Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Celrom : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
Anna et le french kiss Anna et le french kiss
Stephanie Perkins   
http://altheainwonderland.blogspot.fr/2014/01/anna-and-french-kiss-tome-1.html

Anna aime sa vie telle quelle l'est à Atlanta, Géorgie. Elle vit avec sa mère et son petit frère Seany, a une meilleure amie du tonnerre, Bridgette, et est sur le point de conclure avec son collègue de travail trop canon, Toph. Sauf que son père a d'autre plans pour elle et sa dernière année de lycée : elle ira étudier au Lycée Américain de Paris (aka the School Of America in Paris gentiment surnommé SOAP). Autant vous dire que la jeune fille n'est pas spécialement excitée par l'idée, notamment car le choix ne lui a pas été offert mais tout bonnement imposé. Son père est en effet un auteur de romances à l'eau de rose qui finissent immanquablement mal et où un des protagonistes a souvent la fâcheuse tendance de souffrir d'une quelconque maladie incurable (c'est totalement une parodie de Nicholas Sparks, ne nous mentons pas). Il est très populaire auprès de la gente féminine, a vendu pas mal de ses romans contre de mauvaises adaptations à Hollywood, mais se sent snobé pas ses pairs. Quoi de plus sophistiqué que d'envoyer sa fille étudier à Paris ? Anna a donc le moral au plus bas alors qu'elle s'apprête à commencer sa dernière année de lycée dans un internat huppé se situant dans un pays dont elle ne parle même pas la langue ! Son année prend cependant un tour beaucoup moins dramatique alors qu'elle fait la connaissance de sa voisine de palier, Meredith, qui la prend sous son aile et la présente à ses ami(e)s : Rashmi, Josh et... St. Clair.

Etienne St. Clair, qui est appelé par son simple nom de famille la plupart du temps, est un savant mélange Britannique-Américain-Français qui fonctionne à 300% ! Je ne vais même pas essayer de vous mentir, j'ai été totalement sous le charme du jeune homme du début à la fin et son capital swoonworthy affole les statistiques. Il a réellement tout pour plaire et surtout semble bien plus réaliste que les héros qu'on a tendance à croiser. Il est séduisant mais n'est pas parfait, il est notamment assez petit et n'a pas la dentition d'une star de cinéma, il est intelligent et drôle mais a des défauts, notamment une tendance à fuir les ennuis et une peur de l'abandon et de la solitude assez flagrante, etc... C'est vraiment rafraîchissant de voir un héros qui ne doit pas forcément être complètement parfait de la tête au pied ! St. Clair c'est vraiment le genre de mec qu'on pourrait connaître. Le genre pour lequel on ne peut s'empêcher de craquer alors même qu'il est inaccessible.

La relation entre St. Clair et Anna est tout aussi réelle et tangible que le sont leurs personnages respectifs. Anna est sous le charme du jeune homme mais puisqu'il a une petite amie elle met cette attirance de côté afin de ne pas gâcher l'amitié naissante entre eux. Au delà du reste de l'histoire, de ce qu'est de gagner en indépendance et maturité, leur relation est bien celle qui est au centre du roman (mais avec le titre vous vous en doutiez, bande de malins !). Leur amitié tâtonne, se renforce, évolue, vacille, se transforme, fait un pas en arrière, etc... tout au long du roman. Il y a les hauts, les bas et tout le reste entre. Il n'y a pas de raccourcis faciles et de "on se tombe dans les bras après trois jours". St. Clair fait des erreurs. Anna tombe et retombe souvent dans les mêmes travers. En bref, ils s’apprennent tout au long du roman alors que les changements dans leurs vies respectives les poussent vers une nouvelle maturité.

Anna est une héroïne adorable que j'ai suivie tout au long du roman avec plaisir. Elle est drôle et rapidement attachante. Sa voix narrative est telle qu'on s'identifie d'ailleurs complètement à elle et qu'on vit chaque moment comme si nous y étions. Il est vrai qu'il est souvent facile lorsqu'on est lectrice de s'identifier un minimum à une héroïne féminin. Cependant il est tout de même rare de ressentir tous les sentiments, les joies, et les peines, avec autant de force qu'à la lecture de Anna and the French Kiss.

Avec un peu de recul, maintenant que je l'ai terminé depuis quelques jours, je ne peux m'empêcher de me demander ce qu'il y a de si particulier dans ce roman. Le genre n'est en aucun cas révolutionné, l'histoire assez basique avec une évolution et un happy ending convenus. Mais punaise, qu'est-ce qu'on la vit cette histoire ! Qu'est-ce qu'on s'attache à Anna ! Et surtout qu'est-ce qu'on fangirl sur St. Clair au fil des pages ! Peut-être bien que Anna and the French Kiss n'est pas le livre le plus original du monde, mais c'est un livre honnête, avec des personnages et une histoire bien réalistes, qui nous envoûte et nous transporte ailleurs le temps de 372 pages. Je sais pas vous mais moi je ne saurais demander plus d'un contemporain Young Adult. Stephanie Perkins a su complètement réponde à mes attentes et plus encore !

par Althea
Fangirl Fangirl
Rainbow Rowell   
Waouh, jamais je ne me serais attendu à une tel merveille !
Même si ma sœur, l'ayant lu et ayant eu les même préjugé que moi au début, m'avais bien dit qu'il ne fallait pas s'attarder sur résumé et sur la couverture peut accrocheurs, je n'ai pu m'en empêcher, et c'est vrai que ce n'est pas du tout le vrai reflet du livre.
En vérité ce livre est vraiment extra, et par dessus tout, peu commun.
J'ai presque immédiatement accroché avec Cath que je comprenais parfaitement. Même si elle est sur ses gardes, et qu'elle est loin d'être sociable il faut la comprendre : elle se retrouve dans un monde qui ne la comprend pas et qu'elle ne comprend pas non plus !
Elle a ses idées bien à elle et reste plantée sur ses positions, elle n'est donc pas naïve pour deux sous, et elle est très intelligente, a la même passion que moi (lire)....et est drôle ! Que dire de plus, une héroïne comme on en voit peut ! Ce qui m'a totalement fait tomber sous la charme c'est que quand il est question de Laura, elle ne lui pardonne pas et ne croit pas à une soudaine réconciliation, ça aurait signifié que son armure contenait une énorme faille (faille que beaucoup de héros dans les livres ont, et que je n'affectionne pas du tout), et elle serait redescendu dans mon estime.
Lévi que je n'appréciais pas particulièrement au début et devenu de plus en plus génial à mes yeux, ses sourires et sa douceur envers Cath m'ont fait fondre à mon tour. Et puis dans leur histoire d'amour pas de niaiserie (qui me donne de soudaine envie de suicides ou d’homicides) pas de "il m'effleura et je faillis défaillir" (petit clin d’œil à mon précédent commentaire), non tout se fait simplement ils se rapprochent, ils se plaisent, ils s'aiment. Sans confettis ni paillettes. J'ai adoré.
Reagan est devenu mon idole tout au fil des pages. Sa dureté, sa froideur et sa parfois méchanceté, m'ont conquis. Pourtant on voit bien qu'elle n'est pas sans cœur et n'essaie pas de jouer un jeu pour en donner l'impression, c'est juste que c'est son caractère.
Et Wren, un coup je l'adorais, un coup je la haïssait. Elle changeait de visage comme de chemise. Mais on découvre son véritable et définitif visage à la fin et je puis affirmer que désormais Wren fait également partie des personnages géniaux de ce livre.
Aussi j'ai vraiment aimé que le livre jongle entre la fanfiction de Cath et sa vie à elle. Cela permet de s'en détacher quelques instants pour découvrir un autre univers incroyable et addictif. Et ça permet également de nous faire découvrir de nouveaux personnages tous très attachants et agréables.
Et la fin bien qu'un peu conte de fée (mais je n'en veux pas à l'auteur car elle a écrit le livre d'une manière tellement réelle qu'un peu de "magie", (ça n'en est pas vraiment) ne fait de mal à personne) est splendide et je n'aurais pu concevoir une autre fin.
Vraiment c'est un roman qui fait du bien, beaucoup.
A lire sans se poser de questions.
Tous nos jours parfaits Tous nos jours parfaits
Jennifer Niven   
Je n'ai jamais autant pleuré en lisant un livre. Je ne m'attendais pas à pleurer jusqu'à ce que mes larmes coulent d'elles-mêmes. Et je dois avouer que je n'ai aucun mot pour décrire ce que je ressens pour ce livre.

Tous nos jours parfaits est simplement... parfait. Plutôt indescriptible. C'est pas un roman qui reste uniquement dans votre tête. Il emménage carrément votre cœur et il le fait battre à son rythme. C'est unique.

Je sais que ce que je vais dire va être très contradictoire mais ce bouquin a réparé mon cœur en même temps qu'il l'a brisé.

Et il est beau, ce livre. Sérieusement.
Je ne me suis pas posée une seule fois la question; je le sens au plus profond de mon être que j'aime ce livre.
Et j'aime Theodore Finch. C'est l'un de mes personnages préférés de tous les temps. Il est unique, il a une drôle de façon de voir les choses et tout ce qu'il est le rend beau. C'est le genre de personne qu'on ne croise qu'une fois dans une vie ou pas du tout. Mais qui reste à jamais dans les cœurs et les mémoires.
Il est génial à sa façon et ça le rend encore plus génial.
[spoiler]Sa mort m'a littéralement brisée. Je ne voulais pas y croire. Je m'attendais à ce qu'il émerge des eaux du Blue Hole en souriant comme un imbécile et qu'il annonce qu'il avait touché le fond. J'espérais. Et j'ai espéré jusqu'au dernier mot de ce roman. [/spoiler]

Je me suis dit qu'un tel roman ne pouvait pas avoir une telle fin. Mais avec du recule et une bonne dizaine de mouchoirs, je sais que c'était la fin parfaite. Et dès le départ il n'en existait qu'une : celle qui se trouve parmi les pages de Tous nos jours parfaits.

C'est un roman très bien écrit, complètement vrai qui nous fait réaliser des choses qu'on croyait déjà savoir. Qui nous fait vivre des choses qu'on croyait déjà avoir vécu ou qu'on espérait ne jamais avoir à vivre. D'un certain côté je crois que ça montre que les choses arrivent comme ça, sans vraiment prévenir. Mais que dès le départ elles nous pendaient déjà au bout du nez. [spoiler]Que la vie tourne autour d'un trou noir et qu'un jour ce trou noir nous aspire et nous disparaissons.[/spoiler]

Je n'ai pas vraiment de mots à mettre sur ce roman. Je crois qu'il faut le lire pour tout comprendre. Pour tout ressentir et pour tout vivre.
Il faut le lire pour s'attacher à de tels personnages si exceptionnels et à une histoire si unique. C'est le genre de livre qui vous laisse à bout de souffle comme si vous aviez couru aux côtés de Finch. C'est une superbe sensation quand on y pense bien.

J'aurais tellement de choses à dire mais "tellement" les rends impossible à sortir. Je ne trouve pas les mots.
Je pense juste que Violet, Finch, Brenda et tous ces personnages qu'on croise dans cette histoire valent le coup d'être découverts.

Tous nos jours parfaits est un roman qui devrait être obligatoirement lu.
Et aussi il nous fait comprendre que, contre toute attente, la vie vaut le coup d'être vécue, quoiqu'elle nous fasse subir. Qu'il y a toujours un petit rayon de soleil qui réussit à se faire un chemin entre les nuages.

Je le répète, c'est un très beau roman.
Vous devriez vous y plonger et voir si vous réussissez à toucher le fond ou pas.

C'est un coup de cœur. Un très très gros coup de cœur. De ceux qui au départ font mal puis semblent tout rendre plus léger.

En bref, c'est un roman qui m'a marqué et que je relirais un jour ou l'autre. Sûrement quand j'oublierais que la vie est belle de pleins de façons différentes.
[spoiler]Ah et j'allais oublier. J'ai trouvé émouvants les moments où Violet fait les dernières balades et trouve les traces de Finch qui est passé avant elle. J'ai trouvé que ça leur faisait garder un lien vraiment très fort. Et c'est beau.
Et la lettre qu'il lui a laissé à la fin. Waouh. Ce... poème tout mignon qui m'a fait versé encore quelques larmes. Une jolie lettre d'adieu.[/spoiler]

Jennifer Niven a fait un travail de génie avec Tous nos jours parfaits et je crois même que je devrais aller la remercier pour cette si jolie perle.

par Sheo
La Vie compliquée de Léa Olivier, Tome 1 : Perdue La Vie compliquée de Léa Olivier, Tome 1 : Perdue
Catherine Girard-Audet   
C'est un livre assez marrant et très bien raconter, la suite, la suite !!

par bella76
Miss pain d’épices Miss pain d’épices
Cathy Cassidy   
Un ton léger, une lecture rafraîchissante et en même temps une vraie leçon de vie. C'est ce que j'appelle un livre intelligent.

Miss Pain d'épices est le premier livre que je lis de cette auteure et je suis complètement sous le charme de sa plume.

par toutoun
Demain Demain
Guillaume Musso   
J'ai, encore une fois, pu réaliser ma petite tradition Musso, dévorer son nouveau livre le jour même, et je ne suis pas déçue !
Demain remplace sans aucun doute La Fille de Papier, qui était mon préféré jusqu'à présent. J'ai vraiment adoré ce roman, qui était très différents de ses derniers et un peu plus semblables à ses débuts du point de vue de l'atmosphère du livre.
Déjà, j'adore l'idée de base, pourtant vue et revue je vous l'accorde mais qu'il fait à sa sauce de façon royale. Ce roman mêle tous mes thèmes de prédilection à merveille avec, comme toujours, cet entremêlement des personnages, une intrigue qui tient en haleine, des rebondissements ingénieux, un déroulement digne des meilleurs films et un décors "comme si on y était" jusque dans les moindres détails, des personnages plus vrais que nature et attachants dans lesquels on peut s'y retrouver, le tout avec une touche d'invraisemblable. Parfait.
Ce qui me tue c'est de savoir qu'il va falloir attendre environ 1 an avant d'avoir droit à une autre de ses merveilles !


par Eoria
Le Pacte des Coeurs Brisés Le Pacte des Coeurs Brisés
Sarah Ockler   
Livre vraiment super !! Alors oui l'Histoire est un peu clichée ... une jolie fille avec un sale caractère et un bel hispanique qui joue de son charme ... Blablabla
Mais ce que j'ai vraiment appréciée dans cette histoire (et qu'on ne trouve pas beaucoup) c'est la réalité qu'on peut voir : la maladie du père de Jude est malheureusement d'actualité de nos jour et voir le quotidien de cette fille qui doit vivre avec son papa (un homme qu'elle aime plus que tout au monde), qui doit apprendre à accepter cette maladie, ... C'est un livre qui, outre le côté un peu cliché du beau mec qui se ramène avec sa super moto (oui je sais ... mais on aime bien quand même non ?), fait ressortir énormément d'émotions, d'amour et de complicité entre les membres de cette famille qui doivent ensemble faire face à la maladie.
Les Âmes vagabondes Les Âmes vagabondes
Stephenie Meyer   
Les âmes vagabondes est vraiment un livre génial ; c'est l'un des seuls qui a autant joué avec mes émotions, au point de me faire pleurer. J'crois bien que c'est tout simplement LE meilleur de livres que j'ai lu. Bien plus émouvant et beau que l'autre saga à succès de Stephenie Meyer. Son vrai talent, c'est de faire vivre les émotions à ses lecteurs avec l'attachement qu'on porte aux personnages.
Dépassé les premières pages et un début assez difficile à prendre, je le concède, on peut plus lâcher l'histoire en cours de route. Ça serait comme abandonner les Humains aux mains des âmes ^^
On rentre vraiment dans l'histoire à ce moment là, quand Gaby rejoint les humains, et on vit vraiment cette incroyable histoire à travers elle. Alors impossible de s'arrêter, on veut toujours savoir ce qu'il se passe si on tourne la page d'après. Ce livre est vraiment addictif, je crois.
Sinon, toujours les longues descriptions de la part de l'auteur, ce qui nous permet vraiment de bien visualiser le décors, et imaginer les personnages à merveille. Ce livre vaut la peine d'être lu, malgré un début assez difficile. Parce que l'histoire qui suit et si juste, si belle, on se met si facilement à la place de Gaby, l'âme dans un corps humain, mais aussi on comprend tout à fait Mel, coincé dans la tête de son hôte.
Au fur et à mesure que l'histoire avance, Gaby est obligée de faire des choix, décisifs pour son avenir au sein de la petite communauté d'humains avec qui elle vit.
Et quand vient la fin... Ce sont ses amis qui prennent une bonne décision pour elle.
Une fin surprenante, et un second tome attendu avec impatiente... J'espère avec toujours autant d'émotions, et qu'il nous transportera comme le premier à pu le faire. J'espère aussi sincèrement que le film adapté de cette fabuleuse histoire ne sera pas raté, qu'il retranscrira les émotions du livre à merveille et qu'il transposera correctement l'histoire du roman.
Je peux dire que c'est un livre qui m'a vraiment marqué :)

De plus, j'ai acheté la version avec le chapitre bonus, et ça vallait le coup ! [spoiler]On apprend qu'est ce qui se passe dans la tête de Melanie quand elle se retrouve à nouveau seule dans son corps [/spoiler](j'crois que j'en ai trop dit pour ce qui n'avait pas lu le livre, là, non ? :P)

par Marie.
Au-delà des limbes Au-delà des limbes
Mélanie Baranger   

Merci à la Maison d'Edition Plume Blanche pour ce SP. Merci de m'avoir choisie moi pour cette chronique. Merci d'avoir eu confiance en moi.

GROS COUP DE COEUR <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3

Dans ce sublime roman j'ai appris que chacun débute sa vie avec ce qu'il possède.

C'est un début assez impressionnant. En fait, je dirais plutôt "vachement" impressionnant. Dès les premières pages je me suis mise à pleurer, je le sentais vraiment bien ce livre et j'ai eu raison. Tout le monde sait que je suis sensible et que je pleure beaucoup, mais là, c'était exceptionnel.

En plus il y avait des pompiers hypers mignons, un argument imparable qui donne envie de lire.

Un début vraiment "ouah" à lire. Vraiment extraordinaire. Il m'a fait un peu penser au roman "Si je reste" de Gayle Forman. Quand j'ai lu qu'il y avait des fantômes ma seule réaction a été : "Oh des fatôme, j'adooooooore".

Cette oeuvre est un roman engagé. L'auteure traite des attentats (sujet actuel en plus) avec son avis très négatif dessus. Je suis entièrement d'accord avec elle, c'est pour cela que ce roman m'a particulièrement touchée. Je suis contre toutes formes de violences surtout si c'est sur des personnes innocentes et pour faire entendre son avis vraiment idiot et que l'on pourrait le faire entendre autrement que de tuer des gens.

J'ai pleuré pendant les trois quarts du roman. Ouah, c'était juste Ouah. Je ne trouve pas d'adjectif car aucun ne serait assez puissant pour représenter ce que j'ai vécu. J'en souffre, j'ai mal au coeur. Je suis touchée. C'est une bombe ce livre (sans jeu de mots avec le thème). J'ai le souffle coupé et une boule dans la gorge.

D'habitude je lis de la romance car ce sont ces histoires qui, habituellement, me procurent ces émotions-là. Mais ici, c'est exactement la même chose, les mêmes sentiments, mais dans un tout autre registre d'histoire. Bouleversée, je crois que c'est le mot qui me convient le plus en ce moment, juste après l'avoir terminé.

Quand chacun s'est mis à dévoiler son histoire j'ai pleuré de plus belle. L'histoire de Melissa, celle de Nour, celle de Flora, Charles, Caroline... Elles sont toutes tellement trop tristes. J'ai pleuré encore et encore et ecnore. Je n'en pouvais plus. J'ai même dû m'arrêter de lire. Je ne pouvais plus lire un mot de plus sous peine de me noyer dans mes larmes.

Vous allez découvrir bien des façons de mourir, mais je ne pense pas que c'est tout ce que vous aller voir. Vous allez entrer dans un monde de joie et de peine, de bonheur et de douleur. Vous allez, comme moi, vous poser certainement plein de questions. Vous allez vivre avec tous ces gens et leurs histoires plus merveilleuses les unes que les autres.

Entre-temps, j'ai dormi, j'ai fais une pause dans ce roman. Et le lendemain matin quand j'ai repris, je me suis remise aussitôt à pleurer. Tous ces gens qui meurent trop tôt, c'est horrible d'avoir une famille et de la perdre, ou de perdre un proche. Tout ça, fait réfléchir énormément.

J'ai vécu en même temps que les personnages, et finalement, je n'ai pas eu envie de lire la fin (mon petit défaut que ceux qui nous suivent doivent commencer à connaître).

J'ai beaucoup réfléchi, beaucoup. Si j'étais un enfant mort, je ne partirai pas au paradis, j'attendrai mes parents et partirai quand ils seront avec moi. Et si j'étais une adulte, une jeune maman, j'attendrai mon mari et mes enfants. Mais je laisserai quand même mon mari refaire sa vie. Ce qui est normal.

Avoir ses anciens amis qui reviennent et disent des choses aussi gentilles, j'aimerai que ça m'arrive si je devais être comme Ambre. C'est tellement beau. J'aimerai que tous mes amis se souviennent de moi comme la fille qui a partagé des moments complices de sa vie avec eux. Des moments de rire et de joie.

Je sais que, comme la soeur de Flora, si la mienne venait à me quitter, je ne saurai pas quoi faire de ma vie. Cela n'aurait plus de sens sans elle.

Mais dans toutes ces leçons de vie, ses histoires de famille... il y a aussi une histoire d'amour, entre Ambre et Jérôme. Comme quoi l'amour atteint tout le monde. Mais sur ça, je ne vous en dirait pas plus.

Moi, j'ai toujours eu peur de la mort, c'est un sujet que je n'aborde jamais car j'en ai horriblement peur. Mais dans ce roman, ce thème est vraiment très bien abordé.

Pendant ce livre, j'ai eu envie de hurler, de crier, de leur venir en aide tout simplement. J'avais envie de tout recommencer le livre et de leur redonner leur vie heureuse d'avant.

Comme je l'ai dit, moi je suis plutôt romance, mais là, c'est un gros coup de coeur pour ce roman. Ce n'est même pas l'histoire d'amour qui m'a attirée vers lui, je ne sais d'ailleurs pas ce que c'est, mais ce que je peux vous dire, c'est que je l'adoooooooore.

Le soulagement final m'a libéré d'un poids qui m'opressait un peu. J'ai vraiment passé un bon moment avec ce roman, tous ces personnages, leurs histoires, leur vie, leur mort, leur moment heureux, leur moment tristes...

Je vous conseille vraiment à tous, tous tous, de lire ce roman. Sincèrement, vous n'allez rien rater, pas de perte de temps, pas de lecture inutile. Non, ce roman est vraiment LE roman à lire.

Ma note : 10/10



Passages que j'ai aimés :

{Je suis parfois considérée comme "l'extraterrestre", ou "l'intello", une étiquette que je me suis habituée à porter. Je l'entretiens, même. Je ne suis jalais, je dis bien "JAMAIS", sans un bouquin à la main ; dans le bus, dans la rue, sur les marches de l'entrée de l'immeuble, ou sur un banc à patienter. C'est comme ça, un petit plaisir de la vie}

{Je m'apelle Ambre Thomas. J'ai vingt et un ans. Je vais mourir et mon histoire commence ici }

{Des endroits stratégiques. Une heure d'affluences importante. Un attentat. Voilà comment j'en suis arrivée là ; à cause de personnes stupides, qui ont décidé de tuer des gens pour revendiquer leur façon de penser. Super. Je pense à toutes ces familles, à tous ces blessés, à tous ces morts... Qu'est-ce qui vaut tant de sacrifices ? Encore un acte de haine, réalisé par des fanatiques endoctrinés dans un idéal idiot. Je serre mes poings. Je voudrais pleurer, mais je suis incapable. }

{Personne n'est préparé à un tel choc. Nous n'imaginons pas que cela puisse un jour nous arriver. Nous observons de loin ces événements à la télévision. Nous compatissons à la douleur des gens. On est triste, parfois nous pleurons. Mais cela n'est pas comparable à la souffrance que nous éprouvons quand cela nous frappe de plein fouet : la colère, la frustration, l'incompréhension.

[...]

C'est là que nous découvrons toutes les conséquences de ce genre de drame. Là, où nous comprenons réelement les dommages qu'ils engendrent.}

{Elle ne supporte pas ce qu'elle a fait. Elle se punit d'un accident qu'elle a causé sans le vouloir.}

{C'est comme un pas vers notre retour ! Bientôt, nous serons de nouveau avec nos proches }

{Alors tu vois, ce n'est pas du tout ta faute. Il faut que tu vives pour deux à présent. Il faut que tu réussisses, que tu te battes pour rendre fière ta soeur}

{Flora, pardonne-moi... je n'ai pas réfléchi, tu me manquais tellement.. je m'en voulais trop... je voulais te rejoindre... je te promets de faire attention, de profiter comme tu l'aurai voulu. Tu peux partir tranquille... je t'aime Flora.}



Conseil : Pensez à prendre un paquet de mouchoir avant de commencer ce merveilleux roman <3 <3 <3

En savoir plus sur http://leschroniquesdestia.e-monsite.com/pages/chroniques/au-dela-des-limbes-melanie-baranger.html#AgyjWiLAfXQ8zLHt.99
Amis et RIEN de plus Amis et RIEN de plus
Kristan Higgins   
Une héroïne différente de ce que l'on peut voir habituellement, avec une sacrée famille.J'ai adoré son caractère,sa relation avec ses frères et les personnages secondaires trouvent leur place.
Beaucoup d'humour dans ce livre pour cacher le désarroi de Chastity,sa vie n'est pas tout à fait celle qu'elle espérait mais elle croit au bonheur et met toutes les chances de son coté.
Quelques longueurs par-ci par-là ,un Trévor un peu mou parfois mais une histoire qui tient la route et qui m'a fait rager plusieurs fois.
Petite déception pour la fin,je m'attendais à ce que ça se passe autrement et le tout se déroule sur quelques pages à peine.Trop rapide et bâclée.

par melywen