Livres
472 336
Membres
444 591

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Cette fille, c'était mon frère



Description ajoutée par freedom_ 2016-04-27T18:57:42+02:00

Résumé

Liam, le frère de Regan, ne supporte pas ce qu’il est. Tout comme la lune, sa véritable nature ne se révèle que la nuit. Cela fait des années que Liam se travestit. Il « emprunte » les habits et le maquillage de sa sœur, Regan, et, tous les soirs, Liam devient Luna. Un secret inavouable, chaque jour plus invivable. Mais cela est sur le point de changer. Luna se prépare à sortir de sa chrysalide. Une décision qui bouleverse aussi la vie de Regan, témoin privilégié de cette métamorphose. Car, à part Liam/Luna, personne n’est vraiment prêt à accueillir cette nouvelle personne…

C’est un récit incroyablement fort que nous offre Julie Anne Peters. Un récit sur l’identité sexuelle et sur l’acceptation, ô combien difficile, du changement de sexe. Liam/Luna n’est pas dans le questionnement : elle sait qu’elle n’est pas un garçon, mais une fille. Mais comment le faire accepter aux autres ?

Afficher en entier

Classement en biblio - 293 lecteurs

Extrait

« Non ! Il n'est pas attiré par les filles, d'accord ? Il aime les garçons. Comme moi. Ça ne veut pas dire qu'il est homo. Il est aussi hétéro que moi parce qu'au fond de lui, c'est une fille, papa. Comme moi. Tu as deux filles, tu piges ? »

Afficher en entier

Commentaires les plus appréciés

Diamant

Wawawaaaaaah... J'ai lu ce bouquin pendant une journée de cours. Dévoré, plutôt, je pourrais même plus dire quels cours j'ai eu, mais j'ai seulement mis 12 heures à le lire ! =) Faut s'accrocher, quand même, j'ai trouvé que c'était un bouquin difficile au niveau de l'émotion qu'il porte ; il est très fort, très original et intelligent. Au lieu de mettre le transgenre sur le devant de la scène, l'auteure y a mis un proche, et je trouve que ça fait toute la différence.

Regan hait son frère autant qu'elle l'aime, parce qu'elle se perd elle-même dans ce problème d'identité ; c'est ça que je trouve le plus touchant. Comment elle s'oublie, devient invisible par peur, parce qu'elle se sent inutile, parfois insignifiante, et surtout impuissante. Mais malgré tout, elle l'aime, cette fille bloquée dans un corps de garçon. Elle ne devrait pas avoir à supporter ça, mais qui d'autre pourrait prendre sa place ? Avec un père aveugle et une mère sourde, la famille est plutôt réduite...

Personnellement, c'est la mère que j'ai exécrée tout le long du bouquin. Comment peut-on se prétendre mère et être aussi indifférente à ses enfants ? Je crois que je l'aurais giflée si j'avais été dans le bouquin.

Le génie avec ce livre, c'est qu'on ressent toujours au moins une fois un sentiment négatif pour tous les personnages. Enfin, personnellement, ça s'est passé comme ça. Parce qu'ils ont tous une psychologie particulière, fine et intelligemment travaillée. Parce qu'ils sont humains, et qu'aucun d'eux n'est épargné par les erreurs, qui on plus ou moins de conséquence...

J'ai adoré Chris, par contre, qui m'a beaucoup fait rire ! =) Niveau empotés et boulets, ils font bien la paire avec Regan !! XD

Et au contraire de katou6464, j'ai trouvé l'histoire trop courte, trop vite arrêtée, trop soudainement, sur un nouveau commencement qui donne envie d'une suite...

Bref, ce bouquin est une petite merveille, qui fait ressentir plutôt que réfléchir, et qui du coup donne une merveilleuse force au message !!!

Afficher en entier
Pas apprécié

Ce livre est tellement, profondément mauvais. Quand on écrit un livre sur une personne trans, on se doit d'au moins envisager que des adolescents trans vont se jeter dessus, tellement heureux d'être enfin représentés dans un livre ! Et ils se retrouvent avec ça. Avec un livre déjà douloureux à lire au bout de deux chapitres. Pour moi, cette lecture a été une torture. C'est un livre LGBT écrit pour des personnes allosexuelles cisgenre et hétérosexuelles. En tant que personne queer, ce livre a été tellement, tellement douloureux à finir. Mais je voulais le faire. Pour que des gens non-sensibilisés lisent ce commentaire, et, peut-être, comprennent à quel point ce livre peut être offensant.

S'il te plaît, lecteur de ce livre, lis et comprends mes arguments, comprend que ce bouquin peut être problématique.

Est-ce que l'auteure s'est renseignée ? Est-ce que l'auteure a fait lire son bouquin à des personnes transgenres ? J'ai comme un doute. Au bout de deux chapitres, je savais déjà que ça ne ferait qu'empirer.

Luna est genrée au masculin tout le long du livre. Et appelée Liam. Par sa soeur, la seule personne qui la "soutient". Une chose à savoir : une personne trans n'est pas "à la fois Liam et Luna" ou "Luna quand elle s'habille en fille" et elle se doit d'être toujours genrée au féminin si elle se considère comme femme (sauf si on est en public et qu'elle n'est pas encore out, mais tout de même). C'est tellement offensant de voir que l'auteure n'a même pas pris la peine de comprendre ça. J'étais énervée à chaque "il", à chaque "Liam", à chaque "frère" que Regan pensait. Ce n'est pas son frère. Ce n'est pas Liam. C'est sa sœur, Luna. C'est extrêmement irrespectueux de considérer que Luna est "Liam/Luna". Elle aurait dû être genrée au féminin tout le long du livre, et appelée Luna en pensée par Regan. Huh. Tellement douloureux de lire "Il" tout le long du bouquin, pour qualifier une femme.

Ensuite, autre énorme problème : Luna est perçue comme une charge. Si une personne trans lit ce livre, qu'est-ce qu'elle est censée comprendre ? Qu'elle est une charge pour sa famille ? Que la soutenir est difficile, qu'on préférerait qu'elle ne transitionne pas, qu'elle reste dans une vie qu'elle hait, plutôt que de la soutenir dans une transition déjà extrêmement difficile pour elle ? Que, de toute façon, elle pourrit la vie de son entourage en existant ? Qu'il n'y a pas d'espoir pour elle d'être acceptée, et qu'en plus, toute sa famille sera rejetée par sa faute ? A quel moment c'est un bon message à faire passer ? Alors, je sais que l'auteure voulait probablement bien faire. Mais Regan est détestable. Elle incite sa sœur au suicide, elle lui fait comprendre qu'elle l'exaspère, et à chaque pas que Luna fait vers elle-même, Regan freine des quatre fers. Je ne suis pas contre l'idée d'une soeur réticente face au poids de la transition de sa soeur, Luna. Mais elle l'est jusqu'au bout. Elle est violente verbalement. Je trouve que c'est très mal rattrapé sur la fin, tous ces comportements abusifs de Regan envers Luna. Parce que c'est abusif.

En parlant de ça, le sexisme. Sexisme partout. PARTOUT. Le père est sexiste, Bruchac est sexiste, Luna est une image hyper sexiste d'une femme trans - encore que je veuille bien pardonner ça - mais même Regan est sexiste. Elle veut que sa mère soit une bonne femme au foyer, elle dit que le boulot de mère passe avant l'épanouissement personnel. Et cette remarque comme quoi Luna aime tellement les fringues que c'est forcément une fille, c'est quoi sinon du sexisme ? Ce livre est SEXISTE. Et se plaint abondamment du sexisme, mais ça n'empêche pas.

Regan ne soutient pas sa soeur. Oh, on essaye bien de nous faire comprendre que si, mais non. Elle remet la faute de sa vie sociale désastreuse sur Luna. Elle rechigne toujours à faire la moindre chose pour elle. Et Luna est dépeinte comme une égoïste, et Regan pas du tout ? Si, pendant les passages d'auto-apitoiement, pour que l'égoïsme revienne mieux au galop derrière. Ce personnage est détestable. Luna a l'air follement reconnaissante envers elle, mais à sa place, je ne le serai pas. Elle essaye de la dissuader de transitionner, même si c'est ce que Luna désire le plus au monde ! Et puis, elle passe son temps à se plaindre, à fuir, à faire les yeux doux à Chris en ayant secrètement honte de sa sœur, en ne la défendant jamais. Argh. Lire ce genre de réaction en tant que queer, ça fait tellement mal.

Autre point : la différence entre transsexuel et transgenre. Luna n'est pas transsexuelle, désolée. Transsexuel, ça connote les opérations, les changements physiques, etc. Luna est transgenre, ce qui signifie qu'elle ne s'identifie pas au genre qui lui a été assigné à la naissance, mais qu'elle n'a pas effectué de changement physique - on peut chipoter avec les hormones, mais beaucoup de gens préfèrent transgenre de toute façon, puisque transsexuel semble se rapporter à une orientation sexuelle, ce qui n'a rien à voir (on peut être une femme trans lesbienne, par exemple).

Regan associe plusieurs fois la transidentité à la folie. Quelle image positive à voir pour un ado trans lisant ce bouquin. Bonjour, ton identité est à peine valide, je ne te genre pas correctement, et en plus on devrait te mettre une camisole de force. C'est d'une violence incroyable. Ce livre est d'une violence incroyable. Verbale, physique, tout y passe. Tout est violent, pesant, douloureux. Je ne souhaite pas à un jeune trans de lire ce bouquin. Surtout pas.

Il y a une culpabilisation des personnes trans tout le long du livre. En plus, AUCUN signe d'acceptation, de personne. Personne n'accepte Luna. Personne. Même Aly a d'abord une réaction extrêmement violente - mais c'est celle qui réagit le mieux, mieux encore que Regan.

Ce livre est violent. Offensant. Il heurte l'identité des personnes trans. Je ne pense pas qu'il ait été relu par quelqu'un de trans. Auteurs, quand on écrit sur une identité marginalisée, on se renseigne, on essaye de faire au mieux et on se dit qu'on va être lus par des gens qui s'identifient ainsi. C'est pour eux qu'on écrit, à partir de ce moment-là. Pas pour - mal - expliquer aux personnes cisgenres ce que c'est d'être trans. Pas pour faire sentir les personnes trans comme des charges, des poids pour leur famille. Pas pour raconter une histoire de violence, de rejet - même auprès de ceux qui sont prétendument ceux qui acceptent Luna !

Je suis contente que ce livre existe, honnêtement. Qu'on ait traduit un livre avec une adolescente transgenre. Qu'il soit lu. Mais il est mauvais. La représentation est mauvaise, douloureusement mauvaise. Ce livre fait mal. Ce livre n'est pas un bijou, une perle, que sais-je encore. C'est un livre sur la transidentité écrit par une femme cisgenre pour des lecteurs cisgenre. Et moi, ce livre m'a blessée. Voilà. A force de vouloir faire un truc dur et émouvant, pour moi, elle n'a réussi qu'à écrire un livre transphobe. Ce roman est transphobe et sexiste. D'un bout à l'autre. Je suis contente que ce roman porte aux oreilles des gens peu sensibilisés une expérience. Mais pitié, lecteur trans, lecteur queer, lecteur sympathisant LGBT+ qui s'y connait un peu, ne t'engage pas là-dedans. Tu ne vas pas trouver une perle. Tu vas te faire terriblement mal.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Or

Livre très bouleversant qui raconte les changements dans une famille face à la transsexualité du fils. L'atmosphère de ce livre m'a mis dans un premier temps très mal à l'aise avec tous les non dits et les relations dans la famille mais ça reste un bon livre qui permet de prendre conscience du point de vue des familles vivant la transsexualité d'un proche.

Afficher en entier
Diamant

Ce livre est le meilleur que j'ai lu depuis bien longtemps. L'hisoire est addictives et les personnages sont attachants. On ne peut pas se détacher de ce livre. C'est merveilleux.

Afficher en entier
Lu aussi

J'ai emprunté ce livre sous le titre "La face cachée de Luna" et je ne comprends pas trop le changement de titre.

Je pense que c'est un livre qui a au moins le mérite d'exister et qui en apprend un peu plus sur l'identité transgenre.

Cependant plusieurs points m'ont gêné :

Tout d'abord alors que Luna s'identifie clairement comme une fille. Elle est genrée au masculin régulièrement au moment du roman.

Je trouve Regan parfois extrêmement violente avec Luna. Dans les yeux de Regan la transition de Luna passe vraiment pour un caprice... Elle lui sous entend carrément que si elle s'affiche au grand jour telle qu'elle est ce sera la honte pour elle et sa famille... (c'est juste hyper culpabilisant et ça ne prend même pas en compte les sentiments de Luna qui elle a le courage d'affronter le regard des autres).

Ensuite je trouve ça dommage que les réactions de la famille et de l'entourage soient toutes négatives ou violentes en apprenant la vérité. Un peu de positif n'aurait pas fait de mal à mon sens.

Enfin je trouve qu'il y a pas mal de sexisme dans le roman. Il est souvent dénoncé par le personnage principal mais il en fait preuve régulièrement aussi : "Hahaha Luna aime les fringues c'est une vraie fille...." donc une femme trans qui n'aime pas les fringues n'est pas une vraie fille ??

Ou encore : bouhouhou ma mère n'est plus femme au foyer elle nous a laissé tomber... (juste non..)

Un roman qui aborde un sujet sérieux mais je ne suis pas sûre qu'il le fasse correctement, dommage !

Afficher en entier
Or

Un livre extrêmement touchant et réaliste. C'est LE livre à lire si vous voulez en apprendre plus sur l'identité transgenre et mieux comprendre.

Afficher en entier
Bronze

Avis assez mitigé...

Le résumé était parvenu à m'intriguer et je pensais qu'il m'ouvrirait une fenêtre sur un sujet plutôt inconnu à mes yeux, mais au final, je n'ai pas eu la réelle impression que l'auteur ait eu les connaissances suffisantes pour l'aborder.

Premièrement, j'ai trouvé assez dérangeant le fait que Luna soit tantôt perçue comme un garçon, tantôt comme une fille. Si elle se sent fille, pourquoi lui accorder ce "il" offensant tout au long du roman ?

Ensuite, les personnages ne m'ont pas semblé très réalistes. Je m'explique: bien sûr, je sais que la transexualité de Luna peut-être difficile à accepter par la famille, mais de là à l'ignorer comme le fait la mère et le réprimer violemment comme le fait le père, je trouve ça juste... Aberrant. Evidemment, il s'agit d'un choix personnel de l'auteur, mais j'aurais aimé rencontrer davantage de personnages tolérants dans ce roman. Le père, entre autres, m'a tout simplement dégoûté. Sa personnalité est trop caricaturale, selon moi, même s'il existe sans doute de telles personnes...

Quant à l'écriture de l'auteur, elle est simple, parfois touchante, parfois maladroite. Néanmoins, l'histoire reste fluide et intrigante. J'ai ressenti un sentiment de gêne tout au long de ma lecture, causée par l'atrocité de ces personnalités, mais je ne suis parvenue à fermer ce livre.

L'héroïne m'a paru plutôt crédible, même si selon moi, elle abandonne trop facilement Luna et se montre souvent égoïste.

Pour conclure, ce roman n'est pas une grande claque. Il m'a fait l'effet d'un premier roman, rempli de maladresses. J'ai apprécié le sujet abordé et je reconnais avoir aimé quelques scènes, mais je ne le conseillerai pas pour autant.

Afficher en entier
Diamant

Merci je n'ai jamais lu un livre comme ça j'ai failli pleurer dire que personne ne l'accepte parce qu'il est transsexuelle.mais c'est toujours bon d'avoir quelqu'un à qui parler quand on a un problème.

Afficher en entier
Or

C'est une histoire qui a su me toucher et me parler, tout en me donnant envie d'en apprendre plus sur ce sujet et d'en lire davantage afin de continuer à ouvrir mon esprit et avancer vers l'acceptation de chacun, tels qu'ils sont.

Chronique complète : http://plumes-de-reve.skyrock.com/3282758204-Cette-fille-c-etait-mon-frere-Julie-Anne-Peters.html

Afficher en entier
Diamant

Intriguée par le titre, j'ai acheté ce livre en tant "qu'essai littéraire".

Eh bien ! je peux vous dire que je n'ai pas été déçue. Peters a l'art de manier la plume et aborde un sujet peu commun (de mes lectures habituelles en tout cas) et assez délicat avec finesse et perspicacité. J'ai adoré le personnage de Luna et celui de Regan m'a paru on ne peut plus vraisemblance tant par ses actions que par son psychisme. Je ne peut que vous recommander ce roman qui; je pense, permet de réfléchir et aussi de prendre conscience du fait que les apparences sont souvent trompeuses, que sexe n'est pas synonyme de genre et que l'acceptation d'autrui ne devrait pas être aussi compliqué.

Afficher en entier
Argent

Mon avis complet : https://amandinetbsbooks.wordpress.com/2017/07/13/chronique-n19-cette-fille-cetait-mon-frere-julie-anne-peters/

J’ai bien aimé le style de l’auteure. Pour le coup, l’auteure nous inclue dans l’histoire. Elle nous fait ressentir avec beaucoup de force les sentiments des personnages, on se sent blessé à la place des personnages, on sent la souffrance de l’une et de l’autre. On ne sait plus où donner de la tête. On cherche sans cesse à savoir qui est la gentille qui est la méchante, sans jamais vraiment savoir. J’aime beaucoup.

L’histoire de base : Regan a un grand frère, qui est transsexuel. Elle est la seule à le savoir, et Liam s’appuie largement sur elle pour l’assumer. J’ai beaucoup aimé l’histoire. Elle est « classique », ce sont les personnages et le style de l’auteur qui ont donné un petit plus à l’histoire.

Les personnages sont très touchants. On est partagé entre plusieurs sentiments vis-à-vis d’eux. Notamment pour Luna, pour qui j’ai des sentiments mitigés. Elle m’exaspère d’un côté, car elle ronge littéralement Regan sans s’en rendre compte. Mais en même temps, sa souffrance est tellement palpable. Fin, quand on y réfléchi, imaginez que vous devient vous planquer dans un corps du sexe opposé. Imaginez, si vous deviez vous habiller différemment, vous comporter différemment.. fin je détesterais qu’on attende de moi de grandes performances en sport. Donc bon, j’avoue avoir compris Liam quand son père lui a forcé la main sur le hand ou je ne sais plus quoi.

Afficher en entier
Diamant

Première tentative avec un livre sur ce thème la, la transsexualité, première réussite..et quel réussite..

Et on la vit a travers le point de vue d'un personnage, le point de vue de Regan, l'ampleur des répercussions dans l'histoire n'en est que plus..et c'est la que je n'arrive pas a qualifié.

Le style d'écriture légèrement décalé pouvait ajouter une touche d'humour dans une histoire a priori dramatiques, une touche d'humour ou un envie de secouer cette Regan et la gueuler que tout n'est pas foutu. L'autre personnage important de cette histoire, le fameux Liam/Luna, ce frère/soeur surdoué, lié a Regan par un lien plus que fraternelle, mais aussi lié a nous, tant son malheur est frappant dans les grandes lignes de cette histoire.

Être bloqué dans un prison, quand cette prison est son corps et ça depuis toujours.

Liam/Luna tout ce qui lui arrive gravitait littéralement autour de Regan..les liens dans cette histoire son arranger d'une façon convivial du personnage au lecteur a s'en sentir lié a l'histoire, comme si on était vraiment a l'intérieur, c'est très réussie. Quand au autres personnage et en particulier les parents..le père a été très clair, plus que clair, il veut que Liam soit comme lui, il veut ce fiston bien macho, et il ne vois rien d'autre que ce qu'il veut voir, il veut se voir en Liam, mais il n'y arrive pas, alors ils se croient mauvais père, il est surtout père aveugle. C'était insupportable, la mère n'était pas mieux.

Et pour ce qu'il en est de la fin..je m'y attendais pas vraiment..j'aime que la fin soit écrite de cette façon en tout cas.

Ça a été un thème que je réaborderai volontier, plus de gens devrait s'imprégner de ce type de lecture, un début de l'extermination au clé vas t-on dire, ça ma énormément plus.

Afficher en entier

Date de sortie

Cette fille, c'était mon frère

  • France : 2016-04-13 - Poche (Français)

Activité récente

Katy19 l'ajoute dans sa biblio or
2019-02-10T21:26:02+01:00
Solyra l'ajoute dans sa biblio or
2019-02-06T10:19:19+01:00

Titres alternatifs

  • La face cachée de Luna - Français

Évaluations

Meilleurs classements dans les Listes Booknode

Editeurs

Les chiffres

Lecteurs 293
Commentaires 65
Extraits 32
Evaluations 82
Note globale 8.2 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode