Livres
523 436
Membres
541 029

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Bibliothèque de cerise215 : Je suis en train de lire

Black Wings, Tome 1 Black Wings, Tome 1
Christina Henry   
Lorsque j'ai lu le résumé de cette nouvelle série Bit-Lit publiée chez Milady, je suis tombée sous le charme. De l'humour, de la romance paranormale et une bonne dose d'action. Tous les ingrédients pour me plaire.
Hélas, j'ai très vite déchanté.

Là où je m'attendais à un humour caustique et mordant, dans le style de Charley Davidson, nous avons le droit à quelques réparties gentillets qui, sincèrement, ne m'ont même pas tiré un sourire.
Concernant l'intrigue : même déception. J'ai eu l'impression dérangeante de lire 10 tomes en un seul. C'est tellement précipité ! Les rebondissements et les révélations s'enchaînent à tout va. Aucun suspense n'a le temps de s'installer que nous avons déjà toutes les réponses. Et puis, l'héroïne qui hérite d'un milliard de pouvoirs sans qu'elle sache pourquoi alors que le beau gosse sur qui elle flashe, lui, détient les réponses... Comment dire ? C'est du vu, revu et re-revu.
D'ailleurs, mon principal reproche est ce manque d'originalité. On reprend tous les clichés du genre, et on les balance tel quel, sans même les revisiter un peu. Cela donne pour ma part un récit peu engageant et arrivé à la moitié du roman, je me suis rendue compte que je n'avais aucune envie de lire la suite. C'est tellement couru et prévisible, donc pourquoi la lire ?
De plus les personnages sont caricaturés. Avec l'héroïne vierge (ça faisait longtemps !) de plus de trente ans. Le héros canon, mystérieux et énigmatique... Sauf qu'il dévoile entièrement sa vie au bout de cent pages à peine. Ça n'a clairement pas fonctionné pour moi, je ne me suis pas attachée aux personnages - même Beezle, la gargouille, n'a pas su me charmer. Peut-être n'étais-je pas dans le bon état de d'esprit, toujours est-il que je ne lirai pas la suite. Malgré cela, je suis convaincue que cette série trouvera son public, et tant mieux.

par toutoun
Black Wings, Tome 2 : Black Night Black Wings, Tome 2 : Black Night
Christina Henry   
Un mois a passé depuis que la vie de Madeline Black a été totalement bouleversée. La jeune agente tente de reprendre le cours normal de son existence, et elle y arrive à peu près sauf que maintenant quoiqu'elle fasse, elle a un garde du corps collée à ses basques... Bon elle ne s'en plaint pas trop parce qu'il faut avouer que Gabriel est super craquant, mais leur relation est disons, plutôt compliquée... De plus, la révélation de sa lignée ne s'est pas faite attendre et elle faut qu'elle s'attende à devoir gérer les jalousies ainsi que les ennemis de son père ET ceux de son grand père... Mais pour le moment ce n'est pas cela qui intrigue le plus Maddy. Suite à une macabre découverte, Gabriel a disparu. Est ce lié ? Puis c'est au tour de Beezle, sa gargouille, de disparaître... Et au même moment, elle se voit confier une mission diplomatique par son grand père, de la plus haute importance...Pourquoi faut il que tout arrive toujours en même temps ! Maddy va devoir créer des alliances pour, d'une part éviter de faire trop de bourdes, et surtout sauver ceux qu'elle aime... et elle par la même occasion !

J'ai beaucoup aimé Black Wings, le premier tome de cette série. Grace à lui, j'ai pu découvrir un univers original et la plume énergique et drôle de Christina Henry. Mais quelques petits points m'avaient chiffonné au cours de ma lecture et j'avais hâte d'avoir la suite entre les mains pour voir quelles directions allaient prendre l'histoire. Nous retrouvons donc Maddy un mois environ après la fin de l'opus précédent. Elle n'est plus vraiment la même femme depuis son combat qui a failli lui être fatal, mais elle essaie de reprendre le cours normal de son existence... Enfin normal... Certaines choses ont changé depuis qu'elle a fait connaissance de la partie cachée de sa famille... Déjà, elle ne peut plus rester seule. Beezle sa gargouille n'est plus son unique compagnie. Gabriel, son charmant locataire a été désigné comme garde du corps personnel, et ce n'est pas chose aisé d'avoir cet homme si attirant sous la main et de ne pas pouvoir le toucher. Ensuite, elle s'est retrouvée fiancée à Nathaniel, un ange... qu'elle déteste. Et cerise sur la gâteau, sa vie est sans cesse en danger (d'où l'importance du garde du corps ?) Mais Maddy campe sur ses positions et veut continuer à endosser son rôle d'Agente de la Mort... C'est d'ailleurs en effectuant une mission qu'elle va découvrir un corps, atrocement mutilé, qui n'était pas sur sa liste donc un décès qui n'était pas prévu... étrange ! De plus après avoir examiner la scène de crime et fait des rencontres surprenantes, elle constate la disparition de Gabriel ...Et ça ce n'est pas normal ! Quand tard c'est Beezle qui disparaît, Maddy doit se rendre à l'évidence, quelque chose ne tourne vraiment pas rond ! Et les ennuis n'arrivant jamais seuls, elle se voit confier une mission par son grand père en personne : elle doit le représenter à la cours des Faes, et elle doit être accompagnée de son odieux fiancé ! Elle va devoir établir ses priorités : retrouver Beezle et Gabriel, éviter l'incident diplomatique et surtout rester vivante ! J'étais pressée de commencer ma lecture car j'avais vraiment apprécié l'univers ébauché dans le premier tome de la série. Même si je l'ai lu il n'y a pas très longtemps, je dois avouer que j'ai été perdue pendant les premiers chapitres. Effectivement j'avais oublié certains faits qui se sont déroulés à la fin du tome précédent et même si l'autrice fait un rappel général pour nous rafraîchir la mémoire, certaines choses sont passées sous silence et malheureusement je n'ai pas réussi à me les remémorer, mais bon ce n'est pas vraiment gênant car nous comprenons les grandes lignes. Dans la première partie du roman, j'ai retrouvé les petits points qui m'avaient contrariés dans le volet précédent : beaucoup d'informations un peu fouillies qui alourdissent le texte ...et puis d'un coup, l'histoire s'envole ! Et à partir de là je n'ai pas réussit à lâcher ma lecture ! J'ai aimé que Christina Henry agrandisse son univers, qu'elle fasse sortir Madeline de Chicago, et qu'elle fasse entrer dans l'entourage de la jeune femme d'autres créatures surnaturelles. L'autrice tisse une toile complexe mais très intéressante entre ses personnages, les événements s’enchaînent, parfois un peu trop vite, mais l'action est au rendez vous, nous entraîne dans le tourbillon de la vie de Maddy et nous incite à tourner les pages sans discontinuer.

Madeline est un phénomène ! Il faut dire qu'elle a de qui tenir ! Elle a un caractère fort, elle est indépendante car elle se gère seule depuis longtemps... Elle n'apprécie pas l’ingérence de son père dans sa vie et elle le fait savoir ! Mais son impétuosité peut être gênante car régulièrement on a l'impression qu'elle ne réfléchit pas avant de parler. Alors certes elle est franche et directe mais à l'age qu'elle a, elle devrait être capable d'analyser les situations au lieu de mettre les pieds dans le plats et de tenter de sen sortir après... Mais j'avoue que souvent ses réflexions me font bien rire ? J'ai aimé qu'elle commence à découvrir ses nouveaux pouvoirs et qu'elle prenne un peu confiance en elle.

Nous retrouvons une partie des personnages que nous avions rencontré dans le tome précédent. Il y a bien entendu Beezle, la gargouille gloutonne, ronchonne et drôle; Gabriel qui n'est pas très présent physiquement mais qui a une place importante dans la vie de la jeune femme, son comportement est bizarre ; Nathaniel, lui est bien plus présent et je n'arrive pas vraiment à me faire un avis sur lui, je suis mitigée entre la peine et l'exaspération .... j'attend de voir la suite ; J.B le patron Agent de Maddy va être très impliqué dans ce tome et j'aurais aimé en savoir un peu plus sur lui, son attitude ambiguë a titillé ma curiosité... Nous rencontrons de nouveaux personnages qui, je l’espère, vont revenir car ils ont rajouté un petit quelque chose à l'intrigue...

Ce second tome est pour moi, un cran au dessus du premier. L'action est présente et nous captive, les personnages se dévoilent ... On passe un excellent moment... Les révélations de la fin ont réveillé la bête curieuse qui sommeille en moi... J'ai hâte la suite ?

par BeaMars
Black Wings, Tome 3 : Black Howl Black Wings, Tome 3 : Black Howl
Christina Henry   
http://www.virtuellementvotre.fr/2019/07/black-wings-3-black-howl-christina-henry/

Troisième opus de la saga Black Wings, « Black Howl » est le tome qui me réconcilie enfin avec Madeline Black et qui me permet de m’attacher à cette héroïne au caractère volcanique.

De par mes deux précédentes expériences de la série, j’avais un peu peur de voir les choses se répéter et de ne pas éprouver de plaisir à suivre les aventures de l’agente de la mort. C’est donc un vrai soulagement pour moi que de n’avoir pas vu passer le temps et de me réjouir autant de ma lecture. Je ne savais pas ce qui m’attendait, je redoutais même un peu ce roman, mais c’était sans compter sur la plume captivante de Christina Henry qui a su attiser ma curiosité et m’immerger au cœur des événements.

Nous retrouvons donc Maddy, entourée de ses amis proches, en proie à divers démons et autres créatures obscures. Jusque-là rien de bien nouveau sous le soleil – ou les flammes de l’enfer cela va sans dire. Toutefois, je trouve que cette part de l’histoire est bien plus personnelle, car elle s’appuie sur l’héritage familial de la jeune femme. Ajoutez à tout cela, une puissance qu’elle n’avait jamais égalée jusqu’à présent et c’est un récit explosif que l’on parcourt sans s’en rendre compte vraiment, rythmé par la multitude de combats et de rencontres néfastes.

De plus, j’ai trouvé que le gros point fort de ce texte résidait dans le lien qui unit Madeline à ses proches. Avec les siens elle m’a fait un peu l’effet d’une agence tous risques surnaturelle prête à tout décimer pour la bonne cause. J’ai aimé leurs chamailleries et leur force, j’ai apprécié leurs échanges et leurs moments de doute, mais je crois que ce qui m’a le plus séduite ce sont les valeurs qu’ils mettent en avant, cette façon dont on ressent leur profond attachement. De ce fait, mon cœur s’est déchiré durant les derniers instants malgré l’ultime révélation de l’Étoile du Matin lui-même. J’ai beaucoup de mal à envisager les choses à présent qu’un chapitre se tourne.

En parlant du malin, aussi bizarre que cela puisse paraître je me suis énormément attachée à Lucifer. Lui l’ange du mal, le Prince des Enfers, m’a semblé vulnérable à certains instants malgré sa puissance et sa malice. C’est un personnage que j’ai appris à aimer et il me tarde de savoir s’il libérera lui aussi toute sa puissance prochainement ou s’il prend simplement plaisir à utiliser des pions sur son échiquier machiavélique.

En tout cas, je trouve que Madeline a muri. Certes elle est toujours à la merci de ses émotions, mais elle contrôle de mieux en mieux sa magie. Elle possède de nouvelles aptitudes et compose aujourd’hui avec des alliés réticents et peu coopératifs sans se laisser submerger par son tempérament colérique à toutes les pages ce qui est très appréciable.

« Black Howl » est un livre vivant dans lequel on visualise aisément les combats et les contours de chaque monstre auxquels Maddy et ses acolytes font face. Néanmoins, ils devront tirer avantage de chaque situation en faisant fi des conséquences s’ils veulent démasquer qui se cache derrière la rébellion. Il me tarde le 23 octobre pour savoir ce qu’il advient de toute l’équipe !

À lire si vous aimez les combats sans répit et la magie à tous les niveaux.
Black Wings, Tome 4 : Black Lament Black Wings, Tome 4 : Black Lament
Christina Henry   
http://www.my-bo0ks.com/2019/11/black-wings-tome-4-black-lament-christina-henry.html

Ami lecteur, si tu n'as pas lu le tome précédent, ne continue pas de lire cette chronique car les spoilers sont inévitable.

L'histoire de Black Lament, reprend exactement là où on l'avait laissé. Maddy est dévastée par la mort de Gabriel et autant dire que moi aussi. Je ne m'attendais pas à ce que l'auteure, Christina Henry bouleverse son histoire avec la disparition d'un des personnages principaux.

Le début de ce quatrième tome est donc essentiellement centré sur cette disparition. Maddy doit composer avec le fait qu'elle ait perdu son mari et qu'elle soit enceinte. Un bébé qui intéresse déjà bien du monde. Comme si elle n'avait pas assez de soucis, elle va devoir redoubler d'effort et de courage pour affronter la suite.

Si dans le tome précédent j'avais trouvé que l'histoire gagnait en intérêt avec des rebondissements à s'en décrocher la mâchoire et surtout en développement, dans celui-ci, c'est un peu l'inverse. J'ai trouvé qu'une bonne partie de ce quatrième tome de Black Wings assez répétitif. Une fois de plus Maddy s'en sort haut la main et sans vraiment de grosses complications. Elle enchaîne les démonstrations de pouvoirs avec brio et fait peur à des anciens dont les talents sont plus qu'avérés le tout avec beaucoup de facilité.

Mais pire encore, Gabriel partit, tous les mâles de l'histoire sautent une fois de plus sur notre héroine. Non, vraiment, c'est carrément usant. A croire qu'ils n'ont aucune dignité ou quoi que ce soit. Ils sont prêts à avoir la moindre petite miette. La palme du ridicule revient à son ex - soit disant - fiancé de force qui revient sur le devant de la scène comme un cheveu dans la soupe. Je pensais être débarrasser de lui mais... non.

Fort heureusement, Beezle et Samiel, rattrape le tout in-extrémiste. J'ai aimé les avoir toujours aux côtés de notre héroïne, toujours avec cette pointe d'humour et de légèreté.

En conclusion, ce quatrième tome de Black Wings s'est révélé un peu en dessous des précédents. Malgré sa fluidité, il souffre de quelques longueurs. Maddy fait des choix que je ne comprends pas toujours et notamment concernant ses relations amoureuses et ses nombreux prétendants. Je trouve dommage que l'auteure focalise à ce point sur ce détail qui au final, m'a gâché la lecture. Trop de prétendants, tue les prétendants. Je suis assez déçue de la tournure que prend l'histoire et regrette le côté répétitif de ce quatrième tome de Black Wings .

par Carole94P
Black Wings, Tome 5 : Black City Black Wings, Tome 5 : Black City
Christina Henry   
Azazel est mort, Maddy a vengé la mort de Gabriel et elle aspire à un peu de repos... Mais ça ne sera pas pour tout de suite, car le décès de son père n'a pas mis fin à ses plans et une horde de vampires immunisés contre le soleil déferle sur Chicago ! Malgré la fatigue, et la perte de ses ailes, Maddy ne pas peut rester sans rien faire et tente, avec son équipe et sans grande réussite, de stopper cette invasion... Pour protéger sa ville, ses habitants et ses amis, Maddy va devoir faire des choix qui vont bouleverser plus d'une existence...
Comme à chaque fois, le récit reprend quasiment là où on l'a laissé dans le tome précédent, et nous sommes desuite plongé dans l'action ! Je dois avouer que pour cet opus ci j'ai eu du mal à me remettre dans l'histoire, j'avais oublié certains éléments importants (comme la mort d'Azazel ? #shameonme ) donc j'ai eu un moment de flottement en commençant ma lecture mais, grâce à Christina Henry j'ai pu reprendre le cours relativement vite et j'ai été prise dans les événements ! En commençant ma lecture, je me demandais ce que l'autrice allait réserver à son héroïne (je n'avais pas lu la quatrième de couverture), il faut dire que j'avais un peu peur d'avoir des redites car depuis le début le schéma est souvent le même. Et bien ce tome m'a agréablement surprise et à relancer mon intérêt. Je m'explique : afin de vaincre ce nouvel ennemi, Maddy va devoir faire plus que d'habitude, c'est à dire foncer tête baisser et croire en sa bonne étoile (du matin... oui je sais c'était facile ?) Elle va devoir faire des alliances improbables et faire confiance à certaines personnes... ce qui va relancer entièrement la dynamique de l'histoire.... et j'ai vraiment beaucoup aimé ça ! Cela donne un second souffle au récit. Même si l’intrigue de base est respectée, et qu'elle suit son cours, les derniers événements nous permettent de voir les choses avec de nouvelles perspectives... et c'est très intéressant ! La plume de Christina Henry est toujours aussi énergique et addictive, elle trouve le bon équilibre entre action, drame et humour. Cet univers, ponctué de mythologie et très original, continue à me séduire et à me passionner. Le rythme est toujours aussi soutenu mais avec les diverses évolutions des personnages, je n'ai pas eu le sentiment de lourdeur perçu dans les tomes précédents...
Maddy va évoluer... encore ! Sa vie a été complètement chamboulée depuis qu'elle connait ses origines et en très peu de temps elle a du braver de nombreux dangers, elle est tombée amoureuse, enceinte et à perdu l'homme qu'elle aime ! Elle a du tuer son père (qu'elle venait juste de retrouver) et elle tente de résister aux manipulations de son grand père, Lucifer... Elle ne doit sa survie qu'à sa détermination ainsi qu'à la chance. Alors oui, elle est casse cou, fonce avant de réfléchir, je dirais qu'elle est instinctive, ses actes sont souvent dirigés par son cœur et elle avise par la suite... Devant ce nouveau péril, elle va devoir prendre des décisions qui vont la transformer profondément, lui faire voir, et ressentir, les choses différemment et j'ai beaucoup aimé cette évolution...
Les personnages secondaires son toujours aussi présents, mais pas mal de changements vont avoir lieu et cela va changer toute la dynamique du groupe... Certains m'ont déçu (Chloé par exemple, est vraiment méchante avec Maddy), d'autres agréablement surpris ...
J'ai beaucoup aimé ce tome qui a relancé mon intérêt, un peu déclinant, pour cette série. Un souffle nouveau s'insinue dans le récit et titille ma curiosité... J'ai vraiment hâte d'avoir la suite entre les mains !
Béa - Actu Books

par BeaMars
Black Wings, Tome 6 : Black Heart Black Wings, Tome 6 : Black Heart
Christina Henry   
Attention risque de Spoil si vous n'avez pas lu les tomes précédents.

Nous commençons dans le vif de l'action, en retrouvant Maddy chez elle avec Nathaniel, entourés des Récupérateurs, voulant à tout prix attraper Maddy. Nathaniel décide de se battre pour elle et envoie Maddy dans un autre monde éloigner à travers un portail...

Pour les personnages, Maddy, on retrouve l'attachement qu'on avait pour elle, elle doit se débrouiller seule dans ce pays étrange, ses nerfs sont mis à rude épreuve dans ce tome. On sent son côté sombre pointer le bout de son nez, je la trouve badasse dans ces moments-là. Mais aussi, on voit vraiment la naïveté de son personnage dans ce tome, elle se fait mener par le bout du nez par un certain personnage.

Ensuite, Nathaniel, je l'apprécie vraiment de plus en plus, mais j'ai quand même une petite réticence qui est toujours là envers lui, vu ce qu'il a fait au début de la saga. Mais je trouve qu'on sent vraiment dans ce tome l'attachement qu'il a pour Maddy.

Et Beezle, bah... c'est Beezle, à toujours avoir faim, ses remontrances, j'adore cette gargouille !

Pour l'histoire, la plume de l'auteur est toujours aussi addictive, c'est simple, j'ai dévoré ce tome 6.

J'ai trouvé cette lecture pas mal, l'idée pour avancer l'histoire est vraiment bien, mais je trouve que c'est une solution de facilité aussi, parce qu'il reste un tome après celui-là, au vu de l'avancer dans les précédents, tomes j'avais peur où cela allait nous mener, mais pour l'instant, j'apprécie. Dans ce tome-ci, je trouve qu'il n'y a pas plus d'action que ça, j'ai juste trouvé un bon gros moment d'action, mais après, c'est principalement du dialogue, des explications, des manigances et des révélations.

On découvre un nouveau personnage, je ne sais pas ce qui va se passer avec lui dans le prochain tome, je suis très curieuse, beaucoup de secret l'entoure ainsi que Lucifer et ses frères, on a quelques infos données par petite touche par-ci par-là, mais j'espère que leurs secrets seront révélés dans le dernier tome.

En bref, c'est un bon tome, avec pas mal d'explication et de manigance, avec un peu moins d'actions que les autres, mais j'ai beaucoup apprécie cette lecture. À voir le dernier tome.

Pour le tome 7, on se retrouve en Février ;) !

par Naheiko
Coloc avec mon Boss Coloc avec mon Boss
Erin Graham   
Etienne est un robot… froid, distant, charismatique… Il est à la tête de l'entreprise familiale.
Elisabeth est la comptable par intérim de la société d'Etienne, fleurs dans les cheveux, fantasque, elle sourit à la vie.
Rien ne les rapproche pourtant ils ont besoin l'un de l'autre….

Je retrouve avec plaisir les écrits d'Erin dont la plume nous entraine à chaque nouvelle histoire et une fois de plus elle confirme avec ce titre.
Ses personnages sont attachants, attachiants. Etienne est un véritable robot, il compartimente vie privée et vie professionnelle. Rien ne semble l'atteindre lorsqu'il est au travail. Lorsqu'un partenaire professionnel lui impose une vie personnelle stable, il n'a d'autre choix que de se trouver une fiancé. Et quand son frère et sa sœur s'emmêlent, sa "fiancée" est trouvée et c'est la joyeuse Elizabeth qui est désignée.
Cette jeune femme fantasque n'en a que pourtant l'allure, son passé l'a suit et la perturbe toujours autant.
De passé compliqué en secret révélé. Deux jeunes gens qui se découvrent, s'attirent, se détestent. Du rire aux larmes, ce roman vous captivera de la première à la dernière page.
Venez vous aussi découvrir l'histoire d'Etienne et Lizy et succombez au charme de la plume d'Erin.
Un coup de cœur.

par Elina62

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode