Livres
524 452
Membres
542 739

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Bibliothèque de Celtic-1 : Liste de diamant

Vampire Academy, Tome 1 : Sœurs de sang Vampire Academy, Tome 1 : Sœurs de sang
Richelle Mead   
Sincèrement, j'ai beau avoir lu et aimé les deux premiers tomes de La Maison de la Nuit, Vampire Academy est quand même bien meilleur, et de loin. Alors certes, il y a une école dans les deux séries, mais la comparaison s'arrête là. VA est bien plus prenant, bien plus sombre je trouve. Et puis Rose est une héroïne comme il en faudrait plus souvent: une fille forte, qui ne mâche pas ses mots et qui sait prendre des décisions, mais qui a ses défauts et ses faiblesses comme tout le monde. J'ajouterai sinon que ce tome n'est peut-être qu'une mise en bouche, mais je peux vous assurer qu'une fois le deuxième tome lu, il est difficile de lâcher les livres. Ce n'est pas pour rien que j'ai dévoré les cinq premiers tomes en un peu plus d'une semaine... ^^

(Cela dit, je peux comprendre que la série ne plaise pas à tout le monde. Comme on dit souvent: chacun ses goûts.)

par Jandh
Vampire Academy, Tome 5 : Lien de l'esprit Vampire Academy, Tome 5 : Lien de l'esprit
Richelle Mead   
Eh bien je suis la première à donner mon opinion, un honneur haha ;)
C'est très facile je dois dire: un 5e tome qui reste fidèle à la série. C'est vraiment très rare une série aussi longue ayant aussi peu de répétition et dans laquelle on ne peut rien mais RIEN prévoir du tout. L'auteur réussi à nous surprendre à chaque chapitre et c'est ce qui nous rend si addict.

Mon évaluation avait un peu baissée avec Blood Promise mais oh croyez moi, elle est remontée en flèche.
J'aimerais donner plus de détail mais je ne tiens pas à spoiler tout le monde haha :P

Ce que je peux dire c'est que la fin est TOUT un choc et croyez moi, s'en est vraiment un. On a juste le goût de crier à on-ne-sait-trop-qui pour avoir la suite qui, heureusement, sort dans 10 dodos :)
D'après moi, c'est le vrai tournant de la série, ou l'un d'eux du moins. Ceux qui ont déjà lu Shadow-Kissed (le baisé de l'ombre, 3e tome), sont déjà passé à travers le premier tournant. Celui là est sans doute aussi important car on découvre le vrai visage de certaines personnes, et que c'est un bouleversement à la foi pour nous et pour tout le monde des Moroi et Dhampires.

Le titre de l'ultime tome nous permet d'imaginer ce qui ce passe, des millions de théorie grandissent dans mon imaginations et j'eespère, au s'il-vous-plaît que la fin de Last Sacrifice (un titre qui inspire peu un happy ever after ><') soit plus heureuse que les autres. Rachelle Mead nous le doit bien, non? Sinon j'irai lancer des roches sur sa maison je vous le jure!!

Aller, vivement le 7 décembre!
Les Seigneurs de l'Ombre, Tome 12 : le voyageur de l'obscur Les Seigneurs de l'Ombre, Tome 12 : le voyageur de l'obscur
Gena Showalter   
Bilan mitigé : Ce 12ème tome est centré sur Baden, ancien gardien de Méfiance qui s’est laissé tuer pour en s’échapper mais il est passé d’un enfer à un autre en restant prisonnier de Lucifer pendant des siècles avec Pandore. Il est revenu d’entre les morts grâce aux bracelets d’Hadès le rendant visible et tangible mais ne supporte pas qu’on le touche et est habité par Destruction qui veut éliminer tout le monde. Baden doit lutter constamment pour ne pas qu’il s’attaque à ses frères. Il est également devenu l’esclave d’Hadès qui lui demande d’exécuter des taches dans le but de gagner face à Lucifer. C’est dans ces conditions qu’il fait connaissance de Katarina, une humaine qui vient de se marier avec sa cible. Il doit récupérer une pièce qu’Aleksander a en sa possession et prend Katarina en otage. Katarina ne s’est mariée avec lui que sous la menace de la mort de ses chiens... Lecture assez mitigée : j’ai eu beaucoup de mal avec le personnage féminin et Baden ne m’a pas plus charmée que ça. Par contre, les passages concernant Caméo ainsi que ceux avec Gillian mourante que William a enlevée sont excellents et promettent une suite captivante.

par Folize
My stepbrother, l'initiation My stepbrother, l'initiation
Sophie Santoromito Pierucci   
Sophie Pierucci m’a une nouvelle fois embarquée dans son univers dans lequel sa plume marie avec adresse l’humour et l’émotion…

Si j’attendais Carl et son lâcher de petites culottes avec une grande impatience , je peux vous dire que dans My strepbrother, c’est surtout Cassie que j’ai trouvée… Le duo qu’elle forme avec Carl est à tomber ! Il fonctionne à merveille et pas de la manière dont on peut s’y attendre. Il nous emporte dans un récit haut en couleur où la tension est à son paroxysme, et le piquant de la plume de Sophie S.Pierucci nous ravit de sa répartie et de ses sarcasmes au fil des pages.

Carl et Rick sont qualifiés pour le championnat du monde de Surf malgré leurs déboires entre l’alcool et les filles qui leur ont presque coûté une disqualification. Mais ils sont ce qu’ils sont, des dieux vivants tombeurs de petites culottes et rien ni personne ne les changera. Pourtant si Rick n’a pas besoin de cet argent, ce n’est pas le cas de Carl qui ne vit pas dans les mêmes conditions que son meilleur ami et espère obtenir la victoire pour aider sa mère à vivre mieux. Mais après quelques mois d’absence, ce dernier sera surpris de voir une petite tête rousse lui ouvrir la porte de la maison familiale… Une petite tête rousse qui se prénomme, Cassie.

10 ans plus tard

Cassie débute sa carrière au Miami News, après quatre ans d’études à l’université de New York, et lors de sa première journée, le résultat est accablant… On la prend une fois de plus pour une enfant… Par sa jeunesse et son inexpérience « sociale » nous pourrions la penser réservée, mais c’est une tout autre facette d’elle qu’elle va nous montrer. Cassie aux yeux de sa famille n’est pas la même femme que celle qu’elle laisse s’exprimer dans la vie publique et cela donne des passages captivants, enivrants, où l’attention du lecteur est totalement happée par sa fraîcheur et son franc parler qui ne dispose d’aucun filtre, tout comme par sa maladresse auprès des hommes. Cassie est intelligente mais ne connait rien de la sexualité, elle souhaite gagner en assurance et en sex appeal. Cette dernière est une grande passionnée qui ramène toujours tout à la science et aux faits, ce qui a tendance à faire fuir les personnes qui ne partagent pas sa passion. Et puis aussi, il faut bien se l’avouer, vierge à 21 ans, elle a dépassé les statistiques nationales qui annoncent une moyenne d’âge de 17 ans pour une première fois ! Et qui à part son demi-frère Carl qui liquéfie n’importe quelle fille en un regard, pourrait lui servir de proffesseur ? Personne… le meilleur prof qu’elle puisse avoir est là dans la même pièce qu’elle, reste plus qu’à le convaincre d’accepter… Après tout elle ne lui demande pas la lune, juste qu’il lui apprenne à devenir désirable, rien de malsain entre demi-frère et demi-sœur, et puis comme vous le dirait Cassie : en terme d’étymologie, c’est un fait prouvé, ils n’ont rien en commun !

C’est sous une plume authentique, émouvante sans fioriture et pourtant très travaillée que Sophie S.Pierucci va nous embarquer sans préavis dans ce roman pas comme les autres. Carl est à la hauteur de mes attentes sinon plus, il faut savoir qu’il était attendu comme le messie et nous avions hâte de savoir qui le ferait courir ! Mais jamais au grand jamais, je ne me serais imaginée un parcours comme celui-ci. Carl m’a subjuguée, émue et complètement conquise à nouveau. Derrière cette carapace il y a bien un cœur qui bat, qui bat pour sa famille qu’il chérit plus que tout, mais aussi pour cette rousse maladroite qui ne voit même pas le charme et la sensualité qu’elle dégage par son naturel.

Carl va se laisser happer dans une sorte de toile que Cassie tisse avec charme, mais Cassie est sa demi-sœur et elle est pour lui ce que lui est pour elle… « interdit(e) ». Il devra faire un choix qui risque de mettre un sacré foutoir dans cette famille dont le respect de James, son beau-père, compte beaucoup pour lui…

Si ce thème demi-frère et demi-sœur a été abordé mainte et mainte fois, (il n’y a qu’à taper Stepbrother dans la barre de recherche Amazon pour voir le nombre d’ouvrages que l’on peut trouver à ce sujet), il faut savoir que l’auteure ne va pas l’aborder de la façon à laquelle on s’attend.

Et puis il est si facile d’oublier le lien que les unit… La tension entre eux est électrique et ce, depuis toujours, même si cela n’était pas pour les mêmes raisons, cela reste un facteur à ne pas négliger car c’est ce qui rend le défi très crédible. Cette tension qui ne cesse d’augmenter, et qui est le gros atout de ce roman. Tout comme les échanges entre eux qui s’en trouvent intensifiés. On se régale de leurs dialogues, on ne veut en aucun cas qu’ils appuient sur la touche pause, on veut encore et toujours plus.

Un sujet d’actualité par le nombre de remariages et de familles recomposées, un sujet caliente qui ne va pas laisser votre petite culotte indemne ! Quoi ? Vous l’aviez déjà laissée aux pieds de Carl ? Alors il ne vous reste plus qu’à déguster cette romance et à vous laisser porter par les vapeurs et l’émotion qu’elle dégage.

Un grand merci à Sophie S. Pierucci pour ce merveilleux moment de lecture que j’ai lu déjà deux fois ! Oui quand je vous dis qu’on en redemande, et la deuxième fois c’est encore meilleur
La Communauté du Sud, Tome 4 : Les Sorcières de Shreveport La Communauté du Sud, Tome 4 : Les Sorcières de Shreveport
Charlaine Harris   
Mon préféré, mon coup de cœur...Enfin, nous avons Sookie et Eric ensemble. Hummm!!!Que dire d'autre...Juste que j'ai envie de le relire pour le plaisirs, encore et encore...

par Elena62
Ici et ailleurs, Tome 2 : Venu de nulle part Ici et ailleurs, Tome 2 : Venu de nulle part
Roan Parrish   
Cette histoire est celle de Colin et se déroule parallèlement au premier livre et de nombreuses scènes sont expliquées de son point de vue. Colin est présenté comme un anti-héros.
C'est l'histoire d'un homme qui est tellement rempli de haine de soi qu'il ne se tourmente pas seulement lui-même, mais aussi ceux qui l'entourent.
Ici, Colin se dévoile au lecteur progressivement et je dirais même tout en pudeur.

Colin a toujours gardé secrète son homosexualité à tous. Il est effrayé à l'idée d'être rejeté par sa famille, comme son jeune frère Daniel l'a été. Il vit au travers du prisme du regard de son père. Affamé d'affection et désespéré d'approbation.
Il ne vit que pour son boulot, qui passe son peu de temps libre à s'abrutir dans l'alcool ou l'exercice physique.
Colin est d'une nature égoïste, torturé, hargneux, paumé et surtout tellement installé dans son déni qu’il nous semble impossible qu’il arrive à en sortir.
C'est poignant de voir la détresse dans laquelle il se trouve et la souffrance qui en résulte. Celui qui trouve refuge dans le contrôle, chez lui tout doit être impeccable, celui qui est tellement concentré à garder son secret qu’il se rend littéralement malade, souffrant de crises de panique, celui qui s’auto-mutile pour oublier l’être qu’il est et qu'il déteste.

Sa rencontre avec Rafael va bouleverser sa vie. Avec lui, il va découvrir ce qu'est le don de soi. A son contact, il va commencer à se remettre en question.

Vous pouvez lire l'intégralité de mon avis : https://opalinne.blogspot.com/

par Opalinne
Les Seigneurs de l'Ombre, Tome 3.5 : L'Appât du Désir Les Seigneurs de l'Ombre, Tome 3.5 : L'Appât du Désir
Gena Showalter   
J'ai adoré cette petite histoire qui ce lit très vite, je l'ai lu en une soirée.
Vraiment fluide, les personnages sont très attachant, j'ai hâte de les retrouver par la suite.
J'adore les seigneurs de l'ombre et je recommande cette lecture. J'ai passé un très bon moment et j'ai beaucoup apprécié le rapport entre les deux personnages assez explosif :) Je ne m'ennuie jamais avec les seigneurs de l'ombre
Le Cercle des immortels : Dark Hunters, Tome 4 : Le Loup blanc Le Cercle des immortels : Dark Hunters, Tome 4 : Le Loup blanc
Sherrilyn Kenyon   
Déjà la couverture est superbe et les personnages... extraordinaires. Pour le moment Zarek est, avec Kyrian, celui qui m'a le plus touché. Je lui trouvais arfois des airs de ressemblance avec Zadiste ;) Il faut croire que j'aime les personnages torturés...

par emy27
Les Seigneurs de l'Ombre, Tome 11 : L'amour maudit Les Seigneurs de l'Ombre, Tome 11 : L'amour maudit
Gena Showalter   
Très bon tome. J'ai beaucoup aimé la personnalité des personnages principaux. Ça faisait plusieurs tomes que je me demandai comment elle allait faire pour donner à Torin (monsieur "je ne peut toucher personne au risque de déclencher une épidémie") la romance qu'il mérite, et je ne suis pas déçu. Sur onze tomes celui ci rejoint le club des diamant, élevant le nombre de membre à trois.
J'espère que Caméo est la prochaine, Lazarus m'intrigue.
Q*pidon Q*pidon
Xavier Mayne   
Mon avis

Alors sayez , même si c’est une histoire , une IA peut nous casés en deux temps trois mouvements ; laissez moi rire !! Il y a beaucoup trop de facteurs qui rentrent en comptes. Moi, franchement , je préfère la bonne vieille méthode !!
Et pourtant, Fox Kincaid s’est laissé prendre au jeu de cette intelligence . Dernier célibataire de son clan d’amis, il va être contraint à rencontrer une autre personne que celle qui devait avoir.
Lui, le pur hétéro ….
La dite personne se prénomme Fox , un geek jusqu’au bout de ses doigts, a du mal au départ,car lui aussi il est hétéro ;mais il ne croit plus en l’amour.
Mais finalement, est ce que cette intelligence a raison ou pas ; la mayonnaise entre les deux hommes va se faire crescendo et c’est mignon tout compte fait .
Un mélange d’humour , de geekerie et surtout d’amour , l’auteur a marqué des points pour ma part sur cette histoire. Il a une plume fluide et douce.
Bref, à lire !! A plus !!

par astonDB9

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode