Livres
463 919
Membres
423 680

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode


Ajouter un commentaire


Liste des commentaires

Commentaire ajouté par Sonia-31 2019-06-04T23:09:59+02:00
Or

Un peu déçue par le dénouement.... à croire que l’auteur était pressée de finir et à trouver un raccourci. Dommage pour un si beau roman

Afficher en entier
Bronze

J’ai découvert Clarisse Sabard environ mille ans après tout le monde avec La plage de la mariée. Et mille ans après tout le monde, je suis tombée sous le charme. Plus tard, j’ai lu La vie est belle et drôle à la fois et cette lecture, c’était un peu comme m’enrouler dans un plaid moelleux et de boire un thé à la température parfaite. Alors quand Ceux qui voulaient voir la mer est sorti, j’ai tout de suite eu envie de le lire – surtout que les avis semblaient enthousiastes. J’ai profité de petites vacances à la mer pour l’embarquer et le lire en situation.

Dans Ceux qui voulaient voir la mer, Clarisse Sabard nous parle de Lilou, une mère célibataire qui décide de réaliser un des rêves qu’elle partage avec son petit garçon : s’installer au bord de la mer. Ils quittent donc Paris pour Nice. Nouveau boulot, nouveaux voisins, nouvelles habitudes. Elle rencontre une vieille dame dans un parc, Aurore, qui occupe rapidement ses pensées. Aurore a laissé son grand amour Albert partir à New York après la Seconde Guerre mondiale. Il a promis qu’il viendrait la chercher ou qu’il la ferait venir. Et depuis, elle attend. Lilou va recueillir des souvenirs.

Ceux qui voulaient voir la mer rassemblent les souvenirs d’Aurore, les pensées d’Albert dans le New York des années cinquante et le quotidien de Lilou. Ses déboires avec sa voisine un peu trop stressée, sa rencontre avec Cathy à un cours de yoga un peu déjanté, son nouveau poste à la bibliothèque…

Ceux qui voulaient voir la mer est un joli roman. Les personnages sont chouettes. Il y a Lilou, que j’ai tout de suite aimé – elle fait le même travail que moi, j’espère être aussi agréable qu’elle – Aurore et ses souvenirs, les voisins, les copains. Tout une équipe qui gravite autour de la jeune femme et qui font toute la saveur du roman.

Je n’ai pas autant aimé Ceux qui voulaient voir la mer que La plage de la mariée, mais j’ai passé un bon moment en compagnie des personnages. C’est un roman drôle et touchant, qui fait voyager et surtout qui donne le sourire. Je suis contente d’avoir Le jardin de l’oubli dans ma Pile à Lire, pour le jour où je serais en manque de Clarisse Sabard. Et je sais qu’il me reste aussi à découvrir Les lettres de Rose, c’est rassurant de ne pas avoir épuisé tous les titres de l’autrice, pour les jours où le moral sera un peu bas. C’est une bonne thérapie.

Afficher en entier
Diamant

Je ne rate jamais un livre de cette auteure depuis qu’elle a écrit les lettres de rose. Celui-ci est un gros coup de cœur. J’ai tout de suite accroché j’avais hâte de découvrir l’histoire d’Aurore.

Lilou qui vient de déménager à Nice fait la connaissance d’Aurore une vieille dame qu’elle voit très souvent dans le parc elles vont commencer à faire connaissance et Aurore va lui raconter son histoire... Une rencontre touchante entre Lilou et Aurore. Lilou va se prendre d’affection pour Aurore et va tout faire pour qu’elle retrouve son grand amour.

L’auteure sait très bien alterner le passé et le présent une histoire émouvante qui m’a fait rire et pleurer.

Des personnages forts et attachants une magnifique histoire d’amour émouvant, intense beaucoup d’émotions. J’ai voyagé entre Nice, New York, Antibes. Clarisse Sabard sait très bien mêler mystère et secrets de famille. Ce roman est une petite merveille n’hésitez pas à le lire.

Afficher en entier
Or

Une histoire pleine de bons sentiments. Je ne m'attendais pas à ce récit, j'ai été transporté de New-York à Nice au fil des pages. De 1940 à 2017 en un instant. Tout ça de façon très fluide et jamais lassante.

Mon premier livre de cet auteur et assurément pas le dernier.

Afficher en entier
Argent

Ceux qui voulaient voir la mer est un roman qui m'a un peu déçue car je n'ai pas vraiment adhéré au dénouement et ne comprends pas le choix d'Aurore que l'on apprend vers la fin en une seule phrase dont je ne peux vous parler sans spoiler. Par ailleurs, j'ai trouvé que le rythme manquait trop de dynamique, surtout pour les parties concernant le passé. Et la déception vient probablement du fait que je m'attendais à mieux parce que j'avais lu de nombreux excellents avis à son sujet et que Clarisse Sabard est l'une de mes autrices préférées.

L'histoire est celle de Lilou, une jeune femme d'une trentaine d'années qui décide de s'installer à Nice avec son fils de 8 ans, Marius. Lors de ses pauses déjeuner dans un parc durant ses journées de bibliothécaire, elle fait la connaissance d'Aurore, une vieille dame qui lui raconte son amour de jeunesse durant le Seconde Guerre mondiale. Il se trouve qu'elle attend toujours le retour de son fiancé, Albert, parti travailler à New-York pour gagner suffisamment d'argent et faire venir Aurore pour fonder une famille. En effet, les parents du jeune homme refusent leur mariage du fait qu'elle est juive bien qu'ils l'avaient accueillie chaleureusement pendant la guerre afin qu'elle survive. Lilou se passionne alors pour leur histoire d'amour et cherche à retrouver Albert.

L'histoire passée est très intéressante et celle de Lilou dans le présent est douce et charmante car elle évoluera avec plus de confiance vers un nouvel amour. Plusieurs personnages secondaires apportent une touche sympathique ou loufoque qui permet de diversifier agréablement le récit. Les personnages principaux sont très touchants et très attachants. Cependant, le récit souffre un peu de manque de rythme et le dénouement ne m'a pas convaincue. Cela m'a donc un peu déçue mais le roman reste toutefois une lecture agréable et émouvante dans l'ensemble.

Afficher en entier
Argent

Encore un roman de Clarisse Sabard que j ai lu presque d une traite. Toujours ces aller retours entre le passe et le present, des romances, cette ecriture qui nous amene des emotions enfouies, et cette fois ci j ai ete bien surprise dr la chute. Evidemment je recommande si vous voulez passer un bon moment. Je me suis bien attachee aux personnages et ai meme verse une petite larme a la fin...

Afficher en entier
Diamant

Ce livre, je l’ai savour. Le suspens à la fin des chapitres amène constamment notre curiosité à découvrir les pages suivantes et c’est ainsi qu’elles se tournent toutes seules et qu’on a vraiment du mal à lâcher ce roman. La plume de Clarisse Sabard est douce et fluide. L’autrice sait nous emmener en plein cœur de l’histoire. Et c’est comme si nous assistions aux scènes face à ces personnages.

Bref, c'est un énorme coup de cœur !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Herve86 2019-03-24T21:40:08+01:00
Argent

Un coup de cœur , des personnages attachants , une très beau roman qui vous tient en haleine jusqu'au bout , pas un instant on a la moindre idée du dénouement de l'histoire , beaucoup d'émotion. Encore une fois , la merveilleuse plume de Clarisse Sabard nous offre des heures de lecture extraordinaires , a lire absolument

Afficher en entier
Diamant

Tombée sous le charme de la plume de Clarisse Sabard l’été dernier, j’attendais avec impatience la sortie de ce nouveau roman. A la première occasion, je me suis jetée dessus pour n’en faire qu’une bouchée.

(...)

C’est toujours un réel plaisir de se plonger dans un roman cette auteure. Douceur, humour, volupté, émotions sont au rendez-vous dans chacune de ses histoires. Ici, elle nous embarque de Nice à New York, de la Seconde Guerre Mondiale à aujourd’hui. Elle nous transporte d’un monde à l’autre, parfois avec légèreté et pétillance et d’autres fois avec gravité et force. Lâcher cette histoire avant son point final est très difficile, si ce n’est impossible. Celles et ceux qui l’ont déjà lue savent à quel point sa plume est addictive, savoureuse et chantante.

A travers les souvenirs d’Aurore, elle aborde des thèmes passionnants tels que la question de l’émancipation de la femme dans les années 50-60, les difficultés de la guerre ou encore le rêve américain. Elle nous fait rêver autant que trembler, rire ou pleurer.

La rencontre entre Aurore et Lilou est tout ce qu’il y a de plus touchante. Alors que dans le monde d’aujourd’hui, on a tendance à oublier nos aînés, j’ai trouvé que cette amitié qui se noue entre ces deux femmes de générations complètement opposées était belle.

La suite sur mon blog :

https://misscroqbook.wixsite.com/misscroqbook/single-post/Ceux-qui-voulaient-voir-la-mer---Clarisse-SABARD

Afficher en entier
Or

Un livre très agréable à lire. Les personnages sont tellement attachants que l’on a du mal à tourner la dernière page.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode