Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Ceris15 : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
Puisque c'est ma rose, Tome 1 : Eclore Puisque c'est ma rose, Tome 1 : Eclore
Jade River   
http://fantasybooksaddict.blogspot.fr/2018/03/puisque-cest-ma-rose-tome-1-jade-river.html

J’ai acheté ce livre en avant-première à Livre Paris lors de la venue de l’auteure ! Franchement, je ne regrette absolument pas mon achat !

En général, je préfère les romances historiques aux romances contemporaines. Pourtant, j’ai tout de suite accroché à la plume fluide de l’auteure ! En effet, elle m’a embarqué grâce à la diversité de ce qu’elle nous propose, comme l’univers de la boxe, celui tellement différent mais jouissif de la danse, la lecture, ou encore l’Irlande avec ses descriptions, qui nous donnent plus qu’envie d’y aller. De plus, à travers l’univers et les personnages proposés, elle développe des thèmes forts et toujours d’actualité tels que l’homosexualité, la différence d’âge, le harcèlement, la drogue, l’alcool, la colère, mais aussi de belles valeurs, comme l’amour, l’amitié, la loyauté… Elle a su également me transporter grâce à une certaine poésie, une certaine mélancolie qui s’en dégage. D’ailleurs, cela m’a un peu fait penser à la plume de Georgia Caldera dans Les larmes rouges, bien que ce ne soit pas fantastique ou gothique. Malgré tout, l’atmosphère est parfois similaire.

Les personnages m’ont également beaucoup plu ! Les deux principaux personnages, Abélia et Arthur m’ont conquise car ils sont loin d’être lisses. L’auteure a su les rendre réels grâce au travail qu’elle a fait sur eux ! Ils ont leurs qualités mais ne sont pas parfaits. Ils ont chacun leurs propres démons à gérer et sont plutôt en « décalage » avec leur temps. Ils ne sont pas comme les autres ! De plus, ils n’ont jamais désiré ce qui arrive entre eux. En fait, on ne peut s’empêcher de prédire leur amour interdit. C’est très réaliste et bien développé bien qu’ils vont tout faire pour l’éviter. Pourtant, ce n’est pas qu’un coup de foudre physique. Il y a une tension entre eux mais ce n’est pas du tout érotique, si cela inquiète certains. Je le définirai davantage comme un coup de foudre intellectuel en premier lieu car finalement, ce sont deux âmes qui ont l’air de résonner à l’unisson. Bien entendu, romantique comme je suis, cela a parlé à mon petit cœur car je trouve qu’il n’y a rien de plus beau ! D'ailleurs, je me languis déjà d'avoir le tome 2 pour voir quelle sera la suite des événements !
J’ai également aimé apprendre à connaître leur entourage : les deux pères aussi différents l’un de l’autre, mais tellement protecteur d’Abélia ; Joleen, la fille d’Arthur ; Elouen… pour ne citer qu’eux !

Pour conclure, ce roman a donc été un énorme coup de cœur ! Je pourrais en parler des heures car j’ai terriblement adoré l’atmosphère mélancolique, romanesque, qui s’en dégage ! Je vous conseille vivement de vous précipiter pour l’acheter dès sa sortie en juin !
Les Loups de Mercy Falls, Tome 1 : Frisson Les Loups de Mercy Falls, Tome 1 : Frisson
Maggie Stiefvater   
Ce livre est un des plus passionnant et ensorcelant que nous a jamais offert la collection Black Moon. Il est magnifique, j'ai passé tout mon temps libre à le lire tant j'étais emporté par l'histoire. Un roman magique, à ne louper sous aucun prétexte.

par Jordan
Signé Sixtine, Tome 1 : Derrière les étoiles Signé Sixtine, Tome 1 : Derrière les étoiles
Roxane Dambre   
Je suis une grande fan de Roxane Dambre, j'ai même lu 2x la série scorpi et surement dans un avenir proche une 3e fois. J'adore son univers mais dans ce roman je suis resté sur ma faim. Je dirais que j'ai été particulièrement déçu de ma lecture. Les personnages de Sixtine et de Melchior sont attachant et loufoque, mais l'ensemble des personnages ne sont pas assez exploité. [spoiler]À certain moment on aurait pu croire à une romance entre Bastien et Six,
Mais non ça reste à plat, alors pourquoi demander si elle est en couple???. J'aurais aimé un peu plus de romance et un peu plus de suspense avec le meurtre. [/spoiler] je trouve qu'il y a trop d'explication de physique et de mathématiques que d'une histoire, ca tourne à plat, il manque quelque chose. Personnellement j'aurais doublé le nombre de page pour compléter l'histoire et mettre plis de romance et de moment loufoques. Bref j'ai trouvé ma lercture incomplète, comme si il manquait des bout a l'histoire. Idée générale parcontre excellente, Bastien ouff.... je ferais bien des math avec lui.

par lapatou
Les Royaumes Invisibles, Tome 2 : La Captive de l'Hiver Les Royaumes Invisibles, Tome 2 : La Captive de l'Hiver
Julie Kagawa   
Ca y est, je l'ai fini, cette fameuse suite que j'attendais avec impatience. Et bien sûr, je l'ai adorée.

Meghan se retrouve à la Cour d'Hiver, contrainte de tenir sa promesse faite à Ash. Elle reste donc captive de ce royaume où elle n'est franchement pas la bienvenue. Bien sûr, elle réussit ensuite à s'échapper et s'en suit une série d'aventures toutes aussi rebondissantes les unes que les autres !


Nés à minuit, Tome 6 : Frissons Nés à minuit, Tome 6 : Frissons
C.C. Hunter   
J'ai adoré ce dernier tome. Franchement cette série de livres est ma préférée de loin. J'ai lu le tome de Miranda en anglais et c'était TROP COURT !!! La fin est juste magnifique. J'ai adoré voir les personnages "murir" à travers ces livres. Juste un conseil, prenez votre temps pour lire ce dernier tome, pas comme moi qui l'a dévoré en une seule journée. C'est très dur de faire cela mais il faut en profiter. Mais l'histoire de ce tome-ci se passe juste après celle du deuxième tome de Nés à minuit Renaissance. Donc l'idéal ça aurait été mieux de lire celui-ci juste avant d'attaquer le troisième tome... Mais ce n'est pas très possible car le dernier tome de la trilogie de Della est déjà sorti, alors que celui-ci pas encore. JE SUIS TROP TRISTE D'AVOIR DEJA TOUT LU !!!!
La Meute du Phénix, Tome 1 : Trey Coleman La Meute du Phénix, Tome 1 : Trey Coleman
Suzanne Wright   
http://gardiennedeslivres.eklablog.com/la-meute-du-phoenix-tome-1-de-suzanne-wright-a100368615

Comment dire ? Je balance entre « j’ai aimé » et « je n’ai pas aimé » (en fait non, il y a plus de "j'ai pas aimé). Au premier coup d’œil, comme souvent, c’est la couverture qui m’a attirée, le résumé me paraissait prometteur même si le scénario n’avait rien d’innovant. Parfois, l’écriture, les personnages permettent de contourner le problème d’une histoire au fil directeur peu captivant, et c’est vrai que Taryn, l’héroïne de ce premier opus est détonante, sa répartie incisive et diabolique m’a fait rire. Le fait que son âme sœur soit décédée lorsqu’il était enfant la rendait un peu plus intéressante. Mais ça s’arrête là pour les points positifs.
Le scénario, pour revenir dessus, n’a rien d’exceptionnel ni de captivant pour moi : nous sommes dans un monde où l’existence des loups-garous est connue de tous. Les humains sont exclus des problèmes internes aux meutes, dont le but essentiel est de protéger leur territoire, en gagner en formant des alliances, protéger la meute. Et c’est à peu près tout. Bon, il faut aussi y ajouter le concept des âmes sœurs, du déjà vu dans les séries du genre, qui avait pourtant de quoi séduire. L’idée étant que chaque loup a une seule et unique âme sœur qui lui est destinée, quelque part. Des âmes sœurs qu’un lien unique relie entre elles. Alors voilà, sans surprises (parce qu’on reste dans de la romance), le but de chaque loup est aussi, de retrouver son âme sœur ! (pas captivant mais bon... avec une bonne histoire de fond ça passe... mais dans ce cas, il y en a pas vraiment).

Et Taryn a perdu Joe, son ami d’enfance qui était son âme sœur, dans un accident de voiture qui a également coûté la vie de sa mère, ce qui l’a anéantie. Une perte qu’elle ressent encore, une détresse qui je trouve, à été très mal exploitée, à l’exception de cette torpeur, cet état second dans lequel se plonge Taryn le jour de l’anniversaire de sa mort. Taryn est aussi une guérisseuse, et elle est latente, ce qui fait qu’elle ne parvient pas à faire sortir sa louve. Elle est aussi une dominante et n’a pas (du tout) la langue dans sa poche. Oui, ça fait beaucoup pour une seule personne.

Le point noir de l’histoire, c’est la surdose de sexe d'une vulgarité dont j'aurais aimé me passer, qui efface totalement l'histoire de fond, certes c'est nécessaire quand on parle d’une série « romance » mais tout de même, étant donné qu’ils se sautent dessus un chapitre sur deux, on pourrait facilement croire que le but premier de l’histoire (vite expédiée au final, cette histoire de fond présentée dans le synopsis) est de nous montrer tout ce que Trey est capable de faire au pieu.

En fait, je pense que c'est vraiment le but de l'histoire, car le reste est très peu expliqué, mal exploité et vite expédié, ce qui fait qu'à part le sexe, on ne retient pas grand chose, ce qui lasse très vite...

Ça ne m’aurait pas dérangée si je n’avais pas eut l’impression très nette de lire soudainement un de ces livres SM forts mal écrits (et pourtant à la mode) : le langage est vulgaire (parler crûment d’accord, mais il y a des limites), et surtout extrêmement (vraiment extrêmement) répétitif. Trey parle beaucoup pendant l’acte, mais toujours pour déblatérer les mêmes choses, il m’a saoulée à vouloir toujours être sûr de sa puissance, de sa domination sur Taryn. Il n’y a pas un chapitre où il ne lui demande pas « A qui est-ce que tu appartiens ? Je veux te l’entendre dire… » Et Taryn, gare à tes fesses si tu ne lui réponds pas (bien que Trey préfère, le terme de « cul ») ou encore "Dis-moi que tu aimes ça... tu aimes quand je te baise ?" (oui, c'est continuellement ça en en ces termes). En gros c’est constamment du : « C’est qui le plus beau ? Le plus fort ? Le plus viril ? La bête de sexe ? C’est moi…Et surtout, je veux te l’entendre dire, et dès que je te le demande si possible. » Si au passage, Taryn pouvait aussi admettre qu’elle « aime se faire baiser » par lui et en même temps accepter tout ce qu’elle lui demande (si possible à quatre pattes) sans protester, car c’est ce que veut (surtout) Trey (et qu’il obtient toujours car il n’hésite pas à asseoir sa domination). Oh, et comment ne pas noter le petit nom que Trey lui donne : "ma petite chienne" (qui aime se faire baiser) (so romantic !). Et au passage on insiste bien sur le fait que lui, ce qui adorerait, c'est la sodomiser... ce qu'elle ne veut pas... mais rassurons-nous, il va finir par l'y obliger (et elle va même être consentante, donc de quoi elle se plaint, je vous le demande ?).
Si c'est ce genre de comportements (et de vocabulaire) que les gens trouvent "romantiques" de nos jours. Alors on a pas la même notion de "romance", et je trouve ça inquiétant, en fait... mais passons...
En bref, je ne suis absolument pas fan de Trey… dommage parce que sa fixette sur le rapport dominant/dominé mise de côté, d’autres aspects du personnage aurait – tout comme pour Taryn – mérités d’être exploités.

Pour être honnête, je pense que j’aurais pleinement apprécié cette histoire, si Trey avait arrêté de parlé. Et qu'il y avait une intrigue de fond suffisamment intéressante pour tenir en haleine.
J’ai un avis très négatif sur cette série, certains personnages m’ont plu mais avec le recul, il y a plus de points négatifs pour moi. Je suis déçue donc… par l’image donnée par le personnage de Trey qui gâche le tout (J'espère que ce n'est pas l'esprit général de la série), alors que j’ai aussi beaucoup ri en compagnie de Taryn et de sa cinglante répartie (ses échanges avec la grand-mère de Trey valent leurs pesant d’or !) même si à la longue, c'est plus que bof (et là encore, très répétitif).

En lisant la Meute du Phoenix, j'avais l'impression que la meute était en fait piégée dans une boucle sans fin : toutes les journées sont les mêmes ! J’ai beaucoup aimé le début, ça partait plutôt bien (en excluant le langage de Trey) mais je me suis vite ennuyée ! J'ai très souvent levé les yeux au ciel et j’ai trouvé ça long. Car au final, il ne se passe RIEN. Il y a des scènes parfaitement inutiles, comme tout le passage (de plusieurs pages) à la fête foraine : quel intérêt ? Ça n'apporte rien à l'histoire ! J'ai fini par sauter des pages en voyant que ça s'éternisait !

Allez, on va dire qu'il y a quelques scènes "choc" (bon, quand je dis choc...) :[spoiler] la voiture de Taryn qui se fait vandaliser, et la mort de son corbeau (là encore, faudrait m'expliquer l'intérêt... au départ on nous dit qu'elle parle plus ou moins aux oiseau - ou en tout cas à celui-là - je me dis que ça peut éventuellement être intéressant - voire mystérieux - mais ce n'est dit qu'une fois... et l'oiseau meurt... mouais...).[/spoiler]

par Alienora
Comment se débarrasser d'un vampire amoureux, Tome 1 Comment se débarrasser d'un vampire amoureux, Tome 1
Beth Fantaskey   
Beaucoup pourraient se dire : Encore une histoire de vampires !
Eh oui, il s'agit effectivement d'une histoire de vampires mais que j'ai trouvée vraiment magique. L'émotion est au rendez-vous et Lucius tantôt saracastique, humain et tendre est mon personnage coup de coeur.
Je le recommande vivement !

par emy27
Chroniques de Zombieland, Tome 2 : Alice et le Miroir des Maléfices Chroniques de Zombieland, Tome 2 : Alice et le Miroir des Maléfices
Gena Showalter   
http://altheainwonderland.blogspot.fr/2014/02/chroniques-de-zombieland-tome-2-alice.html

Ce que j'ai particulièrement apprécié avec ce second tome c'est que toutes les choses que j'avais appréciées dans le premier y sont encore et toujours valables. Une fois de plus l'histoire et les personnages sont captivants et il est quasiment impossible de reposer le roman avant de l'avoir terminé. On est typiquement face au "page-turner" type qui vous fera dire "Allez, plus qu'un chapitre et je fais une pause !" jusqu'à finalement arriver au bout du livre sans vous en rendre compte.

J'ai également une fois de plus adoré suivre Alice dans ses aventures. La jeune femme est toujours aussi fraîche et déterminée, peut-être plus encore que dans le premier tome. Les épreuves auxquelles elle est contrainte de faire face ici la rendent d'autant plus impétueuse et combative, et c'est tout simplement comme ça que je l'apprécie ! Il faut dire que la jeune femme est loin d'être épargnée entre les éternels problèmes Zombies/Anima, son histoire avec Cole qui part dans tous les sens, et l'ennemi qui semble avoir envahi son être. Y'a pas à dire, elle a les épaules solides la petite !

Et puisqu'on parle de Cole, je ne peux pas revenir sur son attitude dans ce tome-ci... Monsieur nous envoie sur de vraies montagnes russes émotionnelles tout au long du roman et pour être totalement franche avec vous je ne savais plus vraiment ce que je ressentais à son égard à certains moments (Alice non plus d'ailleurs). Y'a des moments où avec Alice on lui en voulait terriblement toutes les deux parce qu'il rendait les choses terriblement compliquées.... Puis deux chapitres plus loin, c'était de la haine pure et simple.J'étais furax et je l'aurais volontiers étripé. Alice aussi. Quelques chapitres de plus, et des allers-retours entre les deux émotions précédentes, et au final c'est le craquage. Saleté de Cole ! Pourquoi faut-il qu'il rattrape toujours ses bêtises par des doses de perfection comme ça ? C'est sûrement illégal !

Peu importe l'émotion dominante, au final c'est juste tellement génial de vivre tout ça avec l’héroïne ! C'est la preuve que les personnages sont très bien définis et exploités à merveille par l'auteure. Je suis sûre que quand le roman est sorti Gena Showalter a du se frotter les mains en riant machiavéliquement, toute fière de savoir ce qu'elle allait faire endurer à ses lectrices... Le fait est que l'immersion est complète, même dans les combats auxquels doit faire face Alice. L'arrivée de ZA, abréviation de Zombie Alice, met un vrai coup à la jeune femme qui doit alors se lancer dans une vraie lutte contre elle-même tout au long du récit. Un petit clin d’œil à Alice au Pays des Merveilles est d'ailleurs fait avec une importance accordée aux miroirs dans cette dualité Alice/ZA. Même si je maintiens mon point de vue selon lequel le pseudo rapport avec Alice au Pays des Merveilles n'est que purement marketing, c'était tout de même un appréciable effort.

Globalement j'ai donc préféré cette suite au premier tome que j'avais tout même énormément apprécié. Les personnages principaux m'ont toujours autant plu, les secondaires Kat, Frosty, Bronx et toute la clique, sont encore une fois géniaux, et le meilleur c'est que l'histoire est bien plus prenante et aboutie que dans le premier tome. Les événements s’enchaînent de manière effrénée, on ne s'ennuie jamais tout au long des plus de 500 pages que dure la lecture, et Gena Showalter évite encore une fois avec beaucoup d'intelligence tous les petits clichés du genre sans pour autant les dénigrer.

Une superbe réussite pour un second tome haletant qui donne qu'une seule envie : se jeter sur le troisième !

par Althea
Un appart de rêve (amoureux compris) Un appart de rêve (amoureux compris)
Roxane Dambre   
Ça y est, c'est officiel !!!! ?

Est-ce que vous avez galéré quand vous avez cherché votre premier appartement/première maison ?
Moi, oui. Je suis tombée sur des gens vraiment très très bizarres, et des agents immobiliers tout aussi étranges. Et à chaque fois, je me disais "Mon Dieu, si je mets ça dans un livre, personne ne va y croire...". ?

Du coup, eh bien, voici le titre de mon prochain roman... ?

À venir aux Editions Calmann-Lévy et aux Editions de l'épée ! <3

https://www.facebook.com/RoxaneDambre/photos/a.262876723840174/1889288621198968/?type=3&theater

par ninie512
The Lying Game, Tome 1 : Tu es moi The Lying Game, Tome 1 : Tu es moi
Sara Shepard   
Véritable petit bijou qui change des romans habituels que je lis.

Depuis le début du livre on est intrigué par ce qui arrive à Sutton et on a hâte qu'Emma découvre enfin la vérité sur sa sœur.
Tout au long du livre, il règne une ambiance de suspicion. Du coup, je me suis méfiée de tout le monde, même des gentils (mais qui dit qu'ils sont vraiment gentils? Je ne parierais pas la dessus!).
Le livre est facile à lire et très prenant. Les personnages et les lieux sont biens décris.

La fin est surprenante dans le sens [spoiler]où on se retrouve avec une affaire non résolue. Donc il faudra attendre le tome 2 pour la résoudre...[/spoiler] enfin, peut-être.

Par contre, la donne a changé. Emma en sait un peu plus sur ses amis et a maintenant un allié (Quoique...!)

par Bellois