Livres
473 127
Membres
446 607

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Celles de la rivière



Description ajoutée par x-Key 2015-09-22T16:36:04+02:00

Résumé

Un premier roman magnifique qui place au cœur de son mystère une nature inspirée et des voix d’une belle authenticité

La femme qu’emporte la rivière Crooked flotte entre deux eaux. Sur la rive, deux fillettes qui jouent dans l’après-midi ensoleillé. Elles sont les premières à découvrir le corps et, soudain, leurs jeux cessent. Leur enfance bascule dans la dureté du monde des adultes. La veille, leur père les a laissées seules suffisamment longtemps pour qu’elles puissent le croire coupable de meurtre. Pour ne pas le perdre, comme elles ont perdu leur mère quelques semaines auparavant, elles décident de mentir sur son emploi du temps… et resserrent bien malgré elles les mailles du soupçon autour de lui, le livrant en pâture à une petite ville dont les préjugés et les rancunes lui laissent peu de chances…

A travers les yeux et les pensées de Sam, juste entrée dans l’adolescence, et de Ollie, encore enfant et qui s’est enfermée dans le silence, Valerie Geary mène son lecteur dans une enquête tissée de secrets, de mensonges, de semi vérités et d’adieu à l’enfance. A la tension générale de l’intrigue et à l’atmosphère, qui doit beaucoup à la superbe présence de la nature, s’ajoute les voix d’esprits bienveillants qui guident les fillettes dans leur quête de vérité.

Afficher en entier

Classement en biblio - 9 lecteurs


Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Les-lectures-de-Val 2015-12-23T07:34:39+01:00
Lu aussi

Mon avis: Je remercie tout d'abord les éditions Mosaic et babelio pour ce partenariat, lorsque j'ai vu la couverture et le résumé du livre j'ai complètement craqué car la première est magnifique et le second est alléchant mais malheureusement je ne suis pas spécialement rentrée dans l'histoire, j'ai beaucoup aimé mais des choses m'ont un peu dérangée. Du coté de l'histoire: Sam et Ollie sont deux jeunes filles qui viennent de perdre leur maman , elles sont donc confiées à leur père pour un temps d'essai, Sam 15 ans à l’habitude d'aller chez celui-ci l'été, mais la petit Ollie 10 ans, elle n'est jamais venue. Ours est le surnom de celui-ci donné par Sam, c'est une personne qui vit coupé du monde, il ne fréquente personne à part un couple d'amis Zeb et Franny qui lui loue le terrain dans lequel il a installé son Tipi avec pour seule compagnie ses abeilles. La jeune Ollie a perdu la parole suite au décès de sa mère et possède un don un peu particulier puisqu'elle arrive à voir les morts ce qui la perturbe et lui fait peur, on le comprend. Quelques temps après leur arrivée chez Ours, dans leur rivière les deux jeunes filles découvrent un cadavre d'une jeune femme. Très vite leurs soupçons, celui des autorités et des habitants du village se portent sur Ours qui par son comportement sauvage, totalement différent des autres est facilement soupçonnable. En plus Sam, ne va pas arranger les choses puisqu'elle va cacher certains indices à la police pour le protéger ce qui va finir par accentuer les soupçons sur l'homme. Sam, accompagnée d'Ollie va alors partir en enquête et va malheureusement accorder sa confiance a certaines personnes dont elle n'aurait probablement pas du, sa sœur va essayer de l’avertir de certaines de ses erreurs mais cela ne va pas être facile puisque la parole lui manque.

Les gens qui nous aiment nous aiment pour toujours, même quand on dit des choses méchantes ou qu'on fait des mauvais choix, même quand on leur fait du mal de la pire façon. Même dans ces cas-là, ils nous aiment et continuent de nous aimer et ils nous aimeront toujours.

Du coté de l'écriture: La plume de Valérie Geary est agréable, fluide, les personnages sont attachants, la description de la nature est magnifique, on s'imagine aisément l'endroit et le mélange polar et fantastique est assez bien trouvé même si ce n'est pas du tout à ce que je m'attendais d’où ma petite déception, je pense. Les chapitres courts alternant le point de vue des deux soeurs est agréable mais la lecture du début de livre est assez longuette même si on comprend ensuite la mise en place de l'histoire j'ai un peu été déçue que tout s'accèlère vraiment qu'à une centaine de pages de la fin. Le final est bien trouvé mais malheureusement il ne m'a pas surprise, dommage mais cela ne gâche pas la qualité du roman

Ça m'a paru bizarre, parce que ça voulait dire qu'il était perdu. Se perdre soi-même, voilà bien une chose qui me paraissait impossible.

Ça m'a paru bizarre, parce que ça voulait dire qu'il était perdu. Se perdre soi-même, voilà bien une chose qui me paraissait impossible.

En conclusion: Une bonne histoire, une jolie plume mais j'ai été réellement déçue par cette lecture que j'ai trouvé par moment beaucoup trop pesante. J'ai par contre adoré le style polar et regretté que le fantastique soit un peu trop présent pour moi mais je suis sure que bon nombre d'entre vous seront conquis par ce genre de littérature. J'ai néanmoins découvert une très belle plume que celle de Valérie Geary, très juste et très agréable, j'aurais voulu peut-être un peu plus de rythme tout au long du roman et pas seulement que vers la fin.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par SophieSonge 2015-12-05T16:06:23+01:00
Diamant

C'est un thriller pas comme les autres que celui-ci. Différent, étonnant. Pourquoi ?

Parce qu'il réussit le tour de force d'être poétique et touchant au cœur de la tourmente. C'est certainement l'intervention de deux gamines que l'on a trop longtemps écarté des histoires d'adultes, qui va changer la donne.

Tout pousse à accuser ce père qu'elles ne connaissent pas si bien. Sam veut savoir, elle est aventurière et prend des risques. Ollie, elle est ultrasensible et si elle ne communique plus avec ses pairs, c'est qu'elle est absorbée par une tout autre énergie. L'écriture est douce et forte à la fois. On alterne les moments de doute, de recherche et les grands secrets. On aime les personnages en pointillé et ceux qui se font plus rassurants.

On est tout entier absorbé par le malheur et la détresse qui s'imposent à nos yeux et qui régissent toute cette histoire. Un récit puissant et émouvant, des apparences trompeuses, une enquête bâclée qui n'entachera jamais les liens de véritable amour et d'infini pardon que peuvent se porter des âmes sincères.

J'ai profondément aimé ce roman qui fait une part belle aux émotions.

Les choses s'accélèrent sur la fin et font monter l'adrénaline d'un cran. ce thriller est réussi sans contexte et une valeur sûre à découvrir assurément.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par MademoiselleMaeve 2015-11-24T10:38:48+01:00
Argent

http://mademoisellemaeve.wordpress.com/2015/11/24/celles-de-la-riviere-valerie-geary/

Quand j’ai lu le résumé de Celles de la rivière, j’ai tout de suite su que ce roman me plairait. Et quand j’ai lu les premières pages, cela s’est confirmé. J’ai même eu du mal à m’arracher à ma lecture pour passer à d’autres activités comme dormir, manger ou aller travailler.

Sam et Ollie sont sœurs, elles vivent en pleine nature avec leur père depuis la mort de leur mère. Un jour, aloes qu’elles jouent près de la rivière, elles découvrent le corps d’une femme. Sam, l’aînée, craint que son père soit suspecté. L’histoire est tour à tour racontée par Sam et Ollie. Sam qui cherche désespérément à innocenter son père et Ollie qui ne parle plus depuis que sa mère est morte.

Ce premier roman de Valerie Geary m’a vraiment captivée. Je m’attendais à un thriller classique et j’ai été surprise en découvrant que Celles de la rivière était bien plus que ça. Un thriller, oui. Assez effrayant, c’est certain. Et avec un petit je ne sais quoi qui m’a replongée dans l’ambiance de la série Médium.

En effet, la petite Ollie n’est jamais vraiment seule, des esprits l’accompagnent. Il y a « celle qui la suit » et « celle de la rivière » et les chapitres d’Ollie sont vraiment intéressants.

J’ai beaucoup aimé l’ambiance de ce roman, la nature, la noirceur,ce sentiment d’urgence que j’adore et la fin inattendue. Bref, encore une fois, un coup de cœur. Je suis chanceuse en ce moment, je ne suis pas déçue par mes lectures…

Si vous aimez les ambiances un peu glauques et qui donnent la chair de poule, ce roman pourrait vous plaire aussi.

Merci à Babelio et aux Éditions Mosaic pour l’opération Masse Critique qui m’a permis de découvrir Celles de la rivière.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Jazzmen 2015-11-20T12:40:28+01:00
Lu aussi

C’est assez spécial, mais pas désagréable. C’est bien écrit, les descriptions des paysages et des émotions sont très prenantes, on se croirait vraiment « dedans ». La double narration des deux sœurs est intéressante, on se concentre plus sur leur ressenti que sur l’enquête en elle-même, même si elle prend une importance de plus en plus grosse au fur et à mesure que les filles s’inquiètent pour leur père et de sa culpabilité, ou pas. Personnellement, je me suis sentie plus proche de l’aînée, mais c’est certainement normal. En même temps, c’est une ado donc elle m’agaçait comme une ado peut le faire, par moments. La plus petite m’énervait un peu aussi, je trouvais ses chapitres moins intéressants. Mais il n’empêche qu’on est touché par leurs sentiments, leurs émotions et je crois que c’est le but du livre, plus que le reste.

Clairement, je n’ai pas aimé le côté « fantastique » du livre, avec Ollie justement. Je ne m’y attendais pas, en fait, ce n’est pas du tout annoncé dans le résumé. Et si j’avais su, je n’aurais peut-être pas voulu lire le livre parce que je n’aime pas ce genre de fantastique. Mais ça ne m’a pas complètement dégoûtée de la lecture non plus.

J’ai trouvé l’histoire assez longue à démarrer, j’ai été tout de suite intriguée, mais pas happée, ni passionnée. C’est arrivé par la suite, je n’arrivais plus à m’arrêter de tourner les pages, je voulais savoir ce qui allait se passer. Mais franchement, il m’a fallu plus d’une centaine de pages pour être vraiment à fond avec l’histoire et les personnages.

Donc oui, c’est spécial, étrange. Il y a une ambiance oppressante, qui met un peu mal à l’aise. Avec l’ambiance estivale/caniculaire qui appuie le tout (il se passe toujours des drames pendant les étés caniculaires, sachez-le ^^). Donc oui, très bien écrit mais je n’arrive pas à vraiment me prononcer sur ce que j’ai pensé de ce livre.

Spoiler(cliquez pour révéler) J'ai trouvé la fin un peu trop abrupte... j'aurais aimé un après, avec la libération d'Ours et l'installation de la famille dans la prairie. Peut-être même qu'il aurait trouvé un travail. Je suis restée un peu sur ma fin quoi.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par LesLecturesDeLily 2015-11-17T11:23:39+01:00

Ma chronique:

http://www.leslecturesdelily.com/2015/11/celles-de-la-riviere-ecrit-par-valerie.html#more

Extrait de mon avis:

Deux sœurs, Sam et Ollie, se baladent tranquillement près de la rivière Crooked lorsque tout d'un coup, elles perçoivent dans l'eau un cadavre, le corps d'une jeune femme. Que lui est-il arrivé ? Pourquoi l'a-t-on assassinée ?

Les fillettes sont traumatisées par leur macabre découverte et c'est le cœur lourd qu'elles rentrent toutes les deux chez leur papa.

L'histoire prend alors un tournant inattendu lorsqu'elles trouvent des affaires personnelles de "celle de la rivière" dans le tipi de leur père. Veste en jean, clé de voiture sont des choses qui appartenaient à la femme désormais morte. Quel lien à Ours avec cette journaliste ?

Les deux sœurs ne veulent pas perdre leur père, pas quelques semaines après le décès de leur mère, non, c'est trop ! Alors, elles essaient tant bien que mal de le protéger, mais des preuves accablantes ne cessent d'affluer.

Il ne faut pas que j'oublie de vous dire que la plus jeune des filles ne parle pas, suite au décès de sa maman, elle a décidé de garder le silence, ça c'est un premier élément mystérieux, mais il y en a un deuxième : elle voit des spectres, des âmes coincées ici-bas et qui veulent trouver la paix.

Alors, vous avez une petite idée sur l'identité du "fantôme" qui la suit de près? Eh oui... celle de la rivière, mais il n'y a pas qu'elle.

Suspense, frisson, angoisse, trois éléments parmi bien d'autres qui sont réunis dans cet excellent livre.[...]

Pour lire l'intégralité de mes ressentis, rdv sur mon blog leslecturesdelily.com

Afficher en entier

Date de sortie

Celles de la rivière

  • France : 2015-11-04 (Français)

Activité récente

Editeurs

Les chiffres

Lecteurs 9
Commentaires 5
Extraits 0
Evaluations 3
Note globale 7.67 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode