Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de CETINBAKIS : Liste de diamant

retour à l'index de la bibliothèque
Un appartement à Paris Un appartement à Paris
Guillaume Musso   
Un livre que je conseil à tous après Central Park bien sûr!
Addict Addict
 Jeanne Ryan   
http://lire-une-passion.eklablog.fr/addict-jeanne-ryan-a81706086

Waouh !

Je ressors de cette lecture dans je ne sais pas trop quel état. Je me sentais si proche de Vee que c'en devient complètement fou. J'en ressors pas bouleversée mais... je ne sais pas. Ce livre m'a touchée d'une façon que j'aurais du mal à expliquer. Durant cette lecture (qui, comme son nom l'indique, est cruellement addictive!) je n'ai pas su décrocher un seul instant. Si j'avais pu le lire d'une traite, croyez-moi, je l'aurais fait ! Mais mes yeux gagnaient toujours en jouant le coup de la fatigue (saletés!).

Ce livre est addictif dans le sens où on se prend tout de suite d'amitié pour Vee qui a du mal à faire croire à ses parents qu'elle est saine d'esprit. Un accident s'est produit un an auparavant, et ses parents croient qu'elle a voulu se donner la mort et la punissent. Interdiction de sortie ou alors couvre-feu très tôt le soir, donc impossibilité pour elle de profiter de ses amis comme elle le voudrait. En fait, on pourrait comparer ses parents à des flics tellement ils sont à l'affût du moindre geste qu'elle fait. Et nous jeunes, on sait très bien à quel point cette situation peut s'avérer vite encombrante et particulièrement agaçante !
Alors ce petit bout de Vee, renfermée, silencieuse et transparente aux yeux de certains m'a plu. Elle est loin des personnages stéréotypés, parfaits, magnifiques et Ô combien agaçants et irritants avec leurs manières. Elle est simple et prête à tout pour aider ses amis.

Puis un jour elle en a marre de cette transparence. Certes, elle est d'une aide indéniable envers Sydney, sa meilleure amie, mais elle souhaite trouver autre chose, qui lui donne de l'adrénaline, de l'action. Et quoi de mieux que de participer à « ADDICT » ? Un jeu mis en place pour on ne sait trop qui qui consiste à mettre en ligne des défis. Des personnes anonymes, et en accord avec les règles fondées pour le jeu, choisissent l'un des défis proposés et le tourne pour ensuite mettre la vidéo sur internet.
Elle prendra le défi le plus simple en se mettant en tête qu'elle en sera pas choisie pour la suite de l'émission. Manque de bol, sa presque performance fera le buzz sur le net et elle sera ensuite contactée pour « ADDICT » pour un nouveau défi... qu'elle ne pourra refuser. À la clé : des cadeaux qu'elle ne peut refuser. Des lots qu'elle reverrait de posséder ! Alors il lui est difficile de dire non, surtout qu'elle va se trouver en binôme avec un garçon beau comme un dieu et d'une attention qu'on reverrait toutes de trouver !
Il s'appelle Ian et lui aussi a fait un défi auquel il est ressorti vainqueur grâce aux votes des « Observateurs ». À partir de là, une soirée comme jamais elle n'en a eu va se produire. J'avoue que de ce côté-là, j'ai plutôt été surprise. Oui, parce que je pensais que les défis qu'elle devrait faire seraient étalés sur plusieurs jours, genre une semaine. Mais non, ils se produisent tous en une soirée, et plutôt courte et intense, vu ce qu'elle va vivre.
Je ne vous détaillerais pas ce qu'elle fera, sinon ça gâchera la découverte.
Enfin bon, de grade en grade et en compagnie de Ian, elle aura des défis de plus en plus durs à dépasser. Elle aura mal (pas physiquement, mais moralement) et je dois dire que l'auteure a très bien joué là-dessus parce que moi aussi parfois j'avais mal pour elle et j'arrivais à me poser des questions telles que : et si ça m'arrivait, comment je réagirais ? Serais-je assez forte pour subir tout ça ? Est-ce que j'aurais assez de cran, moi qui suis très timide ? Bon, la réponse à la dernière question est évidemment non, mais quand je vois que Vee a réussi alors qu'elle semble aussi réservée et timide que moi, je me dis que tout est possible.
Je ne sais pas si c'est un choix de l'auteure, mais j'avais l'impression de me retrouver dans une sorte de télé-réalité. Enfin en même temps, lorsqu'on lit le livre on se rend compte que c'est le cas mais... je ne sais pas comment expliquer en fait. C'est dur, j'ai tellement de choses à dire que je ne sais pas par où commencer et surtout je ne veux pas spoiler la moindre chose qui pourrait vous surprendre !
Les derniers chapitres de l'histoire (les cinq derniers, je dirais) sont tellement prenants et haletants que je n'ai pas réussi à lever une seule fois les yeux de mon livre. À chaque fois je me disais « à la fin de ce chapitre, je fais une pause ». Puis arrivait un événement auquel on est obligé de continuer. Presque parce qu'on a peur qu'il arrive malheur à Vee et ses compagnons, comme si le livre était vivant et que l'histoire était réelle. Presque comme si l'auteure pouvait à tout moment et d'un seul clic changer le court de l'histoire pendant notre pause. En fait, on a tout simplement peur de quitter les personnages, peur de les retrouver dans une situation grotesque ou dangereuse.
Mais la fin est tellement bien trouvée, que moi j'en reste baba. Oui parce que je me demandais bien comment ils allaient pouvoir s'en sortir car Jeanne Ryan trouvait toujours une couche à rajouter en faisant passer un message comme « ils ne s'en sortiront jamais. Ce jeu n'en est pas un. ». Et bien sûr, moi j'ai flippé parce que je me suis vraiment attachée aux personnages qui ont été façonnés de telle sorte qu'ils avaient chacun une vie différente et qu'il souffraient d'une manière différente. Même les plus irritants. Au fil du temps, on en apprend beaucoup sur eux, sans vraiment s'en rendre compte. Ce n'est qu'une fois le livre refermé qu'on se rend compte qu'ils nous manquent déjà.
Et puis la dernière phrase du livre... Ce n'est pas possible que ce soit un tome unique ! Enfin si, la fin se suffit amplement à elle-même. On s'imagine nous-mêmes la suite, ce qui est extra je trouve. Mais... Une suite ne m'aurais pas du tout dérangée !

En résumé, un livre haletant, qui ne prend pas forcément aux tripes, mais notre cœur bat facilement devant les difficultés des personnages pour réussir leurs défis. Une plume de l'auteure vraiment agréable à suivre. Une histoire hautement « ADDICTE » comme le titre du livre (qui correspond à merveille!). Un livre que je suis sûre de relire tellement ça m'a marquée à tel point que les personnages arrivent à me manquer.
À la lecture de cette chronique, je me rends compte que ce livre devient carrément un coup de foudre alors que ça ne devait être qu'une très très bonne lecture... :)

Merci à Forbidden book de me faire confiance pour chroniquer ses livres et surtout de me passer des merveilles !

Justine P.

par just2iine
David Eliot, Tome 1 : L'île du Crâne David Eliot, Tome 1 : L'île du Crâne
Anthony Horowitz   
Un livre que j'ai lu au collège qui est un bon livre court et qui se lit en une journée.
Anita Blake, Tome 17 : Jeux de Fauves Anita Blake, Tome 17 : Jeux de Fauves
Laurell K. Hamilton   
Info pour tout les accros d'Anita Blake[spoiler]Dans ce tome on découvre une Anita pleine de doutes. Elle ne sait pas si elle peut continuer son travail de Marshall tout en étant la servante humaine de Jean-Claude. Elle se remet en question, elle-même mais aussi la loi sur les vampires, le fait d'être exécutrice ect… Elle a beau faire de plus en plus partie des “monstres” elle n'en reste pas moins humaine avec une conscience. L'occasion se présente de coincer Vittorio! Le grand méchant d' Incubus dreams qui avait quitté Saint Louis, laissant derrière lui une pluie de cadavres. Anita se rend donc à Las Vegas pour une chasse au vampire. Comme dans Papillon d'Obsidienne, Anita refait équipe avec Edward, Olaf et Bernardo. Notre nécromancienne et Marshall préférée doit ainsi travailler avec un Olaf de plus en plus collant (et flippant!!), des policiers locaux qui lui mettent des bâtons dans les roues et un SWAT plutôt intéressant, tout en ayant de grosses difficultés à gérer sa tigresse
[/spoiler]

par moumouthe
Anita Blake, Tome 16 : Sang Noir Anita Blake, Tome 16 : Sang Noir
Laurell K. Hamilton   
Au même titre que " Micah " ce tome est un entre-deux. On a beau apprécier Jason et le considérer comme un ami, ce livre n'apporte rien de nouveau ou d'essentiel à la série.
Alors que le précédent nous réconciliait avec un " retour aux sources " dans l'action, les enquêtes et la violence - clés du succès des premiers volumes - celui-ci se concentre sur l'ardeur au détriment du reste. De nouveaux personnages agrémentent le cheptel d'Anita et les scènes sont abordées d'une manière froide et impersonnelle, aucun intérêt.
Oui cet opus m'a déçue bien que cette saga reste de loin ma préférée. Vivement le prochain !

par ccmars
Anita Blake, Tome 15 : Arlequin Anita Blake, Tome 15 : Arlequin
Laurell K. Hamilton   
Génial.... il rattrape largement le tome 14 (bien mais bcp de sexe et peu d'actions).
Ravie de retrouver Edward et d'en savoir plus sur sa "double vie".
Nathaniel a beaucoup grandi et s'affirme plus, il demande davantage à Anita [spoiler]bondage pendant le sexe[/spoiler] et se montre trés perspicace lors de l'enquête....
Dommage qu' Asher soit seulement cité et qu'il ne prenne pas une place plus importante surtout avec la fin du tome 14.
L'intrigue avec l'Arlequin laisse donc place à plus d'actions que de sexe, et donne une nouvelle forme à l'ardeur [spoiler]elle peut désormais se nourrir d'amour et pas forcément de sexe à l'état pur[/spoiler].
J'ai apprécié les combats métaphysique ou autre, certes trés sanglants, mais qui nous permettent de retrouver la Anita Blake du début.
Gros bémol pour Richard : quel emmerdeur et con***d arrogant (comme dirait KAte daniels au sujet de Curran)!!!!!!
Voilà, maintenant en attente du tome 16 en espèrant voir un développement avec Raphaël le roi des rats garou [spoiler]suite à le séance de sexe, elle semble dire qu'il s'agit d'un désir refoulé depuis longtemps.... s'agit-il d'une future histoire d'amour? "[/spoiler]. Haven le lion m'intrigue également... à suivre.

par sixtin33
Anita Blake, Tome 14 : Danse Macabre Anita Blake, Tome 14 : Danse Macabre
Laurell K. Hamilton   
TROUBLANT & ADDICTIF !

Bien consciente de manquer de partialité concernant cet auteure et cette série qui pour moi est celle de prédilection, j'ai comme toujours dévoré ce livre à belles dents sans considération ni pour ma fatigue, ni pour mon sommeil.
Cet opus commence très fort et dès la première page nous sommes dans le vif du sujet.
J'avoue que les personnages, l'humeur caractérielle d'Anita, ainsi que le style d'écriture de Laurell K. Hamilton m'avaient manqué.

Anita se retrouve une fois de plus au coeur d'intrigues et de politique vampirique mais cela n'est rien comparé aux autres problèmes auxquels elle doit faire face.
L'Ardeur, une montée considérable des pouvoirs, le nombre recrudescent de ses amants et la préservation de l'ego et des sentiments de chacun, auront presque réussi à avoir raison d'elle, qui, à un moment donné, lâchera prise en se mettant en danger ainsi que son entourage.

Jean-Claude est plus parfait que jamais -sublime-, Richard malheureusement fidèle à lui même, Asher toujours exigeant et touchant, Micah un peu trop Mr Parfait mais adorable !
Requiem refait son apparition dans ce tome et ne manque pas de nous surprendre, quant aux nouveaux partenaires de notre héroïne (de parfaits étrangers), je trouve dommage de ne pas se concentrer davantage sur ceux déjà introduits depuis de nombreux tomes et qui me paraissent de ce fait, un peu négligés face à la situation (exception faite pour Requiem qui avait retenu mon attention dans le tome 12).

Cela étant, il s'agit d'un petit bémol car j'ai ADORE ce livre comme les précédents, m'en délectant à chaque mot, tout en étant sidérée que l'auteure arrive encore à me surprendre, voire à me choquer mais sans jamais me détourner de ses oeuvres.
TRES FORT !

par ccmars
Anita Blake, Tome 13 : Micah Anita Blake, Tome 13 : Micah
Laurell K. Hamilton   
Voilà, sitôt acheté, sitôt lu!
C'est avec plaisir que j'ai retrouvé Anita après ces longs mois d'attente, mais 160 pages c'est vraiment court!(Ok il y a quelques nouvelles en plus, mais pas assez...)
Micah est un personnage que je connaissais peu, car par trop effacé à mon goût. Ce tome nous permet de l'appréhender sous un nouveau jour et lui donne davantage de substance ce qui est fort appréciable.
Notre Nimir-Raj s'ouvre légèrement sur son passé, nous montre une sensibilité à fleur de peau et son caractère de mâle Alpha s'affirme un peu plus.
Ce livre nous emmène sur une enquête du FBI, où un corps doit être relevé pour témoigner...mais tout ne se passera pas comme prévu.
Après cette mise en bouche tant attendue, j'espère que le tome 14 ne se fera pas désirer trop longtemps!

par ccmars
Anita Blake, Tome 12 : Rêves d'Incube Anita Blake, Tome 12 : Rêves d'Incube
Laurell K. Hamilton   
C'est du grand L K Hamilton!
On retrouve la quasi totalité des personnages qui nous sont chers. Richard nous surprend agréablement, Jean-Claude est plus fascinant que jamais, Nathaniel se retrouve là où on ne l'attend pas forcement...
L'auteur arrive encore à nous surprendre avec ce scénario, malgré tous les précédents livres, et monte la barre encore d'un cran dans l'addiction.
Bref, DELECTEZ-VOUS car ce tome se lit sans modérations.
Faites-vous plaisir!

par ccmars
Anita Blake, Tome 11 : Péchés Céruléens Anita Blake, Tome 11 : Péchés Céruléens
Laurell K. Hamilton   
Dans la continuité du 10ème tome... Trop de garçons tournent autour d'Anita... L'histoire prend un tournant bizarre. Ce n'est plus de la Bit-lit, c'est un livre Erotique voir pornographique avec de l'action... C'est dommage ! je regrette tellement la Anita des 6 premiers Tome...

par naiky