Livres
438 988
Membres
367 960

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait ajouté par fadabook 2017-02-17T20:12:16+01:00

" Ne l'appelle plus jamais "chose" si tu veux garder tes ailes intactes, Cupidon."

Afficher en entier
Extrait ajouté par serine_ado 2017-08-12T20:53:02+02:00

Ne pas baver, Eyreen, tu ne dois pas baver. Un peu de tenue ! Ce n’est que du chocolat... Concentration !

Afficher en entier
Extrait ajouté par TheFangirl 2017-05-06T17:30:17+02:00

Mais pourquoi fallait-il tomber aussi bas pour pouvoir se relever?

Afficher en entier
Extrait ajouté par serine_ado 2017-08-12T21:03:07+02:00

Nous sommes tous les quatre tes amis. Je ne sais que dire de plus, chérie. Suis ce que te dit ton cœur.

— Mon cœur est un idiot. Si je l’écoutais...

Afficher en entier
Extrait ajouté par serine_ado 2017-08-12T20:59:01+02:00

Je n’allais quand même pas lui avouer qu’il me faisait le même effet en un seul petit regard. Qu’il me faisait, en fait, un effet renversant à chaque fois que je le voyais. Je préférai garder tout ça pour moi. Cela lui ferait bien trop plaisir. Et puis, mon esprit avait un peu de la fierté que mon corps, lui, n’avait pas.

Afficher en entier
Extrait ajouté par serine_ado 2017-08-12T20:56:05+02:00

Mark était charmant, avec ses cheveux châtains, ondulés, et ses yeux clairs, pétillants de douceur, mais mon cœur était un en train de fondre pour quelqu’un d’autre, ce que ma voisine ignorait, bien évidemment.

Afficher en entier
Extrait ajouté par serine_ado 2017-08-12T20:51:45+02:00

Bon, d’accord, si je devais choisir entre ses tablettes et une vraie tablette de chocolat, je choisirais la vraie. Oui, j’étais accro à ce point.

Afficher en entier
Extrait ajouté par France974 2016-04-30T14:46:19+02:00

"Je clignai des yeux avec force, me demandant si je n'étais pas allée faire un tour dans un bar hier soir. Si je ne m'étais pas saoulée pour rentrer avec un inconnu chaud comme la braise qui, oh là là, avait des tablettes de chocolat à tomber à la renverse !"

Afficher en entier
Extrait ajouté par serine_ado 2017-08-12T21:03:49+02:00

Ils me faisaient rire, enrager, pleurer. Ils me faisaient adorer la vie. Avec eux, je pouvais rougir ou sourire. Ils étaient mes amis. De vrais amis.

Afficher en entier
Extrait ajouté par serine_ado 2017-08-12T21:03:21+02:00

Nous étions deux belles idiotes, toutes les deux. Mais deux idiotes qui s’adoraient.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode