Livres
447 401
Membres
387 891

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ceux qui te mentent



Description ajoutée par Stephanelefort 2019-01-14T17:52:09+01:00

Résumé

Reporter de guerre, traumatisée par la mort d'un enfant syrien, Kate revient dans sa ville natale. Là où son petit frère est mort. Là où, toutes les nuits, elle entend un petit garçon crier dans la maison voisine. Mais il n'y pas d'enfant chez les voisins… Cauchemar ? Hallucination ? Ou la plus perverse des manipulations ? Un premier roman parfaitement machiavélique…

Afficher en entier

Classement en biblio - 33 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par Armony22 2018-02-02T17:09:16+01:00

Ce massif de rosiers me hante depuis toujours: je pense à lui en marchant dans les rues de Soho, lorsque je suis enfermée dans un hôtel sous les bombes ou que je prie pour que le sommeil vienne. Il est le symbole doux-amer de mon enfance.

Afficher en entier

Commentaire video

Vidéo ajoutée par MumuLM 2018-02-22T10:53:55+01:00

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par goretti 2018-09-16T18:31:46+02:00
Or

Très très bon livre. suspense du début à la fin.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Jodyane 2018-08-15T07:58:36+02:00
Or

L'histoire commence par la garde à vue de Kate qui est soumise à une expertise psychiatrique.Qu'a-t-elle fait ? Et pourquoi ?

On sait qu'elle est reporter de guerre à Alep et qu'elle souffre de stress post traumatique. A la suite d'un bombardement elle n'a pas pu sauver un enfant et elle y pense souvent et se le reproche en faisant des cauchemars récurant.

Le récit alterne avec le passé , et on apprend que sa sœur est alcoolique suite au départ de sa fille , d'un père violent et la perte d'un frère .Une vie cabosséel les a éloignée petit à petit.Depuis l'enfance elles ne se supportent plus...

Elles se retrouvent suite au décès de leur mère .Ce que raconte Kate au cours de sa garde à vue est-ce que c'est réel où bien le fruit de son imagination ? Elle dit voir un enfant en détresse dans le jardin du voisin. Mélange t'elle ses souvenirs à la réalité ? Est-elle folle ?

L'histoire est racontée à la première personne ce qui fait que les émotions passent direct . L'écriture est fluide et l'histoire est bien menée car je n'ai rien vu venir . J'ai trouvé original de choisir une femme comme reporter de guerre .Les personnages sont intriguant et on a envie d'en savoir plus sur eux . J'ai juste trouver le démarrage un peu long mais ensuite , ohlala , je vous laisse le découvrir ....

Afficher en entier
Commentaire ajouté par stephanie01 2018-07-09T04:34:01+02:00
Lu aussi

pour ma part, ce n'était pas une lecture gagnante. j'ai de ladifficulté à embarquer dans les livres qui sont écrit à la première personne. je trouve que ça regorge de descriptif souvent inutile. ensuite, vogue entre le présent et la garde à vu qui selon moi était long. ça manquait de suspense, de moment qui capte mon intérêt pour capter mon attention. à un certain moment, je m'ennuyais. je trouvais que ça menait à rien… alors j'ai avancé vers la fin. et j'ai trouvé la fin plutôt bonne. je suis triste que le début du roman ne m'ai pas convaincu.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Lilith86 2018-05-27T08:50:06+02:00
Lu aussi

Un livre qui se lit facilement mais qui me laisse un avis mitigé. J'ai aimée le fait de changer de point de vue au milieu du roman, mais je n'ai jamais réussi pour autant à m'attacher aux personnages.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Delphine-42 2018-05-02T02:36:13+02:00
Argent

Ceux qui te mentent est un thriller psychologique surprenant.

J'ai commencé à le lire en me disant que ce n'était pas terrible, puis plus on avance, plus les choses se mettent en place, les personnalités s'étoffent, les secrets se dévoilent et les rebondissements s'accumulent.

D'un récit où le lecteur a du mal à trouver sa place, il finit par se retrouver totalement pris dans l'intrigue et à halluciner face à ce qu'il découvre...

Le roman de découpe en trois parties, toutes plus surprenantes les unes que les autres. La première est la moins aboutie, je trouve, bien qu'elle mette les éléments en place, on reste dans le flou avec un personnage tourmenté dont on suit le quotidien et en parallèle un interrogatoire au commissariat, se demandant constamment ce qui a pu l'amener là...

Un thriller qui se révèle machiavélique au fur et à mesure et devient de plus en plus addictif jusqu'à un dénouement final inimaginable...

Une belle découverte que ce premier roman de cette auteure mais qui aurait mérité une première partie plus dynamique :)

Afficher en entier
Commentaire ajouté par AurelieToutSimplement 2018-04-18T20:52:07+02:00

Chronique : https://aurelietoutsimplement.com/2018/04/chronique-lecture-ceux-qui-te-mentent.html

En bref, j’ai beaucoup aimé l’ambiance dans ce roman, un super thriller psychologique avec une fin de dingue qui vous fera vraiment de l’effet. Toutefois, il m’aura manqué un petit quelque chose pour en faire une très bonne lecture, d’où ma note de 14/20. La lecture était pas mal durant la première moitié et franchement addictive jusqu’à la vérité finale.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par leslecturesdEsmeralda 2018-04-17T16:37:24+02:00
Diamant

L'avis d'Esméralda :

Pour tout vous dire, j’ai eu du mal à me plonger à 100 % dans cette lecture au départ. L’ambiance est sinistre, glauque, pas très avenante. Ne voulant pas passer à côté de quoique ce soit. Je l’ai refermé pour mieux le reprendre quelques jours après. Et là ce fut beaucoup mieux !

Nuala Ellwood a décidé dans une première partie de faire découvrir Kate, son personnage principal, dans un récit décousu, alternant entre passé et présent. De suite l’atmosphère se veut singulière et oppressante. Le lecteur se sent très vite désappointé et submergé par des éléments dont il ne mesure par l’importance mais dont il va découvrir, au fil des pages, la teneur. Je me suis sentie prise dans un étau et bouleversée. J’ai vite compris que sa vie de reporter l’a plus perturbée qu’elle ne le laisse croire. Son dernier reportage sur les terres de Syrie l’a littéralement anéantie. Son présent est ponctué par des hallucinations visuelles ou auditives la replongeant dans son enfer. La mort rôde tout autour d’elle et la suit. Très vite elle se sent surpassée ne sachant plus trop bien distingué entre le réel et l’irréel. De retour dans sa ville natale près de la côte, elle loge dans la maison familiale où de nombreux souvenirs malheureux viennent à nouveau la hanter. Le décès de sa mère fait resurgir toutes ces scènes de violence familiale. Détruite par un père violent, le décès de son jeune frère et la haine que lui porte sa sœur cadette, sa vie s’est construite autour d’une solide carapace. Sa mère était le pilier dans sa vie.

Ce thriller psychologique est ponctué de scènes douloureuses, glauques, hallucinantes, horribles. C’est une lecture très éprouvante notamment pas les sujets traités. La guerre en Syrie est omniprésente. Le souvenir de ce petit garçon qui meurt devant ses yeux la perturbe beaucoup. On voit ces scènes dans ses cauchemars. On entend les cris à n’importe quel moment. Ce souvenir se superpose au quotidien. Elle se remémore, également, la colère de son père qui s’exprimait dans la violence, les coups, les punitions extrêmes et les mauvais traitements. Elle en souffre encore à l’heure actuelle. N’accordant sa confiance et son amour à très peu de personnes. Elle a connu le grand amour, avec un A en majuscule, mais il l’a délaissée. Elle souffre également de cette animosité relationnelle avec sa jeune sœur, Sally. Les aléas de la vie les ont séparées, l’alcool les a éloignées, l’incompréhension, le déni, la peur les ont séparées. Bonnes ou mauvaises raisons, elles sont pourtant tout l’une pour l’autre. Ce soutien silencieux s’exprime de maintes manières. Entre elles, Paul, le mari de Sally, fait office de tampon. Présent, il mène ce rôle de réconciliateur.

Mais bien de choses semblent suspectes à Kate, notamment cette voisine irakienne a l’air d’être maltraitée par son mari. Ce petit garçon pleurant et se réfugiant dans son jardin la perturbe. Kate semble perdre la tête mais son intuition la pousse à croire que la voisine cache un très lourd secret. Que découvrira t-elle ?

Ce thriller est totalement bouleversant, intriguant, poignant, intense, déchirant. Il met en exergue la folie des hommes, la violence, les démons. L’atmosphère sombre, inquiétante, suffocante m’a plongée dans une guerre émotionnelle. Un combat haletant pour la vérité. Je n’ai pas été épargnée, j’ai pleuré et j’ai beaucoup souffert. J’ai été scotchée, totalement bluffée par cette intrigue.

Je ne peux que vous le conseiller. Un véritable coup de cœur pour ce thriller !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par D-NA 2018-03-11T19:30:23+01:00
Or

Voici un roman déstabilisant qui montera en tension et angoisse au fur et à mesure des pages. J’ai au début pensé que ce n’était qu’un récit psychologique mais détrompez-vous ce thriller va vous perdre avant de vous révéler ses secrets les plus sombres.

Déjà par sa composition. L’auteure a choisi de nous montrer 2 points de vue et une dernière partie de conclusion. Nous commençons par Kate, grand reporter de guerre, reconnue dans son milieu, elle revient dans sa ville natale pour la succession de ma mère décédée. On se retrouve directement plongé dans la psyché de cette dernière et on comprend assez vite qu’elle souffre d’un syndrome post traumatique. On est tout de même perturbé par les événements sans comprendre la chronologie. J’ai longtemps hésité entre savoir si Kate était juste perturbée ou bien si elle avait totalement basculé dans la folie. Entre visions et flashbacks le moment présent et le passé semblent se mélanger.

Nous passons ensuite par le point de Stella, la jeune sœur de l’héroïne. Mère de famille et mariée, elle jalouse sa sœur et elle a sombré dans l’alcool alors que son mariage avec Paul semblait parfait sur le papier. Peu cohérente car toujours sous influence, elle s’apitoie sur son sort, la perte de sa fille tout en sachant que son mari est une personne formidable. Pourtant elle s’interroge sur certains faits évoqués par Kate et sa défunte mère.

Et enfin le dénouement, complètement impensable. On découvre l’atrocité de la situation et comment la manipulation peut vous pousser à l’extrême dans un comportement. Je ne vous donnerais pas les clés, sans cette apothéose de la découverte ce récit perdrait de son attrait.

Chaque partie est propre à la personnalité qui l’incarne. C’est d’ailleurs avec brio que l’auteure nous plonge dans cette intrigue. Chaque aspect est bien développé si bien qu’on ne sait pas à quoi se raccrocher ni à quoi s’attendre pendant la lecture. Les points de vue des sœurs restent vraiment centrés sur le psychologique, l’action n’est que racontée mais jamais vécue. C’est assez déroutant sachant que les personnages féminins ne sont pas montrés sous leur meilleur jour. Cependant, on se pique au jeu de mener l’enquête.

Nuala Ellwood semble capable d’explorer les méandres de l’esprit de ses caractères. C’est d’ailleurs l’atout premier de cette ficiton. Elle nous propose une version et ensuite une version sous un autre angle, jamais rien ne semble s’accorder au premier abord. La plume est fluide et son style assez détonant dans ce genre. Une belle découverte et un lecture agréable qui mérite qu’on aille jusqu’au point final.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par FollowTheReader 2018-03-03T21:58:52+01:00
Or

https://followthereader2016.wordpress.com/2018/02/28/ceux-qui-te-mentent-nuala-ellwood/

Voici un roman déstabilisant qui montera en tension et angoisse au fur et à mesure des pages. J’ai au début pensé que ce n’était qu’un récit psychologique mais détrompez-vous ce thriller va vous perdre avant de vous révéler ses secrets les plus sombres.

Déjà par sa composition. L’auteure a choisi de nous montrer 2 points de vue et une dernière partie de conclusion. Nous commençons par Kate, grand reporter de guerre, reconnue dans son milieu, elle revient dans sa ville natale pour la succession de ma mère décédée. On se retrouve directement plongé dans la psyché de cette dernière et on comprend assez vite qu’elle souffre d’un syndrome post traumatique. On est tout de même perturbé par les événements sans comprendre la chronologie. J’ai longtemps hésité entre savoir si Kate était juste perturbée ou bien si elle avait totalement basculé dans la folie. Entre visions et flashbacks le moment présent et le passé semblent se mélanger.

Nous passons ensuite par le point de Stella, la jeune sœur de l’héroïne. Mère de famille et mariée, elle jalouse sa sœur et elle a sombré dans l’alcool alors que son mariage avec Paul semblait parfait sur le papier. Peu cohérente car toujours sous influence, elle s’apitoie sur son sort, la perte de sa fille tout en sachant que son mari est une personne formidable. Pourtant elle s’interroge sur certains faits évoqués par Kate et sa défunte mère.

Et enfin le dénouement, complètement impensable. On découvre l’atrocité de la situation et comment la manipulation peut vous pousser à l’extrême dans un comportement. Je ne vous donnerais pas les clés, sans cette apothéose de la découverte ce récit perdrait de son attrait.

Chaque partie est propre à la personnalité qui l’incarne. C’est d’ailleurs avec brio que l’auteure nous plonge dans cette intrigue. Chaque aspect est bien développé si bien qu’on ne sait pas à quoi se raccrocher ni à quoi s’attendre pendant la lecture. Les points de vue des sœurs restent vraiment centrés sur le psychologique, l’action n’est que racontée mais jamais vécue. C’est assez déroutant sachant que les personnages féminins ne sont pas montrés sous leur meilleur jour. Cependant, on se pique au jeu de mener l’enquête.

Nuala Ellwood semble capable d’explorer les méandres de l’esprit de ses caractères. C’est d’ailleurs l’atout premier de cette ficiton. Elle nous propose une version et ensuite une version sous un autre angle, jamais rien ne semble s’accorder au premier abord. La plume est fluide et son style assez détonant dans ce genre. Une belle découverte et un lecture agréable qui mérite qu’on aille jusqu’au point final.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par antoine18 2018-02-06T15:39:37+01:00
Diamant

Sur la couverture on y voit Kate qui marche sur le bord de la plage. Tout commence quand elle est en garde à vue et plus on avance dans le livre plus on sait comment elle s'est retrouvée là. J'ai adoré ce livre il mérite ses 5* j'ai accroché de suite aux personnages de Kate et Sally et à l'histoire. L'auteur nous entraîne dans un thriller psychologique époustoufflant. Je ne me suis pas attendu à cela en lisant le résumé. Hâte de lire autre livre de cette auteure.

Afficher en entier

Date de sortie

Sortie récente

"Ceux qui te mentent" est sorti 2019-02-14T00:00:00+01:00 en version poche
background Layer 1 14 Février

Dates de sortie

Ceux qui te mentent

  • France : 2018-02-08 (Français)
  • France : 2019-02-14 - Poche (Français)

Activité récente

Jodyane l'ajoute dans sa biblio or
2018-08-15T07:54:02+02:00

Les chiffres

Lecteurs 33
Commentaires 11
Extraits 2
Evaluations 15
Note globale 8.33 / 10

Évaluations

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode