Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de chacha5172 : Liste de diamant

retour à l'index de la bibliothèque
Lux, Tome 1.5 : Oubli (I) Lux, Tome 1.5 : Oubli (I)
Jennifer L. Armentrout   
Waouuu ! J’ai adoré tous les tome de la saga Lux et je dois dire que je ne pensais pas autant accroché aux tomes du point de vue de Daemon mais JE SUIS AMOUREUSE !! lool Franchement je ne sais pas si c’est mieux que du point de vue de Katy mais le point de vue de Daemon est non seulement aussi bien mais en plus il nous permet de comprendre certaines choses qu’on ne savais pas dans le tome Obsidienne (tome 1 de Lux) !!
CETTE SAGA EST UNE PEPITE ! Posez votre livre actuel et foncez !!
Lux, Tome 1 : Obsidienne Lux, Tome 1 : Obsidienne
Jennifer L. Armentrout   
Ok. Hum alors comment dire? (Respire Alexiane, respiiiiiiire). Ce livre est volcanique!! je ne trouve pas d'autre mots. Entre l'humour ravageur, les scènes d'actions énormissimes et l'histoire d'amour sauvage je ne vois pas comment on ne pourrait pas aimer ce livre. Le personnage masculin est une vraie enflure (une enflure digne de magazines Hugo Boss) mais on l'adore pour son humour noir et sarcastique. L'héroïne est trop drôle, une vraie geek accro à ses bouquins et à son ordinateur. Ça fait plaisir enfin une héroïne qui nous ressemble!
En bref, je suis totalement sous le charme.
Meg Corbyn, Tome 1 : Lettres écarlates Meg Corbyn, Tome 1 : Lettres écarlates
Anne Bishop   
It’ s a trap ! J’ai tout laissé en plan et je l’ai dévoré ce tome 1 ! J’ai été sous le charme dès la première page. C’est un projet assez atypique, j’ai du mal à le relier à d’autres livres dans le même genre, c’est bien un urban fantasy mais il arrive à aller au-delà. Je pensais avoir affaire à un habituel ‘bit-lit’ avec une héroïne pour narratrice et ce n’est absolument pas le cas, divers protagonistes prennent part à l’histoire. On sent la patte d’une auteure de fantasy, ce qu’Anne Bishop est sans aucun doute, nul besoin de rappeler qu’elle est connue pour la Trilogie des Joyaux Noirs.

Humains et terra indigene se côtoient, se supportent sans réellement se comprendre, soit par peur, soit par intérêt. Les humains ne sont que des proies dans ce monde pour ces êtres mystiques, ils étaient là avant eux et s’adaptent à chaque génération de prédateurs, ils seront encore là bien après. Namid contient plusieurs continents (Thaisia, Brittanie…), une géographie bien spécifique avec une histoire propre, des jours de la semaine rappelant les éléments et des noms de villes très reconnaissables (Strassville, Bouseville…), des cartes et un prologue permettent de s’immerger dans ce nouveau lieu assez rapidement. De ce fait, il est tout public, il plaira au plus jeune comme au plus vieux, fille ou garçon y trouveront leur compte.

Si Anne Bishop ne revisite pas l’aspect des vampires, loups-garous & cie… elle apporte quelque chose de plus avec le personnage de Meg Corbyn (la quatrième de couverture en dit déjà trop). Elle m’a au départ fait penser à Alice Royale par son côté innocent, ingénu, soit totalement pur, et qui découvre autant les humains, que les terra indigene avec ses pauvres ‘images’ pour seul bagage. Son côté ‘chaton fragile’ aurait dû me faire fuir, ce n’est pas un personnage auquel je m’identifie, mais j’ai su l’apprécier pour sa particularité (en mettant de côté mon agacement que j’avais, de voir chaque Autre s’attacher à elle aussi facilement).

Les personnages sont intrigants (Simon, Tess plus particulièrement), bien développés et ont tous leur place. Même les flics ou les quelques longueurs ne m’ont pas freinée dans cette lecture. J’ai succombé à l’univers présenté par Anne Bishop, à son ambiance à huit-clos qui ne ressemble à aucune autre et plus particulièrement aux émotions distillées au long du livre, qui sont, son plus gros atout dans cette histoire. Grâce notamment à l’autre visage des êtres surnaturels qu’elle nous montre, une partie plus psychologique et animale qu’on n’a pas l’habitude de voir. Ils n’ont rien de séduisant et c’est ce qui fait leur charme, vraiment, ça leur donne du mordant (roh ce jeu de mots). Ce qui donne des occasions de glousser quand il y a ces petites remarques à la limite de l’humour noir et parfois même grimacer, tout n’y est pas édulcoré. La nature est belle, merveilleuse, mais tout aussi cruelle, à Lakeside c’est pareil.

Pendant que nous découvrons le dernier d’Anne Bishop, le tome 2 sort aux USA, et que de frustration, maintenant que j’ai terminé ce premier opus de ne pouvoir enchaîner. Certes, l’intrigue est simple, mais efficace ; il n’y a pas de romance comme dans toute bit-lit actuelle ; l’action est surtout en fin de tome et l’essentiel du roman se concentre sur les relations familiales, amicales — sur les émotions… mais quel premier tome, tellement addictif et différent !

{avis pour Fantasy-Gate.fr}

par LLyza
Meg Corbyn, Tome 2 : Volée noire Meg Corbyn, Tome 2 : Volée noire
Anne Bishop   
Ayant lu la trilogie des joyaux noirs, j'attendais beaucoup de Lettres écarlates, et je dois dire que j'ai été emballée dès les premières pages !! J'ai adoré l'univers, les personnages. Impossible après ça d'attendre des mois pour découvrir la suite des aventures de Meg, Simon, Vlad, Blair, Nathan et les autres!!
J'ai donc lu en anglais ce tome 2, totalement accessible même sans être bilingue..
Et je dois dire que je n'ai pas été déçue. J'aime vraiment l'originalité de cette série par rapport aux publications bit-lit de ces dernières années, qui sont de plus en plus calquées les unes sur les autres.
Ce qui me plaît particulièrement ici encore, ce sont les "Autres", créatures magiques, métamorphes, sanguinatis, élémentalistes et autres que l'auteur a créées. Pas de vision romantique et idéalisée, les créatures sauvages restent sauvages et ne sont pas de gentils toutous domestiqués.
L'action est au rendez-vous, on ne s'ennuie pas une seconde. L'intrigue débute avec des attaques sur les Corbeaux, attaques liées à l'apparition de drogues, ce qui déclenche un conflit énorme entre les humains et les Autres.
Meg a gagné la confiance des Autres, se construit une vie parmi eux, mais elle reste par certains cotés comme une enfant, ayant vécue enfermée pendant toute sa vie. J'adore sa relation avec les Autres et surtout avec Simon. (que j'adore !!!!)
Les interactions entre les différents protagonistes sont d'ailleurs la force de ce livre. Les Autres/Meg, les Autres/les policiers humains (Monty, Burke...), les humains du courtyard/Meg , les humains du courtyard/les Autres. Bref, des personnages vraiment riches et passionnants dont les relations font toute l'originalité et la richesse de ce livre. Arroooo !!!


par Migabo
Meg Corbyn, Tome 3 : Gris présages Meg Corbyn, Tome 3 : Gris présages
Anne Bishop   
Un tome sensiblement différent des deux premiers. L'action est plus centrée sur la dynamique entre humains et Autres à l'échelle mondiale. La menace du mouvement HFL devient de plus en plus forte. Simon, en tant que leader du Courtyard, prend des décisions qui jouent un rôle primordial dans l'avenir des relations entre les hommes et les Autres. Sa volonté de protéger son peuple et "ses" humains aura des répercussions importantes pour l'avenir de l'humanité. Humanité qui montre parfois tellement de haine et de méchanceté qu'il est ironiquement difficile d'être de son côté.
La montée de la tension ajoute une intensité palpable à ce tome. On sent que la violence peut éclater à tout moment. Cela donne une ambiance sombre et un peu angoissante.
D'un autre côté, voir Simon essayer de comprendre les comportements humains est tellement drôle que l'humour et la légèreté trouvent aussi leur place dans cette lecture.
On s'intéresse aussi aux Cassandra Sangue, à la difficulté qu'elles rencontrent à vivre dans un environnement qui surcharge leurs sens. Meg va devoir être forte, non seulement pour elle-même, mais surtout pour les autres prophétesses.
Je ne veux pas spoiler, donc je ne vais pas disserter sur le déroulement de l'intrigue.
Monty est très présent (trop?!) , de nouveaux personnages font leur apparition (j'ai hâte d'en savoir plus sur ces Terra Indigene les plus anciens et sauvages...), tout le monde a un rôle à jouer.

Attention, ce livre n'est pas une romance paranormale, c'est un livre d'urban fantasy, le titre de la série est The Others, "les Autres", je pense qu'il correspond mieux à l'esprit de la série que le titre français qui laisse penser un développement plus substantiel de l'héroïne et de la romance. [spoiler] Et ceux et celles qui l'espèrent seront déçu(e)s. Les sentiments de Meg et Simon ne deviennent évidents que si l'on détecte les petits détails, les émotions qui apparaissent ici et là. J'aime quant à moi cette douce montée de leurs sentiments. Je trouve que cela cadre avec la psyché de nos personnages. D'un côté Meg qui n'a l'expérience du monde réel seulement depuis quelques mois, et de l'autre Simon qui n'est en aucun cas humain et qui a du mal à appréhender ce qu'il ressent.
Bon, j'espère quand même un peu plus de développement dans le prochain tome dans ce domaine.[/spoiler]
Un tome un niveau en-dessous des deux premiers, mais qui reste très intéressant et qui complexifie bien cette série originale et mature.
Les points positifs : l'humour, l'émotion, la complexité de l'univers créé, des personnages fascinants, Nathan, Vlad, Tess, Meg, Simon. Simon....dans ce tome, il est extraordinaire, protecteur, intelligent et totalement unique dans sa manière de penser. Il pense comme un loup, il agit comme un loup.
J'aurais forcément apprécié plus de moments entre Meg et Simon, mais ils sont tellement jolis que ça fait partie du charme de cette série. C'est une série vraiment à part, qui balaie tous les clichés du genre.
Un livre intense...maintenant, il me faut attendre un an pour avoir le prochain...Arroooo..

par Migabo
Nés à minuit, Tome 1 : Attirances Nés à minuit, Tome 1 : Attirances
C.C. Hunter   
Ce livre m'a completement déboussolé !!! Je ne m'attendais vraiment pas à ce qu'il soit aussi bien réalisé ! Quand on rentre dans l'action on ne peux plus en ressortir...la preuve je n'ai pas arrêté avant de l'avoir terminé !!! Et je l'ai même classé dans ma liste de diamant ce qui est très rare !^^En résumé je vous le conseille fortement!!!
La reine des glaces ...pour qui ce livre a fait fondre son coeur...lol
Le Manoir - Saison 2 : L'Exil, Tome 4 : Le phare des brumes Le Manoir - Saison 2 : L'Exil, Tome 4 : Le phare des brumes
Évelyne Brisou-Pellen   
Je suis fan de cette série, faire découvrir ou redécouvrir des moments d'histoire à travers de la fiction et un soupçon de magie est toujours aussi bien exploité. Je connaissais cette période pour avoir été curieuse et fouiné un peu après avoir lu "Antoine et Cléopâtre" de Shakespeare mais la revisité à travers les yeux de Liam et l'écriture de Evelyne Brisou-Pellen est un plaisir. Nos petit camarade enchaînent les missions, chacun à son rôle à jouer et peut être que la prochaine les rapprochera un peu d'un retour au Manoir.
Le Cercle des 17, Tome 4 : À la recherche de Jade Dragon Le Cercle des 17, Tome 4 : À la recherche de Jade Dragon
Richard Paul Evans   
Puisque c'est indiqué nulle part, j'ai contacté la maison d'édition vis à vis du nombre de tomes ! AU MOINS 6... Sachant que pour les livres originaux nous n'en sommes qu'au 5ème.

par Katniss
Hex Hall, Tome 1 : Hex Hall Hex Hall, Tome 1 : Hex Hall
Rachel Hawkins   
Roman très agréable à lire ! J'ai beaucoup ri d'ailleurs pendant ma lecture, Sophie est assez drôle je dois dire. Petit bémol cependant : la fin un peu précipitée je trouve, et puis Archer quoi. Qu'est-ce qu'il devient ? Heureusement qu'une suite est prévue. ^^

par Jandh
Cherub, tome 1 : 100 jours en enfer Cherub, tome 1 : 100 jours en enfer
Robert Muchamore   
J'avais l'habitude de lire Alex Rider et je pensais que ça y ressemblerait. Mais en réalité, le fait que nous ayons affaire à tout une organisation pleine d'enfants et ados est totalement différent. J'aime beaucoup en fin de compte.

par x-Key