Livres
457 987
Membres
410 761

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ces lieux sont morts



Description ajoutée par x-Key 2015-05-24T17:50:23+02:00

Résumé

Personne ne voudrait se perdre dans les lieux morts de la conscience... Le docteur Eric Searl du Good Samaritan Hospital de Los Angeles ne vit que pour les " endormis ". Ceux qu'un accident ou qu'une maladie a plongé dans un coma profond et qu'il faut accompagner vers le réveil... ou la mort. Searl serait un pur héros s'il s'occupait aussi des " éveillés ", et en particulier de sa propre famille. C'est bien pour cela que Rebecca, sa nouvelle compagne, le maudit lorsqu'il rate leur avion à la veille de Noël et qu'elle se retrouve à conduire les trois enfants de Searl dans le chalet familial. Un lieu totalement isolé en plein cœur des Rocheuses. Malgré une tempête de neige épouvantable, Rebecca arrive tant bien que mal à bon port. Sa seule erreur de parcours aura été de vouloir sauver un jeune auto-stoppeur du froid. Un auto-stoppeur bègue qui lui a menti sur sa destination. Lorsque Searl prend la peine d'appeler Rebecca, ce qu'il entend à l'autre bout du fil, ce sont des portes qui claquent, les hurlements de siens, et L'Enlèvement au Sérail. Puis cette voix, glaçante : " Àààà votre plaaace, je deviendrais complètement fffou, doc. " La voix de celui qui a agressé sa famille et enlevé sa petite fille. Pour Searl, le compte à rebours a commencé...

Afficher en entier

Classement en biblio - 34 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par Whale 2015-03-18T10:59:20+01:00

- Vous n'imaginez pas ce qui se passe dehors pendant que vous dormez. Ce qui se passe de l'autre côté de vos portes et de vos volets fermés à double tour, dans les profondeurs obscures des villes.

- Vous parlez des tueurs en série ? J'ai lu des livres là-dessus.

- Ça ne suffit pas pour comprendre l'étendue du problème.

- Quel genre de problème ?

- Les États-Unis, doc. 318 millions d'habitants. 300 millions d'armes à feu. Nous sommes à ce point armés parce que nous avons d'excellentes raisons de l'être. Parce que, partout dans ce merveilleux pays dont le reste du monde ne connaît vaguement que les villes principales, les gratte-ciel de Manhattan et la Bourse, il existe des contrées sauvages et reculées, des villages perdus, des forêts maudites et des enclaves sans autre loi que celle de la nature. Les nuits dans ces lieux sont noires et pleines de terreur. C'est là que naissent les monstres que nous traquons. Des prédateurs parfaits, sans conscience ni regrets. Des fauves qui surgissent de la jungle un soir d'orage, égorgent quelques agneaux dans la lueur des éclairs, puis disparaissent à nouveau. Dans la hiérarchie des créatures légendaires, eux sont les vampires.

- Je ne comprends pas.

- L'humanité n'a pas inventé que Dieu, les démons ou les anges pour justifier ses propres crimes. Au fil du temps, il nous a fallu imaginer d'autres monstres afin de tenter d'apaiser les populations confrontées à des événements terrifiants. L'histoire fourmille de meurtres si atroces que la conscience populaire a tenté d'y apporter des explications surnaturelles afin de ne pas avoir à en affronter la réalité humaine. Combien d'ogres, de vampires, de loups-garous ou de bêtes du Gévaudan avons-nous rendus responsables au Moyen Âge du massacre de familles entières, de femmes, d'enfants, de bergères ou de voyageurs isolés ? Mais ces créatures n'ont jamais existé ailleurs que dans notre imagination. Ce sont les tueurs en série qui étaient déjà à l'oeuvre à travers les âges. Et ils sont toujours plus nombreux.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Do 2017-08-14T17:13:07+02:00
Pas apprécié

Je suis contrariée !

P. Graham est, comme son nom ne l'indique pas, un français habitant la France mais qui a passé une partie de sa vie aux États-Unis. Dans ce polar il nous fait visiter, de façon fort agréablement et instructive, ce pays du sud au nord, de l'ouest à l'est ... à baskets, dans les bagnoles (des Machin Bidules avec X cylindres), camions, avions, hélicoptère... On se tape beaucoup de bitume dans ce livre qui ne tient pas vraiment la route.

Le "héros" principal de ce thriller est un neuro-psy de la quarantaine, spécialiste de comas profonds, dont la famille est abîmée par un tueur qui, en tant que serial killer qui se respecte, compte déjà quelques zigouillages à son actif, et qui kidnappe la petite cadette du remueur-de-cerveaux.

On est, je suppose, sensé ressentir de l'empathie pour ce pauvre Doc' et c'est le cas... au début du livre. Or, il m'a rapidement agacé ce grand-blond-mince aux yeux lavandes qui sait tout faire sans se fatiguer : il manipule les armes comme un pro, saute illico dans l'hélico... et tutti quanti (que je ne peux pas dévoiler ici). Il farfouille, ni un ni deux, dans la tête des gens (normal ! C'est un psy) et arrive, à l'aide de fioles, piqures et ordi à s'inviter en tant que protagoniste présent et agissant dans les souvenirs des comateux.

J'avoue avoir eu du mal à avaler un si étonnant savoir-faire de (é)branlement de mémoire.

De plus, si, arrivée à la moitié du bouquin, j'ai flairé le "qui-est-qui", passé le deux-tiers, j'en étais sûre. le "pourquoi" me faisant néanmoins défaut, j'ai continué avec une saine et avide curiosité à lire ce polar, écrit dans un langage coulant, naturel et dans lequel rythme, actions et rebondissements ne manquent certainement pas !

Et voilà que chute et conclusion se profilent (avec quelques questions restées sans réponses) pour me rendre compte que la finale n'est pas la fin ! Alors j'ai juré : "*odverdomme en verdorie", parce que "Ces lieux sont____________

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Palmyre 2017-07-02T16:43:00+02:00
Bronze

Un roman assez réussi et passionnant si ce n'est quelques erreurs de dates et une fin quelque peu embrouillée, mais on passe un bon moment de lecture.

Dommage que l'auteur n'aie pas développé un peu plus le passé mystérieux du docteur Searl, ceux qui liront me comprendront!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par al_hrd 2016-08-04T11:25:15+02:00
Lu aussi

Ce n'est habituellement pas le genre d'oeuvres que je lis mais j'ai plutôt bien apprécié ce livre, étant le premier que j'ai lu de cet auteur. Je pense lire d'autres de ses romans car celui ci m'a beaucoup plu même si certaines questions restent en suspens à la fin du livre.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par MARQUISE66 2016-01-07T13:39:40+01:00
Lu aussi

Ce roman avait un réel potentiel !

Mais j'ai trouvé qu'il perdait de peps au fil de ma lecture.

Bilan pas très convaincu moyen dirai-je.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Zely 2015-04-06T18:11:27+02:00
Bronze

Déçue.

J'ai adoré Retour à Rédemption mais Ces lieux sont morts n'est pas du même niveau ; il parait bâclé, inachevé, tronqué.

Beaucoup de questions sans réponse, sur le Dr Eric Seral, sur sa première femme, sur la seconde, sur "le tueur"...

Et pour moi, pas de vrai suspenses au rendez vous, j'avais deviné l'identité du tueur très vite (quoi que là encore, il y ait des incohérences qui m'aient parfois fait douter, à tort)

Pas inoubliable, donc.

Afficher en entier

Dates de sortie

Ces lieux sont morts

  • France : 2014-05-15 (Français)
  • France : 2015-06-11 - Poche (Français)

Activité récente

Hyalgan l'ajoute dans sa biblio or
2017-09-02T16:52:42+02:00
Do l'ajoute dans sa biblio bronze
2017-08-14T17:10:20+02:00
Ocyaran l'ajoute dans sa biblio or
2017-01-25T12:24:10+01:00

Les chiffres

Lecteurs 34
Commentaires 5
Extraits 1
Evaluations 8
Note globale 7 / 10

Évaluations

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode