Livres
511 289
Membres
521 946

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode


Ajouter un commentaire


Liste des commentaires

Commentaire ajouté par grtwbooks 2020-06-30T16:03:35+02:00

Chronique complète : https://grtwbooks.wordpress.com/2020/06/27/cette-fois-peut-etre/

J’ai adoré ce roman ! Déjà parlons de l’objet-livre en lui-même, qui est magnifique, aussi bien la couverture que l’intérieur du livre ! L’histoire est divisée en plusieurs parties, représentant chacune un événement de l’année, et chaque nouvelle partie est ouverte par une jolie illustration et une citation au sujet d’une nouvelle fleur. J’ai adoré cette manière de faire, et c’est un vrai plus à mes yeux.

Parlons ensuite de l’histoire ! C’était une lecture vraiment addictive et très fraiche ! On ne voit vraiment pas les pages passer tant l’histoire s’enchaine de manière fluide. C’était la première fois que je découvrais la plume de Kasie West, et j’adore sa façon d’écrire. C’est un livre New Way, donc j’ai toujours une petite appréhension que ce soit trop jeunesse pour moi, mais là c’était vraiment parfait. On suit une histoire de lycéens, mais les personnages ne sont pas immatures, c’était juste comme j’aime !

J’ai beaucoup aimé le fait que le livre soit diviser en plusieurs parties qui représentent chacune un événement. J’ai trouvé que cela évitait certaines longueurs auxquelles on peut parfois faire face, mais c’est surtout très original. Le fond de l’histoire est assez cliché, mais la manière dont le tout est abordé est assez singulier, et j’ai adoré ça !

Pour ce qui est des personnages, je les ai trouvés très attachants. Sophie a du caractère, ne se laisse pas faire, a des rêves et se bat pour ce qu’elle veut. Elle sait se remettre en question, et j’ai aimé sa façon de penser. Pour Andrew, on peut penser au début du roman qu’il est superficiel, un fils à papa riche et qui se fiche de tout, mais finalement pas du tout. Il donne envie d’apprendre à mieux connaître son personnage, et se révèle attachant.

Je suis ravie qu’un livre jeunesse soit encore une fois une belle découverte et j’ai hâte de voir ce qu’ils nous réservent ces prochains mois.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Auchama 2020-06-21T17:54:44+02:00
Lu aussi

Lorsque je lis une romance, ce que j'aime, ce sont les frissons au moment du premier baiser, ou, lorsque l'on m'annonce deux personnes que tout oppose, j'aime les affrontements, les échanges piquants. Et bien, avec ce livre, je n'ai eu ni l'un ni l'autre. Et je ne vous parle pas du titre dont je ne comprends pas le lien avec l'histoire (mais a priori je ne suis pas la seule). Sinon, le rythme est lent (trop lent ?), la relation entre Andrew et Sophie prend un temps trop important à se mettre en place et leurs échanges sont ennuyeux (sauf peut-être un voire deux). Parlons en de Sophie ! Je n'ai pas réussi à m'entendre avec elle. Elle passe son temps à se plaindre, à critiquer les autres et à chercher une inspiration qui est juste sous ses yeux (j'avais deviné bien bien avant que l'auteure ne le révèle). Quant à Micah, je l'aimais bien et puis, vers la fin, je ne l'ai plus supportée. Enfin, le personnage d'Andrew est survolé, notamment ses relations avec sa mère, qui pourtant sont rapidement abordées (donc on s'attend forcément à en entendre rapidement parler... mais non). En fait, si je devais résumer mon ressenti, je dirai que trop de descriptions et de détails inutiles ont trop ralenti l'histoire mais l'important est survolé.

https://thebookshebreathes.wordpress.com/

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Kesciana 2020-06-21T13:12:22+02:00
Argent

https://aliceneverland.com/2020/06/19/cette-fois-peut-etre-kasie-west/

Sophie rêve d’aller étudier le stylisme dans une prestigieuse école new-yorkaise. En attendant, elle travaille pour la fleuriste de sa petite ville afin de mettre de l’argent de côté, tout en travaillant sur son book. Sans surprise, elle se retrouve souvent avec sa meilleure amie Micah lors d’évènements communs étant donné que le père de cette dernière est traiteur. Mais un grain de sable va perturber cette mécanique en la personne d’Andrew Hart, dont le père, un cuisinier ayant eu droit à sa propre émission de télé, vient en aide à l’entreprise des parents de Micah.

J’ai été agréablement surprise en découvrant Cette fois peut être. La construction du récit est assez originale puisque nous suivons les personnages en fonction des événements annuels durant lesquels ils vont se retrouver, Sophie travaillant pour un fleuriste, Andrew et Micah pour un traiteur. Neuf évènements sur une année, neuf rencontres donc.

Sophie reste le personnage le plus travaillé du roman, le plus abouti, celle que j’ai la mieux compris. Un peu hautaine, elle ne peut s’empêcher d’avoir des rêves de grandeur, ce qu’on ne peut lui reprocher. Mais elle en est venue à tellement dénigrer sa ville et ses habitants qu’elle ne se rend pas compte de l’attitude qu’elle a envers les autres, envers sa meilleure amie, envers sa mère. Sophie va prendre conscience de tout cela, et elle va se remettre en question et, surtout, accepter d’avoir eu tort jusque là.

La romance, ici, n’occupe pas la place centrale de l’histoire. C’est peut-être pour cela que ce titre m’a moins embarquée que les romans précédents de l’auteure. C’est ce qui fait aussi que je n’ai pas vraiment ressenti d’alchimie entre Sophie et Andrew. Mais je trouve que l’auteure a su retranscrire avec une grande justesse les pensées d’une jeune fille de 17 ans, qui plonge dans la vie d’adulte, avec ses doutes, ses espoirs, mais aussi ses incompréhensions. Et c’est là le gros point fort du roman.

La magie Kasie West a donc une nouvelle fois opéré avec cette dernière parution que j’ai dévorée. Je me suis régalée, même si cela ne restera pas mon roman préférée de l’auteure. Mais les histoires de Kasie West ont ce petit quelque chose en plus qui nous embarque et nous transporte irrémédiablement de la première à la dernière page…

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Chika 2020-06-16T23:25:02+02:00
Bronze

Bon, il n'y a aucun suspense: personne n'est ignorant de mon addiction aux romances de Kasie West, j'en parlais déjà le mois dernier! J'avoue me faire souvent des rallyes West et pour mon plus grand plaisir ce mois-ci sortait la toute dernière VF de cette auteure chez Hugo New Way! Ni une, ni deux, voici le livre entre mes mains enthousiastes (si, si, elle l'étaient!)!

J'ai donc débuté pleine de certitudes... et ai vite déchanté... ma passion un peu douchée. Je me suis même demandé assez rapidement si c'était bien du Kasie West que je lisais, je dois avouer... D'un premier regard, cette romance m'avait séduite par son résumé, comme à chaque fois qu'il est question d'amour-haine: j'adore +++ ce genre de relations on ne peut plus passionnelles! Et c'est justement ça que j'attendais en lisant Cette fois peut-être... (titre encore énigmatique à mes yeux d'ailleurs...): de la passion qui resplendisse! Et au final, même si nous n'arrivons pas tout de même au stade de l'ennui car l'écriture apporte toujours une facilité de lecture -ouf!-, il y a tout au long de l'histoire comme une langueur, une monotonie qui nous entraîne jusqu'à un certain malaise ou tout du moins un sentiment quelque peu désagréable!

J'en voulais dans un premier temps au lieu de l'action qui, il est vrai, avait tout du trou perdu - aie aie aie pour les lecteurs citadins... Mais après tout, le décor naît dans notre esprit en concordance avec la façon dont il est présenté par son auteure et ses personnages. Et c'est là que j'ai compris le pourquoi: l'héroïne! Pourtant, Sophie m'avait fait une très bonne première impression: elle paraissait dynamique, pimpante, sarcastique à souhait... et surtout, facile pour s'identifier! Et bien, je crois que c'est cette dernière facette qui a causé sa perte... À force de voir à travers ses yeux, on s'est mis à voir sa ville comme elle la voyait: on s'est senti nous aussi perdus dans un environnement étranger qui ne nous correspondait pas du tout... Et en fait, tous les événements qui s'y déroulaient paraissaient bien ternes puisque Sophie comme nous n'avions aucun plaisir à y être!

Finalement, ce qui devait être un roman d'introspection pour l'héroïne nous donne l'impression d'un combat vain face à une éternelle insatisfaite. Je n'ai pas retrouvé mon héroïne forte made in Kasie West! Et ce point noir qui aurait pu être atténué par la romance promise comme explosive, ne l'est pas à cause d'un rythme trop lent: non, mais comment voulez-vous qu'il se produise quelque chose quand nos protagonistes ne se côtoient qu'une fois tous les un ou deux mois?! J'aurais aimé que la relation avec Andrew prenne plus le dessus...

En bref, Cette fois peut-être... (peut-être quoi?) est un roman qui avait un énorme potentiel, déjà du point de vue de la romance avec un fil directeur attirant autour de l'amour-haine, mais également grâce à la maturité apportée dans le scénario (on était ici dans un environnement de travail!). Grande attente donc, surtout quand la romance provient d'une auteure vénérée! Et bien, c'est peut-être dans ces moments-là que l'on tombe de plus haut... quand on découvre une histoire figée dans une ville et une vie qui n'ont pas plus d'intérêt l'une que l'autre... Sans longueur dans la plume, je n'ai pas pour autant trouvé de rythme dans cette histoire qui manquait d'un brin d'étincelles... Notre empathie pour l'héroïne aurait été préférable du côté de sa créativité, de son fourmillement d'idées plutôt que de celui de son œil critique sur le monde qui l'entoure... Dommage que ce n'ait pas été le cas!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par L4ur33n 2020-06-15T16:24:23+02:00
Argent

Au départ, je pensais tomber sur une protagoniste plus âgée, mais en fait non, elle est en terminale. C'est une histoire mignonne, mais qui traite de sujets assez complexe : la perception du divorce des parents, l'estime de soi, le regard des autres, l'amitié, etc. C'est une lecture assez facile, mais j'aurai aimé voir des personnages plus âgés, je pense que l'histoire aurait été d'autant plus belle. J'ai bien aimé les anecdotes de Sophie (la protagoniste) sur les différentes fleurs.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par GamesOfBooks 2020-06-12T11:53:31+02:00
Argent

http://www.gamesofbooks.com/2020/06/12/cette-fois-peut-etre-kasie-west/

J’avais découvert la plume de Kasie West il y a quelques années avec son roman PS : I Like You et j’avais beaucoup aimé ! J’étais donc impatiente de me plonger dans la lecture de celui-ci !

Sophie Evans est lycéenne et elle travaille chez un fleuriste pour faire quelques économies et espérer financer ses études de stylisme à New York.

Mais elle n’avait pas prévu l’arrivée d’Andrew Hart, le fils du célèbre chef Jett Hart vienne dans sa petite ville et surtout se mêle de sa vie et de son travail…

J’ai trouvé la première partie du roman un peu longue à démarrer et j’ai eu du mal à m’attacher aux personnages. Mais au fil des chapitres, mon ressenti a changé et j’ai fini par accrocher à l’histoire !

L’histoire était mignonne et m’aura fait passer un bon moment. Cela m’a donné envie de découvrir prochainement les autres romans de l’auteure ! ♥

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Luxnbooks 2020-06-10T21:10:04+02:00
Argent

Ma panne lecture semble progressivement s’envoler, alors j’ai profité de ce long week-end pour découvrir la dernière parution de Kasie West. Je n’avais aucune attente concernant ma lecture et on peut dire que c’est un roman rafraîchissant. Comme à son habitude l’autrice parvient à dépeindre le portrait de personnages touchants, associé à une histoire à la fois légère et travaillée, ce qui m’a fait passer un chouette moment.

Nous faisons la connaissance de Sophie Evans, une jeune lycéenne qui travaille chez la fleuriste de sa petite ville afin de pouvoir réaliser son rêve. Depuis toute petite la jeune fille rêve d’intégrer une école de stylisme à New-York et de quitter cette petite ville. Son rêve n’étant pas gratuit elle se tue à la tâche en assistant à tous les événements de la ville et en travaillant d’arrache-pied afin que tout se déroule bien. Lors d’un énième événement, elle fait la connaissance du célèbre chef Jeff Hart et de son fils Andrew. Immédiatement leur rencontre fait des étincelles et bien évidemment elle va se retrouver à devoir travailler avec le jeune homme à chaque événement organisé par la petite ville, les invités n’ont qu’à bien se tenir.

Sophie est une héroïne attachante que j’ai apprécié découvrir, elle se donne les moyens d’atteindre son rêve absolu et même si son entourage semble ne pas croire qu’elle parviendra à quitter cette ville, elle s’accroche à sa passion. Elle a un côté à la fois réservée dans sa personnalité et une touche d’extravagance qu’on découvre à travers ses tenues. Son poste d’assistante ne la passionne pas forcément, mais elle a acquis des compétences indéniables depuis qu’elle fait ce métier. Sa rencontre avec Andrew va faire ressortir le pire de sa personnalité et face à l’arrogance de ce fils de « star » elle ne va pas hésiter à le remettre à sa place lorsque c’est nécessaire.

