Livres
380 648
Comms
1 330 923
Membres
265 429

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Cellule 2455 couloir de la mort



Description ajoutée par bookemixer 2010-05-14T14:02:37+02:00

Résumé

- Quel homme n'a jamais transgressé ta loi, dis ?

- Une vie sans péché,quel goût a-t-elle, dis ?

- Si tu punis le mal que je fais par le mal, qu'elle est la différence entre toi et moi,dis... ?

Le criminel parle au système qui contrôle la société.

Afficher en entier

Classement en biblio - 14 lecteurs

Or
6 lecteurs
PAL
3 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par anonyme 2010-01-27T13:47:12+01:00

Note de l'auteur :

"Regardez comme les hommes font des reproches aux Dieux ! Ils prétendent que tout le mal vient de nous. Mais c'est par leur propre entêtement qu'ils souffriront, et souvent plus qu'ils ne méritent."

Ainsi parlait, par la bouche d'Homère, Zeus, Père des Dieux et des hommes...

Comprendre le péché d'un homme, c'est comprendre le péché de toute l'humanité. Car le péché n'a qu'une seule racine, une seule cause, un seul but. S'ils veulent ne pas disparaître, les hommes de bonne volonté devraient savoir que le péché ne cherche que l'occasion et les moyens de se détruire soi-même. Ce n'est que lorsqu'on l'ignore ou qu'on refuse de compter avec lui qu'il se tourne avec une violence sauvage contre ses adversaires. Aujourd'hui, un poignard menaçant est dirigé sur le coeur de la Chrétienté. Un mal au visage multiple ricane pendant le jour, mais frappe cruellement durant les sombres heures de la nuit. Ce mal, nous l'appelons le Crime.

Il existe des êtres qui délibérément se mettent en marge de la communauté. Ils volent, haïssent et tuent sans vergogne, et c'est pourquoi nous les appelons les "Enfants du Diable". Souvent, ils se considèrent eux-mêmes comme tels. Mais nous, aussi bien qu'eux, nous nous trompons et, lorsque nous nous vengeons aveuglément sur eux, nous ne faisons qu'une chose inutile et tragique. A notre insu, nous cherchons à apaiser la colère d'un dieu malin qui veut nous voler notre humanité.

Un vieux proverbe dit : "L'aveugle qui se cogne contre un mur se croit arrivé au bout du monde."

Ce proverbe est devenu le thème de mon livre. La société, même bien organisée, a tendance à suivre l'exemple de l'aveugle.

Je me suis posé la question : "Pourquoi ?"

"Cellule 2455, couloir de la Mort" est ma réponse.

La société persiste inutilement à vouloir résoudre ce double et monstrueux problème : Comment combattre le crime ? Que faire des criminels ? La cause des criminels damnés et maudits est plaidée. Il est temps que l'on écoute et que l'on comprenne leur cri de détresse.

San Quentin, Californie.

Caryl CHESSMAN.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par magdave 2010-10-09T17:36:58+02:00
Bronze

Dans la collection n'avouez jamais, très bon livre sur la condamnation à mort : l'auteur pose la question de l'erreur judiciaire

Afficher en entier

Activité récente

Les chiffres

Lecteurs 14
Commentaires 1
Extraits 1
Evaluations 3
Note globale 7.67 / 10

Évaluations