreille des chevaux, mais saura-t-elle aussi murmurer à l'oreille de ce séducteur qu'elle a eu le malheur de rencontrer lors d'un voyage offert par sa meilleure amie ?

L'histoire est simple, facile à lire. La première partie est basée sur la rencontre, le voyage et le flirt. La seconde, après le retour à la réalité, sur le combat que Fauve doit mener après la découverte de la vraie personnalité de celui à qui elle a failli succomber.

Ce livre m'a divertie et fait passer un bon moment. La romance est évidemment omniprésente, plus que les chevaux finalement qui servent de toile de fond, et le haras, de décor. L'humour est là également, en petites touches légères. On n'éclate pas de rire, mais le récit est plaisant.

Quant aux personnages, ils ont une certaine profondeur. L'auteure nous les dépeint parfaitement, ce qui permet de se les imaginer aisément. Par contre, j'ai regretté que Laetitia Constant ne développe pas plus sur le don de la jeune femme. Elle en parle, mais trop brièvement à mon goût car c'est un sujet passionnant, je trouve. La fin est mignonne, teintée d'un peu d'action et d'émotion.

Pour conclure, une romance sans prise de tête pour se changer les idées.

Cocomilady

Afficher en entier
Commentaire ajouté par LLyza 2017-09-24T23:05:38+02:00
Bronze

Une lecture sympathique et addictive, j'ai eu plaisir à le lire mais il m'a manqué quelques petits trucs pour que ce soit vraiment mémorable.

La première chose que j'ai trouvé bizarre est au vu du résumé, c'est que le début du roman est presque sans rapport, étrange d'annoncer quelque chose et nous amener vers un autre endroit. Du coup, ça casse la mise en place et le résumé donne alors trop d'information, on n'est pas surpris par les éléments et on devine la suite avec une facilité bien trop déconcertante. Alors, qu'il y avait moyen sans cette quatrième de couverture, d'avoir un rythme un peu moins lent. Car le problème, c'est qu'on attend la confrontation et qu'on sait globalement ce qui va arriver.

Il y a pas mal de clichés, ou d'éléments qu'on voit venir mais malgré ça la dynamique est bonne grâce à une héroïne crédible et attachante, à des personnages secondaires clés et un endroit plaisant. Le connard est un vrai connard, et pourtant il plait. Par contre, l'héroïne et ses rougeurs à tout va ou sa culotte qui prend feu, c'était gonflant et ridicule... Un décalage flagrant entre ses réflexions et son côté héroïne de romance de cul. Sérieusement... alors que ce roman n'a pas de scènes de sexe, pourquoi en parler si ce n'est pas pour amener vers un tel moment. Une romance contemporaine n'en a pas besoin mais baser le désir de l'héroïne pour ne pas en parler c'est complètement idiot. Il vaut mieux dans ce cas axé la romance sur d'autres éléments que sa culotte... la complicité, l'attirance, les visions, les valeurs...

J'ai l'impression que des éléments ont été mis dans ce bouquin sans avoir été exploités et terminé : le voyage, le conflit n'a pas été géré, l'entreprise du connard en costard, le haras de Fauve, l'histoire d'A. On reste un peu sur sa faim, surtout à la fin. Non je n'ai pas voulu faire un jeu de mot pourri mais je le garde parce que c'est exactement mon ressenti en refermant les dernières pages, il m'a manqué quelque chose pour donner une impression que c'est abouti. Pourtant, ce roman m'a tenue éveillée toute la nuit, et je repris le lendemain avec plaisir avec une plume que j'ai découvert et appréciée. Il est peut-être temps de sortir Alienor McKanaghan de ma PAL ;)

Afficher en entier
Commentaire ajouté par ingrid80 2017-08-14T23:31:47+02:00
Diamant

Mdr le titre déjà lancé l intrigue et la lecture fait le reste. Fauve se retrouve malgré elle face à son pire enemis sans le savoir et du coup découle une histoire assez rigolote et franchement bien ...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par jess037 2017-08-04T21:05:04+02:00
Argent

Une romance très sympathique et qui n est pas trop "gnan gnan".

La couverture et le titre m'ont plu et le résumé m'a convaincu de me lancer. Et j'en suis ravie.

C'est une belle comédie romantique avec une fin "différente" qui m'a bien plu ! Les personnages sont plein de vie et réalistes.Bien entendu on s'attend à la romance qui va suivre mais elle n'est pas ultra rapide (genre je te fais un sourire Freedent et je t'emballe aussi sec!)

Et l univers équestre est très bien décrit sans que ce soit trop pesant (ce qui est parfois le cas dans certains livres ayant des thèmes précis)

Bref je recommande ce petit roman d'une auteure que je découvre et vais suivre attentivement .

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Lili1989 2017-08-03T12:32:36+02:00
Or

http://liliandtheworldofbooks.blogspot.be/2017/08/celle-qui-murmurait-loreille-du-mec-en.html

Fauve est une jeune femme passionnée par ce qu'elle fait à tel point qu'elle met sa vie privée entre parenthèses. Afin qu'elle puisse voir autre chose que sa passion, sa meilleure amie lui organise un voyage qu'elle n'oubliera pas de sitôt. Elle va faire la rencontre un bel homme charmant avec un petit côté arrogant comme on les aime. Tout se passe pour le mieux jusqu'à son retour. Elle va apprendre que son haras est en danger et qu'elle doit partir de là. Triste de cette nouvelle, elle va essayer de tout faire pour rien perdre. Seulement voilà, quand elle va apprendre qui l’expulse, elle ne va pas hésiter à lui dire ce qu'elle pense.

Ce livre est vraiment une bouffée d'air frais. Il est agréable à lire, drôle et surtout les personnages sont très attachants que l'on passe un super moment.

Fauve est le personnage que j'ai complètement adoré. Elle est drôle, fraîche, passionnée par ce qu'elle fait et surtout elle n'a pas peur de se battre pour ce qu'elle aime. On va suivre ses drôles d'aventures et on a juste une envie la soutenir et se battre auprès d'elle.

Quant au jeune homme qui veut l'expulser, on a du mal à le cerner. Pourtant derrière toute cette arrogance, il peut être doux et charmant. J'aurais aimé en savoir encore un peu plus sur lui.

L'intrigue est tellement bien menée et bien écrite que l'on ne voit pas le temps passer. Fauve est tellement une héroïne que l'on admire par sa personnalité que l'on ne peut que l'adorer.

Pour conclure, c'est une belle romance drôle, pleine de fraîcheur et surtout agréable à lire. Les personnages sont vraiment l’atout dans cette histoire, c'est grâce à eux que l'on passe un bon moment. Je ne peux que vous dire de découvrir absolument l'histoire de Fauve.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Natoche 2017-07-25T17:49:02+02:00
Or

C’est le titre qui m’a en premier lieux donner envie de lire ce livre, le résumé a fait le reste.

Fauve est une jeune femme passionnée par son métier de Chuchoteuse, son centre équestre est tout ce qu’elle aime, tout ce qu’elle toujours voulu faire, au point de mettre sa vie privée entre parenthèse. Sa meilleure amie décide de lui faire voir d’autres choses et lui a donc organisé un voyage. C’est ainsi qu’elle va faire la connaissance de Voisin (on ne connaitra pas tout de suite son nom, seulement le surnom qu’il se sont donnés, pour Fauve, c’est Voisine), un homme charismatique, qui dégage une grande confiance en lui, arrogant au premier abord mais qui peut se montrer charmant, enfin jusqu’à un certain point.

De retour chez elle, elle va découvrir que son haras est dans la ligne de mire d’un projet important pour sa ville et qu’elle doit partir, anéantie elle baisse d’abord les bras, mais rapidement elle reprendra du poil de la bête, déterminée à ne pas se laisser expulser et encore moins de devoir abandonner ses animaux. C’est ainsi qu’elle va se rendre compte que celui qui la met dehors n’est autre que Voisin, autant dire qu’elle ne l’avait pas vu venir et qu’elle ne va pas hésiter à lui montrer sa façon de penser. Avec son amie elles vont passer en mode Guerrier, ne ménageant pas leurs efforts pour l’affronter lui et son arrogance.

Une lecture vraiment très agréable à lire, on se prend rapidement d’affection pour Fauve, la voir se battre pour garder son centre équestre nous la rend que plus sympathique. C’est une femme passionnée, bienveillante, mais à qui il ne faut pas chercher des noises. Entre elle et Voisin une guerre est déclarée et elle a un gout de vengeance, elle commencera doucement mais prendra des proportions inattendues. Parfois de trop grandes envergures et difficiles à neutraliser, elle ne sera pas seule dans cette bataille, Fauve sera entourée. Ses échanges avec Voisin sont tendus, bien que cet homme l’attire, il est de par son comportement et de ses actes difficile à cerner, à apprécier, et pourtant on sent que derrière toutes son arrogance et son indifférence peut se cacher un homme doux et attachant.

Une histoire moderne, une romance toute douce, sans précipitation, une lecture idéale pour l’été, avec des personnages attachants, drôles, qui vous donne envie de vous battre au côté de Fauve, de l’aider. On comprend ses peurs et ses doutes, on la voix s’effondrer, et pourtant elle ne se laisse pas abattre, ni ne s’apitoie sur son sort, elle continue à faire son métier, comme si demain tout ne risquait pas de disparaitre. J’aurais aimé en connaitre un peu plus sur Voisin, voir ce qu’il pense vraiment, c’est un personnage distant qui caches des blessures, il reste très énigmatique, difficile à cerner.

La dernière fois que j’ai fait du cheval, j’ai fait une grosse chute, rien de grave mais j’ai eu très peur, je ne suis plus montée depuis, mais ce livre m’a donné envie de recommencer, peut être qu’un jour une Fauve réussira à me faire oublier ce moment de frayeur et me faire remettre le pied à l’étrier.

http://www.livresavie.com/celle-qui-murmurait-a-loreille-du-mec-en-costard-de-laetitia-constant/

Afficher en entier
Commentaire ajouté par LizzyNilde 2017-07-16T15:38:50+02:00
Or

Une très agréable surprise !

J'avoue que le résumé me tentait mais la couverture beaucoup moins, certains avis m'ont donné envie de le lire même si parfois ils disaient qu'ils adoraient les chevaux, du coup ce livre était pour eux. Perso, moi les chevaux je les trouve beaux mais suis pas fan (ça a de grande dents non?). Au final on s'en moque un peu des poneys haut sur pattes, ils font partie de l'histoire sans non plus monopoliser le premier plan.

Ensuite, d'autres parlent d'une fin trop rapide... je ne trouve pas, j'aime beaucoup, ça me fait penser au téléfilm de l'après-midi. Pas besoin de savoir qu'ils vécurent heureux avec plein de gosses et de poneys, j'aurais même été déçue si ça avait été le cas, le caractère des personnages ne conviendrait pas. On a déjà assez de romances où "Monsieur Co*****" devient un petit caniche apprivoisé dès qu'il pose les yeux (et autres parties plus charnelle de son anatomie) sur la demoiselle qui avouons-le ne demande que ça.

Par contre j'aurais aimé que Voisin (le "Monsieur Co*****" de ce livre) soit plus dévoilé, après lecture je n'ai aucune pitié pour lui, je lui retournerais bien un petite claque... ou deux.... ou cent à voir.

Enfin voilà un livre remplis d'humour et des personnages principaux ou secondaires attachants. A lire tout simplement et si un jour l'auteur (message subliminal Laetitia) écrit un roman sur Celia ou sur Enzo ou encore sur Romain... ou tous! Je serai au rendez-vous sans hésitation.

Afficher en entier

Activité récente

Les chiffres

Lecteurs 39
Commentaires 19
Extraits 0
Evaluations 16
Note globale 7.19 / 10

Évaluations