Andrew est un personnage qui m’a donné le sourire, il renvoi une image snob alors qu’en faisant sa connaissance on découvrir une personnalité beaucoup plus complexe. J’attendais avec impatience l’événement suivant pour assister à ses échanges avec Sophie, semaines après semaines ils se renvoient la politesse tout en restant bon enfant et ça prête à sourire. Ces deux-là ont du caractère et mon côté un peu sadique apprécie les relations où les personnages ne se supportent pas et qui découvrent que la frontière est mince entre la haine et l’amour.

Kasie West aborde des thèmes modernes où l’amitié, l’amour et la famille seront au centre des préoccupations. J’ai apprécié faire la connaissance de ces personnages qui au premier abord semblent heureux, mais qui vont nous dévoiler leurs incertitudes, sans jamais abandonner un ton léger où l’humour trouve sa place grâce aux joutes entre Andrew et Sophie. Le style de l’histoire se démarque des autres romans de l’auteure et on attend avec impatience que l’événement suivant arrive, car nos personnages se découvrent et progressivement leurs sentiments arrivent à maturation. Une fois de plus l’autrice parvient à offrir une lecture qui met du baume au cœur et c’est tout ce dont j’avais besoin, j’aurais d’ailleurs bien prolongé l’instant.

Ma chronique : https://wp.me/p4u7Dl-4Wc

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Aur31 2020-06-10T13:03:26+02:00
Or

http://lesjolieslecturesdepapier.com/2020/06/cette-fois-peut-etre-kasie-west.html

Étant mon tout premier roman écrit de la plume de Kasie West, je ne savais vraiment pas à quoi m’attendre en débutant Cette fois peut-être. Le résumé était accrocheur et nous promettait une histoire légère, pleine de douceur et j’étais vraiment impatiente de le dévorer. Je ne regrette pas de m'être plongée dans l’histoire, mais je dois tout de même avouer que c’était très mal parti et j’ai eu peur que cette lecture se révèle être au final une déception.

Le problème n’est pas venu de l’histoire, bien au contraire. J’ai beaucoup aimé la construction du récit et le fait que celui-ci soit découpé en neuf parties. Chaque nouvelle partie correspond à un évènement et elles sont réparties sur la durée d’une année. Du coup, on peut facilement dire que les deux protagonistes prennent vraiment leur temps pour apprendre à se connaître, chose qui donne davantage de crédibilité à leur amour naissant et que j’affectionne tout particulièrement. De plus, j’ai adoré l’idée que chaque évènement mette en lumière une fleur différente. Cela ajoute un petit plus à l’histoire et les amateurs de fleur sauront certainement apprécier ce petit clin d’oeil.

Le problème ne vient pas non plus de la plume de Kasie West que j’ai eu grand plaisir à découvrir grâce à ce roman. Il se dégage quelque chose de réconfortant de son écriture, je ne saurais pas trop comment l’expliquer, mais j’ai trouvé que l’auteure aborde des sujets comme la famille ou l’amitié avec énormément d’authenticité et de bienveillance. Maintenant, je comprends pour quelle raison de nombreux lecteurs qualifient les romans de Kasie West de « romans doudous ». Je n’ai pas encore lu ses autres romans, mais Cette fois peut-être est un roman qui donne le sourire et de bonnes pensées positives.

Du coup, si je devais relever un point négatif dans ce roman, ce serait au niveau du personnage de Sophie. J’ai eu énormément de mal à apprécier son personnage et surtout sa personnalité. Certes, elle n’a pas sa langue dans sa poche et n’hésite pas à remettre à sa place une personne quand cela est nécessaire, seulement voilà, cette qualité devient quelquefois un défaut. Surtout quand c’est une personne qui ne le mérite pas forcément qui en fait injustement les frais. Sophie se montre très virulente dès le départ avec Andrew sans raison valable et je dois dire que ça m’a un peu fâchée de la voir se comporter de la sorte. De plus, le fait qu’elle soit réservée lui donne souvent l’impression d’être froide et hautaine, ce qui en réalité est totalement faux. Heureusement, Sophie évolue tout au long de l’histoire et sa façon de se comporter vis-à-vis d’Andrew s’améliore. C’est un bon point, car je ne pense pas que j’aurais pu continuer à supporter son agressivité.

Concernant le personnage d’Andrew, ce garçon est tout simplement adorable. Alors oui, il peut paraître un peu BCBG quand on ne le connaît pas, cependant, il est très loin d’être un « fils à papa ». Andrew est une personne simple, bienveillante et, qui comme Sophie, vit une situation familiale compliquée. Le seul reproche que je pourrais lui faire, c’est qu’il se laisse trop facilement faire par son père ou bien encore par Sophie. J’aurais aimé qu’il ait plus de répondant face aux propos de la jeune fille.

Pour finir, la romance est sans aucun doute l’élément-clé qui a rattrapé le coup. Si elle n’avait pas été présente et si elle n’avait pas été aussi bien approfondie, Cette fois peut-être aurait sûrement été moins bon que ce que j’imaginais. La romance entre Sophie et Andrew a eu le mérite de me tenir en haleine tout au long du roman et on finit par attendre chacune de leurs nouvelles rencontres désespérément. Si au début ils montrent tous deux une animosité l’un envers l’autre, les piques qu’ils s’envoient en permanence par la suite transforment au fur et à mesure cette animosité en une évidente complicité. Sophie et Andrew nous offrent une romance légère, douce et très amusante.

En conclusion, j’ai passé un très agréable moment malgré un début de lecture très incertain. C’est avec délicatesse et objectivité que Kasie West met en lumière des sujets comme la famille, l’amitié, le divorce, les incertitudes professionnelles… Autant de sujets qui nous touchent et qui parlent à chacun d’entre nous. Ajoutez à cela une belle romance aussi touchante que sincère et vous obtiendrez un roman réconfortant qui vous redonnera sans aucun doute le sourire !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Junes 2020-06-08T23:03:00+02:00
Bronze

J’ai bien aimé... mais quand même un peu déçu, je m’attendais à mieux ...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par revesurpapier 2020-06-08T09:05:57+02:00
Bronze

https://revesurpapier.blog4ever.com/cette-fois-peut-etre-de-kasie-west

Sophie rêve de quitter Rocksprings et de pouvoir se payer une école de stylisme à New York. La jeune fille travaille alors dans une boutique de fleurs, boutique qui se charge aussi d'organiser les grands événements de la ville. Quand un ancien présentateur TV et son fils Andrew débarquent pour aider le traiteur du coin pendant une année, Sophie voit rouge. Elle va devoir supporter le jeune homme pendant plusieurs événements alors que visiblement ils se détestent...

Saint Valentin, fête des mères, mariage, barbecue ... On suit Sophie exclusivement lors de ces différents événements, un choix plutôt audacieux de la part de l'auteure. Pour ma part, au début de la lecture je craignais un peu de ne pas réussir à m'attacher aux différents personnages et à les cerner. Finalement tous ces événements sont des moments clés et étonnamment ils se suffisent à eux-mêmes. C'est en fait une approche qui m'a beaucoup plu et qui est superbement maîtrisée.

C'est donc à travers ces événements que nous faisons la rencontre d'Andrew, Sophie et sa meilleure amie Micah, de leur famille et de leurs amis. Et le trio n'a pas tardé à me convaincre. Sophie est cette jeune fille qui doute un peu de son avenir. Andrew est ce garçon absolument pas doué pour nouer des liens. Et Micah est la meilleure amie adorable, toujours là pour apaiser les humeurs.

La relation de Sophie et Andrew reste au cœur du récit et ces deux là se chamaillent énormément. Lorsqu'ils sont amenés à se croiser, ils abusent aussitôt de sarcasmes et de piques et cela se transforme peu à peu, bien malgré eux, en une forme de complicité. En fait, j'ai rarement vu des jeunes personnages à la fois aussi sincères et durs l'un envers l'autre. Toutes les vérités ne sont pas toujours bonnes à entendre et soulèvent ici souvent des incertitudes chez nos héros. On se demande alors si ce n'est pas exactement ce qui pourrait pousser Sophie à s'affirmer, à avoir confiance en ses capacités, plutôt que s'adapter aux autres.

Verdict : J'ai passé un agréable moment avec cette lecture toute légère et j'ai particulièrement aimé la manière dont était organisé le récit. L'auteure nous présente une jeune héroïne, future adulte, en pleine réflexion sur son avenir et en profite pour aborder différents thèmes comme l'amitié, la famille, la confiance en soi et en ses projets. C'est une lecture vivante et pétillante comme tout, que je vous recommande pour cet été !

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode