Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Celt : Liste de diamant

retour à l'index de la bibliothèque
Meg Corbyn, Tome 3 : Gris présages Meg Corbyn, Tome 3 : Gris présages
Anne Bishop   
Un tome sensiblement différent des deux premiers. L'action est plus centrée sur la dynamique entre humains et Autres à l'échelle mondiale. La menace du mouvement HFL devient de plus en plus forte. Simon, en tant que leader du Courtyard, prend des décisions qui jouent un rôle primordial dans l'avenir des relations entre les hommes et les Autres. Sa volonté de protéger son peuple et "ses" humains aura des répercussions importantes pour l'avenir de l'humanité. Humanité qui montre parfois tellement de haine et de méchanceté qu'il est ironiquement difficile d'être de son côté.
La montée de la tension ajoute une intensité palpable à ce tome. On sent que la violence peut éclater à tout moment. Cela donne une ambiance sombre et un peu angoissante.
D'un autre côté, voir Simon essayer de comprendre les comportements humains est tellement drôle que l'humour et la légèreté trouvent aussi leur place dans cette lecture.
On s'intéresse aussi aux Cassandra Sangue, à la difficulté qu'elles rencontrent à vivre dans un environnement qui surcharge leurs sens. Meg va devoir être forte, non seulement pour elle-même, mais surtout pour les autres prophétesses.
Je ne veux pas spoiler, donc je ne vais pas disserter sur le déroulement de l'intrigue.
Monty est très présent (trop?!) , de nouveaux personnages font leur apparition (j'ai hâte d'en savoir plus sur ces Terra Indigene les plus anciens et sauvages...), tout le monde a un rôle à jouer.

Attention, ce livre n'est pas une romance paranormale, c'est un livre d'urban fantasy, le titre de la série est The Others, "les Autres", je pense qu'il correspond mieux à l'esprit de la série que le titre français qui laisse penser un développement plus substantiel de l'héroïne et de la romance. [spoiler] Et ceux et celles qui l'espèrent seront déçu(e)s. Les sentiments de Meg et Simon ne deviennent évidents que si l'on détecte les petits détails, les émotions qui apparaissent ici et là. J'aime quant à moi cette douce montée de leurs sentiments. Je trouve que cela cadre avec la psyché de nos personnages. D'un côté Meg qui n'a l'expérience du monde réel seulement depuis quelques mois, et de l'autre Simon qui n'est en aucun cas humain et qui a du mal à appréhender ce qu'il ressent.
Bon, j'espère quand même un peu plus de développement dans le prochain tome dans ce domaine.[/spoiler]
Un tome un niveau en-dessous des deux premiers, mais qui reste très intéressant et qui complexifie bien cette série originale et mature.
Les points positifs : l'humour, l'émotion, la complexité de l'univers créé, des personnages fascinants, Nathan, Vlad, Tess, Meg, Simon. Simon....dans ce tome, il est extraordinaire, protecteur, intelligent et totalement unique dans sa manière de penser. Il pense comme un loup, il agit comme un loup.
J'aurais forcément apprécié plus de moments entre Meg et Simon, mais ils sont tellement jolis que ça fait partie du charme de cette série. C'est une série vraiment à part, qui balaie tous les clichés du genre.
Un livre intense...maintenant, il me faut attendre un an pour avoir le prochain...Arroooo..

par Migabo
Meg Corbyn, Tome 4 : Empreintes fauves Meg Corbyn, Tome 4 : Empreintes fauves
Anne Bishop   
Ce 4ème tome est tout simplement exceptionnel, tellement meilleur que le précédent que je manque de superlatifs. Il se passe tellement de choses ici, pour nos héros mais aussi avec de nouveaux personnages, qu'il faut être émotionnellement préparé. Je ne veux surtout rien spoiler, mais on est happé dans un tourbillon du début à la fin.
Je suis passée par toutes les émotions, j'ai souvent ressenti de la colère, pour l'instant d'après être amusée, puis heureuse, puis à nouveau être envahie par la rage, l'angoisse, et même une grande tristesse. C'est la première fois que je pleure en lisant cette série.
La cassure entre les Terra Indigene et les humains se fait irrévocablement, et chacun oeuvre pour survivre à cette guerre si effroyable.
Mais dans tout ce chaos, cette obscurité, certaines relations entre les Autres et quelques hommes offrent un peu d'espoir. Heureusement d'ailleurs qu'il y a la présence des humains du Courtyard, des Cassandra sangue, des Intuits et des policiers, pour nous laisser un peu de foi en l'humanité.
Nous, lecteurs, sommes les témoins de ces liens qui se forment, de cette confiance qui s'instaure. On s'attache à tous ces personnages si exceptionnels, on rit avec eux, on tremble pour eux.
En résumé, un livre absolument merveilleux, qui se clôt sur une très jolie scène finale, comme un cadeau après tant d'intensité.
Il fait partie de ces livres que l'on souhaiterait ne jamais finir.


par Migabo
Meg Corbyn, Tome 1 : Lettres écarlates Meg Corbyn, Tome 1 : Lettres écarlates
Anne Bishop   
It’ s a trap ! J’ai tout laissé en plan et je l’ai dévoré ce tome 1 ! J’ai été sous le charme dès la première page. C’est un projet assez atypique, j’ai du mal à le relier à d’autres livres dans le même genre, c’est bien un urban fantasy mais il arrive à aller au-delà. Je pensais avoir affaire à un habituel ‘bit-lit’ avec une héroïne pour narratrice et ce n’est absolument pas le cas, divers protagonistes prennent part à l’histoire. On sent la patte d’une auteure de fantasy, ce qu’Anne Bishop est sans aucun doute, nul besoin de rappeler qu’elle est connue pour la Trilogie des Joyaux Noirs.

Humains et terra indigene se côtoient, se supportent sans réellement se comprendre, soit par peur, soit par intérêt. Les humains ne sont que des proies dans ce monde pour ces êtres mystiques, ils étaient là avant eux et s’adaptent à chaque génération de prédateurs, ils seront encore là bien après. Namid contient plusieurs continents (Thaisia, Brittanie…), une géographie bien spécifique avec une histoire propre, des jours de la semaine rappelant les éléments et des noms de villes très reconnaissables (Strassville, Bouseville…), des cartes et un prologue permettent de s’immerger dans ce nouveau lieu assez rapidement. De ce fait, il est tout public, il plaira au plus jeune comme au plus vieux, fille ou garçon y trouveront leur compte.

Si Anne Bishop ne revisite pas l’aspect des vampires, loups-garous & cie… elle apporte quelque chose de plus avec le personnage de Meg Corbyn (la quatrième de couverture en dit déjà trop). Elle m’a au départ fait penser à Alice Royale par son côté innocent, ingénu, soit totalement pur, et qui découvre autant les humains, que les terra indigene avec ses pauvres ‘images’ pour seul bagage. Son côté ‘chaton fragile’ aurait dû me faire fuir, ce n’est pas un personnage auquel je m’identifie, mais j’ai su l’apprécier pour sa particularité (en mettant de côté mon agacement que j’avais, de voir chaque Autre s’attacher à elle aussi facilement).

Les personnages sont intrigants (Simon, Tess plus particulièrement), bien développés et ont tous leur place. Même les flics ou les quelques longueurs ne m’ont pas freinée dans cette lecture. J’ai succombé à l’univers présenté par Anne Bishop, à son ambiance à huit-clos qui ne ressemble à aucune autre et plus particulièrement aux émotions distillées au long du livre, qui sont, son plus gros atout dans cette histoire. Grâce notamment à l’autre visage des êtres surnaturels qu’elle nous montre, une partie plus psychologique et animale qu’on n’a pas l’habitude de voir. Ils n’ont rien de séduisant et c’est ce qui fait leur charme, vraiment, ça leur donne du mordant (roh ce jeu de mots). Ce qui donne des occasions de glousser quand il y a ces petites remarques à la limite de l’humour noir et parfois même grimacer, tout n’y est pas édulcoré. La nature est belle, merveilleuse, mais tout aussi cruelle, à Lakeside c’est pareil.

Pendant que nous découvrons le dernier d’Anne Bishop, le tome 2 sort aux USA, et que de frustration, maintenant que j’ai terminé ce premier opus de ne pouvoir enchaîner. Certes, l’intrigue est simple, mais efficace ; il n’y a pas de romance comme dans toute bit-lit actuelle ; l’action est surtout en fin de tome et l’essentiel du roman se concentre sur les relations familiales, amicales — sur les émotions… mais quel premier tome, tellement addictif et différent !

{avis pour Fantasy-Gate.fr}

par LLyza
Meg Corbyn, Tome 2 : Volée noire Meg Corbyn, Tome 2 : Volée noire
Anne Bishop   
Ayant lu la trilogie des joyaux noirs, j'attendais beaucoup de Lettres écarlates, et je dois dire que j'ai été emballée dès les premières pages !! J'ai adoré l'univers, les personnages. Impossible après ça d'attendre des mois pour découvrir la suite des aventures de Meg, Simon, Vlad, Blair, Nathan et les autres!!
J'ai donc lu en anglais ce tome 2, totalement accessible même sans être bilingue..
Et je dois dire que je n'ai pas été déçue. J'aime vraiment l'originalité de cette série par rapport aux publications bit-lit de ces dernières années, qui sont de plus en plus calquées les unes sur les autres.
Ce qui me plaît particulièrement ici encore, ce sont les "Autres", créatures magiques, métamorphes, sanguinatis, élémentalistes et autres que l'auteur a créées. Pas de vision romantique et idéalisée, les créatures sauvages restent sauvages et ne sont pas de gentils toutous domestiqués.
L'action est au rendez-vous, on ne s'ennuie pas une seconde. L'intrigue débute avec des attaques sur les Corbeaux, attaques liées à l'apparition de drogues, ce qui déclenche un conflit énorme entre les humains et les Autres.
Meg a gagné la confiance des Autres, se construit une vie parmi eux, mais elle reste par certains cotés comme une enfant, ayant vécue enfermée pendant toute sa vie. J'adore sa relation avec les Autres et surtout avec Simon. (que j'adore !!!!)
Les interactions entre les différents protagonistes sont d'ailleurs la force de ce livre. Les Autres/Meg, les Autres/les policiers humains (Monty, Burke...), les humains du courtyard/Meg , les humains du courtyard/les Autres. Bref, des personnages vraiment riches et passionnants dont les relations font toute l'originalité et la richesse de ce livre. Arroooo !!!


par Migabo
La Meute du Phénix, Tome 3 : Nick Axton La Meute du Phénix, Tome 3 : Nick Axton
Suzanne Wright   
Je dois dire que j'ai été très surprise par ce tome...les 2 tomes précédents bien qu'excellents avec une histoire et un couple différents restaient similaires au niveau de la construction du récit! Pour ce tome 3, ce n'est pas le cas et on trouve plusieurs petites différences par rapport aux autres tomes : le couple Shaya/Nick a été mise en place depuis le tome 1 puis on en entend beaucoup parler dans le tome 2 surtout du point de vue de Shaya. De plus, contrairement aux autres couples (Trey/Taryn et Dante/Jaime), ils savent depuis le début qu'ils sont des âmes soeurs et l'histoire relate les difficultés qu'ils rencontrent quant au développement de leur relation : Nick ne l'ayant pas revendiqué dès le début à cause de sa condition physique [spoiler]Le loup de Nick a émergé à l'âge de 5 ans donc métamorphose prématuré dans un esprit jeune entrainant des dégénérescences cognitives dont maux de têtes violents et perte de mémoire...[/spoiler] et Shaya a du mal à faire confiance et donc à lui accorder une deuxième chance à cause de son passé [spoiler]Mason, son premier mec l'a fait croire qu'il était son âme soeur et l'a baratiné avec tellement de paroles creuses juste pour avoir sa virginité : résultat elle n'arrive plus à accorder sa confiance et les mots ne veulent rien dire pour elle à moins qu'ils soient backés par des actions concrètes....De plus, le fait que son véritable âme soeur ne l'ait pas revendiqué alors qu'elle pensait que ce serait la seule personne à qui elle pourrait faire confiance...renforce sa colère envers Nick[/spoiler] Ces circonstances induisent le départ de Shaya de la meute du phénix à la fin du tome 2 pour aller vivre dans le monde humain [spoiler]en tant que half-shifter avec un père humain, il est assez facile pour elle de se fondre à la masse. Elle travaille dans un salon de coiffure avec comme boss, un half-shiter aussi qui est son ami de fac! De plus, bien que louve soumise, elle sait parfaitement se défendre et a un don pour les lancers de couteau : j'adore particulièrement la scène où elle cloue au mur Amber, la guérisseuse de la meute de Nick et accessoirement qui tente par tous les moyens de se rapprocher de Nick de façon tout à fait surnoise![/spoiler] Ceci a pour conséquence de faire bouger Nick qui décide d'aller après elle et de la revendiquer [spoiler]il abdique de la position d'alpha de la meute Ryland (poste qu'il ne voulait pas à la base mais qu'il a endossé après sa sortie d'une prison juvénile humaine, étant donné que le précédent alpha était une ordure...). Il passe 6 mois à arpenter les rues dans son mobilhome pour retrouver Shaya et bien déterminé à la reconquérir![/spoiler] La moitié du livre est consacré à justement montrer les efforts que fait Nick pour gagner la confiance de Shaya et il y parvient [spoiler]il est là pour elle, il lui fait à manger, il règle ses problèmes avec son voisin, il l'emmène à son boulot, il ne lui impose rien mais la laisse aller à son allure, il connait ce qu'elle aime...Nick est vraiment adorable et j'ai vraiment beaucoup aimé tout ce qu'il fait pour Shaya, cela rien que pour elle et personne d'autre![/spoiler] J'ai été surprise par le personnage de Nick car je ne l'imaginais pas comme ça d'après ce que l'auteur nous en a montré dans les tomes 1 et 2 mais j'ai vraiment beaucoup aimé ce Nick. Bien qu'il soit asocial et ne recherche la compagnie de personne à part celle de Shaya (toujours focalisé sur elle!), il est en fait très puissant, charismatique et attire beaucoup de monde à ses côtés, inspirant naturellement confiance, loyauté, force et protection : on a un réseau de métamorphes qui se forment avec des liens plus ou moins complexes entre la meute du phénix (Trey, Taryn, Dominic, Marcus, Greta, Tao, Dante, Jaime etc) et les proches de Nick à savoir Deren (son garde du corps), la mère de Nick, sa soeur Roni...C'est assez fascinant de suivre l'évolution des relations entre les différents personnages, bien que la plupart soit secondaire, ils n'en restent pas moins intéressants et donnent plus de profondeur à cet univers et au récit! Contrairement aux autres tomes, les scènes de sexe sont beaucoup moins présentes (en fait, il n'y en a pas pendant la première partie du bouquin!) et on a développement plus profond de l'univers dans lequel évolue les personnages : en plus de la relation Nick/Shaya, l'intrigue se fait autour d'un groupe d'humains extrémistes [spoiler]dont les leaders sont un humain et un métamorphe. L'humain, Logan est responsable de beaucoup de viols de métamorphes quand il était garde dans la prison juvénile et c'est là qu'il a rencontré Nick, ce dernier l'ayant frappé pour protéger Deren! Quant au métamorphe, il s'agit de la personne qui faisait régner un climat de terreur dans la prison et Nick s'en est occupé et a cru pendant des années qu'il l'avait tué et l'a toujours regretté![/spoiler] qui essaye de faire voter une loi par le gouvernement contre les métamorphes pour leur mettre des puces de détection et les limiter à certains territoires! Cependant, leur projet n'a pas pu arriver à terme [spoiler]surtout après le dévoilement des sévices que les humains extrémistes ont fait subir à des métamorphes de tout âge, même les plus jeunes...le game preserve où les humains chassent des métamorphes en leur injectant une solution les empêchant de se métamorphoser![/spoiler] Pour ce qui est des autres personnages, on rencontre la famille de Nick qui est assez intéressante : j'aime particulièrement Roni, la soeur de Nick et Kathy (sa mère) a un caractère unique. Deren est lui aussi vraiment intéressant et connait vraiment bien Nick, il est très présent dans ce tome et j'aimerais en apprendre encore plus sur lui car c'est un personnage très prometteur! J'espère que l'on aura droit à d'autres tomes avec Deren en personnage principal ou encore Dominic qui m'a assez intrigué dans ce tome, bien qu'il fasse toujours le pitre! Il serait tout aussi intéressant d'avoir un tome consacré à Roni, qui se révèle prometteur d'après ce que l'on apprend sur elle dans ce tome! Par ailleurs, on a le personnage féminin détestable par excellence qui essaye de s'immiscer dans la relation de couple des personnages principaux (constante dans chaque tome): Selma dans le tome 1, Glory/Laurie dans le tome 2 et Amber dans le tome 3 : et dans chaque tome, il est impossible d'en apprécier une car elles ont vraiment recourts à des moyens exécrables bien que Selma était un ange comparée aux autres [spoiler]le duo Glory/Laurie tente de tuer Jaime...Quant à Amber, elle guérit partiellement Nick pour qu'il revienne à chaque fois vers elle pour des soins. Là où les autres attaquaient de front et montraient ouvertement leur intention, Amber est une hypocrite et mesquine, en essayant de faire amie-amie avec Roni, Shaya, etc tout en essayant de mettre le grappin sur Nick. Encore plus détestable est la scène de fin où elle marchande avec les extrémistes et ne veut pas sauver Shaya...[/spoiler] Malgré toutes ces difficultés, Shaya et Nick finissent ensemble et leur couple est vraiment magnifique bien qu'ils mettent du temps à se revendiquer principalement à cause des insécurités de Shaya et de la condition de Nick qui se détériore [spoiler]Cependant, Taryn arrive à le soigner et Shaya le revendique (ce qui techniquement ne se fait pas dans un couple dominant /soumise mais Shaya est une salient submissive ce qui veut dire que personne ne peut pas la plier par dominance) avant qu'il puisse s'enfuir...Scène magnifique au passage et d'ailleurs, tout au long du bouquin, on a droit à de superbes répliques de Nick! [/spoiler] En somme, un excellent tome, différent des deux tomes précédents mais la psychologie des personnages reste bien développée et les relations de couples bien construites avec en prime un enrichissement du "background surnaturel" et la création à la fin du tome d'une nouvelle meute [spoiler]Nick et Shaya étant le couple alpha, Deren, le beta. Se joignent à eux, Roni et Eli, le frère de Nick ainsi que sa mère, Kent (l'ex-boss de Shaya) et des membres rebelles (appartenant avant à la meute du Nazi) qui vont être les futurs lieutenant de la meute Mercure! [/spoiler]

par Elfe
La Meute du Phénix, Tome 5 : Ryan Conner La Meute du Phénix, Tome 5 : Ryan Conner
Suzanne Wright   
Encore un tome bien, et largement mieux que le précèdent. Bien sûr, l'histoire a toujours la même trame de fond, donc les grandes lignes ne changent pas vraiment. Mais, même avec ce petit bémol, je trouve que l'histoire est bonne et avec des personnages plutôt tordus, voire même très tordus.

Les personnages principaux sont attachants, même si, encore une fois, on sait comment ça va se finir entre eux. Ryan a les mêmes traits principaux que les autres mâles dominants et Makenna, c'est pareil. Même si elle m'a bien fait rire avec toutes ses superstitions.

Bref, je l'ai quand même préféré au tome précèdent même si ça se passe de la même manière que tout les autres tomes. Et même si je me dis que les tomes suivants vont avoir le même fil narrateur, j'ai hâte de lire l'histoire de Dominic.
La Meute du Phénix, Tome 1 : Trey Coleman La Meute du Phénix, Tome 1 : Trey Coleman
Suzanne Wright   
Coup de coeur pour ce livre ou les sentiments de nos héros sont très bien développés (Tout les 2 ont un passé chargé mais par rapport a d'autre livres du même genre la façon d'on chacun laisse tomber ses barrières et s'ouvre a l'autre est bien écrite et sans précipitation). L'histoire est bien mené sans pause ni longueur. Et les personnages trouvent chacun leur place dans l'intrigue. Petit plus pour les dialogues vraiment très juste et marrant, j'ai plus d'une foi bien rigoler avec Taryn et la "Mère Grand" de Trey!
Un bonus pour la couverture vraiment belle!

par Minuit
La Meute du Phénix, Tome 4 : Marcus Fuller La Meute du Phénix, Tome 4 : Marcus Fuller
Suzanne Wright   
Super !
Lu en anglais, je ne pouvais pas attendre.
J'étais un peu déçue d'apprendre que le tome serait sur Roni et Marcus, deux personnages qui ne m'ont pas vraiment marqués dans les précédents tomes. J'attendais avec impatience un tome sur Tao, Ryan ou Dominique. Mais j'avais oublié à quel point Suzanne Wrigth est talentueuse dans la construction de ses personnages. Elle sait les rendre uniques, intéressants, crédibles et attachants.
J'ai eu un coup de cœur pour Roni que j'ai trouvé amusante et dont le comportement m'a plu. Elle est intelligente et sage, ce qui est reposant quand je pense à tous les personnages féminins qui m'ont frustré et que j'ai souvent eu envie de baffer.
J'ai moins apprécié Marcus mais celui-ci reste néanmoins un personnage très bien écrit.
Comme dans chaque tome, on a droit à une très bonne intrigue qui se développe en même temps que l'histoire d'amour :

[spoiler]Une meute de chacals s'amuse à kidnapper des humains et des métamorphes loups pour les torturer et les tuer tout en postant la vidéo de leurs méfaits sur un site internet. [/spoiler]

Quelques petits bémols :
- les caractères masculins de cette série se ressemblent beaucoup. Marcus est une fois de plus, quelqu'un de très sûr de lui, très dominant et très têtu.
Vivement un tome avec un mâle soumis.

- le livre s'essouffle un peu vers le milieu de l'histoire. Il ne se passe pas grand chose et on attend un rebondissement qui finira par venir de manière totalement impromptu.

- l'auteur se permet quelques facilités :
[spoiler]Comme par hasard Eliza est l"avocate de Noah Brunt. Heureusement sinon l'enquête et l'intrigue n'avançaient pas.[/spoiler]

Une chose qui m'a fait un peu de peine :
[spoiler]la mort de Margot. Dommage je la trouvais très intéressante.[/spoiler]



par sameera
La Meute du Phénix, Tome 2 : Dante Garcea La Meute du Phénix, Tome 2 : Dante Garcea
Suzanne Wright   
Un coup de cœur !

Le tome 1 de cette série m’avait détruite, bouleversée, achevée, c’était juste une pure merveille, remplie de tension et d’attraction. Si ce tome 2 n’est pas tout à fait aussi puissant, il n’en reste pas moins une bombe, un bijou ! Le départ à été difficile, durant les 100 premières pages je n’étais pas emballé et je me disais qu’il était très en dessous du premier tome mais au final pas du tout, il est presque aussi bon, et une fois c’est 100 pages passés, je suis entrée dans la même frénésie dans lequel j’étais dans le tome 1 et alors j’ai dévorée le bouquin.

Dante Garcea est le Beta de la meute, second de Trey. Récemment, Jaime Farrow, son amie d’enfance, a rejoint sa meute. Elle à toujours eu le béguin pour lui mais ils s’était perdus de vus lorsqu’il avait quitté la meute des années auparavant. Immédiatement, l’attirance est puissante et partagée. Mais l’un comme l’autre ont des réticences à s’engager dans une relation… Cependant, seront-ils capables de résister ?

Dante est différent de ce à quoi je m’attendais. On pouvait déjà le voir dans le tome 1 et il n’était pas comme ça, et si au départ ce changement m’a un peu embêtée, j’ai fini par m’y habituer et par énormément appréciée son personnage, qui à une personnalité forte et intense, bien que je préfère toujours Trey. J’ai adorée Jaime. Elle m’a énormément touchée et elle à un caractère fort et de sacrée bonne réplique, elle m’a vraiment bien fait rire, bien qu’elle n’arrive pas à la cheville de l’inoubliable Taryn, elle m’a néanmoins énormément plu, je l’ai adorée. La relation entre Dante et Jaime se développe lentement, se construit sur la confiance, les épreuves, les efforts et les concessions que l’un et l’autre doivent faire, et au final leur couple devient très fort. J’ai adorée leur romance, elle est puissante et magnifique. Sinon gros coup de cœur pour les personnages de Nick et Shaya, qui seront les héros du tome 3, bon sang j’ai hâte de les découvrir vraiment !

Le langage est un peu moins cru et vulgaire que dans le tome 1, même si il ne perd pas de sa fougue et il y’a quand même moins de scènes de sexe, même si celles qui sont là reste très osés. Il y’a un scénario puissant, j’ai adorée le développement de la relation de Dante et Jaime, c’est vraiment le point le plus fort du roman, après l’histoire peut paraître un peu prévisible mais moi qui adorent quand d’autres femmes viennent mettre le bordel dans les couples… On peut dire que là j’ai été servie ! Que d’émotions ! Un second tome sublime, excellent, cette série fait partie des meilleures que j’ai lu parmi les Milady Bit-Lit, à égalité avec Belladone de Michelle Rowen et pas loin derrière Chasseuse de la Nuit et La Confrérie de la Dague Noire. Un second tome réussi et magnifique, un gros coup de cœur ! J’ai rie, j’ai angoissée, un cocktail d’émotions fortes !

Vivement le tome 3 !

Mercy Thompson, Tome 2 : Les Liens du sang Mercy Thompson, Tome 2 : Les Liens du sang
Patricia Briggs   
Super comme deuxième tome, la suite des aventures de Mercy est vraiment fantastique et les personnages sont tous attachant. J'adore le côté arrogant et provocateur de Mercedes, et j'ai hâte de voir sur quel prétendant celle-ci va jeté sont dévolu. Ce deuxième tome est tout aussi captivant que le premier et le suspens y est du début à la fin, au final cette série est un brai petit bijou je me lance immédiatement au troisième tome pour poursuivre mon aventure.